• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Roland TR-8S

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.6( 4.6/5 sur 13 avis )
 8 avis62 %
 5 avis38 %
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 23/10/18Test de la boîte à rythmes Roland TR-8S

    Test de la boîte à rythmes Roland TR-8S - TRminator 2

    Lancée en 2014, la TR-8 revient en version boostée : mémoire décuplée, modulations en temps réel, chaînage de motifs, import de samples. Sarah Connor n’a qu’à bien se tenir…

Avis des utilisateurs
Djpug13/10/2019

L'avis de Djpug"Belle Bête....."

Roland TR-8S
Ah ! Enfin je suis content.
Autant la MC707 était une grosse daube pour le profane que je suis, autant la TR8S est une réussite.
Bon esthétiquement on peut mieux faire avec moins de bling bling et un peu plus de qualité de fabrication.
On aurait aimé dès potards un peu plus professionnels , un interrupteur on/pff digne de ce nom un afficheur un peu plus sympa Oled au lieu de l’afficheur du radio réveil de mon papy .
Mise à part ça elle reste jolie à regarder même si les leds qui clignotent dans tout les sens me fatiguent.
Mais le principal c’est ce qu’il y a in ze boîte .
Je vais pas détailler les performances de la bête car les sondiers ont fait une vidéo sur YouTube au top pour ça .
Je vais juste donner mon avis celui du commun des mortels qui n’est ni un geek ni un informaticien de haut vol .
Les sons sont au top il y a d’origine plein de patterns et de kits de ouf !
Et si ça vous suffit pas il suffit d’aller sur le site Aria et il y a encore plein de patterns et de kits au top à télécharger gratis .
Je suis trop content enfin je vais avoir un accompagnement de qualité pour 450 euros d’occasion.
Alors si vous cherchez une boîte à Rythmes qui balance ne cherchez plus elle est là .
evangilles13/08/2019

L'avis de evangilles"Une option à considérer."

Roland TR-8S
La TR8s est une boîte à rythme numérique à modélisation analogique contenant 4 programmes: L'émulation de 2 des BAR de la marque les plus mythiques, et deux autres de la gamme un peu plus anecdotiques (quoique..), à savoir les TR-808 et TR-909, mais aussi les TR-606 et TR-707. Tout dépendra donc de l'utilisation que vous en ferez, on sait à quel point cette série est sujet de toutes les passions et les fantasmes les plus démesurés, et cette TR8s vous permettra peut-êre de vivre le petit frisson, car la modélisation est clairement réussie.

Mais une fois passée la première nuit de passion, il vous faudra entretenir la relation au quotidien, et c'est là que les choses peuvent se gâter... Il vous faudra lui trouver une place dans votre setup, une utilité à vos productions, car avec ce type de sonorités à portée de mains, on a vite fait d'avoir envie de se prendre pour Jeff Mills, pour Autechre ou pour Drexciya, donc pour l'originalité il faudra repasser.

Malgré tout, vous aurez de sacrés atouts entre les mains: à la fois une TR-606 qui auraient des sorties séparées, une 808 avec une connectique midi complète, une 909 avec un séquenceur modernisé, et c'est là que ça peut devenir intéressant...
Vous pourrez l'inclure dans un véritable setup live en synchro avec des machines vintages ou modernes, des pédales d'effets sur les sorties séparées... au même titre qu'une Tanzbar ou une Machinedrum.

Le séquenceur parlons-en justement. Ce n'est pas celui de la Machinedrum ni du Digitakt mais on sent que Elektron et Arturia sont passés par là (vous retrouverez même les P-locks) et beaucoup de bonnes idées ont été reprises. Il est assez souple, taillé pour le live, et avec les contrôle en façade c'est un véritable plaisir.

Ajoutons à ça la possibilité de jouer avec des samples pour en faire une véritable groovebox, et un look remanié et plus sobre par rapport à la première version verte néon, tout ça en fait une option sérieuse à considérer pour celui ou celle qui recherche une BAR de milieu de gamme.

La comparaison est cependant inévitable avec les modules rythmiques de la même gamme de prix, car pour les 500 de la TR8s, vous pouvez aussi avoir une Elektron Machinedrum: une machine unique qui possède le VRAI séquenceur Elektron (donc plus poussé), 5 types de synthèse différente avec des modulations en veux-tu en voilà et 16 LFO assignables à n'importe quoi (contre 4 modélisation figées pour la TR8s, quelques contrôles en façade et deux ou trois effets sur le master), 16 pistes midi assignables à un type de drum interne ou pour séquencer un module externe, et qui, pour la version UW peut aussi intégrer des samples 12 bits avec la dynamique du SP-1200. Par contre, faire sonner la MD est moins évident que de faire sonner les kits de 808 et 909 de la TR8s.

Et si les machines de plus de 10 ans vous font peur et que vous voulez un instrument plus récent, pour 500 vous pouvez aussi vous payer une Digitakt: Un sampleur-séquenceur 8 pistes et séquenceur midi 8 pistes qui, lui, aura moins de contrôle en façade et pas de synthèse interne (quoiqu'on peut le transformer en synthétiseur assez facilement), mais le séquenceur de la MD modernisé et beaucoup plus de souplesse que la TR8s pour le process audio.

Et puis bien sûr, il y aura aussi à considérer toutes les boîtes à rythmes analogiques, clone de ou pas... qui ont chacune leurs défauts et leurs atouts: Tanzbar, Drumatix, Xbase 09, DRM1, DFAM, Miami, et puis bientôt les clones de Vous-savez-qui... car si vous achetez la TR8s juste pour les sons de 909 et de 808, vous y reviendrez sûrement.

Les +:
- Plaisir, nostalgie (on a le droit de l'avoir même si on était pas né ?)
- Le son. En tout cas celui des TR modélisées. J'ai jamais eu entre les mains une véritable Roland TR, mais j'ai vraiment l'impression d'y être
- Le séquençage des samples (même si il n'y a pas de process audio)
- Les contrôles en façade (il y a quand même la possibilité d'assigner l'effet de son choix sur chaque tranche de piste - en plus du tuning et du decay déjà présent) avec notamment les faders qui sont un super atout.
- Les sorties séparées, qui peuvent faire entrer cette BAR dans une véritable dimension

Les -:
- Après le plaisir, que reste-t-il ?
- Le son. En tout cas si voulez l'utilisez en tant que groovebox (c'est-à-dire augmenter ses capacités de BAR avec des samples, des lignes de basse, etc) Pas de process audio pour les samples = pas vraiment de possibilité d'en tirer quelque chose de plus intéressant qu'avec une MC-303 de la même marque.
- Quelques effets dispo, seulement un assignable par tranche, le reste sur le master - delay, reverb, filtre (donc inutilisable à moins d'être un Dj de mariage)
- Quantification automatique des enregistrements de séquences, si vous voulez décaler un hi-hat il faudra passer par le swing, donc il y a clairement une orientation dance music. Si vous voulez faire du trap au rabais, il y a à la rigueur des rolls à disposition, mais si vous voulez faire du Madlib ou du free jazz, c'est mort.

A vous lire.
jayneural18/05/2019

L'avis de jayneural"La nouvelle référence en BAR, puissante mais conviviale"

Roland TR-8S
J'ai acquis cette T8S afin d'obtenir un setup simplifié dans mon home studio avec un module BAR qui fournit la majorité des sons de percussion.

Le Design et l'ergonomie :

Physiquement parlant, c'est très joli, un mélange de sobriété avec la joie des boutons et contours de faders multi-colores. On peut d'ailleurs personaliser les couleurs et régler leur intensité. C'est très léger, et relativement compact quand on voit toutes les fonctions et la qualité d'ergonomie qu'elle propose.

Le workflow est on ne peut plus simple, la TR-8S possède :
- ses boutons de selection d'instruments combinés à des faders de volume et fonction mute
- ses 16 boutons de steps classiques et 8 boutons de variations associées
- un bouton avec vélocité que l'on peut utiliser soit pour enregistrer en live soit pour le sound design,
- ses 4 potards par instrument pour personaliser le son,
- ses sections FX master et drum-fill,
- sa section Instant play/record.

On est quasiment sur du 1 bouton une fonction, allez quelques shift par-ci par là, un peu de scroll dans les menus pour les effets d'instrument, mais de manière générale, c'est très intuitif. Aucune prise de tête avec des raccourcis dans tous les sens comme on peut avoir sur certaines BAR modernes ultra-compacts (je ne cite personne !).

Pour ceux qui ont déjà utilisé une 808, 909 ou leurs équivalents, vous serez comme à la maison en termes d'usage, Roland a pris le meilleur des anciennes, l'a amélioré et intégré dans la TR-8S. Et pour les autres qui n'ont jamais touché à une BAR Roland, la courbe d'apprentissage des fonctions de base est très courte et vous voudrez vite aller plus loin dans les fonctions.

L'écran digital permettant l'accès aux menus est peut-être un peu trop simpliste, et nécessite parfois un processus de navigation un peu long mais Roland s'est assuré de bien limiter le nombre de sous-menus afin qu'on ne s'y perde pas.

On peut déplorer l'absence de mode song mais cela aurait pu complexifier le workflow et n'est pas non plus indispensable.

A noter que les DJs peuvent aussi intégrer cette BAR dans leur setup afin de produire des remix en live, sachant qu'elle va se synchroniser en termes de tempo en plug-and-play sous Serato ou via le clock MIDI de Traktor. Faire des partenariats plug-n-play avec Serato c'est bien, mais pourquoi pas intégrer le sync Ableton Link du coup ? Cela aurait permis la compatibilité avec la plupart des logiciels DJ ou autres.

Le son :

La TR-8S a la particularité de fournir l'ensemble des sons de percussion de l'histoire de Roland 606, 707, 727, 808, 909 notamment. Elle fournit également une banque de 300 samples de qualité et en prime, la possibilité d'importer vos propres samples via un lecteur SD à l'arrière (l'import est un peu long cela dit donc à faire en préparation plutôt qu'en en plein live !).

Cela veut dire qu'en combinant les percussions et les samples, vous pouvez créer un track complet sur la TR-8S, voire le jouer en live.

Un mode chromatique pour jouer les samples sur les boutons steps ou via un clavier MIDI externe aurait été un plus en termes d'expression et aurait fait du TR-8S un vrai sample player.

En termes de sound design, les capacités de modification des sons sont très nombreuses, et d'autant plus sur les sons faisant l'objet de la modélisation numérique ACB (qui recrée les circuits analogiques de l'époque en virtuel) qui permettent notamment le changement de tonalité, l'attack et le decay, mais aussi via les effets et options d'édition des instruments incluses.

Les I/Os

La TR-8S comprend une carte son qui est de bonne facture. Un bémol toutefois, celle-ci n'est pas class compliant, donc nécessite un driver spécifique sur Mac comme sur PC. Vous n'êtes donc pas à l'abris d'un futur bug ou incompatibilité avec votre OS si vous comptez garder la TR-8S longtemps. Vous êtes aussi exclus de la compatibilité avec les mobiles iOS et Android de ce fait. Roland aurait pu au moins implémenter un "mode class compliant" dans les options comme c'est le cas pour certains de ses synthés, dont le Juno DS (ils savent donc le faire !).

Le fait qu'on puisse router le son aussi bien sur une sortie stéréo principale que sur 3 paires de sorties stéréo dédiées, combiné avec le fait qu'il comporte une entrée stéréo Mix in, vous permettront d'appliquer des FX de pédale externe sur les sons sans passer par un mixer. Bien sûr, le Mix-in, vous permettra de brancher une source externe.

Les effets :

L'architecture d'effets comprend :
- des FX master : filtre, profondeur, égalisation, compression, phaser, delay
- des FX par instrument : filtre, profondeur, reverb, compression

On ne peut pas dire qu'ils soient transcendants, en fait ils sont un peu timides et assez classiques. Si vous voulez détruire un peu le son, il faut passer par des pédales à effets ou modules dédiés. La bonne nouvelle est que la versatilité de la TR-8S en termes de routage audio le permet sans difficulté.

Le séquenceur :

En termes de séquenceur, Roland a conservé l'ensemble des principes de séquenceurs 808 et 909 originaux, soit :
- 16 steps, faciles d'emploi et qui peuvent être organisés en 8 banques de 16 rythmes
- substeps : pour complexifier les rythmes avec une granularité supplémentaire
- variations : qui sont au nombre de 8 (de A à H donc)
- le shuffle, pour ajouter du swing à votre track
- drum-fills : au nombre de deux par rythme et dont on peut contrôler la récurrence ou l'activation manuelle. Il est possible également de passer le drum-fill en mode scatter pour des résultats plus aléatoires.

Roland aurait pu toutefois aller encore plus loin sur ce séquenceur en intégrant un mode inversé et bi-directionnel comme le font de nombreuses BAR ou séquenceurs de nos jours.

Les + :
- Joli design, légère, relativement compacte
- Son de très bonne qualité et reproduisant bien les BAR Roland originales
- Capacité d'édition, très proche voire plus loin que les BAR Roland originales
- Capacité d'importer des samples qui la transforme en live workstation
- Rapport fonctionnalités Vs simplicité
- Workflow très puissant, adapté aussi bien au live qu'au studio
- Nombreuses I/O audio (sorties individuelles et entrée auxiliaire jack, USB en multi-track)
- L'intégration de la synchronisation plug-n-play avec Serato pour les DJ.

Les - :
- Absence de mode song
- Roland aurait pu aller plus loin sur le séquenceur (mode inversé ou bi-directionnel)
- Les FX un peu mous du genoux
- Un mode chromatique" pour jouer les samples comme des notes via les boutons steps ou MIDI-IN aurait été un plus en termes d'expression
- Audio et contrôle MIDI USB propriétaires (pas class compliant)
- Le plug-n-play avec Serato c'est bien, l'intégration avec Ableton Link aurait été mieux.

Pour conclure, si vous devez n'avoir qu'une seule BAR, la TR-8S est faite pour vous. Le rapport entre fonctionnalités et simplicité est excellent.

Roland offre d'ailleurs aussi l'option d'un format plus compact et plus proche de ses BAR originales via sa gamme de Boutique ou vous retrouvez les classiques 808 et 909 en mode transportable, celles-ci ont aussi les fonctions de synchro pour les applis DJ. Ca peut être aussi une option si vous voulez les sons originaux de ces BAR mythiques mais hésitez encore à investir. Attention toutefois, la gamme Boutique sont des éditions limitées !
SamPosix17/04/2019

L'avis de SamPosix"La boite à rythme que j'attendais"

Roland TR-8S
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous cette boîte à rythmes ?

Je l'utilise pour de l'electro. Elle a trouvé sa place dans mon mini studio à côté d'un Deluge, d'un novation circuit et d'un digitakt.
Ca fait longtemps que je cherchais une bar avec des accès directs aux sons. Le digitakt offre déjà énormément dans ce sens mais ici c'est encore un cran plus haut.

Vous semble-t-elle solide ? Son séquenceur comme ses différents paramètres sont-ils ergonomiques et bien conçus ?
La machine est solide pour ce que j'en fais (elle reste chez moi, bien au chaud) donc la solidité à une importance toute relative pour moi. Néanmoins elle reste de bonne facture et mis à part les pads du séquenceur qui sont ... disons ... très "plastiques dur" comparés à des pads novation ou MPC qui sont beaucoup plus agréable à la maniputlation, on est dans un toucher général très réussi.

Quel est votre avis sur le son ? Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Les sons sont convaincants. Je suis heureux d'avoir les sons d'une 808 avec ces accès en édition si bien pensés et accessibles. La machine fait une certaine taille comparé aux autres bar mais ça vaut bien l'encombrement.
Les autres sont sont aussi très bien et fidèlement reproduits (808,909...). Je ne vais pas aller dans les possibilités d'édition, le test est très bien écrit et je n'apporterai rien de plus.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
+ L'esthétique générale
+ l'ergonomie
+ les sons. C'est comme avoir une vraie 808 et 909 (et tout le reste)
+ cette machine inspire. On peut partir en impro, sans interruptions... Elle est vraiment pensée pour le live.

pour les côtés négatifs
- Le quantize imposé. Certains rythme nécessitent un léger retard ou une légère avance par rapport au beat. c'est un choix étrange que d'avoir contraint cette machine à mettre tous les coups sur la grille.
- le choix du matériau des pads qui est discutable à mon sens
tomadiction13/04/2019

L'avis de tomadiction"beau mastos"

Roland TR-8S
J ai utilisé la TR8S en studio via Ableton .La TR8S est bien conçu ,solide, facile à utilisé .Elle a un très bon son que ça soit du kick jusqu'au hihat, effect ..... Le petit hic pas mal de sous dossier pour ma part .Moi qui fait de la techno indus je me suis rediriger vers la TR8 plus adapter à mon style , mais pour la personne que fait d autre style de musique elle vas très bien . Du très bon matos ...
dactylus13/04/2019

L'avis de dactylus"Très bonne BAR qui fait bcp de choses"

Roland TR-8S
Utilisation essentiellement en studio. Globalement pour de la musique électronique (Trip hop, techno, house) mais pourquoi pas vers du rock.
De bonne facture, plastique, mais solide.
Il faut prendre un peu de temps pour se familiariser avec le séquenceur, mais après ça le fait.
Point positif, ça fait aussi carte son.
A l'écoute, je trouve les samples très bon. Après c'est ma première BAR, donc difficile de comparer. Mais dans tout les cas, c'est clair et dynamique. Retrouver les sons des années 1990 et 2000 c'est franchement bluffant.
RandomDude12/04/2019

L'avis de RandomDude"Incontournable, mais ne conviendra pas à tout le monde"

Roland TR-8S
Cela fait bientôt deux semaines que j'ai reçu cette merveille, commandée chez un distributeur allemand très connu.
Ayant déjà possédé quelques boites a rythme auparavant sans être complètement convaincu, je pense enfin posséder la bonne, et je compte vous expliquer en détail pourquoi, car je trouve que la TR-8S n'a pas eu le succès auquel elle était destinée (probablement une erreur de l'avoir annoncé la même année que le Digitakt).

Je comparerai souvent la 8S avec le Digitakt, que j'ai possédé 6 mois. Pour moi ce sont des machines très similaires, mais elles ont leurs propres défauts (et qualités bien sûr), et c'est sur ces défauts que vous devez faire votre choix.

[L'aspect extérieur]
Au déballage j'ai tout de suite été séduit par l'esthétique de la machine, un noir mat sans folies de mauvais goûts comme sur sa petite soeur, sérigraphie impeccable, tout est bien organisé : c'est propre, c'est beau, c'est sobre, bref, ça respire la classe.
Et c'est toujours agréable de bosser sur une machine bien finie!
Pour ce qui est de sa résistance, j'ai bourlingué 1 an une TR-8 sans lui faire de cadeau en soirée et elle a super bien tenu le coup! Pas une égratinure! Etant construite dans les mêmes matériaux, avec la même taille et la même finition, cette TR-8S vivra longtemps.
Mon seul bémol dans cette partie concerne les connectiques analogiques, franchement, comparé à Elektron, c'est très plastique, ça inspire peu confiance et ça fait gadget.. Ceci dit, j'ai jamais eu de soucis avec la TR-8.

[Le SOOOOOOOONN]
Après l'avoir examiné sous toutes ses coutures en hochant de la tête en guise de satisfaction, il fallait l'allumer et voir ce qu'elle a dans le ventre..
Sans surprise, elle sonne aussi bien que sa petite soeur : c'est rond, c'est propre, très dynamique et très présent dans un mixage. Je suis de ceux qui prêchent l'analogue pour la puissance et la chaleur qui s'en dégage, mais y a pas à chier, le numérique, quand c'est bien fait, ça n'a pas à rougir.
Les kits ACB (modélisation numérique des BAR analogiques) envoient de la patate et décoiffent encore plus avec les effets internes (boost de fréquences, etc.). Les samples d'usines sont ok et laissent entrevoir que même si ce sont des samples, la lecture est transparente et ils ne sont absolument pas ternis, restent très présent et très propres. Je n'ai pas encore upload tout mes samples sur ma BAR mais je ne suis pas inquièt quant au rendu.
Même avec ses 11 pistes concentré sur le stéréo out ça ne sature pas, un vrai plaisir.
Ici le Digitakt est complétement écrasé, pour l'avoir exploré en profondeur, ce dernier manque CRUELLEMENT de puissance, de caractère et de présence, surtout dans les basses.. Il sonne très plat, que ce soit des samples d'usine, importés ou directement record par la machine, et dès lors que l'ont essaye de jouer avec l'enveloppe du filtre pour tanter de sortir qqch, on se retrouve vite freiné par le fait qu'il n'y qu'un stéréo out.. Ça sature, c'est moche et on a l'impression d'écouter du pâté (si si, vraiment) ! Franchement les gars de chez Elektron, avec une pépite pareille il ne manquait que des sorties séparées (bon et deux trois autres trucs) pour en faire LA machines du XXIème siècle..

[L'édition...]
Avis aux mecs partagés, que ce soit la TR-8S ou le Digitakt, à part les LFO (clairement inutile sur la 8S), les capacités d'édition sont EXACTEMENT les mêmes : sur les deux machines, ont retrouve une enveloppe, un filtre avec enveloppe modifiable, un accordeur et des effets. Là où le Digitakt possède un looper en plus, la TR-8S possède une multitude d'effets paramètrables de bonnes factures.
Non, surtout, l'énorme différence, c'est sur l'ergonomie de leur utilisation. AAAARGRH!! QUELLE EST CETTE HORREUR ROLAND!!!??? Les Elektronautes feraient une crise cardiaque en se baladant dans les menus d'édition.. Une bonne initiative de la part de Roland de faire de la TR-8S un outil de sound design de sample, en plus de la capacité incontestable à faire groover, mais pitié, plus jamais ça. Les menus sont très mal organisés, la navigation est à vomir et l'écran est plus que spartiate, et la molette.. La molette.. Sérieux? Une molette crantée pour naviguer dans des centaines de samples?
Bon je critique, mais sur ce point ils n'ont pas gardés que les sonorités des années 80/90 hum.. Elektron pourrait donner des cours.

[L'eeeeergonomie]
Bah tient! Quand on parle du loup! Outre ce menu déroutant, on retrouve du classique Roland : un pottard = une fonction, et les raccourcis de touches ne sont pas plus compliqués que chez Elektron, ce qui est un vrai régal pour le live, vraiment. De plus, chaque fonction d'édition accessibles uniquement avec une machette, une boussole et un guide autochtone dans les menus peuvent être rapidement assignées au pottard CTRL, ce qui permet d'éviter l'expédition.
Avec des commandes intuitives, des raccourcis malins et un séquenceur très correct, on ne regrette qu'une chose : ne pas avoir une troisième main pour jouer.
Pour le Digitakt, contrairement au fameux "non mais tu vois avant tout Elektron c'est pour l'ergonomie gnagnagna", le jeu live s'avère plus compliqué, du moins différent. Car même si les 8 pottards situationnels sont excellents pour l'édition et la navigation, on regrette carrément de ne pas pouvoir éditer plusieurs pages en même temps (problème résolu sur les Analog MKII, merci Elektron).

[Le séquenceur]
Une bonne BAR sans bon séquenceur, c'est comme un samedi sans gilet jaune.
Pour ce qui est de la TR-8S, pas de soucis, il est correct, mais ne brille pas non plus pour autant. On aime le nombre de séquence très large (8 banques x 16 patterns x 8 variations), le pad pour record un ryrhme (pas non plus le meilleur pad du monde), les poussoirs agréables, les flames, sub et fill in sont intéressants, le menu mute est très bien pensé et permet un jeu très facile. Ce qu'on aime pas c'est le fait de ne pas pouvoir jouer " hors quantize" (après comme je ne suis pas plus bon que ça pour jouer dans le rythme ça m'arrange), les variations limités à 16 pas, et le fait que ce ne soit pas un séquenceur Elektron (miss you trigs locks..).
Ne comptez pas sur le pseudo live-rec sur lequel Roland base toute sa com' pour pallier à ça : j'ai jamais vu un truc aussi mal foutu.. Les changements de paramètre ne sont pas "lisses", ça fait très marche d'escalier, c'est pas beau. Idem pour les mélodies, oubliez, même si c'est possible sur le papier il ne faut pas lui demander de faire ça.

[Conclusion... Tadadadadam (suspens)]
Bon, je trouve qu'il y a pas mal de trucs sur la TR-8S qui manquent et qui sont très mal foutu, le fait d'avoir eu un Digitakt n'arrange pas grand chose.. Ceci dit, et je pense qu'il faut le rappeler, CE N'EST PAS un sampler, c'est bel et bien une boite à rythme!
Une boite à rythme remplis à merveille son rôle. Parmis ses gros points forts :
- la propreté du son, là je dis oui! Pour une BAR numérique ça a du coffre!
- 11 pistes indépendantes pour 11 instruments avec chacun une longueur de séquence individuelle, dotés de capacités d'édition très respectables, honnêtement j'ai été très agréablement surpris
- 8 sorties séparées, tant analogiques que numériques. Très agréables d'utiliser la carte son de la TR pour enregistrer en 8 pistes séparées sur un DAW. Le rendu sonore est excellent, le mapping on ne peut plus facile et il y a zéro latence (Studio One).
- tout les petits outils malins pour l'édition et le séquençage, il y a tout ce qu'il faut facilement là où sur le Digitakt il faut bidouiller. On aime aussi tout les outils de personnalisation, c'est malin. L'outil fill in est excellent!
- la possibilité d'importer ses samples pour faire des kits personnalisés. Yes! Ça ça manquait sur la TR-8, car son seul défaut est le fait qu'on fait vite le tour. Là on sound design sur un synthé, on enregistre avec la TR-8S en guise d'interface audio avec un DAW, on paufine sur le DAW et hop, straight back into the machine. Ça va moins vite que sur le Digitakt, mais croyez moi le rendu sonore est incontestablement mieux!
- l'ergonomie, toute les commandes de jeu sont super bien pensée, c'est simple comme bonjour. Simple, mais efficace! La TR-8S est réellement le prolongement des mains et de la tête. Au diable les raccourcis qui mobilisent ¾ de ton cerveau et une quinzaine de doigts pour construire le drop parfait.
Toujours dans l'ergonomie, j'apprécie l'architecture interne avec kits, patterns et variations, c'est clair et bien foutu. Pas besoin de lire quinze fois la notice.
- enfin, son poids, sa taille, son design, la course des pottards et faders sont très agréables. C'est une machine qui a la capacité de bouger et qui est taillée pour le live.

Pour ses défauts, je regrette :
- je vais pas vous faire un dessin, j'aime pas le menu qui contient toute l'édition, les paramètres, kits et samples. Ils auraient dû s'y prendre autrement et s'inspirer d'Elektron, Akaï ou Maschine, là vraiment ça me rappelle mon mp3 que j'avais il y a une dizaine d'année, juste une molette poussoir pour naviguer..
Tant qu'on y est, l'écran fait également tâche. Je sais qu'il faut compresser le budget et vendre discount mais les gars.. On est en 2019!
- autre coquille, la fonction copier/coller, je pensais pas qu'une fonction aussi simple pouvait demander autant de manips.
- on lui aurait bien collé un petit mode chromatique non?
- le LFO fait uniquement acte de présence
- je n'ai pas essayé le mode trigger, mais je ne crois pas qu'il fonctionne par MIDI, dommage c'était une killer feature sur la TR-8
- l'écran
- la navigation dans les menus
- les menus et l'écran

Bon, en deux mots : SIMPLE, mais EFFICACE.
Taillée pour le live, utilisable en studio.
Très complète, mais maladroite : toute la partie droite de la machine a été conçue par des tordus.

[Digi ou TR]
A vous de voir.
Quand le Digitakt est clairement orienté Lo-fi, la TR-8S sur des rythmes percutants et machinal. Y en a pour tout les gouts.
Quand aux comparaisons de features, le Digitakt est un couteau suisse dernier cri, la TR-8S est scie. Pour aller en forêt y a pas un outil mieux que l'autre, ça dépends si vous êtes branchés pique-nique ou bucheronnage.

[EDIT]
Après quelques semaines supplémentaires, on prends vraiment possession de la machine et c'est très agréable, elle va partout où on veut lui faire aller, pas de problème d'OS ou hardware, que des bonnes surprises!
Devinez quoi? Après avoir tatonné ici et là sur la machine, testé des raccourcis, tenté des manips, etc, on découvre pas mal d'astuces et raccourcis qui permettent de grandement améliorer la vitesse d'utilisation (genre éditer ou choisir un sample). Au début je pestais pas mal contre ces @&#%@&#%@ de menus à molette, aujourd'hui, je peste contre ces branleurs chez Roland qui ne sont pas foutu de produire un manuel capable de permettre une utilisation optimale de la machine. Car au final c'est pas si mal foutu que ça, suffit de trouver les raccourcis de navigation et on va aussi vite que si la machine avec été tactile ou jsp quoi...

Franchement en plus c'est récurant chez Roland et ça revient souvent dans les feedbacks, les mecs te font des machines bien pensées avec des raccourcis très malins, des petits détails qui te font gagner un temps fou (par exemple maintenir fonction enfoncé et tourner la molette sur une lettre en mode écriture pour mettre ou enlever une majuscule sans se taper le déroulement de toutes les lettres de l'alphabet) mais à aucun moment ils ne te les font paraitrent dans le manuel ni sur leur site, pourtant souvent actualisé. Et comme la communauté est quasi inexistante, là c'est à toi de te démmerder et de tout trouver seul. Au final, même si c'est kiffant de trouver une feature qui va te changer la vie, ben derrière tu repenses à toutes les heures bêtement perdues en amont à cause de ça. Bravo Roland, c'est comme offrir une Rolls Royce à qqun sans lui filer les clés du contact.

Pour le reste, je reviens pas dessus, tout reste excellent et le Digitakt ne me manque absolument pas.
aureliensmart11/04/2019

L'avis de aureliensmart"Avis Roland TR8S"

Roland TR-8S
Cette machine embarque les sons populaires des boîte à rythmes de la marque.
Je suis plutôt débutant dans le milieu, bien qu’ayant posséder une TR707 il y a plus de 15 ans que je n’avais guère exploiter à l’époque.
Le workflow de type “un bouton une fonction” et très bien pensé, bien qu’il y ai aussi des fonctions secondaires. exploiter à l’époque.
Quasi immédiatement, on a la machine en main.
L’appareil est assez compact ce qui peut en rebuter quelques hein notamment si vous avez l’habitude des surfaces de contrôle plutôt aéré, cependant ce n’est pas un problème à l’usage car le layout est très clair.
Un point très important à mon sens et qui mérite d’être souligné : la TR8S peut faire office de carte sons et pour l’avoir testé, elle est de très bonne facture !
La possibilité du routing dans Ableton Live permet notamment de récupérer chaque sont sur une tranche dans votre DAW, gros point fort !
Concernant le sont toujours ce qui est très important pour ce genre d’appareil, ça sonne fort et éclair et les sons sont de très bonne qualité et le système et le système ACB de Roland semble apporter une touche vraiment réaliste au feeling analogique des samples.
La possibilité d’importer ses propres sons via la carte SD est également appréciée.
Be le Baron11/04/2019

L'avis de Be le Baron"Parfait "

Roland TR-8S
Possibilités infinies. Taillé pour la scène. Tous les sons réputés de Roland et possibilité d'import ultra facile. 8 sorties séparées. Compatibilité avec Cubase. Enregistrement dans Cubase en audio et ou midi via le port USB. Très intuitif et couteau suisse en même temps. Perso je suis fan. Je l'attendais depuis 20 ans.
16IUM11/04/2019

L'avis de 16IUM"Une vraie évolution !"

Roland TR-8S
Pour quels styles de musique utilisez-vous cette boîte à rythmes ?
musique électronique, techno, ethno house

Vous semble-t-elle solide ? Son séquenceur comme ses différents paramètres sont-ils ergonomiques et bien conçus ?
Oui, je la trouve assez robuste, l'ergonomie est très satisfaisante

Quel est votre avis sur le son ? Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Contrairement à la TR8, il y a un très grand choix de sonorités, et pas seulement des son de batterie, il y a aussi des pad, des synthés, des sons d'effet, de voix, et franchement, les sons sont assez lourd dans l'ensemble. Il y a un bon panel de kick ça fait plaisir.
Pour le traitement du son, là aussi, pas mal de nouveautés :
-déja la possibilité d'avoir 8 motifs (ABCDEFGH) sur un seul pattern, contrairement aux 2 (A et B) sur la TR
-la présence d'un 3èm potar assignable à notre guise pour chaque instru (je peux router mon envoie sur le master effet, un filtre, mon envoie dans la reverb ou le delay)
- d'ailleurs, le delay est enfin synchronisable sur le tempo !
-possibilité de modifier les paramètre du delay et de la reverb pour chaque kit d'instrument
- possibilité de régler le niveau d'envoie de l'ext IN dans le delay et la reverb pour chaque kit
-possibilité également d'enregistre des automations avec les potars avec la fonction motion
Quelles sont les choses que vous appréciez le plus ?
LA CHOSE QUI CHANGE TOUT, pour moi, c'est vraiment le fait de pouvoir rentrer mes samples dans la machine, et profiter du séquenceur. J'ai complètement changé de paradigme, et franchement, j'ai testé pas mal de sons différents (voix, basses, percus, sons d'animaux) c'est lourd, je peux grave les déformer et les faire groover "TR" assez facilement.

Petite déception quand même, quand je l'ai achetée, je croyais que j'allais pouvoir mettre des samples "longs", genre des loop de 4 temps et que la TR allait me les warper à la façon d'ableton, et les adapter au tempo, aux accents, (au shuffle !). ça aurait été énorme, mais je pense que ça demande quand même pas mal de ressources en terme de programme de lecture donc non... En fait quand on met un "long" sample, il faudra le jouer au tempo original, sinon il sera ralenti (ou accéléré) et décalé.
Enfin bref, long samples rythmique non, mais sinon je suis bien content c'est mythique.


Quelles sont les choses que vous appréciez le moins ?

- le scatter : assez anecdotique, et puis j'aimais bien la molette qu'il y avait sur la TR8, on pouvait faire des trucs assez cools

- franchement, de la même manière que sur la réverb, le delay et le master fx, on devrait pouvoir avoir des niveaux d'envoi dans "l'accent" pour chaque instrument !
nan... au lieu de ça si je met mon accent sur les pas 1,5,9 et 13 par exemple (pour amplifier le son du kick en général), il agira sur tous les instrus qui seront sur ces pas là et non pas que sur le kick

-et oui aussi, on peut aller sur le site de roland pour télécharger des pattern et des kit (j'en ai testé quelques-uns c'est pas monstrueux, mais c'est cool). ça serait juste du sale de pouvoir, de la même façon, télécharger des nouveaux effets pour le master fx et de se les charger dans la machine !!
parce que même si les effets master sont cool (et réglables) on a vite fait le tour.

Voilà, dans l'ensemble je ne regrette pas du tout