Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Annonces Yamaha MOXF6

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.3/5 sur 7 avis )
3 avis
43 %
3 avis
43 %
1 avis
14 %
Donner un avis

"Très complet, quelques défauts à signaler"

Yamaha MOXF6Publié le 18/09/20 à 12:23
Une carte son reconnue partout ( y compris linux ), un arpeggiateur extraodinaire.
Dans le cas de constitution de maquettes, les sons sont très satisfaisants.
Par contre les touches sont raccourcies en largeur, ce qui rend le jeu difficile, et pour certaines sonos le niveau de sortie semble très bas ( il faut donc préamplifier ). Comme autres critiques le fil d'alim est très fin, à 1000€ neuf ce n'est pas très classe de la part de yamaha
En comparaison de ses concurrents direts ( roland FA06 et korg krome ), il est bien plus complet, même si au début l'interface est moins accueillante.
Je l'ai gardé plusieurs années et j'ai pu créer plein de maquettes avec ardour sous linux. Le modèle......
Lire la suite
Une carte son reconnue partout ( y compris linux ), un arpeggiateur extraodinaire.
Dans le cas de constitution de maquettes, les sons sont très satisfaisants.
Par contre les touches sont raccourcies en largeur, ce qui rend le jeu difficile, et pour certaines sonos le niveau de sortie semble très bas ( il faut donc préamplifier ). Comme autres critiques le fil d'alim est très fin, à 1000€ neuf ce n'est pas très classe de la part de yamaha
En comparaison de ses concurrents direts ( roland FA06 et korg krome ), il est bien plus complet, même si au début l'interface est moins accueillante.
Je l'ai gardé plusieurs années et j'ai pu créer plein de maquettes avec ardour sous linux. Le modèle suivant continue avec cette histoire de touches raccourcies, je m'orienterais plus sur le motif rack xs pour avoir une config similaire ( finalement je suis parti sur du 'tout logiciel' pour créer des maquettes, et un clavier maitre studiologic sl 73 + carte son USB + PC linux + Pianoteq pour avec un bon clavier léger et transportable, et un super son )
Lire moins
»

"Très bonne machine, bons sons très polyvalent"

Yamaha MOXF6Publié le 05/11/18 à 17:09
Les plus:
- Sons très polyvalent et de très bonne qualité
- Programmation facile
- Beaucoup de sons d'usine et de banque de sons gratuite sur internet de très bonne qualité
- Très léger !!!
- Port USB pour brancher sur PC
- Port USB pour brancher une clé USB
- Une licence Steinberg Cubase AI Element 8 offerte (en 2016) (peut être AI Element 9.5 en 2018)

Les moins:
- Alimentation type 200V/12V séparé (un peu cheap)
- Plastique, semble fragile mais RAS après 2ans
- La fonction "Import Sample" ne permet de jouer un sample sur tout le clavier qu'avec toujours la même tonalité. Pour palier ce problème , acheter le logiciel "Motif Waveform Editor" qui permettra de "tunner" le son sur tout le......
Lire la suite
Les plus:
- Sons très polyvalent et de très bonne qualité
- Programmation facile
- Beaucoup de sons d'usine et de banque de sons gratuite sur internet de très bonne qualité
- Très léger !!!
- Port USB pour brancher sur PC
- Port USB pour brancher une clé USB
- Une licence Steinberg Cubase AI Element 8 offerte (en 2016) (peut être AI Element 9.5 en 2018)

Les moins:
- Alimentation type 200V/12V séparé (un peu cheap)
- Plastique, semble fragile mais RAS après 2ans
- La fonction "Import Sample" ne permet de jouer un sample sur tout le clavier qu'avec toujours la même tonalité. Pour palier ce problème , acheter le logiciel "Motif Waveform Editor" qui permettra de "tunner" le son sur tout le clavier.

Conseil :
- Ajouter la carte FMC-07 (carte d'extension de 2 Go) pour permettre d'ajouter n'importe quel fichier audio dans la machine et la traiter comme un sample interne
Après extinction et allumage de la machine, les sons sont toujours là : c'est une vraie extension de mémoire.
- Acheter le logiciel "Motif Waveform Editor" qui permettra de "tunner" le son sur tout le clavier et fabriquer une Voice (ce que ne peut pas faire le MOXF6 si vous importez un son par une clé USB).

Résumé:
Pour 1000 euros, cette machine est exceptionnelle et trouve sa place dans mon home studio. Complète parfaitement mon Korg Triton.
Les sons sont de très très bonne qualité. Associé à un PC pour palier ses défaut, elle devient une machine de guerre fabuleuse, sans besoin de clé USB externe ni de connectique supplémentaire (comme le SCSI de mon Triton par ex)
Cerise sur le gateau, une licence Cubase Ai Element, version très suffisante pour un home studio-iste comme moi.

Lien vers une vidéo :
Lire moins
»

"Transparent"

Yamaha MOXF6Publié le 23/02/17 à 20:42
Je bosse avec ce clavier en home studio sur des productions orientées principalement mais pas exclusivement hip hop.

La finition est belle, en plastique mais y a tout de même un certain sentiment de solidité qui s'en dégage. Pour ce qu’est du clavier, la on est vraiment dans le bas de gamme mais bon il doit sans doute y avoir pire quelque part. Pour anecdote, dans les premières semaines après l'avoir acheté, je coinçais des allumettes entre les touches pour leur rendre un semblant de parallélisme ( pas réussi a 100% ) car le clavier ressemblait un peu a ce genre d'images qu'on voit parfois sur les annonces publicitaires, un clavier qui ondule avec des touches ressemblant aux dents......
Lire la suite
Je bosse avec ce clavier en home studio sur des productions orientées principalement mais pas exclusivement hip hop.

La finition est belle, en plastique mais y a tout de même un certain sentiment de solidité qui s'en dégage. Pour ce qu’est du clavier, la on est vraiment dans le bas de gamme mais bon il doit sans doute y avoir pire quelque part. Pour anecdote, dans les premières semaines après l'avoir acheté, je coinçais des allumettes entre les touches pour leur rendre un semblant de parallélisme ( pas réussi a 100% ) car le clavier ressemblait un peu a ce genre d'images qu'on voit parfois sur les annonces publicitaires, un clavier qui ondule avec des touches ressemblant aux dents qui ne vont pas tarder a se déchausser.

Les sons sont bons dans l'ensemble même si je trouve que ce synthé a un énorme manque de personnalité de ce coté la et je pense que c'est la son principal défaut. L’édition est assez poussée et on peut faire des choses sympa voire même très compliquées, complexes etc..., les effets sont a mon avis bons mais rien y fait: On dirait plus un soft qu'une vraie machine. A titre de comparaison, j'ai un XP-50 Roland situé juste au-dessus et question son il n'y a pas photo. Cette machine a une vraie âme même si au niveau des possibilités elle ne fait pas le poids et je n'arrive pas à retrouver cette sensation sur le moXF6. Je ne sais pas pourquoi, mais chaque fois que j'allume ce synthé, j'ai comme une sorte d'aversion ou répulsion bizarre qui me saisit. Bien sur, de façon raisonnable mais tout de même.
Je trouve également que le moXF6 a un niveau de sortie très bas. Ce n'est pas vraiment problématique en soi mais suffisamment pour être souligné.

Pour résumer, les choses que j'aime le plus sont le nombre de sons d'usine ce qu'est toujours très pratique. Notons que pour celles et ceux qui voudraient éditer les sons en profondeur et rechercher des choses originales, ce clavier fait l'affaire encore que l’écran etant assez petit, ca devient vite fastidieux. Ceci étant dit, ce petit hic peut être contourné en utilisant l’éditeur sur ordi. Ce dernier est vraiment sympa mise à part le temps de synchronisation qu’est assez long. Suffisamment long pour pouvoir se faire un café en attendant.
J'aime également le nombre d’arpèges embarqués. Même en panne d'inspiration, on peut créer rapidement un truc.
En gros, ce clavier est un véritable couteau suisse: séquenceur très complet ( mais avec hélas un seul niveau de «undo»), vocodeur, interface audio, instrument VST, synthétiseur, arpegiateur ...
Ce que j'aime le moins, c'est ce manque sévère de personnalité dont je parlais un peu plus haut. On peut naviguer dans l’importante banque de sons, passer d’une guitare électrique à un pad synthétique ou un sound efx tout en ayant l’impression d’avoir joué avec le même son (!). Une neutralité qu'est peut-être accentuée par le fait que la fabrication soit entièrement en plastique. Il doit sans doute y exister une corrélation entre ces deux choses. ;)
Lire moins
»

"Un V6 dans une Clio !"

Yamaha MOXF6Publié le 15/07/16 à 22:47
Désolé pour ce titre un brin machiste, mais je n'aime pas le foot, alors il me reste la bagnole...

Proposé en tant que Workstation shootée avec l'ADN du Motif XF (le fer de lance de YAMAHA, il y a encore quelques mois, rien que ça...) à un tarif et un poids "Lite", le MOXF a de quoi surprendre par sa puissance, mais aussi décevoir, quelque peu dépossédé, en effet. Ceux qui pensent avoir trouvé en elle, une machine abordable, à la fois performante et polyvalente (un XF, quoi... lequel est juste deux fois plus cher, soit dit en passant), et qui l'envisagent comme leur unique instrument à tout faire, peuvent buter sur certaines de ses limitations.

Bien que décriée à tord, selon moi, la......
Lire la suite
Désolé pour ce titre un brin machiste, mais je n'aime pas le foot, alors il me reste la bagnole...

Proposé en tant que Workstation shootée avec l'ADN du Motif XF (le fer de lance de YAMAHA, il y a encore quelques mois, rien que ça...) à un tarif et un poids "Lite", le MOXF a de quoi surprendre par sa puissance, mais aussi décevoir, quelque peu dépossédé, en effet. Ceux qui pensent avoir trouvé en elle, une machine abordable, à la fois performante et polyvalente (un XF, quoi... lequel est juste deux fois plus cher, soit dit en passant), et qui l'envisagent comme leur unique instrument à tout faire, peuvent buter sur certaines de ses limitations.

Bien que décriée à tord, selon moi, la machine comporte objectivement des faiblesses, par lesquelles je commence (comme ça, ce sera fait).

Voici donc un petit résumé de ses limitations, sur la base d'un comparatif avec le Motif XF :

- Carrosserie (et commandes) "plastoque" (mais légère et quand même assez rigide et solide !)
- Touché basique non lesté (MOXF6) et dénué d'aftertouch
- Très petit écran monochrome NON tactile
- Pas de Sampler
- Une seule paire de sortie audio (asymétrique, qui plus est)
- Alimentation externe
- Un peu moins de mémoire User (384 voices, au lieu de 512, par exemple)

On peut comprendre que certaines de ces caractéristiques puissent, aujourd'hui, sembler indignes d'un engin à 1k€, mais ce qu'il y a sous son capot renverse la donne.

L'ambition de Yamaha était de mettre toute la puissance du Motif dans un clavier "bon marché" et nomade, ce qui n'était possible sans quelques coupes franches au niveau de certains composants onéreux.
En cela, il a donc peut-être plus vocation à compléter le set d'un utilisateur par ailleurs déjà équipé d'un sampler, clavier midi de qualité... juste soucieux de disposer des bons, nombreux sons, articulations, arpèges, et séquenceur du Flagship Yamaha, ceci sans se briser le dos à force de déplacements... et sans concession non plus desservant la "propreté sonore" (qualité convertisseurs A/D, étage de sortie audio, ...) !

Et concernant le moteur, c'est bien le même que le XF !
A commencer par la structure abyssale de l'oscillateur numérique (avec un peu de terminologie, du plus petit au plus grand hiérarchiquement) :

- La rom regorge de SAMPLEs (ou Keybank), jusqu'à 64Mo par sample

- Une WAVEFORM (qq ko) comprend (organise) jusqu'à 256 SAMPLEs, par exemple un échantillon par touche de clavier (la machine dispose de 3977 WAVEFORMs en rom). Ce que la notice appelle un ELEMENT, est une WAVEFORM.

- Une VOICE (qq ko) comprend (organise) jusqu'à 8 ELEMENTs. Cela peut servir à créer différentes couches de vélocité, ou à faire intervenir des WAVEFORMs d'articulation.

J'ai bien écrit "jusqu'à", car en fait ces capacités ne sont pour ainsi dire, jamais totalement exploitées par les presets usine. Il faudrait bien plus d'échantillons, et bien entendu plus de mémoire... pourtant, avec 741Mo, le MOXF n'est pas en reste, mais elle est plus au service de la diversité sonore, que la définition unitaire.

Par exemple les Pianos ROM (échantillons de CF et de S6) ne comportent que trois couches de vélocité (genre une pp, une m et une ff), et personnellement je ressens en les jouant, un manque de précision (l'usage en midi d'un clavier touché lourd permet cependant de mieux doser l'interprétation) et d'amplitude dans les nuances. Le bouclage des échantillons de piano confèrent à ces derniers un sustain plat, électronique et dénué de modulation naturelle. De plus, je trouve que leur basses sont ternes et floues...

Ca commence bien ! Pour quelqu'un qui s'annonce comme défenseur du MOXF, voilà que je taille déjà un costard à ses pianos !
En fait, comparativement à la concurrence directe, ils ne sont pas si mal que ça, mais en tant que possesseur d'un piano numérique Roland RD700NX, je me montre particulièrement exigeant, d'autant plus qu'il existe un moyen d'avoir un super piano (qu'il serait dommage d'associer à un petit clavier touché léger, mieux vaut un MOXF8 alors) dans ce "bouzin en plastoque" qu'est le MOXF, et qui exploite totalement la structure évoquée plus haut. Mais ça fait grimper la facture de 220 à 300€ (sorry)...

Recette : il vous faut

- une Flashboard en option (Mutec, FMC-05 512Mo ou FMC-06 1024Mo, alternative avantageuse aux cartes Yamaha FL512M ou FL1024M), 110 à 190€, suivant capacité (la 1024Mo vous permettra de faire coexister d'autres banques de samples avec ledit super piano ; il en existe de gratuites sur le site de Yamaha)

- une bonne banque de samples dédiée au piano ; personnellement, j'ai eu une expérience très positive avec K-Sounds Epic Grand (env. 116€, suivant cours du Dollar)
https://fr.audiofanzine.com/piano-acoustique-virtuel/k-sounds/epic-grand/

La différence avec les pianos usine est positivement radicale, et vous donne la mesure de ce que le MOXF peut avoir dans le bide.

Bon, ça fait déjà pas mal de littérature, et on a pas encore parlé de :

- autres sons que le piano

- arpèges à 4 pistes, avec articulations programmées, dignes d'un Tyros (attention toutefois, ce n'est pas un arrangeur) ; de nombreux presets, mais également programmables

- la section d'effets (8 Inserts !)

- l'entrée stéréo ligne (routable vers les effets)

- du séquenceur (l'un des plus complets dans le monde du hardware)

- la partie synthèse (filtre multimode, etc...)

Ca tombe bien, je dois vous avouer que je suis loin d'avoir encore tout découvert en détail.
Je me réserve donc le droit de poursuivre cet avis ultérieurement.

@ bientôt donc, en espérant qu'à défaut d'être exhaustif, cet avis se révélera pour le moment suffisamment précis dans le peu de domaines traités, pour vous orienter.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : MOXF6
  • Série : MOXF
  • Catégorie : Workstations
  • Fiche créée le : 23/09/2013

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Manuels et autres fichiers

Autres workstations Yamaha

Autres catégories dans Instruments électroniques

Autres dénominations : moxf 6, mox f 6, mox f6

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.