Yamaha CP-70
+

Yamaha CP-70

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

CP-70, Piano électrique de la marque Yamaha.


5 avis d'utilisateurs

Fiche technique Yamaha CP-70

  • Fabricant : Yamaha
  • Modèle : CP-70
  • Catégorie : Pianos électriques
  • Fiche créée le : 29/08/2005

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

Distribué par Yamaha Music Europe

»

Acheter d'occasion Yamaha CP-70

Yamaha CP-70 Vends Yamaha CP60M 1 800 € »
Yamaha CP-70 Vends Piano Yamaha CP 70 avec Flight-Case 3 600 € »

Avis utilisateurs Yamaha CP-70

Note moyenne :4.8( 4.8/5 sur 5 avis )
 4 avis80 %
 1 avis20 %
wx2buzz25/05/2014

L'avis de wx2buzz"Un Classique, Inimitable"

Yamaha CP-70
Heureux propriétaire d'un CP70B depuis un petit moment déjà, je dois dire que ce clavier mérite sa réputation de Classique parmis les Claviers. Avec le CP80, la référence en terme de "Electric Grand".

Je tairai ici les spécifications techniques compte tenu que les avis des autres membres sont déjà bien étoffé en la matière. J'essaireai plutôt de les complèter avec mon experiences.

Nous avons donc là un Piano Électrique d'une grande qualité, robuste et taillé pour la route. Le poids de la bête est conséquent mais le transport se fait sans problème et le poids est bien répartit. En ce qui me concerne, je ne crois pas qu'il bougera de chez moi d'abord parce que je ne possède pas les coffrets de transport originaux et ensuite parce qu'il existe aujourd'hui des claviers beaucoup plus portable en situation de concert.

Le piano se monte en très peu de temps et très facilement. moins de 5minutes et c'est prêt à jouer!Les pattes fournis avec le piano sont robuste et on ne peut plus stable.

Concernant l'accordage, le CP70 tiens très bien l'accord sur de longues périodes sans qu'on ai trop besoin d'y retoucher. C'est un sujet controversé (qui fait d'ailleurs l'objet d'un Thread sur le forum) mais de mon expérience personnel, je peux dire qu'il est possible et absolument satisfaisant de procéder à l'accordage du CP70 soi-même si on est un peu débrouillard. J'ai accordé le miens à l'aide d'une clé d'accordage standard et d'un BOSS TU-12H et je dois dire que le résultat m'est pleinement satisfaisant. Le tout se fait généralement en une heure.

Concernant l'utilisation, ce fut d'abord un choc au niveau du clavier, moi qui venait d'un Rhodes, Nord Stage et Hammond.
Le Clavier du CP70 en est un véritable de piano! Au début, je le trouvais lourd mais une fois qu'on y es habitué, on adore et ce sont finalement les autres claviers qui semble avoir un toucher léger qui n'ont rien du confort de celui d'un piano. Peut-être le CP70 a-il fait naître en moi mes premiers caprice de pianniste?! Quoi qu'il en soit, c'est un plaisir que de poser les mains sur le clavier!

En acoustique, le fait qu'il ne sonne pas très fort est vraiment appréciable pour s'amuser la nuit sans déranger personne, même s'il y a tout le monde qui dort. Et ça c'est géniale!

Du côté de la sonorité, pas de surprise, c'est "LE" son de Piano Électrique par exellence. Reconnaissable parmis tout les autres et innimitable. Rien d'autre au monde ne sonne comme le CP70. C'est un son signature! Plein,cristallin et métallique par moment (Dans le bon sens du terme).

Le Tremolo se montre étonnamment polyvalent et savoureux. L'égalisateur quant à lui est efficace de façon satisfaisante sans être super. Je trouve cependant que le potard Treble tend à faire sonner le CP70 très Nasillard lorsque monté. c'est un peu dommage car l'absence de boost des hautes fréquences manque un peu lorsqu'on recherches certaines sonorités. Une pédale d'EQ dédié ou l'EQ d'un ampli devra combler cet faiblesse.

Concernant la boucle d'éffet intégré, c'est une option qui est fortement apprécié et qui se porte très utile! Cependant, le niveau de sortie de la boucle d'éffet est assez faible et loin des standards d'aujourd'hui. Cela ne gène cependant pas l'opération même.

Le niveau de sortie générale Via Jack 1/4 est également faible pour une électronique active.

Pour l'amplification, j'ai eu la chance de l'essayé avec bon nombre d'amplificateur (Twin Reverb, Ampeg B-15s, Gallien Krueger 800rb etc.) et celui qui lui va le mieux est le Roland Jazz Chorus. Les deux s'entendent vraiment bien. Le JC met vraiment le CP70 en valeur avec un son claire riche et très définie. l'ajout de reverb et de son légendaire Chorus vient également mettre la cerise sur le gâteau.

J'aime :
-Sa sonorité signature légendaire absolument innimitable
-Sa prestance d'instrument indescructible et superbement construit
-Sa facilité de transport/installation (Si j'avais les Flycases)
-La sensation de jouer sur un VRAI instrument qui a une âme propre
-Son faible volume sonore en acoustique qui permet de jouer tard le soir
-Sa capacité a garder un bon accordage longtemps

J'aime moins :
-son potard d'égalisation treble qui rend le CP70 Nasillard
-Son faible niveau de sortie (Boucle et sorties 1/4)
Certains le trouveront "Limité" mais tout les vieux EP's ne le sont-il pas?

Par ailleurs, ce piano n'est pas au normes d'aujourd'hui et c'est bien normale. Il est lourd, encombrant, limité, a certaines tares techniquement parlant (Niveau de sortie, Efficacité de l'EQ) et est dispendieux à se procurer. Pour ceux qui veulent tout les sons dans une boite, il y a les Nord pour ça!

Mais finalement, je l'adore et je pense ne jamais m'en défaire. Je referais ce choix sans aucune hésitation.
»
Michael-David06/12/2010

L'avis de Michael-David"Légendaire"

Yamaha CP-70
Je viens juste d'acheter le piano de mes rêves : Un Yamaha CP-70b Electric Grand piano ! Pas besoin de vous signifier ma joie : cet instrument est inconstestablement très bien conçu et a vraiment mérité son succès commercial et artistique : tous les grands ont joué dessus et nombreuses sont les productions 70-80-90 et même 2000 ou il est présent.

Sorti dans le milieu des années 70, du temps ou on construisait des machines faites pour durer, solides, facilement réparables, mais furieusement lourdes ! Tout en bois et en métal, avec de vraies cordes et marteaux, un vrai son de piano traditionnel, compris dans un cadre en fonte de taille modeste, en trois parties croisées. C'est de l'orfèvrerie, et avoir un dos solide vous serait conseillé !

Le toucher est assez comparable à un piano quelconque, la dynamique est néammoins moindre, les marteaux sont plus courts et les cordes plus dures. Etant conçu pour la scène, le montage bien étudié, est assez simple et en deux flight-cases, vous pouvez balader un vrai piano sans avoir à le réaccorder sans cesse, il tient très bien l'accord, sous les écarts de température comme les aléas du transport, essayez de retrouver ça dans un piano récent !

Le son est très propre et cristallin. Les basses sonnent un peu sèchement, mais elles ne sont composés que d'une seule corde par note, contre deux pour les aigues. Vous pouvez jouer dans votre appartement sans énerver votre famille, ou sans déranger les voisins, le son y est moins important, et en relevant le capot supérieur, vous pouvez le rendre plus clair.

Mais ce qui fait l'interet de ce piano, parmi les autres interets qu'il inspire : c'est le fait qu'on puisse l'amplifier sans probleme : deux jack ou deux cables XLR sur une table de mixage un poil réglée, et vous obtenez LE son de piano des années 70/80. A moi les envolées musicales de Phil Collins, Vangelis ou Tony Banks ! Vous pouvez également aposer un générateur d'effet, comme une pédale et ajuster le son avec un équalizer "Bass/middle/Treble". Il y a également un générateur de trémolo dont vous pouvez régler l'amplitude et la profondeur.

Il est vrai que cet instrument a été délaissé dans la 2ème moitié des années 80, suite à l'apparition des pianos numériques, mais remis au gout du jour par Keane, sa côte a remonté et il a commencé à se faire rare. Mais au vu de sa qualité et de ses nombreux atouts (comme sa taille modeste, son maintien de l'accord, son électronique fiable, sa praticité d'enregistrement, son look, sa renommée) il mérite qu'on lui consacre 2000 euros, il vieillit très bien et les pièces de rechange existent toujours.

A posséder quand on cherche un vrai piano à cordes, mais si vous avez une santé fragile, ne faites pas de tournées avec !
»
azilys10/09/2004

L'avis de azilys

Yamaha CP-70
Le piano électro-acoustique des années 70-80 par excellence. 8 modèles en tout de 1975 à 1985 : les CP70/80, les CP70B/80B (avec des sorties en XLR), les CP70D/80D (avec un equaliseur graphique) et les CP70M/80M (identiques aux modèles D avec une sortie MIDI permettant de contrôller un clavier sur 2 canaux grace à un système de split). Le CP70 comporte un clavier de 73 notes alors que son grand frère le CP80 comporte un clavier de 88 notes. Depuis le modèle B, le CP70 comporte 2 sorties XLR et deux sorties Jack sur le côté gauche (jacks fournis avec le piano, merci Yamaha !!!). Sur le côté droit, on trouve la prise pour l'alimentation (une fiche Cannon 2 broches) et l'interrupteur. Sur le panneau avant (CP70B/80B), on trouve un insert d'effet permettant d'ajouter un chorus ou une reverb par exemple. Une corde par note dans le grave puis deux cordes par note. Un micro piezzo sous chaque note, disposé sur le cadre. A signaler aussi le trémolo intégré qui, dans les ballades, est du plus bel effet !

Que dire du toucher, sinon qu'il est exceptionnel. C'est un vrai piano donc le toucher est celui d'un piano 1/4 de queue. Il est assez dûr tout de même mais, combiné au son de l'instrument, il permet une très grand expression et procure d'énormes sensations de jeu. Il faut cependant passer un peu de temps dessus pour trouver un son. Il faut règler l'équalisation de manière à ce que le son soit homogène. J'utilise un règlage comme celui-ci : je diminue les basses (potentiomètre sur 4), et je booste les mediums et les aigus (potentiomètres sur 6). Le CP70/80 est donc simple d'utilisation. Sur les modèles D et M, l'équaliseur peut être actif ou bypassé ce qui permet encore plus de souplesse sur le son. Sur les modèles M, on peut bypasser la transmission MIDI et changer le point de split. Les manuels d'utilisation pour les modèles B, D et M sont encore téléchargeables au format Pdf sur le site de Yamaha US.
Quelques inconvénients cependant : tout d'abord le poids (62 Kgs pour la partie clavier, 68 Kgs pour la queue). Il vaut mieux avoir des copains camionneurs ou déménageurs à proximité de l'engin !!! Autre inconvénient, l'âge de la bête. Ces pianos vieillissent très bien mais on ne trouve plus de pièces de rechange. Yamaha a stoppé la fabrication depuis 1997. Pour les cordes, il s'agit pour les cordes graves de cordes traditionnelles de piano à queue Yamaha. Par contre, les autres cordes sont spéciales (matériau différent) mais en cas de cassage de cordes, il suffit d'aller voir un fileur de cordes de piano pour qu'il la refasse à l'identique, ou contacter la société Mapes (fabriquant de cordes) grace à leur site : http://www.mapeswire.com/. Attention également à l'alimentation qui, par sa connectique très spéciale, est difficile à remplacer aujourd'hui. Il existe une méthode pour la remplacer sur ce site : http://www.oceanbeach.com/ches/daves_gear/cp70ps.html
La bête est difficile à accorder, surtout dans les graves. Ceci est dû à son architecture. Comme le cadre est petit, il est sujet à de fortes déformations dûes aux tensions des cordes. Comme ces pianos sont prévus pour la scène à l'origine, ils sont sujets aux déplacements. Cependant, j'ai pu remarquer que l'accord ne bougeait pas tant que ça après transport. Il faut faire attention à le transporter et le manipuler avec précautions. Il est pratique d'avoir une clé d'accord et des coins afin de pouvoir retoucher l'accord en cas de besoin.

Le son est unique. Pour s'en rendre compte, il suffit d'écouter les ballades de Phil Collins (Long Way to Go, Groovy Kind of Love). Principaux utilisateurs : George Duke, Peter Gabriel, Phil Collins, Herbie Hancock, John Paul Jones (Led Zeppelin); Michael McDonald (The Doobie Brothers), Art Mengo ("Live au Mandala").
Je suis pianiste de jazz et j'avais peur au début d'utiliser le CP70 dans le quartet dans lequel je joue. Tout simplement car le CP70 a une sonorité très particulière, très ronde, très chaude. J'ai décidé de l'utiliser sur une maquette du quartet pour essayer, et là, surprise. Le CP70 apporte une couleur particulière et beaucoup plus intimiste qu'un piano traditionnel. Combiné avec le Rhodes, c'est une pure merveille. Une petite réverb et un léger chorus sur certains titres et le tour est joué.

J'ai acheté un CP70B en juin 2004. J'en rêvais depuis des années. Lorsque j'ai joué sur un CP70 pour la première fois, je savais que je ne pourrais plus m'en passer. Mais je me suis posé beaucoup de questions. Est-ce que je vais pouvoir le jouer dans tous les styles de musique, est-ce que le son n'est pas trop typé ? J'ai en fait décidé d'en faire ma couleur personnelle. Je ne le vendrais pour rien au monde J'aime son toucher, sa couleur, son esthétique. Ce piano est un prodige d'architecture. Imaginez un piano qui se sépare en deux et qui est parfaitement équilibré (je n'ai pas les renforts de pieds sur le mien, et ça ne l'empêche pas de tenir debout !!!). Les CP70/80 valaient aux alentours de 8500 - 10000 €. La côte d'occasion est aux alentours de 1500 - 1800 € pour un CP70. Le modèle le plus courant est le CP70B. Impossible d'avoir des informations par Yamaha pour les numéros de série car ils ne gardent pas d'archives concernant les instruments électriques (seulement pour les pianos et ce, pendant une durée de 50 ans). Une sonorité irremplaçable, inimitable tout simplement ... Bon aller, un dernier site pour les amateurs de CP70 et ceux qui vont le devenir. Ce sont les plus belles photos de CP70 que j'ai jamais vu : http://www.cathedralstone.net/Pages/YamahaCP70B.htm
»
virtuasound27/12/2003

L'avis de virtuasound

Yamaha CP-70
Je l'utilise depuis + de 10ans est ne m'en séparerais pas....Toucher et sonorité incomparable...Deux inconvénients: le poids!!! Et il faut le réacorder souvent aprés transport...C'est le prix de l'electroacoustique...
»

Images Yamaha CP-70

  • Yamaha CP-70
  • Yamaha CP-70
  • Yamaha CP-70
  • Yamaha CP-70

Vidéos Yamaha CP-70

Fichiers audio Yamaha CP-70

Manuels et autres fichiers Yamaha CP-70

Découvrez d'autres produits !

Autres pianos électriques Yamaha

Autres catégories dans Pianos et orgues

Autres dénominations : cp 70, cp70

Forums Yamaha CP-70

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.