Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
IK Multimedia T-Racks 5 Max
Photos
1/10

Test IK Multimedia T-Racks 5 Max

Autre pack d'effets et multi-effets de la marque IK Multimedia appartenant à la série T-Racks

Écrire un avis ou Demander un avis
test vidéo
27 réactions
Collection pluginophile
8/10
Partager cet article

Rassemblant l’intégrale des plug-ins pour le mixage ou le mastering d’IK Multimedia, T-Racks nous revient dans une cinquième version pleine de nouveautés sur le fond comme la forme. De quoi en faire un indispensable ?

Comp­tant parmi les plus anciens produits d’IK Multi­me­dia avec Ampli­tube, T-Racks n’était au départ qu’une suite de quelques effets à la person­na­lité Vintage. Près de 15 ans plus tard, le concept a toute­fois fait du chemin et IK Multi­me­dia s’étant efforcé de modé­li­ser quan­tité d’ef­fets et trai­te­ments de studio légen­daires entre temps, ce sont désor­mais 37 plug-ins qui sont propo­sés dans la version Deluxe de T-Racks 5, accom­pa­gnés d’un logi­ciel hôte pensé pour le maste­ring.

S’il y a bien sûr quelques nouveaux venus parmi les trai­te­ments propo­sés, l’un des plus impor­tants chan­ge­ment de cette v5 tient dans la refonte complète des inter­faces graphiques qui, sans aban­don­ner le parti pris photo­réa­liste qui est celui d’IK depuis le début, fait la part belle au respon­sive design. Du logi­ciel T-Racks aux diffé­rents plug-ins, tout est désor­mais libre­ment redi­men­sion­nable de sorte qu’on peut tout à fait utili­ser la surface complète de l’écran pour affi­cher un unique plug-in. Évidem­ment, l’édi­teur en a profité pour mettre à jour les gestion­naires de presets qui sont égale­ment plus lisible que jamais même s’ils ne suivent pas le redi­men­sion­ne­ment de l’in­ter­face.

Servant d’hôte virtuel pour les plug-ins de la suite qui, préci­sons-le, peuvent aussi être utili­sés comme plug-ins indé­pen­dants, le logi­ciel T-Racks est lui même dispo­nible en plug-in comme en appli­ca­tion auto­nome. C’est toute­fois cette dernière qui sera la plus inté­res­sante vu qu’elle offre nette­ment plus de fonc­tions que la version plug-in et permet de réali­ser un maste­ring d’un bout à l’autre, en gérant les diffé­rent morceaux compo­sant un album (avec une chaine de trai­te­ment pour chaque), les éven­tuels fondus et l’ex­port DDP.

C’est tout cela, en plus des nouveaux modules que sont One, Dyna-Mu, EQual & Master Match, que nous vous propo­sons de décou­vrir en vidéo.

Test vidéo

Conclu­sion

Il serait malvenu de ne pas saluer la réus­site de cette cinquième version de T-Racks qui, outre son rapport quan­tité/qualité/prix, progresse tant sur l’er­go­no­mie que sur la variété des trai­te­ments qu’elle propose et sort même un peu du marke­ting convenu de l’ému­la­tion où IK riva­lise en termes de qualité avec les Slate (mais sans clé iLok), Univer­sal Audio (mais sans carte DSP) et Waves (Mais sans poli­tique commer­ciale piégeuse). Outre un Dyna-Mu qui manquait, l’ajout de Master Match, One, EQual et d’ou­tils de visua­li­sa­tion bien pensés redonnent un peu de moder­nité à l’en­semble même si la collec­tion de trai­te­ments propo­sée s’avère toujours aussi déséqui­li­brée car elle présente nombre de redon­dances sur le plan fonc­tion­nel. Les deux tiers des plug-ins sont ainsi soit des EQ, soit des compres­seurs ou des limi­teurs. Et si ce parti-pris ravira sans doute les collec­tion­neurs plugi­no­philes enthou­siastes à l’idée d’em­pi­ler les légendes virtuelles dans leur réper­toire VST, si cette accu­mu­la­tion peut se justi­fier par le fait que oui, un EQ n’a pas le même grain et compor­te­ment suivant qu’il est conçu par Neve, API ou SSL, ça ne suffit pas à faire oublier que nombre d’ou­tils utiles pour le mixage ou le maste­ring pointent encore aux abon­nés absents. On ne dispose ni de tran­sient desi­gner, ni d’EQ dyna­mique ou de proces­seur à convo­lu­tion et les effets, pour­tant utiles au mixage, sont toujours un sous-nombre : en dehors d’un écho à bande et d’une collec­tion de réverb, on n’aura rien d’autre à se mettre sous la dent de ce côté.

On regret­tra en outre le fait que la version auto­nome de l’ap­pli­ca­tion T-Racks ne gère pas auto­ma­tion, tandis que sa version plug-in qui les gère via la STAN ne propose pas le fameux Gain Matching qui permet de ne pas se faire abuser par le volume lors de la compa­rai­son entre signal traité et signal non traité. Par rapport à un Ozone, on déplo­rera enfin l’im­pos­si­bi­lité d’uti­li­ser des plug-ins de tierce partie dans le logi­ciel qui demeure fermé sur lui-même.

Reste à parler du prix enfin, et qui, selon la version, selon qu’on achète le produit complet ou une mise à jour, et selon qu’on valo­rise ou non le nombre de plug-ins propo­sés, pourra sembler plus ou moins attrac­tif. 38 plugins pour 650 euros dans la version Max, ça nous place le plug à 17 euros, ce qui n’a rien d’une mauvaise affaire. Reste qu’avec 27 EQ/compres­seurs/limi­teurs/tranche sur l’en­semble, il n’est pas sûr que tout le monde juge l’offre très inté­res­sante. Chacun devra donc bien réflé­chir à ce qui lui importe avant d’in­ves­tir, en sachant que les promos sont courantes chez le déve­lop­peur italien et qu’entre le T-Racks Custom Shop qui permet d’ache­ter module après module (mais c’est évidem­ment moins inté­res­sant pécu­niai­re­ment parlant) et le système de jampoint, il y a de quoi trou­ver chaus­sure à son pied. Il est en tout cas indu­bi­table qu’IK nous livre là l’une des plus inté­res­santes évolu­tion de T-Racks depuis son lance­ment en 1999. Ca mérite bien un coup de chapeau.

On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine Voir tous les épisodes de "On refait le patch : les tests vidéo d'Audiofanzine"
8/10
Points forts
  • Une mise à jour majeure
  • Interface ergonomique et redimensionnable
  • Outils de visualisation / analyse
  • Master Match
  • One, ou le mastering pour les nuls
  • Le Dyna-Mu : ça manquait
  • Rapport quantité/qualité/prix
Points faibles
  • Qui a besoin d’une douzaine d’EQ et d’une quinzaine de compresseurs ?
  • Pas d’EQ dynamique, de transient designer, de Distressor et pas d’effet en dehors des réverbes et de l’écho
  • Pas d’automation sur la version autonome de T-Racks Suite
  • Pas de Gain Matching sur la version plug-ins de T-Racks Suite
Pas de possibilité d’utiliser d’autres plug-ins VST dans le logiciel
  • Quelques bugs graphiques
  • One vraiment trop bourrin
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article Los Teignos

Si j'avais eu le physique, nul doute que j'aurais fait un grand Sumo, mais vu que je ne pèse que 80 kg, j'occupe mon temps comme je peux entre musique et littérature.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.