NRSynth Cobra
+

NRSynth Cobra

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Cobra, Synthétiseur analogique en rack de la marque NRSynth.


3 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique NRSynth Cobra

  • Fabricant : NRSynth
  • Modèle : Cobra
  • Catégorie : Synthétiseurs analogiques en rack
  • Fiche créée le : 24/04/2017

Synthétiseur analogique en rack qui clone le Moog Minimoog Model D

»

Avis utilisateurs NRSynth Cobra

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 3 avis )
 3 avis100 %
Rapport qualité/prix :
PARCHEMY02/03/2018

L'avis de PARCHEMY"LE MINI D INGRAND"

NRSynth Cobra
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ? STUDIO

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? BIEN FINI - ERGONOMIE TRES CORRECT

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ? LE SON EST EXCELLENT - PAS DE SONS D USINE


LE MINI D INGRAND

Ah le Minimoog, quel synthétiseur remarquable (à mon goût) même s'il y en a d'autres qui demeurent intéressant bien sur (MS 20, WASP, ARP Odyssey...). Mais pour moi le timbre,la dynamique, de cette machine m'ont bercé depuis mon enfance, mon adolescence..
J'aime la facilité de programmation et le résultat vite obtenu.

Des titres funk (G Benson : give me the night, M Jackson PYT....), mais aussi pop, electro... ont été réalisés depuis le début des années 70 avec 'cet icone' sonore et d'autres encore aujourd'hui. Le Minimoog est un Graal ou peut être mal aimé car trop entendu.

Il y a des utilisateurs pro, amateurs qui l'on utilisé ou l'utilisent suivis de ses déclinaisons,renouveaux ou héritiers (source, voyager, little phatty, sub 37...).

Par le passé j'ai eu le minimoog, des voyagers, little phatty.., j'ai essayé le SE02 de Roland (qui est intessant mais manque de profondeur dans les basses fréquences selon moi et la taille de la machine et des commandes m'ont dissuadé d'en acheté - bien que j'aime certains produits de cette marque).
Dans mon studio, si j'ai plusieurs machines qui m'offrent différentes couleurs sonores et des synthés qui me proposent différentes basses, il a été clair pour moi qu'il me fallait de nouveau le minimoog. Cependant j'avais des contraintes notamment de place et de budget.

Grace au phénomène Revival ou les marques 'Grand public'korg, roland et fraichement Behringer s'engouffrent en proposant 'la démocratisaton' des sons du passé à travers la recréation ou le clonage de ses machines.
En France, dans les années 70 il y a eu RSF (KOBOL..) puis le choc avec l'arrivée du DX 7 et autres machines à 'presets' (KORG M1,T1, D50...)et la mort de plusieurs constructeurs notamment en france.
Aujourd'hui il y a des marques francaises (Arturia...), nous avons des artisants du vintage...(Mos lab, Balloran.. )qui produisent des machines de qualité et entre autre la société NRSYNTH.
Stephen INGRAND est seul à gérer son entreprise (commande, logistique, conception machine, SAV...) mais il réalise le tour de force de créer de superbes produits.
Aussi lorsque NRSYNTH a clôné le minimoog en apportant la valeur ajouté de modulations importantes .. J'ai sauté le pas.........

A la différence d'un achat auprès des marques comme Roland, Moog.. où il serait plutôt difficile d'être en rapport avec l'ingénieur qui a crée le produit;là on échange par mail et/ou téléphone avec Mister NRSYNTH. Le contact avec Stephen INGRAND est fluide, agréable; on sent que l'on est avec un passionné. Le Monsieur est le géniteur de ces machines et cela se sent..

Si sur le coup le prix pourrait sembler élever face à la concurrence (SE02 - Roland, Model D - Behringer..). Le prix du Rétro One (anciennement Cobra) se positionne entre le Roland et autre Behringer et le prix d'un minimoog ancien ou réissue 2016.
Au niveau marketing cela est intéressant et habile !

Après NR SYNTH n'a pas la force de frappe d'une campagne de commnunication à 'la korg' et consors mais le bouche à oreille, le Syn-Fest où cette société sera présente permettra au public de mieux connaitre la marque.
En guise d'information, après une période difficile le concepteur est plus passionné que jamais à produire des machines, passer son site en 'Version 2' et faire quelques tutoriaux sur Youtube.


LA RECEPTION :
Après ma commande, Stephen m'avais rapidement informé de l'envoi.
Lorsque j'ai recu le Rétro One après plusieurs semaines d'attente, celui était emballé avec soins et bien protégé des aléas de l'expédition.
Au déballage, la machine inspire le respect de part l'assemblage du produit, sa finition, son concept (un mini dans 'une petite valise'), les produits utilisé (métal, cornière solide)


Présentation :
En le portant,le poids n'est pas très élevé et en le placant dans mon home-studio l'encombrement est faible par rapport au Minimoog.

Le panneau des commandes reste logique et facile à l'image du semi-modulaire dont il s'inspire.
Les commandes ont des rotations douces mais avec une implantation solide (ce qui pour moi est nécessaire au vu des manipulations diverses dont la machine sera soumise et à la réactivité que l'on lui demandera).
Certains boutons sont animés d'un 'clic' à la Moog, ce qui permet une sélection nette.
La sérigraphie est fine, élégante composée de couleurs précises (ex : bleu pour les controlleurs...). Bien VU !

L'interface est composé très classiquement des parties :
- accordage général
- glide
- oscillateurs au nombre de 3 avec leurs synchro
- audio mixer (ou l on active et désactive les oscillateurs, le cross modulation, le noise
- la partie filtre et enveloppes puis
- le lfo
- clock (interne ou MIDI)
- les controlleurs
- le filter mod
- le volume général
- le 'patch bloc' avec de nombreux routage qui permettent beaucoup de choses

En dehors du patch bloc on reste sur une machine facile, accessible, intuitive; et dès lors que l'on commence à connaitre la machine, créer devient amusant.

Les connectiques sont riches en face avant (patches de modulation, CV, IN, OUT, FX, un EQ bass et treble, distorsion... ) et à l'arrière on retrouve la prise d'alimentation, un MIDI IN et 2 connectiques audio OUT et FX.
Il est à noter que ces sorties audio se retrouvent aussi sur le panneau principale. Ce qui peut se révéler pratique - bien vu pour accéder devant ou derrière entre autre !


Le SON :
Alors qu'en est-il du son ? A l'image d'une femme subime que l'on a aimé ou que l'on va adoré. Tout simplement la claque, la différence, les retrouvailles, les phantasmes, les idées, le plaisir.

On est face à un vrai instrument de musique.

Déjà au démarrage, cela se passe à l'arrière par le déclenchement d'un petit bouton.
La mise en route est rapide, la machine est discrète (une petite diode jaune correspondant à la vitesse du LFO est visible à l'allumage), et en peu de temps le Rétro One est super stable et prêt à jouer. Alors décollage.......

En mettant seulement en action le 1er oscillateur (au choix SIN, SAW, SQUARE) on retrouve d'emblée le son MOOG (ce coté gras, épais, soyeux). Bien sur on peut choisir l'octave, l'accordage fin,mais aussi la synchro (hard sync).

La combinaison des autres oscillateurs et l'interraction avec les autres ondes me permet de retouver le minimoog que j'ai connu - en jouant sur ces paramètres nous avons un son 'froid', 'chaleureux' très généreux ou avec un effet plus ou moins 'chorusé' et plus encore puisque Stephen a ajouté un Modulateur en Anneau qui est finement présent mais efficace et bien utile pour certaines explorations.
Les oscillateurs sont très subtils puisque une SIN ajouté à ce Modulateur nous amènera à l'approche d'une SAW - mais la comnbinaison de ces SIN peut aussi bien ajouté de la finesse à votre programmation ou donner de l'ampleur à votre son. Par exemple pour des basses Sub, encore une fois ce clone de Mini fait preuve de polyvalence.
Et encore l'onde SAW n'a pas été utilisé ni la SQUARE.
La Saw me semble plus incisive mais présente, la square est puissante (même très puissante), la pulse étant au choix sur les 3 oscillateurs.
Selon le concepteur, celui-ci a repris les oscillateurs du prodigy.
Voici les éléments issus du site NRSYNTH :
VCO : (x3) type Moog Prodigy avec triangle, saw et pulse (+ PW manuel et PWM)
hard sync entre les VCO1 et 2.

Il est à noter qu'il y a 2 types de bruits Blanc et Rose : Coooool !

A l'image du Minimoog, les oscillateurs peuvent être actif ou non (on/Off)- Il est peut être dommage qu'il n'y ait pas un clip de saturation lorsque l'on monte les oscillo à fond.... après cela s'entend et l'on 'voit' surgir la bête.
La machine est très puissante, même à faible volume, le son est très lourd, la dynamique est présente à la différence des nouvelles machines que l'on rencontre (même certains analos).

L'accès aux enveloppes apporte le claquant, ou la douceur; le sustain est présent par l'action d'un bouton poussoir.
Source NRSYNTH : ADS: (x2) type Model D (2)

Le filtre, un pur bonheur qui charme, veloute, rugit finement. Il n'y a pas d'effet d'escalier et la fluidité est de mise.
Source NRSYNTH : VCF: 24db/oct type Model D (1).

Arrive ensuite le LFO, efficace et sonnant très vintage, chaleureux et gracieux.
On peut le choisir lent ou rapide
Source NRSYNTH : LFO: numérique à 8 formes d’ondes (dont aléatoire), réglage de symétrie de l’onde, 3 plages de fréquences, synchronisable avec horloge midi ou externe.

La clock sélectionnable en horloge interne ou MIDI et les controlleurs au nombre de 3 mais qui peuvent être redoutable dès lors que l'on utilise le 'patch bloc'.

Les controlleurs concernent le LFO, l' EG.. et la vélocité - une zone Filter Mod peut utilisé ces 3 controlleurs.

Le 'patch bloc' ouvre le Rétro one vers d'autres univers et dépasse le Mini..
Il est composé de multiples possibilités à travers : les sources, les mixers, VCA, atténuateurs et destinations. Par ce système, le synthé va vers d'autres textures (sombre, sale..), aléatoire, surprenant en routant le LFO sur différentes destinations...

N'oublions pas la communication avec les machines en CV, l'ajout d'un EQ Bass - Treble (qui est bon), une distorsion qui manque peut être de grain et la possibilité de mettre en insert différentes sources Audio afin de bénéficier des possibilités ou du grain de la machine.


UTILISATION :
A l'utilisation je passe de la découverte ou re-découverte, au plaisir, à la création, voire à l'oubli de la machine. Le rétro one s'efface on joue les yeux fermés, les oreilles ouvertes... Le son est rond, large, fin ou généreux. Il soutient parfaitement mes machines récentes (PRO 2, Monomachine...) et fait la pair avec mon Prophet 5 ou mon DX5.

On se constitue facilement des banques de sons (basses, lead, arpèges, FX, percu, drum). Les possibilités sont moins large qu'un Arp Odissey quand on l'utilise comme un Minimoog, mais le MINI de Mr INGRAND est présent dans le mix, il crée la base, il pose les fréquences graves. Ce produit donne confiance et rassure !

En MIDI, aucun souci, je suis sur Ableton et je n'ai eu aucun problème.
Certe il n'est pas en USB mais tant mieux, car je voulais une machine simple qui fait le job. La machine est à l'ancienne donc pas de Mémoires - en dehors de cela, on ne se sent pas que la machine chauffe même après plusieurs heures d'utilisation intensive.


ET APRES :
Je n'ai ce synthétiseur que depuis peu donc je resterai assez globale dans mes commentaires.

Cependant pour ceux comme moi qui ont des problèmes de place ou un budget calculé, ce choix est une superbe alternative et un formidable pied de nez au Minimoog lui même.
Ce synthétiseur peut être utilisé par celui qui débute ou le pro, petit comme gros studio.

Maintenant on peut aller vers le son moog d'un SE02..., celui de NR SYNTH..
Mais il est clair que pour moi, ce choix a été un investissement à travers un produit de qualité, une confiance vers le concepteur, un échange chaleureux avec Mr NRSYNTH.

A l'avenir le site NRSYNTH aura des aménagements (tuto, démos....)

S'il fallait lui donner un prix il correspondrait à l'Award Investissement à Long Terme selon moi.
C'est le MINI d'un GRAND ou d'INGRAND de la lutherie électronique francaise -
Un produit fabriqué à la main en phase avec son époque.

LES + :
- fidélité au son du MOOG (timbre, caractère, comportement, traitement)
- commandes fluides
- compacité
- produit nomade (avec le concept de la valise et l'ajout de la poignée)
- poids et taille par rapport à l'ancêtre
- prix
- avoir un son classique ou délirant rapidement
- nouvelles formes d'onde pour le LFO
- 2 Noise
- patch bloc permettant toutes les audaces
- sérigraphie avec couleurs - pratique pour la programmation ou une vision éloignée
- poignée permettant de l'emmener comme 'une petite valise'
- création artisanale
- produit fait en france
- réparation potentiellement réalisable par un électronicien (à la différence des machines nouvelles)
- échanges, réactivité - SAV client excellent
- possibilité de modification, boost... sur proposition du créateur ;)

LES - :
- un seul filtre (on en veut toujours plus)
- volume important d'informations pouvant être gênant pour un coup d'oeil rapide
- MIDI restreint (notes..)
- manque le diode de clip de saturation
- un drive avec plus de caractère - Drive corrigé avec la MAJ;)
- notice en PDF (pratique mais le papier est indispensable pour celui qui n'a pas de PC)
- manque quelques exemples de patches dans le mode d'emploi du simple au plus compliqué

Bref, j'ai été largement conquis après avoir possédé les Moog et essayer autres SE02 (qui cependant on un caractère acide à mon gout, sympathique.
Je ne vois pas l'intérêt de posséder un minimoog car le Rétro One me fait largement rêver et bien plus...
Après si NRSYNTH perdure, la création d'un poly par Stephen pourrait être intéressant puisque les constructeurs commencent à épaissir l'offre dans ce domaine.

MAJ de mon avis sur le RETRO ONE de NR SYNTH
Depuis la rédaction de mon avis, j'étais très content de ma machine.

Il y a plusieurs semaines, le constructeur m'avait contacté afin de me proposer de faire 'un update' de son produit.
Tout cela gratuitement.
Sur ce point, je dois reconnaitre que c'est très fort, car pour l'instant il n'y a que peu ou pas de constructeur qui ont cette démarche 'gratuite' (que ce soit pour de l'amélioration ou pour booster, modifier). Je ne parle même pas des Marques "poids lourds" du Marché

Donc, j'ai envoyé ma machine, Stephen a fait les modifications puis m'a ré-expédié très rapidement mon Retro - One.

Alors qu'était le résultat :
- une augmentation du niveau de l'onde Saw (entre autre)
- un meilleur accordage permettant une stabilité encore plus rapide des oscillateurs
- quasiment plus de souffle (même si pour moi il était léger au nieau globale) mais très efficace lorsque l'on utilise l'équalisation à 2 bandes sur la machine
- une distorsion avec plus de caractère
- à mon oreille, le Ring mod plus accentué
- un routage de la sortie level vers l'entrée du booster de façon à doser le signal afin d'éviter une saturation trop rapide.
Alors que la sortie dry de l'arrière correspond à une sortie directe du VCA "plein pot" (selon l'epression de son créateur)

Il y a des changements qui sont plus subtils..

A l'écoute j'ai rapidement senti que la machine était plus puissante en terme de volume et de dynamique; cela a d'autant été plus facile à vérifier qu'avant d'adresser le Retro One, j'avais fait une marque sur le niveau de ma table de mixage. La différence était donc bien visible et audible.

A l'utilisation, plus je travail avec cet expandeur et plus je trouve que son identité a été renforcé. Le plaisir est toujours aussi fort avec un produit classe et rassurant.
Bref, un super hyper clone de Minimoog (tant par le son, le caractère, les possibilités Modulaire du Patch bay..) renforcé par un SAV réactif et chaleureux.
Tout cela m'ayant couté que les frais d'expédition, c'est à dire quasiment rien.
Donc encore une fois, bravo et chapeau à Vous Stephen !
En souhaitant que cela puisse inspirer d'autres Marques.












»
pintobarcelone08/01/2018

L'avis de pintobarcelone" Le "Cobra" nouvellement Retro One est un Matériel exceptionnel: Mieux que du "MINIMOOG D""

NRSynth Cobra
BRAVO quelle belle réalisation

Je ne ferais que quelques commentaires ce soir, je reviendrais faire un article complet, le bébé ne pèse que 3 kg, à la naissance, mais quel spécimen au caractère trempé.

- Prise en main très facile pour qui connaît le MiniMoog.
- Finition irréprochable
- Qualités des composants, rien à dire.
- Expédition et service de haute qualité à l'instar de tous ces artisans luthiers

- Ce soir je dirais que c'est une machine souple, qui a du rendement et une coloration très particulière, elle fait totalement partie de la famille, sa saveur et son punch sont déconcertantes.

»
jeff 7 adore.09/11/2017

L'avis de jeff 7 adore."Premieres impressions :mieux qu'un Minimoog D!!!"

NRSynth Cobra
Alors ça y'est j'ai fait comme les riches...je me suis payé un synthé fait à la main,comme il en existe que peu de fabricants dans le monde,ils doivent se compter sur les doigts des deux mains;..peut-etre. Bref J'ai eu la chance de pouvoir voir et discuter avec le createur de ma machine ,Stephen dans le Var,à coté de chez moi en plus,pour une fois.C'est un synthé pré cablé,style minimoog en mieux je trouve.Sans clavier,on s'en fout,il est Midifié , y'a pas de problemes pour le brancher sur n'importe ou.
Bref premieres impressions: la douceur des commandes,et puis le son!!!arrrgh!c'est le plus gras des synthé que j'ai jamais eu,une qualité de son incroyable.Un LFO génial en entrée pour 8 formes d'ondes,et puis on se lance....tout est doux,ça répond pas comme un synthé à commande numerique qui peut etre très rapide,ok mais pas très naturel.Non ici tout est doux et la réponse est exactement calée sur les pot....bon ça parait normal eh ben quand on est habitué a des commandes numeriques ça etonne !...Je vous en dirai plus a mesure que je saurai mieux m'en servir mais oh,je suis hyper content les gars..ça soooonnnne chaud et graaaaas..bon en fait c'est inspiré du Prodigy alors pas étonnant!!...
Pour l'instant je me suis beaucoup penché sur les adsr,là encore les reponse sont douces mais quand meme precises,bon je suis entrain de faire marcher le Dark Time avec mon Cobra ,piloté par le Matrixbrute en MIDI....ça tue !Le Cobra va changer de nom alors restez à l'ecoute du site NR Synth.Je sais pas trop bien en parler pour l'instant mais je n'ai jamais été si content d'un synthé;à bientot je promet des photos et du son!!
Le 11 novembre je met de photos.Le test avec le seqencer dark Time ...génial énorme,ça passe hyper bien en Midi aucun souci on perd rien du tout.Je vais enregistrer quelquechose très vite.
Je rajoute les features direct depuis le site de NR Syth:
3 VCOs : type Moog Prodigy avec triangle, shark, saw et pulse (+PW) hard sync entre les
VCO1 et 2, mode LFO pour le VCO3
VCF: 24db/oct type Model D (filtre à échelle de transistors).
ADS: (x2) type Model D (avec retrigger et position release) (1)
VCA: type Model D (VCA à transistors) (2).
LFO: numérique haute qualité à 8 formes d’ondes (dont aléatoire), réglage de symétrie
de l’onde, 3 plages de fréquences, synchronisable avec horloge midi ou externe.
Ring Modulator et Sample and Hold : 100% analogiques. Le SH est synchronisable
FX : Booster grave/aigu (+ overdrive), circuit à transistors.
Interface Midi/CV gate : Convertisseurs 12bits, synchro midi.

Matrice entrés sorties en mini-jack : 8 sources, 12 destinations, module mixer et module VCA indépendants.

(1) Les enveloppes du Minimoog ont 3 segments : Attack, Decay, Sustain. En position « release », le Decay sert aussi de temps de relâchement. Sinon le son est coupé net dès qu’on relâche une touche. Le retrigger est un « défaut » de ces enveloppes : lorsque que l’on rejoue une note avant que le decay soit arrivé à la valeur de sustain ; l’attaque suivante redémarre à ce niveau est non à zéro. Concrètement, jouer staccato ouvre le filtre et change le timbre du son !
(2) Le second ampli du VCA comporte une erreur de calcul qui le fait rapidement saturer, d’où la dynamique exceptionnelle de l’instrument.
»

News NRSynth Cobra

Un clone du Model D aussi en projet chez NR Synth

Un clone du Model D aussi en projet chez NR Synth

189 Publiée le 24/04/17
Le français NR Synth est en train de plancher sur le clone du synthétiseur analogique Model D de Moog. Il s’appellera Cobra et sera semi-modulaire.

Images NRSynth Cobra

  • NRSynth Cobra
  • NRSynth Cobra
  • NRSynth Cobra
  • NRSynth Cobra

Vidéos NRSynth Cobra

Découvrez d'autres produits !

Forums -NRSynth Cobra

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.