Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
Réagir

Ajouter des breaks, des cymbales crash et plus

Travailler avec des boucles de batterie - 2e partie

La première partie de cet article consacré aux boucles de batterie s’attachait à décrire l’importance des variations sur toute la durée d’un morceau et donnait les bases de l’édition de boucles. À présent, nous allons aborder deux aspects très importants des boucles de batterie – les breaks et les cymbales crash – puis évoquerons les problèmes de mixage.

Accéder à un autre article de la série...

Breaks

Les breaks sont diffi­ciles à réali­ser à partir de boucles de batte­rie. Malheu­reu­se­ment, vous pouvez être sûr d’en avoir besoin, car les batteurs font presque toujours des breaks pour marquer les tran­si­tions entre les diffé­rentes parties du morceau, voire parfois au sein d’une même partie. Certaines banques de boucles ne four­nissent pas suffi­sam­ment de breaks pour en utili­ser un diffé­rent à chaque fois que le morceau le réclame. Si possible, évitez de répé­ter des breaks dans un même morceau, car vous révé­le­rez ainsi que vous utili­sez des boucles.

Pour corser le tout, les breaks des banques de batte­rie sont parfois trop démons­tra­tifs et trop longs (ils durent géné­ra­le­ment de deux temps à une mesure). Ce genre de breaks surchar­gés peut ne pas fonc­tion­ner dans votre morceau. C’est l’oc­ca­sion rêvée de mettre à profit vos compé­tences en matière d’édi­tion. J’ai souvent coupé un break pour n’en utili­ser qu’une partie. Par exemple, le dernier temps et demi. On ne peut pas toujours couper dans un break, mais ça marche souvent. Cette tech­nique permet aussi de créer plusieurs breaks à partir d’un break unique et ainsi d’aug­men­ter le nombre de variantes à votre dispo­si­tion.

 Le break sélec­tionné durait une mesure à l’ori­gine, mais a été raccourci à un temps et demi.

Si vous n’avez toujours pas assez de breaks, utili­sez les fonc­tions d’édi­tion pour en créer des simples. J’aime les flas de caisse claire. Ils sont parti­cu­liè­re­ment faciles à réali­ser (voir la vidéo de la première partie qui explique comment faire). Pour créer un fla, il suffit de copier un coup de caisse claire, de le coller dans une seconde piste que vous aurez créée à cet effet dans votre DAW (voir première partie) puis de le retar­der légè­re­ment par rapport au coup de caisse claire origi­nal. Si le résul­tat n’est pas satis­fai­sant, essayez d’ajou­ter une grosse caisse sur le contre­temps suivant pour augmen­ter le réalisme.

Éviter le crash 

Les cymbales crash posent des problèmes spéci­fiques. Beau­coup de banques de boucles proposent des versions de la partie prin­ci­pale du morceau avec une crash sur le premier temps. Certes ces boucles ont un côté pratique, mais je préfère avoir la possi­bi­lité de contrô­ler le niveau des crashs. De plus, vous pouvez être sûr d’avoir besoin de cymbales crash supplé­men­taires dans votre morceau, par exemple pour ajou­ter des accents dans certaines mesures.

Au lieu d’uti­li­ser des boucles conte­nant des crashs, utili­sez une piste sépa­rée pour les samples de crashs.

C’est pour ces diffé­rentes raisons que je n’uti­lise pas de boucles conte­nant des cymbales crash. En revanche, je crée une piste stéréo dans laquelle je mets unique­ment des samples de crash indi­vi­duels (les banques de boucles en four­nissent souvent). Ainsi, je contrôle tota­le­ment le niveau des cymbales que je peux placer où je veux dans le morceau. De plus, le fait de compres­ser une piste de batte­rie conte­nant des crashs conduit géné­ra­le­ment à un son stri­dent et bizarre. On évite donc ce problème en plaçant les crashs sur une piste sépa­rée.

Utili­sez l’une des boucles conte­nant une crash comme réfé­rence pour régler le volume de la piste des cymbales crash. Ce n’est pas toujours facile de trou­ver un niveau réaliste et on a tendance à mixer ces cymbales trop fort.

Quand tout est mélangé

Bien que les boucles de batte­rie stéréo sonnent géné­ra­le­ment très bien et soient mixées de façon profes­sion­nelle, il peut arri­ver que leur mix ne soit pas adapté à votre morceau. Dans ce cas, vous ne pour­rez pas faire grand-chose, si ce n’est utili­ser l’éga­li­sa­tion ou la compres­sion multi­bande pour essayer d’am­pli­fier ou d’at­té­nuer les fréquences d’un élément en parti­cu­lier. Par expé­rience, je sais qu’on peut géné­ra­le­ment ampli­fier la grosse caisse sans dété­rio­rer le reste du kit. Il est beau­coup plus diffi­cile de modi­fier le niveau de la caisse claire. Je vous conseille de recou­rir à ce genre d’éga­li­sa­tion unique­ment quand le mix pose vrai­ment problème. 

Dernières consi­dé­ra­tions

Avec les expli­ca­tions et conseils des deux volets de cet article, vous allez pouvoir assem­bler vos parties de batte­rie plus aisé­ment et les faire sonner de façon aussi réaliste que possible. N’hé­si­tez pas à utili­ser les outils d’édi­tion de votre DAW pour arri­ver à vos fins. 

 

← Article précédent dans la série :
Travailler avec des boucles de batterie — 1ère partie

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.