Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Vermona PerFourMer MKII
Photos
1/214

Vermona PerFourMer MKII

Acheter neuf Vermona PerFourMer MKII

  • SonoVente Pas de stock / NC 1 390,00 €
  • Univers Sons Pas de stock / NC 1 390,00 €
  • SonoVente Pas de stock / NC 1 444,00 €

Annonces Vermona PerFourMer MKII

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.8/5 sur 5 avis )
4 avis
80 %
1 avis
20 %
Donner un avis
Cible :
AcebooAceboo

Sublime ode à l'analogique

Vermona PerFourMer MKIIPublié le 22/06/21 à 09:18
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Le perfourmer est au coeur de mon setup de studio. Je l'utilise uniquement dans ce cadre. Il constitue une véritable "forge analogique" : il est omniprésent dans tout ce que je fais, la très grande majorité du temps en mode de jeu mono. Je l'utilise de temps à autre aussi comme une banque de filtre pour y passer d'autres sons car le filter est un véritable bijou.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

La finition est parmi les meilleures que j'ai jamais possédé. C'est un travail magnifique honnetement. Le P4 est imposant, ce......
Lire la suite
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Le perfourmer est au coeur de mon setup de studio. Je l'utilise uniquement dans ce cadre. Il constitue une véritable "forge analogique" : il est omniprésent dans tout ce que je fais, la très grande majorité du temps en mode de jeu mono. Je l'utilise de temps à autre aussi comme une banque de filtre pour y passer d'autres sons car le filter est un véritable bijou.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

La finition est parmi les meilleures que j'ai jamais possédé. C'est un travail magnifique honnetement. Le P4 est imposant, ce n'est pas une box discrete qu'on range dans un coin. Toute la carcasse est métal, les potentiomètres sont hyper agréables, fin et très précis. Quelques millimètres de différence suffisent dans pas mal de situations à créer des évolutions sonores de très grandes qualités. Les boutons sont très bien aussi, les prises d'excellentes qualités. Ca respire la boutique et l'atelier.
L'esthétique, c'est toujours très subjectif mais, si on aime le look vintage (et moi j'adore ça), c'est vraiment une piece sublime.

L'ergonomie est franchement très simple en soi : il n'y a pas d'écrans, pas de menu, quasi aucun raccourci clavier nécessaire, tout est en façade, visible et accessible immédiatement; la sérigraphie rappelle les fonctions des commandes si besoin.
Le synthé est bati sur 4 voix analogique semblables, empilées comme dans un millefeuille. Chaque tranche est totalement identique dans ses fonctions principales : 1 bloc VCO, 1 bloc VCF, 1 bloc enveloppe et 1 bloc VCA basiquement. Difficile de faire plus direct et plus simple dans l'absolu. La synthese proposée est la synthèse soustractive traditionnelle. Si on en connait les principes, la prise en main du P4 s'avèrera particulièrement facile car il n'y a pas de piege, ou de fonctions inaccessibles/cachées.

La gestion des paramètres globaux passe par un espace de commande sur la droite de l'appareil qui fonctionne de manière très simple : l'encodeur permet de sélectionner un emplacement qui correspond à un réglage pré-défini, et ensuite on active ou désactive la fonction par par le bouton correspondant à la piste que l'on souhaite régler. C'est rapide, limpide et hyper efficace. Le paramétrage midi dispose de la meme ergonomie : on peut affecter un numéro midi par piste et un pour l'engin au global.

De manière assez surprenante, on notera que le P4 propose aussi de la modulation FM... en utilisant une tranche en modulation sur la précédente. Et le résultat est assez intéressant meme si mécaniquement un peu limité, c'est quand meme une option assez cool.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

Le son est extraordinaire.
On est pour moi clairement dans la cours des grands, voir des très grands.
Chaque voix est d'une puissance et d'une clarté incroyable, avec un registre assez classique mais tellement large qu'il devient une sublime source de bonheur et d'inspiration. Les graves sont splendides, le filtre d'une finesse et d'un impact à couper le souffle. Les enveloppes sont un délice de précision et les LFO par tranche offre un paramétrage assez large, incluant la synchro clock midi ou le key tracking par exemple. Bien que j'imagine qu'il existe d'autres exemples, et surement meme des meilleurs, la qualité obtenue avec 1 seule tranche et 1 seule voix est vraiment absolument remarquable et surpasse bon nombre de concurrents à mon sens.

En empilant les voix, on prend conscience de la dimension du Perfourmer : on peut donner dans l'unisson puissant et profond, gérer l'empilement comme une vraie alchimie de sonorités très différentes jouant le meme son avec des réglages très différents, ou considérer chaque voix indépendamment comme 4 synthés en 1. Les modes de jeu disponibles permettent de gérer des blocs de voix simultanée ou successives, qu'on parle de 1, 2, 3 ou 4 voix en simultané. En clair, à vous de choisir la composition du millefeuille et ses garnitures.

Il y a une chose qu'il faut cependant éclaircir rapidement : la polyphonie et son fonctionnement. Car si le P4 est, de facto et techniquement, un polyphonique, la conception meme de l'appareil fait que la gestion de la polyphonie peut s'avérer délicate, complexe voir parfois frustrante car le paramétrage est forcément manuel. Et l'accordage aussi... donc reproduire 2 fois le meme son avec des réglages d'une telle sensibilité & finesse est parfois un sacré exercice d'équilibriste. Honnetement, si la polyphonique 4 voix est ce que vous recherchez en priorité dans un synthé, alors le Perfourmer pourrait clairement ne pas être un bon choix à vous recommander pour cette raison, et en particulier si vous le destinez au live (le tuning sous stress des 4 voix en polyphonie pourrait être un bon calvaire). A minima, il faudra bien pratiquer avant mais ce n'est pas optimal.

En revanche, les possibilités offertes par l'empilement des voix sont quasiment uniques sur le marché (pas d'exemple approchant qui me viennent en tete immédiatement) : ce qu'on peut faire avec une meme séquence jouée sous 4 prismes techniques et musicaux différents et simultanément, créent une experience d'une richesse folle, notamment dans les registres d'ambiante et de progressive. Les modes de jeu ouvrent autant d'expériences différentes, qui ont chacune leur spécificité et leur identité créative.

Il faut aussi voir ce synthé comme une banque de filtre potentielle relativement puissante : non seulement chaque voix peut être captée individuellement (c'est vraiment top pour la gestion d'effets) mais chacune peut également recevoir de l'audio et passer un signal à travers son VCF. Vu la qualité du filtre, forcément le rendu est super intéressant dans plein de situations. A noter qu'en activant la sortie, cela coupe le signal de la voix extraite du signal général de l'appareil, plutot bien vu aussi.

Particularités assez anecdotique mais assez originale aussi : les in et out audio de chaque tranche disposent en réalité de 2 fonctionnalités chacune accessible par la meme prise. Pour passer de l'une à l'autre, il faut ... disposer d'un cable audio différent. Oui c'est assez rare, mais en gros le switch se fait par la colerette stéréo d'un cable. Autrement dit, si vous voulez la fonctionnalité #1, vous faites rentrer(ou sortir) l'audio avec un cable TS, si vous voulez la fonctionnalité #2, il vous faudra un cable TRS. Pas d'autres moyens. Ces options permettent d'extraire le son brut du VCO sans passer par le filtre (si par exemple vous avez une sherman a coté que vous voulez prioriser) et sur l'entrée, cela permettra de plugger un insert automatiquement reconnu par tranche (et ca c'est tres cool aussi).

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Tout ce qui concerne l'édition de signal de synthése analogique est excellent. Et tant mieux, car c'est à peu pres tout ce que la machine a à offrir en terme de possibilité d'édition. N'attendez pas non plus de driver / logiciel / mise à jour etc .... l'engin recoit les notes en midi, et c'est à peu pres tout. On est déjà content que Vermona ait pris le soin d'y coller un midi through.

Il existe aussi une version qui intègre toute l'interfacage nécessaire pour l'utiliser en modulaire via cv. Mon modèle est sans cv, donc pas de retour d'expérience la dessus, meme si sur le papier, il apparait à peu pres évident que ça rajoute une valeur certaine l'expérience du P4.


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les +:
- un son magistral et magique, meme avec une seule tranche
- la qualité folle du filtre
- la finition sublime, "state of art" dans le registre analogique vintage, une merveille de qualité de fabrication
- la conception résolument originale et unique du synthé et de ses 4 voix empilées
- les in/out audio par tranches qui démultiplient le potentiel de traitement de l'appareil
- la gestion simple et terriblement efficaces de tous les paramètres, y compris ceux du "menu"
- la tenue et l'ergonomie de l'appareil
- la dimension CV pour ceux qui prendront cette option
- les modes de jeu et la fonctionnalité FM assez cool

Les -:
- le paramétrage et le tuning des voix / c'est l'un de ses points forts aussi du P4, mais je pense qu'il faut le tester avant de l'acheter ou bien étudier l'utilisation que vous allez en faire pour voir s'il correspond, en particulier si vous êtes tatillon sur la polyphonie.
- le midi, bien que géré solidement, reste vraiment limité / il ne vous sera possible que d'envoyer des signaux de note, pas de controler via cc le filtre ou d'autre paramètres. A la mano on a dit
- aucun effets intégrés / quand on connait la qualité des reverb Vermona entre autre, on regrette qu'ils ne l'aient pas intégré dans l'engin de manière native tellement ça parait naturel et ça va bien avec


Le P4 est un superbe synthétiseur analogique, offrant des fonctionnalités particulièrement distinctives pour un niveau de qualité très élevé. La fabrication est irreprochable, la performance évidente.
Mais on se situe dans une zone tarifaire qui est loin d'être anodine (on avoisine les 1.500 euros) ce qui place le P4 dans une perspective directe avec d'autres poids lourds du marché : Analog 4, Sequential rev 2, Virus TI et autres Peak. La concurrence est rude, des machines assez extraordinaires, donc on est en droit d'être particulièrement exigeant quand on s'aventure sur ces territoires, vu l'investissement que ça représente.

Alors qu'en est il en définitive de ce Perfourmer ?
La réponse forcément subjective, variera en fonction des personnes et des sensibilités. En ce qui me concerne, cette machine de Vermona est une machine de reve, une pure merveille qui ravive un peu plus la passion à chacune de mes utilisations : d'une esthétique et d'une finition que je trouve folle, d'une sonorité et d'un potentiel dément, un plaisir sincère et permanent.
C'est un engin qui induit une autre manière de concevoir le synthé analogique traditionnel, en prenant pour sens de lecture et comme point de départ chaque voix individuellement. Si l'on cherche à reproduire l'expérience d'autre synthé avec le Perfourmer, on se heurtera probablement à des genes, des difficultés, peut être meme des déception. Mais en abordant cette expérience par le prisme de ces tranches, on pénètre dans un univers que très très peu de machine sont capables de prodiguer : une vraie expérience signature inspirante et ennivrante.

Pour essayer de traduire cette idée et pour conclure, je dirai que dans un monde où les machines de cette gamme prennent des allures de yachts qui rivalisent de technologie, de confort, de design, de puissance, Vermona a décidé de prendre une certaine forme de contre-pied en proposant à travers le Perfourmer un magnifique voilier à l'ancienne. Un 4 mats bati dans la plus pure des traditions maritimes des navires à voile : un charme fou, une finition sublime au service d'un savoir faire évident, et au dela, une autre manière d'aborder la mer, une expérience unique à part entière.
Alors bien sur, ça ne correspondra pas à tout le monde. Mais pour ceux qui aime ce style, le Perfourmer est une absolue merveille, une vraie signature distinctive et profonde, une expérience d'une richesse et d'une saveur unique à ma connaissance. Pas d'objectivité ici, simplement une véritable ferveur pour ce synthétiseur analogique pur sang, dont les limites sont aussi ses principales qualités, et dans lequel on peut meme aller jusqu'a percevoir comme une certaine forme d'art. Dommage que la notation s'arrete à 5, on aurait pu, voir on mériterait, de l'évaluer meme plus haut que ça.
Lire moins
»
Chewi8181Chewi8181

C'est fat!...

Vermona PerFourMer MKIIPublié le 17/11/16 à 09:17
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Essentiellement pour la techno, de l'electro, de l'idm, de l'ambient. Je l'utilise principalement en studio et en live. En live c'est quand même un peu tricky de toujours avoir exactement les mêmes sons. Comme je l'utilise en mode 4 x monophonique, c'est faisable. Je pense qu'en mode polyphonique, celà devient carrément impossible.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

German quality! C'est très solide. Chassis en métal, gros potards sans jeu, c'est lourd! On reconnait bien la pate de l'allemangne de l'Est, que ce soit......
Lire la suite
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?

Essentiellement pour la techno, de l'electro, de l'idm, de l'ambient. Je l'utilise principalement en studio et en live. En live c'est quand même un peu tricky de toujours avoir exactement les mêmes sons. Comme je l'utilise en mode 4 x monophonique, c'est faisable. Je pense qu'en mode polyphonique, celà devient carrément impossible.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?

German quality! C'est très solide. Chassis en métal, gros potards sans jeu, c'est lourd! On reconnait bien la pate de l'allemangne de l'Est, que ce soit au niveau de la solidité, du design (apparence très vintage) et de la prise en main. La prise en main n'est pas ultra simple en mode EDIT (réglage des paramètres midi/lfo sync/pitch bender/legato etc...). Pour le reste, c'est 4 voies de synthése tout à fait classiques: VCO->VCF->LFO/ADSR->VCA. Assez facile pour les habitués des synthés. Peut-être pas assez complet pour les aficionados... Il manque peut-être des effets genre ring modulator ou autres.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?

Le son, c'est fat, on ressent bien le grain analogique. Le filtre est identique à celui du moog, il part en auto-oscillation avec une résonance assez élevée. Les sons d'usine? hahaha, il n'y a aucun preset. D'ailleurs c'est chaud en live! Il n'y a pas non plus d'auto-tune au démarrage. il faut donc l'accorder une fois qu'il est à bonne température. Un fonction "lock 440hz" est accessible pour l'accord.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?

Heu, bin il n'y a pas grand chose à éditer ou à traiter. :-D


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les +
-Le son!
-Le filtre!
-Les possibilités en fonction poly!
-La qualité de fabrication!

Les -
-Prise en main tricky pour les paramètres
-Manque d'enregistrement de preset
-Manque d'effet
Lire moins
»
fredziakfredziak

Vermona PerFourMer MKIIPublié le 22/11/13 à 19:54
Le Vermona PERfourMER MkII est une version récente et améliorée du premier PERfourMER qui était sorti il y a une dizaine d'années. C'est un synthétiseur analogique à l'ancienne, sans aucune mémoire de programmation. Le Perfourmer dispose quand même d'une interface MIDI en entrée (et CV Gate en option), de quoi le piloter avec un clavier standard. On peut aussi faire gémir la bête sans clavier grâce à un petit bouton poussoir. L'appareil propose également un petit arpégiateur intégré.
Ce synthétiseur est constitué de quatre tranches identiques, chacune composée d'un VCO, d'un filtre passe-bas à quatre pôles, d'une enveloppe, d'un LFO et de quelques possibilités de modulations précâblées.......
Lire la suite
Le Vermona PERfourMER MkII est une version récente et améliorée du premier PERfourMER qui était sorti il y a une dizaine d'années. C'est un synthétiseur analogique à l'ancienne, sans aucune mémoire de programmation. Le Perfourmer dispose quand même d'une interface MIDI en entrée (et CV Gate en option), de quoi le piloter avec un clavier standard. On peut aussi faire gémir la bête sans clavier grâce à un petit bouton poussoir. L'appareil propose également un petit arpégiateur intégré.
Ce synthétiseur est constitué de quatre tranches identiques, chacune composée d'un VCO, d'un filtre passe-bas à quatre pôles, d'une enveloppe, d'un LFO et de quelques possibilités de modulations précâblées. On dispose ainsi de quatre petits synthétiseurs analogiques. Notons que chacun possède une entrée et une sortie dédiées qui permettent les traitements de signaux externes et une certaine approche modulaire. Je regrette l'absence d'une deuxième enveloppe mais on ne peut pas tout avoir, surtout quand chaque fonction doit être multipliée par quatre...
L'originalité réside dans la souplesse d'utilisation des quatre tranches : on peut en effet constituer 4 instruments répondant à des canaux MIDI distincts ou unir les tranches pour disposer de deux instruments à 2 oscillateurs ou un seul avec quatre oscillateurs. On peut par ailleurs opter pour une approche monophonique en empilant les sons, ou polyphonique avec une tranche par note. Cerise sur le gâteau : un mode "tournant" qui égrène les notes successives sur chacune des tranches, de quoi faire des séquences épatantes... Entre les tranches : des possibilités de modulation et de synchro pour élargir la palette sonore.
A noter : Deutsch Qualität pour la fabrication et la robustesse.

UTILISATION

Avec cette machine sans mémoire, il faut cuisiner son timbre et le consommer tant qu'il est chaud. Seule planche de salut, photographier son état pour pouvoir reproduire les réglages plus tard. Après tout, n'importe quel smartphone fait l'affaire aujourd'hui : on aura alors une pensée pour les pionniers qui usaient ainsi du Polaroid.
Habitués aux presets que nous sommes, le Perfourmer nous rappelle très vite qu'on a intérêt à maîtriser la programmation. Un beau son, ça se mérite et cette machine ne nous le servira pas sur un plateau. Ceci étant, chacune des 4 tranches est plutôt facile à appréhender et vous en sortirez facilement de jolies choses. Par contre, ça se complique un peu dès que l'on veut lier plusieurs tranches.
Toujours est-il qu'une fois passé le deuil de la mémoire, il vous restera le plaisir pur de la relation tactile avec l'instrument : les potentiomètres sont directement branchés à vos oreilles ! Ceux-ci ne demandent qu'à être manipulés en temps réel - attention toutefois à ne pas oublier qu'il vous faudra 4 mains pour ajuster simultanément la fréquence de coupure des 4 filtres (sauf si vous êtes habiles de vos pieds).
Pour finir, une remarque qui a son importance : l'utiliser en mode polyphonique classique pour jouer des accords est plus délicat que je ne l'imaginais car ajuster les tranches sur un même timbre demande patience et doigté et le résultat n'est pas toujours probant.

SONORITÉS

Cet instrument produit de pures sonorités analogiques de grande qualité et de mon point de vue, on peut le situer dans le haut du panier. Il a évidemment son propre caractère, un peu différent des concurrents et à ce niveau, ce sera surtout une affaire de goût. Le son du Vermona est "rond", "doux", "riche" et "chaleureux", contrairement à beaucoup d'analogiques récents qui privilégient une certaine "aridité".
Ceci ne l'empêche pas d'être offensif sur les basses et les leads : avec quatre oscillateurs, vous en avez sous le pied... Les timbres cuivrés et "flûtés" sont aussi d'une richesse incomparable.
C'est un instrument de choix pour les séquences et dans cet univers, son mode alterné fera merveille.
Par contre, vous aurez du mal à en sortir des nappes ou des sons de cordes polyphoniques. Mieux vaut considérer qu'il n'est pas prévu pour ça, même si vous pourrez toujours essayer de le pousser sur ce terrain de temps en temps.

AVIS GLOBAL

Le PERfourMER propose de revenir au synthétiseur à l'ancienne, à la fois par une approche directe, instantanée, et par des sonorités typiques des premiers analogiques. Les frissons que j'ai ressentis en l'entendant m'ont attiré de manière irrésistible. En contrepartie, c'est un instrument un peu délicat à dompter et il peut se révéler frustrant si vos compétences en programmation sont un peu justes.
L'architecture en 4 tranches est originale et ouvre des horizons qui le distinguent de ses concurrents. Je regrette juste de ne pas réussir à bien l'exploiter en mode polyphonique ; il faut croire que l'instrument n'est pas fait pour ou que je ne suis pas assez doué pour y parvenir... Quoi qu'il en soit, c'est une vraie merveille pour les basses, les leads et les séquences.
Bref, cet instrument a une orientation bien particulière, il ne convient pas à tous les usages, mais il excelle dans son domaine.
Lire moins
»
Manu38Manu38

Un analogique puissant et versatile

Vermona PerFourMer MKIIPublié le 21/05/13 à 20:01
Format Desktop
Regroupe 4 synthétiseurs analogiques monophoniques
Utilisation monophonique ou polyphonique
Filtres VCO, VCF, VCA
LFO et enveloppe ADSR
Filtre passe-bas 24 dB
MIDI In/Thru
Inserts, audio in, vco out, out par voix
4 entrées Gate
4 entrées 1V/Octave CV
Sortie casque
2 sorties ligne sur Jack 6,3mm

UTILISATION

Le manuel anglais est précis mais court. J'ai fini par en faire une traduction en français pour ne rien louper !
La configuration proposée offre une gamme complète de modes d'utilisation selon le contexte. On peut utiliser la machine conjointement avec un clavier ou non, et l'édition des paramètres est analogique elle aussi par l'utilisation de switchs et de......
Lire la suite
Format Desktop
Regroupe 4 synthétiseurs analogiques monophoniques
Utilisation monophonique ou polyphonique
Filtres VCO, VCF, VCA
LFO et enveloppe ADSR
Filtre passe-bas 24 dB
MIDI In/Thru
Inserts, audio in, vco out, out par voix
4 entrées Gate
4 entrées 1V/Octave CV
Sortie casque
2 sorties ligne sur Jack 6,3mm

UTILISATION

Le manuel anglais est précis mais court. J'ai fini par en faire une traduction en français pour ne rien louper !
La configuration proposée offre une gamme complète de modes d'utilisation selon le contexte. On peut utiliser la machine conjointement avec un clavier ou non, et l'édition des paramètres est analogique elle aussi par l'utilisation de switchs et de potentiomètres. Les réglages ne sont pas mémorisables et il faut vraiment pratiquer pour tirer le maximum de l'engin, mais c'est aussi le charme de ce type d'instrument et c'est comme ça qu'on apprend !

SONORITÉS

Le PerFourMer dispose d'une sonorité analogique profonde, généreuse et très claire. Selon ce qu'on cherche à produire évidemment. Personnellement je ne l'utilise que très peu avec un clavier, mais plutôt en stand alone, éventuellement en y rentrant de l'audio, en synchronisant les canaux etc ... Le filtre est un vrai bijou !

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis près d'un an ; j'ai pratiqué le DX7 et des synthés virtuels ... J'ai failli craquer pour le Doepfer (A 100 ou Dark Energy) mais le Perfourmer semblait plus simple à mettre en oeuvre vu mon niveau. De plus le grain du Doepfer me semblait plus agressif.

Le concept "analogique à l'ancienne" m'a beaucoup plu, c'est solide, les sonorités sont belles, c'est un véritable instrument de musique et éventuellement un générateur d'effet ; le module de séquence est très accessoire à mon sens et n’intéressera que les fans de musique techno ... Pour un prix qui n'est pas anodin le Perfourmer devrait satisfaire les amoureux de sonorités et de territoires musicaux inhabituels. Aucun regret!
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Vermona
  • Modèle : PerFourMer MKII
  • Catégorie : Synthétiseurs analogiques en rack
  • Fiche créée le : 05/04/2011

Synthétiseur analogique VERMONA PERfourMER MKII

Voici une pièce à ne pas manquer chez ModularSquare, le PerFourMer MKII !! Comme son prédécesseur, il embarque quatre synthés individuels qui peuvent être chaînés et joués avec 6 différents modes de jeu : 2 monophoniques, 2 duophoniques et 2 polyphoniques.

Du gros son MOOGesque qui RACLE !! Chaque synthé possède un VCO avec formes d’onde en sinus, triangle, pulse et dent de scie, ainsi qu’un générateur de bruit. Un filtre passe-bas, un générateur d’enveloppe ADSR et un LFO peuvent être synchronisés par une horloge (MIDI) interne ou externe. Un synthétiseur peut être une source de modulation pour l’oscillateur ou la fréquence de filtre du synthé suivant. Enfin, une fonction hard-sync est présente pour les oscillateurs et un soft-sync pour le LFO.

 

Four synthesizer channels based upon the classic structure of VCO, VCF and VCA
Low-pass-filter with a steepness of 24 dB per octave
Flexible LFO and an ADSR envelope generator • SYNC and FM can even be used at the same time
Six operational modes
Complex filter bank with four filter sections

Distribué par mesi

»

Manuels et autres fichiers

Synthétiseurs analogiques en rack concurrents

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : perfourmermkii, per four mer mkii, per four mer mk ii, per four mer mk2, perfourmermk ii, perfourmermk2, perfourmer mk ii, perfourmer mk2, per 4 mer mkii, per 4 mermkii, perfourmer mkii

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.
Préférences du site
Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).
Connexion
C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.
Analytics
Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.