Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Brainworx bx_saturator
Photos
1/7

Test du Brainworx bx_saturator

Distorsion / saturation logicielle de la marque Brainworx

Écrire un avis ou Demander un avis
Prix public US : $229 incl. VAT
test
9 réactions
Le retour de la bx
7/10
Partager cet article

Brainworx, à l'occasion du lancement de la nouvelle série de plug-ins créatifs rock'n roll line, présente le petit nouveau bx_saturator. Quoi de plus rock'n roll qu'une saturation ?

On connais­sait Brain­worx pour ses plug-ins d’éga­li­sa­tion (dynEQ V2, hybrid), de compres­sion (Vertigo VSC-2), de trai­te­ments pour le maste­ring (digi­tal v2) avec une nette affec­tion pour le trai­te­ment M/S (shred­spread, control V2, XL). C’est donc avec un certain éton­ne­ment que l’on accueillit l’an­nonce de la « rock’n roll line » dont fera partie rock­track, un simu­la­teur d’am­pli de guitare. Alors que nous atten­dions la sortie de ce dernier, Brain­worx nous prend par surprise et sort bx_satu­ra­tor, un plug-in de satu­ra­tion multi­ban­de… et forcé­ment M/S !

Avant de commen­cer, sachez que le plug-in est compa­tible Windows, Mac OSX, AAX, Audio Unit, RTAS et VST. Personne ne manque à l’ap­pel, ça commence plutôt bien. Les aller­giques aux dongles iLok pour­ront aussi de réjouir : le programme est protégé via une auto­ri­sa­tion en ligne sur le site de Plugin Alliance. L’uti­li­sa­teur aura le droit d’au­to­ri­ser jusqu’à trois machines à la fois.  

Instal­lons alors bx_satu­ra­tor et lançons notre séquen­ceur.

La sobriété avant tout

Brainworx bx_saturator

Le petit logi­ciel est un plug-in de satu­ra­tion, qui se destine autant au maste­ring, qu’au mixage ou au sound design. On pourra donc a priori l’uti­li­ser avec parci­mo­nie, ou pas. L’uti­lité d’une satu­ra­tion peut être multiple : rehaus­ser sensi­ble­ment le niveau ressenti d’un signal sans clip­per, faire ressor­tir certaines pistes en créant des harmo­niques, ou simple­ment gros­sir le son de certaines sources.

bx_satu­ra­tor pourra être utilisé sur des sources stéréo ou mono, même si bien évidem­ment, le mode M/S ne sera dispo­nible qu’avec des sources stéréo. Brain­worx met en avant sa tech­no­lo­gie « True-Split » qui permet­trait de garder les canaux Mid et Side parfai­te­ment en phase. En plus du mode M/S, le plug-in intègre deux filtres de cross-over (linkables) : un pour le canal Mid et l’autre pour le Side. Cela permet­tra à l’uti­li­sa­teur de couper le signal en deux plages de fréquences : sépa­rer les basses des aigus afin de les trai­ter diffé­rem­ment. Cela décuple les possi­bi­li­tés, même si on reste loin des 6 bandes de Saturn de FabFilter testé il y a peu sur Audio­Fan­zi­ne…

La fenêtre du plug-in est clai­re­ment coupée en deux, à gauche le canal Mid et à droite le canal Side. Au milieu, on retrouve deux faders verti­caux permet­tant de régler les fréquences des filtres de cros­so­ver pour chacun des canaux. On aura donc, pour chaque canal, une partie « Hi » pour les hautes fréquences et une « Low » pour les basses. Si on compte bien, le signal stéréo sera au final coupé et distri­bué sur 4 unités : Mid Hi, Mid Lo, Side Hi et Side Lo. À chaque fois, on retrou­vera trois potards : le gain permet­tra soit de régler le niveau de la bande, soit d’aug­men­ter ou dimi­nuer la satu­ra­tion suivant qu’il est en mode Pre ou Post. Dommage qu’il faille choi­sir entre les deux… Le potard « Drive » déter­mi­nera la densité de la satu­ra­tion, de 1 à 16. En maste­ring, on restera sur 1 afin de rester discret, de 3 à 6 on obtien­dra un son plus crémeux pour certaines pistes de votre session, tandis que des valeurs élevées permet­tront d’uti­li­ser le plug-in comme un véri­table effet. On note la présence de  modes de compen­sa­tion permet­tant de contre-balan­cer l’aug­men­ta­tion de niveau due à la satu­ra­tion, chose bien pratique. Le dernier potard dénommé XL permet de contrô­ler le mix entre le son traité et le son origi­nal.

Brainworx bx_saturator

On retrouve aussi des réglages globaux, permet­tant de contrô­ler les « XL » et les « drive » des 4 modules simul­ta­né­ment et propor­tion­nel­le­ment, et deux « Out Gain », un pour le canal Mid et un pour le Side. Il y a d’ailleurs un comp­teur Mid/side permet­tant de voir si l’on booste plus le canal Mid ou le Side. Afin de faire ses réglages aux petits oignons, on pourra mettre chaque unité en solo, ce qui permet­tra de vrai­ment entendre les fréquences sur lesquelles on travaille. 

Côté pratique, on pourra accé­der aux presets (30, pour tout type de source), enre­gis­trer et rappe­ler ses réglages, faire jusqu’à 32 undo/redo, copier/coller, et faire 4 snap­shots (A à D) afin de compa­rer rapi­de­ment diffé­rents réglages. 

 On termine avec un dernier potard très utile : le « Mono-Maker ». Ce dernier permet­tra de mixer les basses fréquences de votre signal stéréo en mono, afin de pouvoir écar­ter la stéréo des hautes fréquences tout en évitant d’avoir trop de problèmes de phase dans le bas. C’est souvent le danger avec ce genre de trai­te­ment, atten­tion ! Ce potard vous permet­tra de garder, par exemple, le bas d’un kick ou d’une basse « tenu ». 

Du son !

Brainworx bx_saturator

Pour tester ce plug-in nous avons utilisé diffé­rentes sources, mono et stéréo. On commence avec les guitares acous­tiques. bx-satu­ra­tor nous a permis de rajou­ter un peu de brillance à l’ins­tru­ment, ça sonne natu­rel et c’est plutôt bien réussi. Le plug-in peut se faire discret et ajou­ter la petite étin­celle à une prise un peu terne. Un très bon point.

 

Acous­tic Guitar Dry
00:0000:32
  • Acous­tic Guitar Dry00:32
  • Acous­tic Guitar Sat00:32

Pour la basse, nous avons utilisé deux exemples, un premier avec un trai­te­ment discret et un deuxième avec quelque chose de plus poussé, qui devient un effet à part entière. Sur les deux exemples, bx_satu­ra­tor épais­sit le son, voire donne quelque chose de plus « méchant ». 

 

Basse Dry
00:0000:26
  • Basse Dry00:26
  • Basse satu­ra­tor00:26
  • Basse 2 Dry00:26
  • Basse 2 over sat00:26
Brainworx bx_saturator

Pour la batte­rie, nous avons aussi fait deux exemples. Nous avons pu, dans le premier exemple, augmen­ter le niveau de la pièce grâce au trai­te­ment M/S. Nous avons choisi de pous­ser un peu plus les réglages sur le canal Side et le résul­tat est plutôt satis­fai­sant. Sur le deuxième exemple, nous avons vrai­ment « squa­shé » la prise, qui devient ultra compres­sée et qui pourra être utili­sée comme effet. Pour les deux exemples, nous avons veillé à monter le potard « Mono-Maker » afin de garder un bas du spectre défini.

 

Drums Dry
00:0000:22
  • Drums Dry00:22
  • Drums Sat Room00:24
  • Drums Over00:24
 

Pour le mix d’une chan­son, nous avons utilisé des réglages plus fins, et cela nous a permis d’aug­men­ter le niveau ressenti et d’ajou­ter un peu de brillance. Cela ne remplace pas un logi­ciel complet comme Ozone, mais ça fait plutôt bien le job.

 

Mix Dry
00:0000:46
  • Mix Dry00:46
  • Mix Gentle Satu­ra­tion00:46
 
Brainworx bx_saturator

Sur le synthé, le résul­tat est vrai­ment inté­res­sant et nous a permis de trans­for­mer le son origi­nal issu du synthé virtuel Diva d’U-He

 

Synth Dry
00:0000:16
  • Synth Dry00:16
  • Synth Sat00:16

On termine avec la voix. À l’ins­tar de la prise guitare, bx_satu­ra­tor nous a permis d’ajou­ter de la présence et de la brillance. Atten­tion quand même à ne pas surdo­ser le trai­te­ment. 

 

Voix Dry
00:0000:23
  • Voix Dry00:23
  • Voix bx00:23
 

Il est à noter que nous avons pu obte­nir assez rapi­de­ment le son voulu, le plug-in étant assez simple d’uti­li­sa­tion.

Voici les fichiers sons en flac : flac

Conclu­sion

Côté son, le plug-in nous a plutôt convain­cus, avec des résul­tats satis­fai­sants quelle que soit la source : guitare acous­tique, voix, basse, batte­rie, synthé et mix. L’in­ter­face est agréable et les réglages restent peu nombreux et acces­sibles. Évidem­ment, on reste loin des possi­bi­li­tés et de la complexité d’un Saturn de FabFil­ter (qui possède notam­ment 6 bandes et 16 types de modu­la­tion pour un prix légè­re­ment infé­rieur – 129€ contre 179$), mais la philo­so­phie de bx_satu­ra­tor est un peu diffé­rente et le logi­ciel offre quand même pas mal de possi­bi­li­tés grâce au mode M/S, à ses deux bandes par canal et son Mono-Maker. Brain­worx a trouvé un bon ratio entre les possi­bi­li­tés sonores et le nombre de para­mètres. On arrive rapi­de­ment à trou­ver un bon réglage sans forcé­ment passer par les presets, même si on regrette quand même de devoir choi­sir entre un gain pre ou post. Avant de se déci­der, le lecteur pourra télé­char­ger les démos afin de les essayer sur ses propres projets et de voir quel logi­ciel lui convient le mieux.

7/10
Points forts
  • Qualité du traitement
  • Interface graphique simple et claire
  • Mode M/S
  • Deux bandes par canal
  • Mono-Maker
Points faibles
  • Gain pre ou post : on veut les deux
  • Pas aussi pointu que certains concurrents
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.