Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Acheter neuf Polyend Tracker

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 565,47 €
  • Centre Chopin Pas de stock / Livré en 24h 488,01 €
  • Univers Sons Pas de stock / NC 498,00 €
  • SonoVente Pas de stock / NC 498,00 €
  • Espace Claviers Pas de stock / Livré en 10 jours 499,00 €

Annonces Polyend Tracker

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.2/5 sur 5 avis )
2 avis
40 %
2 avis
40 %
1 avis
20 %
Donner un avis

"Enfin on fait de la musique"

Polyend TrackerPublié le 24/02/21 à 12:40
Enfin une machine ludique, bien foutue j’ai envie de dire, pas de prise de tête, tout est limpide, le mode d’emploi permet de trouver quelques petites choses un peu planquées mais dans l’ensemble on trouve tout sous la main.
Les différents modes harmoniques, la possibilité d’utiliser des choses aléatoires, le mode paterne ou tout saute aux yeux! Et bien cela en fait un objet très créatif et très attachent.
Avec les derniers up-dates on arrive enfin a un son plutôt cool (bien que le filtre et le delay par exemple ne soient pas révolutionnaires) mais par contre quelle belle reverb…
Le mode performance est incroyable et permet de mélanger n’importe quelle piste de n’importe quel paterne en......
Lire la suite
Enfin une machine ludique, bien foutue j’ai envie de dire, pas de prise de tête, tout est limpide, le mode d’emploi permet de trouver quelques petites choses un peu planquées mais dans l’ensemble on trouve tout sous la main.
Les différents modes harmoniques, la possibilité d’utiliser des choses aléatoires, le mode paterne ou tout saute aux yeux! Et bien cela en fait un objet très créatif et très attachent.
Avec les derniers up-dates on arrive enfin a un son plutôt cool (bien que le filtre et le delay par exemple ne soient pas révolutionnaires) mais par contre quelle belle reverb…
Le mode performance est incroyable et permet de mélanger n’importe quelle piste de n’importe quel paterne en y ajoutant des effets, de la sculpture en live!
Le sampler, l’échantillonneur enfantin, la synthèse granulaire et les tables d’ondes sont de véritables petits joyaux.
Le work-flow, les grids multi-usages, les copier/collés sur les instruments ainsi que sur les différentes parties des blocs de sélection dans la grille de paterne, la possibilité de faire varier le tempo… ect… à chaque découvertes on a envi de dire Eureka! (ce qui ne m’est jamais arrivé avec Octatruc cette sombre machine tristement compliquée et chère que j’ai fini par vendre.:facepalm:)
Le coté nomade de la bête est aussi très plaisant, avec une petite batterie en usb-c t’es ok pour des heures et des heures de création musicale et de live en forêt!:bravo
points négatifs:
pas d’implémentation midi complète, filtres pas super niveau son, granular avec un seul grain, LFO pas très fonctionnel: reset forcé avec note on et synchronisé en 128 pas maxi (pas de mode libre) alors j'enlève une étoile!
Lire moins
»

"TEST COMPLET (Edit 14/06/2021)"

Polyend TrackerPublié le 13/12/20 à 21:26
Bijour tout le monde.
Cela fait 2 mois que j'attends d'avoir la motiv' pour écrire ce test.
Ca y est, elle est enfin là cette motiv'! Et je sais que je suis partis pour 3-4 heures d'écriture tant la machine est complète.

Je sais que ce test va faire plaisir à beaucoup de monde.
Si j'ai décidé de ne pas le faire avant c'est simplement parce que je me suis vite rendus compte que la machine était jusqu'à maintenant dans une version peu avancée et que les développeurs travaillaient encore beaucoup sur son amélioration. Je suis donc de très prêt les mise à jour et les installes dès leur jour de sortie.

La première fois que j'ai allumé la machine il y a deux mois je vous avoues avoir eu......
Lire la suite
Bijour tout le monde.
Cela fait 2 mois que j'attends d'avoir la motiv' pour écrire ce test.
Ca y est, elle est enfin là cette motiv'! Et je sais que je suis partis pour 3-4 heures d'écriture tant la machine est complète.

Je sais que ce test va faire plaisir à beaucoup de monde.
Si j'ai décidé de ne pas le faire avant c'est simplement parce que je me suis vite rendus compte que la machine était jusqu'à maintenant dans une version peu avancée et que les développeurs travaillaient encore beaucoup sur son amélioration. Je suis donc de très prêt les mise à jour et les installes dès leur jour de sortie.

La première fois que j'ai allumé la machine il y a deux mois je vous avoues avoir eu un goût amer car il y avait beaucoup de problèmes d'ergonomies et un manque cruelle de fonctionnalités vitales. J'ai la flemme de me remémorer tout les améliorations qu'il y a eu depuis, mais ça va surement me revenir pendant le test et j'y reviendrais peut être à ce moment.

Le Tracker est décris comme une machine Standalone, ce qui permet de composer sa musique de A à Z. Et sur ce point Messieurs-Dames, je penses que cette machine est à ce jour la meilleure dans cette catégorie. De plus, couplée à une batterie externe, de 20 000 mAh pour ma part, la durée d'utilisation est difficilement quantifiable tellement elle est conséquente. C'est assez impressionnant. La dernière fois je m'en suis servis tout les jours pendant plus d'une semaine à hauteur d'1h à 3 heures par jour et j'avais à peine utilisé 1 barre sur 4 de ma batterie. Donc dans un contexte de voyage, cette machine couplée à cette batterie permettrait de faire du son sur plusieurs jours voir plusieurs semaines suivant l'utilisation avec une seule charge, et ça c'est assez dingue.

Puisque je suis sur les stats de la machine, j'aimerai parler des touches qui sont vraiment très sensibles et ont l'air résistantes, les pad pour ma part n'ont jamais eu de soucis et répondent très bien. Je n'ai jamais eu de crash de la machine non plus et rarement eu de bug, surtout depuis les dernière maj. Le seul défaut qui pourrait arriver est en effet un mal fonctionnement de la molette. Pour l'instant je n'ai pas eu de problème, mais c'est vrai qu'il y a un petit jeu qui fait un peu flipper, et quand je vois certain retour de molette défaillante, ça ne m'étonne qu'à moitié. Du coup seul le temps pourra confirmer ou infirmer ces doutes.

Maintenant lançons nous sur la partie soft et commençons le réel début du test.
Le tracker est une machine qui ne fonctionne que sur la base de Samples ce qui fait que vous n'aurez pas accès à un générateur de sons/ oscillateur comme sur un synthé traditionnelle. La partie synthèse se fera via des Samples que l'on envoie dans la table d'onde (WaveTable) ,dans le Granulaire ou simplement en lisant le sample lui-même. Le tracker de base à une 30aines de formes d'ondes destinées au Wavetable intégrées à la carte mémoire, qui permettront d'avoir des ondes classiques comme Saw/Sine/Pulse ou plus complexes, allant jusqu'à une définition de 2048 passant par 64, 256 et 1024 réglable.
Pour ce qui est de la mémoire on peut placer n'importe quelle carte mémoire dans le tracker (qui est livré avec une carte de 16gb). Le temps de la mémoire interne par projet est de 133 secondes (la longueur totale de durée des Samples dans un projet) et la longueur maximale de temps d'un Sample est de 45 secondes.

Le Tracker est décomposé en 11 sections parmi elles:

-Sample Loader: Sûrement la première section vers où se diriger en commençant un projet. En effet c'est ici que vous allez charger les échantillons à utiliser dans votre projet.
Vous pourrez choisir les Samples de votre carte mémoire ou ceux directement enregistrés dans le tracker via le line In. Une nouvelle fonctionnalité à été créé qui vous permettra de rafraichir les Samples non utilisés de votre projet afin de libérer de l'espace. A savoir que le temps pour charger un Sample peut être long suivant la taille du Sample et c'est là qu'on se rends compte qu'on à pas à faire à un ordinateur multi tache ^^

-Le Sample Playback:
La section qui servira à définir comment va être lu le Sample.
°En 1 shot, le sample ne sera lu qu'une seule fois par trigger.
°En forward le sample sera bouclé en redémarrant au départ.
°En Backward le sample sera lu puis bouclé en reverse
°En Pingpong le sample sera bouclé en lecture normal puis en reverse et ainsi de suite.
°En Slice on pourra découper le sample en plusieurs partie. Le sample pourra être joué à plusieurs hauteur de note et il faudra utiliser la section fx 1 ou 2 et du fx nommé Slice (S) afin d'y incorporer la valeur du slice choisis/ soit la position de lecture du sample.
°En Beat Slice qui est une alternative au Slice permet quand à lui d'avoir à chaque pad une assignation de position du sample, au préalable découpé par vos soin ou par le mode auto slice qui va définir suivant un algorithme la position des découpes. Sachez qu'à ce niveau là l'algorithme n'est pas précis ni performant donc vous aurez la plupart du temps à retoucher vous même les positions. Ce qui peut vite devenir agaçant car l'ergonomie est peu optimisée. Non pas que ce soit pas précis, juste que pour l'instant au lieu de taper sur un pad et ensuite de positionner le slice dédié on doit utiliser deux boutons, un qui permet de sélectionner le slice et un pour bouger ce slice. Ce qui fait qu'on doit jongler entre ces deux boutons puis cliquer sur les pad pour voir lequel est assigné auquel. Dis comme ça c'est pas clair et peut être difficile à saisir. Dans les fait je trouve que Polyend va devoir se pencher plus sérieusement sur cette section pour une fluidité améliorée ce qui en soit n'est pas trop compliqué à programmer donc on peut espérer de voir arriver un jour cette amélioration.
°Le Wavetable qui permettra de jouer la sample dans la table d'onde. Qu'on se le dise, on n'a pas affaire à un Massive ou un Serum, ici c'est le B.A-BA du Wavetable. On a accès à deux options, la position et la résolution comme dit plus tôt: 64, 256 et 1024 et 2048.
L'accès au filtre et tout le reste se fait via une autre section que je détaillerais ultérieurement.
°Le Granulaire pareil, un granulaire basique mais très intéressant dans les faits car il permet des textures sonores assez étonnante pour une machine de ce type. On a accès à la position, à l'ajustement de la longueur de la partie du sample joué (length), à sa courbe de lecture (shape: square, triangle ,gauss) et à sa manière de boucler (loop: forward, backward, ping pong)

-Le Sample Editor:
Il va nous permettre de travailler le sample de manière destructive (ce qui veut dire que l'on applique effet par effet en modifiant le sample à chaque application.) avec un temps de chargement pouvant être ridiculement long suivant la complexité de l'action.
°Normalizer qui permettra d'ajuster automatiquement le volume du sample à sa valeur maximale.
°Crop qui permettra de découper le sample avec un point de début et de fin. A savoir que pour chaque section dans le tracker on a accès au zoom pour être plus précis dans les positions des curseurs. Le crop sera utilisé aussi pour libérer de l'espace en coupant les samples et ainsi réduire leur poids.
°Reverse pour inverser la lecture du sample
°Amplifier qui nous permet de monter ou baisser le volume de la section. Comme les opération sont destructive l'amplifier est très pratique, il permettra notamment de gérer certain pic de volume dans le sample.
°Overdrive permet d'appliquer cet effet comme son nom l'indique.
°Delay via feedback et Time. Peut considérablement prolonger la durée d'un sample. Donc la meilleur alternative est d'utiliser les effet Send vers les effets Master.
°Bitcrusher via la reduction de Bits et leur résolution en Hz
°Chorus via le nombre de voix et leur longueur. La qualité de cet effet laisse à désirer.
°Flanger pareil pas foufou. Lenght/ offset/depth et rate. qualité médiocre, mais je m'y suis pas trop penché.
°Equalizer trois bandes, qui a un effet d'application nébuleux, des fois j'ai l'impression qu'il ne fait aucun effet et suis obligé de l'appliquer plusieurs fois afin de percevoir un changement surtout qu'il n'y a aucun retour visuel donc pas évident de virer les fréquences indésirables. Strange
°Limiter via Treshold/attack/release.
° Compressor via Treshold/ratio/attack/release. Encore une fois pas de retour visuel sur ces deux.
° Wt smoother j'ai pas testé et je sais pas à quoi ça sert
°Timestretch beat via Tempo/Steps/micro-Step/granule ce qui permettrai de faire des choses assez ouf si le temps de chargement n'était pas insupportablement long, ce qui fait qu'en fait j'ai testé une fois, le rendu permettait de complètement déstructurer le sample de base mais les temps de chargement tellement long que j'ai abandonné. Désolé... :oops2:
°Timestretch note via Length et granule. Pareil qu'avant
°Fade in et out qui permet de baisser le volume suivant une courbe à l'entrée de lecture ou sortie du Sample.

-Le Sample Recorder:
Cette Section permet d'enregistrer une source sonore externe via Jack en line ou un micro via l'entrée micro. A noter qu'il y a une légère différence de gain entre ce que l'on entends dans le projet et le moment où l'on passe à l'enregistrement. Heureusement que l'on peut ajuster le gain donc augmenter le volume d'enregistrement du sample. Pour ma part j'ai établi à +25 de gain à l'enregistrement pour avoir le même rendu que l'écoute direct. Une fois l'échantillon enregistré on a accès au point de start et de end afin de le découper. A noter qu'il ne propose pas de fonction de normalisation à ce stade, ce qui est très dommage. Idem, notez qu'il est impossible de supprimer des fichiers de la carte mémoire sans passer par un ordinateur (ce qui est trèèèèès chiant). Ceci me fait penser qu'ils ont intégré une nouvelle fonctionnalité permettant de transférer les fichiers via usb à l'ordinateur (dans les deux sens).

-Le mode Song:
Permet de créer son morceau en faisant une chaîne de pattern. Permet aussi de changer le tempo du morceau. On peut aussi boucler le pattern actuel à partir de cette page. A noter que passer au mode perform va boucler le pattern en cours. Depuis une mise a jour récente il est possible de réactiver l'avancement du mode Song sans arrêter la lecture (Oui avant il y avait des défauts aussi débile que ça, passer du perform au song faisait qu'on ne pouvait plus reprendre la lecture de son morceau sans mettre stop, dingue).

-Instrument Parameters:
La section essentielle. La première page permet notamment d'accéder au volume du sample, de la panoramique, du tune, finetune, du type de filtre (low, high et band pass), du cutoff/résonance et d'effet à savoir l'overdrive, le bit depth et l'envoi vers la reverb et delay master. La deuxième page va permettre d'automatiser via une enveloppe ou un lfo chaque cible parmis le volume, panning, cutoff, wavetable position, granular position et finetune. Chaque envoi est indépendant, il n'y a pas qu'un seul lfo et enveloppe ce qui veut dire qu'on peut très bien appliquer un lfo à tel vitesse sur le volume et une enveloppe avec telle forme sur le cutoff. Le problème est l'absence d'envoi à la résonance et au tune (wtf serieux). Les enveloppes se règlent de manière standard, a savoir attack, decay, sustain, release et amount. Le Lfo via les formes Rev Square, Saw, Triangle, Square et random. Oui, ne cherchez pas la forme basique et indispensable sine, il semblerait que pour Polyend ce ne soit pas plus indispensable que ça. (encore wtf)

-Mode Perform:
Une des sections les plus ouf du polyend. Permet de tomber sur des résultats assez incroyable. Je me rends compte que cette sections est complexe à expliquer et je vais essayer de faire de mon mieux. On a plusieurs colonnes. Chaque colonne est modifiable en mode Rec et la flèche haut et bas. On assigne donc à chaque colonne un envoi, à savoir Bit depth, Overdrive, Tune, Low pass, High pass, Band pass, Delay send, Reverb send, Sample position, Sample end, Sample playback, Volume lfo speed, Panning Lfo speed, Finetune lfo Speed, Filter lfo speed, Gran/wt lfo speed, Step repeater, Pattern play mode, Pattern lenght, Volume et Panning. Donc vous voyez il y a beaucoup d'option. Il y a 12 colonne, ce qui veux dire que pour chacune de vos 8 pistes on peut appliquer 12 effets différents en live. Attention toutefois, redescendons un peu, ceci sont des effets globales, c'est à dire que si par exemple vous activez l'envoi de la piste 1 et 2 vous activerez les même effets à ces deux pistes, on ne peut pas envoyer par exemple la piste 1 à l'overdrive et la piste 2 au low pass. On applique les valeur d'overdrive et de low pass à ces deux pistes en même temps. Les 12 colonnes sont comme un multi effet Master en sommes dont on choisis les piste à envoyer dedans. Mais même avec cette limitation c'est hyper efficace. Sur chaque colonnes on peut au préalable avoir programmé 4 valeurs différentes assigné respectivement aux 4 pad dessous. Donc on a 4x12 pad. On peut changer ces valeurs via le bouton rouge en passant en mode Rec et en gardant le pad appuyé avec un doigt et tourner la molette pour changer la valeur avec l'autre main. Si on veut changer ces valeurs sans les enregistrer en live il suffit de sortir du mode Rec. On peut aussi changer la lecture de pattern par piste en laissant appuyé le bouton noir sous les colonnes et en appuyant sur les flèches haut/bas vont faire changer le pattern instantanément tandis que droite/gauche va permettre de changer le pattern à la fin de sa lecture complète. Ce qui nous permet par exemple de jouer une basse du pattern 1 puis jouer la basse du pattern 10 tout en continuant à boucler le reste des pattern permettant ainsi de mixer intégralement son morceau tout en appliquant plein d'effet. Très Très puissant.

-File:
Permet de créer un nouveau projet et d'en ouvrir un existant et de sauvegarder ainsi que d'exporter.

-Config:
Franchement flemme de décrire cette section.

-Master:
Permet de régler des valeurs Master tel que le Volume, la reverb (qui disons le est magnifique, d'ailleurs j'adore cette machine principalement parce que la Reverb n'a pas été bâclé comme sur la plupart des autres machines, alors que c'est un des éléments les plus important.), le delay, le limiteur , l'EQ, un bass boost et un space qui permet d'élargir la Stereo.

-Maintenant viens la section Pattern:
La plus importante du tracker, c'est là que vous verrez cette timeline verticale propre au tracker. Ici on applique une valeur à chaque pas. On rentre le numéro de l'instrument choisis (au préalable choisis dans le sample loader et assigné à un numéro) et on applique la note. On pourra par la suite appliquer 2 et seulement deux valeurs d'fx. C'est à dire que si vous voulez au pas 34 sur votre son synthé appliquer un glide, un cutoff et un envoi vers le delay, bas vous pourrez tout simplement paaaaaaaaas. Vous devrez choisir seulement 2 fx donc tciao un des trois. Donc voici les limitations de la machine! C'est ainsi que vous allez commencer à ruser en appliquant un lfo sur le cutoff pour ainsi l'automatiser et libérer une place pour un fx, soit vous activez l'envoi vers le delay au préalable dans l'instrument parameters mais il sera activé pendant tout la piste, le glide lui ne sera activable que via les fx donc ça c'est un fx qui ne pourra pas sauter dans tout les cas! Il faut savoir aussi que par exemple on peut appliquer un fx à un endroit et qu'il reste activé jusqu'au moment ou il est remplacé par un autre ou qu'on ai rentré la valeur off. Ce qui veut dire que l'on peut placer des fx dans des endroits où il y a de la place en jouant sur le fait qu'il vont rester activé par la suite. Idem pour les notes, elle vont rester en ON tant que vous n'aurez pas mis la valeur Off pratique pour jouer un Pad. Pareil, votre pad sous forme de Sample n'est pas assez long pour être joué sur plus de 32 pas? Vous pouvez ruser en appliquant une lecture ping pong et ainsi appliquer un reverse à la fin de sa lecture ce qui permet d'avoir une lecture plus long de celui ci. Toute ces limitations vont clairement stimuler la créativité et on tombe souvent sur des truc auxquels on n'aurait jamais pensé. A noter que la polyphonie s'active en allant de gauche a droite. C'est à dire que chacune des pistes est monophonique, et la deuxième note active la piste libre de droite et ainsi de suite pour chaque rajout de note du même instrument.
A noter aussi que l'on peut mettre plusieurs instruments différents sur chacune des pistes mais que l'application d'un nouveau va couper celui d'avant. Donc si vous avez un kick avec une longue queue :facepalm: et que vous placez un hat juste après sur la même piste, le hat va couper la queue du kick :bave:
Dans ce mode on va choisir le pattern, sa longueur, on va pouvoir l'étendre, le dupliquer, le copier, le coller, le diviser, l'inverser et aussi sortir en wav une sélection défini.
Oui le tracker permet de sortir sous forme de sample toute une sélection. Attention, comme tout les samples sont mono, il faut faire gaffe, car si vous sélectionnez des hat qui tape à droite et un synthé qui tape à gauche bas vous aurez tout ça au milieu à la fin. Donc ça c'est très chiant. Ces samples ainsi créés se retrouvent dans la partie export il me semble de la section sample loader. Vous pourrez donc le recharger à l'endroit voulu par la suite.
Il y a aussi une fonction permettant un undo/redo qui peut être appliqué un paquet de fois j'ai l'impression.
Il y a aussi la fonction Fill, et là on tombe dans le + de la machine. C'est simple on peut tout randomiser avec ça. On sélectionne une partie et on applique sur l'instrument, la note ou les fx des valeurs. Par exemple on peut choisir avec une fréquence déterminé allant de 0 à 100% de densité d'aléatoire des notes dans telle ou telle mode (chromatique, mineur, majeur, ect...) avec des notes comprises entre tels et tels valeurs. Il ont même implantés tout un tas de rythmes euclidiens! Depuis la dernière mise à jour ils ont enfin rajouté la fonction pour changer le Tune et le bit Depth via les Fx et là ça claque! On peut créer des beats lo-fi destructurés à la vitesse de l'éclair.

Ce qui me fais penser que j'arrive sur la fin du test et que je dois absolument mentionner le fait que la team Polyend est exemplaire. On peut accéder à leur béta et ainsi participer à l'amélioration de leur machine en proposant des améliorations, et en vrai ils bossent vraiment sur leurs produits. Il y a des mise à jour régulière avec des ajouts vraiment majeurs et des corrections permanent de bug. Franchement merci la team !

Pour conclure, je dois mentionner le fait que j'ai testé beaucoup de machine mais jamais je n'ai ressentis autant de plaisir que sur le Tracker. Tout est clair et la courbe d'apprentissage est ultra rapide. La qualité audio est excellente, la reverb complètement ouf, les possibilités énorme malgré les limitations énormes elles aussi, si l'on compare à un DAW bien sûre. Mais d'ailleurs autant faire la comparaison, parce que qu'il y a aussi plein d'option que je retrouve dans le tracker et qu'un DAW ne me permet pas d'avoir. Sur ce fait, je remarque que mes compositions n'ont pas du tout le même aspect et qu'elles tendent vers quelque chose qui me plait beaucoup plus, plus vivant, plus recherché, on prend plus de temps, de plaisir. On tombe sur de magnifique erreurs, des randomisation étonnantes et parfois on se dit merde j'y aurais jamais pensé! L'utilisation de simples outils pour arriver à un résultat impressionnant. Bref, je suis fan de cette machine, ce qui m'a poussé à écrire ce test. Essayez là, à l'heure actuelle du Firmware, c'est un must have, surtout si comme moi vous vous êtes toujours posé la question du "pourquoi y'a ce truc en plus dans les musiques des années 90?" vous comprendrez tout dès que vous aurez composé sur le tracker, et c'est dû à plein de détails, et tout ces détails se trouve dans cette machine, je ne vous en dis pas plus! Envoyez moi un message si vous avez des questions j'ai sûrement oublié plein de choses. Bye Bye ! :bravo:

Edit 14/06/2021
C'est bon je suis un fan de cette machine. Cela fait maintenant plusieurs mois que je l'utilise, j'ai dû finalement faire changer la fameuse molette, mais depuis plus aucun problème. Il y a eu plein de mise a jour complètement ouf depuis... Plein de nouveau effet, la possibilité de pouvoir envoyer le line in directement vers la Reverb/Delay, des dizaine de nouvelles fonctionnalité. C'est une tuerie intersidérale maintenant... Bref, j'ai fait un petit son d'ambient pour vous montrer le mode performance et agrémenter mon test de quelque chose de plus concret. C'est une improvisation ou j'ai joué du Microfreak directement dans le line in avec un send sur la reverb/delay master. Pas mal de bitcrusher et autre joyeuseté pour un résultat très expérimental/Live.





Lire moins
»

"Goodbye my tracker"

Polyend TrackerPublié le 13/12/20 à 15:16
Le tracker et moi, c'est l'histoire d'un coup de foudre qui s'est lamentablement vautré.

Après deux ans passés en compagnie d'une Octatrack (machine que j'aime beaucoup mais qui me prend parfois la tête...), j'avais envie d'un peu de changement et de fraîcheur. Le Tracker s'est assez vite imposé à mes yeux, notamment pour toutes ses capacités génératives, de randomisation du tempo et du microtiming ainsi que pour l'aspect accessible de la machine.

Au final, j'ai reçu un exemplaire mi Novembre. Comme ça a été souligné ailleurs, la courbe d'apprentissage est très rapide (on est à des années lumière d'une Octatrack), c'est très accessible. On aboutit très rapidement à des patterns cools,......
Lire la suite
Le tracker et moi, c'est l'histoire d'un coup de foudre qui s'est lamentablement vautré.

Après deux ans passés en compagnie d'une Octatrack (machine que j'aime beaucoup mais qui me prend parfois la tête...), j'avais envie d'un peu de changement et de fraîcheur. Le Tracker s'est assez vite imposé à mes yeux, notamment pour toutes ses capacités génératives, de randomisation du tempo et du microtiming ainsi que pour l'aspect accessible de la machine.

Au final, j'ai reçu un exemplaire mi Novembre. Comme ça a été souligné ailleurs, la courbe d'apprentissage est très rapide (on est à des années lumière d'une Octatrack), c'est très accessible. On aboutit très rapidement à des patterns cools, l'outil fill qui permet de remplir des zones précises de la grille selon des conditions que l'on définit soit-même est très puissant. Pour tous ceux qui sont à l'aise avec l'idée de composer avec du génératif et de l'aléatoire, c'est super, d'autant plus qu'on peut vraiment encadrer cet aspect aléatoire et surtout l'éditer et le corriger par la suite.

Au niveau de la prise en main, la matrice de pad est plutôt astucieuse, elle permet vraiment de programmer très rapidement des valeurs d'effets sur les pas ou de rentrer des notes. Quant à l'unique molette, la solution a le mérité d'être élégante mais je ne suis pas non plus totalement convaincu de l'ergonomie de la chose, à titre de comparaison, les potentiomètres avec bouton poussoir des machines Elektron me paraissent beaucoup plus ergonomiques et rapides pour paramétrer des valeurs. Et comme la molette est unique, ça veut dire qu'il faudra naviguer à la flèche entre chaque paramètre pour le sélectionner puis le modifer avec la molette ou les flèches haut/bas. Après, on peut se rassurer, c'est beaucoup plus sexy et pratique à l'usage qu'une MPC500 par exemple mais ça garde un petit côté contraignant.

Le menu de paramètrage de personnalisation des "instruments" (un instrument dans le tracker, c'est en fait un sample en plus de ses traitements, filtre, mode de lecture, etc...) a le mérite d'être clair mais pas forcément hyper ergonomique. Le choix a été fait de mettre sur la première page les réglages de volume, microtune (tune aussi ?), filtre avec le type de filtre, sa fréquence de coupure et la résonance et de mettre sur une deuxième page les sources de modulation de ces paramètres. Pour le réglage du filtre, ça me parait par exemple assez peu judicieux puisqu'on ne pas peut ajuster dans le même temps l'enveloppe (ou le lfo) qui module la fréquence de coupure et la résonance. A mon avis, une page par paramètre comprenant le réglage du paramètre et sa source de modulation aurait été plus malin.

Le mode performance est sympathique, on peut assigner des valeurs d'effets à certains paramètres et les rappeler d'une pression sur un pad. Ça rappelle pas mal les scenes de l'Octatrack en très simplifié. Par contre, pour moi, là où ça coince, c'est qu'il n'y a pas de transition entre les valeurs, en gros, c'est du on/off. Pas gênant quand on modifie le sens de lecture du séquenceur mais beaucoup plus quand on fait un envoi de réverb. Alors on peut quand même sélectionner un emplacement d'effet et le modifier en temps réel avec la molette mais c'est beaucoup moins fin qu'un fader ou un bon potard.

Rendu à ce stade de mon avis, on se dit qu'on a quand même une machine sympathique malgré quelques défauts mineurs. Qu'est-ce qui justifie ce désamour de ma part ?

Sur le premier exemplaire que j'ai reçu, je n'ai pas précisé que le premier soir où je l'ai essayé, j'ai eu droit à un freeze de la machine au bout de 10 minutes. Je sais que l'OS est jeune mais quand même, ça met pas en confiance... Ce problème a été rapporté sur des forums mais ça se corrige via mise à jour. Au bout de 3 jours, la molette a commencé à faire n'importe quoi pour finir par ne quasiment plus fonctionner. J'ai donc renvoyé l'engin. Ce problème de molette a aussi été rapporté par deux autres utilisateurs sur audiofanzine.

Un mois plus tard, je reçois enfin l'exemplaire de remplacement. Je l'ouvre, déjà le câble USB avait son cache plastique d'enlevé, mouais... Je branche l'adaptateur mini jack TRS vers double jack et je me rends compte qu'il y a un jeu énorme dans les prises jack. J'allume la machine et lance un projet démo, j'ai des gros craquements dans le son (j'ai vérifié, ce n'était pas intentionnel, pas des samples, etc...), le CPU aurait du mal à faire tourner la reverb et le delay en parallèle ? J'ouvre un nouveau projet, commence à composer deux trois trucs, j'appuie sur un pad et là ça s'affaisse sous mes doigts. De pas grand chose, mais j'ai quand même les pads de droite qui sont très légèrement enfoncés. Tout ça, ça ne se corrige pas par une MAJ.

Je suis désolé mais autant attachant que peut être ce sampleur, ça n'inspire pas du tout la fiabilité. Je comptais m'en servir en live en complément de l'Octatrack pour utiliser certaines features du mode performance (sens de lecture du séquenceur, longueur de pattern, vitesses des lfo, etc...) mais dès le premier essai, je l'ai proscrit de cet usage en me disant que je le réserverais à de la production mais la sensation de fragilité globale m'a convaincu de renvoyer la machine.

C'est vraiment dommage parce que la bête a vraiment des atouts à faire valoir en proposant une alternative plus simple et fun à Elektron pour qui aime programmer des choses complexes mais là c'est pas possible, je suis pas bêta testeur...

Alors j'ai sûrement eu un coup de malchance incroyable mais vraiment, j'avais pas envie de m'embarquer dans une folle aventure avec ce sampleur...

Cependant, une éventuelle MK2 (beaucoup) mieux finie pourrait être envisageable un beau jour.

Lire moins
»

"le bonheur"

Polyend TrackerPublié le 04/12/20 à 04:45
je l'utilise pour les mêmes chose que je faisait avec les trackers sur ordinateurs sauf que la chapeau:c'est une machine dédiée.
je fait de la noise alors pour moi c'est l'outil parfait cela peux paraitre compliqué pour qui n'a jamais touché un tracker mais lorsque l'on a l'habitude d'autant plus que l'ergonomie est bien étudiée.
les développeurs se donnent a fond et écoutent ce que leur dise les utilisateurs et programment des sacrées avancées dans le firmwares du tracker.
le sav est excellent j'ai eu un pro réglé dans la semaine ou je l'ai reçu.
les possibilités d'éditions sont supers,pour les samples un peu plus longs que les deux minutes dispos je compte utiliser mon akai s 6000......
Lire la suite
je l'utilise pour les mêmes chose que je faisait avec les trackers sur ordinateurs sauf que la chapeau:c'est une machine dédiée.
je fait de la noise alors pour moi c'est l'outil parfait cela peux paraitre compliqué pour qui n'a jamais touché un tracker mais lorsque l'on a l'habitude d'autant plus que l'ergonomie est bien étudiée.
les développeurs se donnent a fond et écoutent ce que leur dise les utilisateurs et programment des sacrées avancées dans le firmwares du tracker.
le sav est excellent j'ai eu un pro réglé dans la semaine ou je l'ai reçu.
les possibilités d'éditions sont supers,pour les samples un peu plus longs que les deux minutes dispos je compte utiliser mon akai s 6000 (quand j'arriverais a le maitriser parfaitement bien qu'il soit lui aussi assez intuitif)


Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Polyend
  • Modèle : Tracker
  • Catégorie : Séquenceurs Sampleurs
  • Fiche créée le : 11/03/2020
  • Séquenceur pas à pas et arrangeur musical
  • Sampler (Forward, 1 Shot, Backward, Ping-Pong)
  • Synthétiseur granulaire
  • Synthétiseur à table d'ondes (compatible avec Ableton Wave et Serum)
  • Ecran avec 8 "Screen Keys"
  • Jusqu'à 48 instruments par projet
  • Séquenceur pas à pas avec 256 patterns à 128 pas par projet
  • Filtres passe-bas, passe-bande et passe-haut
  • Enveloppe ADSR, envoi de réverbération, volume, panoramique, réglage par instrument
  • Micro Tuning & Micro Timing
  • 48 pads en silicone avec une réponse précise
  • Echantillonnage jusqu'à 2 minutes 16 bits / 44 kHz
  • Editeur d'échantillons hors ligne avec multi-effets complet
  • Effets étendus tels que Chorus, Flanger, Delay, Compressor, Bit Crusher, Limiter, Amplifier
  • Slicer avec détection automatique de grille
  • @Compatible avec les fichiers Tracker MOD classiques
  • Slot pour carte micro SD
  • Sortie stéréo sur mini Jack 3,5 mm
  • Entrée ligne mono sur mini Jack 3,5 mm
  • Entrée microphone mono sur mini Jack 3,5 mm
  • Entrée/sortie MIDI sur mini Jack 3,5 mm (adaptateur vers fiche DIN 5 broches incl.
  • Port USB-C
  • Alimentation via USB
  • Dimensions: 357 x 245 x 16 mm
  • Poids: 2 kg
  • Bloc d'alimentation USB, câble USB-C, adaptateur audio et carte micro SD 16 GB incl.
Plus d'infos
Écran Oui
Pads 48
Faders 0
Effets Oui
Fonction sampling Oui
Type de mémoire Micro SD
Interface MIDI 1 entrée, 1 sortie
USB Oui
Nombre des sorties analogues 2
Sortie casque Oui
»

Manuels et autres fichiers

Séquenceurs Sampleurs concurrents

Autres catégories dans Séquenceurs matériels

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.