Roland GR-55GK
+

Roland GR-55GK

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

GR-55GK, Convertisseur Audio/MIDI de la marque Roland appartenant à la série GR.


13 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 589 € Prix moyen : 623 €
Occasion à partir de 350 € Argus occasion : 388 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Fiche technique Roland GR-55GK

  • Fabricant : Roland
  • Modèle : GR-55GK
  • Série : GR
  • Catégorie : Convertisseurs Audio/MIDI
  • Fiche créée le : 18/04/2012

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par rolandcentraleurope

»

Acheter neuf Roland GR-55GK

Audiosolutions
(91 avis)
GR-55GK 589 €
SonoVente
(106 avis)
GR 55GK BK 599 €
Sun Music
(193 avis)
GR55GK-BK 599 €
Music Store
(405 avis)
GR-55GK Black Synth & modélisation incl. GK3 599 €
Audio System
(8 avis)
GR-55GK-BK Synthé Guitare 599 €

Acheter d'occasion Roland GR-55GK

Roland GR-55GK Vends ROLAND GR-55 avec 2 capteurs GK-3 et GK-3B TBE 350 € »

Avis utilisateurs Roland GR-55GK

Note moyenne :3.8( 3.8/5 sur 13 avis )
 6 avis46 %
 1 avis8 %
 3 avis23 %
 2 avis15 %
WilliamD23/03/2020

L'avis de WilliamD"Monstrueux !"

Roland GR-55GK
Tout d'abord, je souhaitais expliquer comment s'était déroulé mon achat. J'avais commandé ce GR-55, avec un retrait au magasin Michenaud Nantes, juste avant le confinement et la fermeture au public. Très rapidement, mon GR a été disponible et j'ai reçu un coup de file pour me laisser la possibilité d'un envoi par Colissimo. Bref, un colis super bien emballé, des délais très courts, un suivi client au poil, je suis très satisfait des services de Michenaud.

Passons maintenant au GR-55 en lui même et au GK3. J'ai installé le micro sur une Strat American Deluxe. L'opération s'est avérée très facile en suivant la notice.

Puis j'ai démarré le GR sans faire aucun réglage pour tester quelques presets et là, la claque ! Contrairement à beaucoup de multi-effets (j'ai un GT-10), il n'y a pas une banque d'usine dans laquelle vous ne trouviez pas au moins un réglage à conserver. Eventuellement, après action sur la pédale d'expression ou sur celle de contrôle, il y a toujours au moins un preset qui vous inspirera et que vous souhaiterez garder. Et des presets... il y en a beaucoup !

Personnellement, j'ai passé quelques heures à vouloir les tester, les noter, les classer... puis je suis passé à l'édition des paramètres. Je conseille vivement d'effectuer le calibrage du GK dès le début. Si vous l'avez bien monté sur une Strat comme moi, vous aurez déjà un bon rendu, mais en ajustant la sensibilité de chaque corde, l'expressivité de votre jeu sera mieux transmis et vous éliminerez les ghosts notes.

Ensuite, je vous conseille de lire le manuel et/ou de regarder des tutos vidéo sur YouTube comme celui-ci (https://youtu.be/NryBx0drJFU). Vous pouvez coupler 2 instruments + un son de guitare, avec pour chacun, un tas d'effets, de paramètres, qui vous donnerons le choix et son embarras, mais je dois dire que les réglages se font assez facilement. Toutefois, je testerai sans doute quelque chose qui s'était avéré indispensable sur mon GT-10 : le programme floorboard (https://sourceforge.net/projects/grfloorboard/).

Je finis par le meilleur : le ressenti global. Les sons sont très beaux (pianos, violoncelles, flûtes, roads, synthés...). La réactivité est superbe. Je n'ai aucune latence. Il me reste encore à le découvrir, mais mes débuts sont à la hauteur de mes espoirs !
»
PieR.F11/07/2018

L'avis de PieR.F"Un excellent synthé guitare injustement noté"

Roland GR-55GK
J'ai commencé à utiliser un synthé guitare, en fait une interface audio-MIDI à l'époque, en 1995 avec le Roland GI-10. J'en ai eu pas mal, le GR-09 puis le GI20. Je suis très étonné des évaluations qui évoquent la "difficulté à l'utiliser", la latence, les notes fantômes...
Depuis ce GR55, je pilote mes synthés, envois des synhros MIDI à une foule de séquenceurs, controle un vieux i40M Korg et une Elektron MachineDrum ...

Complexité ? A c'est sûr il faut lire le Manuel. Ca c'est tellement fatiguant pour la génération Plug 'n' Play. Ben oui, le GR55 est un INSTRUMENT, donc, il s'apprend. Moins facile qu'une platine pour DJ, c'est sûr. Idem pour la latence. J'ai accepté de passer une semaine à peaufiner mes réglages. Notons qu'on sauvegarde ses réglages en plusieurs exemplaires en fonction de chaque guitare, ou de chaque set voulu. Personne n'en parle ? Pas les mêmes réglages pour ma Godin LGX-SA (on y reviendra) que pour ma Fender Strato de 92 MIDIfiée par le GK3A. Donc c'est du boulot, mais une fois faite cette opération, sauvegardée, y compris sur clé USB intégrée au GR55, on est tranquille pour la vie...
Latence ? pour moi, avec le GK3 elle est nulle et imperceptible. Le pilotage du i40M, vieil arrangeur de 2000, est tellement net que la reconnaissance des accords est impeccable, ce que je n'obtenais jamais avant. S'il y a latence c'est que le réglage est mal fait.
Parlons des sons. Je ne pensais même pas possible de trouver des sons d'une telle qualité. A peu près personne lorsque je joue ne réalise que ce n'est pas un rack d'effets de guitare mais un synthé avec simulations. Mon chanteur guitariste ne l'a même jamais réalisé ni compris, qui résumait ça en " oui, c'est un bon rack d'effet...". ben non, Philippe, c'est tout faux et simulé...

Revenons sur les Godin et l'épouvantable capteur hexaphonique de RMC qui effectivement provoque des ghosts notes ou notes fantômes, càd indésirables, à tour de bras. Le problème ne vient pas du GR55 mais bien de ce capteur, mal fichu, ce qui permet à son "créateur" de nous refourguer pour 200 € un "correctif" qui en vaut 25. No more comment sur ce sujet...

J'affirme qu'une fois le réglage précis effectué du positionnement du micro GK3, un débutant peut commencer à bien jouer avec le GR55. Le réglage est facilité par quantité de paramètres qui peuvent corriger les défauts du réglage de base. Le tout s'affichant sur un écran énorme et lisible, avec des commandes simples, et toutes faites sur la même procédure (page, onglets, etc.) Ca change un peu du GR-9 croyez moi.

Et que dire de cette note de 1 mise par un utilisateur qui souffre d'électro-sensibilité ? La machine est responsable ? C'est du grand n'importe quoi. Cette électrosensibilité, que j'ai la chance de ne pas ressentir, je la connais fort bien par contre avec mes produits Apple, et mon téléphone mobile qui picote et jusqu'à me brûler nettement les doigts. Mais dois-je pour autant mal noter celui-ci ? L’électrosensibilité est encore une phénomène mal connu, peu ou pas étudié à cause des pressions des lobby (voyez Enedis et sa s... de Linky). Je trouve extrêmement injuste d'ainsi dévaloriser un instrument pour des raisons sans rapport direct avec lui.

Revenons aux sons. On trouve un grand nombre de sons purement " guitaristiques", de la Strat saturé au Dobro, de la Gibson au flanger, etc. Sons de synthés superbes : nappes aériennes, basses synthés énormes, bruitages étranges, sons évolutifs, pianos, choeurs, rythmes... Un éditeur et un site internet très très actif ( VGuitar Forum in english only) permet de télécharger et installer des sons très bien faits, par milliers. La programmation c'est vrai, de ses propres sons est fastidieuse dans la machine, mais pas avec le soft gratuit qui fait tout visualiser sur un écran.

Le GR-55 sert aussi de carte audio pour votre ordinateur. Juste un détail bien sûr...On sort Reason via le GR-55 sans autre matériel. Cen'est pas rien.
Il a un lecteur intégré (et bien protégé voir photo) qui permet de rejouer facilement, par commande au pied, sur vos séquences préparées par ailleurs, sur les morceaux de votre bassite que vous voulez répéter, sur votre musicien favori, sur des bruitages (mon usage)... Juste un détail aussi...
Je déplore surtout une chose dans le GR-55 : c'est le blocahe de la MIDI IN qui fait qu'on ne peut pas utiliser ses sons avec un clavier ou un séquenceur MIDI. Même méthode que Elektron en somme, qui limite inutilement un fonctionnalité , car il faut VOULOIR bloquer ainsi une entrée MIDI. Raison marketing lamentable c'est vrai.

Toute machine est perfectible c'est évident. Le GR-55 apporte quoiqu'il en soit une avancée énorme dans le monde limité de la guitare synthé, pour un prix très acceptable. Il reste au catalogue Roland comme une référence, et nous verrons quelle sera la prochaine mouture du GR dans l'avenir. mais le GR-55 reste aujourd'hui un des meilleurs atouts pour le guitariste soucieux d'ouvrir sa palette sonore.


Je revends mon GR-55 car partant à l'étranger pour de nombreuses années, et limité drastiquement dans mes choix car limité aux bagages ordinaires du touriste moyen, l'ensemble de 7 Kg n'est pas possible. Mais à l'arrivée, je me suis déjà rencardé sur mon magasin Roland là-bas, Theera Musique, et j'en rachète un sur place...

EDIT du 18/7/2018

Il est trop bien, je l'amène en voyage d'autant que, cerise sur le gâteau, il fonctionne parfaitement sur la bonne guitare acoustique que j'emporte, avec le GK3 scotché au mieux (quelle honte,je sais) et sans aucun réglage préalable. Je n'y avais même pas pensé... Et il est 30% plus cher là où je vais habiter, alors... ;)
»
Aebass11/10/2017

L'avis de Aebass"Génial"

Roland GR-55GK
J'utilise essentiellement le Gr en tant que bassiste en live, mais également pour les enregistrements en mode guitariste et bassiste.

Ce qui est top c'est d'avoir toutes ces basses et guitares prestigieuses sous la main. Les sons de basse modélisés sont excellent, ça sonne vraiment à l'identique.

De plus le Gr55 offre des possibilités infinies pour le peux qu'on est de l'imagination.

On peut combiner le son de sa basse avec un son modéliser et 2 sons de synthé.

On peut également diriger ces sources à des effets différents...

Tout les paramètres sont assignables à n'importe laquelle des commandes. Alors ça peut rebuter certains, moi j'adore.

Depuis que j'ai cet outil, aucun son ne me résiste, je peux reproduire n'importe quoi.

J'ai lu une critique ou la personne se contentait d'un "nul"... Mais c'est juste que celle-ci n'est pas apte à comprendre quoique ce soit à un tel appareil.

Pour résumer c'est un pédalier qui embarque toutes tes basses, toutes tes guitares, t'es synthés, ton contrôleur midi, ton lecteur wav, ton Looper, et ton multi effet.
Il ne fait pas tireuse à bière....

Je ne peux plus m'en passer.
»
DANMARSU11/01/2017

L'avis de DANMARSU"Bon produit mais peut mieux faire..."

Roland GR-55GK
- Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
Je t'utilise à la fois pour faire des maquettes sur PC mais aussi en répétition et sur scène couplé à mon ampli et mes effets (les sons du GR55 vont directement sur la sono).

- Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Depuis plus d'un an

- Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
Le VG99 (Roland) depuis 2010 et dans les années 90 : GK2a couplé au GI-10 (Roland)+ SoundCanvas (Roland). Mais aussi le « Voice live 3 extrême » de TC HELICON (concernant la partie effets guitares + sims d’amplis, il est décevant pour les guitares électriques. Par contre rien à dire sur la partie voix avec guitare acoustique : là c'est pro).

- Quelles sont les choses que vous appréciez le plus ?
Par rapport notamment au VG99 : module intégré dans un pédalier conçu pour la scène et solide. En plus d'intégrer des sons modélisé de guitares (électriques, acoustiques) et les sons notamment du GR300 (sans latence !), plus des sims d'amplis et des effets mono/stéréo assez convaincants, on dispose de quelques 900 sons de synthés de base qui sont totalement modifiables. Pour le VG99, malgré la possibilité d'avoir deux sons de guitare modélisés en stéréo avec effets séparés, celui-ci, n'apporte aucun sons de synthé complémentaires et il faut en plus, le coupler à un pédalier midi (type FC300) pour pouvoir l'utiliser sur scène : pas pratique contrairement au GR55 (et le VG9 est bien plus cher sans compter le FC300 !). Il est peu encombrant et parfaitement exploitable sur scène. Je trouve même que les sons de guitares (uniquement mono), une fois bien réglés avec les sims d'amplis et les effets mono/stéréo, sonnent mieux que ceux du VG99 ! (Moins numériques et donc moins froids).
Comme dit dans bien autres avis, il ne faut pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis pour l’utiliser de façon efficace : le fait de pouvoir utiliser l’interface « GR55 Floorboard » sur PC par le câble USB (merci à son créateur au passage : Roland ne se donne même plus la peine d’en sortir un !), permet d’avoir une bien meilleure visualisation des réglages possibles. Avec pas mal de patience, (on perd pas mal de temps au début mais plus par la suite), on peut se créer des sons vraiment intéressants et bien plus exploitables que les sons de base proposés ! Le fait de pouvoir le coupler avec son ampli + ses propres effets, augmente considérablement les possibilités sur scène : comme par exemple jouer avec une simulation d’orgue Hammond (savant mélange personnel d’un son modélisé GR300 sans latence avec deux sons d’orgues différents + effet rotary etc…), on arrive à avoir un son très convaincant et qui ne décroche pas : après il faut bien jouer : les erreurs de jeu ne pardonnent pas et il faut adapter son jeu pour chaque type de son : c’est ce qui décourage le plus, bons nombres de guitaristes qui rêvent de jouer du synthé sur une guitare aussi facilement que sur un clavier !. On peut régler jusqu’à 10 GK setups différents : c’est aussi utile pour diminuer les risques de décrochage et de sons parasites en bidouillant les réglages que peu de gens touchent dans les « GK setups » : playfeel, low velocity cut etc.. + la sensibilité corde par corde mais ça ne suffit pas : il faut aussi faire quelques réglages dans les son de synthé eux même ! : Surtout les réglages de la partie TVA des PCM synth. Pas simple donc !

- Quelles sont les choses que vous appréciez le moins?
Le passage d’un patch à un autre n’est pas sans risque : il n’est pas rare d’appuyer sur deux patchs en même temps du fait de la conception même du pédalier : appuyer en même temps sur les deux premières pédales et vous êtes en mode changement de patch… et donc vous n’avez pas changé de son ! Appuyez sur 2+3 et vous avez l’accordeur ! Appuyer sur 3+CTRL et vous êtes en mode looper ! Et donc… panique !
Il y a aussi, un effet de latence très gênant quand on change de patch : vous êtes sur un son sur le patch 1 et vous passez brutalement sur le patch 2 : on appuie et on joue en même temps et… pas de son ! Il faut d’abord appuyer puis jouer et encore ! C’est un vrai problème largement signalé : un jonglerie supplémentaire dont on se passerait bien…
Sur le GR55, on a la possibilité de faire passer le son des micros guitares par le GK3 et donc par le câble GK : ainsi, ça évite d’avoir un câble jack en plus du câble GK, si on veut exploiter le son de ses vrais micros guitare qui sont alors, soit couplés aux effets du GR55 (sims d’amplis+effets guitare) et ces sons là sortent par les sorties L+R du GR55 (couplés ou non avec des sons synthé en plus) soit, le son direct des micros guitares qui sortent bruts par la sortie guitare out (à condition que cette sortie soit activée dans le GR55).
Quand le son sort par cette sortie « guitar output », derrière, on branche ses effets et l’ampli, ce qui permet, par le sélecteur de source du GK3 (monté sur la guitare ou intégré), de pouvoir utiliser le vrai son de sa guitare +effets+ampli : soit seul, soit couplé au son du GR55 : c’est un moyen par exemple d’avoir deux sons de guitare simultanés : le réel et le modélisé ! Ou de passer d’un vrai son de guitare à un son modélisé ou à un son de synthé. Mais pour cela, il faut obligatoirement passer par le sélecteur de source manuel du GK3… Et c’est là ou le bas blesse : très difficile de passer instantanément d’un vrai son de guitare à un son d’acoustique modélisée (ou un son de synthé) par ce moyen ! Le sélecteur de source du GK3 n’est pas pilotable par un système midi (contrairement aux autres sélecteurs du GK3).
Il existe une solution : mettre une pédale AB box à la perpendiculaire de la pédale CTRL du GR55 : avec un système velcro double face, ça bouge pas et donc, on peut appuyer à la fois sur la pédale CTRL et sur la pédale AB Box : la pédale CTRL est programmée pour couper le son du patch (et inversement le mettre), la pédale AB box fait la même chose pour le son vers l’ampli (avec câble jack totalement séparé ou passant par le GR55). Il est étonnant que ROLAND qui, s’il a bien pensé à pouvoir exploiter les micros de la guitare et même créer un type de « true bypass » pour pouvoir exploiter en plus le son de sa guitare en sortie séparée du GR55, aurait du aller tout de suite plus loin, en intégrant une 2ème pédale CTRL juste à coté de la 1ère et qui serait, notamment, l’équivalent d’un AB box ! En attendant ce bidouillage avec une AB box est efficace et permet de passer de l’un à l’autre sans problème. Le problème également c’est d’avoir un sélecteur de source sur le GK3 qui n’est pas programmable en midi pour le contrôler au pied ! Justement par une 2ème pédale CTRL sur le GR55 (on a que deux mains mais par contre ,on a aussi deux pieds utilisables en général !). Le GK3 c’est aussi Roland et le système GK (et le midi) existe au moins depuis 30 ans ! Autres points négatifs : le passage du son des vrais micros guitare par la sortie « guitar output » du GR55, n’est pas « true bypass » ! On ramasse très facilement un parasitage tenace et bruyant dans l’ampli malgré un « noise gate externe » efficace : je ne passe plus à travers et j’ai donc deux câbles : jack+GK… moins pratique mais je n’ai plus de parasites dans l’ampli.
Dernier problème de taille : êtes vous un grand utilisateur de la pédale d’expression ? Moi oui : au début sut le GR55, il est très dur d’enclencher le switch (sorte de gros caoutchouc gris sous la pédale) avec la pédale : c’est même pratiquement impossible assis ! Et debout, c’est même dur au début ! (Contrairement à celle du GT8 BOSS par exemple : jamais eu de soucis). Mais par la suite, si on s’en sert beaucoup, c’est l’inverse : le switch se déclenche trop facilement puis au moindre contact de la pédale : il est même habituel maintenant que je vois le led du switch s’allumer et s’éteindre tout seul si la pédale est enfoncée ! C’est un vrai défaut que personne n’a signalé jusqu’à présent ! Ce qui est étonnant, c’est qu’on ne peut absolument pas déclencher le switch en caoutchouc à la main : seul le contact infime de la pédale le déclenche : je n’ai pas encore signalé ce problème à Roland mais je vais le faire car ça rend par exemple une sim de pédale wha-wha inexploitable du fait que le switch s’allume et s’éteint pour une rien ! Si quelqu’un a le même problème, merci d’en parler : je ne peux pas être le seul dans ce monde à avoir ce problème !!

En conclusion : 3 étoiles quand même mais ROLAND peut faire beaucoup mieux que ce GR55 : en 1990, avec le séquenceur MC50 par exemple (Roland bien sûr), on faisait ce qu’on voulait et on pouvait faire aussi tout ce qu’on imaginait même pas (depuis la MAO a fait son chemin mais à l’époque, c’était du matériel au top…). Sur scène, on a besoin d’un matos efficace mais aussi fiable, pratique et costaud : PRO quoi !
PS: Photo jointe pour expliquer le montage avec une AB box.Et extrait audio : tout est fait avec le GR55 sauf les drums.


Suite à mon premier avis, Roland m’a répondu rapidement concernant le problème de dérèglement++ de la sensibilité du switch de la pédale d’expression. Il suffit de recalibrer la pédale d’expression (cf. mode d’emploi page 73) et ensuite, de modifier le threshold du switch (commutateur) à notre convenance, et tout est rentré dans l’ordre !
»

Tutoriels et astuces Roland GR-55GK

Régler la bonne longueur de "Guitar Scale"

Publié le 25/02/12
Lors des réglages d'optimisation de la section GK SETTING, un paramètre est à ne surtout pas négliger. Il s'agit de GUITAR SCALE accessible dans l'onglet N°2 du menu SYSTEM > GK. Le problème, c'es…

Images Roland GR-55GK

  • Roland GR-55GK
  • Roland GR-55GK
  • Roland GR-55GK
  • Roland GR-55GK

Fichiers audio Roland GR-55GK

Découvrez d'autres produits !

Autres convertisseurs Audio/MIDI Roland

Autres catégories dans Matériel MIDI

Autres dénominations : gr55gk, gr 55 gk, gr55 gk

Forums Roland GR-55GK

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.