Se connecter
Se connecter
Créer un compte

ou

Acheter neuf Strymon Iridium

  • Bax Music En stock / Livré en 48h 395,00 €
  • Thomann En stock / Livré en 48h 395,00 €
  • Woodbrass En stock / Livré en 48h 395,00 €
  • Music Store En stock / Livré en 72h 395,00 €
  • Effect on Line En stock / Livré en 24h 409,00 €

Annonces Iridium

Alerte nouvelle annonce

test

News

Images

Vidéos

Avis

3.6/5
(5 avis)
20 %
(1 avis)
40 %
(2 avis)
20 %
(1 avis)
20 %
(1 avis)
Donner un avis
Morpheus2292Morpheus2292

Pour un Rig polyvalent sur scène

Strymon IridiumPublié le 17/12/23 à 14:31
Il y a déjà beaucoup d'analyses et d'essais disponible de la Strymon Iridium. Je vais donc témoigner ici d'un aspect spécifique par rapport à cette pédale : son utilisation avec un ampli.

Rappelons d'abord que la Strymon Iridium est un simulateur d'ampli. En sortie d'usine, il y a trois familles d'amplis proposées: le Round (basé sur un Fender Deluxe Reverb), le Shime (canal brillant d'un Vox AC30TB), et le Punch (basé sur un Marshall Plexi Super Lead 1959). Les différentes façons d'utiliser l'égalisation, et en particulier le réglage des médiums qui n'existe pas toujours sur les amplis originaux, permettent d'approcher des configurations d'ampli différentes (Deluxe standard vs Tweed...…
Lire la suite
Il y a déjà beaucoup d'analyses et d'essais disponible de la Strymon Iridium. Je vais donc témoigner ici d'un aspect spécifique par rapport à cette pédale : son utilisation avec un ampli.

Rappelons d'abord que la Strymon Iridium est un simulateur d'ampli. En sortie d'usine, il y a trois familles d'amplis proposées: le Round (basé sur un Fender Deluxe Reverb), le Shime (canal brillant d'un Vox AC30TB), et le Punch (basé sur un Marshall Plexi Super Lead 1959). Les différentes façons d'utiliser l'égalisation, et en particulier le réglage des médiums qui n'existe pas toujours sur les amplis originaux, permettent d'approcher des configurations d'ampli différentes (Deluxe standard vs Tweed par exemple).

En outre, pour chaque famille d'amplis, la pédale permet de choisir entre trois enceintes (Cabinets ou Cabs) orientant là aussi vers tel ou tel autre ampli. Les Cabs sont des Impulses Responses (IR) proposées par des firmes professionnelles en la matière. A titre d'exemple, en changeant de Cab dans la famille Round, on peut simuler le Fender Deluxe 1x12, le Blues Junior 1x12, ou le Vibrolux 2x10. Pour la famille Chime, on peut avoir le Vox AC30-6 2x12 open back, un Vox AC30 custom cab 1x12 blue Alnico, ou un Mesa Boogie 4x12 Half Back. Pour la famille Punch, on peut avoir différentes configuration en Celestion 4x12, 2x12, ou 8x12.

Mais outre la configuration d'usine, une prise USB à l'arrière permet de télécharger des mises à jour ou d'autres paramètres de simulation. Il doit y avoir moyen de trouver chaussure à son pied. Mais je n'ai pas encore été voir jusque là.

Pour ce qui est de l'utilisation sur scène, Strymon recommande surtout l'utilisation de son Iridium avec l'ampli de puissance (PA) de la salle au travers d'une DI, ou bien avec un/des power Cab(s) (powered full range monitors). Ils évoquent évidement aussi l'enregistrement direct et l'écoute sur casque. Dans ces deux cas, ils mettent en avant la fonction Room, une Reverb qui compense le fait de ne pas être dans un espace physique avec sa propre acoustique.

Par contre, si l'on souhaite utiliser son Pedalboard qui porte l'Iridium avec un ampli de guitare, puisque l'Iridium simule amplis et enceintes, ils recommandent de bypasser l'Iridium. La pédale permet aussi de n'utiliser que l'ampli sans le Cab ou l'inverse.

J'ai toujours joué sur Jazz Chorus (JC). Jeune ce n'était pas un vrai choix : j'ai pris ce qui était disponible et prometteur dans un magasin de seconde main. Aujourd'hui j'utilise deux JC50 en stéréo et un JC22 à la maison. Et je ne regrette pas de jouer sur amplis très cleans. J'ai toujours joué avec des saturations et des distorsions ajoutées. En 1990 j'utilisais le Roland GP8 par exemple. Je n'ai jamais eu de problème même si j'ai toujours trouvé mes sons un peu froid.

Après avoir essayé des sons à lampe, je me suis demandé ce qui pouvait m'en approcher avec les JC. En préparant un nouveau Pedalboard, j'ai cherché des pédales qui pouvaient me donner ce son plus chaud. Je n'ai pas aimé la Copperhead Drive de Vox. J'aime bien la Blackstar HT-Drive mais, d'une part, sa source électrique est un peu spécifique et, d'autre part, elle monte vite en high gain. Elle est moins facile à régler pour du blues. J'ai essayé aussi des petits amplis à modélisation (Vox DA5, Roland Micro Cubes) ou le Vox Tone Lab et je dois dire que c'était assez convaincant. Donc l'idée d'avoir une pédale à modélisation sur mon Pedalboard devenait très pertinente. C'est ainsi que j'ai acquis l'Iridium.

Je ne m'étais pas vraiment posé la question de sa compatibilité avec mes Jazz Chorus. Et la lecture du manuel d'emploi m'a fait peur. Je me suis rassuré en disant que je pouvais désactiver les Cabs. Puis j'ai essayé.

La meilleure configuration est pourtant très simple, sans désactiver les Cabs mais aussi sans Room : Guitare dans les effets amonts du Pedalboard (volume, wha, compression, drives), puis dans l'Iridium, puis dans les effets avals du Pedalboard (tremolo, delay, reverb, chorus), puis dans le/les Jazz Chorus tout simplement. C'est la BOSS CE2W qui sépare mon son pour la stéréo.

Franchement, les sons obtenus sur les familles Round et Chime sont magnifiques, y compris en saturés. Sur la famille Punch c'est un peu plus délicat à régler (surtout ne pas trop pousser le drive car Strymon à mis la position max du Plexi original à 2 heures, au delà c'est du plus). Mais mes Jazz Chorus se comportent comme des Power Cabs.

A l'occasion d'une rencontre de passionnés, nous avons testé plein d'amplis et fait aussi des comparaisons. Mon Rig a vraiment étonné les inconditionnels des lampes. Il y avait un petit Fender Blues Junior qui attirait l'attention de tous à l'occasion d'une démo. Juste après, nous avons recherché à le reproduire sur mon Rig. Et avec les positions Round et Cab 2 et quelques réglages bass, mid, trebble sur l'iridium, nous sommes arrivés vraiment très près. Il restera toujours une petite différence entre mes 2x12 100W JC et le 1x10 15W Junior. Mais nous étions tous satisfaits.

J'ai mis mon Rig en photo.

Je mets aussi trois sons pris à l'occasion de cette fameuse rencontre de passionnés amateurs. Les sons 1 et 2 sont sur Telecaster. Le solo est fait sur mon Rig avec la Strymon Iridium en mode Round (Fender). Les deux autres guitares sont des demi caisses sur amplis à lampes (Hiwatt et Fender). le son 3 est sur une Les Paul HB. Le solo est fait sur mon Rig avec la Strymon Iridium en mode Punch (Marshall). L'autre guitare est une Gibson Les Paul sur un ampli Epiphone à lampes deux Cabinets pour 6x12. Ecoutez les sons, ne regardez pas les doigts... Ha Ha!

Je note 4 parce que la position Punch est plus délicate à gérer et que la pédale est chère. Alors ont peut être exigeant. Mais peut-être qu'il y aura des améliorations avec les mises à jour.
Lire moins
»
JeromestacJeromestac

De la poudre aux vieux

Strymon IridiumPublié le 04/04/23 à 09:36
Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
J'ai plusieurs pedalboards dont un (qui devient malheureusement le principal) sans ampli.
Je suis donc toujours à la recherche de la solution ultime, celle qui me fera au maximum oublier un bon ampli à lampes...
Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Je l'ai depuis 1 semaine, je la renvois.
Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
En solution direct console (mon métier me l'impose, sinon...), j'ai possédé: Roland VG88, Tech 21 Sansamp, Mesa Triaxis, Marshall JMP-1, TC G-System, FredAmp, Kemper, Fractal Axe-FX, Helix...
Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Le packaging,...…
Lire la suite
Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?
J'ai plusieurs pedalboards dont un (qui devient malheureusement le principal) sans ampli.
Je suis donc toujours à la recherche de la solution ultime, celle qui me fera au maximum oublier un bon ampli à lampes...
Depuis combien de temps l'utilisez-vous?
Je l'ai depuis 1 semaine, je la renvois.
Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?
En solution direct console (mon métier me l'impose, sinon...), j'ai possédé: Roland VG88, Tech 21 Sansamp, Mesa Triaxis, Marshall JMP-1, TC G-System, FredAmp, Kemper, Fractal Axe-FX, Helix...
Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?
Le packaging, la finition... sont top, c'est Strymon et j'adore ls effets Strymon.
L'utilisation est très simple qu'on soit aguerris ou pas.
Les contrôles sont précis, efficaces, tout est pensé comme une interface analogique, c'est simple, ça va sonner ce truc! La fonction ‘room’ est bien pensée.
Les entrées/sorties sont presque complètes (pas de fx loop, mais il n’y en a pas sur les amplis émulés).
J’ai pratiquement tout possédé et essayé en matière de simulation d’amplis et HP (analogique et numérique) et j’avoue qu’à chaque fois j’y crois, et pour cet iridium, j’y ai cru !
Et bien non.
Non, rien de nouveau tant sur la sensation, le rendu sonore, la dynamique… Rien de plus que tous ces très bons émulateurs numériques (Fractal, Helix, ou même Kemper avec son profiling).
Tous ces bestiaux sont pour moi en dessous des simulateurs analogiques.
Sur tous les numériques que j’ai eu, j’ai un sentiment très flatteur au début (ce sentiment qui fait dire aux utilisateurs occasionnels « il enterre la concurrence ! »). Le son est déjà ‘masterisé’, arrondi, lissé,… waouh, merci les convertisseurs A/D D/A, merci les IR (et leurs micro latences). Mais avec une utilisation quotidienne et des lives toutes les semaines, ce sentiment s’use (ah les couples…) et l’appareil devient de moins en moins addictif. Surtout ne branchez pas votre guitare dans un ampli à lampes, vous risquez de mettre l’Iridium sur Vinted dans la minute !
Vous savez quoi ? Je préfère les simulateurs analogiques avec mes pédales préférées.
J’ai fait un comparatif pour confirmer mon coup de cœur sur l’Iridium avec un Line 6 HX Stomp, et un Tech21 Leeds.
Le Helix et l’Iridium sont très bons et se valent (sur les simulations amp/cab) Vu le pris des 2, le HX Stomp est largement au dessus avec ses pléthores d’effets, routing, éditeur…
Mais ces 2 sont des ‘tue-l’amour’ : le public va adorer, l’ingé-son se régaler, mais le guitariste s’emm… à mourir !
Le Tech 21 Leeds remet le son ‘in your face’, respecte toutes les dynamiques, le son est brut, sec mais c’est du son ! Couplé à une belle réverb placée après (et pourquoi pas stéréo), l'Iridium fait pale figure.
Petit setup qui tue: guitare-Xotic BB-Tech 21 Leeds-Strymon Flint (+ plein d’autres pédales aussi car la bête prend tout bien!).
Les préamplis + cabsim de Fredamp sont aussi analogiques et top !
Le Humbolt Simplifier aussi (avec fx loop, DI…).
Bref, je vieillis, la poudre aux yeux n’a pas marché, mais je tenterai le prochain, c’est sûr.


Cet avis est juste le mien, personne n’a les mêmes goûts, le même jeu, les mêmes attentes, la même femme…
Lire moins
»
mguitarmguitar

Trop bien MAIS PAS D'EDITOR....avec une pédale totalement midi!!! :(

Strymon IridiumPublié le 02/12/20 à 22:36
Live (utilisation pro), maison, studio peut être dans le futur, à voir.

Je l'ai acheté en 2020 Nov.

Je trouve ce pédale très bien, plutôt solide mais léger, très pratique.
Le son est correct, très pro, rien à dire.
Je crois il peut tranquillement remplacer votre ampli sans soucis, vraiment! clairement pas au 100% mais pour certaines utilisations et exigences oui.

SEUL BEMOL TRES GRAVE par rapport à son prix et la concurrence (two notes ou Uad etc...):
ABSENCE D'UN EDITOR!!!!:facepalm:
Pas de backup, patch programming etc etc!!!! et la pedale est totalement midi!!!! :facepalm::8O:

INCROYABLE cet absence!:facepalm:

J'attends la suite et je reviendrai sur mon avis si Strymon fera l'editor pour leur donner 5/5,...…
Lire la suite
Live (utilisation pro), maison, studio peut être dans le futur, à voir.

Je l'ai acheté en 2020 Nov.

Je trouve ce pédale très bien, plutôt solide mais léger, très pratique.
Le son est correct, très pro, rien à dire.
Je crois il peut tranquillement remplacer votre ampli sans soucis, vraiment! clairement pas au 100% mais pour certaines utilisations et exigences oui.

SEUL BEMOL TRES GRAVE par rapport à son prix et la concurrence (two notes ou Uad etc...):
ABSENCE D'UN EDITOR!!!!:facepalm:
Pas de backup, patch programming etc etc!!!! et la pedale est totalement midi!!!! :facepalm::8O:

INCROYABLE cet absence!:facepalm:

J'attends la suite et je reviendrai sur mon avis si Strymon fera l'editor pour leur donner 5/5, autrement désolé 3/5 car cette absence est totalement embêtante à mon avis.

j'ai créé mon interface en max for live....FREE....screenshot de l interface en pj.
https://maxforlive.com/library/device/6753/strymon-iridium-editor-free

MAIS SVP
Strymon nous vous attendons! !!!
si vous avez une strymon iridium....écrivez a strymon pour demander et solliciter un editor ....si nous tous le ferons peut-être strymon fera son editor!!! go les gars
Lire moins
»
ColDayColDay

Bon produit mais ne se suffit pas à lui-même

Strymon IridiumPublié le 21/07/20 à 11:08
J'ai acheté l'Iridium 3 fois depuis sa sortie.
Je joue depuis 2 ans sur Kemper après 20 ans passés sur de l'analogique et des lampes, avec les avantages et inconvénients que cela comporte.

J'aime le son produit par le Kemper, j'en suis très satisfait depuis 2 ans, que ce soit pour la maison (au casque ou sur enceintes de monitoring) ou en conditions de groupe.
MAIS... je n'aime pas son ergonomie, et je n'ai aucun feeling avec cette machine (je la trouve laide pour tout dire).

L'annonce de l'Iridium a été un petit électrochoc dans ma tête : cela pouvait devenir la base d'un pedaboard "direct sono" avec mes pédales favorites autour.
J'ai donc acheté l'iridium à sa sortie. J'ai été très...…
Lire la suite
J'ai acheté l'Iridium 3 fois depuis sa sortie.
Je joue depuis 2 ans sur Kemper après 20 ans passés sur de l'analogique et des lampes, avec les avantages et inconvénients que cela comporte.

J'aime le son produit par le Kemper, j'en suis très satisfait depuis 2 ans, que ce soit pour la maison (au casque ou sur enceintes de monitoring) ou en conditions de groupe.
MAIS... je n'aime pas son ergonomie, et je n'ai aucun feeling avec cette machine (je la trouve laide pour tout dire).

L'annonce de l'Iridium a été un petit électrochoc dans ma tête : cela pouvait devenir la base d'un pedaboard "direct sono" avec mes pédales favorites autour.
J'ai donc acheté l'iridium à sa sortie. J'ai été très déçu : les saturations qu'on tire de cette boîte ne sont clairement pas à la hauteur de ce qui peut sortir du Kemper. C'est pas naturel, ça manque de vie et d'épaisseur. Même les sons clean manquaient d'épaisseur à mon goût. Impossible d'envisager cette solution pour moi si la base sonne moins bien que le Kemper. Je l'ai donc renvoyé, assez frustré. J'avais l'impression d'être passé à côté de quelque chose. Surtout étant donnés les avis unanimement bons sur le net.

J'ai re-commandé l'iridium quelques mois plus tard, par acquis de conscience, et pour tester quelques pédales de drive que j'avais sous la main en amont de l'iridium. Et même constat : bof.

Durant le confinement j'ai regardé pas mal de vidéos sur l'iridium, et j'ai compris certaines choses : pour en tirer une bonne base clean, il ne faut pas hésiter à pousser l'EQ dans des positions assez extrêmes. Et les IRs ont également une importance primordiale, ce que je n'avais pas beaucoup expérimenté lors de mes 2 premières tentatives.
J'ai également eu un coup de coeur entre temps pour la Origin Revival Drive Compact, donc j'ai craqué et commandé les 2 en même temps il y a 2 semaines.

Je me suis d'abord attelé à trouver une base clean à la hauteur de mes clean sur le Kemper.
Et effectivement, en poussant l'EQ sur la simu Fender, le son "gonfle" comme par magie. Avec le gain à un peu plus de midi, juste à la limite de la saturation, on obtient un excellent son clean épais et très très dynamique.
J'ai ensuite branché la Revival Drive, et la combinaison avec l'iridium est fameuse. Je retrouve les sensations d'un ampli poussé dans une pièce (la simu de room embarquée dans l'iridium est excellente).
J'avais acheté les IRs ownhammer Revolution pour le Kemper, et dans l'Iririum elles font merveille, c'est très naturel.

Le son est globalement plus "in-your-face" qu'avec le Kemper, et perso je préfère.

Et pour finir, la sortie casque est top.
Lire moins
»

Extraits audio

Fiche technique

  • Fabricant : Strymon
  • Modèle : Iridium
  • Catégorie : Préamplis guitare à modélisation
  • Fiche créée le : 24/10/2019

Pré-ampli pour guitare au format pédale de la marque Strymon

  • 3 simulations d'amplis
  • 9 simulations d'enceintes
  • potard Room pour ajouer de l'ambiance
  • possibilité d'importer ses propres Ir's
  • circuit de préampli analogique JFET
  • sortie casque
  • compatibe avec des systèmes complets stéréo
  • mémoire interne pour stocker un réglage favori
  • protocole MIDI intégré pour sauvegarder jusqu'à 300 presets et contrôler la pédale à distance
»

Autres catégories dans Préamplis guitare

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Analyse de l’audience (Google Analytics)
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités (Google Ads)
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.
Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram.

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Analyse de l’audience (Google Analytics)

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités (Google Ads)

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Marketing (Meta Pixel)

Sur nos sites web, nous utilisons le Meta Pixel. Le Meta Pixel est un pixel de remarketing mis en œuvre sur nos sites web qui nous permet de vous cibler directement via le Meta Network en diffusant des publicités aux visiteurs de nos sites web lorsqu’ils visitent les réseaux sociaux Facebook et Instagram. Les métapixels sont des extraits de code capables d’identifier votre type de navigateur via l’ID du navigateur - l’empreinte digitale individuelle de votre navigateur - et de reconnaître que vous avez visité nos sites web et ce que vous avez regardé exactement sur nos sites web. Lorsque vous visitez nos sites web, le pixel établit une connexion directe avec les serveurs de Meta. Meta est en mesure de vous identifier grâce à l’identifiant de votre navigateur, car celui-ci est lié à d’autres données vous concernant stockées par Meta sur votre compte d’utilisateur Facebook ou Instagram. Meta diffuse ensuite des publicités individualisées de notre part sur Facebook ou sur Instagram qui sont adaptées à vos besoins.

Nous ne sommes nous-mêmes pas en mesure de vous identifier personnellement via le pixel meta, car à part l’ID de votre navigateur, aucune autre donnée n’est stockée chez nous via le pixel.

Pour plus d’informations sur le Meta Pixel, les détails du traitement des données via ce service et la politique de confidentialité de Meta, veuillez consulter le site suivant Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Facebook et Meta Privacy Policy - How Meta collects and uses user data pour Instagram

Meta Platforms Ireland Ltd. est une filiale de Meta Platforms, Inc. basée aux États-Unis. Il n’est pas exclu que vos données collectées par Facebook soient également transmises aux États-Unis.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.