Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Eventide Crushstation
Photos
1/9

Test Eventide Crushstation

Distorsion / saturation logicielle de la marque Eventide

Écrire un avis ou Demander un avis
A crush on you
8/10
Partager cet article

Grand spécialiste du traitement du signal, Eventide poursuit la virtualisation des effets mis au point pour sa plateforme H9 avec la version plug-in du CrushStation, une disto pas comme les autres…

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au fil des dernières années, Even­tide a eu à coeur de mettre son expé­rience au service de concepts pour le moins inté­res­sants : outre la Black­hole et ses réverbes abys­sales, on citera notam­ment la Mangled­verb combi­nant réverbe et distor­sion. Inutile de dire en tous cas qu’on est curieux de voir ce que le papa du fameux Harmo­ni­zer peut nous propo­ser en s’at­taquant à la distor­sion. Réponse avec la CruShs­ta­tion

Un air de famille

InterfaceL’in­ter­face du plug-in ne surpren­dra personne dans la mesure où elle reprend le look comme l’er­go­no­mie et les fonc­tion­na­li­tés des plug-ins récents du construc­teur (s’ins­pi­rant eux-mêmes des pédales) : en vis-à-vis de sliders pour déter­mi­ner le niveau d’en­trée et de sortie, une dizaine de gros potards vous permettent ainsi de para­mé­trer l’ef­fet, tandis qu’un ruban permet de gérer un ensemble d’au­to­ma­tions libre­ment para­mé­trables sur les potards (pour chacun on défi­nit une plage de valeurs qui sera fédé­rée à la posi­tion du ruban), et qu’un bouton Hots­witch permet d’ac­ti­ver un réglage spécial pour chaque preset.

presetsComplé­tant cela, on a droit à un navi­ga­teur de presets et un système de compa­rai­son de réglages. Préci­sons que l’in­ter­face n’est pas redi­men­sion­nable mais que la chose n’a rien de gênant dans la mesure où tous les para­mètres et contrôles sont bien lisibles. Bref, rien de neuf depuis l’Ul­tra­tap, la Black­hole, la Mangled­verb ou la Spring mais on ne s’en plain­dra pas vu que tout cela était plutôt bien pensé. Reste à voir les réglages dans le détail pour en apprendre plus sur le fonc­tion­ne­ment de la Crushs­ta­tion.

Candy crush

Comme d’ha­bi­tude avec Even­tide, la Crushs­ta­tion n’est pas une simple disto : Outre un EQ trois bandes avec médiums para­mé­triques, on y trouve ainsi un gate aux réglages simple (réglage du seul et attaque commu­table en lente ou rapide), mais aussi un octa­ver (+/- une octave) tandis que la distor­sion elle-même dispose de quatre réglages : Drive qui déter­mine le niveau de satu­ra­tion du signal, Sustain qui est un compres­seur appli­cable avant ou après la distor­sion, SAG qui simule la distor­sion produite par des circuits élec­tro­niques défec­tueux, et Grit qui rajoute du bas au signal avant qu’il soit distordu. À la faveur de tout cela, la Crushs­ta­tion permet d’ob­te­nir bien des distos, de la subtile petite colo­ra­tion au gros fuzz détrui­sant complè­te­ment le son.

Notons-le : ce n’est pas dans son registre subtile que le plug est le plus inté­res­sant dans la mesure où pour simu­ler le grain typique d’une bande magné­tique par exemple, on trou­vera plus complet et plus réaliste ailleurs. En revanche, sur les grosses satu­ra­tions, elle est très perti­nente dans la mesure où les trai­te­ments dyna­miques inté­grés permettent d’ob­te­nir des effets assez inté­res­sants, avec des réso­nances qui remontent au milieu du déluge de satu­ra­tion sous l’ef­fet des enve­loppes de volume. Bien évidem­ment, tout cela sera à cana­li­ser en utili­sant le potard de dosage Dry/Wet, tandis que l’EQ très effi­cace sera bien utile pour remettre du bas, creu­ser le médium ou adou­cir les aigus quand le besoin s’en fait sentir. L’oc­ta­ver permet quant à lui d’épais­sir signi­fi­ca­ti­ve­ment le son et de redon­ner dans certains cas de la lisi­bi­lité à un signal bien violenté, comme nous allons l’en­tendre en commençant avec une guitare.

Guitar­Dry
00:0000:19
  • Guitar­Dry00:19
  • Guitar­Dirty00:19
  • Guitar­Bit­Kit00:19
  • Guita­rOc­ta­ver00:19
  • Guitar­Chris­tian00:19

Mais ça marche aussi très bien sur de la basse :

CRUSHS­TA­TION-bass­dry
00:0000:05
  • CRUSHS­TA­TION-bass­dry00:05
  • CRUSHS­TA­TION-bass­Bit­Cru­sher00:05
  • CRUSHS­TA­TION-bass­Bit­Cru­sher­Mo­re­Bass00:05

ou des percus ou le tandem Sustai­ner/Gate permet de faire remon­ter des réverbes ou des réso­nances :

CRUSHS­TA­TION-percu­dry(2)
00:0000:05
  • CRUSHS­TA­TION-percu­dry(2)00:05
  • CRUSHS­TA­TION-percu­COMP00:05
  • CRUSHS­TA­TION-percu­Pillow00:05
  • CRUSHS­TA­TION-percu­Bot­tom­Fee­der00:05
  • CRUSHS­TA­TION-percu­FATnS­nappy00:05

On portera une atten­tion parti­cu­lière à la façon dont Grit, en marge de l’EQ, permet de remettre les basses aux centre du débat lorsque ces dernières tendent à être atté­nuées par la disto :

Bass-drive50-Grit0
00:0000:05
  • Bass-drive50-Grit000:05
  • Bass-drive50-Grit5000:05
  • Bass-drive50-Grit10000:05

Et aux effets de SIG qu’on couplera encore à Grit lorsque les basses se font la malle :

Bass-drive50-Sag50
00:0000:05
  • Bass-drive50-Sag5000:05
  • Bass-drive50-Sag7000:05
  • Bass-drive50-Sag70-Grit7000:05

Enfin, on appré­ciera les nuances dans l’en­ve­loppe du trai­te­ment appor­tées par la posi­tion pré ou post du compres­seur :

Bass-drive50-Sustain­Pre100
00:0000:05
  • Bass-drive50-Sustain­Pre10000:05
  • Bass-drive50-Sustain­Post10000:05

 Et enfin ce que le plug peut appor­ter à un mix complet :

CRUSHS­TA­TION-MIXDry
00:0000:05
  • CRUSHS­TA­TION-MIXDry00:05
  • CRUSHS­TA­TION-MIXcomp00:05
  • CRUSHS­TA­TION-MIXcas­sette00:05
  • CRUSHS­TA­TION-MIXlobs­ter00:05


Comme vous pouvez l’en­tendre, CrushS­ta­tion jouit d’une person­na­lité indé­niable et entre sa capa­cité à être utilisé simple­ment en live et les résul­tats inté­res­sants obte­nus à la confluence des algos de distor­sion, de l’oc­ta­ver et des trai­te­ments dyna­miques, il mérite indé­nia­ble­ment sa place dans l’ar­se­nal des sound desi­gners au rayon Grosse Bertha.

Quant à savoir si c’est le plug-in unique à possé­der pour vos besoins en satu­ra­tion, c’est une autre ques­tion. Pour demeu­rer simple, le dernier bébé d’Even­tide fait en effet l’im­passe sur certaines fonc­tion­na­li­tés qu’on trou­vera chez la concur­rence, comme un trai­te­ment multi­bande, M/S ou encore un filtre réso­nant, tandis que pour ce qui est de la colo­ra­tion plus subtil du signal façon magnéto à bande ou préamp, on trou­vera plus à propos. Bref, ce n’est pas ce CrushS­ta­tion qui va marcher sur les plates bandes d’un Ohmi­cide, d’un Thrash ou encore d’un Deca­pi­ta­tor, pour n’en citer que quelques uns, mais il les complè­tera de belle manière sans aucun doute, ne serait-ce que pour sa simpli­cité à l’usage et l’orien­ta­tion temps réel que lui ouvre son système de ruban.

Conclu­sion

CrushS­ta­tion est un plug-in inté­res­sant et réussi qui porte la griffe d’Even­tide vu que la qualité des algos et les petits twists utili­sés par l’édi­teur pour en faire un effet origi­nal répondent présents comme sur les réali­sa­tions passées. En résulte une vraie person­na­lité et un outil simple à utili­ser comme tourné vers le temps réel via son système de ruban d’au­to­ma­tion. Il devrait donc sans problème trou­ver son public même si nous ne sommes pas face à la disto ultime sur le plan fonc­tion­nel et donc en termes de poly­va­lence, ce qui n’était sans doute pas le but recher­ché.

8/10
Points forts
  • Une forte personnalité parfaite pour détruire un signal
  • Le mélange disto/octaver/compresseur/gate donne des résultats très intéressants
  • Paramètre SIG
  • Aptitude à préserver le bas même sur des grosses distorsions entre Grit et l'EQ
  • Interface lisible et bien conçue
  • Simple à utiliser
  • Ruban d’automation toujours aussi pertinent
Points faibles
  • Plus intéressant sur les grosses distorsions que sur les petites
  • Pas de traitement multibande ni M/S…
  • …et certainement pas le plug-in de distorsion le plus polyvalent et complet du marché
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.