Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Maschine Mikro MKI
Photos
1/293

Test du Native Instruments Maschine Mikro

Séquenceur à boucles de la marque Native Instruments appartenant à la série Maschine

Prix public : 349 € TTC
test
17 réactions
Mikro Maschine
9/10
Award Qualité / Prix 2011
Partager cet article

Il y a deux ans, Native Instruments sortait Maschine, une sorte de MPC hybride alliant hardware et software. Depuis le logiciel est passé à la version 1.7, et le constructeur a sorti Maschine Mikro, une version limitée en contrôles, mais moins onéreuse.

En plus d’être un succès commer­cial, Maschine a su évoluer tant sur le plan logi­ciel que maté­riel. Avant toute chose, le lecteur pourra se repor­ter à l’ar­ticle publié à l’oc­ca­sion de la sortie de Maschine. Nous verrons que certains points néga­tifs rele­vés lors du test de la version 1.0 ne sont heureu­se­ment plus d’ac­tua­lité. Mais commençons par la partie hard­ware avec cette Maschine Mikro : à qui se destine-t-elle ?

Mikro, mais kosto

Native Instruments Maschine Mikro

Il y a plus qu’un air de famille entre Maschine et la version Mikro, mais les dimen­sions diffèrent. La petite dernière a des mensu­ra­tions de 32 × 19,5 × 5,5 cm contre 32 × 29,5 × 6 cm pour la première version. Soit grosso modo 10 cm de longueur en moins, ce qui n’est pas rien sur un petit bureau encom­bré par un clavier d’or­di­na­teur, un clavier MIDI, une souris, des contrô­leurs… Son poids est de 1,2 kg (600 grammes de moins que la « makro »), elle reste donc faci­le­ment glis­sable dans un sac à dos.

Premier chan­ge­ment visible, il n’y a plus qu’un seul écran (contre deux), doté d’une réso­lu­tion moindre (deux fois moins de pixels sur la largeur). Deuxième gros chan­ge­ment : il y a beau­coup moins d’en­co­deurs ! Des 11 dispo­nibles sur Maschine, il n’en reste plus qu’un, situé juste à droite de l’écran. Les boutons rétro-éclai­rés sont aussi déci­més, il n’en reste plus que 28 sur les 41 de la Maschine origi­nale. Heureu­se­ment, le nombre de pads reste inchangé (16), et au niveau logi­ciel, rien à signa­ler : c’est parfai­te­ment iden­tique.

La partie de trans­port est presque iden­tique (Loop est remplacé par Restart), mais nous perdons l’ac­cès direct aux groupes : il faudra doré­na­vant appuyer sur le bouton Group puis sur l’un des pads. Deux touches au lieu d’une, c’est un peu moins pratique. À noter qu’il sera possible de sélec­tion­ner un groupe via raccourci clavier, c’est un moindre mal.

Native Instruments Maschine Mikro

D’une manière géné­rale, il est moins aisé de navi­guer parmi les effets, les sons, les patterns, les plug-ins et les projets direc­te­ment sur le hard­ware de la Mikro. Cela est dû à l’écran plus petit et à l’unique enco­deur rota­tif. On pouvait s’en douter, Maschine Mikro rendra l’uti­li­sa­teur plus dépen­dant de la souris, de l’écran d’or­di­na­teur et du clavier… Pas forcé­ment embê­tant pour le MAOiste travaillant chez lui avec son séquen­ceur, mais plus pour le musi­cien qui utilise sa Maschine en live ! Car on ne pourra pas non plus enre­gis­trer des auto­ma­tions de para­mètres direc­te­ment sur le hard­ware, ni régler plusieurs valeurs simul­ta­né­ment. Il faudra forcé­ment passer par un contrô­leur MIDI supplé­men­taire, ce qui n’était pas le cas avec la première Maschine. Dernière diffé­rence côté hard­ware, Maschine Mikro ne dispose pas d’in­ter­face MIDI au format DIN 5 broches, bon à savoir !

Un logi­ciel qui évolue

Native Instruments Maschine Mikro

Comme dit plus haut, les deux Maschines, « Toukour » et « Mikro » utilisent le même logi­ciel, et peuvent char­ger les mêmes banques de sons supplé­men­taires qui sont désor­mais au nombre de trois : la plus récente « True School » est desti­née aux fans de Hip-Hop, « Vintage Heat » propose des sons typés analo­giques et « Tran­sis­tor Punch » des sons de synthés et de drum machines modernes et vintage.

La première grosse mise à jour de la partie logi­cielle (1.5) a apporté deux nouveaux modes « vintage sampler », repris sur Kontakt 5, émulant les modèles MPC-60 et SP-1200 en modi­fiant notam­ment la fréquence d’échan­tillon­nage. On a vu aussi appa­raître le drag & drop pour l’ex­port MIDI et la compa­ti­bi­lité avec le MIDI CC. La fonc­tion de sampling en temps réel s’est aussi amélio­rée avec des nouvelles options de mapping, d’édi­tion destruc­tive et de décou­page. La version 1.6 combla une grosse lacune en appor­tant le support des plug-ins tiers VST et Audio Unit et l’auto-mapping permet­tant d’as­si­gner auto­ma­tique­ment les para­mètres des effets aux contrô­leurs de Maschine.

Native Instruments Maschine Mikro

La dernière version en date, la 1.7 enfonce le clou et permet de char­ger des presets de plug-in VST et AU direc­te­ment depuis le navi­ga­teur de Maschine. Cela est d’ailleurs étendu avec les presets de Komplete 8, dont la sortie coïn­cide. En effet, il est désor­mais possible de navi­guer parmi les presets de Komplete 8 et de les char­ger direc­te­ment via l’in­ter­face de Maschine. C’est un peu plus compliqué avec les presets utili­sa­teurs cepen­dant. Mais quand on sait que ces mises à jour sont gratuites, c’est plutôt sympa­thique ! D’au­tant plus qu’elles corrigent bon nombre de points néga­tifs cités dans l’ar­ticle origi­nal publié sur votre site préféré. Dernière chose : lors de l’achat de Maschine, la banque Komplete Elements (49€) vous est offerte, avec ses 3Go de samples (1000 sons), c’est toujours ça de pris, et Native vous donne aussi un voucher de 25€ à valoir sur un produit de leur gamme. Aller, une dernière pour la route : jusqu’au 31 décembre 2011, les acqué­reurs de Maschine pour­ront choi­sir deux banques de sons (une seule pour Maschine Mikro) parmi les trois dispos (49€ l’unité). Sympa !

À l’uti­li­sa­tion

Native Instruments Maschine Mikro

On peut dire que Maschine Mikro est un objet accro­cheur : les sensa­tions sont immé­diates et les premiers grooves arrivent très rapi­de­ment. Les pads répondent vrai­ment très bien, ils sont agréables au toucher et leurs courbes de vélo­cité sont réglables, même si nous n’avons pas eu besoin de spécia­le­ment les twea­ker. Pour les personnes travaillant chez elles avec leur séquen­ceur, comme votre servi­teur, les limites hard­ware de la version Mikro, fina­le­ment, importent peu. Géné­ra­le­ment, on charge les sons et on fait les réglages avec la souris direc­te­ment dans l’in­ter­face logi­cielle de Maschine. Swit­cher du hard­ware au soft­ware fait perdre un peu de temps, mais nous préfé­rons quand même l’in­ter­face logi­cielle, beau­coup plus intui­tive et dans l’air du temps. Tout contrô­ler via le hard­ware donne un peu l’im­pres­sion, avec la version Mikro, de reve­nir 10 ans en arrière.

Native Instruments Maschine Mikro

Nous avons pu aussi tester les banques de sons addi­tion­nelles, qui se sont révé­lées être très inspi­rantes, bien produites et assez complètes : 40 à 50 kits suivant les banques, c’est plutôt honnête vu le prix (49€). Le tout est classé par type d’ins­tru­ments, et par sous-genre, très pratique et convi­vial.  Mais avec les 6Go de base et Komplete Element, il y a déjà large­ment de quoi faire !

 

Conclu­sion

Maschine revient, plus petit et moins cher (349€ contre 599€). La diffé­rence avec sa grande soeur se fait surtout au niveau des contrô­leurs et il est moins aisé de se passer du clavier et de la souris. En fait, Maschine Mikro se destine à un autre type de musi­cien, travaillant à la maison avec son séquen­ceur et utili­sant l’ap­pa­reil prin­ci­pa­le­ment pour compo­ser de nouveaux grooves. Dans ce cas-là, Maschine Mikro remplit très bien son rôle, car l’uti­li­sa­tion de la souris n’est pas rédhi­bi­toire. Les musi­ciens dési­rant utili­ser Maschine en concert, pour twea­ker les sons en direct, chan­ger des para­mètres et tout contrô­ler avec le hard­ware se tour­ne­ront vers la version ultime qui, grâce à l’évo­lu­tion de son logi­ciel, a de moins en moins de points faibles.

9/10
Award Qualité / Prix 2011
Points forts
  • Prix !
  • Un logiciel déjà mûr et complet, en version 1.7
  • Plus de 6 Go de sons intégrés
  • Des banques additionnelles intéressantes à 49€
  • Komplete Element offert
  • Un véritable outil inspirant
  • Qualité du hardware
Points faibles
  • Moins taillé pour le live que sa grande soeur
  • Impossible d'enregistrer des automations directement sur le hardware
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.