PreSonus Eris E3.5
+
PreSonus Eris E3.5

Eris E3.5, Enceinte de monitoring active de la marque PreSonus appartenant à la série Eris.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer

Comparatif des enceintes de monitoring 3 pouces à 100 €

pédago T’as pas 100 balles ? C’est pour acheter des enceintes
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Voilà, les quatre enceintes ont été testées et il est temps pour nous de synthétiser notre pensée et de conclure.

Afin de résumer les quatre articles précédents, nous allons découper cette conclusion en cinq chapitres, abordant chacun un aspect des enceintes.

Finition et accessoires

Mackie CR3 : MackieCR3Front

Lors du déballage, une paire d’enceintes nous a particulièrement plu, et c’est la Mackie CR3. Le conditionnement est de qualité, le look de l’enceinte très réussi, la qualité des finitions irréprochable et c’est surtout la seule à proposer des petits pads d’isolation acoustique en mousse, qui ne feront peut-être pas de miracles, mais qui ont au moins le mérite d’être là.

L'Eris s’en sort aussi pas trop mal, avec un look que l’on connait bien, plutôt passe-partout, mais de bon goût. La M-Audio fait quant à elle un peu plus cheap, c’est peut-être dû au plastique brillant utilisé autour du tweeter qui a tendance à marquer très rapidement, attention aux traces de doigts et aux rayures, même s’il n’y a rien de dramatique.

La seule qui nous a finalement un peu déçus est l'Alesis qui se place clairement un cran en dessous au niveau de la finition, avec des arêtes pas très nettes, et quelques soucis d’homogénéité sur certains plastiques. Le constructeur s’est moins bien appliqué que les autres à ce niveau-là.

La taille, ça compte un peu quand même

M-Audio AV32 : MAudioAV32Front

Si la taille et le poids ne sont pas des éléments cruciaux quand on achète des enceintes de monitoring qui ne bougeront jamais du studio, la musique est toute autre quand on parle d’enceintes de trois pouces à 100 € qui pourront être choisies pour une question de budget, mais aussi d’encombrement, certaines ne demandant qu’à être trimballées de train en train et de port en port.

Au jeu de la finesse et de la légèreté, c’est la M-Audio AV32 qui gagne avec des mensurations de 19 cm x 13 cm x 15.6 cm pour un poids de 2,55 kg (la paire), suivie de près par l'Alesis Elevate 3 mkII (127 x 163 x 190 mm pour 2,9 kg). Les PreSonus et Mackie sont quant à elles plus imposantes (141 x 162 x 210 mm pour l'Eris 3.5) et/ou beaucoup plus lourdes (4,1 kg pour la Mackie !). Si on prend en compte les autres paramètres et que l’encombrement est votre facteur déterminant, la M-Audio AV32 nous semble être le choix le plus approprié.

Prises et boutons

Des enceintes, ce sont des boites souvent remplies de plein de choses, comme des haut-parleurs, des filtres, des potards, des switchs… On ne reviendra pas sur la conception maître/esclave des quatre modèles qui semble obligatoire pour proposer une paire d’enceintes à ce prix, ni même sur les quelques éléments pratiques qu’elles semblent toutes proposer (sortie casque et potard de volume/on/off à l’avant), mais sur les différences qui nous permettrons de les départager.

PreSonus Eris E3.5 : PresonusEris35Front

Du côté des filtres, l’affaire va être vite pliée vu que la PreSonus est la seule à en proposer. On pourra ainsi régler les basses et hautes fréquences à son goût, ce qui est d’autant plus le bienvenu que les Eris 3.5 ont tendance à offrir un peu plus d’aigus qu’il n’en faut. Pour les autres modèles, il faudra s’accommoder du rendu sonore offert à la sortie du carton…

Concernant la connectique, deux modèles sortent du lot, la Mackie CR3 et la PreSonus Eris 3.5, car elles proposent, en plus de l’entrée auxiliaire mini-jack à l’avant et des entrées RCA à l’arrière, une paire d’entrées symétriques en Jack TRS, ce qui permettra de les relier de manière optimisée à du matériel plus « pro » et moins « multimédia ». Un bon gros point pour elles, donc. Carton rouge en revanche pour l'Alesis qui a cru bon sucrer l’entrée auxiliaire à l’avant, pourtant bien pratique pour brancher le smartphone de votre ami(e) qui a quelque chose de trop cool à vous faire écouter, là maintenant, tout de suite.

Un deuxième carton rouge est attribué cette fois-ci à la Mackie CR3 qui a la mauvaise idée de proposer un câble d’alimentation non détachable, contrairement à ses petites copines. Si un jour ce dernier venait à lâcher, il faudra obligatoirement passer par la case SAV si les enceintes sont encore garanties, ou par la case tournevis si vous en avez les compétences, ou par la case poubelle si le coût de la réparation dépasse le coût du rachat… Vraiment dommage.

On terminera sur un point positif concernant la Mackie, qui est la seule à proposer un switch permettant de choisir le côté de l’enceinte « maître ». Vous pourrez donc choisir d’avoir le potard de volume à droite ou à gauche sur votre bureau. Les ambidextres s’en fichent, mais les autres non.

Du bon son dans les oreilles

Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIFront

Vient le dernier chapitre avant de conclure, et peut-être le plus important : l’écoute comparative. Trois des quatre modèles testés se sont distingués à nos oreilles de manière différente. La seule qui n’a pas réussi à tirer son épingle du jeu reste l'Alesis Elevate mkII, largement en dessous de ses concurrentes à tous les niveaux et à qui nous attribuons logiquement la 4e place. Nous donnerons la médaille de bronze à la Mackie qui ne démérite pas, mais qui a moins d’arguments à faire valoir dans un contexte de mixage que les M-Audio et PreSonus. Sa tendance à creuser le mix la destine plus à une utilisation récréative (écoute de musique informelle, pratique d’un instrument) qu’à une utilisation en home-studio. Pour la première place, il nous a été impossible de départager la PreSonus et la M-Audio, cette dernière offrant finalement le rendu le plus linéaire, et la première ayant l’écoute la plus polyvalente grâce à ses deux filtres situés aux extrémités du spectre.

And the winner is…

Le podium attribué lors de l’écoute restera le podium final, car en toute logique, c’est le rendu sonore qui a guidé notre choix et qui guidera certainement le vôtre. Chaque lecteur pourra départager les deux premières enceintes suivant ses critères. Votre budget est ultra limité, l’encombrement est un facteur déterminant et la linéarité est ce que vous recherchez le plus dans une paire d’enceintes ? Portez votre choix sur la M-Audio AV32. Vous aimez avoir un peu de contrôle sur le rendu sonore de vos enceintes suivant la situation, vous avez besoin d’une connectique un peu plus sérieuse et le look des Eris vous plait ? Alors faites-vous plaisir et choisissez la PreSonus. En attendant d’arrêter définitivement votre choix, vous pouvez toujours aller relire nos quatre tests (PreSonus Eris 3.5, M-Audio AV32, Mackie CR3, Alesis Elevate 3 mkII) et aller taper la discute dans les forums. Bon achat et bonne musique à vous !

  • PreSonus Eris E3.5 : PresonusEris35Front
  • PreSonus Eris E3.5 : PresonusEris35Back
  • M-Audio AV32 : MAudioAV32Front
  • M-Audio AV32 : MAudioAV32Back
  • Mackie CR3 : MackieCR3Front
  • Mackie CR3 : Mackie CR3Back
  • Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIFront
  • Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIBack
  • Alesis Elevate 3 MKII : Alesis(black)MAudio(red)Mackie(green)Presonus(blue)

 

← Article précédent dans la série :
Test comparatif des Alesis Elevate 3 mkII
Réagir à cet article
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail