Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Akai Professional MPC Live
Photos
1/2007

Tous les avis sur Akai Professional MPC Live

Séquenceur Sampleur de la marque Akai Professional appartenant à la série MPC

8/10
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4.4/5 sur 23 avis )
11 avis
48 %
10 avis
43 %
2 avis
9 %
Donner un avis
Test de la rédaction
Staying alive

Test de l’Akai MPC Live

8/10
Depuis l’apparition de la MPC Renaissance en 2012, Akai a emprunté le chemin de l’hybridation machine/machine, pardon de l’hybridation hardware/software. Le moins que l’on puisse dire est que cette décision industrielle a provoqué de nombreux remous parmi les adeptes de la marque, et notamment ceux attachés à la MPC des origines, la machine emblématique notamment de l’émergence de la culture hip-hop. Il y a un an et demi, je testais ici même la MPC Touch, alors l’ultime itération de cette tendance, et les commentaires de l’époque allaient bon train dans le sens du « mais quand donc Akai nous reproposera-t-il du hardware, scrogneugneu ? ». Il semblerait bien que le fabricant japonais ait entendu le message, car au mois de janvier de cette année, ce sont même deux nouvelles machines un peu particulières que la marque a mises sur le marché, j’ai nommé le vaisseau amiral MPC X et la MPC Live, aux tarifs respectivement de 2169 € et de 1199 €. Qu’ont-elles de particulier ? Eh bien l’une comme l’autre est pensée pour pouvoir à la fois travailler en connexion avec un ordinateur... ou de manière totalement autonome ! Lire la suite…
Avis des utilisateurs
  • Alf BakAlf Bak

    Machine merveilleuse au multiple possibilité

    Akai Professional MPC LivePublié le 04/07/22 à 22:50
    2 photos
    Bonjour , il faut avouer que dans mon titre tout y est sauf la partie pratique de l'Akaï MPC live ! Il est vrai que tout est possible on dirait sur cette machine mais pour apprendre à s'en servir c'est une autre paire de manche ! Heureusement pour moi la personne m'ayant branché sur cette machine , m'a donner accès à des cours , certes en anglais mais très édifiant ! Je vous avoue donc que je débute . Donc vous parler des capacités "réel" de la mpc n'est pas dans mes cordes car je n'en ai exploré qu'un tiers pour le moment mais j'ai pu voir et écouté ses possibilités qui sont assez nombreuses ! En tout cas c'est du très beau matos qui est à la fois solide et à la fois très bien fais , avec…
    Lire la suite
    Bonjour , il faut avouer que dans mon titre tout y est sauf la partie pratique de l'Akaï MPC live ! Il est vrai que tout est possible on dirait sur cette machine mais pour apprendre à s'en servir c'est une autre paire de manche ! Heureusement pour moi la personne m'ayant branché sur cette machine , m'a donner accès à des cours , certes en anglais mais très édifiant ! Je vous avoue donc que je débute . Donc vous parler des capacités "réel" de la mpc n'est pas dans mes cordes car je n'en ai exploré qu'un tiers pour le moment mais j'ai pu voir et écouté ses possibilités qui sont assez nombreuses ! En tout cas c'est du très beau matos qui est à la fois solide et à la fois très bien fais , avec son écran tactile et ses touche de fonction qui se complète très bien ! Comme j'en découvre tout les jours je m'arrêterai là sur mon avis car je pense qu'il manquerai d'objectivité ! Voilà pour ma part , je rééditerai peut-être un autre avis plus tard , qui sait ...

    Musicalement

    ALF BAK
    Lire moins
  • mondedemerdemondedemerde

    Créativité en boite

    Akai Professional MPC LivePublié le 09/10/21 à 17:32
    J'ai chopé cette boiboite juste avant le second confinement en octobre 2020 en occase pour 700 balles après avoir été profondément déçu par une electribe2 et je cherchais la groovebox ultime, pour ce budget pour moi je l'ai trouvée (même si la Maschine+ sortie récemment pourrait peut-être la supplanter).

    Bien que dérouté par le workflow (que j'ai mis plusieurs heures à capter et c'est pas mon genre) elle m'a procuré beaucoup beaucoup de fun. C'est la première fois que je trouve un instrument aussi versatile et autonome, c'est bien simple elle peut tout faire. J'ai composé des dizaines de morceaux complets de plusieurs styles différents (new wave, techno, hip hop, punk) grâce à elle alors…
    Lire la suite
    J'ai chopé cette boiboite juste avant le second confinement en octobre 2020 en occase pour 700 balles après avoir été profondément déçu par une electribe2 et je cherchais la groovebox ultime, pour ce budget pour moi je l'ai trouvée (même si la Maschine+ sortie récemment pourrait peut-être la supplanter).

    Bien que dérouté par le workflow (que j'ai mis plusieurs heures à capter et c'est pas mon genre) elle m'a procuré beaucoup beaucoup de fun. C'est la première fois que je trouve un instrument aussi versatile et autonome, c'est bien simple elle peut tout faire. J'ai composé des dizaines de morceaux complets de plusieurs styles différents (new wave, techno, hip hop, punk) grâce à elle alors que je souffrais du syndrome du morceau pas fini sur mes DAW, parce qu'une fois qu'on a vraiment capté les logiques tout peut aller très vite et simplement à l'aide de ces gros pads colorés.

    Mais elle ne fait pas bien tout, on peut lui trouver des milliards de défauts, particulièrement au niveau logiciel et ergonomie (mais pourquoi ils ont été mettre telle option ici, pourquoi tel plugin a un comportement différent d'un autre, pourquoi je dois séquencer mes morceaux complets dans cet archaïque mode song ? Pourquoi ça beuuuuug...)
    Ce qui est cool c'est qu'AKAI a eu l'ingéniosité de regrouper toutes ses dernières MPC sous un même OS et se fout pas de la gueule du monde en terme de mise à jour, sur une bécane d'occase j'ai eu droit à 2 mises à jour majeures qui l'ont dotée de plusieurs nouveau plugins synthé aux centaines d'options/presets, d'une boite a rythmes FM très convaincante et de la possibilité de lui adosser une carte son ou n'importe quelle interface class-compliant via le port USB que ça soit en entrée ou sortie....

    En terme matériel c'est un parti très sérieux on sent qu'on a du solide sous les doigts
    Mis à part l'écran tactile qui est à la fois très utile parce qu'il donne un accès direct à beaucoup de paramètres mais aussi à la limite de l'inutilisable dans certaines applications (je pense au piano roll dont l'édition avec mes gros doigts relève de l'exploit, manque de réactivité). Au niveau connectique on est très gâté (multiples sorties auxquelles on peut assigner à peut prêt tout, 2 ports usb, 4 ports midis), la possibilité d'ajouter un SSD permet d'oublier tout souci de stockage.

    J'attends avec impatience les prochaines mises à jour de l'OS car qui sait ce qu'AKAI nous réserve encore avec la version 3, idéalement un mode séquenceur comme on trouve sur les DAW serait bienvenu, mais surtout un peu plus de logique dans l'ergonomie, l'agencement et l'interopérabilité des fonctions logicielles.


    Pour moi la machine de rêve ça serait une MPC qui contient aussi quelques circuits analogiques que ça soit pour un filtre un compresseur, un effet (les distortions de la MPC sont vraiment nulles) ou encore même mieux une boite à rythmes analogiques tweakable, mais je crains qu'AKAI sont assez mauvais dans cette catégorie.

    En attendant 1 an après son acquisition je sens que je vais vraiment m'éclater dessus, elle a même replacé mon batteur dans un de mes projets. Je la recommande cependant pas à tout le monde, c'est vrai qu'elle a un côté ordinateur qui la rend complexe à manipuler et même imprévisible.
    C'est quand même un sampler/boite à rythmes/synthétiseur/séquenceur/multipiste/looper/surface de contrôle midi qu'on a sous les doigts ça reste un exploit de concentrer toutes ces fonctionnalités et connectiques dans une même boite qui plus est nomade avec sa batterie. Le son est là et difficile de sortir un mix boueux avec elle même si on est dans une certaine froideur digitale inévitable.

    Loin d'être parfaite je ne peux m'empêcher de lui coller un 5 étoiles tant j'ai rarement autant apprécié un instrument de musique et je sens que j'ai encore de longues heures à passer en sa compagnie au minimum en tant que séquenceur de plusieurs synthés en MIDI.

    Évidemment recommandée pour tous les beatmakers hip hop école boom-bap ou trap mais pas que, peut-être moins à l'aise sur la techno mais techniquement on peut vraiment en sortir n'importe quel style musical moderne. Et si on veut quand même utiliser ses VST avec ben y'a moyen en passant en mode surface de controle du logiciel sur ordi en quasi transparence, vraiment aucune limite ce joujou.
    Lire moins
  • athanasiusathanasius

    Personnal Music Computer

    Akai Professional MPC LivePublié le 05/03/21 à 17:51
    Je tiens à déposer cet avis, en hommage à cette machine qui m'a apporté tant de plaisir pendant ces dernières années. Je ne rentre pas dans les parties techniques, il s'agit d'un humble avis subjectif (je vais raconter ma vie, désolé) destiné peut-être à des musiciens qui se demanderaient si la Live pourrait leur convenir.

    Préambule : Avec un barbecue, on peut se faire plaisir en vacances ou dans le jardin, mais on ne peut pas préparer de plat en sauce. Dans une cuisine équipée, on peut aller loin en préparation culinaire, mais il est peu pratique d'allumer son barbec.

    J'ai donc possédé la MPC Live après avoir eu dans l'ordre la renaissance (sur laquelle j'ai débuté le beatmaking), p…
    Lire la suite
    Je tiens à déposer cet avis, en hommage à cette machine qui m'a apporté tant de plaisir pendant ces dernières années. Je ne rentre pas dans les parties techniques, il s'agit d'un humble avis subjectif (je vais raconter ma vie, désolé) destiné peut-être à des musiciens qui se demanderaient si la Live pourrait leur convenir.

    Préambule : Avec un barbecue, on peut se faire plaisir en vacances ou dans le jardin, mais on ne peut pas préparer de plat en sauce. Dans une cuisine équipée, on peut aller loin en préparation culinaire, mais il est peu pratique d'allumer son barbec.

    J'ai donc possédé la MPC Live après avoir eu dans l'ordre la renaissance (sur laquelle j'ai débuté le beatmaking), puis la touch.

    Je l'ai revendue il y a quelques semaines, mais cette fois sans intention de passer à un autre modèle de MPC ou autre machine similaire, même un upgrade.
    J'utilisais en parallèle un analog four et analog heat (que j'ai encore), plus quelques bricoles.

    Ce qui s'est passé, c'est que, pour différentes raisons, j'ai dû investir dans un nouveau laptop, assez puissant, que j'ai équipé d'un DAW en bonne et dûe forme, (Bitwig studio pour ne pas le nommer) et ça a été un déclic pour moi : presque immédiatement j'ai pu faire plus, plus vite, mieux.

    J'avoue que j'avais déjà tenté différents daw en plus du sot akaï pratique mais pas au niveau des concurrents sérieux du marché, et j'ai longtemps tourné autour du pot sans jamais vouloir renoncer au côté "hardware hype". Mais depuis quelques temps je commençais à me sentir vraiment limité pour créer ma musique, en restant courbé au dessus de cet écran de 11 pouces pour sortir une compo un peu vivante une fois enregistrés les motifs de mes beats avec ces somptueux pads (les automations... quelle galère...)

    Donc après avoir essayé de toutes les manières possibles d'intégrer la Live à mon nouveau setup, j'ai fini par me rendre à l'évidence, la MPC ne faisait plus qu'alourdir mon workflow, elle faisait double emploi.

    N'ayant plus l'utilité de ses fonctions d'arrangement et de mixage (non plus que du sampler bien plus évolué et rapide sur bitwig), j'ai tenté de la recycler en super contrôleur midi pour mes vst/Daw, mais ça ne collait pas ; synchro pas "tight", problèmes de latence, instabilité du routing, bridage en mode plugin... trop lent.

    Alors j'ai tenté un setup hardware avec l'analog four, uniquement dans une logique de construction de liveset/impro, mais les possibilités de jeu en live de la Live sont (très) limitées, contrairement à ce que son nom indique (ce dont j'avais déjà eu l'occasion de me rendre compte bien auparavant : pour du back tracking/mute track/next seq ok,et c'est déjà pas mal oui, mais sans plus)

    J'ai attendu avec un dernier espoir la sortie du drum synth. Il est arrivé, et après deux jours la MPC était en vente. Ce que j'ai perçu, c'est qu'on arrivait au bout des possibilités de l'instrument en termes de rapport capacités techniques/jouabilité : 12 commandes sur l'écran tactile avant d'arriver à la section effets, interface moche et mal disposée (pour moi), programmation trop lente...

    J'avais l'impression d'avoir entre les mains un ordinateur musical dédié à l'éléctronique, ayant accumulé avec les années dans une interface trop étroite (celle héritée des premières MPC + l'écran tactile pour contenir toutes ces nouvelles applications) une multiplicité de fonctions très intéressantes, mais rendant peu à peu le tout complètement roboratif en termes de workflow.


    En conclusion, j'ai adoré la MPC live : que d'heures passées à taper sur les pads, à entrer des beats, à sampler, triturer les Q-links, expérimenter, composer mes tracks, avec un plaisir immense que je ne renierais jamais, (sauf la navigation sur l'écran tactile qui est pratique mais vraiment pas inspirante). Et je lui serais toujours reconnaissant de m'avoir accompagné et servi de support dans l'acquisition progressive des bases nécessaires pour poursuivre mon chemin dans l'univers de la MAO, sans m'y perdre.

    Bye Bye MPC, tu resteras dans mon coeur :)
    Lire moins
  • jubjubjubjub

    Un énième avis rapide

    Akai Professional MPC LivePublié le 07/11/20 à 18:50
    Un avis rapide de ma part. Vu le nombre déjà écrit ici pas la peine d'écrire un pavé.

    Pour le prix d'occasion, c'est une très bonne machine. Elle fait a peu près tout.

    C'est plus qu'une MPC, c'est un daw allégé associé à une workstation, avec le principe de séquence et de pad akai. ( + un step sequenceur pour les habitués). Les effets sont de qualité. Les filtres aussi.les connections sont multiples excepté les sorties analogiques peu nombreuses.

    L'idée d'une machine full autonome sur batterie est très bien trouvée.

    Je vais parler de ce que je n'aime pas : :clin:

    - les pads sont salissants
    - les pads son raides de chez raides. Très durs. Bien qu'on puisse régler le touche…
    Lire la suite
    Un avis rapide de ma part. Vu le nombre déjà écrit ici pas la peine d'écrire un pavé.

    Pour le prix d'occasion, c'est une très bonne machine. Elle fait a peu près tout.

    C'est plus qu'une MPC, c'est un daw allégé associé à une workstation, avec le principe de séquence et de pad akai. ( + un step sequenceur pour les habitués). Les effets sont de qualité. Les filtres aussi.les connections sont multiples excepté les sorties analogiques peu nombreuses.

    L'idée d'une machine full autonome sur batterie est très bien trouvée.

    Je vais parler de ce que je n'aime pas : :clin:

    - les pads sont salissants
    - les pads son raides de chez raides. Très durs. Bien qu'on puisse régler le toucher, je n'arrive pas à trouver le bon réglage.
    ma mpc60 et 2000xl ont des pads plus mous et je gère beaucoup mieux la vélocité car mon doigt s'enfonce dedans.
    - Du coup je dois souvent rectifier la vélocité et la longeur d'appui dans la grille du sequencer. Avec la 60, c'est 9 fois sur 10 bien réalisé directement.
    - il y a parfois des "Clics" à l'attaque de certains samples à certains moments de la séquence.
    - c'est 90‰ du tactile, et celui-ci ne répond pas toujours bien.
    - le clavier est querty
    - je ne trouve pas le logiciel très intuitif.
    - quand on mute un track, les pads jouant dans ce track sont également mutés. Imaginez enregistrer un événement dans un track. Vous muter ensuite ce track pour essayer de jouer votre sample d'une autre façon. Et bien impossible, le sample est muté.
    -les potards son agréables mais s'activent au toucher et il m'arrive de les toucher voir froler par erreur.

    Pour le moment je préfère bosser sur la mpc60 mk2 ( full full options) . J'y prends plus de plaisir.

    Si non, c'est une belle machine qui vaut le prix d'une 2000xl en occasion donc à un prix respectable :8O:.
    Le marché du vintage est en pleine effervescence.
    D'ailleurs j'ai acquis une 2000xl full options et vendu la live :)
    Lire moins
  • SirJeffSirJeff

    She killed my DAW

    Akai Professional MPC LivePublié le 07/07/20 à 18:23
    Contexte
    Je compose généralement avec Ableton Live et j’ai possédé ou travaillé avec pas mal de sequenceur groovebox dans le but de me défaire de l’ordinateur. Toutes les groovebox m’ont laissé sur ma faim avec une capacité très rapide et ludique pour sortir une ou deux mesures mais toujours en me frustrant sur la conception d’un morceau complet. Le concept MPC de la vieille école me plaisait mais ne correspondait pas à ce que je cherche. Je compose essentiellement de l’electro et parfois du down tempo. Carrément réticent à une Mpc touch ou Maschine (standalone oblige) j’ai tenté l’expérience avec une MPC Live en faisant table rase de mon expérience MPC 500 et MPC 2000.
    Un peu d’appréhen…
    Lire la suite
    Contexte
    Je compose généralement avec Ableton Live et j’ai possédé ou travaillé avec pas mal de sequenceur groovebox dans le but de me défaire de l’ordinateur. Toutes les groovebox m’ont laissé sur ma faim avec une capacité très rapide et ludique pour sortir une ou deux mesures mais toujours en me frustrant sur la conception d’un morceau complet. Le concept MPC de la vieille école me plaisait mais ne correspondait pas à ce que je cherche. Je compose essentiellement de l’electro et parfois du down tempo. Carrément réticent à une Mpc touch ou Maschine (standalone oblige) j’ai tenté l’expérience avec une MPC Live en faisant table rase de mon expérience MPC 500 et MPC 2000.
    Un peu d’appréhension avec l’écran tactile car je ne souhaitais surtout pas d’une machine de type iPad...
    Utilisation
    Il est clair qu’Akai a en ligne de mire un public electro tout en conservant son ADN hip-hop.
    L’organisation de travail est extrêmement logique et chacun pourra adapter sa MPC est fonction de sa vision des choses.
    Les choses s’organisent ainsi:
    - Projet: contient l’ensemble de son projet, cela pourra être un morceau complet, un album, un set Live... au choix selon sa manière de travailler
    - Séquence: contient les pistes de notre projet ainsi que les informations liées, là aussi une séquence peut être utilisée comme un simple pattern, ou un morceau complet ou des blocs d’un morceau (seq1 intro, seq2 verse etc)
    - Track: chaque piste peut travailler de différentes manières en choisissant le type de programme par piste:
    - Prg drum= sauce MPC, 4*16 pads sur lesquels on assigne des samples (jusqu’à 4 par pad), des paramètres de synthèse (par pad), des effets (4 par pad). Pour des paramètres plus globaux il est aussi possible d’assigner 4 effets insert et 2 send/return à l’ensemble du programme. Là aussi vu les possibilités offertes par ce type de programme il est possible de créer un morceau sur une simple piste drum.
    - Prg key: imaginons un clavier de x octaves que l’on peut diviser en x zones (keygroup), ces zones peuvent se chevaucher ou non et peuvent contenir des samples et paramètres différents, une approche plus classique du sampler mais très efficace pour créer des nappes ou lead évolutifs
    - Prg plug-in: on y choisi un des trois synthétiseurs plug-in hébergé par notre MPC bien aimée, chaque synthétiseur dispose de ses propre effets et il est possible d’ajouter 4 effets insert et 2 send au niveau de la piste
    - Prg Track: mini Ableton live de 4 pistes en mode boucle, sympa pour faire des transitions lorsque l’on Jam.
    - Prg Midi: pour piloter des appareils externes: 2 in 2 out
    Les programmes de types mélodies (key, plug-in, midi) peuvent bénéficier d’une organisation des Pads basée sur une gamme ou chord, utile pour éviter les fausses notes quand on joue sans clavier.

    En plus de ces programmes dédiés à la composition nous bénéficions de 8 pistes audios stéréos, avec bien entendu, effet, possibilité de découpe, import export. Pas aussi pratique qu’une STAN cela reste suffisant pour préparer des Stems
    On sample de trois façons, depuis le sampleur, le looper, ou directement sur une des 8 pistes audios

    Beaucoup de critiques concernant le navigateur de fichier, je ne me sens pas concerné car mes samples sont organisés par dossiers et j’évite de me faire des bibliothèques interminables; j’aime sampler à la voler selon ce que je compose.
    La sauvegarde d’un projet créer un dossier qui contiendra tous les samples, excellent pour passer d’une MPC à une autre ou pour organiser ses sauvegardes, certes plus de place consommée mais nettement moins de frayeur qu’avec une machine Elecktron où l’on est perdu entre Pool, project, set etc...

    Cette MPC Live m’a séduit par son workflow et ses capacités, l’écran tactile ne s’accapare pas le processus de création, les pads et boutons ont toujours leur mot à dire afin de rester sur un réel instrument.
    Les menus sont tous très logiques, le toucher est excellent, pas de bouton en plastique dur et bruyant.
    Deux modes song, un orienté jam l’autre plus classique pour de l’arrangement. Une song contenant plusieurs séquences peut se faire exporter en une longue séquence, excellent pour retoucher finement les transitions avec des éléments chevauchant deux séquences initiales.
    C’est la seule machine qui a réussit à mettre mon MAc de côté pour tout le processus de création, nul n’est parfait on aura toujours des choses à redire mais j’y trouve mon compte et plus...
    J’ai commencé avec la version 2.7 et suis maintenant en 2.8, ce qui me permet d’être plus tolérant que les pionniers des premiers OS dont les carences étaient scandaleuses.

    Et le son???
    Et si on arrêtait de démonter tout ce qui sort en se gargarisant d’une sois disantes grandeur passée... Pour rappel une MPC 2000 dont certains encensent les qualités sonores était décriée à sa sortie... et à raison, si tu veux le son 2000 prends un S2000 à 60€ et c’est cher payé.
    Le son est très subjectif, quelque chose de métallo plastique devient culte 20 ans plus tard grâce à son sequenceur ... à chacun sa madeleine.
    Je ne remets pas en cause le fait que certains sampleurs cultes ont des grains sonores extraordinaires et je suis le premier à les vénérer (asrx pro, s950, mirage...), mais restons ouvert d’esprit et appréhendons les nouveautés avec des oreilles neuves sans se laisser influencer par nos souvenirs.
    La MPC Live sonne bien, un niveau de volume dans la moyenne supérieure. Les convertisseurs font leur travail d’une manière très neutre, ce qui pourra énerver les chasseurs de grain sonores. L’approche est différente là où une MPC 60 te met au parfum avec une retranscription directement typée, notre Live retranscrit une très bonne qualité et à nous de sculpter; honnêtement les outils et techniques ne manquent pas pour la faire sonner différemment.
    J’ai samplé des nappes organiques, des basses punchy, des sons distordus et des BAR énervés, elle encaisse à merveille.
    Ça et là des reproches sur le fait qu’elle sonne étriquée en sortie, oui ça m’est aussi arrivé, la faute à un workflow efficace qui fait avancer le processus créatif plus vite que la musique, ou plus vite que le pre-mix devrais-je dire. En effet lorsque je compose sur un Stan au fur et à mesure que j’ajoute des pistes, sons et effets je retouches instinctivement les volumes, balance et eq; sans parler d’un mix j’aère mon Main stéréo lorsque je compose alors qu’avec la MPC je reste plus brut. Ce phénomène m’arrive uniquement sur des projets lourds et se corrige facilement dès qu’on s’y affaire.
    Les effets sont partagés par deux éditeurs: AIR et Akai himself, AIR est orienté plus créatif alors qu’Akai vise plutôt le formalisme. Certaines Reverb valent vraiment la peine et d’une manière générale tous les effets sont exploitables, on est à des années lumières d’une carte eb16. Quand je compare avec les effets de mon ASRX Pro, oui je préfère la pâte Ensoniq, mea culpa mais comme dit précédemment à chacun san madeleine, mais chapeau tout de même à AIR et Akai.
    Les 3 plug-ins sonnent pas mal et ne sont pas ici pour faire de la figuration, nous pouvons exploiter certains patch, l’accès aux paramètres est aisé mais le design plug-in et les 4 Qlinks n’encouragent pas à la bidouille
    Les émulateurs MPC 60, MPC 3000 et SP1200 sont assignables comme des effets standards ou dans les paramètres globaux de la MPC. Selon les sons cela apporte un grain particulier que je ne peux pas comparer avec les versions originales mais pas de faute de goût ni de quoi sauter au plafond.

    Conclusion: pour le prix et avec les nouveaux OS on en a réellement pour son argent, ce n’est pas du tout un gadget et selon moi Akai mérite à nouveau son appellation « professionnelle ». Très bonne qualité sonore, un workflow créatif qui a sus s’adapter à d’autres styles de musiques sans pour autant oublier les beatmakers. Des connections à foison, une batterie, un écran tactile, lecteur hd sd, ports usb et ça fait aussi carte son... pour qui veut du vrai standalone voici une machine complète qui ne se contente pas de dire « je peux tout faire » mais qui permet vraiment de le faire dans de conditions acceptables même dans des domaines ou elle n’excelle pas ( pistes audios, looper).
    Le logiciel MPC permet de débrider un projet et faisant sauter la limite de 8 pistes audios et en utilisant les plug-ins de son ordi. Pas encore essayé car j ai mes templates dans Abelton pour finaliser, mais je pense tenter l’experience 100% MPC du hard au soft.
    Lire moins
  • vixeydouaudvixeydouaud

    Parfaite mais ....

    Akai Professional MPC LivePublié le 09/05/20 à 12:37
    J'utilise la MPC avec une Elektron A4 pour faire de la techno et autres styles

    Je ne vais pas réécrire les avis déjà émis, c'est une super machine, polyvalente, simple à prendre en main, très complète mais ...

    Il y a pour le moment un très gros soucis sur cette machine, c'est la CPU. Celle ci se remplit assez vite si vous utilisez pas mal d'effets, et, là arrive les soucis. Même si une piste avec effet est mute, son effet remplit tout de même le CPU, comme si il tournait encore, ce qui fait que au bout de 20 - 30 min de live (tout dépend bien entendu de comment vous utilisez les effets) la CPU va vite atteindre les 80% et commencer à vous taquiner quelque peu. La solution est de fai…
    Lire la suite
    J'utilise la MPC avec une Elektron A4 pour faire de la techno et autres styles

    Je ne vais pas réécrire les avis déjà émis, c'est une super machine, polyvalente, simple à prendre en main, très complète mais ...

    Il y a pour le moment un très gros soucis sur cette machine, c'est la CPU. Celle ci se remplit assez vite si vous utilisez pas mal d'effets, et, là arrive les soucis. Même si une piste avec effet est mute, son effet remplit tout de même le CPU, comme si il tournait encore, ce qui fait que au bout de 20 - 30 min de live (tout dépend bien entendu de comment vous utilisez les effets) la CPU va vite atteindre les 80% et commencer à vous taquiner quelque peu. La solution est de faire un double stop, sauf que, en plein live, une coupure son n'est pas très joli joli vous en conviendrez.

    Voilà ce fameux "mais ..." qui prive cette superbe machine de sa 5ème étoile

    J'espère que ce sera corriger dans une prochaine version de frimware, en attendant, commencez à chercher des endroits de live où le double stop ne sera pas trop brusque, afin de le faire en préventif, plutôt qu'en urgence quand ça commence à craquer et à glitcher

    Mention spéciale aussi à la mémoire des VST intégrés (seulement 8 presets, pas un de plus) mais en soit cette fonction est plus un bonus, il est évident que cette MPC ne fera pas autant qu'un ordinateur, et elle en fait déjà beaucoup !

    Malgré ça je recommande vivement cette machine ultra puissante, de mon avis personnel c'est le meilleur rapport qualité/possibilité/prix du marché
    Lire moins
  • mielmcmielmc

    Station Audio Numérique Portable

    Akai Professional MPC LivePublié le 03/05/20 à 18:46
    J'utilise la Mpc Live en amateur pour m'amuser et faire de la musique, principalement du Chiptune bien que j'essaye un peu tout. La bebette inspire à faire des découvertes.

    Bon le bouzin est un peu compliqué de prime abord, surtout si comme moi on a rarement touché à une STAN. Avec un peu de recherche sur internet on comprend vite les bases et comme la MPC ne sert qu'à faire de la musique, on est pas distrait et on se concentre sur ça.

    L'interface est touffue mais plutôt bien agencée et on peut essayer de bidouiller rapidement et à force on découvre des choses.

    Les samples et instruments fournis sont excellents et la bibliothèque fournie est assez conséquente pour débuter, en plus …
    Lire la suite
    J'utilise la Mpc Live en amateur pour m'amuser et faire de la musique, principalement du Chiptune bien que j'essaye un peu tout. La bebette inspire à faire des découvertes.

    Bon le bouzin est un peu compliqué de prime abord, surtout si comme moi on a rarement touché à une STAN. Avec un peu de recherche sur internet on comprend vite les bases et comme la MPC ne sert qu'à faire de la musique, on est pas distrait et on se concentre sur ça.

    L'interface est touffue mais plutôt bien agencée et on peut essayer de bidouiller rapidement et à force on découvre des choses.

    Les samples et instruments fournis sont excellents et la bibliothèque fournie est assez conséquente pour débuter, en plus avec l'autosampler on peut se créer des instruments de manière simple avec des VST gratuits ou des démos.

    J'avoue avoir été un peu rebuté au début par la complexité de l'appareil mais je ne regrette pas mon achat, je ne me suis jamais autant amusé avec un instrument.

    Niveau matériel c'est du sérieux, ça respire la solidité, c'est un superbe appareil, tout y est et fonctionne parfaitement. Cela fait 6 mois que je l'utilise 3-4 fois par semaine et je n'ai jamais eu de bug.

    A mon niveau, si j'avais des moins à formuler ce serait sur le looper qui aurait pu avoir plus d'options et l'éditeur de notes grille qui n'est pas trés précis.
    Lire moins
  • JazzBazzJazzBazz

    Pas uniquement pour HipHop et Dance

    Akai Professional MPC LivePublié le 14/08/19 à 10:48
    1 fichier audio
    J'utilise la MPC live pour faire des instrus HipHop, de l'électro, et aussi du jazz. Oui du jazz! La programmation des drums s'y prête bien, et j'enregistre Sax et piano sur les pistes audio.
    La MPC me sert principalement à créer rapidement et intuitivement. J'utilise beaucoup le sampler et l'enregistrement de pistes audio. Je ne l'ai pas utilisée sur scène.

    Les +

    - Le séquenceur MPC avec son note repeat, la possibilité de mapper un son sur 16 pads avec un seul bouton, etc.. C'est vraiment agréable de programmer des drums
    - Le sampler: on peut se créer des kits en faisant tout dans la MPC, c'est top.
    - Il y a un mode qui permet de jouer des accords et des gammes. C'est vraiment …
    Lire la suite
    J'utilise la MPC live pour faire des instrus HipHop, de l'électro, et aussi du jazz. Oui du jazz! La programmation des drums s'y prête bien, et j'enregistre Sax et piano sur les pistes audio.
    La MPC me sert principalement à créer rapidement et intuitivement. J'utilise beaucoup le sampler et l'enregistrement de pistes audio. Je ne l'ai pas utilisée sur scène.

    Les +

    - Le séquenceur MPC avec son note repeat, la possibilité de mapper un son sur 16 pads avec un seul bouton, etc.. C'est vraiment agréable de programmer des drums
    - Le sampler: on peut se créer des kits en faisant tout dans la MPC, c'est top.
    - Il y a un mode qui permet de jouer des accords et des gammes. C'est vraiment bien fourni et très pratique et inspirant.
    - Les pads: réactifs, super dynamique, super toucher
    - L'écran: beau, réactif, taille
    - Les trois synthés qui fonctionnent en standalone: très pratique et ça sonne, même si c'est pas comparable à des gros synthés software comme ceux de Native Instruments ou Arturia par ex.

    Les -

    - L'intégration avec une DAW et l'ordinateur en général: vraiment pas pratique. Je ne vos pas l'utilité du plugin MPC ,en tout cas dans mon workflow. En simple contrôleur MIDI la MPC n'est pas exceptionnelle (autant avoir un MPD32!). Un détail tout bête, si vous l'utilisez avec une DAW (Cubase, Ableton,..), les boutons de transport ne marchent pas..

    - Il faut savoir à l'avance la longueur de la séquence que l'on va jouer, car on
    n'enregistre que des boucles. Des fois on voudrait jouer, puis boucler là ou on veut après coup (comme dans Ableton par ex.), sans que l'enregistrement s'arrête après 2 mesures.

    - Le mixage: c'est un peu lourd de mixer un morceau avec la MPC live. Il y a trop de navigation pour aller chercher les niveaux et les effets des pistes. Je ne recommande pas de finaliser un projet sur la live. Une DAW sera plus efficace et visuelle.

    CONCLUSAGE:

    Super machine, très attachante, que je recommande pour tout ce qu'elle apporte de fun, créativité, inspiration. On peut vraiment sortir un morceau mixé, très abouti avec.
    Pour 700€ d'occaz ça fait un job assez impressionnant.

    En fonction de vos objectifs, considérant les possibilités, la qualité des effets, des synthés, l'ergonomie de la bête, je trouve que pour finaliser un projet et/ou accéder à la top/qualité de son et mixage, on sera plus à l'aise dans une DAW et avec des plugin VST.

    Have fun



    Lire moins
  • jimpqflyjimpqfly

    Popopopooooo !!!

    Akai Professional MPC LivePublié le 04/07/19 à 00:48
    Elle est top cette MPC. Je l'ai depuis la version firmware 2.3 donc je n'ai pas connu trop de bugs, et sérieusement Akai assure avec de nouvelles fonctionnalités gratuites et régulières ! Quel bonheur de bidouiller avec !

    Je ne suis pas un pro, loin de là, et je l'utilise en compo pure, avec le séquenceur intégré, l'arpégiateur (un peu limite pour le moment, mais je suis certain qu'ils vont l'améliorer), les samples qu'on trouve partout, et alors mention spéciale aux 3 synthés virtuels livrés : de la balle !!!! Les effets sont monstrueux et très nombreux.

    L'ergonomie est honnêtement un coup à prendre, ça n'est pas SUPER intuitif, mais une fois qu'on a pigé c'est le paradis, on peut fa…
    Lire la suite
    Elle est top cette MPC. Je l'ai depuis la version firmware 2.3 donc je n'ai pas connu trop de bugs, et sérieusement Akai assure avec de nouvelles fonctionnalités gratuites et régulières ! Quel bonheur de bidouiller avec !

    Je ne suis pas un pro, loin de là, et je l'utilise en compo pure, avec le séquenceur intégré, l'arpégiateur (un peu limite pour le moment, mais je suis certain qu'ils vont l'améliorer), les samples qu'on trouve partout, et alors mention spéciale aux 3 synthés virtuels livrés : de la balle !!!! Les effets sont monstrueux et très nombreux.

    L'ergonomie est honnêtement un coup à prendre, ça n'est pas SUPER intuitif, mais une fois qu'on a pigé c'est le paradis, on peut faire un morceau complet en 20 ou 30 minutes. Transposer, décaler, changer les niveaux, le pan, etc... Tout est tactile, rapide...

    Et je pense ne l'utiliser qu'à 15 ou 20% de ses capacités... Quel engin pour 700 balles d'occasion !
    Lire moins
  • RohaRoha

    Super machine qui évolue avec le temps

    Akai Professional MPC LivePublié le 16/11/18 à 23:59
    Très stable dans mon DAW Studio One et MPC2, et connexion nickel chrome avec le MPK Mini et MPK49
    SSD SD clé usb3.
    Commande et mapping efficace mais demande a regardé quelque tutoriel.
    Les pads, les touches et les Qlink sont précis.
    Bien pour le transport.
    Et les mise à jour sont régulières et apporte des améliorations surtout avec la 2.3.
    Un peut cher tout de même.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.