Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Magix Variverb Pro
Photos
1/1

Test Magix Variverb Pro

Les boites à Magix
8/10
Partager cet article

Magix, le papa de Samplitude, propose aujourd’hui des packs de plug-ins, issus de son célèbre séquenceur, au format VST afin de les utiliser avec votre programme hôte préféré…

Magix, le papa de Sampli­tude, propose aujour­d’hui des packs de plug-ins, issus de son célèbre séquen­ceur, au format VST afin de les utili­ser avec votre programme hôte préfé­ré…

Boites

Trois packs nous sont ici propo­sés, dont AM-suite, compre­nant des effets de sound design, VE-suite, qui offre des effets de modu­la­tion et Vari­verb pro, une réverbe à impul­sions. Il est à noter que ces trois packs ne tournent que sur PC. Cerise sur le gâteau, Magix nous offre avec chaque pack une version SE de Sampli­tude, ce qui repré­sente une véri­table plus-value à l’achat (Sampli­tude SE est en vente on-line sur le site de Magix au prix de 49€). Mais ouvrons vite ces packs pour voir ce qu’ils nous offrent !

Présen­ta­tion et instal­la­tion

Je commence donc par instal­ler le pack Vari­verb (mais en fait, les trois packs peuvent être instal­lés à partir d’un seul CD, ainsi vous acti­vez seule­ment le ou les packs ache­tés, c’est pratique). Le packa­ging est très simple, il est composé de la boite, d’un manuel (unique­ment en Anglais et Alle­mand) et d’un CD-ROM, sur lequel les codes d’ac­ti­va­tion sont notés. Les premières étapes d’ins­tal­la­tion sont simples, atten­tion toute­fois à ne pas oublier de cocher “Sampli­tude SE” car, par défaut, il n’ins­talle pas le séquen­ceur. Les logi­ciels sont propo­sés unique­ment en Anglais ou en Alle­mand.

Passée cette étape d’ins­tal­la­tion basique, Magix nous demande d’ac­ti­ver Sampli­tude On-line, donc un accès Inter­net est impé­ra­tif ! Après avoir donné son numéro de série et ses coor­don­nées, il suffit de rentrer tout simple­ment le code d’ac­ti­va­tion récu­péré et d’en­voyer le formu­laire pour lancer l’ac­ti­va­tion du logi­ciel. Certes la mani­pu­la­tion prend un peu de temps, mais l’ac­ti­va­tion en ligne permet au fabri­cant d’évi­ter le pira­tage « direct », et en même temps oblige l’uti­li­sa­teur à lais­ser ses coor­don­nées complè­tes…

Pas si light que ça

Magix

Alors là autant vous le dire tout de suite, ce Sampli­tude SE est vrai­ment complet. Person­nel­le­ment, j’adore Sampli­tude, car son moteur audio est propre, léger et ses capa­ci­tés d’édi­tion par clips sont redou­ta­bles… C’est un séquen­ceur bien trop méconnu et je ne saurais trop vous conseiller d’ins­tal­ler sa version de démo télé­char­geable sur le site de Magix afin que vous puis­siez vous en rendre compte par vous-même.

Sampli­tude SE est basé sur le moteur de Sampli­tude 8, très stable. En analy­sant le tableau des diffé­rences entre les versions, il est facile de se rendre compte qu’à part quelques outils surround, quelques effets, ou encore la limi­ta­tion à 8 entrées maxi­mum en recor­ding simul­tané (48 pistes maxi­mum), cette version SE dispose de la plupart des fonc­tion­na­li­tés de la version 8. Je vous invite à jeter un oeil sur le tableau compa­ra­tif des fonc­tion­na­li­tés qui vous indiquera préci­sé­ment les diffé­rences.

Une fois le bon dossier VST para­mé­tré dans Sampli­tude, je redé­marre et là commence une nouvelle phase d’ac­ti­va­tion : celle des plug-ins. Cette fois-ci, je dois créer un compte sur le site de Magix afin d’en­voyer ma demande d’ac­ti­va­tion. C’est un peu long car les détails deman­dés sont nombreux. Toute­fois, une fois ce compte créé, le proces­sus d’ac­ti­va­tion est beau­coup plus rapide pour les autres plug-ins (3 étapes). (À noter que Magix vous propose d’es­sayer en démo les plugs que vous n’avez pas ache­tés).

Vari­verb Pro

Vari­berb Pro est une réverbe à réponses impul­sion­nelles, basée sur des modèles algo­rith­miques. Au lieu de se baser sur des formules mathé­ma­tiques, elle répond en fonc­tion d’un grand nombre de para­mètres repro­dui­sant un modèle de réverbe natu­relle. Vari­verb Pro n’est donc pas une simple réverbe « robot », réagis­sant de manière méca­nique (comme il est fréquent d’en trou­ver sur le marché), mais au contraire, elle se repose sur un modèle de réso­nance vivant qu’elle repro­duit en le travaillant avec ses réglages.

La barre des plug-ins Magix


Chaque plug-in Magix intègre une barre de contrôle permet­tant de char­ger des programmes ou des banks (ensembles de presets). Vous pour­rez égale­ment swit­cher rapi­de­ment entre deux réglages, via la fonc­tion A=>B inté­grée au plug-in et permet­tant tout simple­ment d’ef­fec­tuer une compa­rai­son de réglage entre le preset de base qui a été chargé et celui modi­fié. Si vous souhai­tez coller les modi­fi­ca­tions au preset de base, une fonc­tion ‘copier’ est présente entre les deux lettres : pratique et rapide ! Un bouton bypass et un bouton reset viennent complé­ter le tout.

Je branche donc ma guitare dans Sampli­tude afin d’es­sayer cette superbe réverbe à impul­sion. Vari­verb pro offre une inter­face simple et convi­viale, avec au centre de la fenêtre une visua­li­sa­tion graphique de la durée et de l’am­pli­tude de l’ef­fet. Sur la partie supé­rieure, de nombreux presets (75 en tout) sont dispo­nibles via une fenêtre dérou­lante, offrant un très large panel des sons dispo­nibles ! Chaque banque et chaque programme que vous créez sont sauve­gar­dables sur le disque dur. Une des parti­cu­la­ri­tés de cette réverbe est égale­ment qu’elle permet un contrôle MIDI facile, en offrant à l’uti­li­sa­teur une inter­face de recon­nais­sance des contrô­leurs MIDI. Nous pouvons zoomer la vue 2D de l’ef­fet, ce qui permet d’ef­fec­tuer des réglages précis, au moyen des trois potards du bas (Size – Decay – High Damp).

Voici quelques extraits. Le son est pris avec une guitare Ibanez bran­chée en direct sur une Fire­face 400 RME. Le son est simple et chaleu­reux.

Autant le dire tout de suite, les réglages possibles sont quasi infi­nis ! À partir des 16 réverbes de base, vous trou­ve­rez la réverbe qu’il vous faut (Room A, Room B, Hall A, Hall B, Retro Room, Retro Hall, Plate A, Plate B, Nonlin gate, Nonlin Reverse, Spring A, Spring B, HQ Room A, HQ Room B, HQ Hall A, HQ Hall B). Autre détail amusant : vous pouvez tester votre réverbe avec trois sons inté­grés au plug : « Stick, Snap et Vocal ».

Pour conclure sur cet effet, disons qu’il donne tout de suite LE son. Cela rend d’au­tant plus diffi­cile le choix d’une réverbe. Les fonc­tions dry mix et wet mix sont égale­ment très sensibles, et l’ef­fet varie réel­le­ment lorsqu’on l’injecte plus ou moins dans le son (l’ef­fet réagit véri­ta­ble­ment diffé­rem­ment). Mais le prin­ci­pal, c’est qu’il reste dans tous les cas vivant et exploi­ta­ble…­Va­ri­verb Pro est du niveau de la Space Desi­gner de Logic.

AM-Suite

Le package AM-suite offre trois plug-ins :

  • AM-phibia : Simu­la­tion de préam­pli à lampes
  • AM-pulse : Proces­seur de dyna­mique
  • AM-track : Compres­seur et tape simu­la­tion

AM-Phibia

AM-phibia

Ce plug-in offre un trai­te­ment du signal permet­tant d’ému­ler un préam­pli à lampes, avec des équa­li­seurs puis­sants et un compres­seur optique. La partie compres­seur optique offre deux modes : compres­seur ou limi­teur. Son niveau de « drive » est ajus­table de –12 à +30 dB. La partie prefil­ter possède trois réglages de fréquences (low-mid-high) et un réglage de gain géné­ral. Chaque réglage est traité comme un circuit indé­pen­dant et plusieurs « circuits types » sont propo­sés dans un menu dérou­lant (Passive A/B, guitare passive, guitare active, Bass passive).

Le post filter quant à lui donne deux réglages de fréquence. Pour vous faci­li­ter la tâche, chacun de ces deux filtres dispose de presets effi­caces dans la plupart des cas (guitares, basses, synthés analo­giques). Magix a tout de même pensé à ceux qui aiment passer leur temps à régler des effets en offrant un mode expert et dispo­sant de 6 réglages de filtres très précis (opto­mem, clip­ping, Charac­tere, premf, postlf, posthf).

La partie supé­rieure du plug-in offre 60 presets, dont un grand nombre de presets guitares, basses, batte­ries & percus­sions et bien entendu, voix. Si les sons sont tout à fait dyna­miques et présents une fois mouli­nés par phibia, en revanche la simu­la­tion des lampes n’est fran­che­ment pas évidente à perce­voir… Les distor­sions manquent de moel­leux et il est diffi­cile d’avoir un son vrai­ment propre.

Avec des éléments de batte­rie ou de basse, am-phibia se montre nette­ment plus convain­cant.

Pour conclure, je dirais que ce plug-in est nette­ment plus à l’aise dans le trai­te­ment de la dyna­mique pure d’un signal, que dans le proces­sing guitare. Il apporte au son une très bonne présence, sans pour autant le carac­té­ri­ser « lampes ».

AM-Pulse

Am-pulse permet de travailler l’at­taque et le sustain du son, le champ d’ap­pli­ca­tion étant prin­ci­pa­le­ment réservé aux instru­ments percus­sifs et aux guitares et basses. Une dizaine de presets sont four­nis, mais pour ce genre d’ef­fets il est clair que les réglages seront systé­ma­tique­ment du sur-mesure, notam­ment si vous cher­chez des effets crunch ou encore du panning dyna­mique.

Am-Pulse

Le plug-in est composé de plusieurs blocs de réglage dont attack, sustain, hf details et satu­ra­tion. Une des parti­cu­la­ri­tés de ce plug-in est qu’il permet de gérer le niveau d’at­taque et de sustain de manière sépa­rée pour la voix gauche et la voix droite. La partie hf detail permet un para­mé­trage fin de la tona­lité, avec un réglage de niveau inté­gré.

Les fonc­tions length permettent, tant dans la section attack que dans la section sustain, de trai­ter plus ou moins longue­ment le signal, afin de raccour­cir ou au contraire «  d’éta­ler le son  ». Par exemple, voici un son de batte­rie, salit et légè­re­ment saturé, avec un sustain volon­tai­re­ment écourté. Sympa pour faire du trip hop ! Voici un exemple illus­trant le plug-in.

Pour finir, la partie satu­ra­tion offre un réglage de mix, afin d’in­té­grer plus ou moins la satu­ra­tion au son prin­ci­pal, ce qui peut donner des effets origi­naux.

Am-pulse offre des fonc­tion­na­li­tés inté­res­santes pour le travail du son, avec toujours une très bonne dyna­mique. Un super outil pour desi­gner sonore.

AM-Track

Am-Track

Am-track est la combi­nai­son d’un compres­seur analo­gique et d’un «  tape simu­la­tor  » (simu­la­teur de magné­to­phone à bandes). Sa fonc­tion première est de rehaus­ser le signal d’en­trée, en appor­tant au besoin une légère satu­ra­tion simu­lant un rendu «  analo­gique  ».

Am-track est composé d’une partie compres­seur simple (avec des réglages courants, tels que thre­shold, ratio, attack, relea­se…) avec un mode «  vintage  » permet­tant de géné­rer une compres­sion «  à l’an­cienne  ». Le vue-mètre à aiguilles présent donne malheu­reu­se­ment des indi­ca­tions peu précises sur le niveau de réduc­tion du signal (ce type de visuel est plus là pour faire beau en géné­ral sur un plug…). La partie tape simu­la­tion se compose de trois réglages prin­ci­paux que sont le level, un égali­seur central lo/hi, et un réglage de bias. Le vu-mètre tape est égale­ment présent.

Une dizaine de presets sont présents sur le plug-in mais à l’ins­tar d’am-pulse, il est évident que pour ce type d’ef­fet le réglage est toujours du sur-mesure, car dépen­dant direc­te­ment du type de source sonore à travailler et du rendu recher­ché. Voici un exemple sonore utili­sant AM-Track .

Enfin un mode expert vous offre, une fois activé, accès à de nombreux réglages permet­tant de filtrer la compres­sion en fonc­tion de para­mètres plus précis, tels que le hp filter, permet­tant d’at­té­nuer les basses afin de compres­ser correc­te­ment le signal, ou encore les fonc­tions semi-auto­ma­tiques «  auto make up  » ou «  adapt release  », faci­li­tant la gestion du signal sortant.

Am-track est fina­le­ment un plug-in assez complet, un peu dans le genre de Stein­berg Magnéto, mais avec des réglages plus nombreux offrant de fait une palette de sono­ri­tés plus large.

VE-Suite

Le package VE-suite offre trois plug-ins :

  • Corvex: Chorus/flan­ger
  • Ecox: Echo/delay
  • Filtox: Filtre de modu­la­tion

Corvex

Corvex

Corvex est un plug-in offrant des modu­la­tions sonores de type Chorus/flan­ger. Nul besoin d’ex­pliquer ce que produisent ces effets, parmi les plus utili­sés notam­ment par les guita­ristes ! Ce plug-in propose toute­fois de nombreux réglages inté­res­sants, ne se conten­tant pas de l’ef­fet « Chorus » basique.

Il est composé de trois parties distinctes, Delay (inté­grant les réglages time, voice, span) Modu­la­tion (inté­grant le réglage de vitesse, ainsi que diffé­rentes courbes de réponse (sin, square, rand) et tone (inté­grant deux filtres passe bas et passe haut, un potard de feed­back, de diffu­sion et de profon­deur stéréo).  La partie modu­la­tion offre un mode « sync » permet­tant de synchro­ni­ser la vitesse du flan­ger avec la séquence en cours, ce qui rend le réglage de vitesse plus facile, basé sur des divi­sions de la mesure.

Les 30 presets, assez bien faits, montrent les capa­ci­tés du Chorus.

Corvex propose des chorus et flan­ger de bonne qualité, avec très peu de souffle, ce qui est un atout. Atten­tion toute­fois à bien régler les équa­li­seurs de l’ef­fet afin d’évi­ter les pics audio sur certains riffs.

Ecox

Ecox

Ecox est un echo/delay stéréo très complet. Comme Corvex, il se décom­pose en trois parties distinctes, delay time, modu­la­tion et feed­back path. La partie delay time permet de contrô­ler la durée du délai ainsi qu’un pitch pour chaque oreille (gauche ou droite). Cette dernière fonc­tion est abso­lu­ment géniale, complè­te­ment créa­tive car elle permet de «  détu­ner  » le son progres­si­ve­ment en fonc­tion de la durée de délai choi­sie. Le réglage du tempo du délai peut soit être auto­ma­tique (synchro­nisé sur le tempo de la séquence en cours et pilo­table au moyen de potards fonc­tion­nant sur un mode de découpe de mesure type1/4, ½, 1 bar, etc..) soit être manuel, en ms.

Sur la partie modu­la­tion, nous pouvons régler la vitesse suivant plusieurs courbes (sine, square et rand). Lorsque vous êtes en mode auto­ma­tique de synchro avec la séquence, vous pouvez régler cette vitesse entre 1 mesure (1 bar) et 1/32ème de mesure, ce qui est très large­ment suffi­sant pour person­na­li­ser son effet.

La troi­sième partie, nommée feed­back path, permet, comme son nom l’in­dique, de régler le son qui arri­vera lors de la répé­ti­tion sonore. Filtres de fréquence, drive, diffu­sion et profon­deur stéréo vous permet­tront d’af­fi­ner votre effet. À vrai dire, les possi­bi­li­tés de réglage sont très nombreuses et vous pour­rez passer des heures à affi­ner votre délai ! Ecox propose 32 presets assez bien pensés, permet­tant d’ap­pré­hen­der le plug-in.

Ecox offre un son très propre et clair, avec une multi­tude de possi­bi­li­tés sonores, sans pour autant colo­rer le son, ce qui est un avan­tage. Ce délai s’adapte parfai­te­ment à tous types d’ins­tru­ments et de mix.

Filtox

Filtox

Dernier de la série VE-suite, filtox offre des filtres de modu­la­tion de fréquence, le tout en stéréo. Les 25 presets four­nis avec ce plug-in permettent de donner une idée assez claire du champ d’ap­pli­ca­tion (auto wah, tremolo, effets déli­rant d’alien, bender, mais égale­ment effets sonores psyché­dé­liques…). Les trois blocs de réglages compo­sant Filtox sont modu­la­tion, filter left (pour l’oreille gauche) et filter right pour l’oreille droite.

La partie modu­la­tion peut être synchro­ni­sée sur le tempo de la séquence, les contrôles de gain et de vitesse d’os­cil­la­tion étant indé­pen­dants pour l’oreille gauche et droite. Chaque partie filter dispose d’un filtre haut/bas, et d’un réglage de fréquence, de réso­nance et de drive. Un mode link permet de copier les réglages effec­tués sur le filtre gauche vers la partie droite et inver­se­ment. C’est très pratique d’au­tant que les potards présents sur le plug-in ne sont pas très précis (il faut bien maîtri­ser sa souris !) et que les valeurs ne sont pas para­mé­trables en numé­rique (cela aurait gran­de­ment faci­lité l’en­trée de valeurs). En modu­lant les réglages de « type de filtre » et de cutt off, on obtient des textures très diffé­rentes et en majeure partie vrai­ment exploi­tables.

À l’es­sai de l’auto wah par exemple, j’ai été bluffé par la qualité du son, à la fois dyna­mique et précis. Autre atout non négli­geable, ce plug procure très peu voire aucun souffle. Le fait de pouvoir contrô­ler les deux oreilles permet égale­ment de créer de supers effets de pano­ra­mique, vrai­ment subtils, et utili­sables sans problème dans un mix.

Conclu­sion

Vendu à un prix tout à fait correct au vu de ses pres­ta­tions, chaque pack propose un bon lot de trai­te­ments plus orien­tés instru­ments que mix, à part bien évide­ment la réverbe Vari­verb pro qui est très adap­tée au mixage. Autre détail inté­res­sant non évoqué dans ce test : les plug-ins propo­sés ici par Magix sont peu gour­mands en ressources par rapport à des produits de la concur­rence, ce qui ne retire rien au charme, bien au contraire ! Enfin, le logi­ciel Sampli­tude SE, basé sur le moteur de Sampli­tude 8, est une véri­table aubaine, car il intègre l’es­sen­tiel de ce dont un home studiste a besoin en matière de séquen­ceur. Et essayer Sampli­tude, c’est l’adop­ter !

Voici les tarifs :

  • VE Suite :142€ TTC
  • AM Suite : 226€ TTC
  • VARI­VERB : 226€ TTC

 

8/10
Points forts
  • Qualité générale des traitements, sans souffle
  • Excellente dynamique du son
  • Traitements stéréo (permettant de régler les canaux gauche et droit séparément)
  • Originalité de certains paramètres de réglages
  • Possibilités de synchro avec la séquence (ce qui facilite grandement les réglages)
  • Prix correct au vu des prestations
  • Compatibilité VST permettant d’utiliser les plugs-ins sur presque tous les séquenceurs
  • Samplitude SE offert ( !)
Points faibles
  • Pas de manuel en Français (uniquement Allemand et Anglais)
  • Ne fonctionne pas sur Mac
  • Les distorsions de am-phibias sont peu exploitables avec une guitare
  • azertyvince 3075 posts au compteur
    azertyvince
    Squatteur d'AF
    Posté le 23/02/2014 à 18:29:24
    Le dossier ne traite pas uniquement de Variverb.
    ça prête à confusion.
  • azertyvince 3075 posts au compteur
    azertyvince
    Squatteur d'AF
    Posté le 23/02/2014 à 18:30:40
    Sinon variverb,
    c'est vraiment bon.
    ça sonne.
    J'aime beaucoup,
    c'est très complet en plus.

    Le seul truc que je trouve dommage, c'est qu'il n' y ait pas de "gate" incorporé,
    pour couper les queues de réverbe.

    M'enfin, ça se fait avec les gates proposées sur le logiciel.
    Mais ce qui serait bien c'est que le gate agisse uniquement sur la queue de réverbe et pas sur le son en lui même.
  • BBmiX 4460 posts au compteur
    BBmiX
    Squatteur d'AF
    Posté le 25/02/2014 à 23:43:57
    HI,
    avec SAMPLITUDE , tu as plein des solutions avec les bus/aux.
    1 : tu enregistre la reverb en wet only sur une piste et tu met la gate sur cette piste.

    2 : une piste aux avec , dans l'ordre ; la variverb puis la gate.

  • azertyvince 3075 posts au compteur
    azertyvince
    Squatteur d'AF
    Posté le 14/04/2014 à 18:26:26
    Oui c'est ce que j'ai fait, merci du conseil, c'est parfait.

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.