Pulsar Audio Mu
+

Mu, Compresseur logiciel de la marque Pulsar Audio.

Neuf à partir de 149 € Prix moyen : 149 €
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Commentaires sur le test : Test du compresseur logiciel Pulsar Audio Mu

 
AuteursMessages

Will Zégal

offline
Will Zégal
61902 posts au compteur
Will Zégal

Score contributif : 6 148Cet utilisateur possède un compte compos

41 Posté le 29/10/2019 à 11:14:38
Perso, je dirais que si sur un test en double aveugle, on n'est pas capable de différencier le hardware du software, autant prendre du soft.
On pourra toujours investir plus tard dans le hard si, notre oreille se développant, on se met alors à percevoir la différence.
Mais si on ne la perçoit pas, il y a de grandes chances pour que l'investissement dans du hardware ne soit pas pertinent vu qu'il y a sans doute d'innombrables points par lesquels on peut améliorer nos mix avant que l'éventuelle différence ne joue de façon significative.

Après, il est vrai que travailler avec du meilleur matos contribue à s'améliorer et à affiner son oreille. Mais là, on parle de rapports d'investissements de 1 à 50. Avec les 5400 € de différence de prix, il y a 2-3 autres petites choses qu'on peut acheter pour progresser (monitoring, micros, leçons...). Sans compter qu'il n'y a pas que la question d'argent : entre un plugin qu'on insère sur autant de pistes ou bus qu'on veut et qu'on retrouvera en l'état en rouvrant son projet et un unique hardware qui nécessite une double conversion AN/NA et de mémoriser les réglages si on doit retoucher le projet, il y a aussi un monde d'ergonomie.
Même si le hardware apporte aussi une autre ergonomie pour ce qui est des réglages.

Fmarine

offline
Fmarine
4218 posts au compteur
Membre d'honneur

Score contributif : 456

42 Posté le 29/10/2019 à 11:45:23
C'est juste Will. Oui, la facilité de process des plug-in est un véritable atout. Multiplication d'instances possible, sauvegarde dans la session .. travailler en hardware implique une problématique de process différente.
Encore une fois, chacun dispose d'exigences et de moyens et/ou priorité d'investissement différents. Pulsar Audio a développé un plug-in qui permet au + grand nombre cette approche de la compression de type "variable MU" et tant mieux.

Analogie : par exemple, je travaille tous les jours avec la version logicielle du LA2A de chez Waves : pas la meilleure émulation plug-in de l'original hardware que je n'ai pas au studio, mais je pense désormais assez bien maitriser ce Waves pour me satisfaire de ce qu'il m'offre pour mes problématique de mix quotidien : même si le comportement du plug-in est bien différent de l'original que je préfère, ça me permet de garder un process rapide et efficace dans la STAN, multiplication d'instances sur plusieurs pistes, recall instantané des projets et de (j'espère) bien travailler avec … pour mes applications de mix quotidiens, il est donc vraiment préférable que je bosse sur le plug-in et ça me va très bien. Je connais plutôt bien l'orignal, mais n'en n'ai pas le besoin car pas adapté à mes séances que je dois multiplié chaque jour.

Connaitre et maitriser ses outils !!! :)
Reparlons du PULSAR AUDIO MU !!! :bravo:

Caca In -> Caca Out

rroland

offline
rroland
24668 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 254

43 Posté le 30/10/2019 à 14:50:37
J'ai réalisé quelques tests que je vais mettre en ligne sous peu.

Cela demande un temps dingue parce que tous les réglages de l'un à l'autre ne peuvent pas être copiés tels quels. En gardant donc seuil, attaque et relâchement identiques, il faut trouver la position de l'input et de l'output. L'input pour lire la même compression sur le Vu et l'output pour obtenir le même niveau de sortie.

Comme je l'ai écrit plus haut, ce sont des outils qu'il faut utiliser de manières différentes, parce que copier a peu de sens (sans parler du temps qu'il faut pour y arriver. Chaque outil est intéressant en lui-même.
Je confirme ce que j'ai déjà signalé plus haut : on retrouve avec le plug la couleur sonore de l'original, ce qui est en soi une jolie performance.

Fmarine

offline
Fmarine
4218 posts au compteur
Membre d'honneur

Score contributif : 456

44 Posté le 30/10/2019 à 15:15:01
Citation :
rroland : parce que copier a peu de sens (sans parler du temps qu'il faut pour y arriver

Oui oui oui : le mieux est d'essayer de tirer le maximum d'un outil … la comparaison ABX même si utile est moins révélatrice.

Caca In -> Caca Out

rroland

offline
rroland
24668 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 254

45 Posté le 30/10/2019 à 15:49:44
Absolument ! J'ai traité différents extraits : parfois les réglages du plug que je tente de reproduire sur le hardware, parfois les réglages du hardware que je tente de reproduire sur le plug. Cela demande beaucoup de temps.
Alors que si on part de rien, que cela soit avec le plug ou avec le hardware, on obtient rapidement un son exploitable

Nantho Valentine

offline
Nantho Valentine
3831 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 60

46 Posté le 30/10/2019 à 15:55:48
Hors sujet :
C'est le lourd fardeau des testeurs, tu le sais bien Copain ;)

rroland

offline
rroland
24668 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 254

47 Posté le 30/10/2019 à 19:56:36
Hors sujet :
Oui, je sais, je réalise des test pour le magazine depuis plus de 15 ans, mais on ne me demande pas de fournir du son :mdr: Ca va, j'en vois le bout : en principe j'exporte cela vendredi matin, les Afiens pourront lire et écouter pour le week end

[ Dernière édition du message le 30/10/2019 à 22:00:39 ]

rroland

offline
rroland
24668 posts au compteur
Modérateur thématique

Score contributif : 3 254

48 Posté le 01/11/2019 à 15:09:37
Voici mon retour de comparaison du « Pulsar Audio Mu » avec un vrai Manley Vari-Mu. Ce dernier date d’une douzaine d’années, parfaitement entretenu, et réglé régulièrement. C’est une machine fiable : aucune panne à signaler sauf l’usure des lampes, qu’il faut changer de temps à autre.

Il existe quatre grandes familles de compresseur : les VCA (comme le celèbre SSL et ses multiples clones), les compresseurs optiques (type LA-2A), les FET (avec le célèbre 1176) et les Vari-Mu, comme le Sta Level ou le Manley Vari-Mu. Ces compresseurs sont réputés pour leur excellent effet « glue » : ils « lient la sauce », et leur caractère chaleureux. Le Pulsar Audio Mu s’inspire donc du grand classique américain.

Tant qu’à tester j’ai réactivé une version d’essai Manley Vari-Mu de chez UAD, histoire de comparer les deux plug in entre eux, en plus de la vraie machine.

J’ai utilisé trois extraits audio disponibles dans le lien ci-dessous. Les fichiers sont passés par la machine et les plug, sans aucun autre traitement. https://we.tl/t-WCGDvYBF5E

Sur le plan ergonomique, on connaît les avantages d’une vraie machine. Le Manley Vari-Mu est exemplaire sur ce point : il y a de la place même pour les gros doigts, les commandes sont d’excellente qualité et très agréables : cela respire la qualité. Après quelques heures d’utilisation, on peut même chauffer une pizza sur le couvercle, alors que les boutons restent frais. Les deux plug in sont en retrait sur ce plan (l’ergonomie, pas les pizzas), et le Pulsar s’en tire mieux que l’UAD, qui est vraiment petit et plus compliqué à ajuster.

Premier extrait (Room34 V1) : j’ai d’abord traité via le plug in. Autant le dire de suite : impossible de reproduire tous les réglages du plug Pulsar sur la machine ou inversement, ce qui rend la comparaison compliquée. Si on copie input, output ou threshold, on obtient des niveaux de sortie et un son totalement différents. Les commandes de l’UAD sont un peu plus proches de l’original, sans jamais être identiques.

La méthode suivante a été utilisée : en copiant les réglages d’attaque et de relâchement, jouer avec input et threshold pour obtenir une compression identique au Vu-mètre, et ajuster l’output pour obtenir des niveaux de sortie RMS aussi proches que possible. Ensuite, les fichiers traités sont mesurés via l’analyseur de niveaux TC Electronic LM2n. On peut constater des niveaux extrêmement proches : PLR identiques et « program loudness » à 0,3 LUFS de différence. A gauche le Manley, à droite le Pulsar :

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/pulsar-audio-mu-2784450.jpg



Pour info, voici les réglages sur le Pulsar, l’UAD et la vraie bécane. Pas grand-chose à voir au niveau des réglages, si ce n’est que les Vu indiquent tous le même niveau de compression, et que l’analyseur rend des résultats très proches. Le fitre passe-haut est activé sur les trois configurations. Le Pulsar est le seul à pouvoir choisir la fréquence du filtre, je l’ai copié sur l’original (100Hz).

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/pulsar-audio-mu-2784447.jpg


J’ai aussi fait l’inverse (Room34 V2) : d’abord traité le fichier audio avec des réglages qui semblaient valables sur le Manley Vari Mu, et ensuite on essaie de reproduire la même chose avec les plug in. A nouveau, les réglages ne correspondent pas, hormis les attaques et relâchements.

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/pulsar-audio-mu-2784458.jpg


Le troisième extrait « Down » a été traité via le plug in Pulsar, puis recréé sur l’UAD et le Manley. J’ai laissé également le mix à disposition. Sur le plan sonore, il faut écouter le bas où le Manley semble plus intéressant, en « pompant » comme on l’attend pour ce style, avec un côté un peu « boueux ». Le Pulsar semble plus précis, mais aussi sonne un peu plus clair, avec moins d’effet « glue ». L’UAD semble encore plus fade : on y retrouve très peu le caractère de l’original.

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/pulsar-audio-mu-2784462.jpg

Enfin, pour le dernier extrait « Rise and shine », le traitement s’est fait d’abord sur le Manley Vari-Mu, en mode « limiter ». Il ne s’agit pas du tout d’un limiter « brickwall », et la particularité du Manley est que plus on descend le seuil, plus la courbe de compression s’adoucit (on passe d’un mode « hard knee » quand le seuil est haut à du soft knee quand le seuil est bas).
Ici j’ai utilisé la machine de manière à obtenir environ 1 db de compression sur les caisses claires du début. Ensuite, ajustement des plugs pour obtenir le même résultat.

https://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/pulsar-audio-mu-2784470.jpg


Il me semble que c’est sur cet extrait que la différence sonore est la plus marquée. Le Manley rend très bien l’effet « glue », avec une sensation « 3 D » et ce côté excitant, vivant, avec un sub plaisant.
Le Pulsar semble un rien plus terne, et aussi plus propre, mais on perd un peu de 3D et de sub. L’UAD sonne assez creux sur cet extrait : on peut se concentrer sur le bas du spectre pour entendre que c’est celui qui sonne le moins bien des trois. Ici, je trouve que le Manley sent bon la foufoune, quand les plug sentent plus le déo. L’UAD est très décevant sur ce plan.

Difficile de tirer des conclusions. Un Manley Vari-Mu coûte aujourd’hui 4 500€ (et 1 000 € de plus en version « mastering »), alors que le Pulsar est vendu 99€, et la possibilité de le tester gratuitement durant un mois (ce qui permet de se rendre compte de toutes les possibilités). Le plug in UAD se vend 299€. Entre les deux plug in, le choix est vite fait : le Pulsar est moins cher, ne nécessite pas de carte DSP, et offre plus de possibilités. Toutefois, j’ai connu quelques « plantages » avec le Pulsar : il semble actif mais ne l’est pas. Il faut alors le retirer, plus l’insérer à nouveau. L’UAD ne plante jamais (et c’est d’ailleurs vrai pour tous leur plugs).

Le Manley est magique dans le sens où l’on peut quasi faire n’importe quels réglages, cela sonne rarement mal, il y a un côté « magique » sur cette bécane : pas besoin de presets, parce que la machine sonne toujours bien, ou presque.

Le Pulsar propose des tas de fonctionnalités qui n’existent pas sur l’original, que je n’ai donc pas évoquées jusqu’ici : mode M+S, compression parallèle, avec dosage wet/dry, side-chain interne ou externe, filtre passe-haut réglable, égalisation dynamique (deux égaliseurs pouvant travailler séparément ou simultanément). Ou encore la possibilité d'avancer ou de retarder le signal du sidechain. Ceci permet de contrôler parfaitement les transitoires, en laissant le compresseur commencer à réagir avant qu'ils ne surviennent, même après qu'ils se produisent, ouvrant toutes sortes d'utilisations créatives. Lire à ce sujet l’excellent test de Nantho ici : https://fr.audiofanzine.com/compresseur-logiciel/pulsar-audio/mu/editorial/tests/test-du-compresseur-logiciel-pulsar-audio-mu.html

Le Pulsar Mu est intéressant par lui-même, sans besoin de le comparer à quoi que ce soit. Avant tout : il sonne bien et offre de larges possibilités, et il possède en plus le parfum de l’original, à un prix défiant toute concurrence. Un excellent plug in, selon moi.

[ Dernière édition du message le 01/11/2019 à 15:25:57 ]

Fmarine

offline
Fmarine
4218 posts au compteur
Membre d'honneur

Score contributif : 456

49 Posté le 01/11/2019 à 15:42:30
Merci Rroland ! je reconnais bien avec ton test les sensations que j'ai eu en comparant le PULSAR et le MANLEY lors du mien (pas le plug-in UAD que je n'ai pas). Suis complètement d'accord avec toi sur le PULSAR qui est un bon plug-in, donne un peu le parfum de l'original sent toutefois l'égaler sur la plan traitement et son : il faut l'utiliser pour ses qualités propres (et ses fonctions supplémentaires qui sont un atout également) et ne pas chercher à remplacer la version hardware (royale et magique presque tout le temps).

Caca In -> Caca Out

Coramel

offline
Coramel
2532 posts au compteur
Squatteur d'AF

Score contributif : 40

50 Posté le 01/11/2019 à 16:23:30
Merci pour cet avis très complet et interessant Rroland :bravo:
Pulsar Audio :fleche: avez vous en projet un changement dans le type de protection ? Ou est ce que ce n'est pas prévu du tout?
Revenir en haut de la page