Yamaha SY77
+

Yamaha SY77

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

SY77, Clavier synthétiseur numérique de la marque Yamaha appartenant à la série SY.


13 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 200 € argus occasion : 287 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Yamaha SY77

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : SY77
  • Série : SY
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 09/04/2004

Synthétiseur / station de travail sorti en 1989.

Controlleur

Clavier 61 touches sensibles à la dynamique et à l'aftertouch canal.

Molette de pitch bend, 2 molettes assignables dont une centrée (il y a un "creux" en position médiane)

Prises pour pédale sourdine, volume, switch assignable, controlleur assignable, controlleur au souffle.

Synthé

FM 6 opérateurs 45 algorithmes avec 3 boucles de feedback configurables, 16 formes d'onde, modulation possible par les échantillons, 16 voix de polyphonie.

Echantillons (AWM2): 112 dont des échantillons de batterie/percu, 16bis 48kHz maximum, 16 voix de polyphonie.

Une voix est composée de 1 à 4 éléments, différentes combinaisons d'éléments AWM et FM sont possibles. La polyphonie est donc comprise entre 8 et 32 voix suivant les configurations et l'usage multitimbral.

Pour chaque élément:

  • LFO (2 pour la FM dont 1 réservé au pitch)
  • 2 filtres 12db/octave dont 1 passe bas et l'autre switchable passe haut/bas/bande avec résonnance quand les 2 sont en passe bas, jusqu'à l'auto-oscillation.
  • Enveloppe de pitch, de filtre et d'amplitude 5 segments avec répétition possible.

Sequenceur

Séquenceur 16 pistes, dont une de patterns (99), résolution 96 ticks par noire.

1 morceau en mémoire volatile (si on éteint, tout disparait)

Enregistrement temps réel ou pas à pas.

Effets

2 multi effets, routables sur 2 bus (Group 1, Group 2) suivant 4 combinaisons possibles. Chaque multi effet a un effet de reverb/delay/distortion/EQ etc. et un effet de chorus/flanger.

Stockage / expansion

4 banques de 16 voix preset, autant en mémoire interne.

16 multi preset, 16 utilisateur.

Possibilité de mémoire supplémentaire: 4 banques par carte mémoire.

Possibilité de rajouter des échantillions via carte mémoire (très rare).

Lecteur disquette 3"5 720DD format MSDOS pour enregistrer morceau, sons, setup, mais ne lit pas les midifiles.

Autres connecteurs

MIDI IN, OUT, THRU.

2 paires de sorties stéréo (group 1 et group2) avec volume réglable en façade pour chacune.

Prise casque.

Source : Yamaha

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Acheter d'occasion Yamaha SY77

Yamaha SY77 sy77 200 € »
Yamaha SY77 Vend Yamaha SY77 350 € »
Yamaha SY77 Vend Synthétiseur Yamaha SY77 en bon état 300 € »
Yamaha SY77 VEND SYNTHE YAMAHA SY77 290 € »

Avis utilisateurs Yamaha SY77

Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 13 avis )
 9 avis69 %
 2 avis15 %
 1 avis8 %
Cible :
Bogey Jammer10/11/2013

L'avis de Bogey Jammer" Conforme aux attentes, donc merveilleux"

Yamaha SY77
Clavier 61 touches avec aftertouch, toutes les connexions classiques possibles. Et 2 roues de modulation. Mais pas de sorties audio symétriques.

Synthèse digitale à fréquence de modulation « avancée » (AFM) d'après les dires de l'époque de Yamaha ainsi qu'un échantillonneur (AWM). La philosophie de base de ce clavier est d'allier les performances de la FM à celle de l'échantillonneur, l'un palliant aux défauts de l'autre, pour arriver à réaliser des sons les plus réalistes possibles à l'époque, mais totalement dépassés aujourd'hui.

Contrairement à son grand frère SY99 (lui hors de prix), le SY77 ne permet pas d'utiliser ses propres échantillons. Seules des cartes achetées dans le commerce pouvaient proposer d'augmenter sa collection de samples. Il n'est par contre pas impossible que dans un futur proche, des passionnés mettent au point une carte qui permette de le faire.

Chaque réglage peut être monophonique ou non, d'ailleurs je ne saurais dire combien de voix peuvent êtres jouées en même temps (autour de 16) puisqu'on peut jouer un réglage qui utilise soit la FM, soit les échantillons, soit les deux qui passent par des processeurs indépendants l'un de l'autre.
Des effets de reverb, chorus, flanger, distortion, echo sont proposés, mais je ne rentrerai pas dans les détails quant à leur configuration car je ne suis pas expert dans ce domaine, autrement dit, il y a là largement ce qu'il faut pour agrémenter le son.

Ce clavier est équipé d'un séquenceur assez basique mais suffisant pour concevoir des petits prototypes. Il est limité au nombre maximal de voix jouables en même temps. Certains sons peuvent donc être joués plus tard qu'attendu voire carrément coupés pour en jouer un autre. Pour faire un morceau sans ces bugs demande de la patience de programmeur informatique des années 70 pour l'optimiser. Bof bof…

Il est possible de « réaccorder » les touches pour jouer des morceaux à gamme pentatonique ou plus exotiques encore, ce qui lui a donné le succès entre-autres dans les pays du Maghreb.

UTILISATION

Ce qui m'inquiétait le plus était cette contrainte du petit écran LCD rendant difficile le paramétrage. Cette méthode était pourtant ce qui était le mieux à l'époque, on ne pouvait y échapper. De plus l'interface n'est pas du tout intuitive et il est nécessaire de se former à l'aide du manuel, qui lui heureusement, est suffisamment bien fait en allant vers l'essentiel sans plus.
En revanche, une fois habitué on peut finalement remarquer le travail ingénieux des concepteurs malgré ces contraintes techniques, et l'utilisation devient très fluide.

La gestion de fichiers de réglages et autres est catastrophique. Je recommande d'utiliser un « librarian » pour bien pouvoir séparer et enregistrer les réglages, et de les transférer à volonté en toute souplesse vers le clavier via des messages SysEx.

SONORITÉS

Ça sonne très 1990 et les réglages préenregistrés peuvent être reconnus facilement dans quelques productions de l'époque, donnant un esprit kitch au clavier. Comme dit plus haut, les échantillons étaient très bons à l'époque mais ne sont plus vraiment utilisables tels quels. Il est possible de faire des réglages très convaincants et mieux travaillés que ceux par défaut.

Néanmoins de nos jours ce clavier reste l'un des plus fonctionnels dans la synthèse FM, ce qui m'intéresse plus particulièrement. Il est donc possible aujourd'hui d'innover avec ce clavier en produisant à l'aide des connaissances et des outils maintenant disponibles, des sons qui n'ont plus grand chose à voir avec les horreurs typiques des jeux vidéo d'arcade des années 80, et aussi parce que la synthèse FM a laissé beaucoup de place sur le marché du son par rapport à la synthèse soustractive beaucoup plus répandue.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 6 mois, et hésite à m'en servir comme clavier MIDI maître tellement que le toucher est agréable. J'aurais aimé un DX7, mais c'est le séquenceur qui m'a décidé à acheter le SY77 pour travailler des prototypes indépendamment d'un PC.
Quand on sait que le SY77 était le plus haut de gamme de Yamaha en 1990, on peut s'attendre à du très bon matos ce qui est le cas même de nos jours.
On peut trouver des spécimens à prix variable d'occasion. Ce qui fait vraiment la différence est l'usure des touches qui peuvent être moins amorties, ou des boutons dont les contacts peuvent fatiguer. Vous pouvez toujours essayer de négocier le prix sur le lecteur de disquettes dont la courroie se détend au point de ne plus faire tourner quoi que ce soit (remplaçable ultra facilement), ou de l'écran LCD qui n'a plus de rétro-éclairage.
Sachez que le lecteur disquettes peut se remplacer totalement par un bloc de mémoire flash, et que l'écran LCD peut être remplacé par des modèles de couleurs totalement différentes et dont le rétro-éclairage moins gourmand permet de se passer de l'inverseur qui grésille et de rendre le clavier parfaitement silencieux.
Au final, même la synthèse de ce clavier est 100% digitale, et donc remplaçable par des logiciels sur ordinateur, il gardera cet esprit collector et d'indépendance qui m'est précieux.
»
jprintz30/10/2013

L'avis de jprintz" The Black Queen"

Yamaha SY77
Tout le monde les connais. Un hybride FM / AWM, mais surtout, un DX hypertrophié !
SY Manager vivement conseillé (pour une vingtaine d'euros, un grand humaniste son auteur !).
Si vous voulez avoir un aperçu des possibilités bien utilisées de ce monstre :

https://www.electric-himalaya.com/yamaha_sy77_sy99.html

Personnellement, j'ai acheté cette banque, et je ne le regrette pas ...
Si vous êtes, comme moi, fan de Roger Waters, vous pourrez entendre le SY dans l'album Amused to Death.


UTILISATION

Le grand écran est bienvenu, car il y a beaucoup de pages et de paramètres. L'édition est une affaire plus que sérieuse, pour ne pas dire ardue ... Comme avec le DX, il faut un peu savoir où l'on va, sinon vous risquez de modifier des valeurs sans aucun résultat audible. En effet, beaucoup de paramètres sont liés et s'influencent mutuellement (comme sur le DX : on retrouve l'esprit de Dave Chowning dans la programmation FM). Soyez particulièrement attentifs aux enveloppes, c'est surtout à ce niveau que les modifications seront déterminantes. Les modulations sont nombreuses et mieux vaut noter celles qu'on a choisies quand on change de page, car si on oublie de les activer, il sera inutile d'augmenter leurs taux dans une autre page ...

SONORITÉS

Voilà enfin un synthé qui nous rappelle ce que c'est qu'un synthé ! Inutile de chercher une utilisation contemporaine des samples AWM : les "workstations" d'aujourd'hui font ça très bien. Quand on regarde la sérigraphie, on lit : "Music Synthesizer". Voilà, tout est dit : c'est l'esprit du DX qui règne : des sons et des émulations MUSICAUX, expressifs, avec des nuances, c'était l'esprit choisi par Yamaha dans les années 80/90. Pas étonnant que Chick Corea les ait toujours suivis. Avec le SY, on s'exprime, on s'inspire, on respire ...
Le plus souvent, une configuration 2AFM est amplement suffisante pour créer des sons complexes ou riches. Le SY excelle dans les ambiances et textures évolutives. Il rappelle un peu la Wavestation de Korg, puisqu'en bouclant les enveloppes à 5 segments sur elles-mêmes, on fait de la séquence d'ondes. Certes plus subtile ! La RCM (Real time Convolution Modulation) est un atout majeur : vous réinjectez dans les algorithmes FM le signal d'un sample AWM (pour faire court). Il en résulte le plus souvent une légère distorsion du signal et un rajout d'harmoniques absentes au départ. Par exemple, un signal FM un peu cuivré modulé par un sample pseudo vocal donnera une granularité particulière, donnant l'impression d'entendre l'air passer dans la gorge en plus de la vibration des cordes vocales, avec un effet "d'enrouement" ... On peut même exclure le signal direct de l'onde AWM en sortie, pour un effet encore plus sensible. Personne ne pourra imiter ou restituer un tel son. Le SY est un authentique synthé, à part, sans les inconvénients des numériques : à chaque note enfoncée, il n'y aura jamais deux fois le même son ... Il est vivant.
Les filtres résonnants font bien leur job, avec une sonorité un peu frisquette, certes, mais efficace, surtout en conjonction avec les lfo, dans des sons évolutifs. Ils sont une aubaine quand on les relie à une des trois roues de modulation ou à l'aftertouch.
En ce qui concerne les effets, les modulations flange/chorus/symphonic sont à mettre en parallèles avec les SPX de la marque. Ils sont francs et nets, un peu froids. Les réverbes sont du même acabit. Enfin, les delays sont comme d'usage chez Yamaha: redoutables et précis.

AVIS GLOBAL

C'est encore une fois une longue histoire, avec des ruptures et des renouements ... Il ne faut pas se défaire de cet instrument quand on se lasse un tant soit peu. Il vaut mieux s'interroger sur soi-même et sur ses problèmes personnels plutôt que d'abandonner un tel synthé. De toute façon, c'est un instrument très solide ! Il traverse bien les années et se révise facilement et à peu de frais. On peut donc le rencontrer et le retrouver assez facilement. On fait tous des erreurs, on ne peut pas tout garder ... mais lui ! Si ! Il faut le garder.
Sur scène, il traverse bien le mix, il ajoute une coloration médium/haut médium appréciable. Il complète ainsi avec bonheur un set varié pour des colorations multiples, ce qu'on devrait toujours faire pour avoir une large palette, comme en peinture.
»
Vinz6704/01/2013

L'avis de Vinz67

Yamaha SY77
Workstation avec FM et lecture d'échantillons AWM. FM 6 opérateurs à 16 formes d'onde, 45 algo, 3 boucles de feedback configurables et injection de bruit blanc ou d'onde AWM dans les opérateurs avec niveau réglable.
AWM 48KHz avec une soixantaine de formes d'onde (inclues les percussions)
2 multi-effets (chorus/flanger+reverb/delay/disto) soit 4 effets utilisables simultanément sur la même voix.

Une voix est composée de 1 ou 2 élément FM et 1 ou 2 élément AWM (mono possible). Chaque éléments passe dans 2 filtres 12db/oct en série dont un est LPF et l'autre configurable LPF ou HPF. La résonance est commune aux deux.
On peut assigner la vélocité au cutoff mais pas à l'amplitude de l'enveloppe de filtre, c'est dommage.
2 LFO par voix dont un ne peut moduler que le pitch, l'autre peut moduler volume et filtre en plus.
Sinon les générateurs d'enveloppe ont 4 break points et peuvent reboucler sur le segment qu'on veut (cool !)

Chaque élément d'une voix a ses réglages de tessiture, vélocité, etc., enveloppe de pitch et (original) de panoramique !

Multi 16 voix.
Séquenceur 10000 évènements, 1 morceau, 16 pistes dont une réservée aux patterns (100), format propriétaire KSEQ (n'enregistre pas et ne lit pas les fichiers MIDI)
2 groupes de sorties stéréo, sinon connectique classique. 2 molettes de modulation.
Construction très robuste et clavier très agréable par rapport aux daubes actuelles.

UTILISATION

Le manuel est suffisant sans être exhaustif. L'écran n'est pas de trop pour afficher les nombreux paramètres. La navigation nécessite d'utiliser la touche ENTER pas très judicieusement placée sur le pavé numérique. Possibilité d'entrer les valeurs par alpha-dial, potentiomètre, boutons +/- ou de manière numérique.
L'écran met 2 ou 3/10 de seconde à changer, c'est rapide mais pas immédiat. Sa luminosité est ajustable mais en général y'a rien de trop.

Je le trouve suffisamment pratique à utiliser compte tenu du nombre de paramètres. L'écran peut afficher les courbes, le clavier ou des choses comme ça qui aident à visualiser ce qu'on fait.
La fonction de copie est très pratique (s'adpate au contexte depuis lequel on l'a appelé).
Je regrette qu'il n'y ait que 64 mémoires de voix utilisateur.

Aussi, compte tenu de la puissance de cette machine, on ne crée pas un son en 5 minutes, ça nécessite d'y passer du temps ; il vaut mieux aimer ça !


SONORITÉS

Grâce aux amélioration introduites par Yamaha, la FM du SY-77 peut produire des sons bien plus variés que ceux du DX-7, et la combinaison avec l'AWM rend les possiblités véritablement infinies !
Les effets sont franchement de mauvaise qualité (même pour moi qui n'est en général pas trop maniaque là dessus) mais peu audibles, mais on se passe facilement du chorus tellement nécessaire au DX-7 avec des astuces simples de programmation. Ca a au moins l'avantage que les sont dans un multi sonnent quasiment comme en mode "voice" !

Il y a d'excellents sons dans tous les domaines (EP, violons, bois, clavi, orgues, percu chromatiques, synthés et bien sur), et même s'il ne sont pas toujours aussi réalistes que les rompleurs actuels, ils ont une vie et un charme que seule la FM permet. Les basses sont pêchues, les aigus sont clairs et vifs. C'est un des rares synthés numériques qu'on peut mettre à coté d'un D-50 sans qu'il se fasse écraser !

Il y a vraiment (trop) peu de sons de batterie, le strict minimum et ça sonne comme les boites à rythme RX -> il vaut mieux aimer le son 80 ou s'en passer !



AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 1 mois et je passe tout mon temps libre dessus. C'est le synthé le plus "inspirant" que je connais (avec le D-50), la quintescence de la technologie FM de Yamaha.

J'adore son moteur de synthèse. Je regrette un peu la manière dont on navigue et qui nécessite de presser beaucoup de boutons, mais un éditeur gratuit pour Atari existe. Je regrette que les effets ne soient pas de meilleure qualité, ils sont vraiment nuls.

J'ai un TX-81Z et j'ai possédé un DX7II/FD, je souhaitais retrouver de la synthèse FM à 6 opérateurs. Pour moins cher qu'un DX7 j'ai infiniment mieux avec le SY-77, séquenceur en prime ! J'ai payé 200€ pour un SY-77 à revoir un peu, mais c'est un très bon choix que je referais sans hésiter.

»
domahom10/11/2011

L'avis de domahom

Yamaha SY77
clavier léger 5 octaves, midi poly 32 (16 + 16)

UTILISATION

workstation facile à prendre en main après un passage par le manuel très clair.
édition des sons pas très ergonomique.

SONORITÉS

pour l'époque les sons restent très valables mais ne tiennent plus la route avec les machines actuelles

AVIS GLOBAL

En son temps un excellent clavier. aujourd'hui complètement dépassé.
J'ai adoré son séquenceur. Sa polyphonie de 16 fm + 16 awm, l'édition des sons était assez rebutantes avec les menus et sous menus.
bref, une autre époque.
»

Tutoriels et astuces Yamaha SY77

Un contrôleur bien caché...

Publié le 18/01/14
... ou peut-être pas. Dans le doute: En plus des 3 molettes de pitch, mod  1 et 2, on peut également se servir du slider Data Entry comme contrôleur interne ( a priori, il n'envoie pas de CC M...

Images Yamaha SY77

  • Yamaha SY77
  • Yamaha SY77
  • Yamaha SY77
  • Yamaha SY77

Vidéos Yamaha SY77

Manuels et autres fichiers Yamaha SY77

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : sy77, sy 77

Évolution des prix - Yamaha SY77

Forums - Yamaha SY77

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.