Crumar BIT One
+

Crumar BIT One

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

BIT One, Clavier synthétiseur analogique de la marque Crumar.


5 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces

Fiche technique Crumar BIT One

  • Fabricant : Crumar
  • Modèle : BIT One
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs analogiques
  • Fiche créée le : 09/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1984.
Caractéristiques :
  • Clavier : 61 touches, vélocité.
  • Type de Synthèse : Soustractive.
  • Polyphonie : 6 voix.
  • Nombre de Générateurs : 2 DCO.
  • LFO : 2.
  • Enveloppes : 2 ADSR.
  • Filtres : PB.
  • Sons : 64 prog.
  • Split : Oui (1 point).
  • Affichage : Chiffres leds.
  • Portamento : Non.
  • Effets : Non.
  • Sorties Audio : 2 (Upper ou Lower).
  • Stockage Externe: Cassette.
  • Séquenceur : Non.
Remarques :
  • De très beaux sons épais.
  • Ne pas confondre avec le BIT 01 qui est l'expandeur du BIT 99.

Source : Crumar

»

Avis utilisateurs Crumar BIT One

Note moyenne :3.6( 3.6/5 sur 5 avis )
 2 avis40 %
 1 avis20 %
 1 avis20 %
 1 avis20 %
Dark Boubou16/01/2020

L'avis de Dark Boubou"Sacrément bon!"

Crumar BIT One
Avant de commencer cet avis, quelques précisions sur les modèles:
1984: le BIT ONE, les 250 premiers exemplaires avec des SSM2044 (Octave Voyetra Eight, PPG Wave 2.2, Emulator I, Kawai K3, Kawai SX-240, Korg Mono/Poly, Korg Polysix...), puis remplacés par des CEM3328
1985: le BIT 99: absolument identique au BIT ONE rev.2, mais avec une implémentation MIDI étendue. Dérivé sous format rack sous le nom de BIT 01
On parle donc du BIT o.n.e!

La façade est 100% métal, chouette sérigraphie, des ptites LEDS dans le coin ça fait très retour vers le futur :bravo:
Le synthé est étroit et plus profond que la moyenne, les molettes sont placées sur le capot, ce qui n’empêche cependant pas leur utilisation pendant le jeu.
Le clavier est très léger, je l'aime bien comme ça, d'autres le détesteront.
A peine mieux qu'un DK80, plus léger encore qu'un DX7!
Le mien n'a pas trop jauni, la vélocité est correcte.

La machine est lourde, les boutons sont costauds, c'est bien foutu.
Pour l'ergonomie beh c'est sûr c'est pas du Prophet, mais ça reste respectable tout de même!
On aurait peut-être préféré un knob pour le data ajust, comme sur un AX-80 ou un Kawai K3.
Il faut être un peu patient pour l'éditage des sons quoi!

Pour ce qui est des interfaces:
Du bon vieux TAPE, ça fait son job.
Le MIDI est archi primaire, en gros on a changement de programme, note on/off et la vélocité. Peut être les molettes mais je suis même pas sûr.
Le sysex ne se limite donc qu'à deux paramètres, c'est dommage!
Sur un si gros capot tout plat on aurait pu poser tranquillement un contrôleur à la BCR2000.

Ce sont des problèmes corrigés avec le BIT99/01!

Je commence la partie son avec le plus important:

- Les filtres:
J'ai la version rev.1, avec les fameux SSM2044, et WOA!
C'est du délire, j'ai jamais eu un synthé aussi fat que ça.
Les brass sont super profondes, la réso sur les pads ou les leads coule comme de l'eau à la fraise.
Il est tellement chaud, rond, gras, harmonieux.
Il n'est pas du tout agressif et se marie facilement avec les autres machines.

- Les oscillos:
Alors il est écrit nulle part d'où le son est généré, je me suis donc penché sur les schematics.
Il me semble que c'est le CPU (Intel 8031) qui contrôle les formes d'ondes, dans un circuit de DCO.
A vérifier, je ferrai quelques tests à l'oscillo pour voir ce qu'il en est physiquement!
Dans les notes les plus basses on entend un léger aliazing mais couvert par le filtre aisément.
C'est possiblement dû au fait que les formes d'onde sont générées avec des calculs en 8 bits, ou peut-être de part la méthode de division de fréquences. Je sais pas!
A noter qu'on peut superposer les trois formes d'ondes, ce qui est fort chouette!

- Les enveloppes:
Les attaques ne sont pas toujours régulières, il arrive que le tranchant disparaît (C'est chaud pour les basses dans ce cas)
Un coup de comp derrière en vrai c'est niquel!
J'ai fait quelques enregistrements avec, il a une bonne dynamique et de la patate.
Il me semble que l'on peut router l'EG vers les DCOs (Fréquence)

- LFOs:
On nombre de deux, légèrement différents.
Ils peuvent moduler le filtre, les DCOs, ou le PW.
A noter qu'on peut moduler la vitesse des LFOs avec la vélocité, un peu gadget mais original.
Rien à redire, ils sont stables et font leur job!

Il est temps de conclure cet avis!
Esthétique, construction et ergonomie: 9/10
Son: 10/10 (10/10 les filtres, 9/10 les oscillos, 8/10 les enveloppes, 10/10 les LFOs)

Note finale: 9/10 parce que le MIDI est un peu nul quoi :oops2:
On aurait voulu une véritable gestion du Sysex, pas un bail pondu à l'arrache parce que Sequential, Roland et Yamaha s'étaient déjà lancés y a un an :D

Une chose que je regrette dessus: l’absence de modulation inter-DCO, comme sur un Prophet.
La synchro permet d'étendre considérablement la palette sonore, sans on se retrouve avec une gamme de sons standard (Mais dinguement fat!)

Certains le comparent au Juno 60/106.
Beh jsuis pas d'accord, ce sont deux machines différentes.
Elles ont certes le même registre, mais la signature du Crumar est plus proche d'un Jupiter 8 que de celle inimitable des Juno.
Moi je suis plus team BIT ONE :-D

On en voit à plus de 1000€ parce que la analo mania tout ça là...
C'est super élevé pour une machine de cette époque entre nous, la cote a été multiplié par 4 en 2 ans... Comparé aux autres prix (Elevés!) des autres machines, ça se justifie.
Mais perso le mien je l'ai payé la moitié, et j'aurai pas mis plus!
A savoir que le SSM2044 est considéré comme le meilleur filtre en chip, à choisir entre la version CEM et la version SSM foncez sur les 2044.

On termine comme toujours avec une vidéo faite maison:

»
Gil .Gil20/04/2017

L'avis de Gil .Gil"Un coeur tendre dans une grosse boite bien lourde"

Crumar BIT One
Je ne reviendrai pas sur les specs.

Je l'utilise pour un style de musique techno / minimal.

Il s'agit d'un synthe analog a l'ancienne dont je trouve qu'aucun synthe moderne ne parvient a reproduire la profondeur. Ceci étant surement dû aux nouveaux procédés de fabrication et normes (p. ex plus d'utilisation de plomb, etc)

Ce n'est clairement pas le plus fonctionnelle des synthés, je préfère avoir des potards pour trouver le son.

Cependant, ce synthé a une âme comme les synthés de sa génération et l'on peut faire des choses incroyable avec. Notamment créer des sons sortis d'une autre planète ou encore la vibration typique d'une 303 mais a sa sauce.

Il est lourd et encombrant mais je ne le vendrai sûrement jamais.

Il vaut 10 minilogue (je sais de quoi je parle, je l'ai eu un temps).
»
zecross13/02/2017

L'avis de zecross"Bien et pas bien!"

Crumar BIT One
On parle ici du Bit One, c'est un clavier. Ne pas confondre avec Bit 01 qui est la version expandeur du Bit 99.
Il y a eu deux versions: les premiers (+/-) 250 modèles du Bit One ont pour filtre des SSM 2044, les suivants ont des CEM 3328 *.

Le Bit One est noir avec le schéma bloc et les paramètres sérigraphiés sur la capot. Il est assez étroit, les molettes de modulation et de pitch sont situées l'un au-dessus de l'autre et au-dessus du clavier, pas très ergonomique! Il y a 62 mémoires (pourquoi 62 et pas 64? Mystère!)

C'est un synthétiseur polyphonique à 6 voies possédant une architecture simple:
2 DCO, 1 VCF, 1 VCA, 2 LFO, 2 ENV par voies.
Le Bit One a deux DCO à 3 formes d'onde (dent de scie, triangle et carré de largeur variable), mais malheureusement si la largeur d'impulsion peut-être programmée, elle ne peut pas être modulée par un LFO (dommage) mais bien par la vélocité (cool!). On peut cumuler les trois formes d'onde en même temps, ça élargit le domaine de sonorités disponibles, comme sur un Jupiter 6, c'est bien!
Il y a deux enveloppes, une pour le contrôle du filtre, l'autre pour le contrôle du volume. Elles sont à quatre segments (ADSR). L'attaque ainsi que l'influence (amount) de chaque enveloppe peuvent être modulées par la vélocité du clavier.
Il y a deux LFO totalement indépendants à 3 formes d'onde: triangle, carré et dent de scie (montante pour LFO 1 et descendante pour LFO 2). Ils peuvent être assignés aux DCO, au VCF, et au VCA.
Pour la programmation: il faut taper le numéro du paramètre à éditer puis changer sa valeur via les touches up/down, comme sur la plupart des synthés de l'époque (Matrix 6, DW-8000, JX-8P). Pas compliqué mais pas très rapide.
Le clavier de cinq octaves est dynamique (la sensibilité est réglable) mais sans aftertouch. Ce clavier est une horreur: plus mou que du beurre au soleil (le mien, en tous cas). Même les Casiotempi qu'on vendait à l'époque chez Carrefour avaient un clavier plus correct, c'est dire...
Le MIDI est vraiment basique, omni on par défaut et le seul moyen d'en sortir est d'envoyer le CC adéquat. Pas très pratique sur scène...
On peut splitter le clavier (trois voies de chaque côté) ou passer en mode double (deux sonorités pour trois voies). Chaque son a son propre volume et peut sortir sur des sorties indépendantes.
Ce synthé est construit comme un tank: lourd, solide et tout en métal.
La pile mémoire (une CR2032, très facilement remplaçable heureusement) se vidait en +/- 12 mois! Ce qui est étonnamment rapide par rapport aux concurrents (DX7, Juno 106) de l'époque dont la pile tenait environ dix ans...

J'ai eu un des premiers (00198 et pourtant avec des CEM!?!) et il sonnait très petit, très fin et pas riche du tout pour un deux oscillateurs. Même un Juno 60 sans sub et sans chorus sonnait plus gros.Je n'ai jamais eu l'occasion d'en entendre un autre pour faire la comparaison. Il pouvait néanmoins sortir des sonorités intéressantes à la PPG et des lead bien tranchants mais pas de grosses nappes. Je ne l'ai gardé que deux ans.

Si c'était à refaire je prendrais son frère, le Bit 99, plus gras et plus complet au niveau MIDI.


* source: The A-Z of Synthesizer, Peter Forrest
»
Be le Baron12/02/2017

L'avis de Be le Baron"Une bonne affaire"

Crumar BIT One
Si vous connaissez la structure de ce synthé cela devient amusant. Il peut être splitté en 2 synthés de 3 notes de polyphonie avec une basse à gauche sensible à la vélocité et des chœurs à droite pour des accords à 3 notes.
C'est en fait un double synthé analogique commandable en digital dont l'implémentation midi est très simplifiée et dont l'édition n'est pas intuitive mais simple grâce à la sérigraphie présente sur la coque.
On obtient des supers sons de basses, de brass, des cloches très année 80.
La gestion de la stéréo est vraiment spéciale car si les sons sont différents en mode split c'est un double mono mais si identique en mode dual alors on obtient des effets stéréo.
Le filtre dispose d'une résonance simple le tout contrôlable par les Lfos.
Le mieux c'est quand même d'écouter les démos. Il est par exemple difficile de faire une nappe riche à la Roland.
C'est un synthé sous estimé mais avec une palette sonore très limitée. Le claviériste de la chanteuse Sandra l'utilisait et c'est vraiment représentatif des sons que l'on obtient.
Je n'aime vraiment pas le bruit des touches mais bon pour l'époque..
Je l'ai revendu pour acheter un Korg Triton et aujourd'hui je regrette..
»

Images Crumar BIT One

  • Crumar BIT One
  • Crumar BIT One
  • Crumar BIT One
  • Crumar BIT One

Vidéos Crumar BIT One

Manuels et autres fichiers Crumar BIT One

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : bit one, bitone, bit 1

Forums Crumar BIT One

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.