Yamaha SY35
+
Yamaha SY35

SY35, Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha appartenant à la série SY.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Yamaha SY35

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.0( 4/5 sur 2 avis )
 2 avis100 %
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
linn13403/08/2017

L'avis de linn134"Digital brainwash"

Yamaha SY35
Utilisé en home-studio comme machine de complément dans un set-up électro.
Comme d'habitude chez Yamaha la construction est solide, l'esthétique sobre.

Ce clavier est peu profond, agréable à jouer et son niveau de sortie est correct. Ce n'est donc pas un jouet. Il n'est ni une WaveStation du pauvre (l'animation des vecteurs et limitée par rapport à des wavesequences) ni un SY77 cheap. En fait c'est une machine conçue comme un complément, à positionner au dessus du "master keyboard" qui sera de préférence le SY77 ou 99. Yamaha ne fait jamais rien par hasard, surtout pas de machines orphelines.

Du point de vue de la synthèse c'est limité si on n'utilise pas l'éditeur freeware encore trouvable. Avec l'éditeur on peut se permettre d'aller bien plus loin dans le sound design.
Mais soyons sérieux: le SY35, tout comme le 22, n'est pas une machine prévue pour assurer dans tous les genres, c'est une usine à textures faciles à mixer. Et surtout un excellent point de départ pour utiliser des effets un peu fous, des delays à la chaine, du filtre passe-bande et tout ce que vous n'utiliseriez jamais sur votre minikrougue.

Petite démo avec et sans sa compagne, la BOSS Tera Echo:


Sonne t-il froid ?
Non. C'est même surprenant à quel point il est crêmeux. Evidemment, si vous le passez dans une chaine cheap d'effets dégueulasses il sonnera froid. Si vous le programmez pour sonner comme de la FM cliché (cloches, trucs métalliques, choeurs cheaps...) alors oui, vous aurez le son d'un vieux jeu de MegaDrive. Mais en se sortant un peu les doigts du fondement et avec de la patience vous en sortirez des choses surprenantes, utilisables et que très peu de machines seront capables d'imiter. Un sound designer réputé a un jour dit : "il n'y a pas de mauvais synthé, il n'y a que de mauvais synthésistes". Un peu rude mais tellement vrai.

Ready Made ?
Ce n'est pas du tout une boite à presets. Oubliez ceux qui sont dedans, créez vos son.
Si vous n'avez pas le temps, l'envie ou les connaissances nécessaires alors choisissez une autre machine ou une banque de sample pro. Ce synthé n'a pas du tout vocation à sortir du prémâché.

Cheap ?
Sérieusement, même si le capot est en plastique et que la machine n'est pas très lourde ce n'est pas un jouet. La qualité de construction est TRES bonne. Vraiment. Il y a des tas de machines cheap mais celle-ci est sérieuse.

Has been ?
Seulement si vous vous contentez des sons d'origine dans un trip "revival".
Si vous ne savez pas quoi en faire c'est que vous vous êtes trompés de machine. J'en suis désolé.

Indispensable ?
Diantre, fichtre, bigre. Même un Mini D n'est pas indispensable, alors le SY35 l'est encore moins. C'est un complément, une machine à textures fines, pas un truc à remplir le mix.

Pour quel genre ?
Plutôt des ambiances cinématiques, des paysages sonores, des voyages. Dans de l'électro à faire bouger les pieds il n'a pas forcément sa place. Même si l'inventivité pourrait bien vous permettre d'en mettre sur de la disco-pop.

Pourquoi 16 bits (SY35) plutôt que 12 bits (SY22) ?
Sérieusement ? On s'en fiche royalement. Si vous aimez l'idée que 12 bits c'est plus mieux parce que "le grain blabla S950 addict" alors prenez le SY22. Même si c'est idiot, on s'en cogne si ça vous fait plaisir. Les deux machines sont très similaires, deux ou trois PCM sont différentes et c'est tout. L'aliasing, le gritty sound, tout ça c'est de la pignolade. Quand on connaît une machine on sait qu'elle a des limites et on joue avec. Si les limites dérangent on peu changer de machine ou s'en passer, personne ne vous force à pousser l'animal hors de sa zone de confort. Souvenez-vous que c'est un synthé assez ancien, qu'il a un moteur et des convertisseurs datés et que ce n'est pas un Prophet VS non plus.

Dernier conseil : ce n'est pas la machine qu'il vous faut pour des leads ou des basses. Il peu en faire. Mais pas seul, idéalement en layering pour apporter une touche. C'est une machine de finesse qui vous apportera un petit plus pas forcément audible directement. Le petit morceau de truffe sur le caviar.
Vinz6720/06/2008

L'avis de Vinz67

Yamaha SY35
Clavier 5 octaves sensible à la vélocité et l'aftertouch canal. Il envoie des vélocités en moyenne = 80, il faut vraiment tapper fort pour obtenir des vélocités > 110. L'aftertouch se déclenche assez vite.
Pitch bend, modulation (comme l'aftertouch assignable à la modulation volume ou pitch), pédale systain et controleur de volume (les n° de control change ne sont pas modifiables).
Le petit joystick n'envoie pas de control change mais le synthé reconnait des control change correspondant à ses mouvements.
Sortie stéréo + casque. Alimentation par transformateur externe.
1 (multi-)effet "général" (on ne peut pas régler le niveau d'envoi de chaque partie) qui fait de la reverb, delay et disto (pas de chorus hélas).
2 banques de sons (64 chacune) dont 1 utilisateur et 2*16 multis, possiblité d'avoir une carte qui contient 64 sons et 16 multis
1 kit de batterie (pas standard général midi)
Sons éditables via un éditeur PC ou Atari http://www.plompy.co.uk/software/ qui permet en plus d'éditer les paramètres FM.

Je regrette que l'effet soit appliqué de la même manière à toutes les parties et que l'édition n'aille pas jusqu'aux paramètres FM.

UTILISATION

Le synthé est très simple à utiliser et programmer. Le manuel est clair. Le clavier est agréable (les touches sontlongues)

SONORITÉS

La synthèse est dite "vectorielle". En fait on a 2 ou 4 éléments (1 ou 2 (échantillon+FM)) qui sont superposés. La synthèse vectorielle consiste à modifier la balance ou l'accordage entre ces éléments à l'aide du joystick. Les mouvements du joystick sont échantillonés (min 30ms), jusqu'à 50 échantillons. En pratique, ça génère des enveloppes d'accordage et désaccordage de (jusqu'à) 50 segments. C'est la philosophie et l'originalité de ce synthé. La partie "modification" des sons eux mêmes est donc très légère puisqu'elle est "hors sujet", l'intérêt de la synthèse du SY-35 résidant dans les vecteurs.
Néanmoins, on peut avec un éditeur (voir ci-dessus) éditer les paramètres FM (seulement 2 opérateurs mais plusieurs ondes possibles contrairement au DX-7 qui ne fait que du sinus).
Les sons "spectrum" et "cloches" sont orignaux et beaux. Les pads sont merveilleux. Les échantillons sont beaux à défaut d'être vraiment réalites. Pas de filtre (c'est surtout génant pour les pianos etc parce du coup le son est toujours aussi brillant quelque soit la vélocité appliquée)
Au final, on crée vraiment des sons originaux et complexes (avec les vecteurs) et assez épais avec ce petit synthé !

AVIS GLOBAL

J'aime bien sa couleur, son coté FM renforcé par des échantillons (n'est-ce pas ce que Roland a +/- fait avec la série D ?). La polyphonie est limitée (16). Sa force ce sont les vecteurs. Si vous l'achetez pour autre chose, vous risquez d'être déçus. J'ai hésité avec un CS1x (que j'ai déjà possédé), ce qui m'a fait choisir le SY-35 c'est son originalité, et la synthèse FM qu'on peut trifouiller (avec un éditeur, pas directement sur le synthé), parce que ça donne vraiment une couleur et surtout une infinité de sons qu'on peut créer.
Ce que j'aime le moins, c'est le multi-effet: il s'applique à toutes les parties, propose peut d'effets (pas de chorus).
Il est simple à utiliser, léger, peu encombrant et apporte une synthèse rapide et originale, donc il me donne beaucoup de plaisir sans prise de tête.