Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
sE Electronics Magneto
Photos
1/5

Test du sE Electronics Magneto

test
14 réactions
Magneto Serge
5/10
Partager cet article

Un nouveau concurrent des micros voix à condensateur « low cost » (environ 100 €) vient de pointer son nez : le sE Magneto de chez sE Electronics !

En janvier 2010 le construc­teur anglo-chinois avait déjà lancé le sE X1 avec des carac­té­ris­tiques simi­laires (micro­phone à conden­sa­teur large membrane cardioïde). Cette fois-ci le construc­teur annonce un micro haute­ment sensible et possé­dant une réponse en fréquence très linéaire, idéal pour l’en­re­gis­tre­ment de la voix et des instru­ments acous­tiques. 

Nous avons donc testé ce micro­phone au studio d’en­re­gis­tre­ment Mont­mar­tre­re­cor­ding à Paris 18e, sur diffé­rentes sources, qui corres­pondent à l’uti­li­sa­tion conseillée par le construc­teur : voix mascu­line et fémi­nine, guitare (ryth­mique et arpèges), tom basse et tambou­rin pour les percus­sions acous­tiques. 

Premières Impres­sions

sE Electronics Magneto

Dans la mallette, on découvre un micro­phone au look étrange ainsi qu’une petite pince, avec un pas de vis large, mais qui possède un adap­ta­teur fileté. La forme du micro est assez atypique, avec sa grille plus impor­tante que son corps.

Pendant l’ins­tal­la­tion il s’est avéré que la pince était très étroite et diffi­cile à clip­ser, il ne faut pas avoir peur de l’en­dom­ma­ger pour la fixer au micro ! Au moins, ce dernier tient bien.

Le niveau sonore déli­vré par le sE Magneto est assez élevé, carac­té­ris­tique annon­cée par le construc­teur, et que l’on retrouve de plus en plus sur les dernières géné­ra­tions de micros. Donc un rapport signal/bruit très conve­nable et la possi­bi­lité de ne pas trop pous­ser les préam­plis des home-studistes. Un bon point !

Tests 

Les tests ont été réali­sés avec une partie du maté­riel du studio d’en­re­gis­tre­ment Mont­mar­tre­re­cor­ding avec les micros à conden­sa­teurs larges membranes cardioïdes suivants :

… sur un préam­pli Neve 1073 DPD, impé­dance réglée sur High (1.2kΩ). Le signal audio a été converti par notre Aurora 16 de Lynx Tech­no­logy. 

Voix (femme) :

Voix F Magneto
00:0000:18
  • Voix F Magneto 00:18
  • Voix F T Bone SC400 00:18
  • Voix F U87 00:18
  • Voix F C414 00:18
  • sE Electronics Magneto
    U87 : Pour ceux qui ne connaissent pas le son de ce micro, voici les carac­té­ris­tiques qui en font un micro de premier choix : beau velours, belle défi­ni­tion dans les médiums et aigus doux, avec une légère ouver­ture dans les aigus qui rendent les voix présentes et harmo­nieuses.
  • C414 : Plutôt bien, mais un peu creux dans les hauts médiums par rapport au U87, le bas-médium semble prédo­mi­nant et la voix paraît moins claire.
  • Magneto : On remarque tout de suite le manque de corps et les aigus beau­coup trop présents, ce qui donne un effet très filtré. On perd la chaleur de la voix, le haut-médium a un côté criard, et les extrêmes aigus accen­tuent trop le filet d’air. 
  • T-Bone SC400 : Beau­coup d’ai­gus aussi, mais plus équi­li­bré, un peu plus de corps que le magnéto. Le bas-médium est égale­ment plus géné­reux. Le boost d’ai­gus n’est pas placé sur les mêmes fréquences que le Magneto, il agit sur les extrêmes aigus à partir de 10 K. 

Voix (homme) : 

Voix M Magneto
00:0000:14
  • Voix M Magneto 00:14
  • Voix M T Bone SC400 00:14
  • Voix M U87 00:14
  • Voix M C414 00:14
  • U87 : Toujours ce velours avec des aigus présents, mais pas agres­sifs, aigus que l’on sait homo­gènes une fois rele­vés par EQ (si besoin !)
  • C414 : Un peu moins ample dans le bas, défi­ni­tion du médium un peu moins claire, mais petite bosse autour de 3k avec des extrêmes aigus un peu plus présents que le U87.
  • Magneto : Pas si mal sur ce type de voix, gros boost d’ai­gus parfois criards, mais qui donne un peu de pêche. Sur ce type de voix, le résul­tat est plus musi­cal que le T-Bone.
  • T-Bone SC400 : Boost désa­gréable autour de 12 k, qui fait trop ressor­tir le filet d’air. 

Note : ces premiers tests nous donnent déjà un avis en ce qui concerne la cohé­rence entre les carac­té­ris­tiques annon­cées et le son déli­vré. En effet, la « réponse en fréquence très linéaire » annon­cée par sE Elec­tro­nics nous laisse perplexes. Si le son de ce micro corres­pond à une réponse en fréquence linéaire, qu’en est-il des autres micros de studio comme le U87 ? Seraient-ils tous mous et sourds ? Nous en doutons…

Guitare (arpèges) :

Gtr Arpèges Magneto
00:0000:19
  • Gtr Arpèges Magneto 00:19
  • Gtr Arpèges T Bone SC400 00:19
  • Gtr Arpèges U87 00:19
  • Gtr Arpèges C414 00:19
  • U87 : Le son est chaleu­reux et toujours aussi raffiné dans les médiums
  • C414 : Il sonne un peu sourd comparé au U87 car le bas médium un peu trop prononcé rend les fréquences fonda­men­tales de la guitare un peu floues et trop en avant.
  • Magneto : Un peu dur sur les aigus, mais l’ou­ver­ture n’est pas désa­gréable, le bas ne bave pas, malheu­reu­se­ment les aigus trop présents ne donnent pas assez de marge de manœuvre : les bruits de cordes en sont ampli­fiés et deviennent trop impor­tants.
  • T-Bone SC400 : L’en­semble est plutôt homo­gène, les aigus sont bien présents, mais pas trop agres­sifs, le bas médium est là… Pour un micro à ce prix, le rendu est très satis­fai­sant !

Guitare (ryth­mique) :

Gtr Ryth­mique Magneto
00:0000:16
  • Gtr Ryth­mique Magneto 00:16
  • Gtr Ryth­mique T Bone SC400 00:16
  • Gtr Ryth­mique U87 00:16
  • Gtr Ryth­mique C414 00:16
  • sE Electronics Magneto
    U87 : Le résul­tat ne diffère pas trop de la version en arpèges, toujours aussi harmo­nieux.
  • C414 : Idem, on retrouve les mêmes carac­té­ris­tiques que sur la version en arpèges.
  • Magneto : Pour le coup le son est vrai­ment très dur, beau­coup trop d’ai­gus, et le haut médium est agres­sif et trop poussé ! Cela n’était pas catas­tro­phique sur les arpèges, ces derniers étant rela­ti­ve­ment doux, les aigus ne faisaient que donner plus de préci­sion (même si les bruits de cordes para­sites se retrou­vaient trop en avant). En ryth­mique, le son devient trop métal­lique et agres­sif et ces aigus proémi­nents sont vrai­ment ines­thé­tiques !
  • T-Bone SC400 : Au même titre que le Magnéto, le boost d’ai­gus se fait ressen­tir en mal quand la guitare joue en ryth­mique, mais le résul­tat est moins déran­geant qu’avec ce dernier. L’en­semble, bien qu’as­sez porté sur l’aigu, reste cohé­rent.

Tom Basse:

TOM Magneto
00:0000:06
  • TOM Magneto 00:06
  • TOM T Bones SC400 00:06
  • TOM U87 00:06
  • TOM C414 00:06
  • U87 : Plus de surprises : un bon bas et un bon médium, ça sonne bien.
  • C414 : Un très bon bas aussi, et la petite bosse du C414 se fait ressen­tir dans les hauts médiums et donne une bonne attaque au tom, un choix inté­res­sant.
  • Magneto : Vu les carac­té­ris­tiques que l’on a trou­vées tout au long du test, on pouvait s’at­tendre à une décep­tion : pas de corps, trop d’ai­gus. Seule la compa­rai­son avec l’autre micro d’en­trée de gamme reste inté­res­sante, mais ce n’est vrai­ment pas le micro à choi­sir pour un tom !
  • T-Bone SC400 : La réponse en fréquence colle bien au tom, plus de corps que le Magneto et les aigus sont mieux placés. Il reste cepen­dant loin derrière le C414, mais pour son prix il se défend bien !

Tambou­rin : 

Tambou­rin Magneto
00:0000:07
  • Tambou­rin Magneto 00:07
  • Tambou­rin T Bones SC400 00:07
  • Tambou­rin U87 00:07
  • Tambou­rin C414 00:07
  • U87 : Réponse très fidèle à l’ins­tru­ment, on a bien le corps du tambou­rin et le rendu est très natu­rel.
  • C414 : Petite bosse dans les aigus, un peu moins de corps que le U87, donc moins joli.
  • Magneto : Complè­te­ment filtré, aucun rendu natu­rel, pas de corps. Il ne reste que les aigus ! C’est vrai­ment dommage quand on compare avec le U87, au-delà de la réponse en fréquence difforme, c’est toute l’iden­tité du tambou­rin qu’on perd avec ce micro.
  • T-Bone SC400 : un peu plus de corps que le Magneto, mais trop de boost d’ai­gus au-dessus de 10 kHz.  

Conclu­sion

Malgré les carac­té­ris­tiques de ce micro qui peuvent sembler flat­teuses pour un néophyte, le SE Magneto est le genre de micro qu’on fuit en studio profes­sion­nel ; en effet, son impor­tant manque de corps et ses aigus proémi­nents en font un micro déséqui­li­bré qui donne le plus souvent une sensa­tion de filtrage du son. Pour la majo­rité des cas (y compris pour la voix !) on préfè­rera un micro­phone avec une réponse en fréquence plus harmo­nieuse, quitte à le trai­ter par la suite en l’équa­li­sant par exemple sur certaines fréquences précises qui seront propres à chaque source plutôt que d’avoir un micro qui dispro­por­tionne inva­ria­ble­ment les aigus et le reste du spectre. Il pourra néan­moins avoir sa place auprès d’ama­teurs qui trouvent leurs enre­gis­tre­ments trop étouf­fés, dans ce cas ce micro peut être une solu­tion (tout le monde ne maîtrise pas le mixage ou l’EQ). Pour ce prix ce n’est évidem­ment pas un mauvais micro, mais dans le cadre de ce test, d’autres micros nous ont plus convain­cus.

 Télé­char­gez les fichiers sonores (format FLAC)

  • sE Electronics Magneto
  • sE Electronics Magneto
  • sE Electronics Magneto

 

5/10
Points forts
  • Prix correct
  • Bonne sensibilité/niveau élevé
  • Éclaircit les sources trop sourdes
Points faibles
  • Son trop aigu sur la plupart des sources, manque de corps
  • Pince pas top
  • Pas le meilleur rapport qualité/prix qu’on puisse espérer

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.