Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Akoustik Piano
Photos
1/15

Native Instruments Akoustik Piano

Annonces Native Instruments Akoustik Piano

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Avis

Note moyenne :
( 4.5/5 sur 11 avis )
6 avis
55 %
4 avis
36 %
1 avis
9 %
Donner un avis
Rapport qualité/prix :

"Un peu déçu"

Native Instruments Akoustik PianoPublié le 28/05/11 à 12:18
J'ai trouvé ce produit correct, mais sans plus. J'avoue que j'étais un peu déçu.

Les concurrents sont nettement meilleurs et je ne referais plus ce choix.

En plus j'ai du mal à le bien placé dans les mix
»

Native Instruments Akoustik PianoPublié le 19/05/09 à 05:32
Ayant eu la chance de l'avoir utilisé pendant un bon moment,je pense qu'il s'agit la d'un choix qu'il serait tout à fait possible de refaire, à condition bien sur qu'on ne veuille pas le meilleur de ce qui se fait dans ce domaine, je veux parler du Quantum Leap Pianos d'East West.
Je pense donc mettre l'Akoustik Piano avant le Pianoteq et The Grand 2,et après QLP, tout en insistant sur le fait qu'il s'agit la d'un bon produit.
»

Native Instruments Akoustik PianoPublié le 03/06/08 à 17:38
Pour ma part, j'ai pu tester Ivory, the grand 2(bon rapidement donc je ne critiquerai pas ce dernier mise à part son interface peu claire) Art Vista, Pianotteq 2(trial) et Akoustik Piano.

Pour moi Akoustik piano est le meilleur car il est très polyvalent, je m'explique : (je reprend un autre avis que j'avais posté)

Il y a 4 pianos dotés de sonoritées différentes :

le steinway Concert Grand D rappelle le Yamaha de Ivory, très puissant, style jazz
le Boesendorfer 290, est très clair, et se rapproche du pianoforte du 19e (limite clavecin)
le Bechstein D 280 est parfait pour le classique, très doux tout en restant clair dans les aigus

On peut ouvrir ou fermer le piano, modifier......
Lire la suite
Pour ma part, j'ai pu tester Ivory, the grand 2(bon rapidement donc je ne critiquerai pas ce dernier mise à part son interface peu claire) Art Vista, Pianotteq 2(trial) et Akoustik Piano.

Pour moi Akoustik piano est le meilleur car il est très polyvalent, je m'explique : (je reprend un autre avis que j'avais posté)

Il y a 4 pianos dotés de sonoritées différentes :

le steinway Concert Grand D rappelle le Yamaha de Ivory, très puissant, style jazz
le Boesendorfer 290, est très clair, et se rapproche du pianoforte du 19e (limite clavecin)
le Bechstein D 280 est parfait pour le classique, très doux tout en restant clair dans les aigus

On peut ouvrir ou fermer le piano, modifier l'endroit, régler le bruit des touches et de la pédale...

A noter que l'interface est géniale : très sobre, très belle très intuitive (seul regret lorsqu'on ferme le piano, si on passe en plein écran, il est ouvert, mais bon c'est un détail), ivory est confus, et Art Vista minimaliste.

Finalement je garderai donc Akoustik Piano.
Lire moins
»

Native Instruments Akoustik PianoPublié le 09/03/08 à 23:25
Je l'utilise depuis 7 mois, piloté par un Kawai MP8. J'ai eu tout le loisir d'essayer quelques concurrents en même temps : Steinberg Grand II, Synthology Ivory et Pianoteq. J'ai installé la version 24 bits de la librairie (il y une version 16 bits, moins gourmande en place sur le disque, et moins gourmande en mémoire également). C'est utilisable avec 2 Go de mémoire vive, mais plus à l'aise avec 4 Go (et, même si NI ne le garantit pas, cela fonctionne sous un système 64 bits).

Mon utilisation principale, et mon but, c'est d'obtenir une configuration piano numérique + logiciel qui me permette de me rapprocher le plus des sensations d'un vrai piano acoustique. Je suis pianiste amateur,......
Lire la suite
Je l'utilise depuis 7 mois, piloté par un Kawai MP8. J'ai eu tout le loisir d'essayer quelques concurrents en même temps : Steinberg Grand II, Synthology Ivory et Pianoteq. J'ai installé la version 24 bits de la librairie (il y une version 16 bits, moins gourmande en place sur le disque, et moins gourmande en mémoire également). C'est utilisable avec 2 Go de mémoire vive, mais plus à l'aise avec 4 Go (et, même si NI ne le garantit pas, cela fonctionne sous un système 64 bits).

Mon utilisation principale, et mon but, c'est d'obtenir une configuration piano numérique + logiciel qui me permette de me rapprocher le plus des sensations d'un vrai piano acoustique. Je suis pianiste amateur, avec une bonne dizaine d'années d'études et le double de pratique, et joue aussi bien du classique que du jazz et de la variété.

Déjà, au niveau utilisation, et clarté de l'interface, c'est le plus agréable et le plus simple (quoique Pianoteq se débrouille très bien aussi là-dessus). Il possède un enregistreur intégré, et on peut jouer sur les paramètres de base : choix du piano, de la pièce (reverb), ouverture du couvercle (ouvert, semi-ouvert, fermé), accord (fréquence du La et type de gamme), dynamique, réponse au toucher, largeur stereo, etc, le tout sans jongler avec différents onglets ou boîte de dialogue. A côté, The Grand est rustique, et Ivory confus.

Mais ce que j'aime avant tout, c'est le son du Bechstein ! J'avoue que j'en jouerais pendant des heures juste pour le plaisir du son. Très équilibré, un timbre très caractéristique dans l'octave médiane qui lui confère une expressivité quasi vocale, des aigus raffinés mais avec un rien de brillance, de beaux graves sans aucun débordement, pour moi c'est le piano idéal. Le seul reproche qu'on puisse lui faire est qu'il ne répond pas très bien aux attaques forte (il faut se déchainer sur le clavier pour obtenir un fortissimo), comme si le haut de la dynamique était un peu tassé. Contrepoint de ce défaut, impossible d'éprouver la moindre lassitude même après plusieurs heures de jeu.

Le son du Boesendorfer est très intéressant aussi, ceux qui veulent se rapprocher de la sonorité d'un piano 19ème (voire pianoforte) en seront certainement ravis. Mais j'ai un peu de mal à en maitriser la dynamique, c'est un piano assez puissant qui répond très vite et requiert un toucher de fée pour rester dans la zone pianissimo (et pourtant, j'ai réglé mon MP8 en toucher lourd). Peut-être qu'en jouant un peu sur le réglage de la courbe de vélocité, il serait possible d'obtenir quelque chose de plus maitrisable). Mais je suppose que s'il est réglé ainsi, c'est que le piano d'origine a lui-même un caractère un peu emporté.

Le son du Steinway (ce n'est d'ailleurs pas exactement un son de Steinway, mais un Steinway D retravaillé, pourquoi, je l'ignore !) m'a dérouté au départ. J'avais du mal à faire ressortir une mélodie au milieu de nombreuses notes (comme dans l'impromptu no.3 D899 de Schubert, ou l'étude op.25 no.1 de Chopin), en raison d'une dynamique étrangement répartie : par exemple l'octave de Do4 à Do5 est en retrait par rapport aux notes plus graves, très puissantes. En fait, il faut le voir comme un piano destinée à une grande salle, et donc choisir des paramètres idoines : il vaut donc mieux éviter la position "Close", mais plutôt "Near" voire "Medium" ou "Far", et "agrandir" le lieu d'écoute en augmentant le paramètre "Size". Là, on se rend compte que le piano est un monstre ! De plus, avec ces paramètres, le déséquilibre observé entre graves et aigus s'atténue. Bref, c'est un piano pour une grande salle de concert et pas pour jouer dans son salon. Concernant le timbre, c'est aussi le piano le moins typé, mais avec un très joli aigu.

Le Steingraber enfin est plus anecdotique, puisqu'il est tout sauf parfait, mais c'est intéressant de la part de Native Instruments d'avoir inclus un piano droit un peu ancien, accordé certes mais avec un passé qu'on sent non négligeable :-) Idéal pour faire du stride, ou un son un moins clean.

L'autre point qui m'a fait choisir ce logiciel, c'est son moteur de reverb qui produit des ambiances très naturelles, et très faciles à exploiter : il suffit juste de choisir une des quatre salles (studio d'enregistrement, jazz club, concert hall, cathédrale). J'utilise principalement concert hall, ou parfois jazz club. Le naturel de la reverb vient de ses algorithmes à convolution, certes plus exigeants pour le processeur, mais très réalistes par rapport à une reverb traditionnelle. C'était ce point qui m'a fait renoncer à Pianoteq. Bien sûr, on peut toujours combiner n'importe quel plugin d'instrument avec un bon plugin de reverb, mais Akoustik Piano présente l'avantage d'une solution intégrée avec une très bonne reverb.

Un mot sur la concurrence : des trois autres logiciels essayés, Ivory m'avait paru assez crédible, mais moins réaliste. Pianoteq est très intéressant dans le concept, mais la gamme médiane sonne trop artificiellement à mon goût. Quant à Grand II, je ne vois vraiment rien à dire pour sa défense !

Concernant les moins, j'en vois deux:
- La pédale est mal gérée. Le logiciel ne réagit pas du tout jusqu'à mi-course, puis déclenche tout ensuite. C'est "tout ou rien" ! Ce point m'avait paru rédhibitoire au départ, et puis je m'y suis habitué, mais il est clair que ce n'est pas vraiment naturel. J'ose encore espérer que NI y remédiera prochainement.
- Mon contact avec le support de NI a été un peu décevant. L'enregistreur a un bug quand on tente d'exporter en .wav l'enregistrement, et tout ce que le support à trouver à répondre, c'est "essayez d'installer les échantillons 16 bits, ou sinon essayez de défragmenter votre disque dur (apparemment ils ignorent que sous vista c'est défragmentation automatique une fois par semaine).

Mais il est clair que le rapport qualité/prix est bon, et que je referais ce choix sans hésiter.

[avis mis à jour après essai plus approfondi du concert grand d]
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Native Instruments
  • Modèle : Akoustik Piano
  • Catégorie : Pianos acoustiques virtuels
  • Fiche créée le : 14/06/2006

http://fr.audiofanzine.com/piano-acoustique-virtuel/steinberg/The-Grand-2/editorial/tests/akoustik-piano-vs-the-grand-2.html

 

Akoustik Piano


Akoustik Piano

Akoustik Piano propose 4 pianos virtuels samplés à partir de trois pianos à queue (Steinway D, Bechstein D 280 et Boesendorfer 290 Imperial) et un piano droit (Steingraeber 130).
De nombreux paramètres sont ajustables parmis lesquels l'accordage bien sûr, mais aussi la réponse à la vélocité, la résonance des cordes, le bruit des parties mécaniques - aussi bien des touches que des pédales - ou encore l'ambiance de la salle (studio, club de jazz, salle de concert et cathédrale).

Akoustik piano peut fonctionner de manière autonome ou sous forme de plug-in VST, Audio Units, RTAS ou DXi.

»

Autres pianos acoustiques virtuels Native Instruments

Autres catégories dans Pianos & orgues virtuels

Autres dénominations : akoustik piano, akoustikpiano

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.