Roland MC-707
+

Roland MC-707

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

MC-707, Groove Machine de la marque Roland appartenant à la série MC.


7 avis d'utilisateurs
Neuf à partir de 869 € Prix moyen : 936 €
Occasion à partir de 680 € Argus occasion : 754 €En savoir plus…

Fiche technique Roland MC-707

  • Fabricant : Roland
  • Modèle : MC-707
  • Série : MC
  • Catégorie : Groove Machines
  • Fiche créée le : 05/09/2019

Groovebox de 8 pistes équipée du moteur sonore Zen-Core lancé en 2019 par Roland, avec un séquenceur de 64 pas, un looper, des effets, le stockage de sons sur carte SD, du MIDI, de l'USB...

Distribué par rolandcentraleurope

»

Acheter neuf Roland MC-707

Audiosolutions
(88 avis)
MC-707 869 €
Audio System
(8 avis)
MC-707 Groovebox 879 €
Energyson
(20 avis)
MC-707 889 €
SonoVente
(105 avis)
MC-707 889 €
Sun Music
(193 avis)
MC-707 Groovebox 889 €

Acheter d'occasion Roland MC-707

Roland MC-707 Vente Roland MC-707 829 € »
Roland MC-707 Vente Roland Roland Mc 707 699 € »
Roland MC-707 MC 707 - ROLAND 790 € »
Roland MC-707 VENDS ROLAND 707 ETAT NEUF 680 € »
Roland MC-707 Vend Roland MC-707 680 € »

Avis utilisateurs Roland MC-707

Note moyenne :3.4( 3.4/5 sur 7 avis )
 3 avis43 %
 2 avis29 %
 1 avis14 %
 1 avis14 %
Buck7823/01/2020

L'avis de Buck78"Très bonne bécane mais..."

Roland MC-707
Mon expérience en hardware : des boites à rythmes et des synthés, (essentiellement Elektron ou une Roland TR8) mais jamais de sequencer/sampler. Sinon, Ableton depuis plus de 15 ans accompagné d’un Push 2 depuis 2 ans. Mon avis intéressera donc plus les ex maoistes passés au hardware que les spécialistes des anciennes groovebox Roland. Enfin, en plus de détailler mon avis sur la 707, je ferai des comparaisons avec la concurrence.

Comme beaucoup, j’ai fini par en avoir marre de faire de la musique sur un ordi et ce d’autant plus que je faisais TOUT avec, sons de gratte compris. Je souhaitais retrouver une approche plus directe, instinctive… quitte à y perdre en fonctionnalités puisque on peut TOUT faire avec Ableton, une bonne carte son et un contrôleur. Retrouver la même somme de fonctionnalités sur du hard est illusoire.  Alors, pourquoi la 707 plutôt qu’une autre?

Avant tout parce que c’est une des rares bécanes du marché qui regroupe dans la même boite les 3 éléments dont on a besoin pour une track électro : séquencer, module de synthèse et sampler. J’avais envie d’un tout intégré. Quand vous regardez la concurrence et à de rares exceptions près (Deluge), il en manque toujours un bout. Elektron et Korg ont en effet une fâcheuse tendance à pratiquer la segmentation de gamme en bridant leurs bécanes pour vous obliger à en acheter une 2ème… qui est quasiment la même. Intéressé un temps par un Digitone, j’avais été très surpris par le nombre de mecs qui l’utilisaient en tandem avec un Digitakt. Croyez-vous que la marque aurait proposé un Digitakt vendu 250 ou 300 de plus avec un module de synthèse ou un Digitone un peu plus cher avec un sampler ? Non ! On préfère vous vendre une 2ème fois la même boite et le tout au prix fort de 1400 pour les deux sans compter les galères qui vont avec : 2 sequenceurs à gérer au lieu d’un (c’est tellement plus simple ainsi…), la synchro; appeler un pattern sur l’une ne suppose forcement pas le déclenchement du bon pattern sur l’autre, direction forums, etc… Le délire est le même chez Korg et ses deux Electribe au lieu d’une… or, les anciennes ne cumulaient-t ’elles pas ces 3 fonctions ?

Restait AKAI et la MPC Live. De ce que j’ai lu et vu du workflow, ça m’a donné la nausée… Les MPC Akai sont bien entendu plus des séquencers/samplers que des synthés et ce sont pas les quelques plugs de synthèse ajoutés au récents firmwares qui me semblent rivaliser avec la puissance d’édition et de diversité sonore du moteur zen core de la 707. Ensuite, certes, les deux machines ne sont pas tout à fait comparables. La 707 elle est un synthé. Vous lui mettez un clavier maitre devant et vous avez un synthé ultra complet… malgré 4 encodeurs et 4 flèches pour vous fader cette pléthore de paramètres mais au moins, il y a la puissance sous le capot.

Ainsi, ceux qui se fichent de multiplier les bécanes devant eux trouveront sans doute mon analyse inutile mais on peut au moins reconnaitre à Roland le mérite d’avoir sorti un produit plus complet et autonome que la concurrence… même si la partie sampler est loin de rivaliser avec celle d’une Octatrack, qui vaut quand même pas mal de billets en plus, un workflow qu’il faut aimer… et une courbe d’apprentissage ultrrraaaaaaaaaa longue.

Toujours par rapport à la concurrence de chez Elektron notamment et pour avoir utilisé une Analog Rytm MKI, Analog Keys et un Digitakt, le gros avantage de la Roland sera une certaine facilité d’utilisation et un worflow plus intuitif. N’allez pas croire que c’est simple pour autant, la 707 est très très complète et avant d’en avoir fait le tour, cela prendra un certain temps mais on a pas à batailler avec cette ergonomie de schizos à la Elektron qui produisent des machines permettant de faire des choses aussi fantastiques qu’elles sont, je trouve, chiantes à utiliser : gestion de la mémoire catastrophique, architecture interne digne d’un labyrinthe, combinaison de touches multiples en veux-tu en voilà, et encore, quand on s’en rappelle. J’ai dû passer plus de temps à mater forums, tutos, et modes d’emploi qu’à faire de la musique avec. Je ne casse pas le matos Elektron, çà reste du matériel formidable et qui sonne diablement bien… mais l’ergo de la Roland m’a bien plus séduit et dans une logique de me débarrasser d’Ableton pour composer, je voulais quelque chose de plus simple d’accès, immédiat… la 707 a répondu à cette attente. Je reste persuadé qu’Elektron reste le must… encore faut-t‘il être câblé pour...

Après, entre Elektron et Roland, c’est bien sûr le jour et la nuit… ne serait-ce qu’à l’allumage de la machine. La 1ère est Suédoise, soumise à une influence européenne et donc forcément Berlinoise, on va dire. La seconde vient du pays du soleil levant, c’est souvent kitsh et d’un goût peu sûr pour nous européens. (Nos influences à nous leur semblent kitsh aussi sans doute). Tout çà pour dire que les projets d’usine de la 707 sont à chier!  Les presets de synthé sont souvent assez bof, stéréotypés, peu novateurs (Roland n’est plus dans l’innovation mais dans la carte rétro, point), l’ensemble est peu inspirant… il faut le savoir et se décider à fouiner! Perso, j’aime le vintage mais je vais devoir y aller pour ajouter un brin de modernité. Pareil pour les presets de la fonction Scatter qui peut se révéler être diabolique d’efficacité… si tant est qu’on se penche un peu sur sa programmation pour éviter ces effets à la con sortis tout droit des pires tricks de DJ de banlieue. Pour avoir passé 3 mois à mater toutes les vidéos de la 707 avant de l’acheter, afin de voir ce qu’elle avait dans le ventre, j’ai constaté à quel point, à 2 ou 3 exception près, les gars ne faisaient que des pitreries sans intérêt avec… Goût et couleurs mis à part et dans un style assez atmosphérique ou encore dub techno, je n’ai retenu que celles-ci où le type arrive à faire un mini liveset ayant une certaine gueule :
https://www.youtube.com/watch?v=aOzewYjPT8s
https://www.youtube.com/watch?v=gJUGqbTOZZ8

En comparaison, vous allumez une Elektron, le moindre pattern donne envie de faire un titre entier… c’est programmé par d’excellents sound designers, c’est moderne, ça sonne d’enfer. Seulement, vous me direz, à quoi bon investir dans ces bécanes pour se contenter des sons d’usines ? Certes mais combien sommes-nous à partir from scratch en programmant tout de A à Z ??  Partir de sons d’usines inspirants est quand même un +. Mais ensuite, pour avancer dans la programmation, autant les choses se gâtent vite chez Elektron… autant c’est là que la 707 reprend l’avantage, son ergonomie, sa facilité d’utilisation et son workflow seront bien plus intuitifs pour s’amuser puis concrétiser. Ce n’est que mon avis. Moins inspirante au début mais tellement plus agréable et flexible à utiliser ensuite.
Ce qui m’a donné envie d’acheter cette bécane fut un essai en boutique. Je me suis programmé un projet from scratch et j’ai joué sur un autre projet d’usine (un des rares qui étaient buvables). Et je me suis surpris à improviser dans tous les sens, muter, demutter, filtrer, combiner les clips, tripoter les faders, les potards de tranches, regrouper des moments clés dans des scènes, la jouabilité de la 707 est excellente, mieux qu’un Push 2 je trouve. Les modes de jeux sur les pads sont mieux fichus, plus facilement accessibles. A mon sens, les 3 potards librement affectables et les faders combinés aux modes de jeu justifient à eux seuls l’achat de la bécane. Il a fallu qu’on me prévienne que le magasin allait bientôt fermer pour que j’arrête. C’est un vrai instrument de musique qui m’a permis de m’amuser très rapidement, là où je me contentais d’écouter une Elektron, laquelle me faisait perdre trop de temps.

Après, dans un workflow créatif, je pense que la Roland conviendra mieux à ceux qui savent programmer la synthèse et qui ont déjà une idée précise en tête quant à leur signature sonore… la bécane sera facile à faire sonner à votre main, les paramètres de synthèse très nombreux, une certaine flexibilité. Mais si vous vous contentez des sons d’usine, vous êtes mort ! Le moteur audio est ultra complet, profitez en. Avec Elektron, je restais trop proche des trucs d’usine… et j’avais le sentiment de me retrouver bloqué après question workflow.

Après, parlons son. Je ne vais pas vous mentir, Roland n’est pas passé comme par enchantement de 4 ou 8 voix de polyphonie du ACB aux 32 ou 64 voix du moteur zen core, par la grâce du St Esprit. Ils y sont surement allés à grand coup de processeurs de course, certes… mais aussi, j’imagine, d’algos moins consommateurs en CPU que la modélisation ACB. Alors, où est le loup ? Je ne suis ni ingénieur du son ni adepte des comparaisons au spectromètre. Je m’en référerai à l’avis du très professionnel Synthwalker qui a attesté sur ce même site d’une différence quasi imperceptible entre les émulations VA du zen core qui équipe le dernier Jupiter XM (et donc la 707) et les équivalents boutique/ACB. Pour autant, je trouve la signature sonore de la 707 assez numérique avec une présence bien prononcée dans le haut médium. Je ne retrouve pas le son de mon ancienne TR8 (laquelle était VA, les drums de la 707 ne sont que des samples, faut-t’il le préciser). Je ne dirais pas que ça sonne pas, mais ça n’a pas la rondeur (même numérique également) d’une Elektron. Il y a une sorte d'uniformité sonore là dedans que je ne saurais expliquer. Ce qui m’a mis la puce à l’oreille est que je fais tourner ma 707 à côté d’un analo et pas n’importe lequel, le méconnu Pioneer Toraiz AS1, développé conjointement par Piopio et DSI et qui est doté d’une voix et d’un filtre issus… du Prophet 6 ! Donc assez gras et chaud, qualitatif, une version monophonique d’un synthé à 2500 balles en quelque sorte. Bien que ce ne soit pas comparable, j’ai vite trouvé que les deux ne se mariaient pas tout à fait bien et Il va me falloir filtrer et égaliser finement pour obtenir un résultat cohérent… mais une fois de plus, les paramètres ne manqueront pas. C’est une des forces de cette machine, ce que tu as d’origine ne te va pas ?, ne t’inquiète pas, tu pourras faire sonner comme tu voudras.

Un des avantages de la 707 est que les sons sont organisés par sections, ouf… Vu les 3000 presets dispos, on arrive, entre quelques sons clichés et peu subtils, à chopper un preset assez neutre à la personnalité pas trop marquée que l’on pourra bidouiller à foison. Il y a des sons quand-même très bons, c’est très complet. Mais je le répète, il faudra savoir où l’on met les pieds pour ne pas tomber dans le piège du kitch, boum boum techno 90’s, has been… qui est vite arrivé et qui n’est pas sans rappeler des vidéos anciennes des ainées 808 ou 909. La filiation sonore est logiquement présente… sauf que la musique électronique a évolué depuis…

Un autre truc bien, c’est la polyphonie. Quel confort par rapport à Elektron avec leurs limites à la noix soit disant pour stimuler la créativité. Ici, point de soundlocks, on a ce qu’il faut où il faut et on peut empiler sans compter… attention toutefois à ajuster le paramètre voice reserve car d’usine, je crois que c’est 4 max par piste seulement, on peut aller plus loin. En rappelant les soundlocks, je soulignerais la possibilité d’affecter un preset différent à 2 clips distincts positionnés sur la même piste, génial ! C’est bien plus simple que de se caler une chaine d’instruments dans Ableton et d’aller ensuite demander à un clip midi d’aller chopper le bon instru.

Venant d’Ableton, j’ai logiquement été séduit par cette histoire de matrice de pistes et de rangées, clips, scènes, etc. C’est fabuleux ! Ça l’est d’autant plus que, sur un aspect précis, ça me semble même plus performant qu’un Ableton. Une scène n’est pas qu’une simple rangée dont vous déclenchez tous les clips simultanément, elle permet aussi de déclencher n’importe quel clip de n’importe quelle piste mais AUSSI de n’importe quelle rangée et ça, c’est une flexibilité qu’Ableton n’a pas à ma connaissance à moins de faire du copier/coller partout. Pour déclencher tous les clips d’une même rangée, pas la peine de griller une des 8 scènes disponibles, un coup de flèche tout à droite + ENTER et c’est parti. On peut donc conserver les boutons scènes pour déclencher les combinaisons de clips ésotériques mentionnées plus haut.

Un truc qui fâche, l’arpégiateur absent. Sur le Push 2 j’avais l’habitude d’enclencher la fonction repeat sur quelques instruments afin d’ajouter un peu de vie. Cela permettait entre autre de maintenir le bouton du hihat par exemple et de moduler la vélocité avec la pression. Idem pour jouer une bass line en octaves par exemple en se contentant de maintenir une touche appuyée… Tout ceci est impossible ici et c’est regrettable. Roland, incluez ça dans un update et vite!!! Sans toutefois remplacer, il y a toutefois une fonction très intéressante, non visible dans le manuel de référence et sujette à seulement quelques lignes dans le PDF de l’update 1.2, la fonction STEP LOOP. Ça, c’est super. Sur une piste drums ou tone, on maintient SEL + quelques STEPS appuyés et ceux-ci se mettent à looper. Si on en maintient un nombre impair, on peut taper dans des trucs ternaires très intéressants. On peut simuler des breaks. Ça donne un peu de folie et c’est une fonction de jeu très intéressante. Un autre trick consiste à maintenir la touche SEL d’une piste + un des touches MEAS, cela permet d’inverser le sens de lecture ou de randomiser, excellent. J’ignore si c’est combinable avec le Scatter… il y a moyen de délirer et de bien casser le côté statique d’un pattern… sans oublier qu’il figure un équivalent des parameter locks Elektron pas par pas. Tout ça pour dire que les manuels Roland ne sont pas explicites et qu’à l’instar de beaucoup de bécanes de la marque, c’est encore sur tutube où les forums qu’on découvre des fonctions sympas… il faut fouiner.

Quelques mots sur la construction. On est loin de la qualité de construction d’une MPC ou mieux Elektron encore (aussi plus chères certes). En dehors de la surface du dessus en alu, tout le reste est en plastique. Ça ne m’aurait pas dérangé plus que çà si les faders et les encodeurs sous l’écran n’avaient pas eu un peu de jeu… seuls s’en tirent mieux les potards des pistes. Les acharnés du tweak sauvage sous acide en soirée devront se méfier, çà constituera sans doute le point faible matériel dans le temps et c’est ce qui m’avait dissuadé de chopper une 909 ou 808 d’occase. Pareil pour les prises jacks à l’arrière qui ont un sacré jeu, fixés direct sur la carte et non pas solidarisés sur le capot! C’est peut-être fait exprès mais ce n’est pas rassurant... Pour le prix, c’est moyen moyen, habituel pour du Roland, le seul avantage est que ça pèse pas bien lourd dans le flight… alors quand je lis des utilisateurs qui trouvent ça bien construit…

Ensuite, pour quelle utilisation cette 707 ?
Dans un flux de production en home studio: tout le monde râle à ce sujet, l’absence de mode song se fait cruellement sentir!  Faire joujou à la volée avec les clips, les scènes et les tweaks de paramètres dans tous les sens, ça va bien 5 minutes mais on a pas le recul nécessaire pour caler une structure efficace. Au bout d’un moment, Il faut poser… Reste alors la possibilité d’enregistrer en multipistes dans un DAW via l’USB. Ce n’est pas l’idéal et on se retrouve vite confronté au problème suivant : impossible de faire sortir séparément les instruments d’une piste de drums pour les traiter un par un… c’est assez chiant et griller plusieurs pistes de le 707 avec un instrument de drums par track encore plus! Sans compter tout l’editing derrière pour recaler une structure adéquate. Donc, pas infaisable mais chiant, on aurait préféré tout caler dans la 707 d’office et recorder d’une traite. J’aurais aussi aimé trouver des follow action façon Ableton qui auraient permis de faire des semblants d’enchainements… que dalle ! Une autre solution que je n’ai pas encore testée serait de piloter les changements de clips/scène via midi sur Ableton. Même si l’implémentation midi le permet depuis l’update en 1.2, ça ne va pas être une partie de plaisir. Reste que l’absence de mode song est INADMISSIBLE de la part de Roland et cantonne cette machine plus pour une utilisation live que prod. Tous les utilisateurs ne sont pas sur scène tous les soirs!
Et même, pour le live aussi, il manque quelque chose. 2 façons de jouer de la musique électronique en live : format « pop », blancs entre les titres ou tout enchainé en liveset… sur la 707, RIEN n’est prévu pour ce 2ème format : obligation de stopper le séquenceur pour passer d’un projet à un autre et ça créé un blanc qui est loin d’être anodin. Utilisant souvent de longues réverbes, j’avais pensé booster le decay, la laisser sonner pour générer un fond sonore, stopper le sequencer et changer de projet… niet : le changement de projet coupe le trail de la reverbe… On oublie l’import de rangée de clips ou de clips individuels dans un projet en cours, c’est pas pratique. On est condamné à faire tourner autre chose à côté pour combler les trous... chiant! Bref, c’est une hérésie pour une machine dédiée au live avant tout... et une sacré régression par rapport aux ainées qui, je crois, permettaient d'enchainer une multitude de patterns en continu sans se poser de questions. Un update!!

Ces 2 grosses lacunes font de la 707 un produit un peu batard : pas encore optimal pour un flux de prod et pas non plus optimal pour le live. Elle rejoint donc le rang de beaucoup trop de bécanes sorties ces dernières années, les constructeurs veulent sortir au plus vite mais les OS ne sont pas finalisés (regardez Akai). On espère que Roland ne va pas s’empresser de sortir une 707 MKII en délaissant un upgrade digne de ce nom sur la MKI. La marque n’est pas connue pour upgrader ses machines, il faudrait que cela change si ils ne veulent pas que cette 707, déjà bien critiquée à sa sortie ne finisse par se faire enterrer commercialement… d’autant plus qu’Elektron qui n’a pas sorti grand-chose depuis un moment, prépare sa riposte (hors NAMM et donc plus visible) qui risque d’être saignante car si ils nous pondent un engin à 1000 balles maxi doté d’une section synthèse + sequencer + sampler, il y aura des questions à se poser.

Mais pour le moment, je m’amuse bien avec la 707 et attendre la bécane idéale est une chimère. Ce genre de produit est plus qu’une simple BAR, ça va beaucoup plus loin, c’est un tout intégré qui doit couvrir un nombre incalculable de besoins… autant de besoins qui ne seront pas tous couverts par une bécane hardware à moins qu’elle coute une blinde et qu’elle ne trouve pas son marché. Et par rapport au software et à titre de comparaison combien coute une config ordi + Ableton + carte son + Push 2 ??
La 707 est une machine généraliste, très polyvalente. Il lui manque encore des trucs mais elle est super agréable à utiliser, elle permet de faire de la musique et ne fera pas de vous des frénétiques du mode d’emploi et ça, ça n’a pas de prix à une période ou les bécanes sont de plus en plus compliquées. J'ai encore un certain nombre de choses à apprendre pour l'avoir bien en main, c'est encore trop récent. Je n’enterre pas la MAO pour autant mais je préfère faire de la musique là-dessus que d’avoir un écran devant les yeux des soirées entières au moins pour ébaucher, composer, jouer tout simplement, l’enregistrement restant la chasse gardée du software. Pour le moment, en dehors d'un mode repeat/arpégiatteur et du mode song cruellement absents, je n’ai pas éprouvé de grosse frustration par rapport à un couple Ableton/Push 2, preuve que la 707 s’en sort très bien. Après, tous les musiciens sont différents.

Reste le point crucial de l'update sur le mode song et le jeu en live sans interruption, Roland... on vous attend au tournant.
 


»
Fab199820/01/2020

L'avis de Fab1998"Excellente machine "

Roland MC-707
Je l’utilise en live et en studio.
Très solide et bien fini, c’est du Roland la qualité de fabrication est top les potards très solides et l’utilisation est simple ergonomique et très intuitive. J’ai tout les contrôles physique à portée de main quel kit et le contrôle de mes clips (patterns) en un coup d’œil sur l’écran.
La construction des samples leur intégration et la mise en place tellement efficace pour créer des morceaux ou des Mix de qualité.
Le son de la machine est excellent et puissant ! Les présets installés sont nombreux très nombreux et toute la famille Roland et ses sons mythiques sont réunis.
J’aime beaucoup cette mc 707 et je pense qu’elle va devenir un standard ! Elle est fluide simple performante et intuitive !
Si on pouvait mettre des accents sur une piste dédiée comme sur la tr8 s et avoir des sous pistes d’instruments (8 pistes ?) sur une piste drums pour une gestion parfaite des batteries elle serait parfaite et ça allègerait mon set d’une tr 8 s.
En gros top.

»
Marc Vain19/01/2020

L'avis de Marc Vain"Complète mais à dompter"

Roland MC-707
Les + :

Hyper complète

3000 presets de synthés SU-BLI-MES !

Des drums puissants

Des faders (!!!)

8 pistes avec 3 knobs assignables par piste

Possibilité de sampler via entrée ligne ou micro

Édition avancée




Les - :

Écran un peu juste parfois

Knobs de taille correcte mais bourrins s'abstenir !

Navigation dans les menus pas toujours évidente...


Conclusion :
Vous l'aurez compris moi je l'adore !
J'ai d'abord eu la MC-101 qui, elle aussi, est une petite merveille mais avec 4 pistes seulement, on peut se sentir limité...

Personnellement, j'ai enfin trouvé MA machine idéale !
La MC-707 vaut largement son prix (qui a baissé d'ailleurs...) et comblera les musiciens qui souhaitent combiner outil de "production" et gain de place.
»
juxy_j12/11/2019

L'avis de juxy_j"Fini la groovebox"

Roland MC-707
Apres un court essaie je n'ai pas accroché ! A croire que la série 07 (mc 307) n'est pas pour moi, j'ai l impression que ce sont des entres modèle qui n'est pas digne des attentes d'une groovebox . Je fais allusion à la mc 505, mc 909 qui est au top. après avoir testé cette 707 , je vais inclure que la mc 808 est bien maintenant !!!!
Je cours vite et même très vite chez akai mpc live ou x après a voir vu cette hybride mc.
Maintenant cette 707 elle séduira peut-être un certain public averti . Mais pas la joie des ancienes pour ma part.

Le point positif : j' ai eu chaud au cœur sur le moment d'avoir vu que roland avait enfin ressortie une mc ? , la nostalgie est revenu en moi mdr ,jusque au moment d'avoir vu des essaies via YouTube et après l'avoir testé... ca fait du bien d allumé les anciennes . Merci Roland de m'avoir convaincu d'acheter akai.
»

News Roland MC-707

Des pads et des faders sur la nouvelle groovebox Roland MC-707

Des pads et des faders sur la nouvelle groovebox Roland MC-707

618 Publiée le 05/09/19
Nous terminons cette présentation des nouveautés annoncées par Roland ce matin avec la MC-707, une groovebox aux couleurs de la série Aira.

Images Roland MC-707

  • Roland MC-707
  • Roland MC-707
  • Roland MC-707
  • Roland MC-707

Vidéos Roland MC-707

Fichiers audio Roland MC-707

Manuels et autres fichiers Roland MC-707

Découvrez d'autres produits !

Groove Machines concurrents

Autres groove Machines Roland

Autres catégories dans Séquenceurs matériels

Autres dénominations : mc707

Forums Roland MC-707

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.