Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 4/5 sur 3 avis )
1 avis
33 %
1 avis
33 %
1 avis
33 %
Donner un avis
Cible : Utilisateurs avertis Rapport qualité/prix : Correct
Avis des utilisateurs
  • Gray FoxGray Fox

    Très bon synthétiseur à l'interface déroutante au début

    Roland Jupiter-XPublié le 30/11/20 à 11:26
    J'utilise le Jupiter X en studio. La finition est impeccable, le chassis tout en métal très solide, qualité perçue au top. Il est assez imposant, mais du coup on est à l'aise avec la répartition des commandes et le clavier est très agréable à jouer.

    En matière de son c'est une question de goût, personnellement j'adore les sons Roland. Les presets d'usine sont globalement très bon. J'ai rarement été inspiré par les presets d'usine en générale mais là je suis agréablement surpris, en peu de réglages on obtient vite satisfaction (encore une fois, question de goût). Il y a de la profondeur, de l'espace, c'est clair, précis , mais tout de même chaleureux.

    En terme d'édition et de traitem…
    Lire la suite
    J'utilise le Jupiter X en studio. La finition est impeccable, le chassis tout en métal très solide, qualité perçue au top. Il est assez imposant, mais du coup on est à l'aise avec la répartition des commandes et le clavier est très agréable à jouer.

    En matière de son c'est une question de goût, personnellement j'adore les sons Roland. Les presets d'usine sont globalement très bon. J'ai rarement été inspiré par les presets d'usine en générale mais là je suis agréablement surpris, en peu de réglages on obtient vite satisfaction (encore une fois, question de goût). Il y a de la profondeur, de l'espace, c'est clair, précis , mais tout de même chaleureux.

    En terme d'édition et de traitement c'est plus compliqué qu'il n'y parait au regard de l'interface. Il faut comprendre que le Jupiter X émule fidèlement les modèles originaux des Juno-106, SH-101,Jupiter-8 etc. et que par conséquent tous les boutons présents en façades ne sont pas forcément utilisables. Par exemple impossible d'activer quatre oscillateurs avec le modèle du Jupiter 8 puisque l'original n'en a que deux. On pourrait reprocher cette approche un peu "rétrogradante" mais elle est en fait logique. On peut créer des presets à partir de zéro, mais dans la limite de ce qu'est capable de faire le modèle originale. Par contre dès que l'on s'amuse à faire du layering de plusieurs sons, alors là c'est la grosse claque. On se rend compte de la puissance et du potentiel de la machine. C'est très gratifiant.
    La section d'effet est bien avec des réglages de base en accès direct sur la façade. Si l'on souhaite pousser plus loin l'édition des paramètres tels que le type de reverb, sa durée, son low pass etc. il faut passer par le menu.

    Au final j'apprécie énormément la qualité du son et je prends beaucoup de plaisir à jouer sur cette belle machine. Le clavier est super confortable, la multi-timbralité (ou layering) ouvre des possibilités énormes en terme de sound design sans trop se prendre la tête, et avoir tous ces modèles vintage de Roland sous la main dans une seule et même boîte c'est économiquement imbattable. Je n'ai pas parlerai pas des modèles de boîtes à rythme 707, 808 etc. car je ne m'en sers pas mais ils sont là aussi.

    Au niveau des défauts, je trouve l'ergonomie à contre-pied de ce qu'il se fait aujourd'hui. Il faut un bout de temps avant de se sentir à l'aise dans la gestion des "parts", "tones", et "scenes". Heureusement des tutos sont disponibles sur Youtube.

    D'autre part je ne comprends pas que Roland n'ait pas proposé un modèle de synthétiseur spécifique au Jupiter X qui permettent d'utiliser toutes les commandes en façade. On a potentiellement la possibilité de contrôler quatre oscillateurs et deux enveloppes en même temps, mais non. C'est très frustrant. Le service client me répond "oui mais vous pouvez superposer deux modèles de Jupiter 8 pour faire un son à quatre oscillateurs". Certes, mais ça ne reste qu'un moyen détourné.

    J'ai tenté d'utiliser le séquenceur intégré mais c'est une vraie usine à gaz. Du coup je ne m'en sers pas pour le moment.

    Malgré ces défauts je ne regrette pas mon achat. Si comme moi ne souhaitez pas acheter un Juno 106 originale hors de prix qu'il va falloir entretenir, et que le digitale ne vous dérange pas (franchement le débat n'a plus lieu d'être de nos jours) alors foncez. Et je ne parle même pas de Jupiter 8 totalement inaccessible.

    Le Jupiter X ne remplacera peut-être pas vos synthés analogiques (quoique...), mais il sera assurément un excellent complément.

    PS: Nous sommes le 05/01/2020 et j’ai depuis utilisé un peu le step-sequencer avec les TR-707, 808 etc. Ca sonne bien, par contre j’ignore encore s’il on peut faire de l’edit par step à la manière des trigs Elektron. Difficile de programmer les steps en se repérant sur la rangée de bouton « Part Select » « Part On » car on a du mal à voir quand une led est pleinement allumé ou juste à moitié. Avec de la pratique je pense que ça peut clairement faire le job.
    Lire moins
  • DjpugDjpug

    Italo Disco Yéyé pour les Lynx !

    Roland Jupiter-XPublié le 09/10/20 à 06:21
    Bonjour amis musiciens ou prétendus comme moi d’ailleurs :)
    Ayant vendu un peu à regret mon Kyra trop cosmique pour moi et mon style musical, étant plus fan de Dave ou de Petula Clark que de Vangelis j’ai décidé après avoir vu et revue les vidéos du Jupiter X de l’acheter et de manger des pâtes pendant trois mois et voilà mon humble avis.
    2445 euros il est pas donné le vaisseau amiral de Roland et j’espère en avoir pour mon blé car pour ce prix là on a le monstrueux Montage de Yamaha mais voilà à 50 balais on soupire en pensant Juno 60 ou Jupiter 8 et le montage c’est plus Année 2020 c’est pour ça que je l’ai vendu.....
    Comme à mon habitude je laisse aux Geek les avis techniques pour v…
    Lire la suite
    Bonjour amis musiciens ou prétendus comme moi d’ailleurs :)
    Ayant vendu un peu à regret mon Kyra trop cosmique pour moi et mon style musical, étant plus fan de Dave ou de Petula Clark que de Vangelis j’ai décidé après avoir vu et revue les vidéos du Jupiter X de l’acheter et de manger des pâtes pendant trois mois et voilà mon humble avis.
    2445 euros il est pas donné le vaisseau amiral de Roland et j’espère en avoir pour mon blé car pour ce prix là on a le monstrueux Montage de Yamaha mais voilà à 50 balais on soupire en pensant Juno 60 ou Jupiter 8 et le montage c’est plus Année 2020 c’est pour ça que je l’ai vendu.....
    Comme à mon habitude je laisse aux Geek les avis techniques pour vous livrer mon ressenti après avoir passé quelques heures sur le monstre.
    Car c’est un monstre !
    A l'arrivée Du carton je pensais qu’on me livrait un matelas mais je fût rassuré en voyant le logo Roland sur le carton .
    Je pensais pas en voyant les photos et vidéos qu’il était si imposant du coup j’ai dû racheter un stand plus costaud et remanier tout mon set up .
    Le bouton marche Arrêt est un peu chip mais il fait le job pour le moment mais pas pour longtemps...
    Le Jupiter s’allume comme un arbre de Noël sauf le tout petit écran au rabais à côté de l’immense afficheur façon horloge digitale des années 80 ...
    C’est quoi ce truc rabougris ou sont compactés mille et unes informations .
    Pas de logiciel pour pouvoir faire du sound design il va falloir se contenter du mini affichage par rapport au montage et son magnifique pavé tactile ça change beaucoup.
    Pour un vieux schnock comme moi c’est dur dur de lire les infos faut prévoir un rendez-vous chez Afflelou, surtout qu’en plus il est décalé.
    Roland a du se boire une bouteille de JB en faisant le design de ce clavier car un million d’info Dans un timbre poste et un numéro de scène dans un afficheur de la taille de ma pantoufle c’est pas vraiment logique surtout qu’il y a énormément de place .
    Bon bref après deux trois bug la bête s’est Mise à rugir .
    Les scènes d’usine sont jetés pêle-mêle il y a un peu de tout du bon et du remplissage et du naze .
    Beaucoup de scènes sont vides dommage il y a un gros boulot à faire de créations c’est le but et d’entrée de jeu on ne peut pas vraiment profiter de l’engin car tout reste à faire.
    Pour les tones il y en a des centaines enfouies dans les tripes de ce nouveau bébé grassouillet mais pas facile de s’y retrouver surtout avec l’afficheur grotesque .
    Quel dommage d’avoir un tel potentiel autant de pépites qui dorment quelques part dans la mémoire colossale de l’engin .
    Ce synthétiseur n’est pas fait pour la scène ça c’est une certitude mais plutôt pour faire danser bobonne , les marmots et le caniche après une bonne soirée choucroute et bière .
    Le I Arpeggio c’est déroutant personnellement j’arrive pas à jouer avec la fonction Beat.
    On est loin de l’intelligence artificielle de Matrix et plus proche d’un ivrogne qui essaye désespérément de suivre la mesure.
    Bon assez ronchonné il est quand même sympa et les sons Roland c’est bien et là il y sont presque tous en fouillant bien on retrouve même des sons mythiques des albums poussiéreux de ma grand mère.
    Le prix est à mon goût un peu élevé il fallait peut être abandonner le superflu comme le vocodeur ou le ..... Bluetooth qui me fait bien rire et proposer ce clavier 400 balles de moins avec un écran plus grand.
    Pour la création de sons je vous le déconseille c’est trop compliqué ça bug et surtout il y a des bizarreries comme par exemple l’enveloppe qui va de paire avec le filtre et qui se modifie sinon agit sur le filtre ?
    Dommage aussi de ne pas pouvoir éditer les Rythmes sûrement une volonté de Roland de ne pas saboter les ventes de ses TR .
    Le clavier est plutôt bon on aurait préféré un touché plus lourd comme le Nord Wave 2 et l’aftertouch nécessite une cure de vitamines et de stéroïdes pour être activé.
    Voilà mon avis si c’était à refaire je pense que j’achèterais plutôt un JP 8000 à 500 euros et une TR pour un résultat aussi sympa sans le Bluetooth il est vrai :) .
    Sinon reste à inviter les musiciens de Stone et Charden à prendre l’apéro et jouer du JUNO 60 .
    C’est un bel objet qui aurait mérité un bel écran comme le Yamaha Montage ou la Clio de mon cousin mais bon on peut quand même féliciter Roland pour la qualité de finition ça change du tout plastique du reste de la production.
    Merci de m’avoir lu et prenez soin de vous .
    Lire moins
  • stefmunstefmun

    Très bon synthé VA

    Roland Jupiter-XPublié le 12/04/20 à 00:41
    17 photos
    Avant de commencer, une précision : dès réception il est utilisé avec son firmware 1.20, donc aucun retour utilisateur à donner sur les versions précédentes.

    Après avoir lu les pages du forum https://fr.audiofanzine.com/synthe-modelisation/roland/jupiter-x/forums/t.696877,commentaires-sur-la-news-le-roland-jupiter-revient-dans-deux-versions-ultra-va.html, et le but premier étant de trouver un remplaçant pour mon V-Synth, je passe commande et il arrive rapidement, il était disponible à ce moment là. Le V-Synth était un bon synthé, mais qui demandait énormément de temps pour apprendre à l’exploiter pleinement pour l’édition. Une des conditions pour le remplacer était d’avoir un…
    Lire la suite
    Avant de commencer, une précision : dès réception il est utilisé avec son firmware 1.20, donc aucun retour utilisateur à donner sur les versions précédentes.

    Après avoir lu les pages du forum https://fr.audiofanzine.com/synthe-modelisation/roland/jupiter-x/forums/t.696877,commentaires-sur-la-news-le-roland-jupiter-revient-dans-deux-versions-ultra-va.html, et le but premier étant de trouver un remplaçant pour mon V-Synth, je passe commande et il arrive rapidement, il était disponible à ce moment là. Le V-Synth était un bon synthé, mais qui demandait énormément de temps pour apprendre à l’exploiter pleinement pour l’édition. Une des conditions pour le remplacer était d’avoir un clavier 5 octaves, n’ayant que ce clavier pour jouer avec un Integra-7 et Cubase, le Jupiter-Xm ne convenait donc pas.

    Tout d’abord, à l’ouverture de la boite, on a le câble d’alimentation, et le manuel de l’utilisateur en plusieurs langues, et ce n’est pas la dernière version qui est disponible en pdf sur le site de Roland. On aurait aimé avoir le manuel de référence, mais disponible uniquement en anglais en pdf sur le site https://www.roland.com/global/support/by_product/jupiter-x/owners_manuals/.

    Ensuite, parlons de la robustesse de l’ensemble. C’est du solide, avec des tôles en aluminium dépoli sur les côtés, et une tôle pliée pour la façade regroupant les commandes et les prises à l’arrière. Le dessous est également en tôle. Les 17kg sont bien là. Seuls les 2 petits morceaux de part et d’autre du clavier sont en plastique. Les potentiomètres sont en métal, mais les Sliders, le Pitch Bend et les Wheels sont en plastique. De chaque côté des 2 Wheels, on a un jour et voit clairement le fond de la carcasse et une carte électronique, donc attention à la poussière ! Le Pitch Bend est ouvert (voir photo), on voit à travers, effet de style? Les petits poussoirs sont les mêmes que le V-Synth, et je n’ai jamais eu de soucis avec. Les gros poussoirs pour la sélection des scènes, modèles, parties, effets, on l’air d’être solides, on peut régler leur luminosité et leurs couleurs.

    Pour les raccordements, un élément est un peu gênant : tous les connecteurs à l’arrière ne sortent pas à l’horizontale mais sont inclinés vers le haut, même celui du câble d’alimentation.

    Avec ce Jupiter-X, les créations/modifications de son se font rapidement, car quasiment tous les paramètres sont disponibles sans passer par le (petit) écran. Je dis quasiment tous, car par exemple, pour un son de Jupiter-8, nous devons passer par l’écran pour envoyer le LFO vers l’OSC. 1, vers l’OSC. 2, ou vers les 2. Plus gênant, toujours en mode Jupiter-8, on n’a pas en façade le réglage de mode du PW (LFO, manuel ou ENV), et la valeur de ce réglage se fait également sur l’écran.

    Beaucoup d’avis critiquent la petite taille de l’écran, c’est effectivement un peu léger, mais on ne s’en sert pas en permanence, et il est assez lisible, même déporté à gauche. De plus, le X dispose de l’afficheur digital LED au centre, ce qui aide pour la sélection des scènes et des sons, et il dispose de commandes directes en façade plus nombreuses que le Xm.

    Deux raccourcis sont à connaître pour avoir les valeurs de réglage des boutons physiques, sans modifier le son. Le premier est “Shift” + une touche, un potentiomètre, un Wheel, un Slider… et cela amène le petit écran sur la page, plus précisément sur la case indiquant la valeur du réglage. Le deuxième est “Exit” + le bouton, et les 2 écrans affichent la valeur du réglage, mais sans aller sur la page du réglage.

    Avec les 4 modèles Jupiter, Juno, JX et SH, l’édition est assez simple. Cependant, pour les modèles XV, RD et Jupiter-X, bon courage, car nous avons une quantité énorme de paramètres disponibles, et le temps pour tous les assimiler reviendrait à replonger quasiment dans l’édition avec le V-Synth ! De base les sons du XV sont nombreux, comme les sons propres au Jupiter-X, donc il reste encore de l’écoute à prévoir, mais pas trop d’édition j’espère :facepalm:. Ces deux derniers, ainsi que le modèle RD, utilisent 1 à 4 oscillateurs ou sons PCM.

    Pour aider à l’édition, on a sur iPad le Layout “Jupiter Xm Manager” (gratuit) très bien fait pour Midi Designer Pro 2 (payant), qui fonctionne aussi avec le X. Ce Layout (version 1.30) permet maintenant, pour chaque modèle de synthé Jupiter, Juno, JX et SH, d’avoir sur le même écran tous les réglages de Tone. Deux autres Layouts sont disponibles, un pour éditer tous les paramètres des autres modèles “Zen-Core Editor”, et un pour le jeu pur “Jupiter XMix” (réglage des volumes des parties entre autres).

    Quand la création et/ou la modification d’un Tone sont terminées, on le stocke en Tone User. Les Tones User sont au départ uniquement des modèles Jupiter-8. Pour en enregistrer sous un autre modèle, on doit partir d’un Tone existant (Juno, JX, SH…), on peut l’initialiser pour partir de zéro sous ce modèle, et au moment de l’enregistrer, il propose directement un emplacement libre de Tone User. Ce Tone enregistré devient au final un Tone du modèle sélectionné pour la création.

    Le Midi, utilisé ici en USB sur PC Windows 10 avec Cubase : fonctionnement direct sans installation manuelle de driver, et latence faible. Détail important, le canal Midi est maintenant assignable à chaque partie du Jupiter-X, et on peut même assigner le même Canal à 2 parties, pour jouer 2 sons en même temps depuis le séquenceur. A priori ce n’était pas possible sur les anciennes versions du Firmware. Enfin, le Midi Bluetooth, pour la liaison à l’iPad, fonctionne sans souci.

    Bon, assez de détails techniques, parlons du son : c’est énorme. Mon Juno-106 a été revendu pour la comparaison directe, mais on a l’impression d’y être. En fait le son est bon pour tous les modèles, même sans ajouter d’effet. Juste un petit regret sur le modèle RD, le piano est trop éloigné de la réalité, mais pour ces instruments “Classiques”, rien de tel qu’un son SuperNatural. On peut produire avec ce Jupiter-X tous les styles de musique : Années 80, Techno, Hip-Hop, Rock… Les sons de guitare avec distorsion sont bons, les basses de synthé sonnent bien, et les sons originaux des modèles sont quasiment tous nickel. Ensuite le choix des effets est très étendu, nous devrons passer du temps pour tout tester, mais le rendu des premiers testés est excellent.

    L’arpégiateur est complet, il dispose d’un grand nombre de configurations, mais je ne m’en sers pas beaucoup, j’utilise surtout Cubase.

    Au niveau du fonctionnement général, j’ai eu 3 fois un bug en édition de Tone, erreur “Buffer“. Je l’ai eu 2 fois en modifiant le son sur le synthé, 1 fois depuis l’appli iPad, et j’ai été obligé de le redémarrer. Lors d’un des 3 plantages, il ne s’est pas éteint en appuyant sur le bouton marche-arrêt, j’ai dû le débrancher. En mode jeu, je n’ai jamais eu de bug.

    Comme beaucoup j’espère que d’autres modèles seront ajoutés, il reste de la place sur la façade :clin:. Le marquage des 6 premiers est fait par un autocollant et non sérigraphié.

    Voilà, j’espère que cet avis vous sera utile, si vous hésitiez encore vous pouvez y aller c’est une belle machine, un achat qu’on ne regrette pas.

    Désolé de ne pas comparer plus en profondeur avec le Xm, je n’en n’ai pas sous la main, et en ce moment les vendeurs sont fermés. Une fois que nous pourrons bouger facilement, si un possesseur de Xm sur Nancy veut comparer je suis preneur. Pour plus de précisions sur certains points, vous pouvez me contacter en MP.

    Prenez soin de vous en ces temps difficiles.

    Lire moins
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.