Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Native Instruments Kontakt 6
Photos
1/120

Native Instruments Kontakt 6

Sampler et lecteur d'échantillons virtuel de la marque Native Instruments appartenant à la série Kontakt

5 avis
Prix public : 399 € TTC
8/10

Annonces Kontakt 6

Alerte nouvelle annonce

test

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

2.4/5
(5 avis)
20 %
(1 avis)
40 %
(2 avis)
40 %
(2 avis)
Donner un avis
linn134linn134

Aussi intéressant que difficile

Native Instruments Kontakt 6Publié le 14/08/22 à 10:50
Kontakt est un monstre dans tous les sens du terme.
Il est préhistorique sur beaucoup d’aspects mais toujours vivant, lourd, déroutant et pourtant incontournable. C’est un standard qui, comme beaucoup de standards dans la technologie informatique, commence à dater et peut être dépassé sur certains aspects par ses concurrents moins anciens.

Pourtant c’est LE champion des banques d’échantillons, il en existe pour tout et souvent avec du choix, payantes (parfois à des prix très élevés) ou gratuites. C’est aussi le moyen le plus abordable si vous souhaitez fabriquer vos propres instruments et les diffuser.

Abordable est à prendre avec des pincettes car, si la licence Kontakt n’est pas...…
Lire la suite
Kontakt est un monstre dans tous les sens du terme.
Il est préhistorique sur beaucoup d’aspects mais toujours vivant, lourd, déroutant et pourtant incontournable. C’est un standard qui, comme beaucoup de standards dans la technologie informatique, commence à dater et peut être dépassé sur certains aspects par ses concurrents moins anciens.

Pourtant c’est LE champion des banques d’échantillons, il en existe pour tout et souvent avec du choix, payantes (parfois à des prix très élevés) ou gratuites. C’est aussi le moyen le plus abordable si vous souhaitez fabriquer vos propres instruments et les diffuser.

Abordable est à prendre avec des pincettes car, si la licence Kontakt n’est pas véritablement hors de prix, elle n’est quand-même pas donnée et le ticket à payer pour transformer vos NKi (l’extension de base des banques Kontakt) en NKs est, lui, bien plus élevé.

Jouer des instruments Kontakt n’est pas compliqué, c’est presque aussi simple que de charger un VST ordinaire. Par contre c’est une autre paire de manches quand il s’agit de fabriquer ces instruments et ça devient encore plus complexe si vous décidez de créer pour eux des interfaces plus élaborées que celles proposées par le Creator.

Avec Kontakt rien n’est jamais simple et on ne peut pas être certain à l’avance qu’on ne rencontrera aucun bug. Il faut le savoir.

Un autre point assez ennuyeux est la limitation des interfaces graphiques en pixels. Sur un écrans 1080P ça passe, mais dès que l’on arrive dans la 4K c’est la fête aux fourmis : tout est minuscule pour l’utilisateur.
Native Instruments le sait, mais c’est compliqué pour eux de proposer une interface à résolution adaptative sans avoir besoin de réécrire tout le logiciel. C’est sans compter aussi que ça pénaliserait les éditeurs des bibliothèques qui devraient revoir leurs instruments et ça serait extrêmement long et coûteux. Donc, si vous prévoyez d’utiliser Kontakt et que vous ne l’avez pas encore, pensez à lui offrir un moniteur Full HD (1920x1080).

Personnellement j’utilise un écran 24 pouces en 2K et c’est très bien.

Kontakt a aujourd’hui de sérieux concurrents à des tarifs similaires. Certains existent même en gratuit et d’autres sont sur le point de sortir. Mais faute d’une offre aussi énorme en terme de librairies et d’instruments, aucun n’est aujourd’hui véritablement en position de détrôner le daron. Pourtant certains sont bien pourvus, UVI en tête.

Et regardez les News ici même, pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle banque (un instrument) pour Kontakt ne pointe son nez.
Si Kontakt se fait vieux et sucre un peu les fraises, c’est toujours lui qui fait la pluie et le beau temps.

Pour résumer, acheter Kontakt pour faire ses propres instruments va vous demander pas mal de temps, mais si c’est pour l’utiliser en tant que lecteur débridé pour des librairies gratuites et payantes alors il n’y a pas lieu d’hésiter. Je fais les deux, je commence à connaître un peu l’animal.
Lire moins
»
sibanaksibanak

Foutage de gueule

Native Instruments Kontakt 6Publié le 05/02/21 à 09:01
Je vais être très court :

- Ergonomie à c... (même en 2000 c'était plus simple)-
- Usine à gaz très (trop) compliquée qui te déprime direct quand tu appuies sur le symbole "outil" (même ta grand-mère à poil ça fait moins peur).
- Quand tu paramètres les sorties séparées tu te dis qu'ils font vraiment exprès de faire du caca (dans Live, il faut killer le plug une fois puis le redémarrer pour que ça fonctionne sinon ça bug mais il s'en foutent en fait)).
- Rien n'est simple, même pas le contrôle du volume par instrument (c'est vrai que ça sert à rien de vouloir contrôler le vol de son instrument c'est bien connu, hein).
- Les dev en ont rien à foutre (bugs constants, updates qui fout en...…
Lire la suite
Je vais être très court :

- Ergonomie à c... (même en 2000 c'était plus simple)-
- Usine à gaz très (trop) compliquée qui te déprime direct quand tu appuies sur le symbole "outil" (même ta grand-mère à poil ça fait moins peur).
- Quand tu paramètres les sorties séparées tu te dis qu'ils font vraiment exprès de faire du caca (dans Live, il faut killer le plug une fois puis le redémarrer pour que ça fonctionne sinon ça bug mais il s'en foutent en fait)).
- Rien n'est simple, même pas le contrôle du volume par instrument (c'est vrai que ça sert à rien de vouloir contrôler le vol de son instrument c'est bien connu, hein).
- Les dev en ont rien à foutre (bugs constants, updates qui fout en l'air le travail).
- Ca fait crasher le DAW assez souvent.
- Ne doivent leur succès qu'au fait que beaucoup développent des librairies pour eux.

Bref une grosse merde qui ne doit son succès qu'au contenu des tiers qui font des bombes de librairies (même si celles de NI valent le détour).

Je rêve du jour ou cette misérable crotte sera détrônée au profit d'un truc simple avec des gens qui font l'effort de faire un produit cool et bien tenu...

Le pire, c'est que ça pourrait être une tuerie si NI s'en donnait la peine. Mais non...
Lire moins
»
Ghostn0teGhostn0te

Un incontournable... malheureusement.

Native Instruments Kontakt 6Publié le 05/01/21 à 22:09
Native Instruments ont réussi à devenir incontournables en particulier avec Kontakt qui est devenu nécessaire pour accéder à un catalogue gigantesque de librairies d'instruments.
Et il faut dire qu'il y en a pour tous les goûts, un catalogue avec des créations de studios parfois excellentes, qui m'ont été souvent très utiles et productives.

Oui mais voilà, je ne compte plus le temps perdu à me prendre la tête plutôt qu'à faire de la musique à cause du logiciel Kontakt.

Le manque de sérieux.
Je suis développeur et si il y a bien une chose primordiale pour un logiciel aussi largement distribué, c'est de garantir les mises à jours des utilisateurs sans que sa pose problèmes. On peut...…
Lire la suite
Native Instruments ont réussi à devenir incontournables en particulier avec Kontakt qui est devenu nécessaire pour accéder à un catalogue gigantesque de librairies d'instruments.
Et il faut dire qu'il y en a pour tous les goûts, un catalogue avec des créations de studios parfois excellentes, qui m'ont été souvent très utiles et productives.

Oui mais voilà, je ne compte plus le temps perdu à me prendre la tête plutôt qu'à faire de la musique à cause du logiciel Kontakt.

Le manque de sérieux.
Je suis développeur et si il y a bien une chose primordiale pour un logiciel aussi largement distribué, c'est de garantir les mises à jours des utilisateurs sans que sa pose problèmes. On peut remettre à plus tard des bugs, ou des fonctionnalités, mais ça c'est un point incontournable parce que toute la sécurité et la conservation des données d'une application repose sur ses mises à jours.
Et bien je ne compte pas le nombre de fois où Kontakt ne chargeait pas un instrument sauvegardé dans un projet de mon DAW parce que la nouvelle version n'est plus compatible avec les données qui étaient sauvegardées ou avec la librairie. Résultat, j'ai du à plusieurs reprises refaire des sons depuis 0 à partir des mp3 que j'avais exportés (quand j'en avais). Le pire c'est que lorsqu'on regarde comment les données d'un instrument sont sauvegardées, il n'y a pas de raisons pour que ça soit incompatible ensuite, c'est juste de la flemme.

La politique de Native instruments.
De ce que j'ai pu lire, Native instruments profitent pas mal de leur position sur le marché et font payer une licence qui coûte cher au studios qui veulent créer un instrument à charger dans Kontakt. Résultat, des studios qui démarrent et créent des librairies intéressantes, mais uniquement chargeables à partir des fichiers parce que plus économique pour eux et impossible de les charger via le browser intégré.

Les changements de l'environnement NI aussi qui sont imposés sans possibilité de revenir en arrière, comme par exemple native access qui nécessite une connexion internet et ne permet pas d'ajouter des librairies sans avoir un serial (qui n'est pas toujours fourni). Résultat impossible d'ajouter des précédents achats à native access pour les utiliser.
Quand au support, on vous pousse vers les forums et les réponses évasives au lieu de vous prendre en main.

L'ergonomie.
Là c'est le pire de Kontakt. L'interface est vieille et ne s'adapte pas au redimensionnement de la fenêtre. Les gars... ça fait plus de 10 ans que même les sites internet sont en quasi totalité adaptatifs, y'aurait pas un problème là ??
La navigation entre les presets et les instruments est pénible et mal conçue, on dirait qu'ils ont même pas utilisé leur propre programme. On sélectionne un instrument et il s'ajoute en dessous du précédent au lieu de simplement charger directement le son. Du coup à chaque fois qu'on change de son, il faut prendre la souris et cliquer 3-4 fois, supprimer l'ancien, pour juste essayer un nouveau son. Ce n'est pas quelque chose de coûteux pour eux de laisser la possibilité de paramétrer ce comportement dans les préférences, un peu de réflexion, quelques lignes de codes tout au plus, mais rien n'est investi, aucune évolution, on laisse les utilisateurs dans la m...

Bonne nouvelle, c'est un défaut qui est évité si on achète leur autre logiciel (quelle coïncidence!!) de banques de sons associé à leur claviers Kontrol. Ce que j'avais fait et lorsque j'avais pas le clavier midi Kontrol avec moi, il me suffisait alors d'utiliser le clavier de mon ordinateur pour naviguer entre les sons.
Et bien, ça y'est ils ont enlevé la possibilité de changer les sons avec le clavier d'ordinateur sur Kontrol également, ce qui fait que je dois de nouveau constamment passer à la souris pour essayer de nouveaux sons. (La touche enter qui chargeait un instru est maintenant désactivée, c'est pas que le programme n'est pas bien conçu pour la capter, il la capte pour valider une recherche de preset par exemple, c'est qu'elle est volontairement désactivée... sadiques!)

Native instrument se targuent d'être un outil de création, la réalité c'est qu'ils pourrissent la vie de milliers/millions de musiciens parce qu'ils n'investissent rien (même pas quelques heures de développement) sur les bénéficient colossaux qu'ils ont fait avec Kontakt.
Sur toutes les boites qui auraient pu avoir cette idée d'une plateforme VST, c'est sur eux que c'est tombé, une boite médiocre, incapable de faire un logiciel correct et utilisable, malgré un succès commercial gigantesque, qu'ils ont malgré tout réussi à imposer sur le marché des VST, sans aucun effort pour le corriger et l'améliorer (pire !! ils suppriment des fonctionnalités présentes dans les précédentes versions)...
...pour notre plus grand plaisir de découvertes de bugs et défauts en tout genre, faut dire qu'on a vraiment que ça à faire... c'est vrai quoi pourquoi faire de la musique quand on peut passer des heures à faire de l'info... merci NI.
Lire moins
»
neigeneige

La banque son fournie viellote, le reste est cher, ergonomie fouillie

Native Instruments Kontakt 6Publié le 11/10/20 à 19:51
il faut un i7, c'est gourmand en RAM.
La banque son fournie est vieillotte, le reste est cher, l'ergonomie est vraiment faible..Préparez l'aspirine..
Bref, par rapport à UVI par exemple, c'est vraiment moins pratique..
Je l'utilise peu à la fin, même Labs Audio de Spitfire est plus ergonomique et gratuit..
un produit qui n'a pas su évoluer
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Native Instruments
  • Modèle : Kontakt 6
  • Série : Kontakt
  • Catégorie : Samplers et lecteurs d'échantillons virtuels
  • Fiche créée le : 06/09/2018

6e mouture du lecteur de banques de samples logiciel pour Mac et Windows

»

Autres samplers et lecteurs d'échantillons virtuels Native Instruments

Autres catégories dans Samplers Virtuels

Autres dénominations : kontakt6

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.