Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Travailler avec des boucles de batterie — 1ère partie

Obtenir des pistes de batterie réalistes à partir de boucles

Je ne suis pas batteur mais j’ai un studio où je produis souvent des morceaux avec des parties de batterie. Parfois, j’ai la chance d’avoir un vrai batteur à disposition, mais ce n’est tout simplement pas possible dans la plupart des cas. C’est pourquoi j’utilise souvent des boucles de batterie. Elles donnent un résultat réaliste immédiat, car il s’agit d’enregistrements de vrais batteurs mixés de façon professionnelle. La difficulté est de composer une partie de batterie qui donne l’illusion d’un vrai batteur sur toute la durée du morceau.

Accéder à un autre article de la série...

Dans cet article, je vais expo­ser certaines tech­niques que j’uti­lise pour compo­ser des pistes de batte­rie à partir de boucles stéréo. Bien que certaines banques de boucles soient multi­pistes, je vais me concen­trer ici sur les boucles stéréo, car elles sont les plus courantes. 

Ne perdez pas le rythme

Avec les outils de correc­tion tempo­relle de la plupart des DAW, sans parler des formats comme REX et Apple Loops qui calent les boucles auto­ma­tique­ment, il est devenu facile d’adap­ter les boucles au tempo d’un morceau. Mais soyez prudent : les modi­fi­ca­tions de tempo radi­cales sonnent de façon étrange et ruinent le groove. Vous pouvez aussi régler le problème de l’adap­ta­tion du tempo en le prenant à l’en­vers et en créant un morceau ayant le même tempo que les boucles que vous avez choi­sies. 

Les varia­tions font l’au­then­ti­cité

L’un des prin­ci­paux défauts des parties de batte­ries compo­sées de boucles est leur aspect trop répé­ti­tif. Si vous prenez une boucle de batte­rie d’une mesure et la répé­tez huit fois pendant le couplet, le résul­tat ne paraî­tra pas très réaliste. Écou­tez l’en­re­gis­tre­ment d’un vrai batteur : vous remarque­rez les nombreuses varia­tions de son jeu, aussi bien pendant le couplet, que le refrain ou n’im­porte quelle autre partie du morceau. Il s’agit de légères modi­fi­ca­tions de la figure ryth­mique, par exemple un char­ley ouvert sur le troi­sième temps de certaines mesures ou une caisse claire qui ne tombe pas systé­ma­tique­ment sur les temps 2 et 4 mais joue certains contre­temps.

Travailler des boucles de batterie
 

Cette liste de boucles de « Crackin’ Snare Boogie », le 4e volume de Drums on Demand, montre la grande variété de parties et de breaks que contient une bonne banque de batte­rie.

Écou­tez des morceaux dont vous aimez les parties de batte­rie, concen­trez-vous sur le jeu du batteur, et vous compren­drez de quoi il en retourne. C’est vrai que le batteur joue comme un robot dans certains morceaux, mais la plupart du temps, les parties de batte­rie ont un côté très humain en raison des varia­tions de son jeu.

Tout l’art de l’uti­li­sa­tion des boucles de batte­rie est de réus­sir à repro­duire cette diver­sité. Il faut espé­rer que la banque de boucles dont vous dispo­sez propose diffé­rentes varia­tions pour chaque partie du morceau – le couplet, le refrain, le pont, etc. À vous de les arran­ger de façon crédible. Les chan­ge­ments radi­caux au sein d’une partie du morceau ne fonc­tionnent géné­ra­le­ment pas – par exemple le passage d’un pattern utili­sant le char­ley à un autre utili­sant la ride, le tout au beau milieu du couplet. Cepen­dant, si vous dispo­sez pour votre couplet de deux patterns simi­laires dont le char­ley est joué diffé­rem­ment, c’est peut-être une bonne idée de les alter­ner à chaque mesure ou de répé­ter l’un pendant la première moitié du couplet, puis l’autre pendant la seconde moitié. 

Atelier décou­page

Si vous n’avez pas assez de varia­tions à dispo­si­tion, vous pouvez éditer vos boucles dans votre DAW pour créer de la diver­sité. Par exemple, vous pouvez prendre la caisse claire, la grosse caisse ou le char­ley et les dépla­cer par couper-coller. Vous pouvez aussi person­na­li­ser une boucle. Imagi­nons que vous vouliez dépla­cer un coup de grosse caisse du premier temps d’une mesure à la dernière croche ou double-croche de la mesure précé­dente afin de suivre l’an­ti­ci­pa­tion jouée par la basse et la guitare ryth­mique.

Travailler des boucles de batterie

Un coup de caisse claire copié-collé dans une 2e piste audio pour qu’il n’in­ter­rompe pas la réso­nance de la frappe qui le précède.

Parfois, il suffit de faire l’édi­tion direc­te­ment dans la boucle. Cepen­dant, si un autre fût ou une autre cymbale résonne encore à l’en­droit où vous souhai­tez copier la caisse claire (ou n’im­porte quel autre élément du kit que vous souhai­tez dépla­cer), il est possible que l’in­ter­rup­tion de la réso­nance ne soit pas natu­relle. La solu­tion est de créer une seconde piste audio stéréo avec les mêmes réglages et les mêmes inserts et d’y copier la caisse claire de sorte qu’elle s’ajoute à la boucle origi­nale.

Si vous suppri­mez une frappe de la mesure, il se peut qu’un « trou » non couvert par les autres instru­ments soit audible. Dans ce cas, vous pouvez essayer de le combler en collant un coup de char­ley, voire de l’am­biance (le son de la pièce) si vous trou­vez un passage silen­cieux dans une autre boucle de la même banque. Pour ce genre d’édi­tion, l’uti­li­sa­tion abon­dante de fondus croi­sés (cross­fades) vous aidera à obte­nir des tran­si­tions douces.

La plupart des banques de boucles four­nissent aussi des frappes uniques pour chaque fût et chaque cymbale. Si vous ajou­tez des notes au lieu d’en suppri­mer, vous pouvez utili­ser ces frappes seules plutôt que des copies prises dans la boucle.

Dans la seconde partie, nous parle­rons des breaks, propo­se­rons une alter­na­tive aux boucles conte­nant des cymbales crash et abor­de­rons briè­ve­ment le mixage.

Regar­dez la vidéo ci-dessous pour avoir des exemples d’édi­tion de boucles de batte­rie.

 

Article suivant dans la série :
Ajouter des breaks, des cymbales crash et plus →

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.