LiveRendez-vous demain mardi à 18h pour "On refait le patch" sur un logiciel mystère !
Alesis Micron
+

Alesis Micron

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Micron, Clavier synthétiseur à modélisation analogique de la marque Alesis.


35 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 150 € argus occasion : 152 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesAvertissement important

Fiche technique Alesis Micron

  • Fabricant : Alesis
  • Modèle : Micron
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs à modélisation analogique
  • Fiche créée le : 09/04/2004

Synthétiseur à modélisation analogique basé sur le moteur du Ion de la même marque

Clavier dynamique de 37 touches.

Polyphonie 8 voies

3 oscillateurs avec 3 formes d'onde (sinus triangle carré). Waveshapping. FM . Bruits blanc et rose. Synchronisation soft ou hard des oscillateurs.

2 filtres multimodes (émulation de filtres Roland, Oberheim, Moog, ARP...) passe haut - passe bas - passe bande....

Génarateur d'enveloppe.

Effet: Drive,compresseur,distortion, reverb, delay, chorus, flanger, phaser....

Arpegiateur / sequenceur programable (temps réel ou pas à pas). Génére des patterns super complèxes ainsi que des rhytmes de batterie.

Configuration "setup": permet de diviser le clavier en plusieurs zones pour affecter des sons, rhytmes... a un groupe de note. très puissant.

Matrice de modulation très complète et flexible.

Contrôle en temps réel : 2 sliders pour la modulation (M1 et M2) 3 boutons rotatifs assignables (X Y Z). Une molette de pitche éclairée en mouvement!

Connections: Midi, entrée et sortie audio, pédale d'expression.

 

Distribué par audia

»

Acheter d'occasion Alesis Micron

Alesis Micron Vends Alesis Micron en parfait état 180 € »
Alesis Micron Alexis micron 150 € »

Avis utilisateurs Alesis Micron

Note moyenne :4.4( 4.4/5 sur 35 avis )
 21 avis60 %
 7 avis20 %
 5 avis14 %
 1 avis3 %
Rapport qualité/prix :
kissloon18/01/2015

L'avis de kissloon"la meilleurs modelisation analogique du marché"

Alesis Micron
Synthé a modelisation analo, le micron peut carrément faire tout ce que fait son grand frère le Ion, les potards en moins. C'est donc tout simplement énorme.
Il imite parfaitement un moog ou un arp ou un prophetV. Honnêtement dans un mix difficile d'entendre qu'il s'agit de modelisation analogique.
Il est pas trop facile a programmer car tout se fait à l'ecran mais si on se visualise clairement la structure sur un plan on arrive à être à l'aise pour fabriquer des sons.
Excellent petit synthé !
»
le_primate18/07/2014

L'avis de le_primate"Le faux jouet !"

Alesis Micron
Tout à déjà été dit, et Google vous l'affirmera.
Le petit plus par rapport à son grand frere, le Ion : la boite à rythme, les setups et le séquenceur très très pratique, mais attention il faut voir à quelles conditions.

Le petit plus c'est le Vocoder, mais bon, pas fantastique, je préfère celui du Microkorg pour le même prix. Ceux qui le prennent pour le vocoder, passez votre chemin.

UTILISATION

L'interface est relativement claire, et ça serait facile d'utilisation si seulement l'écran était plus grand.
CA DONNE MAL à la TETE de programmer la dessus : tension dans le cou, les cervicales, aie aie aie ... mais les efforts sont souvent recompensés. Moi qui adore créer les sons, j'y trouve mon compte et la difficulté des menus fait que ça m'empeche de revenir trop sur un son , ce qui est une bonne limite.

Non en gros, on se perd totalement dans l'interface, les pages, les boutons rotatifs sont souvent imprécis, en plus j'ai déjà des mauvais contacts sur les potards noirs, etc...

Le séquenceur est facile d'utilisation, les setups (programme de plusieurs sons) sont très pratiques, on peut faire des merveille et tout assigner à différentes parties du clavier, mais attention c'est limité à une dizaine de sons !

Je l'utilise depuis 4 ans, acheté d'occasion, il a fait pas mal de scène.

La molette de pitch est idéale, les sliders aussi, mais le reste est foireux, ça m'est déjà arrivé de changer un son en plein morceau en effleurant un bouton...

Le clavier est pas cool du tout, c'est mou, c'est fragile, on ose pas taper dessus, cela dit c'est peut être mon modèle, un ami en avait un avec un clavier plus dur.

Le gros problème c'est le tout plastique, c'est vraiment de la camelote et ça se sent.

La polyphonie est ON NE PEUT PLUS MERDIQUE !!! à moins d'utiliser tout en monophonique, là, aucun problème, mais si on fait des setups, on se retrouve à devoir supprimer les unisons sur des sons. Car plus les sons sont complexes, plus il y a d'oscillateurs et d'effets, plus les sons prennent de la polyphonie et de la place.
Et en plus de ça, la mémoire est toujours pleine que ça soit au niveau des sons, des setups , des sequences (à moins de tout virer les presets d'usine) et ça c'est à s'arracher les cheveux.... on est obligé de faire trop de compromis. En plus, desfois tu supprime des sons, et il te dit toujours que la mémoire et pleine, et le seul moyen que j'ai trouvé c'est de redemarrer, et parfois tu appuies 10 fois sur le bouton et d'un coup ça marche !

Autre chose, dû à la mémoire.
Quand tu fais un setup avec un rythme 1 ou 2 pads et une basse, et bien tu est foutu, surtout en live. La Polyphonie se réduit et ça fait des glitchs aphex twinesques sur les rythmes, et le pire c'est que parfois, le kick passe à la trappe une fois sur 3 , le snare passe à la trappe au pif, enfin bref : ASIIIIILE !
Par contre c'est ce qui peut aussi faire le charme de la machine. Ca m'énerve et ça me fait bien marrer.

SONORITÉS

Alors là on arrive au meilleur chapitre !
Autant le micron possède un son très numérique : (bcp de subs et d'extrême aigus, les mediums on du mal à se faire entendre dans le sens ou c'est pas gras du tout, on est à 10 km des Ensoniq SQ80 ou autres. Numérique mais Chaud, flou, à l'arrache, pas hyper précis mais coolos !

Pas de sons "réalistes" c'est un synthé, impossible d'imiter un Grand Piano une vraie trompette et tant mieux !

Moi qui suis plutôt dans la new wave ou l'indus, ce synth est vraiment correct.

Les presets sont à chier à 70%, je dirais ... mais les sons qui restent sont de grosses tueries ... la section "basse" est vraiment excellente, y'a beaucoup de sons bien fat. Les cuivres et les leads sont parfois peu originaux.
Les SFX sont vraiment rigolos, bien fun à tester mais un peu gadgets
Les drums sont vraiment pas terrible, c'est trop typé electro clash / techno, beaucoup trop froid, glacial, même, sans consistance
Cela dit, branché sur une bonne sono dans une salle de concert, les kicks peuvent être redoutablement efficaces et riches en subs ! hi hat et claps excellents, mais les snares il faut oublier à moins de les programmer comme un roi (moi j'y ai pas trouvé mon compte, car ils sont trop trop synthétiques). Mais bon, c'est parfait si on veut faire du Schwefelgelb des débuts, du Adult ou de la minimal wave, par ex

Le micron est un synth qui sonne très "Techno dance trance des années 2000" un utilisateur l'a déjà dit, c'est exactement ça. Mais comme pas mal de synthé, on peut esquiver si on sait programmer des sons. Donc ne l'achetez pas si vous avez aucune notion en programmation ou si vous faites de la varietoche.

L'expression du synthé est pas terrible mais les potards sont vraiment accessibles et utiles, surtout les sliders que j'adore, parfait pour faire évoluer un son en live.

Les matrices de modulation sont excellentes
Les filtres, pas terribles, son plat et inconsistant, mais bon, allez, on est gentil.
La FM est très intéressante, c'est vraiment propre au Micron, rien a voir avec la FM de Yamaha par exemple, ca sonne plastique, jouet, lisse mais pas dans le sens péjoratif du terme.

En s'amusant avec la sync, la FM et les oscillateurs qui ont l'air assez classique, et bien on est capable de créer des sons innatendus, hallucinants, erratiques


AVIS GLOBAL

Une bête sauvage et douce à la fois dans un corps de jouet discount.
Un synthé studio idéal, niveau sound design et créativité c'est top mais il faut avoir le temps de le programmer.
Pour le live, c'est fragile, pas mal de petits bugs (même si ils sont pas très graves), mais c'est utile pour les basses et les kicks ... par contre pour le reste, on entends pas grand chose, les mediums passent en retrait de 200 à 5000hz DOMMAGE !

Je le garde car j'ai réussi à créer des sons que je chéris et que je n'arriverais jamais à recréer avec un autre synthé. Je pense à quelques pads qui sonnent comme des voix de monstres ou des voix humaines bizarres, des sons de minarets glitchants, des basses bien solides, évolutives et agressives, des leads un peu distordus ... Je le garde aussi parcequ'il est leger, pratiques, et les setups, sequenceurs et autres dépannent bien et font plaisir à synchroniser en MIDI !

Petit Récap

Les + :
- Les sons, leur diversité, créativité unique, c'est du Micron et c'est personne d'autre !
- Les basses
- Le sequenceur / setup
- Les sliders et la molette de pitch
- L'unison, le detune, la FM, la matrice d'édition pratique


Les - :
- Le plastique, le plastique, Les boutons, le plastique
- La polyphonie ultra limitée en synthé scène avec les setups (sinon ça va si on reste sur un seul preset)
- La mémoire du clavier beaucoup trop limitée, l'o.s., pas d'usb pour la sauvegarde des sons
- Les menus, les petits bugs
- Vocoder inintelligible
- Sine, Square, Saw ... avec des wavetables j'aurais pris encore plus mon pied

Je ne referais pas ce choix, le problème c'est que je l'ai fait, j'ai crée des sons hallucinants et qui me plaisent et du coup je ne peux pas m'en séparer juste ça (et aussi car il s'abime esthétiquement assez vite avec la scène).
Pour la création des sons, je conseille plutôt d'économiser pour un Alesis Ion (j'ai testé, c'est carrément plus vivant et amusant pour l'édition , et toujours aussi fou pour les sons), et si vous voulez vraiment le Micron, foncez sur l'AKAI miniak : c'est EXACTEMENT le même circuit que le micron, le même OS, tout pareil, sauf que l'emballage est beaucoup plus solide, c'est du AKAI, c'est moins cheap, c'est du metallique.

La je cherche plutôt des synthés en Rack, plus pratique pour la scène, moins fragile, on peut bourriner son clavier MIDI ...
Et du coup je vais me tourner vers du vieux Waldorf, beaucoup plus granuleux, Korg Wavestation (bien que ... assez ringuardos) ou le KURZWEIL K2000 que je conseille à ceux qui visent le micron, c'est plus polyvalent, on peut y integrer des samples et créer des sons vraiment bizarre et nouveaux, (si on ne se concentre pas sur les démos de sons qui trainent sur le net, avec des sons pseudo réaliste très datés) car le K2000 peut autant servir à Celine Dion qu'à Skinny Puppy, pour ne citer que des Canadiens.
»
Modulator1820/10/2013

L'avis de Modulator18"Très Bon"

Alesis Micron
Synthé à modélisation analogique, 37 touches .....
Rien à ajouter, tout a déjà été dit.

Par contre, il faut le mettre à jour avec l'OS1.10, pour le séquenceur, il offre des patterns plus longues, et étoffe le LFO.

UTILISATION

Pour la configuration, très simple: un bouton multifonction. On navigue avec, quand on est sur le paramètre que l'on souhaite modifier, on clique et on modifie.
Il y a également des raccourcis accessible avec les touches du clavier, très pratique pour aller directement à ce que l'on veut modifier.
3 potars rotatifs pour la modification des paramètres (assignables) pendant le jeu. (X- Y -Z).
2 potars linéaires (assignables) pour les modulations. (M1 - M2).
Molette de pitch placé au dessus du clavier, pas très courant, mais ceci s'avère très pratique pendant le jeu!

Le manuel est très bien fait, et indispensable pour débuter car, vu le nombre de paramètres, le micron est très complet.

Pour l'édition des sons, comme sur tout autre synthé, une période d'adaptation est necessaire. Ayant eu pas mal de synthé avant, le micron est unique dans sa navigation.

Un ecran à 2 lignes mais qui permet quand même d'afficher tout, mais les graphiques des formes d'ondes, enveloppes....



SONORITÉS

Quand j'ai reçu le micron (acheté par correspondance) je n'avais jamais entendu ce qu'il pouvait faire! Ce qui a motivé mon achat, ce sont ces caractéristiques ( 3 oscillateurs, un nombre incroyable de filtres...).
Donc les sonorités d'origines sont bonnes mais froides. Mais en modifiant ou en créant ses propre sonorités, là on entre dans une autre dimension!
3 formes d'onde par oscillo (Sin, Square, Saw.) ajouter a ceci un waveshapping, plusieurs type de synchro entre oscillo (Hard soft, master/slave...). De la synthèse FM pour "durcir" les sons.

Le son passe ensuite dans la banque de filtres résonnants: 2 types peuvent être choisi ( BPF - HPF - LPF.....) copiés sur la modélisation de modèle Moog, Roland TB, ARP..... Tout un univers vintage devant nous! Les filtres peuvent être sélectionné indépendants ou "couplés". Sans oublié les valeurs pré et post filtrage.

Les enveloppes sont excellentes. et le LFO, rien à redire.

Les effets sont peu nombreux, mais efficaces: Drive: avec disto, RMS limiter, fuzz.
Modulation: Chorus, Phaser, string phaser.
Reverb et delay.

Le vocoder est curieux, je n'ai pas réussi à créer un son complet, mais en modifiant ceux fournis en banque d'origine on obtient des trucs sympas mais pas à la hauteur du reste.

Pour les sons: Bass: tout est possible, du sub jusqu'à des sons à la TB très distordu!
Lead: On a pas la qualité d'un MiniMoog, mais les sons peuvent s'en approcher sans problèmes.
Pad: Etrange, atmosphériques, planant... Là encore, superbe.
Brass: Comme sur beaucoup de synthé, très générique. Pas très élaboré.
Strings: couplés avec l'effets String phaser et un filtre passe bande, le monde de Jarre s'ouvre à vous.
FX: d'origine, inexploitables. Par contre en programmant, cosmiques, agressifs...

Le séquenceur/arp: tout est programmable entièrement, Drums, lignes de Basses,..... On choisi, le nombre de pas, on joue en temps réel ou pas à pas, le micron saisi toutes les nuances de jeu, et les reproduit sans défaut.

Enfin, ce qui donne toute sa puissance au Micron, le menu setup: on assigne des rythmes, séquences et sons sur des touches, des parties de claviers... On créer des possibilités de jeu complexes très rapidement.
Seul bémol: on est vite dépasser par la polyphonie (10 notes).

J'ai essayé d'aller à l'essentiel, car il y a tellement de possibilité qu'il est impossible de résumer tout.

Les sons sont excellents lorsqu'ils sont retravaillés, et ses capacités de programmation énorme. Tous les sons imaginables sont possibles, et deviennent "vivant" grace à la matrice de modulation.




AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis sa sorti.
C'est le point névralgique de ma config. il sonne comme un bon synthé, balance des lignes de Drum/Bass à la manière d'une groovebox.

Beaucoup cherche une comparaison avec le microkorg! Je les ai utilisés tous les deux, ils sont différents et complémentaire.
Le Micron a plus de possibilité de programmation, le microkorg a un meilleur vocoder.

J'aime ce synthé, et curieusement, les 3 octaves ne me gène pas pour jouer.
Seule la polyphonie peut gêner, mais ça reste gérable!

Très bon
»
Fredglass19/08/2013

L'avis de Fredglass"Alesis Micron I love you"

Alesis Micron
Alesis a réalisé le tour de force de créer un synthé ultra compact sur trois octaves (donc encore jouable à deux mains et non pas une main + un doigt comme sur les claviers à deux octaves) et sans passer par l'hérésie des mini-touches (qui peut jouer là-dessus ?), le tout pour une machine dépassant d'à peine 2 cms son grand "rival", le Microkorg.

Je ne l'utilise qu'en Hardware, je ne relie le Micron à rien d'autres qu'à mes doigts (pas à un autre synthé ni à un ordi) donc je ne peux pas dire quel est son rendement via un utilitaire Mac/PC.

Connectique complète au dos de la machine.

Le format compact de ce synthé fait qu'il a un fonctionnement spécial, perso j'adore ! Mais au vu de certains rapports, de nombreux joueurs de synthé ont été quelque peu déroutés. Par exemple et pour parler des contrôleurs, il y en à trois (nommés X Y Z)à qui l'on peut affecter n'importe quelle fonction. Ainsi, si vous êtes sur le son "Machin" vous pouvez décider que sur ce son le potard X contrôlera les filtres. Mais cette assignation sera différente pour un autre son. Cela permet de faire une économie de boutons et de potards afin que le musicien n'affecte que ce qui lui semble indispensable (pour le live ou autre). C'est pour cela que la façade du Micron est très sobre. Petit bémol : un quatrième potard n'aurait pas été pur me déplaire afin de pouvoir y affecter les traditionnels ADSR.

Le pitch bend a été mis à l'horizontale toujours pour une question de gain de place. Perso, cela ne me dérange pas. Il s'allume quand on l'actionne : gadget inutile à mon sens mais qui ne nuit en rien au rendement de l'instrument.

Le Micron possède d'origine 520 sons je crois. Ils sont tous éditables et on peut étendre les banques de sons ou les réduire (créer ou retirer de sons) comme bon nous semble. Idem pour les patterns (séquences d'arpèges), les rythmes et les setups (combinaison arpèges + rythmes + sonorité pour jouer la mélodie).

L'édition des sons se fait par un seul et unique bouton poussoir/tournant. J'ai vu/entendu/lu ici et là que ce système rendait l'édition des sons longue et fastidieuse. Perso, je ne trouve que pas ce type de fonctionnement fasse perdre du temps car le travail sur de la synthèse sonore n'est pas réputé pur être super rapide. Je trouve même que c'est + simple que sur certains synthés où il y a 250 boutons car là au moins, on sait que tout passe par là.



UTILISATION

La configuration générale de l'instrument et la sobriété de sa façade ne nuisent pas à sa configuration. Il faut juste apprendre la logique un peu spéciale du Micron. Si on a eu pleins de synthés avant, cela peut dérouter. Par exemple, lorsque l'on veut éditer un son ou, pour parler plus simplement le modifier, les touches du clavier font office de raccourci. En effet, via le menu, la création/modification/édition des sons se fait de manière plutôt linéaire (ce qui soit dit en passant permet de ne pas bâcler le travail car auparavant j'avais tendance à zapper pas mal de trucs pour n'aller qu'à l'essentiel. Désormais je me rends compte que ce sont les petits détails qui donnent beaucoup de personnalité aux sons) , c'est-à-dire d'abord les oscillateurs, puis les pré-filtres, les filtres, les post-filtres, etc. Mais si toutefois vous souhaitez aller directement aux LFO (par exemple), rien de plus simple : actionner la touche du clavier qui fait office de raccourci pour accéder directement aux LFO, c'est écrit dessus ! Idem pour les sonorités qui sont classées selon des grandes catégories. Pas la peine de dérouler tout le menu. Actionner la touche du clavier appropriée. A noter que les sons peuvent être retrouvés selon différentes manières : par leurs catégories (keys, pads ou bass par exemple), par ordre alphabétique, si vous les avez ajouté à vos favoris (là aussi ces banques ne sont pas figées)ou dans la catégorie "récent" si vous avez joués cette sonorité récemment.

Pour ce qui est du manuel, le mien était en Anglais mais on peut le trouver sans problème en français sur le net et là, ô miracle, que trouvons-nous ? Un manuel très bien traduit, très simple et très logique (à l'image du synthé) et même, cerise sur le gâteau, avec un brin d'humour ("nous avons déjà vu beaucoup de choses. Nous espérons que vous vous sentez maintenant à l’aise dans la navigation au sein du Micron. Les chapitres suivants couvriront l’édition, le MIDI et d’autres fonctions plus avancées. Mais si vous désirez jeter maintenant ce manuel au feu et simplement jouer avec votre Micron, personne ne vous blâmera".)

SONORITÉS

Le Micron est un synthé ! Alors, si l'on souhaite obtenir quelque chose qui nous convienne, il faut s'attaquer à la synthèse et pour cela, le Micron en a sous le capot ! Je suis le premier à penser qu'à l'écoute de ses sons d'usine, le Micron sonne bien mais tout de même assez froid. Après bidouillage, ce n'est plus pareil. Ce qui fait la force du Micron c'est, à mon sens, la qualité des filtres (mais pas que). Beaucoup sont spécifiques à l'instrument (et très bons d'ailleurs) mais beaucoup sont aussi "à la manière de" : filtres Moog, filtres Jupiter, filtres Oberheim, etc. Trois oscillateurs permettent d'entrée de jeu de considérablement faire varier la teneur des sons et l'on peut passer du très gras au très sec et très agressif.

Avec les sons et les patterns d'usine, je dirais que le Micron sonne très techno années 2000 (c'est pour vaguement situer...). En le travaillant, on peut le faire sonner comme on le souhaite. En ce moment, je suis un truc plutôt World...

Je ne vois pas grand chose à jeter dans les sonorités du Micron ce qui signifie dans une logique de synthétiseur que pas grand chose ne puisse pas être retravaillé. Il y du bon partout. J'ai un petit faible pour les leads. Après, comme tout bon analo/modélisation analo il ne faut pas s'attendre à des trucs très réalistes (piano par exemple)... mais il y en a quand même (je pense aux sons d'orgue).

L'arpégiateur est très simple et très efficace. On peut le programmer un jouant directement la phrase ou en y allant pas à pas (décomposition des temps et des mesures), en réglant également l'intensité de chaque note. La création des rythme et des setups suit la même logique. Je n'ai jamais vu ce qu'il y avait de compliqué là dedans.

AVIS GLOBAL

J'ai le Micron depuis très longtemps (plus de 5 ans)... mais je ne l'utilise (ou plutôt réutilise) que depuis quelques mois. En effet, en 2008/2009 je me suis retrouvé dans un appartement de transition (entre un déménagement et un nouvel emménagement) pendant un an et j'ai du stocker mes synthés là où je pouvais. Souhaitant continuer à jouer je me suis mis à la recherche d'un synthé au format très compact sans toutefois passer par les minitouches (je ne supporte pas, c'est injouable et c'est trop fragile). J'ai donc été attiré par le Micron avant tout pour sa compacité plus que par ses capacités (ses qualités devrais-je dire) de synthèse. Désormais je me rends compte que les deux sont compatibles (peut-être étais-je le seul à en douter).

Pendant longtemps j'ai été un adepte inconditionnel du tout analo + tout en façade. Et même si mes moyens ne me permettaient pas d'investir que dans de l'analo, je me rends désormais compte qu'il y a d'autres moyens, donc d'autres logiques de programmation dans l'univers des synthés hardware pour un plaisir lui aussi différent.

L'Alesis Micron a le "potentiel" pour s'en prendre plein la tronche dans la critiques : "pas assez de boutons et de potards de réglage" : les systèmes de raccourci sont très bien foutus. "Il ne sonne pas comme un analo" : c'est vrai, le Micron n'est pas un analo... mais je situe ce synthé comme l'un des meilleurs instru à modélisation analogique et ce n'est pourtant pas mon premier synthé, j'ai pu comparer. (J'ai eu de tout : des analos, de la modélisation analogique, des numériques). "Que trois octaves" : c'est un synthé compact, au dessus il y a (il y avait plutôt) l'Ion.

Ayant à nouveau un peu plus de temps pour la musique désormais mais toujours aussi peu de place, j'ai revendu tout mes synthés... sauf le Micron car c'est le seul synthé que j'ai acheté neuf et parce qu'il ne prend pas de place. L'ayant retrouvé après quelques années ("tiens, il est là lui !"), je me suis enfin décidé à voir ce qu'il avait dans le ventre vu que jusque là je ne pianotais que sur les sons d'usine. Résultat : je suis dégoûté d'avoir attendu autant de temps pour prendre conscience du potentiel du Micron.

Bref, pour résumer ce qu'est le Micron, je dirais que c'est un maximum de possibilités dans un minimum de place (qui tient dans une calandre en alu soit dit en passant, ce n'est pas du plastoc) qui n'altère pas sa jouabilité. Ce n'est pas le plus monstrueux au niveau de la synthèse sonore, ce n'est pas un Moog ou un Jupiter pour la qualité des sons mais le Micron est un excellent synthé à modélisation analogique qui se défend excellemment sur ces terrains.

Vu sa côte actuelle absolument misérable, vous pouvez avoir un vrai synthé pour le prix d'un Bontempi ou d'un Casio de supermarché au moment de Noël (sans avoir l'assurance d'avoir une octave de plus à ce prix là !) avec de vraies touches.

Compacité qui n'altère pas le jeu + qualité de synthèse + fonctionnement simple et logique = synthé que l'on peut trimbaler partout (dans la maison où ailleurs. Il rentre d'ailleurs dans la housse du Microkorg : très pratique !) lorsque l'on souhaite jouer et/ou réaliser de la synthèse sonore de qualité avec un rendu bluffant. Je referais ce choix sans problème, même au prix du neuf (et pour un synthé neuf of course !) et en 2013. Le Micron m'a donné la passion des synthés compacts qui font aussi bien (si ce n'est mieux) que leurs grands frères pour des gains de place (quand on n'a pas la possibilité d'avoir une pièce voire même un bureau spécialement dédié à la musique) et d'argent non-négligeables alors qu'auparavant j'aurais eu plutôt tendance à renier ce genre de machine. Si pendant longtemps le Juno-106 a été mon synthé préféré au vu de mes moyens, je pense que le Micron l'a désormais supplanté. Comme quoi il ne faut pas hésiter à aller voir ailleurs et bousculer un peu ses habitudes de jeu et de création sonore. On ne peut pas reprocher à ce synthé de ne pas avoir été pensé. Tout tient dans un minium de place et plutôt que de nuire aux possibilités/facilité de création sonore ainsi que la jouabilité, l'ergonomie de ce synthé le rend atypique et attachant, bref différent. Et la différence n'est pas un défaut.
»

Tutoriels et astuces Alesis Micron

Problèmes de son et leurs solutions possibles

8 Publié le 04/07/14
    Ayant récemment fait l'acquisition d'un Ion qui nécessitait une bonne révision, j'ai eu (entre autres choses) à régler des petits soucis sur la sortie son. La série Ion/Micron/Miniak est apparemm…

Config Midi entre mpc et Micron

Publié le 20/04/12
Cette astuce à pour but de paramétrer votre mpc ainsi que votre Alesis Micron afin de jouer plusieurs parties su différents canaux de la mpc   Par exemple:   (sur la mpc) Canal 1 A >>…

Images Alesis Micron

  • Alesis Micron
  • Alesis Micron
  • Alesis Micron
  • Alesis Micron

Vidéos Alesis Micron

Manuels et autres fichiers Alesis Micron

Découvrez d'autres produits !

Autres claviers synthétiseurs à modélisation analogique Alesis

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : micron

Évolution des prix - Alesis Micron

Forums - Alesis Micron

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.