Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
eaReckon TransReckon
Photos
1/7

Test eaReckon TransReckon

Il passe à l’attaque !
9/10
Partager cet article

Cela fait déjà plus de 4 ans que l’éditeur français eaReckon s’est lancé dans le monde de la MAO. Ses produits bénéficient d’un très bon bouche-à-oreille de la part des utilisateurs et pourtant, nous n’avions jusque là pas eu l’occasion de tester l’un de ses joujoux. Réparons donc aujourd’hui cette erreur en passant à la moulinette son petit dernier, le plug-in de traitement des transitoires TransReckon.

Tran­sient power

Inventé par SPL avec leur fameux Tran­sient Desi­gner, le concept de fonc­tion­ne­ment des proces­seurs de tran­si­toires permet de gérer sépa­ré­ment les niveaux d’at­taque et de sustain d’un signal audio de façon très simple. D’au­cuns pour­raient se dire qu’il n’y avait là rien de nouveau sous le soleil, car nous pouvions déjà faire plus ou moins ce genre de choses avec des trai­te­ments de la dyna­mique « clas­siques » depuis belle lurette. Oui enfin, à un détail près… N’ou­bliez pas qu’un compres­seur (ou un gate) travaille avec un niveau seuil et son action dépend donc direc­te­ment du niveau du signal source, ce qui n’est pas le cas avec un proces­seur de tran­si­toires et c’est toute la beauté de la chose !

L’in­té­rêt d’une telle machine étant évident, de nombreuses décli­nai­sons hard­ware comme soft­ware n’ont bien entendu pas tardé à fleu­rir. C’est dans ce marché surchargé que débarque le Trans­Re­ckon. Voyons s’il a de quoi tirer son épingle du jeu… 

Action/Détec­tion

Le nouveau plug-in d’ea­Re­ckon est dispo­nible aux formats VST et AU 32 et 64-bit pour Mac OS X et Windows. Malheu­reu­se­ment, les adeptes de Pro Tools devront passer leur chemin… L’ins­tal­la­tion n’est qu’une simple forma­lité et la prise en main est immé­diate tant le fonc­tion­ne­ment est intui­tif. Les obsé­dés du manuel seront toute­fois contents d’ap­prendre que l’édi­teur s’est fendu d’une docu­men­ta­tion exhaus­tive, et en français qui plus est.

eaReckon TransReckon

À l’ins­tar des ténors du genre, l’in­ter­face graphique de Trans­Re­ckon arbore deux gros potards pour augmen­ter ou dimi­nuer l’at­taque et le sustain. Là où il se distingue, c’est au niveau des circuits de détec­tion. En effet, contrai­re­ment à la majo­rité des proces­seurs de la même famille, ce dernier laisse la main sur le circuit de détec­tion des tran­si­toires, mais égale­ment sur celui du sustain, ce qui offre une flexi­bi­lité et des possi­bi­li­tés sonores peu communes sans pour autant nuire au côté intui­tif de la chose. Ainsi, au-dessus du réglage de l’at­taque, nous pouvons para­mé­trer la sensi­bi­lité de la détec­tion des tran­si­toires avec le poten­tio­mètre « Sens », mais égale­ment la durée de trai­te­ment de l’at­taque grâce au para­mètre « Length ». Un bouton « Listen » propose l’écoute isolée des tran­si­toires telles que détec­tées par le circuit afin de faci­li­ter le para­mé­trage. D’autre part, une LED bleue s’al­lume plus ou moins inten­sé­ment à chaque fois qu’une tran­si­toire est détec­tée.

Nous retrou­vons les réglages « Sens » et « Length » pour le sustain avec en plus un bouton pour le mode « Flat ». Dans ce mode, l’at­taque et le sustain utilisent tous deux le même circuit de détec­tion (celui de la section attaque). Pour faire simple, sera trai­tée par le circuit de sustain toute portion de son arri­vant juste après une tran­si­toire. La durée du trai­te­ment reste cepen­dant réglable de façon indé­pen­dante par le biais du potard « Length ».

S’ajoutent à cela un bouton de bypass, des potards afin d’ajus­ter les niveaux en entrée et en sortie du plug-in surplom­bés de crête­mètres, un switch « Link LR » pour trai­ter de façon simi­laire les canaux gauche et droit, un autre switch acti­vant un limi­teur type brick­wall en sortie, et enfin un menu pour accé­der aux presets. Pas grand-chose à dire ici, c’est simple et fonc­tion­nel. Seuls regrets, l’im­pos­si­bi­lité d’en­re­gis­trer ses propres presets et l’ab­sence d’un système de compa­rai­son A/B qui aurait été fort utile.

Passons main­te­nant aux exemples sonores !

Transe en danse 

eaReckon TransReckon

Les sons percus­sifs étant le domaine de prédi­lec­tion des proces­seurs de tran­si­toires, il est donc tout natu­rel d’en­ta­mer notre séance d’écoute avec une partie de batte­rie. Le premier sample est bien entendu le signal source que nous avons volon­tai­re­ment choisi pour sa réver­bé­ra­tion déme­su­rée. Afin de trai­ter cette batte­rie, nous avons simple­ment placé une seule instance de Trans­Re­ckon sur le bus. 

Dans le deuxième extrait, il nous a été extrê­me­ment facile de calmer cette over­dose de réver­bé­ra­tion tout en préser­vant un son réaliste et sans abîmer les cymbales, ce qui n’est pas forcé­ment évident avec un Tran­sient Desi­gner « clas­sique ». Merci aux para­mètres « Sens » et « Length » ! Bien sûr, il est possible d’être beau­coup plus dras­tique, comme illus­tré dans le troi­sième exemple, au détri­ment du natu­rel, cela va sans dire. Cepen­dant, le résul­tat pourra être inté­res­sant dans certains cas.

À l’in­verse, nous pouvons accen­tuer encore plus le son d’am­biance (sample 4), voire anni­hi­ler de façon déme­su­rée l’at­taque dans un but créa­tif (sample 5).  Le dernier exemple illustre l’uti­li­sa­tion du circuit de détec­tion séparé pour le sustain, ce qui permet d’ob­te­nir un effet de réver­bé­ra­tion type « Gate ».

01 Drums source
00:0000:42
  • 01 Drums source 00:42
  • 02 Drums dryer 00:42
  • 03 Drums extreme dry 00:42
  • 04 Drums roomy 00:42
  • 05 Drums room only 00:42
  • 06 Drums gated 00:42

Gardez à l’es­prit que ces résul­tats ont été obte­nus avec une seule instance de Trans­Re­ckon sur le bus batte­rie. Imagi­nez les possi­bi­li­tés en utili­sant plusieurs instances sur les éléments sépa­rés !

Conti­nuons notre session avec une ligne de basse. Nous avons tout d’abord le signal source, puis une accen­tua­tion de l’at­taque, et enfin une mise en avant du sustain. Grâce à ce plug-in, il semble très facile de sculp­ter le son idéal pour donner le rôle de votre choix à cette basse au sein d’un mix.

07 Bass source
00:0000:11
  • 07 Bass source 00:11
  • 08 Bass attack 00:11
  • 09 Bass sustain 00:11

Passons main­te­nant à une guitare acous­tique un peu molle. En tritu­rant un peu les réglages, il nous a été possible de lui redon­ner un poil de vie. Au passage, la fonc­tion « Listen » nous a ici été très utile pour affi­ner nos réglages.

10 Gtr Acc source
00:0000:43
  • 10 Gtr Acc source 00:43
  • 11 Gtr Acc attack 00:43

Sur une guitare élec­trique, nous avons pu donner plus de mordant à la ryth­mique (sample 13), mais il est égale­ment possible de rehaus­ser subti­le­ment sa « présence » via un savant mélange attaque/sustain afin de garan­tir qu’elle percera au sein du mix (sample 14).

Enfin, nous avons testé un usage pour le moins inha­bi­tuel de ce genre de proces­seur, à savoir sur une voix. En dimi­nuant l’at­taque et en augmen­tant le sustain, il est alors possible d’ef­fa­cer légè­re­ment l’agres­si­vité des consonnes sans pour autant trop nuire à l’in­tel­li­gi­bi­lité. Une fois encore, il serait diffi­cile d’ar­ri­ver à un tel résul­tat au moyen d’un proces­seur de tran­si­toires tradi­tion­nel. Les possi­bi­li­tés d’ajus­te­ment des circuits de détec­tion de Trans­Re­ckon sont véri­ta­ble­ment fantas­tiques !

15 Voix source
00:0000:12
  • 15 Voix source 00:12
  • 16 Voix smooth 00:12

Conclu­sion

eaRe­ckon nous propose ici un outil des plus effi­caces qui offre moult possi­bi­li­tés tout en restant simple d’uti­li­sa­tion. La répu­ta­tion de cet éditeur hexa­go­nal n’est vrai­ment pas usur­pée ! Le tarif étant raison­nable en regard de la qualité, pourquoi donc s’en priver ?

Télé­char­gez les extraits sonores (format FLAC)

  • eaReckon TransReckon
  • eaReckon TransReckon
  • eaReckon TransReckon

 

9/10
Points forts
  • Simplicité d’utilisation
  • Efficacité
  • Nombreuses possibilités sonores
  • Souplesse des circuits de détection
  • Bouton « Listen »
  • Manuel exhaustif en français
  • Tarif raisonnable
Points faibles
  • Absence de comparateur A/B
  • Impossible d’enregistrer des presets utilisateurs
  • À quand la compatibilité Pro Tools ?

Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.