Se connecter
Se connecter

ou
Créer un compte

ou
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
4.7/5
(9 avis)
67 %
(6 avis)
33 %
(3 avis)
Donner un avis
Rapport qualité/prix : Excellent
Test de la rédaction
Puissance démocratique

Test du Kross 2 de Korg

8/10
Avec le Kross2, Korg nous livre une nouvelle version plus puissante de sa workstation démocratique. De quoi refaire un tour complet du propriétaire… Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • ComisoComiso

    Boite à sons qui fait ce qu’on lui demande !

    Korg Kross 2-61Publié le 05/02/24 à 09:46
    Initialement, je cherchais un clavier ultra léger pour aller répéter au lieu de trimballer l’artillerie lourde(YC Nautilus) et me taper 3 étages d’autant que j’ai de très sérieux problèmes de dos.

    Dans cette gamme de prix, quelques concurrents directs s’agissant de workstation mais Le Kross 2 a fait la différence pour plusieurs raisons:

    Niveau de sortie particulièrement élevé pour ce type de machine d’ entrée de gamme.
    Filtre assez précis et particulièrement efficace
    Sérigraphie au dessus donc visible, qui n’a pas galeré à trouver ses foutus entrées…qd le clavier est contre un mur à la maison..
    Variété et qualité des sons proposés.

    Sur ce dernier point, pour ce que je lui deman…
    Lire la suite
    Initialement, je cherchais un clavier ultra léger pour aller répéter au lieu de trimballer l’artillerie lourde(YC Nautilus) et me taper 3 étages d’autant que j’ai de très sérieux problèmes de dos.

    Dans cette gamme de prix, quelques concurrents directs s’agissant de workstation mais Le Kross 2 a fait la différence pour plusieurs raisons:

    Niveau de sortie particulièrement élevé pour ce type de machine d’ entrée de gamme.
    Filtre assez précis et particulièrement efficace
    Sérigraphie au dessus donc visible, qui n’a pas galeré à trouver ses foutus entrées…qd le clavier est contre un mur à la maison..
    Variété et qualité des sons proposés.

    Sur ce dernier point, pour ce que je lui demande c’est un sans faute. Pour les repets, Au dessus du modx7 il remplira parfaitement son rôle.

    Les nappes analogiques sont superbes, certaines sont vraiment subtiles, les leads sont bien programmées et envoient la purée, les rhodes sont utilisables en Repet, les cuivres, mélangés avec quelques sons type analogiques feront largement l’affaire. Les clavinet sont plutôt bien faites.

    Toute une panoplie de sonorités largement exploitables! En mode combinaison on atteint un très bon niveau.

    Au niveau du clavier, je ne m’attendais pas grand chose faute de l’avoir essayé. Il faut vraiment taper avec précision bien à l’extrémité des touches. Clavier pas super précis demandant un petit temps d’adaptation d’autant qu’il n’ a que très peu de possibilités si ce n’est light ou normal curve**

    ** erratum, on peut régler avec précision, c’était ds un sous sous sous menu**.

    Niveau programmation, menu, sous menu, la aussi temps d’adaptation pour choper le minimum requis. J’ai dû ouvrir le manuel pour choper le "local off" perdu dans les sous menu car et la c’est top, je branche mon iPad et mes apps fonctionnent ! Je joue avec les sons l’Hammond B3-x et du ODYSSEi que j’aime beaucoup. Je vais brancher aussi mon jx 8p pour compléter la gamme de sons.

    Les effets sont vraiment bien et donnent vie à certains sons. Le séquencer est plutôt simple mais suffisant. Je ne pense pas m’attarder sur la création de sons. Ce n'est pas le but initial.

    Je vais me pencher sur la partie sampling très prochainement pour balancer des sons lors de reprises.
    Je verrai le reste par la suite( arpegiateurs)

    Conclusion

    Une boîte à sons de grande qualité, niveau de sortie élevé, mode combinaison très pratique. Poids plume!!!!!!!

    Si on Compare ce qui est comparable( et oui…c’est con…mais que demander à une machine payée moins de 600 balles…face à des machines coûtent le double….)on est face à une workstation particulièrement bien conçue qui répond à mes attentes dans le cadre de Repet.

    Il faut s’accommoder des contraintes( des menus et sous menus, clavier..bizarre..) pour profiter pleinement de cette machine.

    Pas d’hésitation !!!
    Lire moins
  • Ote sa VoixOte sa Voix

    Workstation d'entrée de gamme, pas bas de gamme! Une boite astucieuse et à plaisir

    Korg Kross 2-61Publié le 26/07/23 à 20:28
    201 fichiers audio
    Premières impressions sur le Kross2

    Conclusion et résumé: le Kross2 se place plutôt comme une évolution de la Korg Microstation qu' une réduction du Korg Krome 61. Superportable il possède tout ce qu'une petite workstation a besoin sauf l'aftertouch, et un nombre substantiel de contrôleurs en façade permettant de prétendre à un bon clavier contrôleur midi, cela dit le clavier souple lui-même est pas mal. Neuf pour >700€: il faut comparer les offres du marché, mais pour 400€ en occase: ne pas hésiter à l'acheter.

    Pourquoi un Kross 2 pour compléter mon studio ?
    J'ai un piano numérique (Roland HP 201) pratique pour piloter des vst même s'il n'est pas multit…
    Lire la suite
    Premières impressions sur le Kross2

    Conclusion et résumé: le Kross2 se place plutôt comme une évolution de la Korg Microstation qu' une réduction du Korg Krome 61. Superportable il possède tout ce qu'une petite workstation a besoin sauf l'aftertouch, et un nombre substantiel de contrôleurs en façade permettant de prétendre à un bon clavier contrôleur midi, cela dit le clavier souple lui-même est pas mal. Neuf pour >700€: il faut comparer les offres du marché, mais pour 400€ en occase: ne pas hésiter à l'acheter.

    Pourquoi un Kross 2 pour compléter mon studio ?
    J'ai un piano numérique (Roland HP 201) pratique pour piloter des vst même s'il n'est pas multitimbral, et je joue des vst sur l'ordinateur avec Ableton Live (avec les indispensables Novation MiniLaunchkey et Launchpad), les vst pour la plupart de Arturia comme la V9 collection, Pigments, MinifreakV mais aussi Ultra Analog VA3 de chez AAS.

    Acheter cette machine pour les sons n’a pas de sens pour moi face à la qualité des vst sur un bon ordi avec interface Audient et moniteurs Adam. L’intérêt était plutôt pour un prix raisonnable de disposer d’un clavier très portable et peu encombrant avec accès rapide à des sons corrects et des combinaisons /programmes associant arpèges et patterns de drums ainsi que des fonctions de clavier MIDI multitimbral. En cela le Kross2 coche toutes les cases.

    J'ai eu un Yamaha MODX6, dont la qualité principale est celle des sons et la possibilité de faire du sound design y compris avec le meilleur moteur FM du marché, et la possibilité de charger ses échantillons. Egalement la gestion du live set, le super knob et le smart morphing, l'audio-in de qualité et l'application Soundmondo. Cependant la faible qualité du clavier, la complexité pour faire rapidement des arrangements comme avec un PSR, car il y a trop de choix, et même avec la suite logicielle de John Melas, je n'ai pas réussi à exploiter à fond la machine. Cela dit j'ai fait une connerie en le revendant.
    A côté de çà je cherchais un clavier pour remplacer mon vieil arrangeur Yamaha PSR 730 qui rend l'âme et dont je commence vraiment à me lasser des trop peu nombreux sons et rythmes disponibles.

    J'ai trouvé que cette opportunité d'un Kross2 en bundle complet à moins de 400 euros d'occasion quasi neuve combinait mes différents besoins. Pour un prix abordable en seconde main le Krome parait également attractif mais bien trop lourd (10 kg de plus!) et trop encombrant pour moi et il commence à vieillir dans la gamme Korg.

    En blanc je l'adore, avec le soleil couchant donnant dans mon studio, là, c'est très chouette. Je n'ai plus qu'à penser à bien le couvrir le soir et à bien me laver les mains avant de jouer parce que c'est salissant, le blanc!
    La taille est idéale là sous mon ordi, moins de 1 mètre de long et moins de 30 cm de large.
    Le poids léger et l'alimentation possible par piles sont très appréciables. Franchement, si je veux rester dans mon canapé, je le débranche et le mets sur mes genoux: extra! J'ai eu un bundle avec le sac de transport et deux pédales alors je ne me plains pas...

    Les manuels: "démarrage rapide", fourni sur papier, "manuel de référence" et "voice name list" à récupérer sur internet sont bien faits, complets a priori sauf >, et montrent sans trop se plonger dans la bête que la programmation des combi (performances chez Yamaha) peut être assez chiadée et complexe si on veut.

    > le détail concernant l'implantation midi, notamment les Control Change (CC) n'est pas dans le manuel et je ne les ai pas trouvés pour le Kross2, ils existent par contre pour le Kross1 et somme toute sont assez standards, on trouve le document sur le site de Korg à https://www.korg.com/us/support/download/manual/0/86/2689/

    On trouve des séries de videos en français sur internet pour commencer à se débrouiller rapidement.

    exemple la série suivante:


    Les surfaces et les potards avec un revêtement offrant une sensation légèrement caoutchoutée sont très agréables. Les joues de protection des molettes de PB et MW j'aime bien.
    J'apprécie le report des sérigraphies des connexions arrière sur la façade avant de l'instrument, ce n'est pas le cas du MODX, grrrr....

    C'est énervant qu'en coupant le circuit d'alimentation le bouton on/off bascule systématiquement en off. En réallumant l'alimentation générale du studio, il faut donc rebooter à chaque fois en appuyant sur le bouton on/off à l'arrière et difficilement accessible si j'insère mon Kross sous mon bureau! Pas pratique.

    Pour la connectique on peut sortir sur deux systèmes de sonorisation en utilisant la sortie casque qu'on peut dédoubler d'ailleurs avec un prolongateur spécial-mais en 3.5 mm- en plus des sorties L et R en -hélas-TRS en 6.35 mm. Par contre l'entrée audio unique micro ou ligne et en 3.5 mm c'est trop juste. Avec deux entrées L et R en 6.35 mm on aurait pu utiliser sans problème le Kross comme carte son. Ici je dois faire des tests pour évaluer çà. Aussi j'ai commencé par brancher les deux sorties audio mono L+R dans un jack stereo L/R vers ma table de mixage mais çà pose problème je perds des effets de pan; il me faut brancher L+R dans L+R avec deux câbles TRS donc. De plus je peux me servir du câble USB pour transmettre l’audio.Du coup je me sers du Kross comme interface audio de mon mac book vers mon interface audio principale.

    Les trois connecteurs de pédales sont très bien venus avec les programmes de set up associés. Le MODX en possède quatre et c'est pas du luxe! Le damper, pas de souci, il faut juste tester la polarité. Pour la pédale de switch (commutateur) j'ai eu des difficultés avec la pédale fournie par Korg, soit elle ne donne rien il faut insister, soit elle saute deux programmes un à l'enfoncement, l'autre au relâchement. J'ai changé pour une Boss FS 5U et c'est parfait. Le réglage de la pédale assignable, pour la Mod Wheel dans mon cas, est également délicat (courbe, polarité, câble) : ici c'est une Moog EP 3 avec un câble stereo. Le stockage sur carte SD pour l'audio notamment plutôt que USB-host moi je suis pour. Bien sûr la connexion avec l'ordi en USB midi et audio c'est formidable avec Live par exemple.

    Le clavier. D'abord une bonne surprise, la qualité des touches, une action légèrement résistante et à ressort très propice aux solos de lead, synthés et au jeu de pianos électriques et orgues. Je le trouve meilleur que les claviers Yamaha, notamment le MODX6, et plus proche des Akai. Mais si vous cherchez un piano pour débuter, ce clavier n'est vraiment pas fait pour çà! …bon, au début du commencement, peut-être ...

    Au delà, il y a deux points faibles, cependant attendus en lisant les différents avis: les touches noires sont légèrement mobiles sur leur socle (mais pas plus que mon Roland HP qui est excellent!) et le clavier est bruyant, c'est sûr. On pleure toujours là-dessus mais en fait quand on joue au casque ou sur la sono, on entend pas beaucoup l'action des touches ! Un plastique des touches moins brillant aurait été de mon goût.

    L'écran où presque tout se passe sauf si on veut utiliser l'ordinateur et le logiciel d'édition, est petit, monochrome et pas tactile trois points négatifs par rapport à la concurrence, cependant il est très lisible, notamment grâce à son inclinaison et au réglage de la luminosité, de plus les écrans de pages et fonctions sont plutôt bien faits.

    Les menus sont plutôt denses en terme d'information (les british disent que c'est un "menu diving" instrument) et il faut un peu de temps pour se familiariser. C'est pas complexe c'est juste très fourni. Heureusement on navigue à l'aise grâce aux switchs sous l'écran, à un navigateur à flèches haut/bas gauche/droite et à la molette de valeur. Au bout d'une semaine je suis confortable à trouver l'essentiel, une fois bien comprises les différences entre les pages de Menu et les pages de Function lesquelles sont spécifiques à chaque section du Kross (combinaison, programme, séquenceur, etc..).

    En parlant du logiciel d'édition, je n'arrive pas à en augmenter la taille à l'écran du coup tout est écrit petit, si on a pas de bons yeux c'est compliqué, je suis un peu déçu. Heureusement que l'on peut utiliser la loupe sur mac par exemple.

    Le séquenceur midi n'est pas intuitif et mérite/réclame une lecture approfondie des trois ou quatre pages du manuel de référence (op manual) car le Quick Start Guide est très limité. Une fois assimilé, je le trouve plutôt puissant puisqu'on peut enregistrer les 16 pistes d'une combinaison automatiquement et avec des actions de modulation pour chaque piste souhaitée. Il est conseillé de bien potasser les procédures de sauvegarde et de chargement sur la carte sd qui sont plutôt compliquées. Une fois les routines comprises et familiarisées on réalise la puissance de la machine.

    Concernant le contrôle midi, le Kross est 16 fois multitimbral en réception (midi in) mais il est seulement quaztre fois multitimbral en émission (midi out) et encore trois de ces midi out sont réservés aux drum track, step sequenceur et pad samples;

    Il n'y a pas beaucoup de contrôles directs en façade (d'où les menus...), un point faible du Kross, même si l'édition 2 apporte un gros plus avec les 16 pads ( favoris, séquenceur, échantillonnage), et le pavé RealTime. Hélas pas de tirettes (faders) comme sur la plupart des workstations haut de gamme et qui permettraient de jouer davantage avec les presets, notamment d'orgue. Un bon point en faveur du Juno DS qui en a.

    Bravo par contre pour les deux switchs au dessus des molettes et le pavé de contrôle "Realtime" bien sûr. Cependant il est assez frustrant de devoir constamment appuyer sur le bouton 'select' pour faire le tour de la liste de sélection du RealTime. Un potard cranté aurait été bien venu. Pour la sélection de banque A .. H dommage que l'on n'ait pas des boutons A, B, ... cliquables eux-mêmes et qu'il faille passer par un sélecteur mais on s'y fait.

    En général l'ergonomie est très bien pensée, le clavier étant étroit on accède à presque tout (pas les switchs placés hélas en haut!) en jouant, comme sur un PSR.

    Alors est ce que c'est immédiat à utiliser ? Absolument! Dés les premières minutes on prend plaisir, on se casse pas la tête et on joue des centaines de programmes et combinaisons sans ouvrir le manuel. ET il y a du beau son, du bon son et de la patate dans les rythmiques (drum tracks).

    J'aime bien la molette de sélection de catégorie de sons ,-cette fois crantée et naviguant sens avant/arrière- cela évite de se faire les pages de menus, mais on peut aussi. Il est dommage de ne pas pouvoir disposer d'un pavé numérique pour sélectionner directement le numéro du son ou de l'arpège dans une combinaison par exemple ni de fonction de recherche par nom. Ceci est un gros point fort du MODX.

    Les sons de Synthés sont formidables (les mêmes que Kronos dit-on?) la catégorie "Lead" contient aussi des pads.. , les Orgues un régal, les EP sont très bien et contiennent Clavi, Harpsichord, Celesta, etc, les Strings sont impressionnants, les Brass sont pêchus, les Bell intéressantes et font bien le job, les Bass appellent à les utiliser sans modération, les Drums/SFX sont impeccables et tapent bien, les Guitares acoustiques sont bof bof, mais les électriques sont bien exploitables, les Pianos acoustiques ne sont pas extraordinaires (en étant gentil …) mais les programmes sont nombreux et variés, et en dehors des grands pianos- il faut laisser çà aux vst d'Arturia par exemple- il y a plein de choses intéressantes.

    Bref on l'a compris, tout ce qui est instrument acoustique à cordes n'est pas au niveau de l'ordinateur, et des WS avec gros échantillons, même comme déjà le MODX ou même les PSR SX. Par contre les cuivres acoustiques sont pas mal. Quant aux voix et chœurs, il faut les chercher dans les synthés et dans la catégorie Strings surtout (!)

    Et tout est assez facilement changeable dans les programmes ou combinaisons: drum track, arpège y compris en stockant ses propres séquences. Sur les programmes de drum kit, on peut donc jouer à la fois une drum track et un arpège, plus éventuellement une séquence en sus, cool. Je n'ai évidemment pas encore exploré toutes les possibilités de navigation. Par exemple changer à la volée la pattern d'une drum track en jouant un programme de synthé par ex n’est pas aussi immédiat, il faut plonger dans les pages de menus pour accéder aux patterns pendant qu’on joue, dommage.

    Il y a environ 1000 sons, une petite partie est GM. Il y a 1000 patterns d'arpèges pour les sons (10 000 pour le MODX) . Et il y a 772 patterns de drums, tout cà couvrant à peu près tous les styles "modernes". En plus les effets bien fournis, point faible: il semble qu'on ne peut avoir reverb et délai en même temps, à voir- et on a surtout le séquenceur audio, midi, pas à pas ainsi que les combinaisons rendant l'appareil 16 fois multitimbral. Le stockage de ses programmes ou combinaisons favoris (8 x 16) est accessible par le pavé de 16 pads.

    La différence essentielle avec le Kross1 est la possibilité d'affecter des échantillons externes sur le clavier pour utiiser un multiéchantillon comme son chromatique par exemple. C'est une propriété des drumkits et j'ai décrit la procédure dans un tutoriel. C'est un peu fastidieux mais çà marche.

    Contrôleur MIDI: l'intérêt du clavier, des pistes Arpégiateur et DrumTrack est de pouvoir piloter des vst sur l'ordi. Pour ma part j'ai deux ordis donc je peux piloter un vst sur l'un et verser l'audio qui en résulte sur l'autre (par USB) et utiliser l'interface audio du Kross2. Mais sinon on peut bien sûr brancher en USB et piloter deux pistes sur un DAW, l'une en MIDI/vst et l'autre en AUDIO/Kross2 par exemple.

    Pour utiliser le Kross comme clavier maître sans entendre les sons du Kross, couper le son du Kross par la fonction 'local on/off' affecte la totalité des programmes puisque c'est une fonction MIDI; pour contourner l'obstacle je crée un programme où les deux oscillateurs du son ont un volume nul et où je garde le volume des pistes Arpégiateur et Drumtrack, puis je l'enregistre en bonne place dans les favoris, donc par une touche j'accède à cette configuration sans modifier à chaque fois le Global Setting de l'instrument. Il est possible d'affecter les sélections du pavé RealTime, et des switchs à des CC de façon à piloter un vst.

    Conversion audio sur carte sd: les fichiers audio sont exportables (sur la carte sd) au format wave. Lorsque je les réécoute sur Live11 il y a des problèmes avec quelques microcoupures ou microaliasing. Par contre çà n'arrive pas sur Garage Band. Donc pour transcrire ces fichiers wave là en mp3, j'utilise GB. Pas trouvé le problème sur Live mais sans doute une question de fréquence d'échantillonnage.

    Conclusion
    Il est impossible de faire le tour en quelques heures que je l'ai mais je donnerai au fur et à mesure des exemples sonores et des appréciations sur la qualité des sons. A voir et à évaluer aussi la part de ce qui est utile et exploitable par rapport à ce qui est du remplissage. De prime abord les sons -qui sont très bien, pas de stress- ne me semblent pas au niveau de ce qu'on peut obtenir par les vst que j'ai cités plus haut ou le MODX - surtout les pianos- et je ne connais pas le Juno DS. Il y a plein de vidéos comme celle-ci:


    J'aime le format et tout ce qu'on peut trouver pour un budget aussi raisonnable. J'aime particulièrement les combinaisons, les choix nombreux et pertinents possibles d'arpèges et de drum tracks, plus facilement et rapidement que sur le MODX notamment par une modification à la volée sur l'écran pendant qu'on peut jouer. La transition des programmes se fait avec coupure du son mais elle est discrète, c'est agréable à l'oreille.

    En face de cet instrument on trouve le Juno DS61 de Roland mais les vidéos ne montrent que des comparaisons de sons et pas sur l’utilisation et l’interface qui peut faire la différence, par ex le Juno possède des faders en façade ; a contrario Roland n'est pas réputé pour la logique et la clarté de ses interfaces... et si on ne peut essayer longuement l’instrument il faut potasser la notice et comparer la facilité d’accès aux paramètres et aux réglages.

    Le MODX 6 -mais d'occasion- ou encore le Krome d'occasion sont de bons candidats, peut-être voir du côté Kurzweil PC361 aussi ? A voir le Yamaha MX61II qui ne garde théoriquement que la partie WS du MODX mais est-il aussi bon? Et bien sûr si on recherche davantage le côté arrangement multi-instrumental un PSR peut être une option: PSR E 473/EW425 ou mieux PSR SX600 nettement supérieurs dans les sons acoustiques et de pianos. A voir aussi le Medeli AKAX10 comparable au meilleur PSR SX, le 900, et sa version moins chère chez Thomann, le AKX1100, qui me parait une belle bête, dans ce cas bien potasser les videos et les avis avant!

    A mi chemin entre un arrangeur et une machine à presets combinables et modifiables, le Kross2 me plait bien par son format, la qualité des sons surtout synthés, EP/orgues, Strings/brass et drums et dans sa facilité à associer de nombreux patterns de sons et de drums dans une seule combinaison multitimbrale. Pour jouer simplement un son + un rythme, ce que je voulais faire a minima, cela semble bien coller à mon attente. Et bien sûr je vais pouvoir m'en servir de clavier maître pour les vst.

    Bref pour moi c'est une workstation d'entrée de gamme mais pas bas de gamme, pratique, compacte et bien astucieuse avec des points forts dans certains sons mais pas tous. Et surtout très accessible pour fournir rapidement du plaisir. Ainsi je vais prendre mon pied avec, pour ce que qu'il faut en attendre et Korg a fait là une belle machine pleine de contenu intéressant.

    Cependant pour le prix public de env. 750 euros, je n'aurais pas mis cette somme et aurais plutôt choisi (après essai plus approfondi et potassage de la notice!) un PSR SX600 ou peut-être le Juno DS (même je commence à me lasser des sons de synthés Roland ...) ou un MODX d'occase (nettement au dessus d'après mon expérience de deux ans avec mais avec une courbe d'apprentissage plus sévère et un manque de spontanéité dans les contrôles extrêmement nombreux) . Cela dit pour 400 euros, le Kross2 est génial, donc 5 étoiles à ce prix.

    Après six mois d'utilisation:
    Pour rentrer dans toutes les possibilités du Kross2 il faut tenir compte d'une courbe d'apprentissage assez conséquente. Bien plus que l'Opsix par exemple même si les deux machines n'ont rien à voir. Et énormément plus que le Model:Samples ou la Digitakt.
    Je pense pouvoir comparer avec la courbe d'apprentissage du MODX - comme j'ai eu les deux- mais curieusement je n'ai jamais senti de découragement avec le Kross2 malgré des menus à n'en plus finir et un nombre impressionnant de paramètres programmables, un écran monochrome petit et non tactile. Ce Kross2 est très bien pensé, très attachant.
    Avec le MODX j'avais ressenti de la frustration mais ce dernier est quand même un cran au dessus dans beaucoup de domaines. Les avantages du Kross2 se situent au niveau du clavier et de la portabilité, il est plus petit, il fonctionne avec des piles. Il est 16 fois timbral en génération de sons au clavioer; alors que le MODX ne l'est que 8 fois timbral, 16 si on utilise un séquenceur externe ou le DAW.L'écart de prix est du simple au presque double pour avoir un MODX mais franchement çà le vaut.
    Lire moins
  • aandreaandre

    Excellent pour mon utilité hors pratique à la maison

    Korg Kross 2-61Publié le 03/10/21 à 15:23
    Bonjour
    Je suis en band musique des années avec des chansons des années 70 à aujourd’hui.(corporatif). Je travaille avec mon Kronos comme clavier maître pour les sons spécifiques incluant des samplings pour certains détails, mon 88 notes rd 800 pour mes pianos / string et un bon vieux combo vr760 pour mes orgues. Je rapporte à la maison après chaque pratique hebdomadaire mon Kronos pour préparer les nouvelles chansons. Mais me connevter avec mon Kronos dépend où je suis dans la maison surtout avec sa pesanteur me donne des tours de reins tout en essayant de trouver les prises électriques à proximité.d’où je suis.

    Pour reprendre certains accords des chansons et non pour les recherche …
    Lire la suite
    Bonjour
    Je suis en band musique des années avec des chansons des années 70 à aujourd’hui.(corporatif). Je travaille avec mon Kronos comme clavier maître pour les sons spécifiques incluant des samplings pour certains détails, mon 88 notes rd 800 pour mes pianos / string et un bon vieux combo vr760 pour mes orgues. Je rapporte à la maison après chaque pratique hebdomadaire mon Kronos pour préparer les nouvelles chansons. Mais me connevter avec mon Kronos dépend où je suis dans la maison surtout avec sa pesanteur me donne des tours de reins tout en essayant de trouver les prises électriques à proximité.d’où je suis.

    Pour reprendre certains accords des chansons et non pour les recherche de sons spécifiques, je cherchais un clavier léger avec de bons sons ( j’adore les korg) facilement installable sur mes genoux et surtout : alimentation par batteries, c’était une prémisse. Après avoir regardé le Yamaha mx61, le Roland juno Di et DS. et bien le Kross m’a épaté. Ses sons, sa légèreté. Sa plug In pour mon iPad pour jouer en même temps avec mes écouteur. Je me promène partout dans la maison avec mes 2 séries de batteries recherchable en backups ( durée en masse de 4 hrs, par set ….,quel bonheur!)

    Regret, clavier Touche de basse qualité. Mais le principal pour moi c’est de me remettre sur mes accords de tounes rapidement. Paye 550$ canadien et il n’avait que 12hrs d’utilisation il est comme neuf… c’est temps-ci je trip sur ses sons de la catégorie Pad pour certaines balades de Genesis.

    Simple d’utilisation. J’adore et je crois que j’ai fait le bon choix pour mon utilisation. A mon avis pour cette classe de clavier, bonne gamme de bons sons même en comparable à mon Chronos..

    En supplément à la maison, j’ai toujours mon piano Kawai 6:1 et mon super nord electro 5d 73/notes… ce dernier m’épate pour les pianos et la superposition des strings…. Vraiment de vraies violons. Voilà, ne vous gênez pas pour me consulter pour plus de détails.
    Andre
    Lire moins
  • tomatopixtomatopix

    Le couteau suisse!

    Korg Kross 2-61Publié le 26/02/21 à 19:17
    J'avais un korg microstation que j'adorais (portable, petit clavier mais clavier quand même, bons sons, séquenceur bien foutu, etc) mais il a rendu l'âme. Je me suis rabattu sur un kross-2 61 qui est le même mais en mieux (mais en plus encombrant).

    J'aime tout: les sons de base, le séquenceur, la possibilité d'enregistrer de l'audio (avec overdub), les pads lumineux qui permettent de programmer en 20s un rythme chiadé. Top. Il fait tout.

    Le couteau suisse.
    Lire la suite
    J'avais un korg microstation que j'adorais (portable, petit clavier mais clavier quand même, bons sons, séquenceur bien foutu, etc) mais il a rendu l'âme. Je me suis rabattu sur un kross-2 61 qui est le même mais en mieux (mais en plus encombrant).

    J'aime tout: les sons de base, le séquenceur, la possibilité d'enregistrer de l'audio (avec overdub), les pads lumineux qui permettent de programmer en 20s un rythme chiadé. Top. Il fait tout.

    Le couteau suisse.
    Lire moins
  • MarsVoyagerMarsVoyager

    Bien pensé, bien présenté, très pratique, très bon prix

    Korg Kross 2-61Publié le 05/02/20 à 00:37
    *** Pour qui ? ***
    Ce n'est pas un piano, soyons clairs. C'est un clavier mou en plastique qui fait du bruit quand on joue. Mais qui a un petit tigre dans son moteur...

    Les débutants : oui, on peut s'amuser avec des accords et laisser faire la partie rythmique et l'arpégiateur, et s'amuser avec cela bien longtemps. Pour exploiter la machine il faut un peu d'expérience il me semble.

    Les plus aguerris trouveront une machine qui permet l'édition d'un peu tout assez simplement, soit sur la machine soit depuis le logiciel d'édition de Korg.

    Vu le mix technique livré il y a tellement de possibilités qu'on ne peut pas regretter son argent. Il faut savoir que le clavier est très standard …
    Lire la suite
    *** Pour qui ? ***
    Ce n'est pas un piano, soyons clairs. C'est un clavier mou en plastique qui fait du bruit quand on joue. Mais qui a un petit tigre dans son moteur...

    Les débutants : oui, on peut s'amuser avec des accords et laisser faire la partie rythmique et l'arpégiateur, et s'amuser avec cela bien longtemps. Pour exploiter la machine il faut un peu d'expérience il me semble.

    Les plus aguerris trouveront une machine qui permet l'édition d'un peu tout assez simplement, soit sur la machine soit depuis le logiciel d'édition de Korg.

    Vu le mix technique livré il y a tellement de possibilités qu'on ne peut pas regretter son argent. Il faut savoir que le clavier est très standard et que les sons sont parfois bons, qu'il faut les tester dans tous les types de jeu, avec les effets les plus pertinents par son.

    *** Workstation ***
    Je voulais un clavier utilisable sans ordinateur pour jouer ce que j'ai en tête sur le moment sans être pollué par des logiciels, des démarrages de pilotes, etc. et sans passer au mac car alors j'aurais des machines pour travailler et d'autres pour jouer... Donc le choix de la workstation s'est imposé. Autonome, mais qui peut piloter un daw ou peut l'être par un daw : on gagne théoriquement sur tous les tableaux.

    *** Clavier ***
    Ensuite le choix du clavier, en-dessous de 88 touches pour l'espace actuellement dispo dans mon atelier et tant pis pour la qualité du clavier, les meilleurs claviers sont réservés aux 88 touches. Après tout j'ai aussi un vieux Piano Yamaha CLP dans le salon si je veux un travail plus sérieux, enfin ce ne sont pas les mêmes moments.
    Donc va pour le choix de 61 touches molles, ce qui avec certains sons n'exclut pas des registres de jeu différentiés selon la force de frappe.
    D'ailleurs à l'usage le Kross remplace (sans remplacer, ce sont des usages différents) un vénérable Yamaha DX7 dont je regrette le clavier, non seulement sa meilleure sensibilité, mais aussi l'after touch. C'est un effet tellement sympa, au bout de chaque doigt ce qui est bien ergonomique, et qui évite d'aller chercher une molette au bout du clavier au prix parfois de lever la main gauche. Bref avec le Kross 2 on fait sans, aussi à ce prix et avec ce cahier des charges l'aftertouch en workstation ça n'existe pas.
    Au déballage du Kross ce qui étonne d'abord c'est le poids plume : quelques kilos, on croit qu'il manque quelque chose. C'est pensé pour sortir avec son instrument, il fonctionne même sur piles.
    Donc sans être génial le clavier est utilisable. Personnellement je ne suis pas le meilleur claviériste du monde mais je comprends qu'un joueur pointu doive adapter son jeu à ce clavier et que ça doit 'piquer un peu les doigts'. Si on veut se faire plaisir le 88 touches est certainement un meilleur choix.

    *** Les sons ***
    J'ai commencé à écouter les sons un par un avec une suite de notes pour voir et j'ai trouvé les sons tous pareils par famille, à la limite du jouet, et ça m'a chagriné je dois admettre. Tout ça était tellement loin de mon piano sur le CLP ou du DX7. Je m'y attendais un peu (trop ?), suite à divers commentaires lus sur internet. Et donc j'ai porté le Kross sur mon CLP, l'ai branché sur l'ampli du CLP et j'ai comparé ce qui était comparable. En fait le Kross a des sons très valables, je crois que mon oreille était influencée par le plastique du clavier, par le bruit du rebond etc. Je ne le jouais pas assez fort, je traitais l'instrument comme un jouet alors qu'avec le CLP on a envie d'y aller, et du coup et jouant du Kross comme d'un piano malgré le plastique j'en ai tiré un bien meilleur son. Quand on vient des orgues et synthés c'est bluffant comme constat.
    A part le jeu, en lisant la doc on comprend mieux certains commentaires du net : des sons d'un instrument qui changent d'une touche à l'autre comme si un développeur de sons n'avait pas testé son résultat note par note... C'est simplement que certains samples vont de telle à telle note, puis c'est un autre sample qui démarre, plus adapté à une autre hauteur de notes, et même avec des techniques de recouvrement de samples il y a bien, sur certains sons, ce moment où on regrette d'entendre la technique à ce point. Le 'plic' 'plic' 'plic' du marteau dans les aigus qui s'arrête quand on descend sur une certaine note, plus bas, c'est d'autant plus navrant que ce plic-là était génial. Dans les graves, bien plus bas, la transition vers le métal qui vibre est bien plus douce, ça se passe mieux. Quand on sait qu'on va jouer dans cette zone on peut choisir un autre instrument mais du coup on gâche du bon son.:facepalm:
    Sans être mécontent des sons en général je n'ai tout de même pas été emballé par des sons géniaux, pleins, ronds, découpés, comme avec certains instruments virtuels, mais il y a de tout et :
    - la limitation de mon set se situe certainement dans la (faible) qualité de production de son : ampli etc., bien qu'avec Studio One et quelques bibliothèques d'instruments virtuels mon set me fait meilleure impression.
    - la qualité de jeu des instruments dépend tellement des paramètres de jeu, je n'ai pas encore testé tous les cas de figure : avec tel orgue si on tape un peu le clavier c'est un autre instrument, mais avec le switch 1 (à moins que ce ne soit le 2 ou les deux en même temps ! allez savoir, on peut les affecter à tellement de paramètres) on accède encore à autre chose... de bien meilleur niveau encore. Donc je ne suis pas au bout de mes surprises et de la redécouverte d'instruments que je n'ai fait qu'entrevoir à ce stade.
    A ce sujet les boutons favoris vont être bien utiles, au lieu de se rappeler que le programme Piano 18 est fantastique, je vais le ranger dans une banque de favoris directement accessibles.
    Les sons les plus 'jouet' àmha sont les percussions. Alors j'ai bien le temps de changer d'avis mais la première rencontre avec les instruments se fait à la dure, quand on essaie les combinaisons (couches de sons, avec parfois des arpèges et des rythmes) car avec certaines le drum track démarre à la première note et embarque dans une espèce de style arbitraire, pas du tout ce que je cherche en général et surtout les percussions me semblent en-dessous de ce que j'attendais venant de studio one par exemple. Je verrai quand je jouerai/bricolerai avec le séquenceur et le drum track. Le jeu est-il volontairement plat en arrière plan dans les combis pour laisser le premier plan mieux exprimer la mélodie ? A voir plus tard.

    *** Ergonomie ***
    Les fonctions sont bien délimités sur le boîtier, les familles de sons claires et les sons dans les familles accessibles par un bouton sans fin, même la saisie de noms est presque acceptable (on est un tout petit peu mieux lotis qu'avec une télécommande de télé pour une recherche sur YouTube si vous voyez).
    Après quelques tâtonnements et consultations de la notice on arrive à s'y retrouver dans les menus, très riches.

    *** Fonctions ***

    L'intégration de toutes les fonctions est le point fort de la machine.

    On trouve des sons, des rythmes, un arpégiateur, qu'on superpose sur le clavier comme on veut soit dans des combinaisons (super-sons), soit en cours de jeu.
    On peut tout éditer pendant le jeu : le séquenceur tourne, le rythme aussi, et on modifie les instruments, le rythme, le gain, les oscillateurs etc. donc on se rend compte tout de suite de la conséquence du changement d'une valeur.
    Il y a un sampleur limité a priori à enregistrer et reproduire un enregistrement, on n'attache pas aux notes du clavier un son qui s'étire de do à do si j'ai bien compris, on enregistre un son qu'on peut attacher à un bouton de raccourcis, enfin encore de l'expérimentation à venir.
    Le Kross fait aussi carte son externe pour l'ordinateur (connexion USB avec pilote son Korg) et deux entrées jack mono.
    Un lecteur de cartes mémoire permet de stocker un peu tous les types de fichiers produits, et aussi de mettre à jour le système et d'importer des sons Kross ou audio.
    Pour le jeu avec diverses pédales on peut changer de son, ou démarrer / arrêter l'enregistrement bref leur affecter diverses fonctions pour se libérer les mains.

    A ce prix je n'ai pas trouvé plus riche en fonctions, je pense qu'il y a de quoi explorer et produire de belles choses, en autonomie ou avec un ordinateur.
    Je parle à peine de l'éditeur du Kross pour PC et Mac, qui ne reprend pas toutes les fonctionnalités du Kross mais presque, et une version intégrée aux daws existe également.
    Sans doute pratique pour bricoler les sons sur grand écran et non sur le petit afficheur où l'affichage est très optimisé et présente tout de même des pages complètes et non seulement deux lignes de texte comme chez certains concurrents. Quitte à vouloir se passer d'un ordinateur l'écran est important.

    *** Conclusion ***
    Au final je suis agréablement surpris par une machine complète, qui mériterait pour s'améliorer, un meilleur clavier et de meilleurs sons mais du coup ne coûterait plus du tout le même prix...
    De la belle ouvrage de chez Korg, on sent autant en parcourant la documentation qu'en explorant la machine, l'aboutissement conceptuel d'un grand fabricant sur la génération de son et le jeu en situation scénique.
    Je ne regrette pas du tout mon achat, j'aurais juste dû y venir beaucoup plus tôt...
    Lire moins
  • RAISON DE PLUSRAISON DE PLUS

    Très polyvalent, pratique, léger

    Korg Kross 2-61Publié le 11/07/19 à 09:01
    1 fichier audio
    J'ai acheté cette machine non pas pour ses fonctions de "Workstation" qui ne m'intéressent pas (on n'utilise aucun séquenceur dans le groupe dont je fais partie), mais simplement pour ses performances en tant que synthétiseur.

    En effet, au départ je voulais seulement remplacer mon bon vieux Korg MS10, que j'utilisais comme un "minimoog du pauvre", par un synthé permettant de faire un peu la même chose mais disposant de mémoires et d'un clavier plus étendu que les 2 octaves 1/2 du MS10. Après examen rapide des produits disponibles sur le marché, j'ai choisi le Kross2.

    Lorsque je l'ai reçu et que j'ai commencé à en faire le tour, j'ai découvert une polyvalence à laquelle je ne m'attenda…
    Lire la suite
    J'ai acheté cette machine non pas pour ses fonctions de "Workstation" qui ne m'intéressent pas (on n'utilise aucun séquenceur dans le groupe dont je fais partie), mais simplement pour ses performances en tant que synthétiseur.

    En effet, au départ je voulais seulement remplacer mon bon vieux Korg MS10, que j'utilisais comme un "minimoog du pauvre", par un synthé permettant de faire un peu la même chose mais disposant de mémoires et d'un clavier plus étendu que les 2 octaves 1/2 du MS10. Après examen rapide des produits disponibles sur le marché, j'ai choisi le Kross2.

    Lorsque je l'ai reçu et que j'ai commencé à en faire le tour, j'ai découvert une polyvalence à laquelle je ne m'attendais pas, et après quelques mois d'utilisation mon set de synthés sur scène est passé de 5 à 2 machines ! Je n'ai gardé que le Korg X5D de mon ancien set, le Kross a remplacé un Yamaha DX 7, un Juno 60 et un S10 de chez Roland, et bien sûr mon MS10.

    Cerise sur le gâteau : il ne pèse rien ! Pourtant la finition inspire confiance, il n'a pas l'air fragile. Bref, il est super transportable.

    J'utilise très rarement les sons d'usine tels quels, mais j'ai toujours fait de même avec mes autres synthés, j'aime rechercher et utiliser mes propres sons.
    De ce coté, le Kross2 dispose de possibilités énormes, et si les sons d'usine ne sont pas tous au top, il y a dans la machine de quoi faire à peu près tout ce qu'on veut. Certaines formes d'ondes (les instruments à vent, par exemple) sont quand même moins bonnes que celles du X5D pourtant nettement plus vieux, mais d'autres comme les pianos sont bien meilleures. Au chapitre des bonnes surprises, les formes d'onde de Melotron très crédibles dispos dans la machine (cordes, voix, flûtes).

    Une grande part de la souplesse d'emploi du Kross2 réside dans l'exploitation des "Favoris" : on dispose de 8 banques de 16 touches qui permettent chacune d'appeler instantanément un "program" ou une "combi". Très pratique pour la scène, on peut prévoir les sons dans l'ordre du spectacle sans les déplacer.
    Le mode "Combi" est également bien amélioré par rapport au X5D, par exemple les paramètres globaux de base (enveloppe, filtre,...) des sons qui entrent dans la composition d'une combi peuvent être édités uniquement pour cette combi sans modification des sons d'origine.

    L'édition des sons est évidemment malaisée avec le petit écran interne, mais Korg a quand même réussi a trouver une ergonomie et une arborescence qui est sympa ; on arrive à s'y retrouver. L'éditeur pour ordi est évidement plus intuitif, dommage qu'il ne permette pas de déplacer ou copier-coller un son à l'intérieur des banques mémoires.

    Quelques regrets :
    - la pédale switch permet (entre autres) d'incrémenter ou décrémenter les n° de mémoire ou de favoris, mais il y a un bug : En mode "favoris", l'action sur la pédale fait bien changer le favori sélectionné, mais le chargement effectif du nouveau son ne se fait qu'après relâchement du clavier. A défaut, le synthé devient muet !
    - La puissance du processeur des 2 multi-effets "MFX" est utilisé pour couvrir un très (trop ?) grand nombre d'effets au détriment de la qualité de ceux-ci. J'aurais préféré moins de choix mais des plus belles reverbs. Autre exemple : on ne peut pas avoir à la fois une réverb et un delay, c'est l'un ou l'autre...
    Lire moins
  • sonic75sonic75

    Entrée de gamme au top!

    Korg Kross 2-61Publié le 30/09/18 à 20:16
    Un avis rapide un concis, donc je ne m’attarderais pas sur les aspects technique que vous connaissez déjà, simplement que ce petit synthé en a de le ventre pour un prix défiant toutes concurrences!
    Ce Kross 2 est très complet, la partie sampling et facile et performante que ce soit en audio externe ou avec les sonorités internes et justement, les sonorités sont d’une grande qualité et variées, je suis surpris par son côté péchu et assez puissant. Évidemment le touché reste celui d’une entrée de gamme mais est tout à fait acceptable tout comme la qualité de construction (assemblage). Je ne connais pas les évolutions par rapport au Kross 1 mais pour conclure je suis très satisfait de mon ac…
    Lire la suite
    Un avis rapide un concis, donc je ne m’attarderais pas sur les aspects technique que vous connaissez déjà, simplement que ce petit synthé en a de le ventre pour un prix défiant toutes concurrences!
    Ce Kross 2 est très complet, la partie sampling et facile et performante que ce soit en audio externe ou avec les sonorités internes et justement, les sonorités sont d’une grande qualité et variées, je suis surpris par son côté péchu et assez puissant. Évidemment le touché reste celui d’une entrée de gamme mais est tout à fait acceptable tout comme la qualité de construction (assemblage). Je ne connais pas les évolutions par rapport au Kross 1 mais pour conclure je suis très satisfait de mon achat car j’avais besoin d’un synthé/workstation basic, de qualité et complet à petit prix. Faire la comparaison avec un Kronos ou même un Krome serait stupide car pas du tout dans la même catégorie et surtout pas dans les même tarifs...

    Lire moins
  • GirouGirou

    Etonnant, polyvalent

    Korg Kross 2-61Publié le 03/03/18 à 10:42
    C’est un appareil étonnant. Etonnant car il est très
    léger, il fonctionne sur piles, et on peut l’emmener
    très facilement partout. Avec des piles Ni-MH 2600 mAh
    rechargeables j’ai à peu près 10 heures d’autonomie.
    Etonnant aussi par son coté polyvalent, multifonction.
    Il remplace à lui seul plusieurs machines. On a en
    fait un magnétophone mutipiste (basique) un synthétiseur,
    un lecteur de sample, un séquenceur midi, une interface
    numérique, un processeur d’effets etc… et tout ce joli
    monde peut fonctionner en simultané. Il devient donc
    possible de créer assez aisément des séquences
    mélangeant audio, samples, midi, entrée mic/line
    et de pouvoir les enregistrer directemen…
    Lire la suite
    C’est un appareil étonnant. Etonnant car il est très
    léger, il fonctionne sur piles, et on peut l’emmener
    très facilement partout. Avec des piles Ni-MH 2600 mAh
    rechargeables j’ai à peu près 10 heures d’autonomie.
    Etonnant aussi par son coté polyvalent, multifonction.
    Il remplace à lui seul plusieurs machines. On a en
    fait un magnétophone mutipiste (basique) un synthétiseur,
    un lecteur de sample, un séquenceur midi, une interface
    numérique, un processeur d’effets etc… et tout ce joli
    monde peut fonctionner en simultané. Il devient donc
    possible de créer assez aisément des séquences
    mélangeant audio, samples, midi, entrée mic/line
    et de pouvoir les enregistrer directement et avec effets
    en format audio, soit sur la carte SD, soit dans un
    ordinateur au moyen de la liaison USB qui fonctionne
    parfaitement (Windows 7 32). Tout cela nécessiterait
    normalement 3 ou 4 appareils. C’est, pour moi, une machine
    assez idéale pour la recherche. On peut essayer, expérimenter,
    travailler des matières sonores quitte à les finaliser ensuite
    sur du matériel plus haut de gamme. Il est, de plus, très facile
    de brancher un synthé externe piloté en midi par le Kross2 et
    dont la sortie vient s’enficher dans l’entrée ligne du Kross2.
    On a alors l’impression que notre synthé est dans les entrailles
    du Kross, qu’il en fait partie, et il peut ensuite s’ajouter
    à toute la chaîne des traitements dont j’ai parlé plus haut.
    Donc, si on trouve un petit peu insuffisantes les capacités
    de synthèse du Kross2 (ce qui est mon cas) pas de souci,
    on prend son synthé favori du moment (ici un Bass Station II)
    et le tour est joué. C’est vrai que dans ce cas on perd la portabilité…
    En utilisant pour la première fois cette machine, ce qui
    m’a frappé, c’est la qualité des convertisseurs audio, ils
    sont excellents, vraiment excellents, transparents et musicaux,
    un vrai régal, je dois dire que je ne m’attendais pas du tout
    à cette qualité.
    Quelques remarques et souhaits :
    On peut lire un fichier audio que l’on peut associer à un
    pad, mais un seul à la fois. J’aurais cependant bien aimé
    que l’on puisse en lire deux ou trois en même temps. On peut
    lire et boucler des samples (de différentes durées) associés
    aux pads et jusqu’à 4 simultanément. A ce propos, je ne sais
    pas si Monsieur Korg lira cet avis, mais je formule un désir
    fondamental :
    On a 14 secondes disponibles pour chaque sample stéréo.
    Si l’on pouvait choisir stéréo/mono, on passerait de 14
    à 28 secondes pour un sample mono. Et si l’on pouvait décider
    de n’utiliser qu’une seule banque au lieu des huit disponibles,
    ces 28 secondes seraient multipliées d’autant, ça serait génial.
    Si les pads pouvaient êtres sensibles à la vélocité ce serait
    encore plus génial. En règle générale le lecteur de samples
    lié aux pads pourrait comporter beaucoup plus de fonctions.

    Les plus :
    Qualité des convertisseurs audio
    Mobilité
    Très grande polyvalence
    Le plaisir physique d’utiliser la machine
    Certains sons d’instruments (les orgues)
    Interface USB audio et pilote (Win7 32) au fonctionnement parfait
    Le séquenceur efficace et simple d’emploi
    Le fonctionnement général assez logique et compréhensible
    Beaucoup de fonctions utiles
    Enregistrement audio possible à chaque instant

    Les moins :
    Clavier un peu mou
    Fonctions de synthèse limitées
    Pas d’intermodulation des oscillateurs, pas de FM
    Certains sons d’instruments (pourquoi donc est-il est impossible d’avoir un bon hautbois ?)
    Fonctions limitées du lecteur de samples (vraiment ! ça mériterait plus)
    Rom et Ram un peu juste

    Allez… J’y retourne.

    G.


    Lire moins
  • Daniel3866Daniel3866

    Bon produit Qualité prix, version 2 belle mise à niveau

    Korg Kross 2-61Publié le 16/11/17 à 15:43
    Déja l'aspect extérieur séduisant et sa finition valorisante donne envie , cela change de mon korg PS 60 dont ce Korg kross 2 est appelé a remplacer .
    Mais cela ne fait pas tout ... les songs ... c'est beau , fin , dynamique, à des années lumières du PS 60 .
    Les pianos sont corrects , les électriques sont tops, peut être les meilleurs sons de cette machine au vu de son tarif , les cordes , synthés, Bells et cuivres sont de qualité .
    A noter que Les guitares ont bien été améliorées pour ce reprocher de la concurrence.
    Mais globalement les sons sont bien moins fournis que sur un krome (qui pour moi est une référence) gamme oblige.
    Mais cette workstation a du caractère et est plaisante à…
    Lire la suite
    Déja l'aspect extérieur séduisant et sa finition valorisante donne envie , cela change de mon korg PS 60 dont ce Korg kross 2 est appelé a remplacer .
    Mais cela ne fait pas tout ... les songs ... c'est beau , fin , dynamique, à des années lumières du PS 60 .
    Les pianos sont corrects , les électriques sont tops, peut être les meilleurs sons de cette machine au vu de son tarif , les cordes , synthés, Bells et cuivres sont de qualité .
    A noter que Les guitares ont bien été améliorées pour ce reprocher de la concurrence.
    Mais globalement les sons sont bien moins fournis que sur un krome (qui pour moi est une référence) gamme oblige.
    Mais cette workstation a du caractère et est plaisante à utiliser .
    C'est aussi un vrai couteau suisse , on travaille rapidement avec , séquenceurs multiples , pads échantillonneur , enregistreur audio ... une maquette ,un accompagnement de scène prend vite vie .
    Le Korg Kross a la taille idéale pour être placé au dessus de mon orgue Krumar Mojo 61, il est léger et peu encombrant .
    De plus des banques de sons seront disponibles dans le futur , peu courant dans cette gamme de prix .
    + la taille , les pads,les réglages en temps réels,Fonctions audio ,plaisant à jouer, PCM extensibles .
    - Les échantillons PCM de bases peut être un peu trop compressés .

    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.