Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Fender The Edge Strat
Photos
1/108

Test de la guitare électrique Fender The Edge Strat

Guitare de forme SC de la marque Fender appartenant à la série Artist Stratocaster

test
22 réactions
De répétition en répétition
9/10
Partager cet article

40 ans de carrière, ça se fête ! C’est probablement ce que ce s’est dit Fender lorsqu’a émergé l’idée de produire des instruments à la gloire du guitariste de U2, The Edge. Il faut dire qu’il y a encore quelques mois, l’animal n’avait encore jamais eu le droit à un modèle signature. Mais tout cela est à présent de l’histoire ancienne, puisque le fabricant américain propose dorénavant une guitare et un ampli marqués du sceau de l’artiste. Nous avons mis la main sur la Stratocaster The Edge, et voici ce que nous en avons pensé.

David Howell Evans aura patienté long­temps avant de connaître la consé­cra­tion. Certes, sa petite carrière profes­sion­nelle est plutôt une réus­site (plus de 170 millions d’al­bums vendus), mais l’homme qu’on appelle The Edge ne pouvait réel­le­ment prétendre au titre de guita­riste légen­daire sans béné­fi­cier de la recon­nais­sance de l’ul­time machine à fantasmes, j’ai nommé l’in­dus­trie de la guitare. David peut à présent dormir tranquille­ment, et sourire béate­ment en imagi­nant les milliers de guita­ristes qui joue­ront avec son instru­ment (et son compte en banque bien rempli) : la The Edge Strat est une réalité. Oui oui, Strat comme Stra­to­cas­ter ! Je vous entends déjà : « Attends, tu voulais dire Gibson Explo­rer non ? ». Que nenni, l’ico­nique guita­riste prônant ouver­te­ment l’amour libre, c’est fina­le­ment chez Fender qu’il a posé ses valises.

Don’t push me ‘cause I’m close to The Edge

Le modèle The Edge Strat est fabriqué aux États-Unis. Cette Stra­to­cas­ter s’ins­crit dans la lignée des modèles Ameri­can Stan­dard récents, notam­ment avec son corps en aulne, son manche au profil en C moderne avec fini­tion sati­née à l’ar­rière, son radius de 9.5", son sillet en os synthé­tique de 1.685", et son diapa­son clas­sique Fender de 25.5".

Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 3

Mais celle-ci se démarque égale­ment par certaines spéci­fi­ca­tions moins communes. Ainsi, l’érable compo­sant le manche est issu d‘une découpe en quar­tier, un gage de qualité en luthe­rie. Notons égale­ment la présence d’une tête Jumbo façon années 70 assez large, de micros non étagés, de méca­niques bloquantes, d’un vibrato Deluxe deux points synchro­nisé avec tige Pop-In, ou encore d’un talon raboté pour offrir un meilleur confort. Enfin, ajou­tons que les micros, les potards et le sélec­teur 3 posi­tions sont un peu jaunis pour offrir un senti­ment vintage. Si les fini­tions dites “relic” peuvent divi­ser l’opi­nion, la Strat The Edge reste dans la sobriété et le vieillis­se­ment arti­fi­ciel ne saute pas aux yeux. 

La guitare est livrée dans un flight­case vintage en tweed gris du plus bel effet. Une sangle et un cable jack accom­pagnent le tout, sans évidem­ment oublier la pape­rasse et des petites clefs pour régler l’ins­tru­ment.

Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 16

Globa­le­ment, ce dernier est une réus­site visuelle sans pour autant révo­lu­tion­ner le monde de la Stra­to­cas­ter. Les fini­tions sont parfaites, et la plaque de protec­tion Mint Green offre un peu d’ori­gi­na­lité (bien que les modèles noirs Ameri­can Elite embarquent égale­ment cette plaque). Le talon asymé­trique fait son effet, puisque la prise en main du manche s’avère plus agréable dans les aigus. Ce manche est d’ailleurs l’un des prin­ci­paux atouts de la guitare. Il n’est ni trop épais, ni trop fin. Les doigts parcourent aisé­ment les 21 et non pas 22 frettes Medium Jumbo. La touche est assez plate, et person­nel­le­ment j’adore ça. Si l’on cumule le profil à la finesse rela­tive du manche, et à la fini­tion sati­née à l’ar­rière, le confort est tout simple­ment excellent.

À l’image de la guitare dans son entiè­reté, les micros allient grands clas­siques et une pointe d’in­no­va­tion. L’on trouve ainsi deux micros Custom Shop Fat » 50s en posi­tion manche et inter­mé­diaire. À l’in­verse des modèles clas­siques de Fat “50s, ceux-ci sont non étagés ! Tous les plots sont donc à la même hauteur, ce qui est parfai­te­ment cohé­rent vu le radius et l’as­pect moderne du manche. Pour la posi­tion cheva­let, c’est un DiMar­zio FS1 qui a été sélec­tionné. Ce choix est inté­res­sant sans être origi­nal, puisque de nombreux guita­ristes ont déjà ajouté ce micro à leur Stra­to­cas­ter. Mais trêve de bavar­dage, et écou­tons ce que cela donne !

On monte à bord

Bord, edge, bonne blague, KAMOU­LOX ! Débu­tons avec les sons clairs. Pour l’en­semble des enre­gis­tre­ments, j’ai utilisé la guitare direc­te­ment bran­chée dans un Kemper Profi­ler, lui-même relié en stéréo à une carte son Line 6 POD Studio UX2. Pour les sons clairs, le preset sélec­tionné dans le Kemper est « Simply Clean » (simu­la­tion d’un Rocker­verb 50), comme pour tous les tests de guitares que j’ef­fec­tue avec cette machine (vous pouvez notam­ment compa­rer avec l’Epi­phone Gary Clark Jr). Je débute avec le micro grave puis je change les posi­tions. Car je ne pouvais pas passer à côté du delay, j’uti­lise cet effet avec chacun des micros dans le dernier extrait.

1 Clair Micro manche
00:0000:52
  • 1 Clair Micro manche 00:52
  • 2 Clair Micros manche + inter­mé­diaire 01:04
  • 3 Clair Micro inter­mé­diaire 01:16
  • 4 Clair Micros cheva­let + inter­mé­diaire 01:13
  • 5 Clair Micro cheva­let 01:07
  • 6 Clair Delay 00:55
Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 7

Le son des Fat ‘50s est plein et assez équi­li­bré. Il garde le claquant typique des Stra­to­cas­ter mais sans outre mesure. C’est avant tout le jeu du guita­riste qui guidera le type de sono­rité. C’est un vrai bonheur de jouer avec ces micros, car l’on ressent tout de suite l’in­ci­dence de son jeu. Je me suis parfois retrouvé à sortir des sono­ri­tés inat­ten­dues que j’ai petit à petit essayé de domp­ter. Le DiMar­zio FS1 apporte un peu plus de puis­sance tout en restant cohé­rent avec les deux autres micros. Les aigus sont un peu moins présents et agres­sifs que sur un micro cheva­let stan­dard de Strat, ce qui n’est pas pour me déplaire. Écou­tons à présent une série d’ex­traits en sons satu­rés. J’ai utilisé le preset « AC Normal Drive » (simu­la­tion d’un AC30).

7 Satu­ra­tion Micro manche
00:0002:01
  • 7 Satu­ra­tion Micro manche 02:01
  • 8 Satu­ra­tion Micros manche + inter­mé­diaire 01:15
  • 9 Satu­ra­tion Micro inter­mé­diaire 01:10
  • 10 Satu­ra­tion Micros cheva­let + inter­mé­diaire 01:37
  • 11 Satu­ra­tion Micro cheva­let 02:13
  • 12 Satu­ra­tion Delay 01:37
Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 10

Malgré la satu­ra­tion, les Custom Shop Fat » 50s offrent un son très défini. J’aime beau­coup la posi­tion manche et la posi­tion manche+in­ter­mé­diaire. On retrouve les sono­ri­tés des grands artistes blues et rock amateurs de Stra­to­cas­ter. Quant au DiMar­zio FS1, il prend une autre ampleur avec la satu­ra­tion. Sa puis­sance se ressent, et l’on note une présence impor­tante des médiums. Pour autant, il s’in­tègre parfai­te­ment dans le set de micros, notam­ment en série avec le micro mid.

La touche érable, les Fat ’50s et le FS1 apportent un équi­libre très inté­res­sant entre claquant et puis­sance, sans mettre de côté certaines rondeurs. J’aime beau­coup cette guitare. À peine l’ai-je bran­chée que je n’ai plus pu m’ar­rê­ter. L’ins­pi­ra­tion est immé­dia­te­ment venue et j’ai enre­gis­tré ces extraits à la volée.

Avant de livrer mon verdict final, décou­vrons encore un peu plus la palette sonore de cet instru­ment. Dans les deux exemples ci-dessous, j’uti­lise les boutons de tona­lité. Je débute avec le micro manche, puis je passe au micro cheva­let dans le deuxième son.

 
13 Tona­li­té micro manche
00:0000:34
  • 13 Tona­li­té micro manche 00:34
  • 14 Tona­li­té micro cheva­let 00:48

Les deux potards de tona­lité réagissent très bien et augmentent les possi­bi­li­tés sonores. Malheu­reu­se­ment, je ne peux pas en dire autant du bouton de volume qui n’est abso­lu­ment pas progres­sif. À peine tourné, le volume baisse radi­ca­le­ment et ne sert quasi­ment plus à rien sur le reste de la course. Ce n’est pas un problème rédhi­bi­toire, mais c’est éton­nant de trou­ver cela sur un instru­ment plutôt soigné.

Enfin, toujours dans l’op­tique de décou­vrir l’éten­due des registres de la The Edge Strat, j’ai sélec­tionné dans le Kemper un preset plus saturé, le « Till’s recto modern 3 ». Je joue avec le micro cheva­let, et j’en profite pour tritu­rer le vibrato.

00:0000:00

 

Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 13

Cette Stra­to­cas­ter ne pourra clai­re­ment pas offi­cier pour du métal, mais du rock un peu burné me paraît acces­sible. Il existe de toute façon des confi­gu­ra­tions HSS beau­coup plus appro­priées. Quant au vibrato, les modèles pour Stra­to­cas­ter sont histo­rique­ment dotés de 6 points d’at­tache. Mais depuis de nombreuses années, Fender propose un vibrato 2 points flot­tant plus « moderne ». Si certains ne jurent que par le premier cité, j’ai beau­coup aimé le vibrato du modèle The Edge. Sa mania­bi­lité et sa préci­sion permettent un jeu très subtil. Il peut même parfois s’aven­tu­rer dans les contrées du dive bombe et autres acro­ba­ties guita­ris­tiques. Il ne s’agit néan­moins pas d’un vibrato de type Floyd Rose, et il faudra le solli­ci­ter avec raison garder sous peine de finir légè­re­ment désac­cordé. 

Where the Strat have no name

Au fil du test, j’ai pu faire part de mon enthou­siasme quant à cette guitare. Très agréable à jouer, poly­va­lente avec sa combi­nai­son de micros, dotée d’un joli look à la fois vintage et moderne, la The Edge Strat a de nombreux atouts. Son tarif est aussi éton­nam­ment doux pour un modèle Fender signa­ture : 1 729 € (on la trouve moins chère en maga­sin). Mais il reste un ques­tion­ne­ment clef, quelles sont les diffé­rences avec les autres modèles US ? J’ai donc résumé dans le tableau ci-dessous les spéci­fi­ca­tions des modèles Ameri­can Stan­dard, Ameri­can Elite, et The Edge. Les cases colo­rées en rouge indiquent une carac­té­ris­tique propre au modèle signa­ture, et les cases en vert marquent des carac­té­ris­tiques communes entre deux modèles. 

Tableau Test The Edge V2

En obser­vant le tableau, on constate que la The Edge Strat se distingue par quatre carac­té­ris­tiques qui lui sont propres. Quatre éléments sont communs au modèle Ameri­can Stan­dard, et quatre autres sont communs au modèle Ameri­can Elite. Si l’on prend donc en consi­dé­ra­tion l’offre de Fender et les tarifs en vigueur, c’est une excel­lente guitare dont le posi­tion­ne­ment tari­faire est très inté­res­sant, pile entre la Stan­dard et l’Elite (on pour­rait critiquer la poli­tique globale de Fender en termes de prix, mais ce serait alors un autre débat). Il pour­rait même s’avé­rer plus inté­res­sant de se tour­ner vers le modèle The Edge que vers le modèle Stan­dard, puisque seule­ment 70 € les séparent. Le récent modèle Ameri­can Elite offre lui une approche diffé­rente, notam­ment grâce à ses micros, son profil de manche, et son radius hybride. Il s’agira donc plus d’une ques­tion de goût et de sensa­tions.

Les instru­ments signa­ture sont souvent l’oc­ca­sion pour les grandes firmes du monde de la guitare de propo­ser des produits à des tarifs prohi­bi­tifs. Alors certes, le nom de The Edge ne fait pas forcé­ment rêver tous les guita­ristes, mais c’est une excel­lente surprise de décou­vrir un modèle aussi bien pensé à ce prix là. En prenant en compte cet élément et les multiples quali­tés de cette six cordes, la The Edge Strat décroche la note de 4,5 sur 5. Il ne nous reste plus qu’à espé­rer que Fender réitère l’ex­pé­rience.

  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 1
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 2
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 3
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 4
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 5
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 6
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 7
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 8
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 9
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 10
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 11
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 12
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 13
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 14
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 15
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 16
  • Fender The Edge Strat : Photos The Edge Strat 17
  • Fender The Edge Strat : Tableau Test The Edge V2

 

9/10
Points forts
  • Très agréable à jouer
  • Le choix des micros (qualitatif et polyvalent tout en respectant l’identité Stratocaster)
  • Les mécaniques bloquantes
  • Le look à la fois moderne et vintage
  • Finition impeccable
  • Excellent positionnement tarifaire pour un modèle signature…
Points faibles
  • … mais la guitare est-elle assez typée pour justifier le nom The Edge Strat ?
  • Le contrôle de volume n’est pas assez progressif
  • The Edge n’étant pas forcément un musicien qui fait fantasmer les guitaristes, son modèle signature pourrait en rebuter certains

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.