sE Electronics Magneto
+
sE Electronics Magneto

Magneto, Micro statique à transistors à large membrane de la marque sE Electronics.

prix public : 99 € TTC
Comparateur de prix
Petites annonces
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Test du sE Electronics Magneto

Test

Magneto Serge

  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail

Un nouveau concurrent des micros voix à condensateur « low cost » (environ 100 €) vient de pointer son nez : le sE Magneto de chez sE Electronics !

En janvier 2010 le constructeur anglo-chinois avait déjà lancé le sE X1 avec des caractéristiques similaires (microphone à condensateur large membrane cardioïde). Cette fois-ci le constructeur annonce un micro hautement sensible et possédant une réponse en fréquence très linéaire, idéal pour l’enregistrement de la voix et des instruments acoustiques. 

Nous avons donc testé ce microphone au studio d’enregistrement Montmartrerecording à Paris 18e, sur différentes sources, qui correspondent à l’utilisation conseillée par le constructeur : voix masculine et féminine, guitare (rythmique et arpèges), tom basse et tambourin pour les percussions acoustiques. 

Premières Impressions

sE Electronics Magneto

Dans la mallette, on découvre un microphone au look étrange ainsi qu’une petite pince, avec un pas de vis large, mais qui possède un adaptateur fileté. La forme du micro est assez atypique, avec sa grille plus importante que son corps.

Pendant l’installation il s’est avéré que la pince était très étroite et difficile à clipser, il ne faut pas avoir peur de l’endommager pour la fixer au micro ! Au moins, ce dernier tient bien.

Le niveau sonore délivré par le sE Magneto est assez élevé, caractéristique annoncée par le constructeur, et que l’on retrouve de plus en plus sur les dernières générations de micros. Donc un rapport signal/bruit très convenable et la possibilité de ne pas trop pousser les préamplis des home-studistes. Un bon point !

Tests 

Les tests ont été réalisés avec une partie du matériel du studio d’enregistrement Montmartrerecording avec les micros à condensateurs larges membranes cardioïdes suivants :

... sur un préampli Neve 1073 DPD, impédance réglée sur High (1.2kΩ). Le signal audio a été converti par notre Aurora 16 de Lynx Technology. 

Voix (femme) :

Voix F Magneto
00:0000:18
  • Voix F Magneto 00:18
  • Voix F T Bone SC400 00:18
  • Voix F U87 00:18
  • Voix F C414 00:18
  • sE Electronics Magneto
    U87 : Pour ceux qui ne connaissent pas le son de ce micro, voici les caractéristiques qui en font un micro de premier choix : beau velours, belle définition dans les médiums et aigus doux, avec une légère ouverture dans les aigus qui rendent les voix présentes et harmonieuses.
  • C414 : Plutôt bien, mais un peu creux dans les hauts médiums par rapport au U87, le bas-médium semble prédominant et la voix paraît moins claire.
  • Magneto : On remarque tout de suite le manque de corps et les aigus beaucoup trop présents, ce qui donne un effet très filtré. On perd la chaleur de la voix, le haut-médium a un côté criard, et les extrêmes aigus accentuent trop le filet d’air. 
  • T-Bone SC400 : Beaucoup d’aigus aussi, mais plus équilibré, un peu plus de corps que le magnéto. Le bas-médium est également plus généreux. Le boost d’aigus n’est pas placé sur les mêmes fréquences que le Magneto, il agit sur les extrêmes aigus à partir de 10 K. 

Voix (homme) : 

Voix M Magneto
00:0000:14
  • Voix M Magneto 00:14
  • Voix M T Bone SC400 00:14
  • Voix M U87 00:14
  • Voix M C414 00:14
  • U87 : Toujours ce velours avec des aigus présents, mais pas agressifs, aigus que l’on sait homogènes une fois relevés par EQ (si besoin !)
  • C414 : Un peu moins ample dans le bas, définition du médium un peu moins claire, mais petite bosse autour de 3k avec des extrêmes aigus un peu plus présents que le U87.
  • Magneto : Pas si mal sur ce type de voix, gros boost d’aigus parfois criards, mais qui donne un peu de pêche. Sur ce type de voix, le résultat est plus musical que le T-Bone.
  • T-Bone SC400 : Boost désagréable autour de 12 k, qui fait trop ressortir le filet d’air. 

Note : ces premiers tests nous donnent déjà un avis en ce qui concerne la cohérence entre les caractéristiques annoncées et le son délivré. En effet, la « réponse en fréquence très linéaire » annoncée par sE Electronics nous laisse perplexes. Si le son de ce micro correspond à une réponse en fréquence linéaire, qu’en est-il des autres micros de studio comme le U87 ? Seraient-ils tous mous et sourds ? Nous en doutons...

Guitare (arpèges) :

Gtr Arpèges Magneto
00:0000:19
  • Gtr Arpèges Magneto 00:19
  • Gtr Arpèges T Bone SC400 00:19
  • Gtr Arpèges U87 00:19
  • Gtr Arpèges C414 00:19
  • U87 : Le son est chaleureux et toujours aussi raffiné dans les médiums
  • C414 : Il sonne un peu sourd comparé au U87 car le bas médium un peu trop prononcé rend les fréquences fondamentales de la guitare un peu floues et trop en avant.
  • Magneto : Un peu dur sur les aigus, mais l’ouverture n’est pas désagréable, le bas ne bave pas, malheureusement les aigus trop présents ne donnent pas assez de marge de manœuvre : les bruits de cordes en sont amplifiés et deviennent trop importants.
  • T-Bone SC400 : L’ensemble est plutôt homogène, les aigus sont bien présents, mais pas trop agressifs, le bas médium est là... Pour un micro à ce prix, le rendu est très satisfaisant !

Guitare (rythmique) :

Gtr Rythmique Magneto
00:0000:16
  • Gtr Rythmique Magneto 00:16
  • Gtr Rythmique T Bone SC400 00:16
  • Gtr Rythmique U87 00:16
  • Gtr Rythmique C414 00:16
  • sE Electronics Magneto
    U87 : Le résultat ne diffère pas trop de la version en arpèges, toujours aussi harmonieux.
  • C414 : Idem, on retrouve les mêmes caractéristiques que sur la version en arpèges.
  • Magneto : Pour le coup le son est vraiment très dur, beaucoup trop d’aigus, et le haut médium est agressif et trop poussé ! Cela n’était pas catastrophique sur les arpèges, ces derniers étant relativement doux, les aigus ne faisaient que donner plus de précision (même si les bruits de cordes parasites se retrouvaient trop en avant). En rythmique, le son devient trop métallique et agressif et ces aigus proéminents sont vraiment inesthétiques !
  • T-Bone SC400 : Au même titre que le Magnéto, le boost d’aigus se fait ressentir en mal quand la guitare joue en rythmique, mais le résultat est moins dérangeant qu’avec ce dernier. L’ensemble, bien qu’assez porté sur l’aigu, reste cohérent.

Tom Basse:

TOM Magneto
00:0000:06
  • TOM Magneto 00:06
  • TOM T Bones SC400 00:06
  • TOM U87 00:06
  • TOM C414 00:06
  • U87 : Plus de surprises : un bon bas et un bon médium, ça sonne bien.
  • C414 : Un très bon bas aussi, et la petite bosse du C414 se fait ressentir dans les hauts médiums et donne une bonne attaque au tom, un choix intéressant.
  • Magneto : Vu les caractéristiques que l’on a trouvées tout au long du test, on pouvait s’attendre à une déception : pas de corps, trop d’aigus. Seule la comparaison avec l’autre micro d’entrée de gamme reste intéressante, mais ce n’est vraiment pas le micro à choisir pour un tom !
  • T-Bone SC400 : La réponse en fréquence colle bien au tom, plus de corps que le Magneto et les aigus sont mieux placés. Il reste cependant loin derrière le C414, mais pour son prix il se défend bien !

Tambourin : 

Tambourin Magneto
00:0000:07
  • Tambourin Magneto 00:07
  • Tambourin T Bones SC400 00:07
  • Tambourin U87 00:07
  • Tambourin C414 00:07
  • U87 : Réponse très fidèle à l’instrument, on a bien le corps du tambourin et le rendu est très naturel.
  • C414 : Petite bosse dans les aigus, un peu moins de corps que le U87, donc moins joli.
  • Magneto : Complètement filtré, aucun rendu naturel, pas de corps. Il ne reste que les aigus ! C’est vraiment dommage quand on compare avec le U87, au-delà de la réponse en fréquence difforme, c’est toute l’identité du tambourin qu’on perd avec ce micro.
  • T-Bone SC400 : un peu plus de corps que le Magneto, mais trop de boost d’aigus au-dessus de 10 kHz.  

Conclusion

Malgré les caractéristiques de ce micro qui peuvent sembler flatteuses pour un néophyte, le SE Magneto est le genre de micro qu’on fuit en studio professionnel ; en effet, son important manque de corps et ses aigus proéminents en font un micro déséquilibré qui donne le plus souvent une sensation de filtrage du son. Pour la majorité des cas (y compris pour la voix !) on préfèrera un microphone avec une réponse en fréquence plus harmonieuse, quitte à le traiter par la suite en l’équalisant par exemple sur certaines fréquences précises qui seront propres à chaque source plutôt que d’avoir un micro qui disproportionne invariablement les aigus et le reste du spectre. Il pourra néanmoins avoir sa place auprès d’amateurs qui trouvent leurs enregistrements trop étouffés, dans ce cas ce micro peut être une solution (tout le monde ne maîtrise pas le mixage ou l’EQ). Pour ce prix ce n’est évidemment pas un mauvais micro, mais dans le cadre de ce test, d’autres micros nous ont plus convaincus.

 Téléchargez les fichiers sonores (format FLAC)

  • sE Electronics Magneto
  • sE Electronics Magneto
  • sE Electronics Magneto

 

Notre avis :
Points forts Points faibles
  • Prix correct
  • Bonne sensibilité/niveau élevé
  • Éclaircit les sources trop sourdes
  • Son trop aigu sur la plupart des sources, manque de corps
  • Pince pas top
  • Pas le meilleur rapport qualité/prix qu’on puisse espérer
À propos de nos tests
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Pin it
  • Mail