Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4/5 sur 5 avis )
2 avis
40 %
1 avis
20 %
2 avis
40 %
Donner un avis
Test de la rédaction
L'important, c'est le synthé : Komplete 13

On se fait une prod électro avec le Super 8, Massive X et Reaktor !

Dans cet épisode de L’important c’est le synthé, Arthur (DOMICIDRE) vous fait un petit tour d’horizon des derniers synthés de la Komplete 13 de Native Instruments. On explore la musique générative avec Reaktor, les bonnes textures vintages du Super 8, les nouveaux presets de Massive X et on utilise Guitar Rig 6 comme module d’effet pour synthé ! Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • le vrai modulaire virtuel JOUISSIF!!

    Native Instruments Reaktor 6Publié le 26/12/17 à 00:21
    Je l'utilise avec un portable typé gamer, I7 7700 HQ donc du costaud quand même, le logiciel et stable que ce soit dans maschine ou ableton; ou maschine a l'intérieur d'ableton.

    Alors j'ai longtemps hésité avant de faire cet achat, je lorgne sur reaktor depuis la version 5 il y a deja 4-5 ans je crois.

    Ce qui me faisait hésité, la complexité du truc, l'interface un peu voire très vieillotte et le prix.

    Au cours des années j'ai pu utiliser beaucoup de synthé hardware, virtuels, et même de vrais modulaires.

    Et même si le niveau de fun et d'experimentation est génial avec un vrai modulaire (eurorack), je trouvais difficile de l'intégrer a mes compos, (absence de mémoire, rappel de......
    Lire la suite
    Je l'utilise avec un portable typé gamer, I7 7700 HQ donc du costaud quand même, le logiciel et stable que ce soit dans maschine ou ableton; ou maschine a l'intérieur d'ableton.

    Alors j'ai longtemps hésité avant de faire cet achat, je lorgne sur reaktor depuis la version 5 il y a deja 4-5 ans je crois.

    Ce qui me faisait hésité, la complexité du truc, l'interface un peu voire très vieillotte et le prix.

    Au cours des années j'ai pu utiliser beaucoup de synthé hardware, virtuels, et même de vrais modulaires.

    Et même si le niveau de fun et d'experimentation est génial avec un vrai modulaire (eurorack), je trouvais difficile de l'intégrer a mes compos, (absence de mémoire, rappel de parametre, et surtout le prix aussi).

    Désormais étant plus aguérit a la synthèse sonore, je m'y retrouve sans problème avec reaktor.

    Je précise que je ne code pas mes popres modules, mais je programmes mes patch en créant des ensembles a partir des blocks fournis.

    Et de ce point de vue c'est vraiment très inspirant, comme le modulaire réel, mais avec les avantages des sauvegardes et des automation sans problèmes.

    J'hésitais avec le vst ''modular'' de softube, qui émule directement des modules réels, qui joue sensiblement dans la même catégorie en terme de prix.

    J'ai pu essayer softube assez longuement pour savoir qu'il n'y avait pas ce que je cherchais avec ce vst.

    Pour faire une comparaison, je dirais que le modular softube semble plus ''direct'' et ''facile'' or je dis bien ''semble'' car au final je trouve que ce n'est pas vrai.

    - Certes on voit les cables et on peut ajouter et cabler les modules tout en les manipulant sur un seul ''écran'' sans sous menu, mais les cables sont transparents et s'affichent uniquement par zone, là ou l'on place la souris, il est donc quand même assez difficile de se situer ''rapidement'' dans un patch complexe.

    - De l'autre coté, reaktor oblige a passer dans une vue ''panel'' pour faire les jonctions entre modules, ce qui peut un petit peu casser le coté créatif, car il faut ensuite passer en mode ensemble, pour pouvoir tweaker les paramètres. MAIS au final de petites attentions de la part des développeurs de native instrument font toute la différence: - le schéma très synthètique du mode panel permet d'être clair et efficace dans ses câblages et d'avoir une vue d'ensemble simple et précise de son patch.

    - les modules sont vraiment très bien pensés, on a des modules s'apparentant a de la synthèse soustractive classique, de bons utilitaires, des modules typés west coast et bien d'autre, donc beaucoup de terrritoires sonores sont possibles.

    - le systeme de modulation est TRES TRES TRES puissant, on peut moduler presque tout, comme dans les vrais modulaires façon eurorack, avec des fonctions très intéressantes sur la plupart des modules, et surtout, l'affichage de la valeur automatisé, avec des mouvement de potard en ''plus'' de la valeur actuelle du potard virtuel indiqué. ( en gros si mon filtre est modulé par un séquenceur ou un lfo, je vois a la foi la position du potard de filtre, mais aussi une petite fleche qui vibre au rythme de mon séquenceur de modulation ou de mon lfo, très très utile.


    Donc on se retrouve au final avec un outil bien plus puissant selon moi que le softube modular.( il n'y a qu'a comparer les séquenceur du vst de softube avec les modules de sequenceur de reaktor ''blocks'' pour s'en convaincre, sur ces derniers on peut souvent moduler le sens de lecture, le nombre de step, l'offset du pattern, et cie, alors que sur les séquenceur softube, on se sent vraiment limité par le peu de modulation dispo.

    Au niveau du son rien a redire, ca sonne suivant les oscillateur et les patch, comme de l'analogique (merci aux blocks monark), mais aussi west coast déluré, ambiant, numérique, bref ca sonne comme on le fait sonner.

    Et pour vous dire tout cela, je n'ai utilisé que les ''blocks'' et non les ensemble proposé gratuitement sur le site de native, dans les bibliothèques utilisateurs.

    Bref c'est un instrument pour ceux qui veulent vraiment apprendre la synthèse mais on peut aussi piocher dans quelques presets si le fait de créer ses propres ensembles vous fait peur.



    Je recommande sans hésiter, j'aurais du franchir le pas bien plus tot.

    PS il est très dommage que je n'ai pas pu utiliser la démo de reaktor, (en tant que possesseur de maschine, j'ai pu utiliser reaktor player mais celui ci ne contient pas les blocks, donc c'est encore ''moins' qu'une version démo. (ou en tout cas je n'ai jamais réussi a installer les blocks avec ma version player)

    Car si j'avais pu me rendre compte de la capacité de modulation qu'avait chaque block, j'aurais franchis le pas bien plus tot.

    J'espère que cet avis en éclairera certains.
    Lire moins
  • Reaktor 6, avant l'arrivée de VCV Rack, c'était le top !

    Native Instruments Reaktor 6Publié le 19/09/17 à 15:01
    Hyper stable (du moins sous Mac OS)

    Avec des possibilités à l'infini au niveaux des blocs.

    Une excellente qualité sonore.

    Un bémol sur trop de reverb dans de nombreux presets, sachant qu'il est préférable de créer soi-même ses propres presets.

    (actualisation en juillet 2020) :

    Mais il n'évolue plus guère et depuis l'arrivée de VCV Rack : il ne fait tout simplement plus le poids (d'ailleurs, perso, je ne l'utilise pratiquement plus …).

    Face au plus de 1900 modules (la plupart gratuits …) de VCV Rack, les quelques dizaines de blocs et le prix (élevé) du logiciel donne à réfléchir......
    Lire la suite
    Hyper stable (du moins sous Mac OS)

    Avec des possibilités à l'infini au niveaux des blocs.

    Une excellente qualité sonore.

    Un bémol sur trop de reverb dans de nombreux presets, sachant qu'il est préférable de créer soi-même ses propres presets.

    (actualisation en juillet 2020) :

    Mais il n'évolue plus guère et depuis l'arrivée de VCV Rack : il ne fait tout simplement plus le poids (d'ailleurs, perso, je ne l'utilise pratiquement plus …).

    Face au plus de 1900 modules (la plupart gratuits …) de VCV Rack, les quelques dizaines de blocs et le prix (élevé) du logiciel donne à réfléchir …
    Lire moins
  • Complexe et compliqué

    Native Instruments Reaktor 6Publié le 20/06/16 à 11:06
    Ce logiciel me faisait rêver depuis des années. Il donne la capacité à ceux qui aiment l'automatisme ou l'électronique, de créer tout ce qu'ils veulent tout en prenant leur pied à faire marcher leur cerveau. Ça permet aussi d'avoir un environnement centralisé pouvant contenir des tas d'effets au lieu d'avoir à rassembler des plugins trouvés un peu partout sur le net.
    Seul le prix élevé m'empêchait de l'acheter jusqu'à ce que NI le baisse radicalement.

    Le logiciel est tellement complexe que le mode démo de 30 minutes ne me permettait que d'effleurer les fonctionnalités, tout en me faisant fantasmer sur tout ce que je pourrais faire avec.

    Sauf que j'ai trop fantasmé…

    Pour constituer un......
    Lire la suite
    Ce logiciel me faisait rêver depuis des années. Il donne la capacité à ceux qui aiment l'automatisme ou l'électronique, de créer tout ce qu'ils veulent tout en prenant leur pied à faire marcher leur cerveau. Ça permet aussi d'avoir un environnement centralisé pouvant contenir des tas d'effets au lieu d'avoir à rassembler des plugins trouvés un peu partout sur le net.
    Seul le prix élevé m'empêchait de l'acheter jusqu'à ce que NI le baisse radicalement.

    Le logiciel est tellement complexe que le mode démo de 30 minutes ne me permettait que d'effleurer les fonctionnalités, tout en me faisant fantasmer sur tout ce que je pourrais faire avec.

    Sauf que j'ai trop fantasmé…

    Pour constituer un «ensemble», il y a deux grands types de «traitements» des algorithmes : primary et core.

    Le primary est la bonne vieille méthode de Reaktor, le flux des signaux est intuitif et naturel, à quelques cas particuliers près qui peuvent prendre la tête. Jusque là tout va bien.

    Le core, conçu pour augmenter la rapidité et l'efficacité des algorithmes, est un CAUCHEMARD !! La philosophie est complètement différente du primary, le flux est très difficile à suivre, ça nécessite des outils de débuggage qui manquent cruellement. C'EST UN VÉRITABLE ENFER POUR DÉVELOPPER. Il faudrait être à temps plein pour arriver à pondre un truc, car dans mon cas je ne suis parvenu à ne faire que des toutes petites fonctions. Quand on voit l'extrême complexité des macros faites par NI pour des fonctions qui ne cassent pas trois pattes à un canard, ba ÇA FAIT PEUR ! C'est à se demander si la programmation directe en C++ d'un plugin VST3 n'est pas plus facile…

    Bref, ce mode core est à la fois un point fort mais très amer. C'est frustrant pour un utilisateur du commun des mortels.

    En dehors des simples boutons et autres potards de base, il est possible de créer des éléments d'interface inédits et complexes à souhait. Mais la méthode pour y arriver est tellement tirée par les cheveux que ça ressemble plus à du bricolage qu'à un véritable environnement de travail fait pour. Je n'ai même pas encore osé à me lancer dans cette aventure…

    Il n'est pas possible de traiter des signaux SysEx. J'en rêve pour piloter mon hardware dont l'interface laisse à désirer. Reaktor aurait été parfait pour ce job. Dommage…

    Mais bon, NI a quand-même très bien travaillé de son côté. Ils ont fourni des macros très bien faites dont des tas de composants de synthés tels que le Monark, qu'on peut réassembler sous forme de «blocks», et dont la méthode simplifiée permet cette fois à un plus grand nombre d'utilisateurs de composer son instrument de ouf sur mesure. C'est vraiment le point fort de ce produit.
    Malheureusement pour arriver à faire des composants de qualité dans l'air du temps, impossible d'éviter les core cells. Les cellules primary sont trop basiques et sonnent fade et obsolète. Alors après libre à chacun d'y trouver son compte hein…

    Mais le message que je veux faire passer est qu'il est quasiment impossible pour un utilisateur isolé dans son coin de rêver à jouer dans la même cour que les pros. À moins de faire partie de l'élite des geeks…
    Parce faire une émulation de matériel ou de la synthèse à modélisation physique, c'est possible avec Reaktor mais bonjour la difficulté.

    Je pense que la difficulté du mode core, et le succès des blocks, ont dû inciter NI à baisser le prix pour faire accepter ce produit de niche par un plus grand public. Je pense, vu les fonctionnalités offertes que le prix est plus que correct. En ce qui me concerne, c'est mon avis, pas forcément celui d'autres qui ne se reconnaissent pas dans ce que j'ai écrit et qui pourraient faire baisser ma note, c'est de ne pas être capable d'exploiter suffisamment de ces fonctionnalités et me donnent l'impression d'avoir gâché mon argent. Mais maintenant que je l'ai, je vais faire avec.
    Lire moins
  • Effet radical!

    Native Instruments Reaktor 6Publié le 18/09/15 à 21:27
    Je l'utilise avec un i7 4ghz et 16g de ram, avec maschine comme DAW.
    Je l'ai depuis peu, donc au niveau stabilité je ne peu pas dire grand chose, mais au vue
    des versions antérieures ça devrais le faire et au pire une maj qui corrige, ont sais jamais.
    Un peu gourmand les blocks quand même, mais pour ma config ça passe sans problème c'est sûr.

    Prise en main aisé pour ceux qui connaissent déjà reaktor ou le modulaire pour les blocks, l'interface est plus clean, mais au départ je n'été pas du tout cho pour passer à la V6, après avoir acheté komplete 10, molekular, the mouth, et quelques maschine expansions, je n'avez pas envie d'investir encore chez NI, bien que je suis satisfait de leurs......
    Lire la suite
    Je l'utilise avec un i7 4ghz et 16g de ram, avec maschine comme DAW.
    Je l'ai depuis peu, donc au niveau stabilité je ne peu pas dire grand chose, mais au vue
    des versions antérieures ça devrais le faire et au pire une maj qui corrige, ont sais jamais.
    Un peu gourmand les blocks quand même, mais pour ma config ça passe sans problème c'est sûr.

    Prise en main aisé pour ceux qui connaissent déjà reaktor ou le modulaire pour les blocks, l'interface est plus clean, mais au départ je n'été pas du tout cho pour passer à la V6, après avoir acheté komplete 10, molekular, the mouth, et quelques maschine expansions, je n'avez pas envie d'investir encore chez NI, bien que je suis satisfait de leurs produits.

    J'ai quand même passé le cap (à la caisse), et là surprise, je tombe sur ce que je cherché sans le savoir depuis longtemps, "le modulaire", bien que là c'est autre chose qu'en hardware, il y a pas mal de blocks fournis plus les blocks user, les possibilités sont déjà immenses à même pas un mois de la sorti du soft...

    En gros je me régale, la communauté user est super active, ça fais plaisir, et ça sent le départ de quelque chose de monstrueux. Du changement dans le monde du plug, même si j'ai déja gouté au CV il y a longtemps sur reason là c'est différent.

    Un point négatif qui sera certainement le "block shop" mais bon, c'est pas encore là et la possibilité de création de block user est une ouverture d'esprit de la part de NI, il ne faut pas l'oublier.

    Ce que j'apprécie le plus c'est les possibilités infini de modulation, le son, l'ouverture au users.
    Et le moins ça pourrai être le faible nombre de blocks fournis par NI, beaucoup de blocks de base ont été fournis par des users. Sinon le prix de la maj, 99€ c'est pas donné.

    Vraiment pas décu de passer aux "blocks modulaires", belle découverte, je referai ce choix sans problème, j'avez juste peur d'investir 100€ pour une vulgaire maj, ce qui n'est pas le cas...;)

    Lire moins
  • Le soft/plug à emmener sur une île déserte

    Native Instruments Reaktor 6Publié le 15/09/15 à 01:14
    Je l'utilise avec un macbook pro pas rétine du tout, mais disque dur SSD 256 Go, Intel Core i5 et 8 Go de RAM. Aucun problème de stabilité, performances nickel.

    Pour le béotien, Reaktor fait partie de ces logiciels dont il vaut mieux lire le mode d'emploi et explorer les mines de tutoriels sur le web. Mais la doc est bien (mieux) faite que pour Reaktor 5.

    Je passerai sur les fonctionnalités communes à toutes versions de Reaktor, à savoir une flopée de sinters, simplets, sequencers disponibles directement avec le logiciel, ainsi que sur les "ensembles" développés par la communauté et disponibles sur le site de NI. La grosse tuerie de ce Reaktor 6 c'est évidemment les blocks, la facilité......
    Lire la suite
    Je l'utilise avec un macbook pro pas rétine du tout, mais disque dur SSD 256 Go, Intel Core i5 et 8 Go de RAM. Aucun problème de stabilité, performances nickel.

    Pour le béotien, Reaktor fait partie de ces logiciels dont il vaut mieux lire le mode d'emploi et explorer les mines de tutoriels sur le web. Mais la doc est bien (mieux) faite que pour Reaktor 5.

    Je passerai sur les fonctionnalités communes à toutes versions de Reaktor, à savoir une flopée de sinters, simplets, sequencers disponibles directement avec le logiciel, ainsi que sur les "ensembles" développés par la communauté et disponibles sur le site de NI. La grosse tuerie de ce Reaktor 6 c'est évidemment les blocks, la facilité avec laquelle on peut s'amuser à jouer au Lego avec : soit pour développer la tuerie de la mort si on est balèze en techniques audio-numériques, soit pour mieux comprendre comment ça se passe dans un synth"é sans avoir à assembler laborieusement des éléments plutôt exclusivement destinés à des développeurs (le gros hic de Reaktor 5), soit pour profiter simplement des patoches fournis, et de tous ceux à venir. Reaktor 6 ressemble à un missile pointé directement sur Max For Live et son plug modulaire Oscillât, inutilisable autrement qu'avec Ableton. C'est une claque monumentale adressée à Max, aussi, dont la version 7 et ses cotillons (aaah un player audio tout fait !) ne se remettra pas.

    Ce que j'apprécie le plus, c'est que sans sacrifier aux désirs des développeurs avertis, Reaktor s'ouvre franchement et facilement à tous ceux qui veulent tâter du modulaire ou fabriquer leur propre bidule sans fouiner trop dans le C++. Me semble-t-il, intégrer les oscillateurs de Monark, superbe émulation du Moog, comme ça, d'un drag and drop, c'est plutôt cool, non ? Vous n'avez plus à refaire le monde, juste à l'adapter à votre besoin.

    Ce que j'aime le moins : mon banquier. On va voir fleurir des "blocks extensions" d'ici peu, et vu comment je me suis jeté sur les Maschine Expansions (aah le Carribean Current), ça va pas être simple. Allez viendez les "guitar rig amp blocks", les "massive wavetable blocks"...

    Franchement, NI, mine de rien, pousse le bouchon très très loin avec cette V6. Et tout le monde devrait s'y retrouver, en terme de créativité. Eux, bien sûr, financièrement ça va rouler. Quand j'ai acheté R5, je pensais pouvoir ne plus rien acheter d'autre et m'en servir comme seul et unique plug. Mais bon, le développement était compliqué, il manquait une couche pour les bêtas comme moi. Aujourd'hui, les blocks sont là, j'ai de quoi passer l'hiver. Et, ENFIN, NI se remet à développer, et non plus à proposer des banques de son Game Of Thrones sous licence...

    Je précise que j'ai pu avoir l'upgrade avec ma licence Komplete, visiblement ce n'est pas le cas de tout le monde. J'espère que ça s'arrangera. Après une telle bombe, va falloir envoyer du bois pour une future update Komplete 11...

    Edit : Le temps de mater quelques tutos sur les blocks, et hop, en 15 minutes chrono j'ai créé un petit synthétiseur QUE JE VAIS UTILISER dans mes futures profs. On est bien loin, pour les neuneus comme moi, de la galère à faire pout-pouet avec R5. Bien sûr, ça devient vite le boson à force d'ajouter des blocks, donc faut apprendre à ranger au fur et à mesure. Mais la modulation (c'est bien le but des synthétiseurs modulaires non ?) est hyper facile à prendre en main : hop que je te cable la sortie de mon enveloppe ADSR dans mon block Driver, au hasard, et d'un coup de souris j'assigne le paramètre à moduler (l'esprit Massive, en fait). C'est couillon, c'est bête mais c'est énorme. Et le langage technique (VCA, Side-chain et autres) est réduit au minimum. Encore une fois, les connaisseurs s'y retrouvent bien entendu et les béotiens peuvent y aller au feeling. NI a complètement compris la demande du dicos d'aujourd'hui. L'élite s'y retrouve, le débutant aussi. Bravo.

    EDit 2 : le nouveau Komplete 11, je le vois venir : basé sur Reaktor 6, que tout le monde aura acheté d'ici-là, on y verra fleurir des blocks à foison : Massive, éléments de Guitar Rig... un mini-Absynth, un mini-FM8 (qui vont gentiment disparaître du catalogue... Et après, bien sûr, le custom shop façon Amplitube/IK Multimedia pour nous faire cracher des tunes façon Massive Expansions. D'ailleurs, à ce propos, chers utilisateurs de Maschine, avez-vous remarqué l'absence de presets issus d'Absiynth ou FM8 ? Bon, on se dit, ils vont pas nous filer les synthés avec Maschine, mais en même temps, voilà qu'on a Monark dans le Komplete Select. Ca sent le sapin pour FM8 et Absynth..... Les fonctions FM sont déjà largement implémentée dans les blocks de Reaktor et pour ce qui est d'Absynth, il rejoindra les limbes du Pro-V, Spectral Delay et autres Vokator...

    Bon, sinon, en complément, en bidouillant avec les blocks, on peut très bien intégrer les modules Primary, genre s'il vous faut un chorus/flanger dans votre synthé, ça roule. On ne navigue pas dans deux mondes parallèles. C'est énorme, je mets 11/10.
    Lire moins
cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.