• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Roland GAIA SH-01

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :3.8( 3.8/5 sur 19 avis )
 3 avis16 %
 11 avis58 %
 3 avis16 %
 2 avis11 %
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 03/09/10Test du Roland SH-01 « Gaia »

    Test du Roland SH-01 « Gaia » - Le bon compromis ?

    Le SH-01 est la réponse de Roland à un marché du synthé à modélisation analogique où entrée de gamme et ergonomie ne font pas bon ménage. Voyons quels arbitrages ont été faits pour faire cohabiter simplicité d’utilisation et tarif compétitif.

Avis des utilisateurs
EricTr01/11/2019

L'avis de EricTr"Ludique, mais pas à la hauteur"

Roland GAIA SH-01
Je joue un style électro pop progressif et dispose de nombreuses machines aussi bien vintage que modernes.
Le GAIA a rejoint mon studio il y a plus de 2 ans lorsque j'étais à la recherche d’une machine facilement transportable et offrant une interface d'édition assez directe.
Cette machine est en effet un petit gabarit dont la structure plastique semble assez solide que pour résister aux transports.

Les sons d'usine sont très typés électro puissants voire franchement agressifs.
Il est cependant parfois étonnant de trouver des sons agréables au niveau de nappes et strings.
Toutefois la qualité générale ses sons reste moyenne est difficile à intégrer dans mes mix.

Ma première impression serait de dire que c'est une machine bon marché, donc on ne peut pas trop en attendre.
Après, le prix ne me semble pas vraiment celui d'une machine bon marché quand on regarde la concurrence et que l'on peut trouver et synthétiseur beaucoup plus agréable, polyvalent et même puissant pour les deux tiers du prix.2 .

Pourtant, quelque chose m'empêche de me défaire de cette machine.
D'une part l'interface d'édition avec potards et faders est plutôt efficace. Elle permet l’apprentissage pour un débutant en synthèse.
D'autre part je dois avouer que chaque fois que je branche cette machine je la trouve chouette et m’attendant à conclure « cette fois je mets une annonce », c’est le contraire qui se produit.

Au final je suis assez mitigé.
Si on cherche une bonne machine d'entrée de gamme tout aussi portable je n’en referai pas l'acquisition mais me dirigerai par exemple vers le MiniNova.
Le GAIA ne s’intègre pas bien dans mes mix aux côté de machines telles que D-50, Prophet Rev-2…
Cependant l'interface est pratique et intuitive et je le trouve ludique.
Carburetor_dung27/04/2018

L'avis de Carburetor_dung"Une machine moyenne"

Roland GAIA SH-01
J'ai possédé ce synthé pendant 1 an et demi, j'ai fini par le revendre principalement pour ses défaut d'édition et car il ne sonnait pas comme je voulais.

Je l'ai utilisé en studio pour de la musique house garage, italo-disco, retro 80, ambiant électronica.

La finition est faite de plastique, il est très léger et je vois bien un bout de la coque casser en cas de choc mal placé. Au niveau du toucher c'est plutôt léger aussi mais c'est pas forcément négatif, ça plaira ou pas selon le gout de chacun mais ça répond bien.

Les sons d'usine sont modernes, de qualité assez moyenne. Pourtant les possibilités sont la, 3 oscillateurs avec des formes d'ondes alternatives aux grands classiques, qui peuvent se moduler entre eux. Accordage parfait pour faire des accords de house à un doigt.

Au final on utilise beaucoup les effets embarqués pour palier à la faiblesse de la synthèse. Je n 'ai pas un bon souvenir des effets non plus, la distorsion quasi inutilisable sauf pour faire des sons grossiers, la réverbe sans interret. Le bit crusher et le delai sont pas mal en revanche.

Le fonctionnement en usb avec contrôle par plugin est pas mal du tout, l'option carte son pour s'enregistrer direct dans l'ordi marche bien, on peut aussi éditer l'arpégiateur ce qui est l'une des possibilité les plus intéressante de la machine avec le looper intégré.
Le beam control marche pas mal mais est un peu grossier dans l'utilisation, puis très rapidement on se retrouve à faire toujours la même chose avec.

Le gros défaut pour moi c'est l'ergonomie, elle est clairement faite pour le live et c'est fatiguant de programmer un son car les faders servent pour plusieurs paramètres avec un système de layers : Un bouton permet de passer d'oscillateurs en oscillateurs, on règle la valeur avec le même fader.
Le problème sempiternel du fader non motorisé, ou était mon réglage d'oscillateur n°1 avant que je ne règle le n°2 (avec le même fader) ?
Ici si l'on retravaille une valeur déjà fixée pas de led témoin pour nous rappeler ou l'on était.
C'est une grosse déception de ne pas pouvoir faire correctement de synthèse avec tout ces contrôles de façade dispos, on est obligés de le brancher à un ordi pour visualiser les paramètres. A titre d'exemple je préfère patcher avec le microkorg et ses 5 potard, au moins il m'indique quand je suis a la valeur de ma mémoire.

Au final le plus appréciable avec cette machine est le coté contrôle très accessible pour tweaker le son en direct, c'est top en live pour l’expressivité.
Le moins est la difficulté à patcher un son correctement et surtout le fait qu'il sonne pas bien.

Je pense que cette machine est définitivement taillée pour le live : beaucoup de contrôles en façade, pas chère et légère on peut sauvegarder ses patchs sur ordi et en racheter une si elle casse ou si on se fait voler.
TomGlevar08/12/2017

L'avis de TomGlevar"Un bon début"

Roland GAIA SH-01
Bon je pense que c'est un synthé pour débutant donc je n'irais pas dans le technique, plus dans le feeling.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

J'utilise ce synthé depuis 3 ans, que ce soit pour le studio ou pour le live, pour des styles variés (ambient, house, techno...)

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ? Qu’en est-il de la qualité de son clavier et de son toucher ?

La finition est clairement cheap (c'est une entrée de gamme quand même), mais après 3 ans d'utilisation quasi quotidienne (je m'en sers aussi comme clavier midi pour gagner de la place), il n'a pas pris une ride. Ce n'est pas une belle machine certes mais il est très fonctionnel. Sa prise en main et son ergonomie sont très intuitive, hormis pour la partie modulation des OSC peut être.... Pas ou peu de sous menus, quelques combinaisons de touches, un système d'édition indépendant de chaque OSC (y compris le filtre et les enveloppes!) très facile, des effets assez simples d'utilisation, donc super cool pour se familiariser avec la synthèse. Le clavier c'est sur c'est pas fou mais bon personnellement c'est pas ce qui importe.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

C'est mon premier synthé et je me suis fait berné par l'appellation SH-01. A savoir que le son de ce synthé en est très loin. Pour les basses je trouve qu'il sonne affreusement mal (notamment avec le "bassboost" qui est une horreur). Il sonne très synthétique voir un peu cheasy à mon goûts mais son manque de personnalité lui permet d'obtenir une grande variété de sonorité (basses percussive jusqu'à pad stellaires). Personnellement je l'avais acheté pour les basses mais je l'utilise exclusivement pour les sons médium à aigu ou son côté "plastique" est moins choquant (il peut faire des super beau pads/lead). Juste ne l'achetez par pour le revival quoi... (il y a le SH01A pour ça).
Les sons d'usine sont pour la plupart horriblement laids mais peuvent servir de base pour trouver ce que vous chercher en vous simplifiant la vie.
Encore une fois, pour un débutant qui cherche un truc à tout faire c'est correcte.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Pour cette partie je ne vais pas faire le récap de la fiche technique mais c'est très cool et très intuitif.
Chaque OSC peut être réglé en forme d'onde variés avec un PW, et une attaque/sustain de pitch qui peut être super interessante. On peut ensuite choisir une modulation ou un ring, que j'utilise assez peu. Viens ensuite le filtre et l'amp chacun avec leur paramètre et une enveloppe ADSR tout accessible. Cela permet de régler de manière très varié les sonorité de chaque OSC (qui peuvent être chacun activé, désactivé, édité instantanément).
3 paramètre son modulable par un LFO, en normal ou invert, et simultanément : l'amp, le pitch, et le cutoff du filtre. Le LFO possède plusieurs formes d'onde dont 2 random et est synchronisable au tempo (attention, la course de la frequence ne sera alors pas fluide...).
Viennent ensuite les effets 4 tranche avec plusieurs effets (voir la description) donc 2 paramètre sont directement accessible et deux par une pression sur "shift" (ce qui rend galère l'édition des effets en live). Certains effets sonnent bien comme les delay ou la reverb d'autre très mal comme le bitcrush ou le pitchshifter, ou encore cette bouse de "bassboost" .
La partie arpégiator est vraiment nulle par contre. Très basique, avec des préset d'arpegio non modifiable, parfois sensible à la polyphonie, non réglable en vitesse. Impossible de composer son propre rythme/thème mélodique donc très limité. Aucun interêt selon moi surtout si vous pilotez le synthé en midi depuis un DAW.
Petit plus scénique: le Dbeam (sorte de capteur optique pour modifier les sons à la gestuelle) super fun et très visuel.

Pour ce qui est des sonorité des formes d'onde/ enveloppes et filtre, je préfère m'abstenir car chacun trouve midi à sa porte, et je pense que l'objectif de ce synthé n'est pas d'avoir une personnalité sonore marqué. Rien ne sonnera donc de manière très particulière.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les plus :
-Son ergonomie et la facilité pour éditer le son, tout est très intuitif
-Sa mémoire (possibilité de stocké vos préset à foison )
-Sa palette sonore

Les moins :
-Il sonne un peu cheap, notamment pour les basses
-Les parties arpégio et effects à revoir
-Le manque de connectivité (pas moyen de le synchro avec du hardware sans passer par une montagne de config midi), même si aucun problème via un ordinnateur.

En conclusion, si vous chercher un couteau suisse pour vous faire la main, c'est un bon compromis.
stemm13/08/2017

L'avis de stemm"Une bonne entrée en matière"

Roland GAIA SH-01
Look sympa, toucher agréable, qualité de fabrication très correcte, poids plume, bonne accessibilité des paramètres principaux, section d'effets. Le Gaia est ou outil sympathique pour créer relativement facilement ses propres sons sans être un expert en synthèse. On oubliera vite les presets d'usine qui ne sont pas très représentatifs des possibilités de ce clavier. Son grain n'est pas dénoué d'intérêt et il peut tirer son épingle du jeu au milieu de VA beaucoup plus onéreux. Son plus gros défaut étant à mon gout la mémoire très limité, même en ayant recours à une clé USB supplémentaire qui ne permet l'ajout que de 64 sons. Pour le reste malgré ses petites lacunes (arpegiateur et séquenceur limités, pas de traitement audio), le rapport qualité prix s'avère intéressant.

Greg18242923/01/2017

L'avis de Greg182429"Tout simplement je l'adore"

Roland GAIA SH-01
Je ne vais pas rappeler ses caractéristiques, toutes ses qualités et ses défauts techniques, il y a le test Audiofanzine et pas mal d'avis les présentant. Mais je veux présenter ce que je pense et ce que je ressens avec ce synthé.

Je regrette l'absence de multitimbralité avec cette polyphonie de fou pour un VA de ce prix (64 voix). C'est dommage, mais pas bloquant. Concernant le défaut de ne gérer qu'une banque sur clé usb, j'ai commandé un lot de petites clés (256Mo, les moins chères que j'ai trouvées en 2016) pour sauvegarder différentes banques. Le transfert de l'audio et midi par usb est vraiment bien, et rare dans cette gamme de prix. Par contre je ne comprends pas Roland qui vend (trop cher) un soft pour piloter le synthé et sauvegarder les banques. Heureusement il existe un freeware pour gérer les sons et même programmer des arpèges.

J'ai acheté d'occasion ce synthé dans un magasin de musique après avoir vu son annonce sur le net. Au passage j'ai essayé d'autre modèles comme l'UltraNova, le Blofeld, le MiniBrute et même le Roland System1, plus récent. Bien sûr il y avait des modèles bien plus puissants mais pas dans ma gamme de prix. Et c'est le Gaia qui m'a touché. Je ne dirai pas qu'il est mieux que les autres mais j'aime le son qu'il produit, bien que les basses manquent de punch à mon gout. J'ai essayé aussi par la suite le très bon AN1X mais je trouve le grain trop proche de mon excellent MOXF.

Contrairement à ce qui se dit dans un autre avis, la banque preset n'est pas orienté techno ; il y a effectivement des sons classiques dans ce genre de production, mais il y en a aussi bien d'autres pour ce rendre compte de ce qu'il est possible d'obtenir : des effets comme le vent, les grillons, des trucs bizarres, des son d'orgues, nappes, brass, cloches...

Au final comme je l'ai écrit dans le titre : j'adore ce synthé. J'aime le son qu'il produit et c'est ce qui compte le plus quand je pianote. Fan de JMJarre, Vangelis, et d'autres artistes du genre, j'aime à retrouver avec le Roland Gaia des sons qui se rapprochent de leurs productions.
owuzan12/05/2016

L'avis de owuzan"Un bon virtuel analogique"

Roland GAIA SH-01
Le clavier de 3 octaves est de bonne qualité. Je rejoins les avis précédents sur les sons d'usines qui sont très médiocres (très orientés trans/techno et donc injouable pour un claviériste). Par contre, lorsque l'on se met à programmer ce synthétiseur on peut sortir d'excellents sons.

UTILISATION
Le processus de création sonore est extrêmement simple à prendre à main. Le clavier possède 3 tones qui peuvent-être empilés. Chaque tone possède 4 parties distinctes :

- une partie LFO : très efficace, bien conçue et très complète.

- une partie OSCILLATEUR : avec les cinq formes d'ondes classiques plus un Noise et une Super Saw (sorte de juxtaposition de plusieurs triangulaires). Chaque onde comporte trois variations donc on peut faire beaucoup d'univers sonore différents. Cette partie comporte également un pitch (changement de demi-ton ou d'octave), un Detune, deux curseurs propre aux PW (ne s'appliquant donc que si on choisit cette onde), une enveloppe pour retarder le pitch, un curseur pour régler sa profondeur et enfin un mode SYNC et RING qui ne s'applique qu'aux deux premiers tones (si on décide de l'activer)

- une partie FILTER : là aussi très complète, comparable à tous les VA (filtre passe haut, passe bas, passe bande etc ..) + enveloppe qui va avec.

- une partie AMP : là aussi très classique avec le réglage des enveloppes. C'est aussi dans cette partie que l'on va régler le volume sonore d'un tone par rapport aux autres.

On passe très facilement d'un tone à un autre et c'est donc un jeux d'enfants de mofier et d'empiler les tones pour créer un patch. C'est un exemple d'ergonomie bien pensé.

Ensuite il y a la section des effets, du Bender et du D Beam, applicables sur l'ensemble des 3 tones. Il y a un arpégiateur mais non réglable, on a seulement le choix entre plusieurs arpèges disponibles. Ceci est plus ou moins compensé par "un enregistreur de phrase", qui permet d'enregistrer une séquence de note.

On est parfois obligé d'utiliser la touche shift pour certaines fonctions cachées (arpégiateur, enregistreur de phrase, réglage du panoramique, du bender, paramètres de certains effets ...). Ce qui est pénible car on est obligé de se référer au mode d'emploi si on ne se souvient plus des combinaisons des touches.

Le gros problème technique (en ce qui me concerne) c'est la limitation de la mémoire. On dispose de 64 preset d'usines inexploitables que l'on ne peut pas modifier et qui donc ne servent à rien. Ensuite on dispose de 64 presets utilisateurs puis de 64 presets supplémentaires sur une clé usb. Comme c'est un synthétiseur de création sonore, j'ai très rapidement utilisé les 128 mémoires de disponibles (utilisateur + clé usb). Comme aujourd'hui la plus petite clé du commerce fait au minimum 8 Go, j'ai regardé sur mon ordi combien de ko était mobilisé pour enregistrer 64 presets. Et bien 74 ko sur 8 Go. Non mais ça va pas bien les gars de chez Roland! je grille une clé de 8 Go pour rien. Autrement dit, on aurait pu mettre plus de 100 000 sons sur cette clé mais non! on va utiliser même pas 0,1% de la clé pour mettre 64 malheureux presets.

SONORITÉS
Ils sonnent très très numériques. Alors forcément ce que l'on cherche à faire en premier c'est de faire des nappes type analogique :-D
Alors on choisit un premier tone, puis on met une onde type supersaw car c'est celle qui sonne le mieux pour ce type de son. On règle le filtre et là petite déception, le filtre à une grande étendue mais ça sonne très numérique quand même.
Alors on prend un deuxième tone, on choisit soit un triangulaire ou un autre supersaw mais avec une autre variation. On détune le deuxième tone par rapport au premier. Puis la on gagne en chaleur. On se dit à ce moment là que l'on peut faire de chouette nappe quand même, typé numérique mais pas mal.
Pour les basses et les lead c'est pareil.

En fait ce qui fait la force du Gaïa ce sont les trois tones empilables. Chaque tone pris séparément sonnent moyens. Mais dès que l'on commence à en superposer deux ou trois on arrive à des combinaisons étonnantes. Le fait que le filtre sonne numérique peut se transformer en avantage, le réglage de la résonance dans ses extrêmes permet de faire des sons propre au Gaïa qu'on aurait du mal reproduire avec un analogique.
En réglant le lfo très lentement sur un tone et en activant le panoramique, on arrive à faire "tourner" le son dans tous les sens et de manière imprévisible. Si on utilise les PW on accentue encore le phénomène. Mais c'est jouable pour un claviériste et le son évolue dans le temps lors du jeux. J'adore!

Mise-à-jours le 11 mai 2019 - on ne peut pas faire de grosses basse avec, même typé numérique, c'est son gros point faible. Et l'effet BassBooost n'y changera rien. Par contre, l'effet BassBoost peut servir pour faire des sons de type SynthVox.
Le filtre passe haut est aussi très efficace, on arrive à faire des sons de type clavecin synthétique que d'ailleurs je n'arrive pas à faire avec des synthétiseurs beaucoup plus onéreux. Comme quoi, il faut exploiter les appareils pour ceux qu'ils proposent et pas forcément pour ceux que l'on voudrait qu'ils fassent. J'ai mis une petite démo que j'ai fait avec le BR800 (voir le fichier audio joint à l'avis). Seul le son de la boite à rythme du BR800 qui tourne en boucle ne provient pas du gaïa. Cela vous permettra peut-être de vous rendre compte du type de nappe, de clavier et de son solo que l'on peut faire avec cet appareil. Je ne peux enregistrer que 6 instruments avec le BR800 donc la démo est limité à 6 sons différents.

AVIS GLOBAL
C'est un clavier qui invite à la création sonore. Le fait qu'il soit sur pile et léger est pratique. C'est mon synthétiseur "canapé", je le transporte un peu partout. On ne peut pas jouer des grands morceaux avec car les 3 octaves sont trop juste mais suffisant pour créer des sons et jouer des petits riffs. Ensuite je le branche en esclave sur mon piano numérique et je m'éclate pas mal. Cela va faire trois ans que je l'utilise et le plaisir est toujours aussi grand.
manuvillerot30/03/2016

L'avis de manuvillerot"Bien commencer en synthèse soustractive"

Roland GAIA SH-01
A la base j'ai utilisé ce synthé pour apprendre la synthèse soustractive. Aujourd'hui, il fait partie intégrante de mon univers sonore!
J'aime ce synthé pour créer des nappes, effets.

Le synthé se présente bien au niveau de l'ergonomie, par contre c'est du cheap de chez Roland, plastic et potards very cheap! Pour apprendre la synthèse analogique, il me semble être un outil indispensable. Les touches du cliers sont raisonnables pour un synthé dans cette gamme de prix.

Les sons d'usines sonnent très "Roland" C'est de l'émulation analo donc pas de miracle... Cependant il reste relativement polyvalent et avec un peu de travail on sait sortir de bons sons (3 oscillateurs)

Les possibilités d'édition sont suffisantes pour la majorité des cas. Des potards, des faders,... De quoi bien s'amuser.

Ce que j'aime: La clarté du schéma général de construction de votre son. Le prix relativement bas pour un sytnhé indispensable!
Ce que j'aime le moins, il sonne relativement émulation.
entropie27/03/2015

L'avis de entropie"correct "

Roland GAIA SH-01
Prologue

J'utilisais ce synthé en complément
( couplé avec un roland alpha juno2, un mutable instrument shruti + tr606 et tr505).
Je l'ai utilisé pendant un an régulièrement, juste avant lui je jouais sur un AK AI min iAK, un Roland s h 09, un ya maha S y 35, j'utilisai le GA IA essentiellement pour des nappes.

Les + du GAia :

- il est joli, blanc perlé et donne envie de jouer.
- son toucher est pas mal ( ça dépend des goûts bien sur)
mais peut développer un jeu rapide
- ses 3 moteurs de synthèse ( attention il faut passer du temps, beaucoup de temps pour en sortir de bon sons) mais c'est une bonne idée.
- les synchronisations midi sur Lfo, Osc, effects , arppégiateur, séquenceur) très agréable.
- son enregistreur de phrases temps réel avec synchro midi..
- tous ses potards sont configurable en synthé maître via l'usb (essayé sur la suite Arturia , excellent).
- son éditeur gratuit indépendant G R A W (pour créer vos arpèges par ex ):)
- mise à jour facile via usb ( pas de sysex)
- on peut stoker et jouer des sons sur une clé usb.
- le picth bend modulation à la roland (un peut difficile à régler)
- sauvegarde des sons rapide.
- il peut faire carte son via son USB (mais bon avec une entrée en mini jack...).
- la touche "Key Hold" bien placé et efficace pendant le jeu, elle n'accumule pas les sons.


les - du Gaia
:

- pas de midi thru ( obligé d'être en bout de course)
- pas d'écran numérique (pour les valeurs on ne sais pas ou on en est, c'est du numérique quand même et les faders ne sont bien évidement pas motorisés.)
- j'ai eu des soucis avec l'enregistreur de phrase, il était synchro , MAIS l'or
d'un "stop général" de mes autres séquenceurs , il ne repartait jamais au début ! donc décalage avec les autres machines midi, jamais trouvé la soluce, pourtant j'ai cherché)
- on ne peut pas appliquer les effets sur l'entrée "in" !! (mini jack)
- gadgets inutile : "center cancel" & "Bdeam" avec sample de "beat" et "scratch" en double click... Mais à quoi ça sert ??? )
- pas de réglage de l'arpéggiateur via le synthé !!, juste des présets avec des raccourcis pas évident .
- bcp. de sous-foncions et moult raccourcis à connaitre (non sérigraphiés sur la façade et évidement pas d'écran donc petit bloc note à portée de mains)
- Le filtre et les enveloppes ou j'ai rien compris à l'utilisation, ou le miens avait un défaut, mais... franchement Décevant , moche et sec ( désolé) ....
- des sons GeneralMidi horrible et totalement inutile ( voir le tuto que j'ai posté pour les éviter dans une synchronisation midi) pourquoi avoir ajouter ça ?
- les raccourcis avancés un peut tordus (mauvaise manip = reset du synthé) oups,.
- le système "cumul de boutons" bien plastique et bruyant pour gérer les présets.. A 1 ...B 2 .... pas très visuel.
- il ne possède pas de séquenceur visuel, dommage avec les 8 leds on aurait pu y croire, ce qui aurait permis de s'y retrouver en utilisant l'enregistreur de phrase en temps réel sans le bip bip du tempo pour vous indiquer le début de la mesure....
- potard numérique sans lissage de valeurs, donc : quand on change de préset et qu'on tourne un potard il y a un saut de valeur...

Epilogue

je l'ai re-vendu 300 Euros + 20 euros pour le transport ainsi qu'un autre clavier pour me financer Elekt ron An alog keys et je ne regrette absolument pas, même si j'ai perdu des voies de poly dans l'histoire. Cependant j'ai pris beaucoup de plaisir avec ce Gaia quand même( et beaucoup de prise de tête aussi) , mise à part ses présets très commerciaux "euro danse", il peut néanmoins vous développer de gros sons et de belles nappes à condition d'y passer du temps comme tout synthé.
Je l'ai mis en "utilisateur averti" car pour forger le son il n'est pas si évident que ça pour un novice ! Ce n'est pas par ce qu'il possède pleins de potards que vous pourrez radicalement changer le son en faisant du n'importe quoi. Il est technique. Rien à voir avec la sensibilité d'un S H 0 9 que j'ai déjà utilisé, par exemple.
Néanmoins, J'ai toujours eu l'impression que ce synthé a été inachevé, trop pressé peut être pour sa sortie et surement aussi un mauvais ciblage commercial. Roland semble prendre un virage commercial aujourd'hui, notamment avec la série Aira, qui ressemble plus à des jouets lumineux que des instruments de musique, le début de la fin pour moi, dommage j'aimais bien Roland :)




nb : et coté "configuration midi" j'ai connu plus simple quand même, Le MiniAK par ex...:-D

31/05/2012

L'avis de Anonyme "Simple mais très efficace"

Roland GAIA SH-01
Le SH01 "Gaïa" est un petit synthétiseur, au poids très léger, peu encombrant, doté d'un clavier de 37 notes au toucher ma foi assez standard. La polyphonie s'étend sur 64 voies.

On dispose en interne de 8 banques de 8 sons presets, non réinscriptibles, de 8 banques de 8 sons utilisateurs, pour stocker ses créations, et de 8 emplacements pour enregistrer des phrases musicales . De plus, on peut ajouter une clé USB qui offre 64 autres mémoires pour les sons et 8 emplacements supplémentaires pour les phrases musicales.

Outre le traditionnel petit joystick Roland pour contrôler le pitch bend et la modulation, on dispose du fameux D-Beam, ce rayon invisible qu'on peut assigner soit au contrôle du volume, du pitch et, à n'importe quel paramètre de synthèse (filtre, effets, LFO, etc). Il est possible de brancher une pédale (sustain ou expression).

D'un point de vue connectique, outre le port pour la clé USB citée plus haut, on dispose de MIDI IN/OUT, d'une paire de sorties Audio, d'une sortie casque et d'un port USB "Computer" ; ce dernier permet d 'utiliser le SH01 comme carte audionumérique lors de l'utilisation conjointe dans un DAW. Je l'utilise sans aucun soucis conjointement dans Reason 6 : le SH01 fait parfaitement office de carte audio, me permettant d'enregistrer le SH01 directement dans Reason, avec une seule connection !

Sur la face supérieure, on dispose d'une entrée mini jack permettant de traiter une source audio externe. J'y ai branché un petit Monotron qui, via les effets internes du SH01, prend une autre dimension.
S'il fallait faire un reproche, c'est de ne pas avoir un bouton de "mixage" permettant de doser le volume de ce qui vient du DAW (par USB) par rapport à à ce qui sort du SH01, mais c'est facilement contournable (cette possibilité existe par exemple sur l'UltraNova de Novation).

UTILISATION

La configuration est simple : on a tout sous la main. C'est quasiment un bouton = une fonction. Je dis "quasiment", car certains réglages secondaires sont accessibles en pressant une touche "Shift". Mais l'essentiel est accessible directement par les nombreux boutons et fader.

Le manuel est, comme toujours chez Roland, remarquable de clarté et, pour sa version française, bien traduite.

SONORITÉS

On est, avec le SH01, dans les sons électroniques purs ; si vous cherchez à imiter le piano, la trompette ou les choeurs de l'armée rouge, cet instrument n'est pas fait pour vous ; si vous cherchez un moyen de créer rapidement des sonorités synthétiques, comme c'est mon cas, il ne faut pas hésiter une seconde.

Les sons d'usine ne sont pas fantastiques, il faut le reconnaître, mais j'y vois une incitation à poser ses doigts sur les boutons, à tripatouiller les faders, bref, à créer sa propre palette. Surtout qu'avec le stockage des sons sur clé USB, il y a de quoi voir venir...

La structure sonore est simple : un patch est constitué de un à trois "tones", chaque tone s'appuyant sur un oscillateur, un filtre , un LFO et un ampli. Tout ce monde, une fois réuni, passe par la section filtre.

Les ondes des oscillateurs sont basiques, mais elles y sont toutes : dent de scie, carré, PMW (avec largeur réglable), triangle, sinusoïdale, noise et la super saw qui n'est pas sans rappeler le "feedback" du JP8000. Et le plus fort : chaque onde dispose de trois variations.

Coté filtre, c'est aussi très compltet : passe haut, passe bas, passe bande, cloche, et "bypass" pour ne rien filter. Et tous sont accessibles en -12 ou -24 db /oct. Le filtre dispose de sa propre enveloppe ADSR.

Le LFO génère des ondes triangle, sinus, dents de scie, carré, Sample & Hold et aléatoire. On peut affecter la modulation au filtre, au pitch, au volume et à la panoramique, avec ou sans retard.

Il existe un LFO global supplémentaire qui s'applique au patch et qui est activable via la molette pitch bend/modulation.

Les effets sont simples, mais excellents : réverb, délay, phaser, flanger, pitch shifter, distorsion, fuzz, bit crusher. Deux réglages directs par effet, plus deux autres avec la touche shift.

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis un mois et j'en suis pleinement heureux. Je possédais auparavant un Ultranova dont l'ergonomie, à base de sous menus, était épouvantable, dont les sons n'étaient bons que noyés dans les effets internes, et dont la partie audio via USB était catastrophique - sans doute à cause des drivers.

J'aime l'ergonomie du SH01 Gaïa : c'est simple, efficace, bien pensé, fait pour la création sonore. On peut réussir facilement et rapidement à créer des sonorités électroniques complexes. Et même en coupant les effets internes, le SH01 sonne indéniablement bien.

Je suis parti pour le garder pendant longtemps, très longtemps.
milone21326/08/2011

L'avis de milone213"Avis GAIA SH01"

Roland GAIA SH-01
Présentation
Roland présente le Gaia SH-01, un synthé 37 touches compact combinant un look "vintage" avec les dernières technologies de la marque en matière de modélisation analogique.

Caractéristiques
• clavier de 37 touches sensibles à la vélocité
• triple moteur analogique virtuel
• chaque moteur dispose d'un oscillateur, d'un filtre, d'un amplificateur, d'une enveloppe et d'un LFO
• jusqu'à 5 effets simultanés (distorsion, flanger, délai, réverbe, fuzz, phaser, pitch shift, etc...)
• générateur de son PCM
• mémoire de 128 sons, dont 64 utilisateur
• polyphonie de 64 voix
• D Beam, arpégiateur et enregistreur de phrases intégrés
• 2 ports USB pour sauvegarder les patchs sur des clés USB ou connecter le clavier à un ordinateur
• 2 sorties Jack 1/4"
• 1 sortie casque stéréo jack 1/4"
• connexion pour pédale en jack TRS
• MIDI In et Out
• EXT In en mini jack stéréo
• fonctionne avec 8 piles AA Ni-MH ou un adaptateur secteur
• Poids : 4.2kg

UTILISATION

La configuration général est tres simple, le manuel est assez clair, mais pas assez détaillé à mon gout, surtout en ce qui concerne le midi. Pas aussi aisé qu'il pourrait l'être et quand à l'interface usb.... Pas compatible avec tout les disque durs. (Oui vous pouvez enregistrer en direct sur un disque dur ou clé usb via la sortie USB...)
L'editeur de son est accessible et assez facile d'utilisation, Je dis assez facile car les potentiometres manquent de précision lorsque vous voulez créer un son très précis; (genre piano, quasi impossible à réaliser)


SONORITÉS

Perso, je trouve qu'il est accés musique éléctro, hip hop, trip hop, voir new age. pour les sons plus classique (piano, violon, , à faut oublieez, il n'est pas capable de les reproduire.
Le système de synthèse n'est pas terrible pour cela.


AVIS GLOBAL

Pour de l'électro, il est très bien, pour du " plus classique ", variété, jazz... laissez tombé.
Gros hic pour moi, 37 touches, on ne peut rien en faire.... il manque au moins une autre gamme et demi.