Bien débuter
Forums thématiques Bien débuter
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
pédago

Ajouter des breaks, des cymbales crash et plus

Travailler avec des boucles de batterie - 2e partie
  • Réagir
  • 0 réaction
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

La première partie de cet article consacré aux boucles de batterie s’attachait à décrire l’importance des variations sur toute la durée d’un morceau et donnait les bases de l’édition de boucles. À présent, nous allons aborder deux aspects très importants des boucles de batterie – les breaks et les cymbales crash – puis évoquerons les problèmes de mixage.

Breaks

Les breaks sont difficiles à réaliser à partir de boucles de batterie. Malheureusement, vous pouvez être sûr d’en avoir besoin, car les batteurs font presque toujours des breaks pour marquer les transitions entre les différentes parties du morceau, voire parfois au sein d’une même partie. Certaines banques de boucles ne fournissent pas suffisamment de breaks pour en utiliser un différent à chaque fois que le morceau le réclame. Si possible, évitez de répéter des breaks dans un même morceau, car vous révélerez ainsi que vous utilisez des boucles.

Pour corser le tout, les breaks des banques de batterie sont parfois trop démonstratifs et trop longs (ils durent généralement de deux temps à une mesure). Ce genre de breaks surchargés peut ne pas fonctionner dans votre morceau. C’est l’occasion rêvée de mettre à profit vos compétences en matière d’édition. J’ai souvent coupé un break pour n’en utiliser qu’une partie. Par exemple, le dernier temps et demi. On ne peut pas toujours couper dans un break, mais ça marche souvent. Cette technique permet aussi de créer plusieurs breaks à partir d’un break unique et ainsi d’augmenter le nombre de variantes à votre disposition.

 Le break sélectionné durait une mesure à l’origine, mais a été raccourci à un temps et demi.

Si vous n’avez toujours pas assez de breaks, utilisez les fonctions d’édition pour en créer des simples. J’aime les flas de caisse claire. Ils sont particulièrement faciles à réaliser (voir la vidéo de la première partie qui explique comment faire). Pour créer un fla, il suffit de copier un coup de caisse claire, de le coller dans une seconde piste que vous aurez créée à cet effet dans votre DAW (voir première partie) puis de le retarder légèrement par rapport au coup de caisse claire original. Si le résultat n’est pas satisfaisant, essayez d’ajouter une grosse caisse sur le contretemps suivant pour augmenter le réalisme.

Éviter le crash 

Les cymbales crash posent des problèmes spécifiques. Beaucoup de banques de boucles proposent des versions de la partie principale du morceau avec une crash sur le premier temps. Certes ces boucles ont un côté pratique, mais je préfère avoir la possibilité de contrôler le niveau des crashs. De plus, vous pouvez être sûr d’avoir besoin de cymbales crash supplémentaires dans votre morceau, par exemple pour ajouter des accents dans certaines mesures.

Au lieu d’utiliser des boucles contenant des crashs, utilisez une piste séparée pour les samples de crashs.

C’est pour ces différentes raisons que je n’utilise pas de boucles contenant des cymbales crash. En revanche, je crée une piste stéréo dans laquelle je mets uniquement des samples de crash individuels (les banques de boucles en fournissent souvent). Ainsi, je contrôle totalement le niveau des cymbales que je peux placer où je veux dans le morceau. De plus, le fait de compresser une piste de batterie contenant des crashs conduit généralement à un son strident et bizarre. On évite donc ce problème en plaçant les crashs sur une piste séparée.

Utilisez l’une des boucles contenant une crash comme référence pour régler le volume de la piste des cymbales crash. Ce n’est pas toujours facile de trouver un niveau réaliste et on a tendance à mixer ces cymbales trop fort.

Quand tout est mélangé

Bien que les boucles de batterie stéréo sonnent généralement très bien et soient mixées de façon professionnelle, il peut arriver que leur mix ne soit pas adapté à votre morceau. Dans ce cas, vous ne pourrez pas faire grand-chose, si ce n’est utiliser l’égalisation ou la compression multibande pour essayer d’amplifier ou d’atténuer les fréquences d’un élément en particulier. Par expérience, je sais qu’on peut généralement amplifier la grosse caisse sans détériorer le reste du kit. Il est beaucoup plus difficile de modifier le niveau de la caisse claire. Je vous conseille de recourir à ce genre d’égalisation uniquement quand le mix pose vraiment problème. 

Dernières considérations

Avec les explications et conseils des deux volets de cet article, vous allez pouvoir assembler vos parties de batterie plus aisément et les faire sonner de façon aussi réaliste que possible. N’hésitez pas à utiliser les outils d’édition de votre DAW pour arriver à vos fins. 

 

← Article précédent dans la série :
Travailler avec des boucles de batterie — 1ère partie
Soyez le premier à réagir à cet article
Soyez le premier à réagir à cet article Aucun commentaire
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail