Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Ensoniq VFX
Photos
1/95

Tous les avis sur Ensoniq VFX

Clavier synthétiseur numérique de la marque Ensoniq appartenant à la série VFX

Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 3.7/5 sur 6 avis )
2 avis
33 %
2 avis
33 %
1 avis
17 %
1 avis
17 %
Donner un avis
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Correct
Avis des utilisateurs
  • NostromoripleyNostromoripley

    Un D50 (et M1) à la sauce américaine bien grasse !

    Ensoniq VFXPublié le 24/03/22 à 08:44
    1 photo
    Hello

    Pour la petite histoire...
    J'ai réussi a mettre la main sur ce vieux VFX grâce a un jeune ado de 13ans qui avait pour voisin un vieux monsieur qui voulait jeter ce VFX a la poubelle (suite a un héritage) et ce brave petit (qui n'est absolument pas musicien) a eu la bonne idée de le mettre sur leboncoin espérant au passage se faire une petite monnaie...bien joué mec et merci ! :bravo:

    Je repart donc avec le synthé sous le bras en m'éloignant du petit jeune comptant ses billets tout sourire (250€...une bonne affaire donc) :bravo:

    Le VFX date de 1989, il est tout numérique (OSC et Filtre) et poly 21 notes. Le clavier est relativement lourd, les touches sont toutes jaunie…
    Lire la suite
    Hello

    Pour la petite histoire...
    J'ai réussi a mettre la main sur ce vieux VFX grâce a un jeune ado de 13ans qui avait pour voisin un vieux monsieur qui voulait jeter ce VFX a la poubelle (suite a un héritage) et ce brave petit (qui n'est absolument pas musicien) a eu la bonne idée de le mettre sur leboncoin espérant au passage se faire une petite monnaie...bien joué mec et merci ! :bravo:

    Je repart donc avec le synthé sous le bras en m'éloignant du petit jeune comptant ses billets tout sourire (250€...une bonne affaire donc) :bravo:

    Le VFX date de 1989, il est tout numérique (OSC et Filtre) et poly 21 notes. Le clavier est relativement lourd, les touches sont toutes jaunies par le temps (reversible avec traitement à l'eau oxygénée et UV. Long et chiant à faire lol) et quelques touches de sélections sont cassées et se baladent. Les touches font un bruit de ressort fatigué mais dans l'ensemble il est costaud et j'ai eu de la chance car la cartouche était toujours présente. :mrg:

    L’écran est stylé je trouve, il est de type VFD (Vacuum fluo display) et fonctionne parfaitement. A l'allumage, la pile était morte, j’ai du la changer. Sinon RAS tout fonctionne nickel, pas de souffle ou de touche HS et aucun soucis de calibration du clavier...pour l'instant lol.

    Il dégage de ce VFX une certaine fragilité, à chaque allumage je ne sais pas si il va démarrer correctement ou s’il va planter...supriiiise ! :mrg:
    Apparemment les synthés Ensoniq ne sont pas réputés pour leur fiabilité…mais par l’instant RAS, je touche du bois.:clin:

    Le structure du synthé est assez déroutante
    D’abord les enveloppes avec des noms de segments comme « break » « break 2 » « peak » etc…alors que toi tu cherches juste une ADSR.:facepalm:
    Autre bizarrerie, l’enveloppe AMP qui a mon sens est la plus importante est positionnée en dernière position (ENV3) alors que celle du pitch (ENV1) en 1ere et le filtre en 2eme …(ENV2):facepalm:
    Ensuite Ensoniq parle en terme de "patch" pour designer un "sound", de "preset" pour parler de combinaison de 3 patch "sound" et de "perfomance" pour parler des reglages MIDI, PAN, etc...d'un "preset"...vous suivez ? :facepalm::mrg:
    Pour finir, le filtre qui, a mon grand étonnement, n’a pas de réglage de résonance…c’est la 1ere fois je vois ça sur un synth ! Le fait de ne pas avoir de résonance lui donne un son typé « loudness » c’est à dire beaucoup de grave, beaucoup d’aigue et peu de médium, difficile de le rendre acid ou agressif mais c’est aussi ce même « défaut » qui lui donne cette couleur sonore bien fat ! Il est donc totalement a l’aise avec les sons de nappes et de cuivres feutrés a la Vangelis...magnifique !

    Les presets d’usines font la part belle aux sons de cloches, de flute, d’orgue, de piano hybride, etc...et peu de place pour les sons de synthé brut type « analo ». Les présets sont très typés fin 80/début 90 et sont pour la plupart désuets et entendu 1000x, ils s’inspirent clairement du Roland D50 et du KORG M1, les 2 vaisseaux amiraux de l’époque ;)

    Le synthé datant de 1989, la résolution des commandes du filtre n’est pas super fluide et lorsqu’on modifie à l’extreme certain paramètre comme par exemple l’amplitude et la vitesse max du LFO des artefacts numériques viennent gâcher la fête, mais cela reste raisonnable. Si vous pensiez faire de la FM c’est mort ;) :mrg:


    La partie synthèse est puissante (pour l’époque) mais pas très conventionnelle
    Un « sound » correspond à 6 oscillateurs avec pour chaque forme d’onde ; un filtre, 3 enveloppes, 1 LFO, choix du panoramique etc…Le synthé fonctionne toujours en mode « Sound » avec par défaut toujours 6 OSC que l’on peut facilement muter ou mettre en solo, pratique et heureusement lol. Les formes d’ondes sont old school, les sons acoustiques n’ont pas résisté au temps et sonnent low-fi, mais empilés avec des formes d’ondes de synthé le résultat est parfois impressionnant ! Le VFX possède des formes d’ondes « transwave » qui sont en fait des tables d’ondes que l’ont peux balayer avec un LFO, certaines offre une résonance avec une efficacité toute relative afin de palier au manque de résonance du filtre. Il n’y a malheureusement pas d’option d’initialisation d’un son pour partir de zéro :facepalm:

    Le son de ce VFX est bien ample offrant une belle image stéréo, mais il est aussi vraiment très FAT, parfois même trop ! :8O: Il peut sonner gras comme un analo américain ou froid comme un numérique. Le son a beaucoup de présence dans les graves avec des aigues pétillants et cristallins…c’est beau mais attention aux enceintes ! Empiler les forme d’ondes, les détuner, les faire bouger avec leurs LFO, les filtrer et ajouter des effets je peux vous assurer que déjà avec 2 formes d’ondes ça cause grave, alors avec 6... je vous laisse imaginer ! :mrg::bravo:
    C'est pas fini ! Là je parlais juste d’un « sound » qui comprends donc jusqu’a 6 forme d’onde, ensuite Ensoniq parle de « preset » et là on va pouvoir activer jusqu’a 3 « sound » simultanément, soit 18 osc/forme d’ondes en même temps ! Autant dire…l’apocalypse ! :8O::8O::8O:
    Evidement la polyphonie diminuera en conséquent. :mrg:

    Le VFX est pourvu d’un double processeur d’effet de bonne qualité, la reverbe est jolie pour l’époque, le chorus large mais j’ai trouvé le délai moyen car mono et moi j’aime faire du ping-pong ! :mrg: il manque un beau phaser et un effet Bitcrush mais bon en 1989 c’ était pas la mode hein :mrg::clin:

    Allez je fini sur le tradi + et -

    Les ++++
    Le gros son US bien FAT !
    Un son ample
    Un volume de sortie bien pêchu
    Les transwave
    Le nombre de forme d’ondes simultanée !
    mode split
    Une synthèse relativement puissante pour cette époque
    Filtre multimode pas dégueux
    Les effets et leurs réglages (surtout le chorus)
    Sublime pour les nappes et cuivres vangelesques !
    Aftertouch poly
    MIDI assez complet
    Encore accessible d’occasion


    Les ———
    Les presets d’usine datés
    Les samples acoustiques (mais bon on est en 1989 hein)
    Filtre sans résonance (qui peut être aussi une qualité)
    Le délai mono
    Quelques bizarres ergonomique (Enveloppe, noms des "patch", "sounds"...)
    Fragile et pas très fiable
    pas d’arpegiteur
    Pas d’INIT PATCH


    Voilà mon avis sur ce beau synthé américain qui a des défauts, mais qui sonne vraiment très très fat en utilisation synthèse pure !


    PS : je posterai plus tard sur cette avis, une petite video de démo de mon VFX en utilisation synthé brut !


    Nostro
    Lire moins
  • Jm61.04Jm61.04

    Ensoniq VFXPublié le 16/09/06 à 19:58
    Le VFXSD était une bête... mais aujourd'hui, il reste dans la poussière du grenier. gros sons, sequencer 24 pistes OK, Bugs et re-bugs et re-re-bugs... plantages sur scène, plantage à la composition,... Imaginez la tête des autres membres du groupe lorsqu'après un tavail de plusieurs heures tout est perdu et à refaire... gosses galères...
    Actuellement j'ai renoncé; après avoir contacté plusieurs magasins, l'importateur qui n'arrive pas à avoir les pièces,... plus d'affichage correct et maintenant c'est plus rien à l'allumage. Pour un clavier acheté début des années 90 au prix de 140000 F belges ...

    Mais c'était vraiment une bête ...

    UTILISATION

    Dommage

    SONORITÉS

    Dommage

    Lire la suite
    Le VFXSD était une bête... mais aujourd'hui, il reste dans la poussière du grenier. gros sons, sequencer 24 pistes OK, Bugs et re-bugs et re-re-bugs... plantages sur scène, plantage à la composition,... Imaginez la tête des autres membres du groupe lorsqu'après un tavail de plusieurs heures tout est perdu et à refaire... gosses galères...
    Actuellement j'ai renoncé; après avoir contacté plusieurs magasins, l'importateur qui n'arrive pas à avoir les pièces,... plus d'affichage correct et maintenant c'est plus rien à l'allumage. Pour un clavier acheté début des années 90 au prix de 140000 F belges ...

    Mais c'était vraiment une bête ...

    UTILISATION

    Dommage

    SONORITÉS

    Dommage

    AVIS GLOBAL

    Dommage
    Lire moins
  • GransGrans

    Ensoniq VFXPublié le 12/09/06 à 01:47
    La logique ENSONIQ vraiment super

    UTILISATION

    Oui utilisation simple

    SONORITÉS

    Sonorités monstrueuse un numérique qui envoie la purée, quel SON !!!!!

    AVIS GLOBAL

    Mais voila, probleme de calibration du clavier, c la panne la plus fréquente sur ce synthé, qui franchement est monstrueux, j'ai eu pendant une semaine et je le regrette mais merde pour refait ton pas de synthé pareil ?????? Ca explose les synthé actuel, le sons est large puissant pas étriqué ......
  • Fred JYFred JY

    Ensoniq VFXPublié le 06/07/05 à 14:39
    21 voies de polyphonie, sachant que chaque son peut empiler jusqu'à six oscillateurs, c'est un peu court par rapport aux critères actuels. De même, la banque de forme d'ondes est un peu réduite, mais la qualité est là. Il manque juste un filtre résonnant et là, ce serait parfait ! Le multi effet est de bonne facture, j'adore les disto-rotary etc...

    UTILISATION

    L'édition est limpide. Le copier-coller sur les groupes de paramètres permet d'aller très vite dans la création des sons, pour peu que l'on sache où l'on va. Attention, synthé fragile. J'ai eu droit à de grosses frayeurs (banque de sons effacée une heure avant un spectacle, ça vous dit ?) Depuis ce jour, il n'a pas quitté le …
    Lire la suite
    21 voies de polyphonie, sachant que chaque son peut empiler jusqu'à six oscillateurs, c'est un peu court par rapport aux critères actuels. De même, la banque de forme d'ondes est un peu réduite, mais la qualité est là. Il manque juste un filtre résonnant et là, ce serait parfait ! Le multi effet est de bonne facture, j'adore les disto-rotary etc...

    UTILISATION

    L'édition est limpide. Le copier-coller sur les groupes de paramètres permet d'aller très vite dans la création des sons, pour peu que l'on sache où l'on va. Attention, synthé fragile. J'ai eu droit à de grosses frayeurs (banque de sons effacée une heure avant un spectacle, ça vous dit ?) Depuis ce jour, il n'a pas quitté le studio (bon je fais pas trop de scène, ça tombe bien). Un bug récurrent lié au calibrage du clavier, mais rien de grave. Et cette foutue pile qu'il faudrait changer...

    SONORITÉS

    Là, je craque : c'est un régal. Pas tant les formes d'ondes échantillonnées, plutôt bonnes, mais mon module Roland fait aussi bien et surtout bien plus varié. Mais la synthèse transwave, c'est à dire avec des formes d'ondes synthétiques qui évoluent dans le temps, c'est le pied pour ceux qui aiment les sons analogiques. C'est mon synthé préféré, depuis longtemps, pour son originalité. Un son chaud, et même un peu sale sans que le grain numérique n'agresse les oreilles. Les sons analogiques sont excellents, mais les sons d'orgue (genre Hammond) aidés par le multi-effet, sont supers !

    AVIS GLOBAL

    Je sais, ce n'est pas la moyenne de mes notes, mais à l'affectif je lui met 10, car s'il tombait en panne (snif !), j'en chercherais un autre (ou peut-être un Fizmo, que je n'ai jamais entendu mais qui ne fait que du transwave).
    Lire moins
  • DidoDido

    Ensoniq VFXPublié le 04/07/05 à 21:09
    Connectique complète, sortie stéréo.
    60 sons en rom, 60 en ram interne, 60 sur cartouche externe. La ram est complètement éditable en interne ou via un éditeur logiciel standard.
    synthé très puissant, possibilité de créer de nombreux layers.
    multieffet 24 bits intégré.
    multitimbral 12 voies.

    UTILISATION

    L'édition des sons est d'une facilité étonnante pour un numérique.
    L'arborescence est claire.
    Le manuel en francais est clair.
    J'ai mis à peine une journée pour comprendre l'édition des sons, n'étant pourtant pas une spécialiste de l'édition...

    On arrive très rapidement à de bons résultats.

    Presque qu'aussi facile à édité qu'un analogique!!

    SONORITÉS

    Livrés avec des sons …
    Lire la suite
    Connectique complète, sortie stéréo.
    60 sons en rom, 60 en ram interne, 60 sur cartouche externe. La ram est complètement éditable en interne ou via un éditeur logiciel standard.
    synthé très puissant, possibilité de créer de nombreux layers.
    multieffet 24 bits intégré.
    multitimbral 12 voies.

    UTILISATION

    L'édition des sons est d'une facilité étonnante pour un numérique.
    L'arborescence est claire.
    Le manuel en francais est clair.
    J'ai mis à peine une journée pour comprendre l'édition des sons, n'étant pourtant pas une spécialiste de l'édition...

    On arrive très rapidement à de bons résultats.

    Presque qu'aussi facile à édité qu'un analogique!!

    SONORITÉS

    Livrés avec des sons généralistes de bonne facture en Rom, on peut très facilement créer des sonorités originales basées sur des échantillons ou des formes d'ondes ou mélanger les 2.

    Textures incomparables. Très années 80, mais le coté gros son des années 80.
    Synthé utilisé par des groupes comme: Genesis, ...

    AVIS GLOBAL

    Je l'utilise depuis 2 mois, je ne le connaissais pas avant qu'un ami me le prète, et maintenant je ne peux plus m'en passer.
    Il complète idéalement mon "parc" de synthés.
    Les sonorités sont très marquées, il a vraiment une personnalité à lui.

    Par contre l'OS est un peu capricieux, il bug assez souvent. Il a aussi, en vieillissant, un problème de calibration du clavier, qui le fait souvent bugger au démarrage. Mais on trouve sur internet la solution à ce problème (un connecteur à resouder). Ensoniq le faisait gratuitement à l'époque, mais aujourd'hui la marque n'existant plus, c'est Emu qui a repris la marque, mais ils ne les réparent plus. A vos fer à souder!
    à voir sur: http://launch.groups.yahoo.com/group/Ensoniq-VFX-SD/
    Lire moins
  • bb dreamerbb dreamer

    Ensoniq VFXPublié le 07/11/03 à 14:08
    - Quel type de clavier (synthé, piano...)? Combien d'octaves?

    Clavier 5 octaves, touches lestées, sensibilité paramétrable en pression et vélocité. Il est équipé d’un aftertouch polyphonique, ce qui permet de contrôler la pression note par note. Je l’utilise comme clavier maitre depuis plus de 10 ans : pas de touches défectueuses et l’aftertouch fonctionne toujours, donc je pense que l’on peux considérer que le clavier est de très bonne qualité.

    - Quels contrôleurs (pitch, modulation, sustain...)?

    Le VFX est équipé d’une molette de pitch-bend et de modulation, ainsi que de 2 boutons patch-select qui sont utilisés pour sélectionner différents groupes de voies dans un même programme.

    - Qu…
    Lire la suite
    - Quel type de clavier (synthé, piano...)? Combien d'octaves?

    Clavier 5 octaves, touches lestées, sensibilité paramétrable en pression et vélocité. Il est équipé d’un aftertouch polyphonique, ce qui permet de contrôler la pression note par note. Je l’utilise comme clavier maitre depuis plus de 10 ans : pas de touches défectueuses et l’aftertouch fonctionne toujours, donc je pense que l’on peux considérer que le clavier est de très bonne qualité.

    - Quels contrôleurs (pitch, modulation, sustain...)?

    Le VFX est équipé d’une molette de pitch-bend et de modulation, ainsi que de 2 boutons patch-select qui sont utilisés pour sélectionner différents groupes de voies dans un même programme.

    - Quelle connectique (Audio, MIDI, pédales...)?

    2 sorties Jacks, 1 sortie casque.
    Midi in/out/thrue.
    1 jack pédal/cv pour la pédale optionelle CVP-1.
    1 jack foot switch input pour y connecter les pédales optionnelles SW-1 ou SW-5.

    - Combien de sons, d'effets? Quels styles? Sont-ils éditables?

    60 sons éditables en ram interne + 60 en rom + 60 autres que l’on peut stocker sur cartouche
    22 algorithmes d’effets combinés (reverbs, chorus, flanger, delay, rotary, disto).

    - Via un utilitaire Mac/PC?

    L'intérêt est très relatif car l'interface de commande du VFX est très bien conçu.

    - Quelle polyphonie?...

    21 voies, multitimbral 12 canaux

    UTILISATION

    - La configuration générale est-elle simple?

    Oui, les paramètres système n’ont rien de bien sorcier.

    - L'édition des sons ou des effets est-elle facile?

    Oui, il n’y a pas plus de 2 pages d’édition par boutons.

    - Le manuel est-il clair et suffisant?...

    Oui, on peux se passer du manuel assez rapidement.

    SONORITÉS

    - Les sons conviennent-ils à votre style de musique?

    Oui et non..

    Non pour les presets d’usine qui sont à mon goût inintéressants voir inutiles, compte tenu de ce que je recherche pour mes compos.

    OUI, si l'on se donne la peine de programmer ses sons, alors là, ça devient grave plus intéressant !

    - Sont-ils réalistes?

    Ils étaient bon pour l’époque (fin des années 80). Aujourd’hui, les flutes, orgues, pianos electriques ou sax restent tout à fait utilisables mais le niveau de réalisme n’est absolument pas comparable face aux grosses banques de sons multi-échantillonnées que l’on trouve aujourd’hui.

    A mon sens, tout son intérêt réside donc justement dans la programmation de sons non réalistes.

    - Les effets sont-ils efficaces et adaptés?

    Oui ! surtout le chorus 8 voix, le flanger, rotary-speaker et les reverbs sont excellente !! dommage qu’il n’y ai pas l’algorithme du phaser. La bécanne est équipé du même DSP que celui du fameux DP4. Les algorithmes sont éditable, programmable, routable et modulable en temps réel, bien que moins nombreux que sur le multi-effet de la marque, les effets sont très bons.

    - L'expression est-elle bonne? (réaction à la vélocité, à l'aftertouch)?

    Bah oui ! excellente même !

    - Quelles sont les sonorités que vous préférez, que vous détestez?...

    Les ondes de base comme les sinus/triangle/square sont bien grasses et apportent vraiment du corps au son. Les autres formes d’ondes PCM de type cordes, cuivres, basses, percussions ou inharmoniques, ainsi que les échantillons Transwaves (formes d’onde à variation spectrale modulable) et le Multi-wave qui est une forme d’onde capable de reproduire toutes les formes d’ondes que contient la machine, les unes à la suite des autres, dans n’importe quel sens, avec la possibilité de commencer et de finir à n’importe quel point de la mémoire… hum… apportent un bon complément récréatif !

    Pour les possibilités de synthèse, on dispose grosso modo de 3 enveloppes, 1 LFO (7 formes d’ondes) et de 2 filtres (PB et PH tout à fait efficaces) par son, beaucoup de paramètres sont modulables en temps réel. La partie synthèse est en fait quasiment identique à celle de l’asr10.

    Avec un peu d’imagination, on peux donc sortir des textures absolument démentielles puique l'on dispose de 6 générateurs de son par programme, et qu'il est possible d’empiler jusqu’à 3 programmes dans un preset... ce synthé est donc particulièrement bien adapté pour les explorations de type grosses textures et nappes évolutives. Le multiwave et transwaves sont à consommer sans modération.

    AVIS GLOBAL

    - Quelles est la particularité que vous aimez le plus, le moins?

    Le plus :

    LE SON !! ..chaud, du caractère, typé analogique, bref il est très agréable à l’oreille et de ce fait contribue énormément à l’inspiration mélodique. J’ai pour habitude d’utiliser beaucoup de software dans mes compos, mais là il faut dire qu’en terme de sonorité et de musicalité, on est dans une toute autre dimension !
    L’alim chauffe pas mal, ce qui est tout à fait agréable en période hivernale !

    Le moins :

    Un peu de souffle en sortie. Certains séries de claviers ont connus des problèmes de calibration, mais je n’ai jamais connus de plantage pour ma part.

    - Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir?

    Oui. tout les modèles de l’époque dans la même gamme de prix, j’avais auparavant un dx11 mais ça n’a rien à voir.

    - Comment jugez vous le rapport qualité/prix?

    En 1990, ce synthé m’a coûté quasiment 3000 Euros. La côte d’occase se situe aujourd’hui entre 200 et 400 euro car c’est un synthé peu connu. Le rapport qualité/prix est donc imbattable !

    - Avec l'expérience, referiez vous ce choix?...

    Bien sur
    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.