Santé/Audition
Forums thématiques Santé/Audition
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
pédago

Soigner une extinction de voix

Les remèdes contre les problèmes de voix
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Vous partez demain pour une tournée mondiale, ou vous devez commencer l’enregistrement de votre double album à Abbey Road, et là, bien sûr, c’est classique, vous vous réveillez avec, pour tout moyen de communication, un chuintement douloureux émanant des profondeurs méphitiques de votre larynx, qui relève plus du grincement de la porte du garage que des flamboyances harmoniques du refrain de « We Are The Champion » sur lesquelles vous comptiez… Pas de panique cependant, on va tâcher de trouver quelques solutions…

Premier diagnostic

Assez facile à faire, le diagnostic de l’extinction de voix mérite cependant qu’on lui applique quelques nuances, importantes pour la suite immédiate de cette carrière qui vous paraît, elle aussi, brisée.

On distingue en effet couramment la dysphonie et l’aphonie, la première précédant généralement la seconde. Enrouement, descente du timbre dans les fréquences grave et difficulté à clarifier l’émission des aigus, faible puissance et impossibilité de contrôler clairement la hauteur des notes sont les symptômes de la dysphonie, pouvant résulter de nombreux facteurs, comme les conditions climatiques (froid ou sécheresse), les répètes trop longues, le forçage des cordes (vous voyez parfaitement ce dont il s’agit !), ou encore, le stress avant une date importante… 

Rassurez-vous, rien n’est encore dramatique, et l’on peut à ce stade éviter, avec quelques petits trucs, l’aphonie complète, où la voix n’est plus alors que chuchotements, mais sans cris cette fois !

Les remèdes de grand-mères

De nombreuses écoles s’affrontent dans le domaine de la recette miracle, et les chanteurs ont tous leurs petites routines personnelles. Mais voici quelques baumes faciles à mettre en œuvre, et qui ont fait universellement leurs preuves.

  • Tout d’abord, commencez par vous taire complètement, et n’essayez surtout pas de forcer, et d’empirer votre état en essayant à tout prix de passer par-dessus ce terrible voile, en vous raclant la gorge, par exemple. Le repos total des cordes vocales, mais aussi de votre organisme (un bon dodo !) est le premier facteur d’amélioration rapide, et peut s’avérer miraculeux si on l’applique à la lettre. Pensez également à utiliser la bonne grosse écharpe en laine qu’on vous a tricoté pour votre anniversaire : radical !
  • Il convient ensuite de faire des gargarismes qui vont apaiser les cordes vocales et les désinfecter. Le liquide ne coule pas sur les cordes vocales mais cependant la vapeur et les huiles essentielles créées par le liquide chaud et le gargarisme vont calmer les cordes. Les 3 principaux produits sont le miel, le thym, et le citron. Le mélange des 3 est donc particulièrement efficace, et vous pouvez vous préparer une infusion bien chaude avec une branche de thym, 3 cuillérées de miel et un demi-citron pressé, que vous boirez une fois tiède en faisant en même temps un gargarisme.
  • La propolis, qui est un antibiotique naturel fabriqué par les abeilles, possède également des vertus thérapeutiques impressionnantes pour les cordes vocales. On en trouve facilement en pharmacie sous forme de sprays qui seront faciles à utiliser, parallèlement aux infusions.

Aphonie

Si les choses se dégradent, ou que 48 heures n’ont pas suffi pour apporter une nette amélioration du cui-cui, consultez sans attendre un médecin, qui pourra éventuellement vous faire faire des  examens pour déterminer les causes précises de votre symptôme, et vous prescrire un traitement plus agressif : cortisone, antibiotiques, chirurgie… Mais on n’en est pas encore là !

Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail