LiveAujourd'hui à 12h30, on teste Ozone 10 et le bundle Plugin Alliance de la Komplete 14 !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Acheter neuf Moog Music Moog One 16

  • Michenaud & Co En stock / Livré en 24h 9 699,00 €
  • Espace Claviers En stock / Livré en 7 jours 10 899,00 €
  • Centre Chopin Pas de stock / Livré en 24h 8 699,00 €
  • Energyson Pas de stock / Livré en 72h 10 899,00 €
  • Thomann Pas de stock / NC 10 899,00 €

Annonces Moog One 16

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 3.5/5 sur 4 avis )
2 avis
50 %
2 avis
50 %
Donner un avis
nembralanembrala

DÉCEVANT

Moog Music Moog One 16Publié le 06/06/22 à 12:05
Depuis sa sortie ce synthé me laisse perplexe: design esthétique hallucinant, puissance incroyable de la synthèse, ergonomie excellente d après les tests mais les vidéos de UTube ne m ont jamais convaincu concernant le son et le test d AF va dans ce sens puisque rien concernant le grain la puissance sonore dans les points + et je cite “” un son dur “” dans les points -. Comme beaucoup je regarde régulièrement les vidéos Utube de Matt Johnson ( Jamiroquai) et il s est jeté à l eau et il est ravi de son moog one 16 voice.
J ai enfin pu le tester une demi journée à fond et voici MON opinion concernant le SON puisque le reste vous le trouvez dans les tests et c est ce son du moog one qui...…
Lire la suite
Depuis sa sortie ce synthé me laisse perplexe: design esthétique hallucinant, puissance incroyable de la synthèse, ergonomie excellente d après les tests mais les vidéos de UTube ne m ont jamais convaincu concernant le son et le test d AF va dans ce sens puisque rien concernant le grain la puissance sonore dans les points + et je cite “” un son dur “” dans les points -. Comme beaucoup je regarde régulièrement les vidéos Utube de Matt Johnson ( Jamiroquai) et il s est jeté à l eau et il est ravi de son moog one 16 voice.
J ai enfin pu le tester une demi journée à fond et voici MON opinion concernant le SON puisque le reste vous le trouvez dans les tests et c est ce son du moog one qui tracasse beaucoup de gens avant de se payer un synthé qui coûte un bras et un rein…
Pour essayer d aider les lecteurs je vais le conparer au son de synthés que je possède.
Je vais être direct: pour des nappes/ pads ( non cuivré) et même des basses je préfère de loin mon Juno 106 ou mon juno 6.
Pour les leads et les basses , idem, mon minimoog model D et mon Se1x ou mon moog source sont 10x meilleurs et pour les gros sons polyphoniques extrêmement brut et granuleux mon OB-Xa le detruit ….et sans le moindre effet en plus!!!!
Enfin mon Matrix 6 Oberheim n a rien a lui envier pour les pads cuivrés a la toto ( Africa etc…)
Bref je n irai pas jusqu’à dire comme l avis ci dessous que ca sonne comme du software ( faut pas exagérer) mais a 6000/8500 euros passez votre chemin pour le son le compte n y est pas c est très très décevant.
Honnêtement si c etait la marque casio ( qui a fait des synthés excellents CZ1 et VZ1 que je possède) et un design esthétique moins réussi personne nr serait fou pour mettre une telle somme dans cette très belle machine( esthétiquement parlant) . Et je pense que même Matt Johnson himself doit se persuader comme tout ceux qui l ont acheté que c est le St Graal vue l argent investi…. Je pense qu il y un gros déni concernant le son de ce Moog.
Faites le compte : vous pouvez vous payer un Prophet 5 rev 4 qui a un son hallucinant et il vous reste encore 3000 euros : un se1x qui sonne casimment aussi bien qu un model D c est 850 euros d occaz et y a la place pour un synthé numérique haut de gamme tout neuf en plus et tout ca pour le meme prix qu un one 8 voice.
Passez votre chemin. Je préfère mon Juno 106 au moog one….
Et en plus L OB-X8 arrive les gars….!
Lire moins
»
styx3styx3

Le Saint graal

Moog Music Moog One 16Publié le 31/05/22 à 00:12
:clin: Je eu beaucoup de synth haut de gamme je ne m’étalerais pas dessus, il faut le voir pour le croire...audio il a toutes les possibilité sont infini et la sonorité et au rdv des étoiles .la qualité et parfaite, et facile a comprendre . le Mode Mod et incroyable je les surnommé architectes ...
»
voyager70voyager70

Une belle évolution du Memory Moog

Moog Music Moog One 16Publié le 21/03/22 à 14:57
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Tout styles de musique dans un environnement plutôt studio. Possible de l’utiliser en concert, mais il est très lourd, difficile à porter seul dans un hard case. Pour les costauds ou les groupes avec régisseuses ou regisseurs à gros bras :)

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

C’est le moins qu’on puisse dire, les materiaux sont beaux et très robustes.

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

L’ergonomie est parfaite, pas mal de sous-menu mais c’est très bien pensé, j’ai très peu utilisé le mode d’emploi. Cela s’adresse tout de même à un public averti.

Qu’en...…
Lire la suite
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Tout styles de musique dans un environnement plutôt studio. Possible de l’utiliser en concert, mais il est très lourd, difficile à porter seul dans un hard case. Pour les costauds ou les groupes avec régisseuses ou regisseurs à gros bras :)

Vous semble-t-il solide et bien fini ?

C’est le moins qu’on puisse dire, les materiaux sont beaux et très robustes.

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

L’ergonomie est parfaite, pas mal de sous-menu mais c’est très bien pensé, j’ai très peu utilisé le mode d’emploi. Cela s’adresse tout de même à un public averti.

Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

Le clavier est beau et plutôt agréable, mais pas exceptionnel non plus, la vélocité est parfois un peu étrange quand on contrôle un autre synthé ou un vst externe. Je ne pourrais pas l’utiliser en clavier maître principal, mais pour jouer du Moog One, c’est bien.


Quel est votre avis sur le son de manière globale ?

J’adore, je rêvais du son memory moog depuis des années, un son très chaud, parfois imparfait, mais c’est ce qui me plaît. Aussi bien à l’aise dans des sons ambient ultra complexes que dans un style plus jazz.

Que pensez-vous des sons d’usine ?

C’est très subjectif comme avis, mais globalement je ne suis pas très fan des sons d’usine. Je pense la même chose de Sequential ou d’autres marques. On trouve des presets bien mieux que ceux d’usine sur internet.
Par contre la facilité à créer, organiser, échanger des patches est incroyable. On peut classer par catégorie, style, moods, sauvegarder sur clé usb, tout ça en quelques secondes. Je n’ai pas vu mieux à ce niveau là.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Les possibilités sont très riches, les multi fx sont super cool, mais je trouve qu’il y en a trop sur les presets d’usine.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Je possède beaucoup de synthétiseurs dans un environnement professionnel et c’est mon préféré.
Le calibrage et l’accordage automatique est vraiment génial quand on compare avec les gros synthétiseurs polyphoniques des années 80 qui sont très difficiles à accorder.
Le plus gros défaut que je lui trouve, c’est d’être limité au niveau du dialogue midi avec la pédale de sustain, c’est vraiment dommage j’espère qu’une mise à jour réglera le problème.
Le prix est élevé, je ne le conseillerais pas à quelqu’un qui débute, il y a beaucoup de meilleurs investisseurs à faire avant le Moog One, mais avec l’expérience et en comparant avec beaucoup de synthétiseurs vintage et modernes, je trouve le prix justifié.
Lire moins
»
CripurCripur

La démonstration que le synthé ultime n'existe pas

Moog Music Moog One 16Publié le 30/10/21 à 08:25
Je précise que j'ai rédigé cet avis voilà 2 ans dans l'idée de le mettre sur AF ce que je n'avais pas fait. Je le retrouve aujourd'hui fin 2021 et m'étonne qu'il n'y ait toujours aucun avis sur le 16 voix et un seul sur le 8 voix. Je me décide à le poster. Il est possible que les mises à jour aient corrigé certaines choses.


Un synthé de rêve, le synthé ultime ? Le nom de One laisse présumer qu’il est unique et qu’il peut suffire à une vie de musicien. Le prix aussi, car à 8699 euros au catalogue, c’est le genre d’instrument qu’on achète une fois dans sa vie,…
Pas convaincu par les démos Youtube, ce synthé ne m’avait pas attiré initialement. Puis j’ai fini par me laisser convaincre par...…
Lire la suite
Je précise que j'ai rédigé cet avis voilà 2 ans dans l'idée de le mettre sur AF ce que je n'avais pas fait. Je le retrouve aujourd'hui fin 2021 et m'étonne qu'il n'y ait toujours aucun avis sur le 16 voix et un seul sur le 8 voix. Je me décide à le poster. Il est possible que les mises à jour aient corrigé certaines choses.


Un synthé de rêve, le synthé ultime ? Le nom de One laisse présumer qu’il est unique et qu’il peut suffire à une vie de musicien. Le prix aussi, car à 8699 euros au catalogue, c’est le genre d’instrument qu’on achète une fois dans sa vie,…
Pas convaincu par les démos Youtube, ce synthé ne m’avait pas attiré initialement. Puis j’ai fini par me laisser convaincre par le fait que les vidéos YouTube ne lui rendaient peut-être pas hommage (sauf celle de Matt Johnson) et que les possibilités de modulation et la richesse des oscillateurs à formes d’onde variables et mixables en faisait un instrument porteur d’un vaste potentiel. C’est ce potentiel qui m’a séduit.
Il fallu un certain chemin pour me résoudre de mettre sur la table la somme qui est conséquente.

Une promotion redoutable d’un marchand en ligne - 900 euros par rapport au prix catalogue grâce à un code promo - m’a décidé fin 2019 (et si j’avais attendu encore quelques jours j’aurais pu avoir 1500 euros de réduction par rapport au prix catalogue !)
A réception, je m’attendais à un plus gros colis et j’ai été surpris de la compacité de l’instrument, car cela reste un 61 touches. Mais rapidement on se rend compte de la profondeur du synthé,
l’instrument s’impose. Je l’ai posé sur mon bureau en attendant de recevoir un stand spécial clavier lourd. Et là je ne voyais plus que ça en entrant dans la pièce.
Il faut bien réfléchir où vous allez mettre un instrument si coûteux et si volumineux chez vous si vous n’avez pas de studio ! Les animaux, les enfants…. Il faut une pièce où personne ne passe et qui ferme à clé.

L’instrument est beau, oui. Toutefois, je ne suis pas très fan du ton du bois. Les LED blanches sont agressives à l’oeil, surtout si la pièce est peu éclairée. La réponse du clavier est excellente, mais le contact des touches n’est pas agréable, en particulier le caractère grenu des touches noires (je ne suis pas le seul à ne pas apprécier le clavier : cf Matt Johnson).

L’ergonomie de l’instrument est exceptionnelle pour le sound design. C’est vraiment une expérience de jeu agréable quand on a été biberonné aux synthés à sous-menus. Tout est à portée de main, et il suffit d’un clic sur les boutons « More » pour avoir accès aux paramètres complémentaires. Je n’ai pas eu besoin d’ouvrir le manuel, l’utilisation est très intuitive.
J’ai fait défiler 2-3 presets sans intérêt avant de faire « Init patch ». On n’achète pas un Moog One pour les presets, mais c’est toujours intéressant d’avoir quelques sons tout prêts pour chercher l’inspiration : là vraiment ils sont très décevants et aucun ne m’a interpellé ou inspiré pour un morceau.

Les oscillateurs sont bien présents. J’ai lu ici ou là qu’ils ne sonnaient pas, qu’ils étaient fins. C’est faux. Mais comme il est dit dans le test Audiofanzine, le son est dur et droit.
A l’écoute d’un VCO, il n’y a absolument rien de musical. C’est mécanique, brut comme le ronronnement d’une machine. Les filtres sont magnifiques, en particulier le Ladder Filter, et l’auto-oscillation avec une onde sinus d’une grande pureté. La combinaison des filtres, le mix des formes d’onde, donnent de grandes possibilités de timbres… mais je n’ai pas réussi à obtenir des timbres qui soient musicaux, beaux à l’oreille. J’ai essayé de refaire des patches d’un autre synthé que je maîtrise bien, sans succès. J’ai et j’ai eu des synthé analogiques vintages  (pas des monstres sacrés comme le Memorymoog ou JP8 je précise) : vous associez 2 dents de scie, un peu de detune ou un LFO sur la fréquence d’un oscillateur, vous jouez sur le cut off et vous avez tout de suite un son qui vous inspire. Sur le One : je n’ai rien pu obtenir de tout cela.
Comme il est dit dans le test, il est très difficile de trouver des réglages qui « sonnent » et soient agréables à l’oreille. Personnellement, je n’ai pas réussi, et je doute que des semaines supplémentaires d’utilisation y auraient remédié pour moi. Je ne suis pas une bête de synthèse, mais je suis capable de faire des sons complexes, avec 3 enveloppes, 4-5 LFO, de la FM, et j’ai programmé beaucoup de sons sur les analogiques que j’ai eu. Je n’ai rien trouvé de vivant, d’émouvant, sur les sons du One. De même les professionnels du sound design qui ont programmé les presets ne sont pas convaincants, les démos des utilisateurs et reviewers (voir la vidéo de Nick Batt) échouent à montrer des sonorités exceptionnelles à la hauteur des possibilités et du tarif du Moog One.. Je ne doute pas qu’il soit possible pour certains de faire bien sonner le One, certains exemples audio du test Audiofanzine le suggèrent. Mais je n’ai pas eu l’impression d’une qualité sonore à la hauteur des possibilités de synthèse, à la hauteur du prix. Des haters sur YouTube disent que le synthé X ou Y, le Prophet 6 ou un VST sonne mieux… et bien je suis navré de dire que c’est souvent vrai. Peut-être qu’il convient très bien aux sons « industriel » ou bruts, mais ce n’est pas ma tasse de thé.

Je n’ai pas essayé le Vocoder. Concernant les effets, la qualité est très décevante, certains sont même ridicules : l’effet Shimmer « Touch by a H9 » par exemple donne l’impression d’une caricature de Shimmer Eventide, inutilisable. L’utilisation d’un effet, en particulier les Reverb, « mange » le son qui est comme étouffé, et d’autant plus que vous montez le Wet.


J’ai constaté - et c’est aussi le cas de Nick Batt dans la revue de Sonicstate - que les notes jouées dans la plus basse octave du clavier ne sonnaient pas juste, (plusieurs appuis sur la même note entraînaient de grande variation d’accordage d’environ 1/2 ton) et ça c’est très ennuyeux. J’étais pourtant sous le dernier firmware.
Mon exemplaire avait une sorte de défaut dans le poli du bois du panneau avant, manifestement il ne s’agissait pas d’un choc mais bien d’un défaut d’usinage et pas du plus bel effet… Un des flancs métalliques présentait également des points gris, comme une corrosion sous l’effet d’un traitement chimique qui aurait été appliqué sur le métal. Le genre de détail qui saute aux yeux et qui n’auraient pas dû échapper au contrôle qualité. Vous lirez l’avis du Moog One 8 voices d’un propriétaire qui a ses potards tout rayés.

Les ventilateurs font du bruit comme un vieux PC, mais rien de rédhibitoire. Je n’ai pas utilisé le Low fan mode, le principe même de ce mode non prévu initialement me paraît hasardeux sur le bon fonctionnement à long terme de l’instrument.
J’ai constaté des craquements forts, comme ceux d’un parquet sous la chaleur. Manifestement, le bois travaille sous la chaleur du One, ce qui ne doit pas être grave, ou bien autre chose à l’intérieur (les cartes de voix empilées les unes sur les autres ??? ) et ça sur des années, ça l’est peut-être plus…

Bref, j’ai rapidement remis le One dans son carton, je n’ai même pas attendu la veille de l’enlèvement pour le faire : je ne pouvais plus voir ce synthé devant lequel beaucoup de personnes bavent et devenu bien encombrant pour moi. Même l’odeur de bois neuf et de plastique m’est devenu insupportable. Je suis conscient que j’ai acheté le Moog One pour de mauvaises raisons : j’en attendais beaucoup, et je savais que je risquais d’être déçu.
Je suis dubitatif quand je lis que le One est un succès. Mon exemplaire avait un numéro de série au-delà de 1200. Il est dans le top des ventes sur Thoman (avis rédigé fin 2019), et il y a pourtant très peu de « b-stock ». Tous les utilisateurs en sont-il tous très satisfaits ? Sur le forum Gearslutz beaucoup se disent contents, mais le ton des messages laissent penser qu’ils s’efforcent de se persuader d’être satisfaits. Je pense que le prix vous oblige à être satisfait une fois que vous avez passé les 14 j de rétractation légale… on est d’autant plus content d’un produit qu’on l’a payé cher.

Il est beau d’avoir des rêves. Mais non, le One n’est pas un synthé de rêve. Si vous n’avez pas les moyens de l’acheter, et bien rêvez d’autre chose et concentrez-vous sur l'instrument que vous avez déjà et qui peut encore vous surprendre. Si vous avez les moyens, à mon avis il est plus raisonnable d’acheter plusieurs machines : un Sequential récent, un numérique haut de gamme, et il restera assez pour acheter la réédition de l’ARP 2600 pour se faire un beau studio.
Le One n’est pas le synthé ultime Certains supputent que le One est un « bon placement », qu’il prendra de la valeur : j’en doute. Rien ne dit que Moog va continuer les évolutions logicielles. Au-delà des 3 ans de garantie, on peut penser qu’en cas de panne les réparations soient complexes et onéreuses, et il faut compter l’expédition de l’engin.
D’autres disent que le One n’est pas un synthé d’accès facile, immédiat, qu’il est complexe, qu’il faut du temps pour le maîtriser : oui sans doute, mais on reste quand même sur de la synthèse soustractive classique. Si le One était une synthèse totalement inédite, comme à l’époque la FM, on pourrait lui laisser le bénéfice du doute et le temps de faire ses preuves.

Pour toutes ces raisons je pense que ce n’est pas une bonne chose d’acheter un Moog One. J'ai tiré beaucoup d'enseignements de cette expérience dans laquelle j'aurais pu perdre une somme conséquente s'il avait fallu le revendre d'occasion et je me concentre sur le matériel que j'ai déjà.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Moog Music
  • Modèle : Moog One 16
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 01/10/2018

Moog sort en 2018 son tout premier synthétiseur analogique polyphonique, décliné en versions de 8 et 16 voix.

  • Synthétiseur analogique polyphonique tri-timbral avec FM, Hard Sync et modulation en anneau
  • Clavier Fatar TP-8S de 61 touches sensibles à la vélocité avec aftertouch
  • Molettes de pitch bend et de modulation
  • Pad X/Y sensible à la pression
  • 3 VCO avec formes d’onde en dent de scie, triangle et largeur d’impulsion
  • 4 LFO à doubles formes d’onde variables
  • Filtre à variable d’état (notch, passe-haut, passe-bas, passe-bande) avec une pente de 12 dB/octave et filtre en échelle avec trois options (mix, parallèle et série)
  • 3 enveloppes DAHDSR avec courbes variables par niveau, multi-déclenchement, boucle, synchro et latch
  • Section d’effets numérique avec notamment des réverbes fournies par Eventide et des effets pour le master
  • Arpégiateur
  • Séquenceur de 64 pas avec édition par pas et modulation
  • 64 presets, 128 Sets de Performance
  • Entrées audio micro/ligne sur combo XLR/TRS 6,35 mm, ligne sur TRS 6,35 mm et quatre inserts sur TRS 6,35 mm
  • Sorties audio principales sur TRS 6,35 mm et deux sorties Sub sur jacks 6,35 mm
  • 2 sorties casque sur jacks TRS 6,35 mm
  • Ports USB de types B et A avec MIDI
  • Trio MIDI
  • 2 entrées et sorties CV sur TS 6,35 mm
  • Port LAN RJ45 pour une future expansion

Distribué par mesi

»

Manuels et autres fichiers

Claviers synthétiseurs analogiques concurrents

Autres claviers synthétiseurs analogiques Moog Music

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : moogone 16, moogone16, moog one16, moog 1 16, moog 1 16

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.