Contrôleurs MIDI Akai Professional Surfaces de contrôle MIDI Akai Professional
Séries :
APC(4), MPC(4), MPD(1)

Articles Surfaces de contrôle MIDI Akai Professional

  • Test du contrôleur à pads Akai Fire pour FL Studio
    test

    Test du contrôleur à pads Akai Fire pour FL Studio - I'm a firestarter

    86 12/11/18

    Quand on vous dit FL Studio, vous pensez step-séquenceur. Quand on vous dit step-séquenceur, vous pensez hardware. Et donc, ça ne vous choque pas que personne n'ait songé jusqu'ici à proposer un contrôleur hardware dédié à la STAN d'Image Line ?

  • Test du contrôleur MIDI Akai MPD232
    test

    Test du contrôleur MIDI Akai MPD232 - Jamais 2 sans 3... sans 2

    26 17/02/16

    En plus de la MPC Touch dont nous avons parlé récemment, Akai a, l’année dernière, totalement renouvelé sa gamme de contrôleurs MIDI à pads, à savoir la série MPD. Les MPD 18, 26 et 32 ont donc tous été remaniés en profondeur pour donner naissance aux MPD218, 226 et 232. Après avoir survolé l’ensemble de la gamme, nous nous intéresserons plus part…

  • Akai APC Mini
    test

    Akai APC Mini - Mini-Miss

    07/11/14

    Akai a cherché dernièrement à renouveler sa gamme APC, en sortant simultanément l’APC MK2 (moins de 370 euros), testée dans ces pages, l’APC KEY 25 (moins de 130 euros) passée sous notre « microscope », et la présente APC Mini (autour de 100 euros), déclinaison miniature de la première et qui fait l’objet de l’article que vous êtes en train de lir…

  • Test de l’Akai APC40 mkII
    test

    Test de l’Akai APC40 mkII - Le retour de l’ancêtre

    24 05/11/14

    Il y a 5 ans, en mai 2009, naissait l’APC 40, première du nom. À l’époque, il s’agissait d’une véritable petite révolution.

  • Test de l’APC 20 d’Akai
    test

    Test de l’APC 20 d’Akai - Live au bout des doigts

    10 20/09/10

    Avec l’APC40, une surface de contrôle entièrement dédiée à Ableton Live, Akai peut se vanter d’avoir fait un beau carton et c’est sans trop de surprise donc que l’on voit débarquer l’APC20, une APC40 amputée de toute sa partie droite et proposée de ce fait à moitié prix, histoire de faire taire la concurrence.