Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Acheter neuf Arturia MatrixBrute

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 349,00 €
  • Audiosolutions En stock / NC 1 899,00 €
  • Audiosolutions En stock / NC 1 899,00 €
  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 1 990,00 €
  • Energyson En stock / Livré en 72h 1 998,00 €

Annonces Arturia MatrixBrute

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.8/5 sur 12 avis )
10 avis
83 %
1 avis
8 %
1 avis
8 %
Donner un avis

"du boulot pour 2 ans"

Arturia MatrixBrutePublié le 17/10/20 à 16:38
Je ne reviendrais pas en détail sur les avis précédents, tous parfaitement exacts et justifiés.
Les petits défauts ne sont pour moi aucunement un handicap et les innombrables qualités l'emportent très largement, mais je ne suis pas un "musicien professionnel".
J'ai acheté cette machine principalement pour le séquenceur 64 pas et l'ergonomie matricielle qui correspond à mon mode de fonctionnement et je ne suis vraiment pas déçu.
Une bonne surprise pour moi, le MCC facile à comprendre et à utiliser.

Bref, après une semaine, un bonheur total.

Petit complément 15 jours plus tard :
Je suis encore plus content, c'est vraiment une machine complète, j'ai fait de grands progrès musicaux,......
Lire la suite
Je ne reviendrais pas en détail sur les avis précédents, tous parfaitement exacts et justifiés.
Les petits défauts ne sont pour moi aucunement un handicap et les innombrables qualités l'emportent très largement, mais je ne suis pas un "musicien professionnel".
J'ai acheté cette machine principalement pour le séquenceur 64 pas et l'ergonomie matricielle qui correspond à mon mode de fonctionnement et je ne suis vraiment pas déçu.
Une bonne surprise pour moi, le MCC facile à comprendre et à utiliser.

Bref, après une semaine, un bonheur total.

Petit complément 15 jours plus tard :
Je suis encore plus content, c'est vraiment une machine complète, j'ai fait de grands progrès musicaux, j'ai réussi à clocker le Moslab 960.

Voilà, on est le 21/12, je joue tous les jours avec, un vrai bonheur car cette machine produit des idées que je n'ai pas tout seul...
Lire moins
»

"Un synthé pas pour tout le monde...."

Arturia MatrixBrutePublié le 08/04/20 à 17:53
Pour moi c’est le modulaire du 21eme siècle.

Il a tous les avantages des modulaires en général
:

>>> quant-aux possibilités de routages et donc des infinies possibilités de création (notamment depuis la version 2.0)
>>> quant-à l’accès à tous les paramètres en temps réel sans passer par des menus ou un PC (depuis la dernière mise à jour V2.0)

Et il a tous les avantages de notre siècle que n’avaient pas les anciens Balrog… :

>>> une matrice de modulation géniale, simple, efficace presque ludique qui remplace avantageusement les vieux patch câbles (qui ont leur charme bien sûr… je m’éclate aussi sur mon Synthesizer.COM 66)
>>> Un sequencer step et real time… qui remplace très bien......
Lire la suite
Pour moi c’est le modulaire du 21eme siècle.

Il a tous les avantages des modulaires en général
:

>>> quant-aux possibilités de routages et donc des infinies possibilités de création (notamment depuis la version 2.0)
>>> quant-à l’accès à tous les paramètres en temps réel sans passer par des menus ou un PC (depuis la dernière mise à jour V2.0)

Et il a tous les avantages de notre siècle que n’avaient pas les anciens Balrog… :

>>> une matrice de modulation géniale, simple, efficace presque ludique qui remplace avantageusement les vieux patch câbles (qui ont leur charme bien sûr… je m’éclate aussi sur mon Synthesizer.COM 66)
>>> Un sequencer step et real time… qui remplace très bien un Moog 960…
>>> Des mémoires… et oui, même je sais que certains des jeunes générations crient à l’hérésie quand il voient des mémoires sur un synthé mais bon… quand, comme moi, on a eu le matos de l’ancien monde (sans mémoires, sans midi…) on est heureux de pouvoir sauvegarder le son qu’on a mis des heures à peaufiner. A moins de faire de l’art éphémère (je respecte), ça n’a pour moi aucun sens de créer pour tout voir disparaître. C’est comme créer un programme informatique et tout voir disparaître quand on éteint le PC. A une époque on prenait des photos des réglages de nos machines, on dessinait les positions des potards… mais on le faisait parce qu’on avait pas le choix. Plus tard on a utilisé les premiers samplers pour sauvegarder le travail fait sur des modulaires… autant avoir les mémoires. Je ne parle pas là bien sûr de son type basse Moog qui se retrouve en 2 coup de cuillère à pot mais de sound design lorsqu’on passe beaucoup de temps à sculpter LE son.
>>> Et c’est un vrai centre névralgique pour piloter d’autres synthés ou modules.


J’ai vu pas mal de Matrixbrutes se revendre…rapidement… ou plus tardivement. Mon avis sur le sujet est que c’est un synthé qui n’est pas fait pour tout le monde… comme d’ailleurs les modulaires en général. L’accessibilité en temps réel (instant access) de tous les paramètres peut donner l’illusion d’un plaisir instantané (instant pleasure) dans la création du son et … ce n’est pas le cas.

Un copain à moi qui s’éclate sur son Moog SUB 37 est venu essayer le Matrixbrute. C’est un musicien pas un Sound designer-Ingénieur en electro-acoustique. Il a joué et trituré les potards dans tous les sens et avait l’impression de toujours rester sur le même type de son et de ne pouvoir en sortir. Contrairement à son Moog dont il lui semblait que quoi qu’il fasse, même n’importe quoi, il arrivait à sortir un son sympa. C’est en ce sens que je pense que le Matrix n’est pas fait pour n’importe qui. Il faut savoir ce qu’on fait et pourquoi on le fait pour en tirer quelque chose sinon on peut être vite déçu ou frustré par la bête.

Ceci étant dit, c’est un instrument magnifique, puissant, encore plus depuis sa dernière V2.0 .

Certains disent qu’il sonne froid, droit. Je dirais qu’il n’est pas « chaud » mais qu’il sait très bien sonner rond.

Les vidéos de Marc Doty qui montrent comment « sonner Minimoog » ou MS20 avec un Matrix sont intéressantes :

https://macprovideo.com/video/matrixbrute-201-maxibrute-advanced-synthesis/13-13-minimoog-emulation

Pour écouter des sons qui sortent un peu de l’ordinaire, je trouve que les sons de Barb & Co est très bien :

https://www.barbandco.com/store/p235/Synapse_MatrixBrute.html

En conclusion : un synthé extraordinaire dans sa conception et ses possibilités mais orienté « modularistes »….

Dans sa version V2.0, je considère comme un vrai futur collector.
Lire moins
»

"Une grande réussite"

Arturia MatrixBrutePublié le 21/08/19 à 22:44
J'en rêvais depuis longtemps, l'occasion c'est présentée, me voici maintenant possesseur d'un Matrixbrute depuis ... 4 jours [edit: 3 semaines]! Magnifique, mon attente n'est pas décue jusqu'à présent.
Tout d'abord, la qualité de finition: rien à dire, c'est impeccable. Boîtier en bois et aluminium, ça pèse son poids. Les molettes de pitch et modulation sont en alu, ça change du plastique. Les boutons, les mêmes que sur mes autres brutes (Mini et Drum), sont agréables au toucher. Toutes les LED sont blanches: après l'excès de bleu des années 2000, c'est beau, c'est classe, c'est parfait en studio.
Abondance de potards et de switchs, chacun avec une seule fonction, à part le sequenceur et......
Lire la suite
J'en rêvais depuis longtemps, l'occasion c'est présentée, me voici maintenant possesseur d'un Matrixbrute depuis ... 4 jours [edit: 3 semaines]! Magnifique, mon attente n'est pas décue jusqu'à présent.
Tout d'abord, la qualité de finition: rien à dire, c'est impeccable. Boîtier en bois et aluminium, ça pèse son poids. Les molettes de pitch et modulation sont en alu, ça change du plastique. Les boutons, les mêmes que sur mes autres brutes (Mini et Drum), sont agréables au toucher. Toutes les LED sont blanches: après l'excès de bleu des années 2000, c'est beau, c'est classe, c'est parfait en studio.
Abondance de potards et de switchs, chacun avec une seule fonction, à part le sequenceur et bien entendu la matrice. Du coup, la prise en main est relativement facile, même sans mode d'emploi. Ce dernier n'est d'ailleurs pas fourni, mais à télécharger sur le site et ne fait qu'une cinquantaine de pages. Il y a quand même quelques fonctions cachées (dont Panel+Keyb Track=auto-tune. A retenir, car il se détune souvent tant qu'il n'est pas stabilisé en température, ce qui est parfaitement normal).
Le panneau de commande se redresse, comme sur un Mini model D ou un Waldorf Wave: excusez du peu. Dans sa position la plus relevée, l'angle est le même que sur le MS20.
Le choix du papier électronique pour l'écran principal est surprenant: le rafraichissement de ce type d'affichage est lent, ce qui se révèle gênant quand on passe les programmes en revue. D'autant qu'il n'y a pas de système d'indexation des programmes. Évidemment, avec un ordinateur, ça facilite les choses, mais ce n'est pas mon cas.
Je ne ferai pas le tour des caractéristiques, abondamment disponibles sur le net et le site d'Arturia. Les possesseurs de Minibrute seront en terrain connu, mais évidemment, la Matrix en offre beaucoup plus.
En face arrière, il y en a pour tout le monde: MIDI, USB, cv/gate, sync in/out, pedals, il ne manque rien. A noter: il y a un Insert pour insérer un effet dans la chaine audio. Choix discutable, d'autant qu'il arrive à la fin et qu'il n'y a aucun réglage: j'ai essayé avec une SmallStone, le résultat est subtil.
Bon, la matrice maintenant. J'étais sceptique, y voyant plutôt un gadget, mais je suis conquis: c'est vraiment bien pensé et super pratique. Trois rôles, plutôt quatre en fait: sélection des programmes (256 programmes en accès direct, je n'ai jamais vu ça ailleurs), matrice de modulation et séquenceur. La quatrième fonction, c'est le contrôle de l'arpégiateur: mettre en mode séquenceur, puis appuyer sur Arpeggiator + Sequencer. On peut alors contrôler le mute et l'octave pour chaque note de l'arpège. Encore une fois, bravo Arturia.
Le synthé de mon arsenal qui se rapprocherait le plus est le DSI Mono Evolver Keyboard. Caractéristiques comparables sur le papier, mais la prise en main est bien plus agréable sur le Matrixbrute, sans tous les menus et sous-menus, d'autant que les encodeurs DSI se révèlent désastreux avec le temps.
[edit] Comme d'autres, je n'ai pas été épaté par les sons d'usine, jouant un peu trop sur la "saturation". Quelques sonorités plus pures auraient été bien vues.

En résumé: Arturia a réussi un grand coup. C'est un des rares synthés qui ne me donne pas l'impression d'avoir fait le tour au bout de quelques jours. Les qualités sont si nombreuses que les citer toutes serait fastidieux.
Parmis les défauts, je citerai:
- l'appareil redémarre toujours sur le patch A1
- impossible de changer certains paramètres (canal MIDI, source de synchro) sans un ordi et l'application MIDI Control Center [edit: ce défaut est réglé avec la version 2.0 de l'os]
- Et cette application qui ne fonctionne pas sous Linux, même avec Wine: Toc! Toc! Hey Arturia, on est en 2019!
- affichage par papier électronique, trop lent. Les 2 avantages de ce type d'affichage (faible consommation électrique et persistence alimentation coupée) sont inutiles pour un appareil ne fonctionnant pas sur batterie et redémarrant toujours sur le patch A1. Plus judicieusement, un écran OLED aurait permis de mettre quelques menus et d'éviter l'utilisation du MIDI Control Center.
- le boot prend quelques longues secondes. C'est normal pour une machine aussi complexe, mais rien n'indique que l'appareil fonctionne. Un petit message quelconque sur l'écran LED calmerait les anxieux...
Lire moins
»

"Tout simplement fabuleux"

Arturia MatrixBrutePublié le 29/03/19 à 09:51
Utilisation exclusive en studio
Belle finition solide qui donne confiance. À voir avec le temps.
Prise en main moyennement simple mais c'est normal pour un instrument aussi fourni.
Le clavier est du niveau d'un bon synthé, meilleur que mon précédent Radias.
Le son est raffiné jusqu'à monstrueusement épais.
Les sons d'usine sont comme tous les sons d'usine. Il suffit de les bricoler pour sortir toute la puissance de l'instrument.
Pour le moment je n'ai pas encore d'a priori négatif. On verra à l'usage.
Tout ce que je peux dire est que cet instrument est une grande réussite, qu'il est relativement aisé à maîtriser, bien qu'il ait encore des zones d'ombre qui se dévoilent progressivement à......
Lire la suite
Utilisation exclusive en studio
Belle finition solide qui donne confiance. À voir avec le temps.
Prise en main moyennement simple mais c'est normal pour un instrument aussi fourni.
Le clavier est du niveau d'un bon synthé, meilleur que mon précédent Radias.
Le son est raffiné jusqu'à monstrueusement épais.
Les sons d'usine sont comme tous les sons d'usine. Il suffit de les bricoler pour sortir toute la puissance de l'instrument.
Pour le moment je n'ai pas encore d'a priori négatif. On verra à l'usage.
Tout ce que je peux dire est que cet instrument est une grande réussite, qu'il est relativement aisé à maîtriser, bien qu'il ait encore des zones d'ombre qui se dévoilent progressivement à l'utilisation.
Comme tous les instruments, il demande un temps d'adaptation ainsi que de faire fonctionner ses méninges et sa mémoire, car il y a pas mal de choses à emmagasiner pour en saisir toutes les subtilités.
En conclusion, cet instrument est prodigieux en interaction avec un système modulaire, il a été conçu pour, donc permet un infinité de créations sonores et expérimentales.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Arturia
  • Modèle : MatrixBrute
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 21/01/2016
  • Synthétiseur analogique mono/duophonique
  • Clavier de 49 touches grand format sensibles à la vélocité avec aftertouch
  • 3 VCO, chacun avec un sub-oscillateur et formes d’onde en dent de scie, Pulse, triangle et le fameux waveshaper Brute
  • Filtre Steiner Filter 4 modes 12/24 dB, contrôle Drive
  • Matrice de modulation avec 16 destinations en mode MOD et un encodeur de données dédié au routing ; 4 destinations programmables affichées sur l’écran E Ink
  • Séquenceur 64 pas avec options Step, Accent, Slide et Modulation (mode SEQ)
  • Arpégiateur avec plusieurs modes d’opération
  • Section d’effets analogiques avec chorus, délai, flanger, etc. Les effets peuvent servir de destinations pour la modulation dans la matrice
  • 256 Presets avec bouton de rappel dédié
  • Sortie stéréo
  • 12 entrées 12 sorties CV
  • Entrée audio de niveau ligne et instrument
  • Entrée et sortie Gate
  • Entrée et sortie Sync
  • Trio MIDI
  • Interface USB
  • Entrées pour 2 pédales d’expression et une de sustain

Distribué par audia

»

Manuels et autres fichiers

Claviers synthétiseurs analogiques concurrents

Autres claviers synthétiseurs analogiques Arturia

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : matrix brute, maxibrute, maxi brute

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.