• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Waldorf Blofeld

  • J'aime
  • Tweet
Comparer les prix
Test de la rédaction
  • 14/03/09Test du Blofeld de Waldorf

    Test du Blofeld de Waldorf - Un p'tit blanc pour la route

    Renaissant de ses cendres, Waldorf présente le Blofeld, un concentré du savoir-faire numérique maison à prix très agressif. Livré désormais avec un OS stable et complet, voyons ce qu’il a dans le ventre.

Avis des utilisateurs
Rosies26/10/2018

L'avis de Rosies"C'est une usine de synthèse"

Waldorf Blofeld
Alors je parle ici de la version Noire du Blofeld, MAJ 1.25 avec la license SL (extension logicielle avec coût supplémentaire... La license est disonible dès l'achat avec la version clavier du Blofeld.)

J'utilise le Blofeld en studio principalement. D'une part car il me semble complexe de l'exploiter de manière fluide dans une configuration live et puis de toute façon je fais rarement du live. D'autre part car, à mon humble avis, le Blofeld est vraiment fait pour de la création de sons nouveaux et pour crééer des patchs peu communs. Vous allez me dire que c'est le cas de tout les synthés mais non!

Oubliez les catégories classiques lead/pad/bass/FX/arpegio/etc... etc... (catégories répandues et présentes pour ranger les presets du blofeld) Les sons de bases du blofeld, qui veulent répliquer les sons "classiques" si j'ose dire, sont franchement pas terribles je trouve. Le blofeld ayant une couleur sonore assez particulière, pas aussi pleine en fréquence qu'un moog, beaucoup plus froid... (bon logique c'est une comparaison digital/analogique mais le coeur y est) et bien du coup pas mal de presets sonnent vite cheap ou ont mal vieillis. Par contre, dès qu'il s'agit de se pencher sur du sound-design, des nappes sonores incroyables, des pads qui évoluent perpétuellement, des samples transformés... (oui oui on peut importer des samples qui peuvent être stockés et remplacer 2 des 3 oscillateurs du synthé.) et bien là le Blofeld est un vrai petit monstre!

Littéralement c'est une usine. Il faut bien prendre son temps pour comprendre la construction du menu du blofeld. Il y une partie accès rapide (comme sur un microkorg) où les sections du menus sont sérigraphiés au dessus de certains encodeurs. Ainsi on presse des boutons, on ouvre un menu, une LED s'allume sur la sérigraphie, et on change un reglages avec un des quatres encodeurs. Donc depuis la facade on peut éditer directement certains réglages principaux des oscillateurs, des filtres, des enveloppes, etc... Ensuite plutôt sur la gauche du blofeld on a l'écran qui, avec des encodeurs qui lui sont propres, va nous permettre de faire défiler la totalité des pages d'éditions du patch. C'est également depuis cet écran que l'on va choisir sonpreset/sa banque de preset. L'écran peut nous montrer une foule d'informations malgré sa taille : forme d'onde, forme de l'enveloppe, representation fréquentielle des filtres et de la frequence de coupure, etc... Bon c'est un écran noir et blanc mais c'est très utile! Je reviens et j'insite sur le fait que la quantité de réglages possibles sur le blofeld est astronomique.

On a quand même : 3 oscillateurs dont 2 qui permettent d'utiliser ses propres samples ou forme d'ondes, 2 filtres multimode, 4 enveloppes, 3 LFO, 15 modulations possibles entres ces modules dans une matrice, une section d'effets 2 canaux, 1 séquenceur/arpégiateur, 1 mode-multi composés de 16 parties, qui permet de jouer plusieurs sons en même temps et de les splitter sur un même clavier. Le synthétiseur est polyphonique et stéréo. Et il peut devenir homophonique et monophonique. Une sortie casque, un MIDI IN, un port USB qui permet de faire passer le midi. C'est pas parfait?

De plus le blofeld a l'air extrêmement solide avec sa façade en métal (le mien doit avoir 5 ans je crois). Certains utilisateurs ont cependant parfois noté un bemol avec les encodeurs qui ont parfois une réponse plus qu'étranges mais ceci peut être reglé. Le Blofeld a une architecture logicielle complexe qui ne le protège pas de tout bug mais il existe un bouton de reset, une méthode pour rappeler le réglage usine,etc... Pas de panique. N'oubliez pas de mettre à jour le synthé à la version la plus récente (26/10/2018 : V 1.25 si je me trompe pas).

Le Blofeld possède une quantité astronomique de presets. Vraiment vous avez de la PLACE. Puisque beaucoup ont une qualité passable. Mais pas de panique : 1- cela vous poussera à crééer vos propres patchs et mettre les mains dans le cambouis. 2 - depuis la sortie de l'engin, Waldorf ne cesse de collaborer avec des artistes pour crééer des banques de presets plus modernes, plus subtiles et en adéquation avec les qualités du Blofeld (laissons le son moog à Moog si vous le voulez bien). Bien que peu chères, je ne les ai jamais acheté mais je sais grâce à la communauté en ligne que certaines valent très largement le détour. 3 - Le blofeld peut générer des patchs totalement aléatoires. J'ai fait l'expérience sur plusieurs jours d'en générer le plus possible et de faire le tri. Ainsi je me suis crée rapidement une banque de sons expérimentaux et exploitables avec quelques ajustements selon les projets. Vous avez BEAUCOUP de place je vous dit! 4 - beaucoup de tutoriel en ligne pour créer des patchs cools si vous voulez jouer rapidement.

Comme je l'ai dit il existe une grande communauté en ligne autour de cette machine. Sur youtube et facebook, on peut trouver une tonne d'astuces pour faire des patchs solides ainsi que des gens curieux qui améliorent l'utilisation du Blofeld. Par exemple : on peut changer la sorties stéréo en J 6.35 et la passer en SPDIF pour garder une chaîne numérique jusqu'à l'ordinateur, les potentiomètres peuvent être améliorés, pleins de logiciels payants ou gratuits peuvent permettre d'intégrer le blofeld dans votre DAW, d'éditer et transmettre plus rapidement des patchs/samples/formes d'onde, etc...

Je ne recommande pas le Blofeld aux débutants en synthèse, pour les gens qui cherchent une configuration live et aux amateurs de "1 bouton = 1 fonction".

Par contre je le recommande à tout sound-designer, compositeur pour l'image (la froideur du son le rend assez discret) et aux utilisateurs expérimentés de synthétiseurs.


Le Blofeld est une machine complexe qui nécessite du temps pour être "apprivoisé" si j'ose dire mais c'est un multi-outils de synthèse extrêmement gratifiant qui peut donner une multitude de résultats assez incroyable.
rom1p04/06/2018

L'avis de rom1p"Synthé à modélisation analogique bon marché mais efficace !"

Waldorf Blofeld
Le Waldorf Blofeld est un synthé ultra accessible, avec une utilisation au départ simple et directe, et qui néanmoins révèle de riches possibilités si l'on veut bien passer un peu de temps pour affiner ses propres réglages.
Je l’utilise pour des nappes essentiellement et les textures me donnent beaucoup de satisfaction.
En revanche, je le passe toujours dans différents effets afin de réchauffer le son, de lui donner un 'vernis' particulier.
Il est solide, je le transporte (avec un clavier arturia keystep) dans une petite housse synthé rembourrée.
vincecity300031/12/2017

L'avis de vincecity3000"Super. "

Waldorf Blofeld
J'ai ce synthétiseur depuis quelques mois maintenant.
C'est un instrument de qualité, bien construit, solide. Allemand. Les boutons, les potentiomètres sont bien ancrés. à aucun moment, je n'ai eu d'inquiétude lors des transports et manipulations diverses. L'alimentation est externe, la prise ne bouge pas le moins du monde.

PRÉSENTATION
C'est un synthétiseur multi-timbral (16 parties) et qui gère jusqu'à 24 voix, en mono ou en multi-timbral.
On est dans l'univers du numérique :
- En mono-timbral, 24 voix c'est super confortable. De quoi envoyer la gomme et produire les sons les plus barrés.
- En multi timbral, on frôle parfois la limite des voix. Si un son est très complexe, par exemple, il prend potentiellement l'equivalent de 2 ou 3 voix par note jouées. faites le compte : 24 / 3 = 8 notes disponibles.

Cela reste confortable et j'ai rarement eu à faire de concession sur mes sons.

CONTEXTE D'UTILISATION

J'avais besoin d'un synthétiseur multitimbral, et je ne voulais pas d'une workstation. L'idée était à l'origine de pouvoir bidouiller facilement les sons. Je l'ai utilisé en live, en studio, à la maison, principalement avec un Beatstep Pro ou un clavier MIDI (et nos habituels suspects : Ableton et Logic).

SONS

Oscillateurs :
Ça claque. C'est froid, c'est lourd. Les 3 oscillateurs par voix, et le mode "unisono" (unisson) donne une puissance à l'ensemble. On retrouve les formes d'ondes classiques, plus des formes d'ondes pré-chargées par waldorf, notamment issues de certains de leur plus anciens modèles.

Filtres :
Les filtres sont cumulables en séries ou en parallèle, chaque oscillateur est routable vers l'un ou l'autre des filtres. pleins de modélisations. La distortion, réglable de chaque filtre permet d'obtenir des sons assez analogiques. pour chaque filtre : passe-haut, passe-bas, peigne, passe-bande, rejeter de bande. tout ça en -12 dB ou - 24 dB.
Enveloppes : en plus des classiques, le blofeld propose des modes que je vois rarement sur d'autres synthé même beaucoup plus chers et qui permettent d'obtenir des effets très particuliers et intéressant. Voir certaines vidéos sur internet.

Modulations et effets :
C'est là que toute la puissance de ce synthé réside. Les possibilité de modulations sont énormes et ça sonnes.

Les Presets :
Super boulot de Waldorf pour le design sonore.
Bémol pour la non optimisation des sons afin qu'ils n'utilisent pas trop de puissance de calcul de la bête.
Généralement je cherche un son dans les presets et je pars de ce dernier pour arriver à mes sons.

VERDICT

- Clairement imbattable d'un point de vue rapport qualité / prix. (5 sur 5)
- un synthé qui fait à l'occasion, sentir ses limites technique (4 sur 5)
- Domaine de prédilection : pads / Industriel / effets sonores (5 sur 5)
- entrées/sorties un peu limités (3 sur 5)


Vectorboy29/10/2017

L'avis de Vectorboy"23ème avis"

Waldorf Blofeld
22 avis et un test d'Audiofanzine, il n'y a plus grand chose à ajouter !
Pour ceux qui hésitent; J'ai eu ce Blofeld il y a presque 10ans déjà. Il fait partie des rares synthés que je regrette légèrement, car j'aimais "sculpter" le son avec. Son ergonomie est réussit et il est donc très agréable à bidouiller. Alors certes il manquait plus de dynamique que de basse (avec un compresseur au derche il rend mieux), mais il avait son charme dans les sons froids, les nappes et effet sonores à base de glitchs.
Je dirais que ce Blofeld s’insérera bien dans un set hardware pour produire de l'IDM, de l'ambiante, de la techno minimal ou bien de l'electro façon Detroit, c'est là je pense qu'il trouvera son publique.
Bref si l'idée c'est d'ajouter à notre set-up une touche froide et métallique, à plus ou moins 250€ d'occasion on ne devrait pas le regretter. Mais attention au manque de dynamique !!!
alphatruc16/06/2017

L'avis de alphatruc"Un Petit petit synth"

Waldorf Blofeld
Mieux qu'un vst encore a ce jour.
Acheté d'occas (ouf autrement je l'aurai retourné aussitôt).
Attention c pas que je veux etre méchant avec synth (pour les nostalgiques = une icône des années 80 avec la modélisation réussi du PPG / mais très très démodé aujourd'hui)

Avis concret :

Les points positifs :
- arpegiateur (hum... monophonique)
- son habillage blanc metal / esthétiquement c une merveille = donc cosmétique nikel
- Ergonomie sympa / facile / et visuel (pas mal réussi dans l'ensemble tout cela)
- Caractère sonore métallique (a la ENO)
- Ses modélisations analogiques (heureusement autrement on s’emmerderait avec cet appareil)
- Multitimbralité
- Sons de batterie électronique typé vintage

Les points négatifs :
- Pas de Midi Out !
- Pas de bass (mais bon... il peut servir a autre chose)
- Pas vraiment de possibilité qualitative pour faire des sons FX (les resonnances etc... sont... pff)
- Les effets embarqués sont carrément médiocre (ils sont bluffant a la première écoute mais c tout)
mais le soucis c que la quasi totalité des sons d'usine les utilisent (beurk) / donc faut modifier les sons pour mieux les entendre et pour les utiliser
- Le niveau de sortie audio plus que faiblard

MAIS le GROS PROBLÈME c la qualité du son (filtre etc...) très très moyen
il coute pas cher et c assurément un petit synth mais pour ceux qui veulent vraiment du son "Waldorf" faudra débourser beaucoup plus cher et dans des modèles plus haut de gamme de la marque.
(parce que la qualité est vraiment la frustration la plus importante, on se fait des sons sympa mais après on se dit dans une compo a coté de mes autres machines ben ça passe pas)


Avis perso :
cela reste un synth sympa accessible, pas cher pour ceux qui n'ont pas les moyens (et là je comprend vraiment leur intérêt dans cet becane car dans cette configuration ce synth a toute son utilité)
J'aime bien le caractère froid de Waldorf (dans un set de machine il fait la différence)
Les sons de piano électrique genre DX7 sont agréable a jouer. Je me pose une question tout de même en ce qui concerne les modélisations analogiques car j'arrivais a faire presque pareil avec un DX7 ou autres.
Ce son avec ce filtre froid et métallique peut devenir très intéressant quand on le triture en temps réel car il est très stable.
il reste pour moi une forme de distraction dans son approche etc... tellement différent du sérieux de mes autres appareils.
Je le garde... pourquoi... je ne sais pas vraiment... il prend pas de place... il peut toujours servir... puis j’espère un jour en tirer des sons que j'aurai programmé au préalable avec plus de sérieux en sachant qu'ils seront pas originaux.

Beaucoup d'avis avant le mien, je sais... pour ceux qui l'aime beaucoup ne m'en veuillez pas, je le comprend aisément car il a son charme (cela reste une chose importante).
Wave[formed]27/11/2016

L'avis de Wave[formed]"synthétiseur à fort caractère"

Waldorf Blofeld
on va pas y aller par quatre chemin > je suis amoureux de ce synthétiseur !
j'ai eu des electribes , groovebox , plug ins , VIRUS rack(revendu ) .

ce dernier à un son de fabrique et des option à en mourrir !
merci waldorf.

qu'on s'entende bien je pense que SERUM (plug in vst ) est meilleur sur les tables d'ondes.
mais en modélisation analog le le préfère de loin à certain analo ( Microbrute revendu aussi )
Les distos sont infernales
la FM est abyssale

attention à vos enceintes.
il est facile d'utilisation par rapport à un Virus rack .
manque des sorties séparées & un midi thru mais bon à ce prix

petit coup de gueule sur la license SL qui est une arnaque ( j'ai les 60mo je peut pas m'en servir ???) mais je l'ai eu à 50$ en promo et cela elargi encore le champ des possiblités.

Bref pour le prix ( en occase c'est encore plus honteux ) je referais le choix
Air-v12/10/2016

L'avis de Air-v"Blofeld = Bluffant"

Waldorf Blofeld
Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
Plutôt orienté studio car pas assez de contrôleurs en surface. Le filtre est largement manipulable en live et c'est une grosse grosse tuerie.

Vous semble-t-il solide et bien fini ? Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
Solide.... c'est un boitier en tôle donc super solide.
Ergonomie.... Super simple d'emploi grâce à son large LCD, bon contraste et se voit dans tout les sens. Les potars semblent solides.

Quel est votre avis sur le son de manière globale ? Que pensez-vous des sons d’usine ?
- Utilisant beaucoup de plugins, ça fait du bien de revenir sur du matos et qu'est ce que c'est profond... le sons est vraiment très très présent et plus rond ou chaud que certains plugins.
- Les sons sont plutôt typé pads, poly, lead, arpeggio. Les basses sont moins profondes que d'autres marques mais ça claque.

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
- Édition énorme, contient un très bon arpegiateur, capable de lire des échantillons mais transférable en sysex ...sic c'est très très long.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Les plus :
- Boitiers Solide et stable (reste en place si on touche les potards)
- Sons profonds et semble assez illimité en création (mode randomize pour la création de son)
Les moins :
- Alimentation externe nécessaire (pas via USB).
- Transfert échantillon via Sysex (un petit lecteur de carte SD aurait été le top).
- Pas d'entrée audio (pour utiliser le filtre interne qui déchire)
Eric6510/12/2015

L'avis de Eric65"Polyvalent mais pas bon pour les basses "

Waldorf Blofeld
Ca fait quelques années que je l’ai. Je ne l’utilise pas beaucoup, mais je ne me suis jamais décidé à le vendre non plus. Faut croire que je l’aime bien quand même un peu, non ?
Les plus.
- un synthé aux sons nombreux et polyvalent.
- un grand nombre de preset (un peu plus de 1000), d’une qualité généralement bonne, ou pouvant servir de bonne base pour la création de ses propres sons. Les presets couvrent une très grande palette pouvant convenir à de très nombreux genres musicaux (trance, electro, chillout…). Pour un petit prix, il semble polyvalent, on a l’impression qu’il peut presque tout faire. Je ne fais pas de sound design mais les presets présents laissent supposer une très grande capacité de création si je voulais bien m’en donner la peine… Il est fort pour les sons de synth, pads évolutifs, de très bon kicks, des sons typés FM, une mention particulière pour les FX.
- un synthé assez simple d’utilisation pour qui a déjà touché à de la synthèse, je n’ai pratiquement jamais ouvert le manuel, sauf peut-être pour passer en mode multi.
- J’aime bien les divers filtres

Les moins :
- Un synthé « froid » : Je me suis longtemps demandé ce que voulaient dire les spécialistes quand ils parlaient de sons « chauds » ou « froids » pour un synthé. Finalement, en comparant les basses entre le Blofeld et mon Virus Rack, et ben, là je comprends mieux, il n’y a pas photo.
- les basses : Et c’est bien là le vrai point noir du Blofeld : ses basses qui manquent totalement de chaleur, ou de présence, et je ne n’envisage même pas mettre dans un mix. J’ai essayé une fois quand même avec un son de basse qui semblait sympa, et j’ai ramé au mixage pour en faire quelque chose. Non, les basses qui cognent ce n’est vraiment pas son truc. Ne vous attendez pas à des basses déchirantes comme un virus, ni même de Z3ta+ ou Korg Legacy, le Blofeld en est bien incapable. Si quelqu’un a un truc pour leur rendre un peu de chaleur, qu’il me fasse signe.
- Son faible niveau de sortie: Le niveau sonore irrégulier d’un preset à l’autre. J’ai dû revoir individuellement le volume d’un certain nombre de presets pour éviter les surprises…
- Les effets: la réverbe. Mais bon, je passe le blofeld dans une reverbe a convolution et ça donne des sons… monstreux avec les bonnes impulses. D’ailleurs quand on sait que AES Dana (un monument dans le genre ambient donwtempo) utilise (entre autres) un Blofeld pour ses compositions, on se dit qu’il a su exploiter parfaitement la bête pour en tirer le maximum si on sait y mettre les bons effets… Je n'aime pas la distortion non plus qui fait très très cheap...
- Des presets qui parfois grésillent ou avec des craquements audibles sur des pads. J’ai fini par comprendre à force de chercher que diminuer l’enveloppe d’amplitude faisait disparaitre ces craquements. Mais enfin Waldorf, où aviez-vous la tête ?
- Un bouton de changement de preset au comportement erratique ; je tourne et il ne se pas rien, ou je veux monter et ça descend… Je dois parfois être patient pour pouvoir faire défiler les presets…
- D’un point de vue général, les sons manquent un peu… « d’élégance », si à nouveau je les compare au Virus, ils ont un coté métallique …Mais le prix est pas le même nom plus

Ca reste néanmoins un bon petit synthé et puis malgré ses défauts, je ne le regrette pas… Je pense qu'on peut aborder avec lui beaucoup de genres musicaux (techno, electro, house, ambiant, new age même, peut être du dubstep en créant des sons wobbles), mais compte tenu de son manque de chaleur dans les graves, il faudra un autre synthé pour aborder des genres très basés sur des basses présentes
08/11/2015

L'avis de Anonyme "On va s'amuser comme Tangerine Dream !"

Waldorf Blofeld
Des Blofeld, j'en possède deux, pour le studio et pour la scène. J'utilise celui de gauche sur sa banque SEQ (séquenceur) et celui de droite sur ARP. Réglés sur le même tempo de 120bpm, je les fais virevolter, je jongle avec les filtres, je passe de série à parallèle et je m'amuse à faire du Tangerine Dream. Sinon, quand je suis plus calme et moins ivre, j'utilise les banques ATMO et POLY qui sortent d'excellents patches de sons analogiques. Mais il n'y a pas à dire : l'arpégiateur du Blofeld est son arme maîtresse. Ce module Waldorf n'est pas très cher, neuf ou occase, son écran très vivant montre tout de l'état du son avec des dessins ou plutôt des peintures monochromes jamais immobiles, il est facile à utiliser quand on a tout pigé. Seule sa programmation demande qu'on balance notre copine par la fenêtre pour être mieux disposé à éditer un patch dans la banque INIT.
13/04/2015

L'avis de Anonyme "16 synthés sur le coin du bureau"

Waldorf Blofeld
Pour quel usage et dans quel contexte utilisez-vous ce produit?

Usage de tout les jours. J'ai eu pas mal de synthés et je n'ai jamais vraiment trouvé mon bonheur "global", il y avait toujours quelque chose qui n'allait pas : ça prends trop de place, c'est trop cher, pas ergonomique, ...

Maintenant, avec le Blofeld, j'ai 16 synthés sur le coin du bureau, et je prends grave mon pied. Je (re)découvre le plaisir de (re)découvrir des sons !

Depuis combien de temps l'utilisez-vous?

Depuis quelques jours maintenant.

Avez-vous essayé d’autres produits concurrents avant de l'acheter?

En terme de synthé qui pourrait s'en rapprocher le plus, j'ai un K-Station de chez Novation qui est très bien pour synthétiser une voix. Avec le Blofeld j'en synthétise 16.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins?

Qualités :

- 16 synthés en 1 !!!

- multi timbralité

- mode "randomize" ! Sans ce mode qui permet de randomiser le son pour partir sur une base autre qu'une forme d'onde classique (mais c'est également possible de partir d'une forme d'onde classique avec le mode "init").

- pas de clavier (c'est relou d'avoir plusieurs synthés avec chacun un clavier)

- beau (mais ça reste subjectif)

- solide

- la navigation "matrice" très clair après un petit temps d'adaptation. D'ailleurs j'ai été super surpris quand j'ai vu les possibilités de routage entre les différents LFO / OSC et tout. Wouah ! Heureusement qu'il y a le mode "randomize :-D

- ça sonne très électronique, certains parlent du "son Waldorf" qui serait très "clinique". C'est vrai, ça sonne assez froid, mais pas un froid mou, un froid crédible. Un beau froid. Ouais voilà, c'est du bon son "froid numérique".

Défauts :

- Le mode "randomize" n'est actionnable que physiquement, pas possible de randomiser en midi.

- pas rackable (je me suis découvert une passion pour les synthés rackables : gain de place, rangement propre)

- le mien est blanc, c'est salissant

- ne fait pas de café.