• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Roland XP-50

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.2( 4.2/5 sur 15 avis )
 7 avis47 %
 5 avis33 %
 2 avis13 %
 1 avis7 %
Florent_8331/07/2016

L'avis de Florent_83"un 1080 version clavier"

Roland XP-50
j'ai un jv1080 et je voulais un xp-50 qui est la version clavier pour avoir une approche et un jeu different qu'avec le 1080
c'est les memes sons donc pas de surprise
par contre le clavier est vraiment pourri, trop mou a mon gout, certe je ne demande pas un toucher lourd mais au moins celui du d50 par exemple ou d70 ou u20 qui sont des claviers semi lester meme le s10 qui est un vieux sampler a un clavier meilleur !!!

au niveau de l'edition, j'edite rien donc j'ai rien a dire

j'aime bien toutes cette bibliotheque de sons, certe y en a des inexploitables, mais y en a pas mal qui entre dans la catégorie de musique que je fais
petitsynthe09/10/2012

L'avis de petitsynthe"Toujours intéressant d'occasion (pour qui aime le hardware)."

Roland XP-50
Le toucher est vraiment très léger et relativement bruyant si l'on tape vite sur les touches car elles offrent très peu de résistance.

Un seul EFX (applicable qu'à un seul son), contrairement aux réverbes et chorus/delay (applicables et dosables aux 16 parties multitimbrales) :
il faut vraiment bien s'organiser pour faire un morceau complet avec le séquenceur ou un ordi : je me souviens que c'était le principal reproche que l'on faisait aux machines de cette époque car pour certains presets, l'EFX fait plus pour le résultat final que les formes d'onde choisies et leurs programmations (preset "Pure tibet" par exemple).
Cela dit ont peut arriver à créer des morceaux qui sonnent très bien.

La qualité de fabrication est bonne mais le contact des boutons rectangulaires "switchs" devient capricieux avec le temps (usure) : il faut alors appuyer beaucoup plus fort.

Les convertisseurs sont excellents (mieux que sur le XP-30 que j'ai déjà possédé par exemple).




UTILISATION

Le XP 50 n'est pas très pratique à utiliser au niveau de l'édition de sons (mais bien plus qu'un D50 ou un DX7) et du séquenceur, surtout comparé à l'offre actuelle mais il à une ergonomie quand même bien pensée si l'on veux bien avoir la patience de lire un minimum le mode d'emploi et de s'entrainer.

Pour ceux qui avaient des problèmes de ralentissement du séquenceur (cf les 2 premiers avis), il fallait en fait utiliser la fonction de réduction des données "THIN" (p 76 du mode d'emploi).

En fait avec le XP-50 je peux faire des maquettes, lancer des idées musicales grâce au séquenceur, rapidement, sans perdre du temps à choisir parmi des milliers de sons et surtout sans me mettre la pression au niveau du résultat sonore (chez moi, le Korg Kronos est là pour ça !) : l'instrument ne faisant pas le talent, si mon morceau tient la route, ça s'entend tout de suite : les sons et effets ne pouvant pas faire office de "cache-misère" au niveau de la compo...

SONORITÉS

Il est sur qu'à l'heure actuelle, ce sont principalement les sons synthétiques qui restent intéressant avec un grain typiquement Roland (après tout, le JV-1080 était une référence dans les studios durant les années 90), mais évitez de trop pousser la resonnance du filtre car elle pourrait faire mal à vos tympans et à vos HP.

les sons d'imitations acoustique, excellents pour l'époque sont complètement dépassés en 2012 mais quelques uns sont vraiment bien en jeu rapide (en 1995 il fallait boucler court pour caser toutes les formes d'ondes) et difficiles à reproduire sur une autre machine, parfois de la même marque ! ; bref avec une rom d'origine de 8 Mo il s'en sort bien.

Notez ques les sons sont parfois difficiles à mixer entre eux en mode perform (multitimbral) à cause:

- Des présets qui bouffent trop les plages de fréquences et qui risquent de faire des recouvrement (il faut donc les éditer avec les filtres pour corriger ce problème car le XP ne possède qu'une sortie stéréo et pas d'EQ intégré pour chaque parties).

- De la différence de volume d'origine parfois très importante entre chaque presets surement du au réglage du gain ou booster.

En ce qui concerne les cartes d'extension SRJV que je connais bien, les plus intéressantes à acheter (d'occase) sont selon moi la "World" et surtout la "vintage synth", mais à elle 2, elles font le prix du XP-50 d'occase ! ... donc à voir selon votre budget et vos besoins.

Je trouve les sonorités bien meilleures (au niveau du "grain") que sur le Juno-G que j'ai eu et qui est pourtant beaucoup plus récent : c'est surement du à la différence de qualité des convertisseurs.


AVIS GLOBAL

En fait je l'avais acheté d'occasion à l'époque, vers 1997, deux ans après sa sortie, pour remplacer mon JV1080 car je voulais du "tout intégré" (le XP à été ma première workstation, après un synthé Roland JV-35 remplacé par le rack Roland JV-1080 + sampleur Akai S2000 + mac controlés avec un clavier lourd Fatar).

Je l'ai racheté récement par nostalgie mais aussi parce que je l'ai eu pour vraiment pas cher et en excellent état.

Malgré la profusion de logiciels de musique pas chers ou gratuits qui sont plus puissants , cette machine reste intéressante pour qui préfère les sensations du hardware car je lui trouve certains avantages :

- Le XP-50 garde un grain bien à lui, surtout pour les sons synthétiques.

- Il n'a presque pas de temps de boot (durée d'allumage) contrairement aux workstations modernes (Kronos et Motifs) et aux ordinateurs : si vous avez l'inspiration dans votre tête, vous ne la perdrez pas !

- Il n'a pas trop de fonctions tout en restant puissant, un nombre limité de preset par rapport aux milliers des machines et logiciels récents : cela est un avantage en permetant de ne pas se disperser, d'aller à l'essentiel car selon moi, moins de possibilités = plus de productivité musicale.
(eh oui parfois avoir moins permet d'en faire plus !).

- Le rapport qualité-prix d'occasion est excellent en 2012.

Après tout, un JV 1080 (sans les sorties séparées cependant) avec un clavier et un séquenceur pour 180 € , ça vaut quand même le coup en complément d'autres synthés, si l'on a de la place chez soi, bien sûr.



Alternatif9315/01/2011

L'avis de Alternatif93

Roland XP-50
Déjà dit.

UTILISATION

Configuration générale pas compliquée, d'où la facilité d'édition des sons.
Manuel en français et clair.

SONORITÉS

Les sons conviennent tout a fait a mon style de musique. Niveau réalisme des sons, c'est sur que de nos jours on fait mieux, mais bon, moi je ne lui demande pas de sonner "réaliste" mais de sonner bien et comme moi je veux. C'est un synthetiseur et il y a mille et une manière de le faire sonner. En triturant un peu on peut créer des sons vraiment sympa et sur mesure.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis à peu près 10ans.
Avant lui j'ai essayé Korg X5, Roland D10 et...heu...ben c'est tout.
Ce que j'aime le plus ce sont: le séquenceur et plus généralement l'ergonomie de la machine. Dans les moins je mettrais le manque de connectique. Une sortie stéréo c'est un peu juste. Le rapport qualité/prix est (surtout de nos jours) à mon humble avis, et vu le nombre infini de sons qu'on peut en sortir: excellent.
Avec l'expérience je referais ce choix sans hesitation.
mangalore25/12/2009

L'avis de mangalore

Roland XP-50
5 oct
molette pitch/mod joystick roland koi
manque de sortie séparées sinon connectique ok
édit program/perf aisés mais afficheur nase:releve de la gymnastique visuelle
effets bof bof
polyphonie 64: attention fausse 64! (dépend de la prog des patchs) souvent du "vol de voies"constaté en multi'
pas d'utils PC a l'époque

UTILISATION

config et editing des sons ok,mais long et fastidieux,le LCD est pourri ça c'est clair.
manuel OK rien a redire..

SONORITÉS

-c'est la que le bas blèsse: pleins de sons dont certains estampillés Juno,Jupiter,TR,Rhodes,mellotron ect..
(le mien avait a bord les 4 cartes Srjv:Vintage,Bass&drum,tekno,hiphop)
et pourtant a part quelques sont de claviers electro quelques pads et FX franchement ya ...rien!
les drumkits anecdotiques (meme sur la carte bass&drum)meme les sons de TR808&909 sur la carte tekno(et hiphop) sont misérables! g fait une comparaison à l'epoque en
chargant un S3000XL avec des samples originaux de TR: rien a voir,tout pourri!
l'utilisation en multi sort une mélasse informe et "plastique" avec en plus le manque de sortie séparées
et son bloc de 3 FX pour le multi: classique reverb/chorus+1 insert pour les 16 parties!
-les effets sont correct sans plus
la velocité super moyenne du a la klité du clavier,le joystick spécial:faut aimer,
donc la qualité du clavier minable!!!
certainement mon plus mauvais souvenir est ce clavier qui le soir,le jeu au casque couvrait parfois mon écoute sur un semi-ouvert AKG K240 !
bref,qualité vraiment "'plastok" foutage de gueule!
sinon hormis les curseurs de gauche (volume/C1 et C2) qui se mettent a cracher assez facilement (finition disons Taiwanaise)la finition de la coque est correcte,assez proche du JP8000 de l'époque par ex.
point important: (un autre bad souvenir!)Mefiez vous du filtre,la FC à tendance a rentrer en distortion de façon agressive! sursauts fréquents et désagréable lors du jeu et de l'édition des patchs et peut meme se révéler destructrice sur des HP de qualité moyenne.
cela aurait pu dénoter une caractéristique interessante du moteur sonore,mais passez votre chemin,rien de musical la dedans ,juste une perspective...médicale! (rires)

AVIS GLOBAL

- je l'ai vendu sans aucuns remord ni nostalgie à peu près 1 an après son aquisition (vendu pas cher par un pote quasi neuf avec 2 cartes dedans).
- 1 ou 2 synthés (romplers) avant celui-ci
- rapport qualité/prix: bof! bibliothèque pouvant servir pour prendre quelques sons ou instrus par ci par la dans une compo mais contrairement à certains avis,
oubliez absolument le multi sauf si vous voulez sonner "pout-pouet-tagada"
- aujourdhui pour moi le JV1080 (version rack de l'XP50/80) ! je ne veux plus dutout de ce genre de machine au 10000 sons quasi inutiles,bref pour moi "attrape-nigaud".
enfin perso il ne me convient pas,on fait beaucoup mieux avec des banals VSTi à l'heure actuelle..
Bernix04/07/2005

L'avis de Bernix

Roland XP-50
Synthé Workstation qui ne trouve pas son égal dans la jungle des synthés de la même catégories et surtout quand au prix (occase évidemment comme il ne se fabrique plus!).
L'évolution des synthés et de la MAO fait que l'acquisition d'un matos (Home-studio) demande une autre approche qu'il y a une dixaine d'années (date de sortie du XP50!!Et même plus!!!).
Le point fort de ce synthé, pour être le plus objectif possible, reste la combinaison clavier-sequencer (à disquette!).
- Le sequencer est complet et permet de composer facilement. On peut enregistrer une interprétation à la volée ou d'une manière assistée (quantize) jusqu'à éditer les notes (mode microscope) ou èvénements MIDI au clock d'horloge près et ce, avec un peu de pratique, d'une manière aisée. On peut partir de l'enregistrement de patterns afin et monter le tout en song. Evidemment tout le travail est sauvegardable sur disquette en format propriétaire Roland XP50 ou, SMF 0 ou 1 Allez trouver un synthé qui fasse ça pour ce prix maintenant (GRRRRRRRRRRRR)!!!!!! N'oublions la fonction Real-time Phrase Sequencing permettant d'assigner les patterns que vous faites aux touches du clavier permettant un apperçu rappide de votre orchestration chérie!!!!!! La possibilté de contrôl midi d'appareil externe est complète (Transmission réception midi, midi Thru )...
- La polyphonie est suffisante, en dix ans de pratique j'ai rarement été gêné par les 64 voix de polyphonie, si ce n'est accidentellement en faisant joué deux RPS de batteries pasque j'ai appuyé sur une touche au mauvais moment!!!!!!!!.
- Les sons correspondent à la sonorité Roland que l'on retrouve dans tous les produits de la marque jusqu'à peu (JV-1080, JV-2080, Groove-box)!!!! Ils sont largement éditable (Env. de PITCH, TVA, TVF, 2 LFO par PATCH, 4 sons(tones) par PATCH, 10 STRUCTURES de combinaisons de sons(tones), LAYERING par vélocité ou partage du clavier.....).
- Question style de music praticables avec le XP50 : styles électro, ambient, Drum & Bass, tekno, Acid-Jazz, R&B..... Le tout avec une certaine couleur et un peu d'adaptation des sons. Notez que l'on peut sauvegarder les sons sur disquette (Je mets au défi de trouver un synthé de ce prix faisant la même chose (GRRRRRRRRRRRRRRR)!!!!!!!
Je mets 10 (en note) car cette machine, je trouve est un exemple d'intégration car, avec elle, toute seule, vous pouvez faire des représentations complètes (scénes, jazz en bars-restaurants, etc....)

UTILISATION

La configuration, ben il faut se plonger un peu dans le manuel mais tout est accessible via les touches sous l'écran qui sont déjà organisées en menu-sous menus (bon, d'accord y a encore quelques sous-menus à l'écran accessible par les touches de navigation m'enfin....).
Pour ce qui est du paramétrage de la machine, c'est pareil, il faut se plonger un peu dans le manuel mais comparé à d'autre, qui a le mérite d'être clair et efficace....
Je ferai remarqué que l'on peut entrer les données de différentes façon : soit par la molette ronde, soit par le clavier numérique (très pratique!!!) soit, pour les aveugles, par les touches increase-decrease!!! Je dis ça comme ça paske dans l'état où j'ai vu certains XP50, même plus jeune que le mien (que je vends d'ailleurs) 'vallait mieux acheter la version expander!!!!!

SONORITÉS

- Les sons sont un peu viellot mais tout est relatif!!!!! Y a pas longtemps, dans un bar branché j'entendais encore l'instru de Grand Master Flash ( années 80')....Moi les sons me plaisent encore!!!
- La section d'effets est de bonne facture, on trouve m^me des effets radicaux (Distortions....). La possibilité en mode muti-timbres est limité comparée à ce qui sort actuellement, m'enfin, c'est pas pas pour autant qu'il n'y a eu de bon trucs qui sont sortis sur les ondes jusqu'alors...
- Bonne expressivité ( vélocité, aftertouch, courbes de vélocité... ) selon le paramétrage, elle permet des choses originales, faut-il encore se plonger dans l'édition des sons ( Filtre, rez, velocity cross fade, etc.....), ce qui n'est pas le sport de la majorité de ceux dont je lis les avis GRRRRRRRRRRRRRRR!!!!!. On peut aussi, en paramétrant la molette de modulation sur le vomume de deux tones d'un pacth (ou selon le paramétrage ) réalisé un "morphing"....
Question sonorités, moyennant l'achat de quelques cartes d'extensions (SR-JVxx) on peut couvrir la majorité des styles de musique. Le XP50 peut contenir 4 cartes d'extensions.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 8 ans (à qqes jours près!). Je m'en suis beaucoup servi (scènes, studios, home studios, répèt....).
Le + c'est le sequencer, le fait que l'on puisse composé avec d'une manière autonome (au moins pour un dégrossissage de compos, voir plus....). Pour les sons, j'aime beaucoup (vue le potentiel par l'édition des sons !!! Nappes, comps, leads, basses bien grasses, claviers électriques, pianos...).
J'ai possédé (4 à 5 ans) le D50, D110, SY77, DX7, KORG M1, SY85 (que j'ai encore!!), VK7 roland (orgues!!) et le XP50, et maintenant, MC 307 ( y a peu!!!), RM1x, Rack Motif ES et CS6R (yamaha).
J'ai essayé ( comme j'habite pas loins de Pigalle) beaucoup d'appareils ( synthé, expander).
Parmi le matos que j'ai possédé et éprouvé ( car je ne me contente pas que de faire tourner les sons presets ), le XP50 a beaucoup contribué à ma musique ( jazz, funk, électro principalement ). Mes deux marques préférées sont Roland et YAMAHA, je trouve qu'elles se complètent bien. J'ai aussi bine secondé un DJ avec un set XP50/CS6R (du feu de dieu!!!!!!9a chire-dé grave, à haut volume!!!!!).
Je trouve que l'argus est à la baisse (loi du marché oblige!!). Cependant, je rappelle aux nouveaux acquéreur que l'état de la machine vu l'âge du synthé joue pour beaucoup (et l'entretien!!!). Mais sachez que c'est une p...ain de bonne bécanne (surtout à ce prix là, 550 Euros pour la mienne!!).
Je m'en sépare pour acheter un MC50-MKII (pour remplacer le sequencer de mon XP50 et un clavier de commande MIDI (genre EDIROL), car je suis guitariste principalement et que je vieilli et je reviens sur mes premières amours.....
Je le conseille à de jeunes clavieriste, compositeur et amateur de synthèse, donc, par les temps qui cours, à des gens voulant composer dans le genre Groove, R&B, tekno, dance (genre électro quoi...).

Merci, @+
coyote1409/12/2004

L'avis de coyote14

Roland XP-50
Il s'agit d'une workstation, une vraie, c'est à dire avec un module de sons (strictement identique au JV1080), un séquenceur doté d'une bonne capacité (quasi strictement un MC50 mkII), des effets, une polyphonie de 64 voix, une multitimbralité de 16 voies, un lecteur de disquettes, et des possibilités d'extension pour 4 cartes de la série SR-JV rajoutant des échantillons et des presets, mais pas de polyphonie (on en trouve d'occasion, c'est une excellente façon d'augmenter la palette de l'appareil, mais c'est assez onéreux.) A propos du lecteur de disquette, il est indispensable, car la machine ne sauvegarde pas les séquences à l'extinction: il faut les mettre sur disquette obligatoirement...Un peu lourd. Là où le lecteur apporte un vrai plus, c'est que si on doit faire un morceau qui dépasse la capacité du séquenceur (c'est rare...), on peut le faire sur ordi, le sauver en MIDI, l'enregistrer sur la disquette, et le séquenceur lit directement depuis la disquette, à la volée, sans charger le morceau! Evidemment, c'est juste pour lire, car alors on ne peut pas éditer, mais avouez que c'est fort! Il sauvegarde aussi les sons, les performances, ... Il lit les fichiers MIDI et SYX.
Le clavier est relativement bruyant, mais est sensible à l'aftertouch. Il est costaud.
Niveau sorties, il y a un trio MIDI, une sortie stéréo unique (un peu dommage...). Pas d'entrées, pas de sorties numériques, et pas de possibilités d'extensions du point de vue connectique. Peut-être son point faible.
Il n'a pas d'arpégiatteur, contrairement à certains de ses successeurs (XP30) notamment.
Enfin, son poids raisonnable (sous la barre des 10 kg) le rend nomade assez facilement. Il n'a pas de transfo encombrant, juste un câble d'alim.
L'opérating system ne peut pas être flashé via le lecteur de disquette. Et vous savez quoi? On s'en fout, parce que moi j'ai la version 1.00 et tout va très très bien.

UTILISATION

Au début, c'est un peu la jungle. Et puis, au bout d'un moment, il faut se rendre à l'évidence: cette machine est diablement bien conçue.
Prenons le cas du séquenceur: c'est bien simple, en hardware, impossible de faire mieux. Programmation, quantisation, appliquer un Shuffle ou un Groove, pas à pas, edition microscope, filtres d'édition...Tout y est.
L'édition des sons: très simple. Le panneau avant est organisé de façon matricielle, on sélectionne une ligne et une colonne, et la fonction qui est à l'intersection s'affiche. La fonction palette permet d'éditer un même paramètre sur plusieurs sons à la fois. Enfin, un truc diabolique: la possibilité d'éditer directement depuis le mode performance (multitimbral) les patches la composant, individuellement, et de les enregistrer. BRAVO!
Un petit moins tout de même: le peu de contrôles en face avant. Eh oui, ce n'était pas encore revenu à la mode. Mais il y a tout de même le clavier et son aftertouch, une molette qui fait pitch bend horizontalement et modulation verticalement, et deux sliders librement assignables à n'importe quel paramètre ou presque: donc pas si mal!
Un mode utility très touffu permet de rentrer dans les entrailles de la machine.
L'écran, dont le contraste est réglable, est rétro-éclairé en orangé. Certains diront que c'est fatigant: je trouve pas, par contre, les 2 lignes dont il est constitué ferment la porte à toute représentation graphique d'enveloppes ou autre...Voila pourquoi il a l'air pas facile au départ.

SONORITÉS

C'est un vrai synthétiseur, à base d'échantillons, avec une synthèse soustractive. On peut partir d'un patch qui est composé de 1 à 4 échantillons. Une particularité un peu méconnue est la possibilité d'agencer des modules selon 10 structures, faisant tantôt intervenir un modulateur en anneau, routant les filtres de telle ou telle sorte, ajoutant une disto...Alors bien sûr, on utilise certaines structures plus souvent que d'autres, mais pour les bidouilleurs, cet aspect semi-modulaire donne un peu de grain à moudre.
Les échantillons sont nombreux: 448 ! Pour l'époque, c'est assez bluffant. Ils sont parfois déclinés en fines variations, mais il y a de quoi faire, dans à peu près tous les style. Par contre, pas d'échantillons stéréo: il se rattrappe en fournissant certains échantillons Left et Right, ce qui fait qu'en les positionnant totalement à gauche et à droite, on obtient quand même un échantillon stéréo!
Un point fort indéniable, ce sont les filtres. Bien sûr, rien d'analogique là-dedans, mais de quoi faire des sweep résonants du plus bel effet, avec pas mal de types de filtres (LPF, HPF, BPF, PKG)
Un autre point fort, c'est la possibilité de synchroniser ses LFO au tempo d'une horloge midi, qu'elle soit interne ou externe.
Les effets sont d'une qualité variable. Cela va du pas mal du tout (phaser, chorus, délai synchronisables) au moyen (réverbs). Le nombre de paramètres à éditer par effet est conséquent.
Les modulations sont aussi un point fort. Faire un panning grâce à un LFO synchronisé au tempo pendant qu'un balayage de filtre lui aussi synchronisé est piloté par le second LFO? Pas de souci! Gérer une résonance par l'aftertouch? Fastoche!
Un point "faible": les effets, au nombre de 3 pour un patch, sont aussi au nombre de 3 en mode prerformance. La conséquence, c'est qu'on aura des difficultés à faire sonner une séquence qui serait composée de patches reposant sur des effets. Entre la disto de la guitare et le flanger de la nappe, il faut choisir, camarade! Et malheureusement, ce n'est pas l'absence de sorties séparées qui nous aident à rétablir tout cela!
La machine excelle dans: les pianos acoustiques et surtout électriques, les guitares acoustiques, peu nombreuses mais de qualité, les nappes ambient, tous les sons pops 80's et 90's, les basses synthé, les hits, la plupart des cuivres, les ensembles de cordes. Il y a aussi vraiment beaucoup de sample de machines Roland antérieures (D50, JD990, JD800, TB303, JUNO, Jupiter...) Un vrai musée ! ! !
Je situerais très franchement le point faible sur les kits de batterie: les samples d'orgine sont assez moyens, MAIS: les kits de batterie sont totalement éditables (hauteur, filtres, effets!!!). Un excellent moyen de se rattraper!

AVIS GLOBAL

Verdict: au moment de sa sortie, cette génération Roland a placé la barre très haut. Alors, largué, le XP50? Antiquité? NON, NON, et NON, tout simplement parce qu'en ayant 3 ou 4 ans d'avance sur la concurrence à sa sortie, il est toujours à l'ordre du jour. Loin de moi l'idée de vous faire croire que vous avez là un Motif qui s'ignore ou un Triton qui sommeille. Mais vraiment, plein de fonctions sont encore "up to date" (sa polyphonie, sa palette sonore très large: 5 banques de 128, dont un user et un GM+ les kits de batterie). Et si vous trouvez que ses sons sont rebattus, car trop entendus partout, n'oubliez pas qu'il reste 2 solutions ultimes: la chère qui consiste à acheter des cartes d'extension, la gratuite qui consiste à aller télécharger les milliers de sons sur le net, tous gratuits et classés pas genre, mitonné par des passionnés ayant eu entre les mains l'un des appareils de cette génération.

Le meilleur en 1996, un must en 2000, une excellente occasion en 2005.
tonton joe09/12/2004

L'avis de tonton joe

Roland XP-50
Y a le minimum syndical, voir plus.... Clavier 5 octaves, polyphonie 64 voix, plude 500 patchs, lecteur disquettes, séquenceur, quelques effets(dont seulement quelques uns audibles....),sans oublier la possibilité d'extension de cartes sons: Une workstation sympatoche!!
Les bémols: un midi in, un midi out, et "merci on ferme"....( c'est sûr c'est pas un clavier maître mais bon...
Un "magnifique" écran LCD orange sur 2 lignes,que seul stevie Wonder ou Ray Charles peuvent apprecier à sa juste valeur....Prévoyez une bonne mutuelle pour vos yeux ;-)

UTILISATION

Utilisation relativement intuitive, et ce malgrè l'écran.....On édite les sons de manière simple et sans grandes difficultées. En cas de problème, le manuel est très explicite et pourras subvenir aux besoins des plus "entétés" (si,si, je vous assure! j'en suis la preuve vivante).
les changements d'octaves sont aisément faisables en temps réel, et le séquenceur dont je me serts tous les 36 du mois est largement d'actualité de par sa simplicité d'utilisationn, et de progammation. Notamment pour préparer les enchainements de séquences!!! Le top, même s'il ya mieux aujourd'hui.

SONORITÉS

C'est la partie de cet avis qui est la plus importante mais aussi la plus subjective!!! Donc tous dépend de l'utilisation que vous faites du synthé. Cependant certains éléments ne trompent pas:
En premier lieu les sons piano ("nice piano"" notamment). C'est du Roland, et là, rien à dire bien que l'appareil soit de 1996, les sons piano des tritons et compagnie n'accroche pas autant que ceux du Xp-50.
Un vrai régal!! le grain roland quoi!
Il en va de même pour les sons orgues type Hammond qui sont excellents lorque travaillés par les effets et avec un peu de modulation. Cela donne un petit côté Leslie (toute proportions gardées) très gras qui donne tout son charme.....faut avoir la patience de s'y pencher.
Les rhodes sont pas mal, mais rien de transcendants à mes oreilles. Quant aux cuivres, qui sont si difficiles à reproduire (sauf si vous avez un sampleur, ce qui est le top pour la reproduction de ceux-ci), ils ont le mérite de ne pas choquer l'oreille des amateurs en la matière. Quelques sections sont sympas.
Les nappes sont nombreuses et assez riches de par la possibilité d'échantilloner via le processus de 4 cannaux différents: c'est ici que la polyphonie 64 voix donne pleine mesure de sa valeur.
Les basses sont extrêment nombreuses et sympathiques!! Je m'en sert notamment avec un AX-7 (clavier midi portable), pour faire des chorus à gogo en me balladant sur scène: Démoniaques les babasses donc. (après un travail préalable au niveau des effets cependant).
Côté des lead, je reste un peu sur ma faim...

AVIS GLOBAL

Un rapport qualité prix fracassant (environ 650 eur d'occaz), qui fait que le xp-50 est un appareil extrêment rare sur le marché de l'occasion et très prisé par conséquence. ("La rareté fait la valeur des choses".Karl Marx).
une polyphonie 64 voix ( ce qui n'est aujourd'hui pas toujours le cas!! soit presque 8 ans après la sorie du Xp-50!!!!!), séquenceur, lecteur de disquette, patchs à gogo.... C'est le digne héritier de l'expandeur JV-1080: une workstation que je recommande à tous POUR CE BUDGET EVIDEMMENT!!!!!!!!
La qualité sonore et réelle et il fait mon bonheur ainsi que celui des musicos qui m'accompagnent ( et qui me supportent également), que ce soit dans dans mon groupe de funk, ou occasionnellement dans des formations latines ou même de blues!! Ce clavier sait tout faire pour peu que l'on soit polyvent!! Mais ça, ca dépend plus de vous que du XP-50....
Amis de la noblesse vous pouvez également taper dans le XP-80 si vos économies vous le permettent. Plus de touches, plus d'effets etc... mais plus de tunes aussi (environ 800 eur).
Personnellement il fait mon bonheur sur scène couplé avec un AX-7 et un A90 EX de Roland également (sectaire en marque moi ??)
Je suis vraiment attaché à sa banque de sons, et seule une ablation de mes mains pourrait conduire à m'en séparer aujourd'hui (je touche du bois).
jmabate29/10/2004

L'avis de jmabate

Roland XP-50
Le XP-50 est un bon synthétiseur, bon générateur de sons (64 voix de polyphonie), très bon séquenceur 16 pistes (MRC Pro), le clavier 61 touches est potable, la connectiques (output, midi in/out/thru, pédal d'expression) complète, 4 extensions possible avec les cartes de la série SR-JV80 (01 à 19) et l'appareil est robuste.

UTILISATION

Pour un novice il lui faudra du temps et bouquiner la notice (bien faite cependant) mais pour un inicier tout ce passe plutôt bien, le seul reproche c'est la taille de l'écran.

SONORITÉS

Le XP-50 pour son age sonne encore très bien, et ces possibilités de création de patchs sont équivalent aux synthés de dernière générations à part bien sûr, les formes d'ondes.
les pianos sont pas mal; les orgues sonnes très bien (moi j'adore le patch PRA-060); les guitares boff (même aujourd'hui les guitares sonnes pas bien à part les accoustiques); les sons ethniques y sont bien; les basses sont généreuse; les patchs pour la dance et la techno tappent et les instruments et ensembles pour orchestration symphonique font plaisir à entendre. tout est relatif quand même, mais en général il sonne bien et même plus que bien !

AVIS GLOBAL

Le XP-50 est donc une très bonne machine, polyvalante mais efficace dans tous les domaines. son séquenceur est toujours au top, ses sons et son moteur de synthèse n'a pas franchement beaucoup vieillit. pour celui qui cherche un bon synthé d'occaz, il y a pas besoin de voir 12/14 heures.
Pianistiquement12/02/2004

L'avis de Pianistiquement

Roland XP-50
Les données techniques peuvent être consultées sur sa page générale ainsi que sur les autres avis. Rien à rajouter.

UTILISATION

C'est une première Workstation idéale. J'en sais quelque chose puisqu'il aura été ma première station de travail !!! ;-)
La configuration générale est simplissime, l'édition des sons et des effets s'acquiert de façon très intuitive, d'où une difficulté à noter le manuel puisque... L'aura pas souvent été ouvert !
Sur le plan de l'ergonomie, certes l'écran est petit, mais bien pensé et il remplit bien son rôle. Euh... Si ! Juste une chose, c'est vrai que le rétro-éclairage orange est un peu crispant, ils auraient pu lui mettre du vert comme à son grand frère XP-80 !
Le séquenceur (MRC Pro intégré) est un vrai régal. Les fonctions sont riches, rien ne manque à l'appel, et surtout, il sait faire des choses que même des années après, le séquenceur de mon Triton ne sais toujours pas faire !!! Comme par exemple éviter d'effacer tout ce qui se situe après un point donné d'une piste si on souhaite retravailler juste une mesure en step recording ! Et pan sur le bec pour le Triton !

SONORITÉS

Je fais de la variété, du classique, beaucoup de choses qui sonnent très acoustiques. En 7 années d'utilisation, les fois où il n'a pas dû me permettre d'obtenir ce que je voulais doivent se compter sur les doigts d'une main... En regard du nombre d'heures que j'ai passé dessus, et qui elles peuvent toujours se compter en doigts (... mais de milliers de mains !!!), bin c'est vraiment pas grand chose.

L'XP-50 ne sera certainement pas l'instrument de celui qui veut faire de la techno ou une utilisation des sons assimilée, mais pour tous ceux qui veulent de l'acoustique, allez-y les yeux fermés !

Le clavier est certainement son point faible. Pas une réussite... Assez bruyant... Mais bon... Avec un bon clavier maître, ça doit le faire !

Les pianos sont excellents (même s'ils n'égalent pas à mon sens les sonorités de piano du Triton Studio... Et j'ai bien dit Studio !!!), les sonorités de claviers électroniques correctes, les guitares sont du tonnerre, les bois et les cuivres très très bons, les strings auraient pu être un peu plus travaillés, mais bon... On peut se concocter une petite collection de très bon patch en "User" juste en corrigeant ce qui ne sonne pas parfaitement dans les Presets.

Si vous êtes comme moi et que vous aimez bien les cornemuses et les accordéons jazzy, là par contre... Au boulot ! Editez ! Les sons d'origine sont franchement ratés.

La banque de son GM est à peu près dégueulasse, comme c'est souvent le cas.

AVIS GLOBAL

Première workstation idéale, excellente machine, n'en déplaise aux auteurs de certains avis assez durs sur l'XP-50... Il m'a accompagné pendant 7 ans, et je m'en sépare un peu avec un pincement au coeur. (Mais bon... Retour à plus de piano classique et modification de la configuration générale de mon équipement...). Toutefois, je viens de le faire remettre à neuf pour la revente (il y a d'ailleurs mon annonce sur ce site), et je suis ravi de le retrouver exactement comme à la sortie de son carton d'emballage.
Le rapport qualité-prix était imbattable (acheté 10500 francs neuf en 1996, soit 500 francs de plus que son équivalent Korg du moment, le X3, et qui était d'une médiocrité sans nom...).

Si je devais m'équiper pour la première fois actuellement, je n'hésiterais pas un seul moment, c'est une machine qui permet de faire de la musique, dont la part informatique sait intelligemment s'effacer pour laisser place au jeu musical, et beaucoup mieux à mon sens que la majorité des machines actuelles, qui ressemblent plus à des PC à touches noires et blanches qu'à des instruments de musique purs et durs.

Jeunes novices, à bon entendeur !!!
omer_fr16/08/2003

L'avis de omer_fr

Roland XP-50
J'en ai eu un pendant quelques annnées:clavier plastok éxecrable (le bruit des touches couvrait mon jeu tard le soir..),super sonnoritée quand tu t'en sers en monotimbral,en multi c'est miserable :son uniforme,homogene,dégeu..surement aussi a cause des effets reverb/chorus+1 insert ;Limiteur et compresseur gadget ; filtre metallique et dangereux pour les tympans:t'affecte la frequence de coupure a 1 des 2 curseurs a gauche du clavier et ta interet a faire gaffe(casque et medium/tweeter de tes baffles) quand tu l'manipule,il rentre en distorsion de facon agressive (j'ai sursauté pleins de fois/bonjour les accouphènes..); ecran sur 2 lignes 2 fois 32 caracteres(sijme souvient) basses nases malgré l'achat de 4 cartes srjv (tekno,vintage,b&drum,hip hop!!!) sinon exellent souvenir de nappes riches et puissantes (digne successeur du D50) (en l'travaillant un peu j'ai retrouvé la grosse nappe mortelle du morceau "Timeless" de Goldie..), pour finir drumsets bien dans l'idée mais completement crunchés une fois passés par l'algorithme de stockage (les 808 et 909 sonnaient limite bontempi c commeça)(comme beaucoup de numeriques!) enfin,de bonnes heures d'amusement mais un mauvais souvenir du LCD et de la quasi impossibilité de programmation.....et surtout l'abscence de sorties séparées :avec un autre LCD,une matrice d'effet digne de ce nom,la lecture d'echantillons,et une"vraie" polyphonie de 64 voix minimum (j'arrivais enormement souvent au vol de voies)ça aurait pu etre un best! (en partant du principe que c'est un numérique bien sur..)
ah!j'oubliais(meme si je suis pas amateur de ces sons),les guitares sont d'une qualitée exeptionnelle,les plus belles qui m'ont été donné de voir sur ce type de machine,meme encore aujourdhui avec celles (tristes)de mon triton(en n'étant pas amateur,a l'époque je me surprenait a sequencer des riffs carrement réalistes!..)ainsi que les pianos électriques genre suitcase,stage MKII(rhodes racheté par roland)très sympatiques quand ils chatouillaient mes oreilles (à contrario du filtre qui me les a flinguées!!!).

*Un truc a prendre meme en occase (dans les 4000balles)(il vaut encore largement sa place face a des grosses m... qu'on ose te vendre neuves aujourdhui)surtout pour les amateurs de garnier,scanX et meme Carl Cox dont j'ai trouvé des patchs brut de décoffrage/sans retouches dans ses compos et dans énormement d'autres (JV1080 oblige) ainsi que les banques de patchs illimitées et vraiment "nouvelles"
à glaner sur le web tellement le 1080 à été utilisé!!!(BIEN PLUS PROLIFIQUE QUE MON PAUVRE TRITON!!!)qui m'a couté énormément plus cher et dont je n'ai trouvé que 64 patchs gentiement fournis par un modérateur de Korg France en 2 ans!!!!!!!!!!!!!!!!!!

UTILISATION

;;

SONORITÉS

Pas une bete de course mais un "légendaire"comme sa version rack ultra utilisée dans le monde,si il est en bon état prenez le quand meme,il possede certains timbres magnifiques et un "grain"bien a lui..

AVIS GLOBAL

;;