Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Casio CZ-101
Photos
1/172

Casio CZ-101

Clavier synthétiseur numérique de la marque Casio appartenant à la série CZ.

5 avis

Annonces Casio CZ-101

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

test

Images

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 3.6/5 sur 5 avis )
3 avis
60 %
2 avis
40 %
Donner un avis
Rapport qualité/prix :

"Polyphonique démocratique"

Casio CZ-101Publié le 30/07/20 à 00:26
Mon premier polyphonique acheté car à mémoire, midi, et multitimbral pour compléter mon cs01 II.
Ses points forts pour l'époque:
- la versatilité, peut sonner digital façon DX ou "analo" en utilisant finement le DCW, le désacordage des "lignes" et le ring modulateur.
- les enveloppes 8 pas qui permettent des effet type delay, reverbe en jouant sur les temps de descente et de montée et en diminuant les niveaux progressivement
- l'enveloppe de pitch qui peut créer un léger désaccordage façon analo qui "drifte", des glissandos à la Xénakis (pour les amateurs du contemporain expérimental), des attaques avec du "pick" façon guitare, une vibration de lèvre façon trompette( ecoutez le preset......
Lire la suite
Mon premier polyphonique acheté car à mémoire, midi, et multitimbral pour compléter mon cs01 II.
Ses points forts pour l'époque:
- la versatilité, peut sonner digital façon DX ou "analo" en utilisant finement le DCW, le désacordage des "lignes" et le ring modulateur.
- les enveloppes 8 pas qui permettent des effet type delay, reverbe en jouant sur les temps de descente et de montée et en diminuant les niveaux progressivement
- l'enveloppe de pitch qui peut créer un léger désaccordage façon analo qui "drifte", des glissandos à la Xénakis (pour les amateurs du contemporain expérimental), des attaques avec du "pick" façon guitare, une vibration de lèvre façon trompette( ecoutez le preset d'usine qui utilise ce réglage) , un click d'orgue électrique ou encore une attaque franche pour un xylophone
- les 16 mémoires utilisateur ( pour l'époque et pour le prix)
- la polyphonie et la possibilité de jouer 4 sons différents en utilisant le midi

Les points "légèrement*" agaçants :

- le clavier grince, le fait qu'il soit mini ne me dérange pas, surtout qu'à l'époque je jouais également sur un CS01 II et un yamaha ps400**
- la mémoire limitée et le prix de la cartouche externe, problème toujours d'actualité les occasions faisant l'objet d'une spéculation honteuse ( comme tout ce qui est soit-disant vintage..) et les clones à base de cartes SD n'étant pas données non plus...
- La polyphonie limitée en mode deux lignes si vous ne possédez que ce seul synthé.

Pour conclure je dirais qu'il me sert toujours et que lorsque je prendrai le temps de le combiner avec le virtual CZ de plugin boutique je pourrais sauvegarder mes sons et les echangers.
Pour ceux qui veulent retrouver ce type de sons sans connaître les affres de la maintenance d'un vieux coucou sur côté à l'occasion pour cause de mode vintage je conseile virtual CZ.
Pour les accros du hardware ne pas dépasser 100€ ou viser un CZ1, un 5000 ou un 3000 en dessous de 500€, pour les chanceux qui tomberaient dessus le VZ1 me semble être la meilleur option de la gamme (maxi 600€).
Si c'est plus cher prennez un VA récent type Nord lead A1, ou 2x d'occasion c'est intéressant, versatile , multitimbral, multi sorties, LFos synchro au tempo, etc...

Notes:
* dans le contexte de 1986, maintenant ce sont de gros défauts mais pour le clavier j'utilise mon korg ds8, ce qui me fait re-découvrir la puissance de la synthèse PhaseDistortion.
** que j'utilise toujours car je reste attaché à leurs sons spécifiques


Musicalement, The AirKraft .
Lire moins
»

"Différent des autres à l'époque mais pouvais trouver sa place ..."

Casio CZ-101Publié le 10/05/19 à 00:40
Je dirais que c'est un synthétiseur pseudo-analogique et numérique à la fois. Il trouve sa place pour tout type de musique et si on si intéresse de plus près on peux faire des choses très intéressantes avec. Il m'arrive de l'utiliser à des fins de recherche plus que d'exploitation direct. Une fois que j'ai trouvé ce que cherche avec je l’échantillonne de façon à pouvoir retravailler le sons avec le sampler et les effets.
Coté sons c'est de la distorsion de phases, et çà sonne entre la FM 4 op de Yamaha et le sons typique des Alpha Juno. L'édition comme tout ce qui est sorti à l'époque reste assez contraignante ( absence de potentiomètre, touches de fonction... ) mais cependant un mode......
Lire la suite
Je dirais que c'est un synthétiseur pseudo-analogique et numérique à la fois. Il trouve sa place pour tout type de musique et si on si intéresse de plus près on peux faire des choses très intéressantes avec. Il m'arrive de l'utiliser à des fins de recherche plus que d'exploitation direct. Une fois que j'ai trouvé ce que cherche avec je l’échantillonne de façon à pouvoir retravailler le sons avec le sampler et les effets.
Coté sons c'est de la distorsion de phases, et çà sonne entre la FM 4 op de Yamaha et le sons typique des Alpha Juno. L'édition comme tout ce qui est sorti à l'époque reste assez contraignante ( absence de potentiomètre, touches de fonction... ) mais cependant un mode "bypass" permettant de comparer les modifs effectuer avec le son original. Très pratique.
Ce que j’apprécie le moins, est le clavier mini-touche. On reconnait le son d'orgue modulé dans le solo sur le titre " Hurts to be in love " de Gino Vanelli.
Lire moins
»

"le son est fun, mais ..."

Casio CZ-101Publié le 29/03/17 à 07:18
ah, Casio;
d'office, les zicos ont eu des à priori, jouet, plastique, calculatrice, ...
bon, pourtant, le son assurait !
et assure surement encore.

le CZ101 a un mini clavier, ce qui a du le desservir encore plus que ses grands frères. pourtant, ce sont de vrais synthés, avec une synthèse à mi chemin entre les DX froids et compliqués et les analogiques, un peu simples (tirez pas, je schématise).

le mien a servi surtout au studio, pour enrichir les compos, les petits sons percussifs étaient son rôle principal, mais on en sortait des gros sweep bien lourds aussi.
cela me faisait toujours rire de faire via midi cracher un énorme sweep au CZ101 ou un gros son de basse et de regarder les......
Lire la suite
ah, Casio;
d'office, les zicos ont eu des à priori, jouet, plastique, calculatrice, ...
bon, pourtant, le son assurait !
et assure surement encore.

le CZ101 a un mini clavier, ce qui a du le desservir encore plus que ses grands frères. pourtant, ce sont de vrais synthés, avec une synthèse à mi chemin entre les DX froids et compliqués et les analogiques, un peu simples (tirez pas, je schématise).

le mien a servi surtout au studio, pour enrichir les compos, les petits sons percussifs étaient son rôle principal, mais on en sortait des gros sweep bien lourds aussi.
cela me faisait toujours rire de faire via midi cracher un énorme sweep au CZ101 ou un gros son de basse et de regarder les potes s'émerveiller devant le JX-8P qui bien sur n'avait pas sorti un son ....

l'édition était plus simple que sur ce Jx là d'ailleurs !
bien plus sympa, avec une logique physique, matérialisée par les boutons regroupé par poste (enveloppes,..). bien sur les données se entrent avec peu de boutons mais c'est déjà plus simple que le Jx suscité ;D
en 2017, on peut le chercher, mais à vil prix.
comme beaucoup de vieux synthés, il risque la mort clinique, donc pas d'achat a des côtes démesurées.
restons réalistes.
très bon synthés que les CZ mais anciens tout de même.
Lire moins
»

Casio CZ-101Publié le 21/01/06 à 13:56
On ne va pas rappeler les caractéristiques , voir la présentation et les avis précédents . C'est un mini synthé (par la taille) qui peut s'alimenter sur secteur ou sur piles (pour la rando et le camping !) , lesquelles piles sont indispensables à la sauvegarde des sons en mémoire . Un autre truc aussi pour la scène : il peut se porter en bandoulière comme une gratte ou certains claviers de commande . Pour exhibitionnistes seulement ...Personnellement je le considère plus comme un expandeur sur lequel on aurait greffé un clavier rudimentaire et par ailleurs très bruyant , une vraie machine à écrire ! L'extension mémoire en cartouche (maintenant introuvable ou presque) est quasi......
Lire la suite
On ne va pas rappeler les caractéristiques , voir la présentation et les avis précédents . C'est un mini synthé (par la taille) qui peut s'alimenter sur secteur ou sur piles (pour la rando et le camping !) , lesquelles piles sont indispensables à la sauvegarde des sons en mémoire . Un autre truc aussi pour la scène : il peut se porter en bandoulière comme une gratte ou certains claviers de commande . Pour exhibitionnistes seulement ...Personnellement je le considère plus comme un expandeur sur lequel on aurait greffé un clavier rudimentaire et par ailleurs très bruyant , une vraie machine à écrire ! L'extension mémoire en cartouche (maintenant introuvable ou presque) est quasi indispensable pour une utilisation "live" .

UTILISATION

L'édition des sons est très simple pour du numérique pur , et il était vendu avec une documentation très bien faite , très pédagogique,y compris sur le principe physique utilisé , avec des tas d'exemples de sons "de base" . Le mode de synthèse utilisé n'est pas la FM chère à Yamaha , les résultats sont nettement plus prévisibles . Il existe aussi , bien que ce ne soit pas une absolue nécessité , des éditeurs-banques de son sur ordinateur . Surtout utile comme stockage pour vos trouvailles sonores .

SONORITÉS

Les sons ... C'est toujours très subjectif . Comme d'habitude et chez pratiquement tous les fabricants y compris les plus réputés , les sons d'usine sont plutôt mauvais à un ou 2 près .
Par contre si on fait l'effort de s'y mettre cette petite chose en plastique est capable de produire un tas de sons très variés et souvent impressionnants , les enveloppes plus complexes que les traditionnels "ADSR" n'y sont pas pour rien . Rajoutez-y la modulation en anneau et le mode "dual" (hélas on passe de 8 à 4 notes de polyphonie) , un jeu de 8 formes d'onde bien pensées , voilà la recette . Pas de vélocité ni d'after touch , encore moins d'effets incorporés , sortie mono : ce truc là a plus de 20 ans d'âge ! A propos d'effets il y a assez de segments sur l'enveloppe pour faire une sorte de "delay" très potable , et en mode "dual" la superposition de 2 sons permet de simuler un chorus . Curieusement les sons obtenus sont plus proches des derniers analogiques que des DX7 , DX 11 et autres .

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis 1991 , acheté d'occase pour quelques billets de 100 F, et je l'utilise toujours avec plaisir . C'était mon premier synthé ...Question fiablilté , au niveau mécanique il faut être soigneux (100% plastique , petites touches assez fragiles) . Au niveau électronique je l'ai réparé une fois , heureusement les composants utilisés sont des références archi courantes sauf un ou 2 de fabrication Casio et donc introuvables . Il faut faire attention aux piles : trop vieilles elles peuvent couler et répandre dedans un jus corrosif et conducteur peu apprécié de l'électronique !
Complètement dépassé techniquement , il est encore très intéressant musicalement , notamment pour de bonnes grosses basses ou certaines nappes , ou encore en mode mono qui permet des sons énormes en empilant tous les oscillateurs , filtres et VCA sur la même note .
Lire moins
»

Extraits audio

  • 00:0001:12
  • 00:0000:33
  • 00:0009:06

Fiche technique

  • Fabricant : Casio
  • Modèle : CZ-101
  • Série : CZ
  • Catégorie : Claviers synthétiseurs numériques
  • Fiche créée le : 08/04/2004
Commercialisation :
  • A partir de 1984.
Caractéristiques :
  • Clavier : 49 mini-touches.
  • Type de Synthèse : Distorsion de phase.
  • Formes d'Ondes : Impulsion, dent de scie descendante, carré, sinusoïde double, impulsion en dent de scie + 3 types de résonance.
  • Polyphonie : 8 (4 en mode Double) voix.
  • Multitimbralité : 4 voix.
  • Nombre de Générateurs : 2 DCO.
  • LFO : 1 (Triangle, dents de scie ascendante et descendante, carré) --> avec retard.
  • Enveloppes : : 3 (pour hauteur, amplitude et distorsion de phases), 8 segments (1 pente et 1 niveau par segment; 116 paramètres différents).
  • Filtres : DCW (un DCW est un DCF contrôlant uniquement la distortion appliquée à la forme d'onde provenant du LFO).
  • Sons : 16 presets + 16 prog.
  • Combis : Non.
  • Split : Non.
  • Affichage : Ecran LCD (2 x 8 car.).
  • Portamento : Oui.
  • Effets : Non.
  • Sorties Audio : Mono.
  • Stockage Externe: Cartouche RAM (16 sons).
  • Séquenceur : Non.
  • Poids : 3 kg.
  • Dimensions : 67 x 21 x 7 (LxPxH en cm).
Autres Caractéristiques :
  • Molette de pitch bend et de modulation.
  • Modulateur en anneau.
  • Un générateur de bruit non réglable.
  • Key follow.
Remarques :
  • Le premier CZ s'est vendu à plus de 100 000 exemplaires. Il a beaucoup mieux marché aux Etats-Unis qu'en Europe.
  • CZ signifie "Cosmo Synthesizer".

Source : Casio

Distribué par casiofrance

»

Manuels et autres fichiers

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : cz 101, cz101

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.