LiveMerci d'aider Audiofanzine en répondant à cette simple petite question !
Pioneer Toraiz AS-1
+

Pioneer Toraiz AS-1

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

Toraiz AS-1, Synthétiseur analogique en rack de la marque Pioneer.


7 avis d'utilisateurs

test de la rédaction
Neuf à partir de 449 € Prix moyen : 509 €
Occasion à partir de 340 € Argus occasion : 344 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Test Pioneer Toraiz AS-1

Test du Pioneer Toraiz AS-1

Test du Pioneer Toraiz AS-1

Synth Toraiz, priez pour nous Après l’excellent séquenceur-échantillonneur SP-16, la gamme Toraiz s’enrichit d’un synthé analogique monodique, issu d’une nouvelle collaboration avec Dave Smith… Lire la suite…

Acheter neuf Pioneer Toraiz AS-1

Music Store
(398 avis)
TORAIZ AS-1 449 €
Bax Music
(1040 avis)
Toraiz AS-1 Monophonic Analog Synthesizer synthétiseur analogique monophonique 463 €
Univers Sons
(83 avis)
Toraiz AS-1 463 €
SonoVente
(104 avis)
Toraiz AS-1 463 €
Energyson
(20 avis)
TORAIZ AS-1 463 €

Acheter d'occasion Pioneer Toraiz AS-1

Pioneer Toraiz AS-1 VENDS studio musique electronique 3 000 € »
Pioneer Toraiz AS-1 TORAIZ AS-1 340 € »

Fiche technique Pioneer Toraiz AS-1

  • Fabricant : Pioneer
  • Modèle : Toraiz AS-1
  • Catégorie : Synthétiseurs analogiques en rack
  • Fiche créée le : 19/01/2017

Le Toraiz devient un synthétiseur analogique monophonique avec les effets du Prophet 6 de Dave Smith

Polyphonie Maximale

1 voix

Programme

99 programmes x 10 banques (5 banques d'usine, 5 banques utilisateur)

* Chaque programme inclut ses propres motifs de séquence
* Permet d'enregistrer et configurer jusqu'à 13 programmes favoris

Largeur

267,4 mm

Hauteur

68,6 mm

Profondeur

177,7 mm

Poids

1,4 kg

Alimentation

AC adaptor DC 5 V

Consommation électrique

1500 mA

Accessoires Inclus

  • Adaptateur AC
  • Cordon d'alimentation
  • Guide de Démarrage Gratuit

Paramètres de Synthèse

Oscillateur 1

  • Frequency
  • Pulse Width
  • Sync (Off, On)

Formes d'Ondes (continuellement variables) de l'Oscillateur 1

  • Triangle
  • Dents de scie
  • Impulsion à largeur variable

Oscillateur 2

  • Frequency
  • Fine
  • Pulse Width
  • Key Follow (Off, On)
  • Low Frequency (Off, On)

Formes d'Ondes (continuellement variables) de l'Oscillateur 2

  • Triangle
  • Dents de scie
  • Impulsion à largeur variable

Oscillateurs

Slop

Table de Mixage

  • Oscillator 1 Level
  • Oscillator 2 Level
  • Sub Level
  • Niveau de Bruit

Filtre Passe-Bas

  • Cutoff
  • Résonance
  • Quantité de Clé (Off, Demi, Entière)
  • Velocity (Off, On)

Filtre Passe-Haut

  • Cutoff
  • Résonance
  • Quantité de Clé (Off, Demi, Entière)
  • Velocity (Off, On)

Enveloppe Filtre

  • Quantité de Filtre Passe-Bas
  • Quantité de Filtre Passe-Haut
  • Attaque
  • Decay
  • Sustain
  • Release

Enveloppe AMP

  • Quantité
  • Velocity (Off, On)
  • Attaque
  • Decay
  • Sustain
  • Release

Glide

  • Débit
  • Off, On
  • Mode (Vitesse Fixe, Débit Fixe, Débit Fixe A, Temps Fixe A)

LFO

  • Frequency
  • Sync (Off, On)
  • Quantité Initiale

Formes de LFO

  • Triangle
  • Dents de scie inversée
  • Dents de scie
  • Carré
  • Aléatoire

Destination de LFO

  • Fréquence de l'Oscillateur 1
  • Fréquence de l'Oscillateur 2
  • Largeur d'Impulsion d'Oscillateur 1 et 2
  • Cut-Off du Filtre Passe-Bas
  • Cut-Off du Filtre Passe-Haut
  • VCA

Source de Modulation

  • Enveloppe Filtre
  • Quantité de l'Oscillateur 2

Destination de Modulation

  • Fréquence de l'Oscillateur 1
  • Forme de l'Oscillateur 1
  • Largeur d'Impulsion de l'Oscillateur 1
  • Cut-Off du Filtre Passe-Bas
  • Cut-Off du Filtre Passe-Haut

Effets

Types FX 1

  • Bucket-brigade Delay
  • Distortion
  • Ring Modulation

Types FX 2

  • Chorus
  • Low Resonance Phaser
  • High Resonance Phaser
  • Maestro Phaser

Paramètres

Chaque effet a 2 paramètres ajustables

Séquenceur

Longueur de Pas

Jusqu'à 64 pas

Paramètres

  • Key, Velocity, Slew (Off, On) pour chaque pas
  • BPM (partagé avec l'arpégiateur)
  • Time Divide (partagé avec l'arpégiateur)

Arpeggiator

Mode

  • Up
  • Down
  • Up + Down
  • Random
  • Assign

Gamme

1 ~ 3 octaves

Paramètres

  • BPM (partagé avec le séquenceur)
  • Time Divide (partagé avec le séquenceur)

Contrôle de Performance

Clavier

  • 13 touches
  • 22 gammes préréglées
  • 9 octaves : C0 ~ C9 (utiliser avec les paramètres de fréquence Oscillateur 1 et 2)

Paramètres du Bouton Curseur (multi-assignable)

  • Fréquence de l'Oscillateur 1
  • Fréquence de l'Oscillateur 2
  • Quantité de Filtre Passe-Bas
  • Quantité de Filtre Passe-Haut
  • Quantité de LFO
  • Mix FX 1
  • Mix FX 2

Écran OLED

Able to access all parameters

Paramètres Contrôlables en MIDI

Aftertouch

Quantité

Destination de l'Aftertouch

  • Fréquence de l'Oscillateur 1
  • Fréquence de l'Oscillateur 2
  • Cut-Off du Filtre Passe-Bas
  • Cut-Off du Filtre Passe-Haut
  • VCA
  • Quantité de LFO

Gamme de Pitch Bend

Jusqu'à +/- 12 demi-tons

Divers

Mode Key

  • Low
  • High
  • Last
  • Low Retrigger
  • High Retrigger
  • Last Retrigger

Tuning Alternatif

17 tunings préconfigurés

Terminals

Sorties

  • 1 AUDIO OUT L/R (Jacks TS 6,35 mm)
  • 1 PHONES (Jack stéréo 6,35 pouces)

MIDI

  • 1 MIDI IN (Din 5P)
  • 1 MIDI OUT/THRU (Din 5P)

USB

1 port USB B

Autres

1 TRIGGER IN (Jack TS 6,35 mm)

Entrée Trigger

  • Peut être relié à un sélecteur à pédale général ou à des signaux d'entrée audio
  • Permet de configurer l'opération sur 4 types :
    • Pedal
    • Trigger
    • Gate
    • Trigger-Gate

Distribué par Pioneer DJ France

»

Avis utilisateurs Pioneer Toraiz AS-1

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 7 avis )
 7 avis100 %
Cible :
revega28/08/2019

L'avis de revega"Mini ProOne! Maxi SON!"

Pioneer Toraiz AS-1
Il me semble que tout a déjà été dit sur ce curieux appareil à destination multiples et à la saveur très ‘Sequential’. Donc mon impression n’aura peut être pas peau neuve et je ne rentrerai pas dans les détails techniques, le test de Synthwalker et certains avis vous en diront nettement plus long.
Ok Pioneer semble avoir designer son produit en phase avec la demande croissante d’outils pour le DJ’ing mais force est de constater que ce mono coiffe deux casquettes, les DJ’s et les musiciens exigeants. On va prendre la deuxième, histoire de s’y retrouver et ne pas mélanger les pinceaux.
La petite boite me fait penser à un curieux mélange de Yamaha période 80’s pour la solidité et DSI dans ses productions les plus sobres. Et faut reconnaitre que la qualité de construction est au rdv. Lourd, compact et méchamment bien foutu le Toraiz impressionne par son coffrage et sa ligne ‘black is black’.

En guise d’interaction on passe par l’écran et des menus mais curieusement c’est logiquement bien conçu et les repères se font aisément. Un bouton pour faire défiler les fonctions (VCO, FILTRES, ENVELOPPES, FX, LFO etc…) et un autre pour en modifier les valeurs. Easy! Sauf qu’avec un seul potard faut être assez patient et surtout savoir ce que l’on fait, ce qui fait du Toraiz un Synthé pas forcément à la porté de tous (sauf si vous aimez les presets figés). Evidemment si on veut rentrer dans le coeur de la machine sans faire tourner les potards un millier de fois, il existe un logiciel d'édition sur mac et pc gérer par Soundtower. Une alternative intéressante que j'ai pas encore tester (Soundtower me gavant littéralement par leur fainéantise à répondre à la moindre question, bref autre sujet)
Le séquenceur est facile à prendre en main et les modifications de valeurs le sont aussi. Une erreur sur un pas est facilement rectifiable.
Les effets sont correct, comme ceux du P6, facile à programmer et intéressants uniquement dans le cadre d’un live, en studio leur pertinence disparait tout de même au profits d'alliés plus pertinents.
Ah oui les Osc se distinguent en formes d'ondes avec possibilité de passer de l'un à l'autre en morphing. Comme le P6 ça a son charme et permet d’affiner sa forme d’onde sans trancher dans tout l'un ou tout l'autre. Pas super important mais pas désagréable.
L’édition se fait facilement sur un nombre conséquent de mémoires en partie ré-inscriptible (la moitié des programmes).
Un petit défaut de conception tout de même, le potard Program est juste à côté de Paramètres, donc rien de mieux pour se ficher dedans lors d’une programmation. Et oui bam, on passe sur le program suivant si on fait pas gaffe et bye bye le travail encours... Bien penser à sauvegarder tout le temps sinon grand risque de se faire piéger, et ça, après 20mn à tout peaufiner ça vous met le seum direct!!!
Ce qu’il faut bien reconnaitre chez cet AS-1 c’est d’abord sa musicalité sortie des tripes du Prophet 6. Pas de doute je les ai fait jouer côte à côté et ça match! La ou plutôt les différences reposent évidemment sur la seule voix disponible, l’interface moins généreuse, le clavier sensitif d’un octave( très réactif), les potards et le plastique pour le bords en bois. Sinon c’est bonnet blanc et blanc bonnet (remplacez ici bonnet par ce que vous voulez). Vous retrouverez le feeling du P6 version mono, nomade et design.
En fait comme je le dis en amorce de cet avis c’est un mini Prophet à destination de qui veut (musiciens, DJ’s, performeurs en tout genre) pour un sixième du prix. C’est simple, efficace, sans prétention et mine de rien le Toraiz envoi du lourd.
Les basses sont bien claquantes, les leads se démarquent bien, les fx avec les outils de modulations sont cools et la partie rythmique s’en sort super bien aussi. En bref on peut lui faire faire pas mal de choses en total autonomie (il vous manque juste un enregistreur de poche).
Bon la parenté avec le ProOne est assez évidente dans la mesure ou l’un est l’autre ont la particularité d’être la version mono du polyphonique en question, soit le ProOne pour le Prophet 5 et le Toraiz pour le Prophet 6. Donc oui il a moins de gueule , moins de commandes directes que l’original mais, époque oblige, c’est bien un ProOne « new génération ».
Curieusement Dave Smith a créer dans cette dernière décennie au moins 4 appareils proches de leur vénérable ainé. Le MonoEvolverkey, Le MophoKeyboard, le Pro2 (rien que le nom) et ce dernier. Une filiation sûrement volontaire que le Toraiz rejoint en dernier rejeton de la bande, plus discret avec un concept signé Pioneer mais tout aussi attachant et puissant.
Petite vidéo réalisé par les américains de INHALT qui vous en diront plus que moi:



Au vu de ce qui sort sur le marché ultra-saturé des synthétiseurs je ne lui trouve pas vraiment de concurrence réel. Certes les petits appareils ont la belle vie mais sur l’ensemble des fonctionnalités que j’ai mentionné je n’ai pas vu grand chose de vraiment similaire.
En neuf si vous le trouvez encore ça vaut vraiment le coup (il reste encore des exemplaire de ci de là mais à priori plus pour longtemps selon certains distributeurs), en occase c'est une affaire!
Parce que un petit mono (facile à ranger dans un sac ou une valise), autonome dans ses vastes possibilités sonores (j’insiste sur ce point), avec un clavier tactile (très réussi), une vraie patate, beaucoup de mémoires, une vraie personnalité (P6 oblige) et construit comme un tank (ça aussi faut le souligner)... J’en connais pas beaucoup.
Enjoy!
»
kosmix05/08/2019

L'avis de kosmix"Dave Smith sors de cette boîte !"

Pioneer Toraiz AS-1
Bonjour, je rédige cet avis suite à la demande d'un AFien. Sachant que j'ai acquis ce synthé assez récemment (il y a quelques mois) et que je ne l'ai pas encore exploité à son potentiel maximal mais je peux toutefois vous en dire quelques mots à partir de ma petite expérience, sachant que la machine n'est pas hyper-complexe non plus.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (studio, concert, etc.) utilisez-vous ce synthétiseur ?
Musique électronique (EDM, trance-Goa) dans mon home-studio. Séquencé (comme toutes mes nombreuses autres machines) par une Rm1x (live) ou Cubase (prod).

Vous semble-t-il solide et bien fini ?
Absolument. Pour l'avoir démonté intégralement je peux vous confirmer que la construction est très sérieuse. Rien à dire de ce côté là. Mes remarques seront plutôt d'ordre esthétique : en effet personnellement je déteste le design et la couleur choisis par Pioneer pour cette gamme Toraiz de "matos DJ". C'en était à un point où cette apparence rebutante m'a psychologiquement bloqué au point de fabriquer un boîtier DIY* pour cette super machine. Alors bon oui clairement c'est idiot mais ce look DJ m'aurait dégoûté de ce superbe instrument, il y a des choses qui ne se contrôlent pas et je tiens à préciser que c'est la seule fois que ce genre de chose me soit arrivé.
*voir les photos

Sa prise en main et son ergonomie sont-elles simples ?
Eh bien oui, complètement, malgré ce qui a pu être dit sur son "ergonomie désastreuse" et son "utilisation laborieuse" en fait il n'en est rien. Certes les contrôles directs en façade sont peu nombreux (filtres, enveloppes, et LFO) mais la navigation dans les menus (très linéaires avec un seul encodeur) et l'édition des paramètres (avec un autre encodeur) se prend en main très rapidement pour peu que l'on mémorise l'ordre des sections (VCO/Mixer/Filters/Env/LFO/Mods/FX etc. et autres paramètres Aftertouch/Arpegiateur/Sequencer etc.) un peu comme sur un Shruthi sauf qu'ici on n'édite qu'un seul paramètre à la fois. La sélection des patches/banques se fait par un troisième encodeur lui aussi "exponentiel" c'est à dire sensible à la vitesse/accélération.
Donc bien-sûr on aurait espéré un panneau de potards complet comme le Prophet-6 mais on sait très bien que le prix et l'encombrement n'auraient pas été les mêmes. L'intérêt de ce synthé est d'avoir une voix de Prophet-6 pour un prix abordable. Dans cette optique Pioneer a rebadgé l'électronique dans un boîtier "DJ" de la série Toraiz (je ne reviendrait pas sur ce que j'en pense) avec un panneau de contrôle minimum. Alors oui ça peut être frustrant mais je vous rappelle qu'on a ici une sorte de Prophet-1 c'est-à-dire une voix de Prophet-6 du génial Dave Smith qui a repris sa marque originelle Sequential.
Mes réserves quant à cette interface sont les suivantes : pas de potard pour la résonance du HPF (mais bon ce n'est pas très grave, j'y reviendrai), les deux potards d'enveloppes (attack + decay/release) qui contrôlent filtre et VCA simultanément c'est très (trop ?) simpliste et enfin le plus agaçant pour moi c'est le potard du LFO (vitesse et intensité avec le bouton shift) qui n'est pas un potard mais un encodeur. Pour moi c'est un défaut assez grave d'autant plus que les valeurs allant jusqu'à 255 on est souvent obligé de tourner le bouton plusieurs fois. Dommage.
Une dernière chose concernant les commandes : on peut bien-sûr éditer l'AS-1 avec un logiciel sur ordi (SoundTower ou CodeKnobs), les fous du sound design pourront ainsi plonger en profondeur dans les entrailles de la bête avec une interface complète, même si pour ma part je considère qu'il est tout à fait possible d'éditer les sons depuis le synthé lui-même. Son écran est certes petit (mais pas autant que celui minuscule du MicroFreak) mais très lisible. Le contrôle externe se fait via CC (mais leur nombre est très restreint) ou NRPN. Pour cette dernière méthode sachez que tous les paramètres peuvent être reçus/transmis mais malheureusement pour moi leur programmation est problématique dans la mesure où la plupart des paramètres utilisent des valeurs supérieures à 128 (qui est la valeur maximale en MIDI "standard"). Du coup je galère à programmer mon Control Freak Live que je destinais justement à l'AS-1. Ça c'est problématique pour mon usage personnel mais je planche encore sur le sujet : https://fr.audiofanzine.com/autre-surface-de-controle/kenton/Control-Freak-Live/forums/t.695018,nrpn-avec-valeurs-superieures-a-128.html
Si quelqu'un peut trouver une solution à mon problème je lui en serai éternellement reconnaissant :bravo:

Quel est votre avis sur le son de manière globale ?
Bon ben là c'est très simple : le son est ÉNORME ! ! ! :8O:
Grosse patate, son puissant et charpenté, équilibré et précis, remplissant la totalité du spectre sonore. On est sur un son moderne que je définirais comme claquant mais on peut sans problème taper dans le "vintage" et la rondeur pour peu que l'on sache utiliser la machine et tous ses paramètres (slop pour l'instabilité des VCO).
Bien-sûr si on achète ce synthé c'est parce qu'on n'a pas les moyens d'acheter le Prophet-6 (c'est mon cas) ou parce qu'un mono suffit à notre utilisation. En gros on a ici une voix de Prophet-6 et tout ce qui va avec cet excellent synthé : 2 VCO + Sub + noise, LPF + HPF en série, 2 enveloppes, 1 LFO, modulations, effets, arpégiateur et séquencer.
Les VCO proposent des ondes continues Tri/Saw/Square avec PW/PWM accordables et désaccordables sur 9 octaves avec synchro, le LPF est absolument merveilleux, petit bémol sur la résonance du HPF qui manque de mordant (on est loin d'un MS20). Les 2 effets (numériques mais débrayables) sont très bons : BBD/disto/ring mod et chorus/phaser. L'absence de réverbe peut-être compensée par un réglage de BBD très court mais bien-sûr un effet externe sera préférable.
En conclusion on a donc un son haut-de-gamme avec ce petit AS-1. A noter que la sortie audio est très élevée et sans souffle.

Que pensez-vous des sons d’usine ?
Ils sont très nombreux (495 presets + 495 user) et de très bonne facture. Il y a de tout, pour tous les goûts (attention on reste dans l'électro hein, ne cherchez pas des pianos acoustiques ou des sons "réalistes") et tous les types (lead, bass, brass, pad, string, FX etc.) et tout est exploitable. C'est bien simple, avec ce synthé tout sonne. Les séquences sont également très bien même si pour ma part j'utilise un séquencer externe.
Les modulations permettent donc une très grande variété sonore et comme ce synthé a un son de ouf, tout sonne direct "in you face" :bave:

Que pensez-vous des possibilités d’édition et de traitement ?
Comme dit précédemment pour le sound design pur on préférera travailler sur ordi avec un éditeur dédié, même si techniquement tout est faisable avec les menus du synthé. Les habitués de la synthèse soustractive ne seront pas dépaysés, d'autant qu'on a ici un synthé plutôt dans l'esprit "simple et efficace". Toutefois son architecture permet une très large variété de sons. L'implémentation MIDI est complète via les NRPN même si pour mon cas personnel avec un contrôleur hardware je suis actuellement limité :-(

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?
Les plus :
+ Le son ! Le Son ! Le son !
+ Le prix abordable pour une voix du superbe Sequential Prophet-6
+ L'ergonomie et la simplicité malgré le panneau de commandes minimaliste
+ Les effets intégrés
+ L'implémentation MIDI complète
+ La qualité de fabrication

Les moins :
- Pas de potard de résonance pour le HPF (et cette dernière trop timide)
- Encodeur pour le LFO
- Potards d'enveloppes : bof bof
- Programmation des NRPN problématique pour mon usage (valeurs supérieures à 128)
- L'aspect "DJ" et les couleurs de cette gamme Toraiz très très laide

Edit (07/08/2019)
Harry du support technique de Kenton (un grand merci à lui !) m'a très gentiment expliqué comment programmer le Control Freak Live pour piloter l'AS-1 avec des NRPN dont les valeurs sont supérieures à 128. Du coup avec ce contrôleur dédié il sera bien plus agréable de tweaker le synthé avec des potards plutôt qu'avec les encodeurs et l'écran.
»
Pierredjlktro04/08/2019

L'avis de Pierredjlktro"Une tuerie"

Pioneer Toraiz AS-1
Je l’utilise pour de l’electro dark bien martelée bien lourde
Niveau fabrication il est simple mais efficace sa prise en main relativement facile ainsi que son séquenceur par contre tous les potards ne sont pas en direct il faut parfois jongler avec le shift .
Alors pour moi bizarrement quand je l’ai acheté je voulais le renvoyer car je n’avais pas accroché j’ai demandé un bon de retour mais après le week-end le toraiz m’a vraiment séduit par son son du lourd du bon du coup maintenant c’est un de mes synth préféré que je ne lacherai plus il y a une multitude de bank qui sont déjà dans le toraiz je crois que c’est 4x120 et 500 sons utilisateurs.
Quand je le compare avec mon Roland SE02 qui est très bien aussi j’ai une préférence pour le toraiz oui parce que j’hésitais entre les deux et j’ai pris les deux.
»
pierkub04/08/2019

L'avis de pierkub"Toraiz AS-1"

Pioneer Toraiz AS-1
Studio et Live
le son Dave Smith dans une toute petite boite.
Très bon pour les basses, lead, belles nappes. Je l'utilise surtout pour amener des harmonies puissantes sur mes bases basse/rythme. C'est assez bluffant la place qu'il prend.
L'idéal est de le compléter avec un contrôleur qui va permettre d'accéder à plus de réglages en live, attention qd même beaucoup de réglage ne sont accessible que en NRPN et non en midi CC, donc il faut un contrôleur adapté, ou un patch max spécifique sur live. Il y a un plug vst qui permet d'accéder à tous les paramètres mais il est payant :/
Petit défaut le bouton d'accès au préréglage est proche du filtre passe bas. Ca m'arrive souvent de le toucher alors que je suis en train de jouer le filtre...du coup le preset saute et le son est perdu :(
C'est une machine que je vais garder un moment, je ne l'utilise pas tout le temps mais c'est un vrai plaisir à l'oreille à chaque fois que je l'allume, à mon avis pas d'équivalent à ce tarif.

»

News Pioneer Toraiz AS-1

Les Pioneer Toraiz en démo chez Home Studio jeudi 20 juin

Les Pioneer Toraiz en démo chez Home Studio jeudi 20 juin

2 Publiée le 17/06/19
À l’occasion de la sortie de ses nouveaux produits, Pioneer DJ organise le 20 juin dans le magasin parisien Home Studio une démo de ses trois Toraiz.

Images Pioneer Toraiz AS-1

  • Pioneer Toraiz AS-1
  • Pioneer Toraiz AS-1
  • Pioneer Toraiz AS-1
  • Pioneer Toraiz AS-1

Vidéos Pioneer Toraiz AS-1

Fichiers audio Pioneer Toraiz AS-1

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : toraizas 1, toraizas1, toraiz as1

Forums Pioneer Toraiz AS-1

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.