Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Boz Digital Labs +10db Bundle
Photos
1/25

Test Boz Digital Labs +10db Bundle

Tranche de console logicielle de la marque Boz Digital Labs

Écrire un avis ou Demander un avis
Monsieur Plus
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Partager cet article

La toute jeune firme californienne BOZ Digital Labs a décidé de s’attaquer au développement d’un Channel Strip inspiré d’une non moins fameuse machine très prisée dans les années 70 par les ingénieurs du son d’outre-Manche. S’associant avec David Bendeth pour l’occasion, tout porte à croire que l’on a affaire à un plug-in un peu unique. Et quand on connaît le CV du producteur américain, on sent qu’on n’est pas venu pour beurrer les sandwiches… C’est parti !

Offi­cieu­se­ment offi­ciel

Si le nom de BOZ Digi­tal Labs ne vous dit rien, ne vous en faites pas, le déve­lop­peur cali­for­nien est encore « nouveau » sur le marché, avec à peine 2 ans d’exis­tence « commer­ciale » au comp­teur. Initiée par Boz Millar — le déve­lop­peur en chef — et Marcus Valsec­chi pour la concep­tion graphique, la jeune société améri­caine s’est discrè­te­ment fait connaître avec des plug-ins de trai­te­ment très utiles et assez singu­liers (dans tous les sens du terme !), comme le Tilty Wilty — qui devien­dra par la suite le T-Bone — un Tilt EQ permet­tant d’éga­li­ser/filtrer le signal autour d’une fréquence de cros­so­ver choi­sie. Habi­tuée au départ à propo­ser certains de ses plug-ins comme free­wares (ce fut le cas avec le Tilty Wilty), BOZ Digi­tal Labs n’est pour autant pas restée au stade de l’ama­teu­risme et a ainsi décidé de prou­ver son sérieux en déve­lop­pant ses produits de façon plus « abou­tie ». En témoigne un de ses derniers plug-ins, l’Impe­rial Delay, un delay très complet propo­sant une foul­ti­tude de réglages. Enfin, si la marque veut effec­ti­ve­ment démon­trer son profes­sion­na­lisme, elle n’en garde pas moins son humour, comme le témoigne ce petit pois­son d’avril qu’elle nous avait lancée cette année même avec le Racks­pa­cer

Mais reve­nons à nos moutons. À ma gauche, BOZ Digi­tal Labs, fraî­che­ment débarquée de sa Cali­for­nie natale. À ma droite, David Bendeth, véri­table « poids lourd » de la produc­tion musi­cale améri­caine, origi­naire de Grande-Bretagne, ingé­nieur du son, mais aussi et surtout musi­cien, compo­si­teur et réali­sa­teur artis­tique expé­ri­menté, affi­chant un nombre colos­sal d’al­bums au comp­teur. Si David Bendeth a commencé en jouant avec des orchestres et musi­ciens de jazz, c’est prin­ci­pa­le­ment autour de la scène Rock US et Metal que le Cana­dien d’adop­tion a fait ses preuves, en ayant colla­boré avec des artistes comme Brea­king Benja­min, In Flames, Ill Nino, As I Lay Dying, Para­more, Kills­witch Engage mais aussi avec des artistes dans des styles moins « rentre-dedans » comme Jeff Beck, Joe Cocker ou encore Crash Test Dummies (il n’y avait aucun jeu de mots entre le terme « rentre-dedans et Crash Test Dummies bien sûr, merci à celles et ceux qui suivent).

Au vu de la disco­gra­phie du monsieur, on s’ima­gine que le registre du plug-in devrait être plutôt assez « musclé » !

Le bundle

Même si cela n’est pas expli­ci­te­ment dit et démon­tré par les diffé­rents prota­go­nistes, le +10db Chan­nel Strip reprend en tout point les carac­té­ris­tiques du très recher­ché ADR Vocal Stres­ser F769 RX.

Boz Digital Labs +10db Bundle : ADR Vocal Stresser F769XR1

Cette unité de trai­te­ment fréquen­tiel et dyna­mique fabriquée à l’époque par la société britan­nique Audio Design Recor­ding (ADR) présen­tait (et présente toujours !) des fonc­tion­na­li­tés très inté­res­santes, lui donnant une signa­ture sonore bien parti­cu­lière et une utili­sa­tion néces­si­tant une certaine maîtrise pour bien exploi­ter toutes les possi­bi­li­tés de la bête. Il est vrai que la machine n’était pas répu­tée pour sa simpli­cité d’uti­li­sa­tion, mais plus pour son effi­ca­cité et son iden­tité sonore. Nous verrons donc si on retrouve au moins cette carac­té­ris­tique dans la recréa­tion en version logi­cielle de cette unité mythique.

Boz Digital Labs +10db Bundle : BUNDLE

Toute­fois, cette « réédi­tion » soft­ware non assu­mée est assez surpre­nante de la part de BOZ Digi­tal Labs car c’est bien la première de la marque. Il est vrai que l’édi­teur cali­for­nien nous a plutôt habi­tués au déve­lop­pe­ment de plug-ins présen­tant des fonc­tion­na­li­tés diffi­ciles à trou­ver sur des versions maté­rielles. N’ayant pas de Vocal Stres­ser sous la main (on m’au­rait dit un Compex encore, je veux bien !), on va donc faire « à l’aveugle » et tester ce plug-in pour ce qu’il est.

Dispo­nible aux formats VST, VST3, AU, RTAS et AAX Natif sous plate­formes Mac et PC, le plug-in s’adresse à (pratique­ment) tout le monde. Pour ma part (vu les besoins du test), ce sont trois plug-ins que j’ai dû instal­ler sur mon système : le +10 db EQ, le +10 db Compres­sor et le +10 db Bundle, regrou­pant les deux précé­dents. Il est bien évidem­ment possible d’ache­ter l’EQ et le Compres­sor sépa­ré­ment ; toute­fois à l’achat du « Bundle Full Version », on a ainsi trois plug-ins.

L’éga­li­seur

Le +10 db EQ reprend en tout point les diffé­rents éléments qui consti­tuent la partie égali­seur de l’ADR F769X Vocal Stres­ser. En réalité, nous avons à faire ici à un égali­seur semi-para­mé­trique 4 bandes, avec la parti­cu­la­rité de n’avoir qu’un seul poten­tio­mètre pour le Boost/Cut.

Boz Digital Labs +10db Bundle : EQ

Un premier poten­tio­mètre Input, situé tout à gauche de l’unité, permet de doser le niveau de signal entrant dans l’éga­li­seur. Ensuite, nous retrou­vons quatre poten­tio­mètres de Boost/Cut 0/+20 dB, chacun affi­lié à un poten­tio­mètre de sélec­tion de fréquences, répar­ties comme suit : de 40 Hz à 1,4 kHz pour la première bande, 80 Hz à 1,6 kHz pour la seconde, 400 Hz à 14 kHz pour la troi­sième et 800 à 16 kHz pour la dernière. Chaque bande de l’EQ possède donc un petit switch 3 posi­tions permet­tant de sélec­tion­ner le compor­te­ment du poten­tio­mètre supé­rieur : Peak pour augmen­ter la bande, Dip pour l’at­té­nuer et O pour bypas­ser cette bande dans l’éga­li­seur.

Tout à droite de l’unité, on retrouve le VU-mètre qui change légè­re­ment dans la version Bundle de l’EQ. En effet, dans le bundle, le VU-mètre qui a priori affiche le niveau du canal droit « Right » possède en plus trois sélec­teurs : Post et Pre, qui permettent de placer l’EQ avant ou après le compres­seur dans le Chan­nel Strip et SC (pour Side­chain hein…) pour placer l’EQ dans la partie Side­chain du compres­seur… Inté­res­sant pour ceux qui ont besoin d’un De-Esser !

Enfin, l’unité peut être acti­vée ou non par un sélec­teur Power On/Off dont la petite LED jaune affi­liée témoigne de l’ac­ti­vité.

Le compres­seur

Boz Digital Labs +10db Bundle : Compex Vocal Stressor

La partie dyna­mique n’est ni plus ni moins que la version mono du trai­te­ment dyna­mique que l’on retrouve sur l’ADR Vocal Stres­ser F769X bien sûr, mais qui prend racine sur le non moins célèbre ADR Compex F760-X. Ce compres­seur stéréo assez mythique fit le bonheur des sons de batte­ries d’outre-Manche dans les années 70.

En revanche, si l’es­thé­tique est simi­laire, le code couleur utilisé n’est pas tout à fait le même que sur l’ori­gi­nal. Et pour cause, sur ce plug-in, chaque couleur repré­sente une fonc­tion ou « famille » de fonc­tion : noir pour les Input/Output, rouge pour le Release, vert pour le Thre­shold et bleu pour le Ratio/Range. Une fois ce code couleur assi­milé, la navi­ga­tion à l’in­té­rieur des para­mètres du plug-in est faci­li­tée parce qu’il faut dire qu’au départ, c’est un peu old school comme design !

La partie compres­seur du +10db renferme en réalité quatre unités : compres­seur bien sûr, mais aussi limi­teur, gate et expan­der. Pour tenter d’amé­lio­rer la lisi­bi­lité des para­mètres, la séri­gra­phie est de couleur diffé­rente sur chacune des parties : verte pour la partie compres­seur/limi­teur, jaune pour la partie gate/expan­der. Bon, ça fait pas mal de couleurs sur un fond noir, mais on va y arri­ver !

Boz Digital Labs +10db Bundle : COMP

L’unité — esthé­tique­ment recrée comme le péri­phé­rique hard­ware — possède d’abord un réglage de « mise sous tension “Power On/Off”, qui est en réalité un switch de bypass dont l’ac­ti­vité est indiquée par un témoin lumi­neux. Par la suite, le signal passe par un poten­tio­mètre Dry permet­tant de réinjec­ter du signal non traité au signal traité, offrant ainsi la possi­bi­lité d’une compres­sion paral­lèle.

Quel que soit le trai­te­ment dyna­mique choisi (gate et/ou compres­seur), un poten­tio­mètre Input permet de doser le niveau de signal entrant dans l’unité. De même, dans la rangée infé­rieure, on retrouve le poten­tio­mètre Output nous permet­tant de régler le niveau de sortie du +10db Compres­sor.. Toujours dans la partie infé­rieure, on retrouve les réglages du compres­seur donc avec, de gauche à droite, le réglage de Release (de 25 ms à 3,2 s, et une fonc­tion Auto), le réglage de Thre­shold (de 0 à –20), et le réglage de Ratio (1:1, 2:1, 3:1, 5:1, 10:1, 20:1). Le réglage de l’at­taque se fait quant à lui par le biais d’un petit switch situé entre les poten­tio­mètres d’In­put et Output (ce qui n’est pas forcé­ment très intui­tif de prime abord) et propose trois valeurs de réglage : 0,25, 2,5 et 25 ms. Que ce soit pour l’At­tack ou le Release, on a de quoi travailler. Un dernier petit switch permet d’ac­ti­ver ou non la fonc­tion Limi­teur du compres­seur.

La partie Expan­der/Gate quant à elle prend ses quar­tiers dans la partie supé­rieure des réglages du +10db Compres­sor. De la même façon que pour le compres­seur, on retrouve d’abord le réglage de Release (pas de valeurs affi­chées, juste “F” pour “Fast” à gauche et “S ” pour “Slow” à droite), le Thre­shold (idem Hi d’un côté et Lo de l’au­tre…) et Range (de 20 à 0).

De la même manière, le réglage de l’at­taque se fait par le biais d’un switch propo­sant là aussi trois valeurs de réglages : 0,02, 2 et 40 ms. Enfin, l’ac­ti­va­tion du “module” d’Ex­pan­der/Gate se fait via le switch situé entre les deux réglages de Thre­shold et permet d’ac­ti­ver l’Ex­pan­der, le Gate ou de mettre le module en bypass et n’uti­li­ser que la partie compres­seur.

Au niveau de la métro­lo­gie, on retrouve un VU-mètre iden­tique à celui du Compex, pouvant d’al­ter­ner entre l’af­fi­chage du niveau de sortie ou du taux de réduc­tion, par le biais d’un switch situé en dessous dudit VU-mètre. Deux petits témoins lumi­neux permettent enfin de connaître l’ac­ti­vité de l’Ex­pan­der et du Limi­ter.

À l’écoute

Après avoir examiné la bête, écou­tons un peu le rendu du +10db sur des pistes à trai­ter.
Voici les diffé­rents extraits avec les réglages corres­pon­dants :

1 0 KICK Dry
00:0000:31
  • 1 0 KICK Dry 00:31
  • 1 1 KICK +10DB Preset Kick No EQ 00:31
  • 1 2 KICK +10DB Preset Kick No EQ but Gate On 00:31
  • 1 3 KICK +10DB Preset Kick with EQ and Gate On 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-1 Preset Kick No EQ
KICK +10DB -Preset Kick No EQ
Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-2 Preset Kick No EQ but Gate On
KICK +10DB -Preset Kick No EQ, Gate On
Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-3 Preset Kick EQ and Gate On
KICK +10DB -Preset Kick EQ & Gate On
2 0 SNARE Dry
00:0000:31
  • 2 0 SNARE Dry 00:31
  • 2 1 SNARE +10DB Preset Snare No EQ 00:31
  • 2 2 SNARE +10DB Preset Snare No EQ but Gate on 00:31
  • 2 3 SNARE +10DB Preset Snare EQ Gate on 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 1 Preset Snare No EQ
SNARE +10DB -Preset Snare No EQ
Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 2 Preset Snare No EQ but Gate On
SNARE +10DB -Preset Snare No EQ, Gate on
Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 3 Preset Snare EQ Gate On
SNARE +10DB -Preset Snare EQ &  Gate on
3 0 ROOM Dry
00:0000:31
  • 3 0 ROOM Dry 00:31
  • 3 1 ROOM Comp EQ Soft 00:31
  • 3 2 ROOM Comp EQ RockN­Roll 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 3 1 Room Comp EQ Soft
ROOM -Comp EQ Soft
Boz Digital Labs +10db Bundle : 3 2 Room Comp EQ RockNRoll
ROOM -Comp EQ RockN­Roll
4 0 DRUMS Dry
00:0000:31
  • 4 0 DRUMS Dry 00:31
  • 4 1 DRUMS with +10DB on Kick Snare Room 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10 Room
Drums +10 Room
Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10DB Kick
Drums +10 Kick
Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10DB Snare
Drums +10 Snare
5 0 BASS Dry
00:0000:31
  • 5 0 BASS Dry 00:31
  • 5 1 BASS +10DB 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 5 1 Bass Comp EQ
BASS +10DB
 
6 0 LEAD VOCAL Dry
00:0000:31
  • 6 0 LEAD VOCAL Dry 00:31
  • 6 1 LEAD VOCAL +10DB Comp EQ 00:31
  • 6 2 LEAD VOCAL +10DB Heavy Comp DeEss 00:31
Boz Digital Labs +10db Bundle : 6 1 Vocal Comp EQ
LEAD VOCAL +10DB Comp EQ
Boz Digital Labs +10db Bundle : 6 2 Vocal Comp Heavy DeEss
LEAD VOCAL +10DB Heavy Comp DeEss

Pour commen­cer, j’ai décidé de parcou­rir les quelques présets et partir de ces réglages pour trai­ter chacune des pistes que j’avais à dispo­si­tion. Évidem­ment, il m’a fallu ajus­ter le niveau de sortie pour que l’on puisse conser­ver un niveau moyen à peu près équi­valent entre les pistes Dry et les pistes trai­tées. En outre, j’ai modi­fié à souhait la plupart des éléments, ce qui fait que l’on finit assez loin des présets propo­sés par le fabri­cant !

Sur les sources à forts tran­si­toires, comme la grosse caisse, caisse claire et la batte­rie en géné­ral, pas de doute : le + 10db est un outil redou­table. À l’écoute — même sur des réglages somme toute assez “conven­tion­nels” — on se rend compte que le +10db peut vite venir “gonfler” la source d’ori­gine. Je n’y suis pas allé comme un bûche­ron, mais entre les réglages de compres­seur, gate et d’EQ (et je ne parle pas encore du limi­teur), le +10 dB peut vite redon­ner vie à des sources un peu “molles”, manquant de mordant et de “pêche”. Le compres­seur agit vite et bien, et si on pense que 3 constantes de temps pour les réglages d’at­taque et de release ne sont pas assez, on se rend vite compte que c’est tota­le­ment suffi­sant !

Parti­cu­liè­re­ment à l’aise sur les signaux à tran­si­toires (comme je l’ai dit plus haut), j’ai trouvé le compres­seur tout aussi pratique et inté­res­sant, d’un point de vue sonore, sur des sources comme la basse et la voix. Les diffé­rentes possi­bi­li­tés de réglages permettent — entre autres — de redon­ner un peu d’at­taque aux basses ou de “tenir” le signal d’une voix, tout en conser­vant un peu de dyna­mique. Je ne connais malheu­reu­se­ment pas assez bien la machine d’ori­gine pour établir un réel paral­lèle avec le plug-in, mais je retrouve des sensa­tions que j’as­so­cie bien souvent au monde de l’ana­lo­gique.

Si le compres­seur est vrai­ment super effi­cace et fonc­tion­nel, le gate n’est pas en reste et j’étais même un peu étonné — de la même façon — de retrou­ver une certaine musi­ca­lité (et simpli­cité aussi) que l’on a habi­tuel­le­ment avec les unités analo­giques. En témoignent les extraits concer­nant la grosse caisse et la caisse claire (mes réglages de gate étaient volon­tai­re­ment serrés).

Boz Digital Labs +10db Bundle : F769X R 1

L’EQ ne déroge pas à la règle. 4 bandes, ce n’est pas la pana­cée, mais ça laisse de quoi travailler correc­te­ment et permet d’agir un peu là où ça ne nous convient pas. Encore une fois, l’EQ est elle aussi très musi­cale. Je ne connais pas la valeur des bandes de fréquences, mais cela sonne tout à fait “pratique” pour offrir une palette de trai­te­ment allant de quelque chose de subtil à quelque chose de bien plus extrême. En ce qui concerne le côté “inter­face utili­sa­teur”, on retrouve malgré tout les “diffi­cul­tés” de la machine d’ori­gine. C’est dommage, mais assez inévi­table quand on veut propo­ser un plug-in plutôt fidèle et authen­tique. Au départ, on est un peu dérouté par une séri­gra­phie assez sommaire et puis, très vite, on s’aperçoit que chaque valeur s’af­fiche en temps réel et avec préci­sion, en bas du plug-in, ainsi que la déno­mi­na­tion exacte du réglage auquel elle est asso­ciée. Bien vu.

Si le VU-mètre est bien­venu sur chacun des “modules” (EQ et Compres­seur, et même le bundle entier) il eût été de bon aloi de propo­ser quelque chose de plus complet et moins confus. Je m’ex­plique : sur le module d’EQ, le VU-mètre change selon qu’il est en mode “seul” ou inclus dans le bundle. Bien. En revanche, ni les unités ne changent, ni les fonc­tions. Ce qui change, c’est le choix d’in­ser­tion de l’EQ dans le bundle (pré, post-compres­seur, ou dans le circuit de side­chain de ce dernier), ce qui est bien fait. En revanche, le VU-mètre ne propose pas d’af­fi­chage alter­na­tif, par exemple le contrôle du niveau d’en­trée de l’EQ, puis son niveau de sortie, qu’il soit inséré avant ou après le Compres­seur… Et ceci est valable bien sûr pour l’EQ quand elle fonc­tionne toute seule. Il y a un VU-mètre : pourquoi ne pas l’ex­ploi­ter à fond ?! On pour­rait faire une entorse à la concep­tion d’ori­gine, je crois…

De même, en ce qui concerne le poten­tio­mètre Dry, c’est un peu confus au départ. Étant (mal ?) habi­tué aux poten­tio­mètres Mix ou Blend, rien ne laisse présa­ger du compor­te­ment réel de ce poten­tio­mètre Dry que l’on trouve dans le compres­seur. Il aurait très bien pu “rajou­ter” du signal non traité en plus du signal traité. Eh bien non, c’est bel et bien un poten­tio­mètre de mélange entre le signal non traité et le signal traité ; ainsi le niveau de sortie n’est pas affecté. Ouf !

En termes de ressources, tout cela m’a l’air correct. Je n’ai pas l’im­pres­sion que ma machine ne souffre plus que ça et je pense que de ce point de vue là, les choses semblent avoir été opti­mi­sées pour pouvoir insé­rer le +10db sans faire ramer votre instal­la­tion. Sur une session de 48 pistes audio avec un Chan­nel Strip par piste par exemple, la session demande 23 % au maxi­mum des ressources de l’or­di­na­teur. De ce point de vue, je crois que les déve­lop­peurs de chez BOZ Digi­tal Labs ont bien fait leur boulot.

Conclu­sion

S’il est vrai que les modé­li­sa­tions fleu­rissent à tout-va, il en est parfois qui restent dans l’om­bre… Jusqu’à ce qu’un déve­lop­peur décide de fran­chir le cap, en toute discré­tion, et sans pour autant prétendre à une réédi­tion numé­rique offi­cielle. BOZ Digi­tal Labs s’est attaqué à une machine qui a fait des émules et on peut dire qu’ils n’ont pas manqué leur coup avec ce nouveau plug-in. Mis à part quelques petits détails — liés prin­ci­pa­le­ment à la concep­tion de la machine d’ori­gine — le +10db est un excellent outil de travail au son redou­table. Il va sans dire que les aficio­na­dos du sieur Bendeth vont être ravis ; pour les autres, ce sera une bonne décou­verte, je pense. Quoi qu’il en soit, il consti­tue un excellent outil qu’il peut être utile d’avoir dans son rack virtuel. Annon­cés 99 $ pour l’EQ et pour le Compres­seur, 149 $ pour le bundle complet, ce plug-in vaut vrai­ment la peine d’y jeter une oreille !

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • Boz Digital Labs +10db Bundle : F769X R 1
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : ADR Vocal Stresser F769XR1
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : Compex Vocal Stressor
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : BUNDLE
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : COMP
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : EQ
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-1 Preset Kick No EQ
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-2 Preset Kick No EQ but Gate On
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 1-3 Preset Kick EQ and Gate On
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 1 Preset Snare No EQ
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 2 Preset Snare No EQ but Gate On
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 2 3 Preset Snare EQ Gate On
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 3 1 Room Comp EQ Soft
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 3 2 Room Comp EQ RockNRoll
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10 Room
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10DB Kick
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 4 1 DRUMS +10DB Snare
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 5 1 Bass Comp EQ
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 6 1 Vocal Comp EQ
  • Boz Digital Labs +10db Bundle : 6 2 Vocal Comp Heavy DeEss
8/10
Award Qualité / Prix 2016
Points forts
  • Le son
  • L’EQ, bien que simpliste, super efficace et musicale
  • Le compresseur qui me semble bien reprendre l’esprit du Compex
  • Un Channel Strip assez complet qui n’a pas d’équivalent
  • La possibilité d’insérer l’EQ en sidechain du compresseur
  • Le fait d’avoir trois plug-ins séparés
  • Le prix du bundle, assez honnête pour de tels résultats
Points faibles
  • Les limitations induites par les fonctionnalités de la machine d’origine
  • La métrologie qui aurait pu être adaptée aux besoins d’aujourd’hui
  • Un Channel Strip peut-être un peu trop “rock n’roll” pour convenir à toutes les situations de mixage ?

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.