Participez au concours Audiofanzine x Bridge.audio et entrez dans la playlist d'un superviseur musical renommé !
Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Vovox link direct s XLR
Photos
1/4
Vovox link direct s XLR

Autre Produit Hi-Fi de la marque Vovox

Écrire un avis ou Demander un avis

Sujet Vovox, qui tuilise ces câbles?

  • 94 réponses
  • 23 participants
  • 15 272 vues
  • 21 followers
rroland

rroland

26449 posts au compteur
Modérateur·trice thématique
Premier post
1 Posté le 01/10/2010 à 09:44:04

Dites-moi tout ...

Pour attacher sa copine, ils sont bien? icon_ptdr.gif

Sérieusement, avez-vous entendu une différence sonore?

Afficher le premier post
Chris.p.l

Chris.p.l

544 posts au compteur
Posteur·euse AFfolé·e
31 Posté le 28/07/2013 à 19:44:09
Citation :
Planet Waves honnêtement c'est un peu de la marde

Mise à part quelques soucis dans l'échange de leurs câbles, je ne suis pas d'accord avec cette affirmation! C'est un câble tout à fait honnête en rapport Q/P et leur qualité sonore est tout à fait correcte (pour ma part, j'étais equipé de la série Gold)...
Danguit

Danguit

3348 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
32 Posté le 28/07/2013 à 19:47:51
chacal549

chacal549

1842 posts au compteur
AFicionado·a
33 Posté le 29/07/2013 à 12:35:52
Citation de Chris.p.l :
Citation :
Planet Waves honnêtement c'est un peu de la marde

Mise à part quelques soucis dans l'échange de leurs câbles, je ne suis pas d'accord avec cette affirmation! C'est un câble tout à fait honnête en rapport Q/P et leur qualité sonore est tout à fait correcte (pour ma part, j'étais equipé de la série Gold)...


je me réfère à ce que je constate "statistiquement" parlant. je trouve que pour le prix des planet waves, il y a beaucoup trop de soucis de casse et de faux contacts

Avocat du diable et de sa musique et expert en vacuité dispendieuse.

djstefdc

djstefdc

7 posts au compteur
Nouvel·le AFfilié·e
34 Posté le 30/07/2013 à 18:11:37
Bonjour,

Bien que je n'utilise pas de MICROS mais uniquement des samplers hardwares, synthés, BAR, et platines vinyles ; dans le cadre mon studio, je n'utilise désormais que des câbles VOVOX ainsi que MONSTER Pro. Il n'y a aucun doute possible sur la qualité de fabrication et surtout sur la dynamique, le rendu audio de ces câbles. J'utilisais des câbles panachés type Planet waves. Il était donc pour moi urgent de changer... Il y a des nuances et des détails subtils, je ne veux plus utiliser autre chose que le haute gamme de chez Monster ou Vovox. Quant à la longévité, je reste plus partagé... Il faut se montrer très soigneux même si la tresse et le blindage semblent costauds...
Danguit

Danguit

3348 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
35 Posté le 30/07/2013 à 21:11:28
Citation :
Il y a des nuances et des détails subtils,
Désolé de paraître désagréable, mais j'appelle cela un propos de comptoir (ou un avis idiophile) tant que je n'aurai pas eu la démonstration de cette affirmation. Et AMHA je vais attendre longtemps.

Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (G. Courteline)

Chris.p.l

Chris.p.l

544 posts au compteur
Posteur·euse AFfolé·e
36 Posté le 31/07/2013 à 10:07:57
Citation :
j'appelle cela un propos de comptoir (ou un avis idiophile


Par pitié arrêtez avec ce mot idiophile, c'est d'un méprisant! Je connais un paquet de personne, plutôt dans la Hi-Fi, dont la passion est de faire des écoute comparative, ils y passent tellement de temps par passion, qu'à la longue ils doivent quand même être suffisamment affûté pour reconnaître certaine différences sur leur système! Certaines de ces personnes sont quand même à la tête de société qui fabrique des enceintes/moniteurs qui ferais tombé à cul les plus professionnels d'entre nous!
Dans le métier de l'audio traite-on les passionnés du son qui ont un peu de matériel pour se faire plaisir à la maison, des "Home-stupides"!!??
Je ne comprends pas que le fait d'entendre des nuances pour certains et pas pour d'autre soit une polémique, laissez la liberté aux passionnés d'entendre ce qu'ils veulent entendre sans forcément et machinalement leur demander un compte rendu scientifique!!
chacal549

chacal549

1842 posts au compteur
AFicionado·a
37 Posté le 31/07/2013 à 10:51:57
Je te comprends Chris, après le terme est je pense né d'une irritation à la longue de voir certains fabriquants faire leur blé de phénomènes complètement psychoacoustiques d'une part, et d'autre part le discours des fameux "passionnés" qui d'un départ enthousiaste tourne parfois rapidement au condescendant envers le pauvre hère qui se satisfait de matériel "correct" parce que sans doute il n'a pas les oreilles assez éduquées pour voir la différence non parce que c'est le jour et la nuit et que quand tu es un "vrai" et que tu as essayé du très haut de gamme tu peux pas revenir en arrière, tvoas.

Il y a un élitisme et un certain sectarisme mystique chez les aficionados du très haut de gamme souvent , qui a fini par provoquer le ton méprisant de ceux qui cherchent à avoir une approche un peu réaliste et pragmatique de ce domaine...

Avocat du diable et de sa musique et expert en vacuité dispendieuse.

Danguit

Danguit

3348 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
38 Posté le 31/07/2013 à 10:55:03
Avant d'utiliser des termes aussi précis que le fameux "subtil mais indéniable" ou équivalent, il faut commencer par examiner ce qui peut se passer réellement.
Pour des câbles signaux, la différence de capacité entre les câbles peut amener une coupure plus basse (à 6dB/oct) des aigus sur le plus capacitif (cf. petites formules), mais pour que cela soit audible, il faut une capacité relativement importante (donc grande longueur ou câble très capacitif). Compte tenu des impédances mises en jeu (source et charge), les autres paramètres tels que résistance linéique, inductance, pertes, ont une influence négligeable (de l'ordre du millième de dB ou moins) contrairement à ce que prétendent certains.
Un blindage insuffisant dans un environnement perturbé électromagnétiquement peut amener une augmentation du plancher de bruit, d'où une diminution de la dynamique. Cela peut se vérifier sans signal, et souvent un déplacement des câbles (éloignement des sources de bruit, cheminement non parallèle avec les lignes de puissance ou informatiques) peut permettre de réduire le bruit induit.
Ce bruit n'est pas limité aux parasites dans la bande, des parasites à plus haute fréquence peuvent se retrouver dans la bande audio par repliement, intermodulation ou détection (par exemple GSM).
Un autre phénomène pourrait être envisagé mais je ne me souviens pas de l'avoir vu évoqué pour des circuits de sortie audio basse puissance, c'est une limitation du courant de sortie susceptible de provoquer une distorsion sur charge capacitive.

En résumé, il y a toujours une explication logique aux différences réelles, qui d'ailleurs peuvent être mesurées. Quant aux différences soi-disant constatées...

Mais si quelqu'un a d'autres explications crédibles et argumentées, je suis preneur.


Edit :
Citation :
Je ne comprends pas que le fait d'entendre des nuances pour certains
Le problème est qu'à chaque fois qu'une écoute comparative sérieuse est effectuée (ou quasiment) la conclusion est que les nuances étaient uniquement dans la tête des uns ou des autres.

Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (G. Courteline)

[ Dernière édition du message le 31/07/2013 à 11:02:03 ]

pouicpouic13

pouicpouic13

273 posts au compteur
Posteur·euse AFfamé·e
39 Posté le 03/09/2013 à 16:25:31
Citation de Danguit :
il faut commencer par examiner ce qui peut se passer réellement.
Pour des câbles signaux, la différence de capacité entre les câbles peut amener une coupure plus basse (à 6dB/oct) des aigus sur le plus capacitif (cf. petites formules), mais pour que cela soit audible, il faut une capacité relativement importante (donc grande longueur ou câble très capacitif). Compte tenu des impédances mises en jeu (source et charge), les autres paramètres tels que résistance linéique, inductance, pertes, ont une influence négligeable (de l'ordre du millième de dB ou moins) contrairement à ce que prétendent certains.

Tout le raisonnement qui précède utilise la théorie du filtrage passif à base d'impédances capacitives ou inductives. Or les impedances en question sont définies en régime sinusoidal établi.
Et ne sont pas valables (en l'état) dans tous les autres cas.
C'est évidemment la méthode la plus simple et la plus usitée pour dimensionner un filtrage passif (ou prédire approximativement le filtrage introduit par un cable) mais ce n'est pas une méthode exacte. Surtout lorsqu'on s'intéresse à la réponse en régime transitoire et aux phénomènes de dispersion temporelle introduits par le cablage sur le signal transporté. Car en régime transitoire cette méthode est tout simplement invalide. (l'impédance capacitive et inductive sont fonction de la pulsation de l'onde sinus: En régime transitoire non périodique, on est bien emmerdé !!!!)

Cela dit, si tu t'interesses seulement à la façon dont ton cablage transporte les signaux sinusoidaux permanents d'un bout à l'autre alors c'est parfait. Il faut juste être bien conscient que ça s'arrête là.

Citation :
En résumé, il y a toujours une explication logique aux différences réelles, qui d'ailleurs peuvent être mesurées. Quant aux différences soi-disant constatées...
Mais si quelqu'un a d'autres explications crédibles et argumentées, je suis preneur.

Avant de considérer qu'il y aurait toujours une explication logique à tout phénomène physique réel et que celui ci serait mesurable, il faut déjà commencer par ne pas chercher à expliquer quoi que ce soit (ou son aspect négligeable) en se contentant d'une démo seulement valide dans le cadre hyper restrictif des signaux sinusoidaux permanents.

Bref: On ne peut pas prétendre "attendre" de l'autre une démonstration contradictoire en bonne et due forme en se contentant de raisonnements simplistes hors contexte en guise de mise en doute...

Citation :
Le problème est qu'à chaque fois qu'une écoute comparative sérieuse est effectuée (ou quasiment) la conclusion est que les nuances étaient uniquement dans la tête des uns ou des autres.

Je n'ai jamais lu le moindre article sérieux ou une quelconque étude scientifique sérieuse mettant en oeuvre un protocole d'écoute comparative sensé prouver quoi que ce soit au niveau audibilité en guise de conclusion.
La seule chose que prouve un ABX bien foutu c'est que l'autosuggestion existe, en tant que brouilleur de piste. Ce qui fait bien marrer certains, mais ça s'arrête là.
Ca ne veut pas dire que la piste, même mal tracée ou peu évidente pour la plupart des cobayes, n'existe pas réellement.

Ensuite je t'encourage à lire le "white paper" de Yamaha ci joint où on apprend que "bien que la bande passante de l'oreille humaine en régime permanent se limite à 20 Hz -20 kHz, le pouvoir de résolution temporelle auditif humain en régime transitoire est inférieur à 6µS" (comprendre c'est du domaine audible)

Or 6µS c'est l'équivalent période d'un signal sinus de 167 kHz. Et Yamaha en conclut que pour exploiter à fond l'oreille humaine (et non seulement ses capacités régime sinus permanent "type audiogramme") nos bonnes vieilles chaines audio devraient en pratique être capable de passer correctement du 167 kHz.
Non pas pour produire des ultrasons mais pour garantir l'intégrité des transitoires des signaux sources avec une résolution de 6µS, soit la limite audible.
http://www.yamahaproaudio.com/global/en/training_support/selftraining/audio_quality/chapter4/02_audio_universe/
"The outcome of the experiment indicated that the threshold of the perception of timing difference between the two signals was 6 microseconds. A later experiment in 2008 confirmed this value to be even a little lower. In this white paper we propose 6 microseconds to be the timing limitation of the human auditory system. Note that the reciprocal of 6 microseconds is 166kHz - indicating that an audio system should be able to process this frequency to satisfy this timing perception - a frequency higher than the frequency limit of the cochlea. Kunchur identified the loudspeaker’s high frequency driver as the bottleneck in his system, having to make modifications to the loudspeakers to avoid ‘time smearing’. More on the timing demands for audio systems is presented in chapter 6."

http://www.yamahaproaudio.com/global/en/training_support/selftraining/audio_quality/chapter5/09_temporal_resolution/
"Chapter 5.3 describes a digital audio system with a sample frequency of 48 kHz to be able to accurately represent frequencies up to 20 kHz. For continuous signals, this frequency is the limit of the human hearing system. But most audio signals are discontinuous, with constantly changing level and frequency spectrum - with the human auditory system being capable of detecting changes down to 6 microseconds.

To also accurately reproduce changes in a signal’s frequency spectrum with a temporal resolution down to 6 microseconds, the sampling rate of a digital audio system must operate at a minimum of the reciprocal of 6 microseconds = 166 kHz"


Compte tenu de ce qui précède, il est clair que raisonner sur la bande 20 Hz-20 kHz, à fortiori en se limitant au régime sinus permanent pour décréter si l'influence d'un cable audio est négligeable ou non, c'est forcement incomplet et approximatif, voire carrément faux.

Donc personnellement, je respecte et ne cherche pas à contredire systématiquement l'avis de ceux qui prétendent sans avancer un embryon de preuve qu'avec Vovox il y aurait "des nuances et des détails subtils".
Non pas que je les croies simplement sur parole, mais c'est du domaine du possible, vu ce qui précède sur la résolution temporelle de l'oreille humaine, vus les travaux d'Hawkford sur le phénomène de dispersion temporelle dans un cable audio

Quant au débat "est ce que ça le vaut bien" C'est un autre problème.
Si je vous disais que tout mon Home Studio est cablé en Sommer ou Cordial....
Mais c'est un choix.
Pas une évidence.







Danguit

Danguit

3348 posts au compteur
Squatteur·euse d’AF
40 Posté le 03/09/2013 à 17:19:33
Citation :
Tout le raisonnement qui précède utilise la théorie du filtrage passif à base d'impédances capacitives ou inductives. Or les impedances en question sont définies en régime sinusoidal établi.
Et ne sont pas valables (en l'état) dans tous les autres cas.
C'est évidemment la méthode la plus simple et la plus usitée pour dimensionner un filtrage passif (ou prédire approximativement le filtrage introduit par un cable) mais ce n'est pas une méthode exacte. Surtout lorsqu'on s'intéresse à la réponse en régime transitoire et aux phénomènes de dispersion temporelle introduits par le cablage sur le signal transporté. Car en régime transitoire cette méthode est tout simplement invalide. (l'impédance capacitive et inductive sont fonction de la pulsation de l'onde sinus: En régime transitoire non périodique, on est bien emmerdé !!!!)

Cela dit, si tu t'interesses seulement à la façon dont ton cablage transporte les signaux sinusoidaux permanents d'un bout à l'autre alors c'est parfait. Il faut juste être bien conscient que ça s'arrête là.
Fais le calcul en passant par la théorie des lignes et tu verras que la différence n'est pas significative pour ces fréquences et ses longueurs.
Et si tu envoies une impulsion sur ton câble (signal je le rappelle, pas HP) et que tu prends la TF de ce que tu récupères, tu constateras que c'est identique à une réponse mesurée en sinusoïdal.
Professionnellement on utilise des modèles BF dans pas mal de domaines, et cela fonctionne très bien à condition de rester dans leur domaine de validité (ce qui est vrai ici). De même pour les mesures de réponse impulsionnelles. Et il faut évidemment ne pas avoir de comportement non-linéaire, ce qui est le cas d'un câble signal normal.

Je constate une fois de plus que tu utilises des considérations pseudo-scientifiques sans jamais donner un exemple concret ni une valeur justifiant tes propos et prouvant qu'il peut y avoir un impact audio.
Par exemple" l'impédance capacitive et inductive sont fonction de la pulsation de l'onde sinus: En régime transitoire non périodique, on est bien emmerdé !!!!". As-tu déjà entendu parler de Laplace ? Et j'aimerais que tu nous expliques en quoi un transitoire non périodique aurait un impact différent d'un périodique.

Il y a quand même un point sur lequel nous pourrions être d'accord, c'est que je pense aussi que ce qui se passe au-delà de 20kHz (ou équivalent temporel) a un impact audible, mais cela n'implique pas que le modèle BF ne soit plus valable.

EDIT : et je te signale que lorsque l'on échantillonne à 167kHz, la bande passante est # 75kHz, donc inutile d'avoir une chaîne qui passe le 167k.

Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (G. Courteline)

[ Dernière édition du message le 04/09/2013 à 07:49:20 ]

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.