Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
test
TS2 ? Pas un nioub’ du Tube !

Test du Wave Arts Tube Saturator 2

Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Wave Arts Tube Saturator 2
Photos
1/12
Wave Arts Tube Saturator 2

Distorsion / saturation logicielle de la marque Wave Arts .

Écrire un avis

Presque six ans ont passé depuis la sortie du Tube Saturator signé Wave Arts. Voici aujourd’hui son successeur, simplement nommé Tube Saturator 2. Que propose-t-il ?

Lors de sa sortie en 2009, le Tube Satu­ra­tor de Wave Arts avait fait forte impres­sion sur toutes les personnes ayant testé la démo ou acheté le plug-in. L’un des seuls reproches était la consom­ma­tion CPU qui pouvait se révé­ler impor­tante sur certaines confi­gu­ra­tions. Cette consom­ma­tion était prin­ci­pa­le­ment due à la tech­nique utili­sée, inspi­rée de SPICE et adap­tée pour le temps réel. L’ou­til, parmi tant d’autres, propo­sait deux compor­te­ments toujours recher­chés par les utili­sa­teurs : d’abord un proces­sus de « réchauf­fe­ment » censé combattre la « froi­deur » du proces­sus audio­nu­mé­rique (suppo­sée ou réelle ? le débat reste ouvert, tant les blind tests sérieux n’ar­rivent pas à dépar­ta­ger les tenants de l’ana­lo­gique de ceux du numé­rique).

Puis une satu­ra­tion réaliste, parfois très complexe à obte­nir, notam­ment dans la dyna­mique d’un signal saturé, de l’over­drive le plus déli­cat à l’écrê­tage le plus poussé. Le plug-in déve­loppé par Wave Arts n’était bien sûr pas le premier à propo­ser un double usage, ni même un seul des deux, les simu­la­tions d’am­pli tout comme celles d’ef­fets ou pédales légen­daires sont légion, et l’on trouve pléthore de logi­ciels, pour tous les goûts, payants ou gratuits… La tech­nique la plus commu­né­ment utili­sée, via un « simple » codage algo­rith­mique, s’est aussi vue complé­ter, par la convo­lu­tion, qu’elle soit statique ou dyna­mique. Rappe­lons que cette dernière n’est pas récente, puisqu’elle a été mise en place au début des années 2000 dans le monde maté­riel, par Sinte­fex et son FX8000 Repli­ca­tor (37 proces­seurs Sharc, un disque dur de 3 Go, signal en 24 bits/96 kHz, et tarif en rapport), et décliné dans le Liquid­Mix de Focus­rite. Du côté logi­ciel, on ne manquera pas d’évoquer Acus­tica Audio, ses Vecto­rial Volterra Kernels et Core Acqua Engine, et son produit phare, Nebula 3.

Voici donc ce nouveau proces­seur, censé­ment moins gour­mand grâce aux chan­ge­ments adop­tés dans la tech­nique utili­sée, le Tube Satu­ra­tor 2. Plon­gée dans les tubes…

Intro­du­cing Wave Arts Tube Satu­ra­tor 2

Machine de test

MacPro Xeon 3,2 GHz
Mac OS 10.10.3
Wave Arts Tube Satu­ra­tor 2.01
Logic Pro 10.1.1

Comme de nombreux produits logi­ciels, le Tube Satu­ra­tor 2 est direc­te­ment dispo­nible chez son éditeur, Wave Arts, au tarif de 99 dollars (97,38 euros au moment de ce test). Les formats AU, VST et AAX sont propo­sés, pour Windows (XP, Vista, 7 et 8) et Mac (à partir d’OS 10.6), avec compa­ti­bi­lité 32 et 64 bits. Excep­tion­nel­le­ment, Wave Arts ne propose qu’une auto­ri­sa­tion via le système Pace, sur clé iLok 2 ou sur l’or­di­na­teur. Pendant long­temps l’édi­teur n’a utilisé que son propre système via clé et numéro de machine, qui permet­tait d’ins­tal­ler le logi­ciel sur plusieurs machines, et selon ses propres termes, tente « une expé­rience  », mais souhaite à long terme reve­nir à un système double, Pace et non Pace, en aban­don­nant le sien propre et en déve­lop­pant un nouveau.

Aucun problème d’ins­tal­la­tion ni d’ac­ti­va­tion, cette dernière étant assez simple : il faut s’en­re­gis­trer sur le site, sélec­tion­ner la licence Pace/iLok, et l’on rece­vra en retour un code d’ac­ti­va­tion à entrer lors de la première ouver­ture du logi­ciel, ou dans le iLok License Mana­ger. 

Show effroi

Premier constat, le chan­ge­ment d’in­ter­face graphique, renvoyant l’es­thé­tique du Tube Satu­ra­tor 2 (TS2 à partir de main­te­nant) à une époque vintage, tout en étant assez proche de celle de l’Univer­sal Audio LA-610, par exemple, quand le VU-mètre est clai­re­ment inspiré des vieux Weston ou de ceux que l’on trouve chez Sifam, A-Desi­gns Audio, Cole­man Audio ou Ashdown Engi­nee­ring. L’ap­proche est celle d’un préam­pli à lampes avec EQ Baxan­dall trois bandes.

Wave Arts Tube Saturator 2

Sous la clas­sique barre d’ou­tils de l’édi­teur (Bypass, Undo, Copy, A/B, menu et bouton Preset et Tools), on trouve trois sections sépa­rées, première nouveauté de la deuxième version. La deuxième est la présence d’un Bypass pour les deux sections, Satu­ra­tion (Drive et sélec­tion du type de lampes, entre 12AX7 et 12AU7, autre ajout par rapport à TS1), et Equa­li­sa­tion, cette dernière gagnant aussi un switch Pré et Post (satu­ra­tion). Enfin, l’édi­teur a implé­menté un over­sam­pling (x2, afin de parer à un éven­tuel alia­sing), et un bouton permet­tant de mélan­ger signal traité et signal brut.

Wave Arts Tube Saturator 2

Mais qu’est donc devenu le bouton FAT ? Disparu. À l’ori­gine, ce bouton permet­tait d’aug­men­ter le gain au niveau du premier étage modé­lisé (voir les modes d’em­ploi de l’un et de l’autre pour plus d’ex­pli­ca­tions quant aux synop­tiques, clai­re­ment expliqués). L’édi­teur a préféré lais­ser le plug en mode FAT par défaut, pour propo­ser deux modé­li­sa­tions de lampes diffé­rentes. Les deux types se rencontrent dans quasi tous les amplis à lampes et offrent des distor­sions carac­té­ris­tiques : la 12AX7 montre un plus grand ajout d’har­mo­niques impairs, tandis que la 12AU7 propose à la fois harmo­niques pairs et impairs.

Voici des captures d’écran montrant le compor­te­ment des deux lampes (EQ en bypass) à partir d’une sinu­soïde à 300 Hz, avec Drive à 50, puis 100.

  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2

Vue du côté forme d’onde main­te­nant, avec réglages du Drive à 75 puis 100. On appré­ciera la belle asymé­trie des formes d’ondes, expliquant le résul­tat sonore, loin des simples clip­ping carrés bien régu­liers, que l’on attend plutôt de l’ému­la­tion d’am­plis à tran­sis­tors, au compor­te­ment en termes de gain et de satu­ra­tion plus linéaire.

  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  •  

TS for Two

Mais le son, juste­ment ? Voici quelques exemples, montrant les diffé­rentes facettes du logi­ciel.

D’abord, une batte­rie un rien sèche, puis trai­tée avec le TS2 (les exemples seront autant que possible et quand néces­saire au même niveau perçu, afin de ne pas induire l’ef­fet « louder is better  »).

00:0000:00

Autre utili­sa­tion, pour renfor­cer une grosse caisse et modi­fier un peu les médiums et aigus, par exemple. 

00:0000:00

Sur une basse main­te­nant, afin de renfor­cer sa rondeur. D’abord sans trai­te­ment, puis avec l’op­tion 12AX7, puis 12AU7.

00:0000:00

Puis sur une phrase de guitare, enre­gis­trée sans trai­te­ment, puis dotée d’une satu­ra­tion montrant la réponse dyna­mique du logi­ciel.

00:0000:00

Une autre, d’abord sèche, puis dotée d’un crunch un peu sale. Ne reste plus qu’à lui rajou­ter une réverbe à ressorts…

00:0000:00

Ou encore sur un Rhodes, pour en modi­fier le carac­tère.

00:0000:00

Et, soyons fous, pourquoi pas sur une section de cordes pop, pour les rendre un peu plus « beefy  », plus compactes.

00:0000:00

Bilan

Ce ne sont là que quelques pâtes exemples, on pourra se faire une idée person­nelle en télé­char­geant la démo sur le site de l’édi­teur, plei­ne­ment utili­sable pendant 14 jours. 

Pour faire simple et sans détour : le prin­ci­pal reproche fait à TS1, la consom­ma­tion CPU élevée, ayant complè­te­ment disparu, TS2 rejoint donc mon arse­nal dédié à la satu­ra­tion (hors simu­la­tion d’am­pli comme Ampli­tube ou Guitar Rig) aux côtés des Saturn de Fabfil­ter, Vinta­ge­War­mer 2 de PSP Audio­Ware, Trash d’iZo­tope ou les plugs Ohm Force.

Et à 98 euros (les tarifs Edu offrent un rabais de 50 %, rabais aussi valable pour les posses­seurs de TS1), l’in­ves­tis­se­ment est vrai­ment sans risque, faisant du TS2 un réci­pien­daire de l’Award Valeur Sûre.

Télé­char­gez les fichiers sonores (format AIFF)

  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2
  • Wave Arts Tube Saturator 2

 

9/10
Award Valeur sûre 2015
Points forts
  • Tout
Points faibles
  • Je cherche

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.