Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Alesis Elevate 3 MKII
Photos
1/8

Test Alesis Elevate 3 MKII

Enceinte de monitoring active de la marque Alesis appartenant à la série Elevate

Écrire un avis ou Demander un avis
comparatif
11 réactions
Alesis dans le gravier
4/10
Partager cet article

La dernière référence du comparatif des enceintes de trois pouces à 100 € à passer sous la loupe d’Audiofanzine est l'Alesis Elevate 3 mkII, qui se distingue des trois autres modèles mais pas toujours pour les bonnes raisons.

Accéder à un autre article de la série...

Si la Mackie CR3 nous avait fait très forte impres­sion lors du débal­lage, nous sommes beau­coup plus réser­vés à ce sujet concer­nant l’Ele­vate 3 mkII. Pas que le look soit raté, il est même plutôt réussi si l’on recherche un modèle un peu passe-partout, mais la qualité d’as­sem­blage nous a semblé un peu approxi­ma­tive, avec des arêtes pas toujours bien régu­lières et des surfaces hété­ro­gènes au niveau de la textu­re… Bref, tout ça ne respire pas la qualité. On aurait pu consi­dé­rer qu’à ce prix-là, on ne peut pas tout avoir, mais les trois autres réfé­rences testées précé­dem­ment prouvent le contraire. L’Ele­vate a néan­moins un point posi­tif : elle est compacte (127 × 163 × 190 mm) et plutôt légère (2,9 kg), même si elle n’égale pas la M-Audio de ce point de vue.

Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIFront

À l’avant, on remarque que l’Ele­vate ne propose pas, contrai­re­ment à ses concur­rentes, d’en­trée auxi­liaire. Dommage, ce genre de connec­teur est pratique pour bran­cher rapi­de­ment un smart­phone. On retrouve quand même la sortie casque et le potard de volume/switch de mise sous tension, présents aussi sur les trois autres enceintes testées.

À l’ar­rière, point d’en­trées symé­triques (seule­ment du RCA), mais une sortie stéréo en mini-jack pouvant servir à relayer le signal entrant à une console de mixage, un enre­gis­treur ou encore une autre paire d’en­ceintes ampli­fiées. Nous doutons de l’uti­lité d’une telle sortie en pratique, et on aurait person­nel­le­ment préféré une entrée auxi­liaire à l’avant…

Le câble reliant les deux enceintes est diffé­rent ici aussi, c’est un modèle type mini-jack/mini-jack au lieu du câble de deux conduc­teurs dénu­dés des autres réfé­rences. L’avan­tage c’est que c’est plus simple à bran­cher et que l’on ne peut pas inver­ser la pola­rité, mais si vous n’êtes pas dalto­nien vous devriez, a priori, vous en sortir aussi avec les PreSo­nus, M-Audio et Mackie. Enfin, Alesis ne fait pas l’er­reur de Mackie en four­nis­sant un câble d’ali­men­ta­tion déta­chable et propose même un switch inti­tulé « bass boost » que nous ne manque­rons pas d’es­sayer lors de l’écoute. À l’in­té­rieur de la bête, on retrouve un boomer de trois pouces et un twee­ter d’un pouce de type dôme de soie, alimen­tés par deux amplis de 10 W (un par canal).

Écoute

Passons main­te­nant au cœur de l’ar­ticle, à savoir l’écoute compa­ra­tive avec la PreSo­nus Eris 3.5 et la M-Audio AV32. Le compte-rendu est cette fois-ci diffé­rent des trois précé­dents, notre système d’écoute nous permet­tant de ne compa­rer confor­ta­ble­ment que trois paires d’en­ceintes à la fois, nous avons décidé de reti­rer la Mackie CR3 afin de la rempla­cer par l’Ele­vate 3 mkII. Nous avons donc comparé l’Ale­sis aux meilleures !

Nous avons utilisé une Apollo 8 d’Uni­ver­sal Audio qui permet de passer rapi­de­ment d’une paire d’en­ceintes à une autre et des fichiers non compres­sés que nous connais­sons bien pour les avoir utili­sés sur de nombreux tests d’en­ceintes passés. Nous avons placé les enceintes sur pied en nous arran­geant pour avoir la même distance entre les enceintes gauches et les enceintes droites sur chaque modèle afin de ne pas faus­ser la largeur stéréo.

Johnny Cash – Hurt

Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIBack

Ayant déjà testé les Eris 3.5 et AV32 précé­dem­ment face aux Mackie CR3, nous allons ici plus nous pencher sur le cas des Elevate MKII D’Ale­sis, en prenant les PreSo­nus et M-Audio comme réfé­rence.

Sur l’in­tro­duc­tion avec la guitare acous­tique Martin, les Elevate tranchent tout de suite avec les deux autres enceintes en propo­sant un rendu beau­coup plus limité dans le bas, une emphase dans les bas-médiums assez peu natu­relle (500 Hz – 1 kHz), un creux impor­tant dans le haut-médium (3–5 kHz) et une brillance exacer­bée dans les aigus à partir de 6 kHz. La guitare donne l’im­pres­sion d’avoir une toute petite caisse, un peu à la manière d’une Baby Taylor. On sent que l’en­ceinte essaie de compen­ser un manque dans le bas du spectre en mettant en avant le bas-médium, mais ça a tendance en embour­ber le mix final. Quand la voix arrive, on constate que, même par rapport aux pour­tant brillantes PreSo­nus, les Alesis ont des aigus très déve­lop­pés et que la voix a un rendu assez creux, à l’op­posé des M-Audio, qui demeurent plus centrées sur les moyennes fréquences. Ce n’est pas avec ce morceau que les Alesis vont nous convaincre.

Michael Jack­son – Libe­rian Girl

L’in­tro­duc­tion avec l’am­biance et les nappes permettent d’en­tendre parfai­te­ment la réponse en fréquences des Alesis qui ont un haut de spectre très déve­loppé, même face aux Eris, à partir de 6 kHz. Quand la basse et la grosse caisse arrivent, les Alesis font vrai­ment pâle figure par rapport aux deux autres concur­rentes. Le bas du spectre coupe vrai­ment très haut, vers 150 Hz (avec le bass boost acti­vé…), alors que les deux autres peuvent parve­nir à 80 Hz sans trop de problèmes. La diffé­rence est vrai­ment énorme quand on passe d’une paire à une autre. Pour le reste du spectre, on fait les mêmes consta­ta­tions que sur la chan­son précé­dente, à savoir des bas-médiums qui embourbent le mix, un gros creux dans le haut-médium et beau­coup d’ai­gus et d’air dans le mix qui a tendance à désin­car­ner les voix.

Gorillaz – Feel Good Inc.

Évidem­ment, ce n’est pas avec cette chan­son que les Alesis vont briller… Le bas de la chan­son est complè­te­ment raboté, et il manque beau­coup d’in­for­ma­tions. Le passage avec la voix et l’ef­fet radio est assez inté­res­sant, car la courbe de réponse en fréquences de l’en­ceinte atté­nue complè­te­ment l’ef­fet. Il est compliqué de trou­ver des quali­tés aux Elevate mkII qui possèdent trop de limites dans le bas du spectre et une réponse en fréquences beau­coup trop acci­den­tée pour être fiable en utili­sa­tion home-studio.

Alesis Elevate 3 MKII : Alesis(black)MAudio(red)Mackie(green)Presonus(blue)
Alesis Elevate 3 MKII (noir) vs M-Audio AV32 (rouge) vs Mackie CR3 (vert) PreSo­nus Eris 3.5 (bleu)

Conclu­sion

Vous l’au­rez compris, l’Ele­vate est la lanterne rouge de notre compa­ra­tif des enceintes de moni­to­ring de trois­pouces à 100 €. Si les trois autres réfé­rences arrivent à se démarquer avec chacune des quali­tés bien spéci­fiques, il est diffi­cile de trou­ver des réels argu­ments en faveur de l’en­ceinte Alesis, mis à part peut-être le type de connexion entre les deux enceintes et leur format plutôt compact, mais le bilan reste bien maigre… Étant donné que l’on trouve mieux ailleurs pour le même prix, nous vous conseillons plutôt de relire nos trois articles précé­dents afin d’ar­rê­ter votre choix.

  • Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIFront
  • Alesis Elevate 3 MKII : AlesisElevate3mkIIBack
  • Alesis Elevate 3 MKII : Alesis(black)MAudio(red)Mackie(green)Presonus(blue)

 

← Article précédent dans la série :
Une enceinte un peu verte ?
Article suivant dans la série :
T’as pas 100 balles ? C’est pour acheter des enceintes →
4/10
Points forts
  • Compactes
  • Sortie stéréo à l’arrière, pour les trois que ça intéresse
  • Mise sous tension à l’avant via le potard de volume
  • Le câble entre les deux enceintes plus simple à brancher
Points faibles
  • Très limitée dans le bas du spectre
  • Aigus trop en avant
  • Pas d’entrée auxiliaire à l’avant
  • Construction qui laisse à désirer
  • Pas d’entrée symétrique
  • Bass boost anecdotique et pas d’autres filtres
Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.