Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Acheter neuf Behringer Pro-1

  • Amazon.fr En stock / Livré en 24h 288,79 €
  • Thomann En stock / Livré en 48h 299,00 €
  • Music Store En stock / Livré en 72h 300,50 €
  • Woodbrass En stock / Livré en 48h 309,00 €
  • SonoVente Pas de stock / NC 299,00 €

Annonces Pro-1

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Tutoriels et astuces

Vidéos

Avis

Note moyenne :
( 4.7/5 sur 9 avis )
7 avis
78 %
1 avis
11 %
1 avis
11 %
Donner un avis
FahrangstFahrangst

Un très bon élève

Behringer Pro-1Publié le 07/12/22 à 17:55
Très bon synthé, un achat que je referait immédiatement si je venais à le perdre. Je l'ai depuis quelques années, il occupe une place en général assez en retrait dans mes tracks ( lignes de basses essentiellement), mais il est rare que je n'essaye pas de l'utiliser. Il est donc omniprésent dans mon usage quotidien.

Les potards sont bons, agréables à utiliser, et c'est un synthé qui sonne particulièrement bien sans trop d'effort alors pourtant qu'il ne manque ni de « gras » ni de puissance ( voyez un enregistrement fait à contrario en l'utilisant comme synthé « lead » principal :
)

D'habitude les synthés de ce type demandent plus de travail ou sont plus difficile à intégrer dans le...…
Lire la suite
Très bon synthé, un achat que je referait immédiatement si je venais à le perdre. Je l'ai depuis quelques années, il occupe une place en général assez en retrait dans mes tracks ( lignes de basses essentiellement), mais il est rare que je n'essaye pas de l'utiliser. Il est donc omniprésent dans mon usage quotidien.

Les potards sont bons, agréables à utiliser, et c'est un synthé qui sonne particulièrement bien sans trop d'effort alors pourtant qu'il ne manque ni de « gras » ni de puissance ( voyez un enregistrement fait à contrario en l'utilisant comme synthé « lead » principal :
)

D'habitude les synthés de ce type demandent plus de travail ou sont plus difficile à intégrer dans le mix. Ici, il suffit de baisser le volume pour qu'il se fonde dans un ensemble.

Synthé qui paraît très simple à priori, voire rudimentaire, avec une prise en main immédiate, mais sa section « modulation » offre plus de surprises qu'il n'y paraît. Le mini patch en façade qui permet de router certains signaux via câblage externe augmente aussi considérablement les possibilités, surtout si vous avez d'autres machines du même genre à proximité ( il est donc devenu très copain avec mon MS20).

En somme, il est partout, efficace, juste, et puissant à souhait, tout en pouvant rester discret au besoin. Et il s'entend très bien avec ses petits camarades. Bref, un élève qui peut être turbulent, mais un très bon élève.
Lire moins
»
cagouillecagouille

Ben c'est pareil!

Behringer Pro-1Publié le 05/07/22 à 13:33
Je possédais l'original en super bon état. J'avais déjà été surpris par le petit module D Behringer, qui pour le prix, était incroyable (presqu'un vrai model D on va dire...). Alors je me suis dit que je ne risquai rien à essayer le pro-1. Et là, quelle surprise! J'ai testé les 2 côte à côte et c'est vraiment la même chose. Pour pinailler, je dirai que l'ancien a plus de basses mais c'est à peine perceptible. Si des gens trouvent une différence, c'est que le problème est ailleurs (dans leur tête ou alors un modèle défectueux...) Bref, au final, j'ai vendu l'ancien et gardé le clone, ce qui est une première chez moi.
Je pense en toute objectivité que c'est la plus grande réussite de...…
Lire la suite
Je possédais l'original en super bon état. J'avais déjà été surpris par le petit module D Behringer, qui pour le prix, était incroyable (presqu'un vrai model D on va dire...). Alors je me suis dit que je ne risquai rien à essayer le pro-1. Et là, quelle surprise! J'ai testé les 2 côte à côte et c'est vraiment la même chose. Pour pinailler, je dirai que l'ancien a plus de basses mais c'est à peine perceptible. Si des gens trouvent une différence, c'est que le problème est ailleurs (dans leur tête ou alors un modèle défectueux...) Bref, au final, j'ai vendu l'ancien et gardé le clone, ce qui est une première chez moi.
Je pense en toute objectivité que c'est la plus grande réussite de Behringer (avec le BARP 2600 et le VC-340).
Lire moins
»
Ehma2RetourEhma2Retour

Tout simplement excellent !

Behringer Pro-1Publié le 25/11/21 à 14:49
Difficile d'ajouter quelque chose à l'avis de Formalism. Tout est dit !

Toutefois, je voudrais insister sur :

C'est bel et bien une réplique très fidèle (à quelques détails insignifiants près. De toute façon, même deux originaux ne seront pas tout à fait identiques) du Pro-ONE. Une machine de légende.
Le caractère trempé est là, tout comme le son.

Oui, Behringer est devenu une grande marque de synthétiseurs analogiques qui ne fait pas que copier : à chaque fois, ils y ajoutent un petit plus par rapport à l'original.
Ici le mode poly (paraphonique), et un petit "patch bay" et en plus ils sont "chaînables". 5 Pro-1 et vous avez presque un Pro-5 (sans les présets) avec 5 voies de...…
Lire la suite
Difficile d'ajouter quelque chose à l'avis de Formalism. Tout est dit !

Toutefois, je voudrais insister sur :

C'est bel et bien une réplique très fidèle (à quelques détails insignifiants près. De toute façon, même deux originaux ne seront pas tout à fait identiques) du Pro-ONE. Une machine de légende.
Le caractère trempé est là, tout comme le son.

Oui, Behringer est devenu une grande marque de synthétiseurs analogiques qui ne fait pas que copier : à chaque fois, ils y ajoutent un petit plus par rapport à l'original.
Ici le mode poly (paraphonique), et un petit "patch bay" et en plus ils sont "chaînables". 5 Pro-1 et vous avez presque un Pro-5 (sans les présets) avec 5 voies de polyphonie.

La construction est robuste, les potentiomètres sont bien fermes, ça semble vraiment costaud.

Bref, même si c'est +/- 250€, on est loin du jouet mal fini, c'est vraiment un instrument qui donne envie et qui inspire. J'avais hésité avec le Neutron, mais le côté légende l'a emporté.

En résumé :
C'est une réplique très réussie d'une des légendes du début des eighties !
Avec lui, je vous conseil le MS-1 tout aussi réussi.

Lire moins
»
FormalismFormalism

Un son classique pour un prix modique

Behringer Pro-1Publié le 23/02/21 à 14:52
Soyons clairs d'emblée : en dehors des petits malins qui s'évertuent à comparer les clones de Behringer avec les originaux dont ils sont les "heureux possesseurs" (et qui doivent pour cela passer par des batteries de tests à l'oscilloscope pour trouver des micro-nuances entre les premiers et les seconds, que leurs oreilles ne sauraient évidemment relever), personne ne pourrait trouver quoi que ce soit à redire au travail de Behringer. On peut comprendre que cela fasse mal de se dire que désormais, pour 259€, on peut accéder au son du Pro One, alors que d'aucuns ont investi des sommes faramineuses pour dénicher les "vrais". La démocratisation, quel calvaire !

Mais pour le commun des...…
Lire la suite
Soyons clairs d'emblée : en dehors des petits malins qui s'évertuent à comparer les clones de Behringer avec les originaux dont ils sont les "heureux possesseurs" (et qui doivent pour cela passer par des batteries de tests à l'oscilloscope pour trouver des micro-nuances entre les premiers et les seconds, que leurs oreilles ne sauraient évidemment relever), personne ne pourrait trouver quoi que ce soit à redire au travail de Behringer. On peut comprendre que cela fasse mal de se dire que désormais, pour 259€, on peut accéder au son du Pro One, alors que d'aucuns ont investi des sommes faramineuses pour dénicher les "vrais". La démocratisation, quel calvaire !

Mais pour le commun des mortels, qui n'a ni d'argent à gaspiller, ni envie de fanfaronner sur ses collections, mais qui n'en a pas moins deux oreilles pour écouter, deux mains pour composer et un cerveau pour apprécier le tout, alors il est clair que Behringer fait un travail monstrueux, typiquement en proposant ce synthé au son classique en tous points, un son qui continue de se retrouver dans la plupart des productions électroniques d'aujourd'hui. C'est l'argument principal de cette machine : un son ultra-classique, sans surprise, qui ressortira toujours dans un mix, et donc adéquat pour produire des leads qui tournent !

Au niveau du synthé lui-même, l'architecture est aussi assez simple : deux VCO avec possibilités d'avoir un mode poly (deux notes simultanées), le VCO A cumulant jusqu'à 2 formes d'ondes et le VCO B jusqu'à trois (avec un mode "low" qui bascule sur des octaves inférieures : difficilement utilisable pour des notes, ce mode est utile pour générer des sons artificiels ou pour les modulations, j'y reviendrai). Une section mixer permet de mélanger les deux VCO ainsi que le noise ou l'entrée audio externe. J'ai l'impression, au passage, que le synthé ne tient pas très bien l'accord, et qu'il est extrêmement sensible aux réglages de la "Frequency". Pas toujours évident d'accorder les deux oscillateurs du coup.
On a ensuite un LFO à trois formes d'ondes possibles (et cumulables), le LFO n'est pas particulièrement rapide à mon sens mais il son job pour la modulation. En effet, les modulations sont envoyées depuis le LFO, depuis l'onde du VCO B et depuis l'enveloppe du filtre : elles peuvent être routées vers différentes directions, soit directement, soit par imputation à une molette de modulation d'un clavier externe. La particularité, c'est que les modulations sont toutes envoyées vers les différentes directions : par exemple, si vous tournez un peu les potards "Amount" du LFO et du VCO B, eh bien ces deux paramètres-là vont être envoyés vers toutes les directions actives. Autrement dit, il n'est pas possible de moduler une destination avec le LFO, et une autre avec le VCO B ou l'enveloppe de filtre : c'est tout ou rien. L'avantage, c'est de pouvoir produire plein de sons très spécifiques; l'inconvénient c'est ce pré-cablage (fidèle à l'original cela dit, c'est le but) qui limite un peu les possibilités.
Cela dit, par rapport à l'original, Behringer a eu la bonne idée d'ajouter des points de patch qui permettent, dans une certaine mesure, d'accéder à d'autres modulations inexistantes sur l'original. Le contrôle par ces points de patch reste cependant moindre par rapport aux schémas de modulations qui passent par les potards (sur la gauche du synthé).

Une autre grande force du Pro One, ce sont les enveloppes, et notamment celle du filtre, extrêmement claquante et réactive. Cela se ressent aussi sur l'enveloppe du VCA : il faut arriver environ au tiers du parcours pour sentir une attaque plus lente. En tous cas le jeu sur ces enveloppes, ajouté au Glide très commode (avec un mode normal qui opère un glide systématique et un mode auto qui génère du glide de manière moins systématiquement, en fonction d'écart de temps entre les notes), permet de se faire bien plaisir, sans oublier le petit bouton qui permet de passer en "drone", i.e. qui arrête l'enveloppe et permet de faire étendre une note pour peu qu'on augmente le temps de release en même temps. très pratique en ce qui me concerne pour faire des ponts et laisser durer des reverbérations dans des morceaux plutôt électroniques...

Voilà, tous ces éléments sont de toutes manières connus. Ce qui se passe en réalité, c'est que c'est un synthé d'une simplicité déconcertante, bien plus maitrisable que le CAT à mon sens, mais avec un son moins original et moins indomptable aussi (ce qui est aussi dû à la construction puisque sur le CAT, il y a des faders, dont le parcours est assez court et peu linéaire, avec parfois un "crantage" au centre, de sorte que dès qu'on y touche, on part vite très et trop loin !). Et c'est justement pour ça qu'on acquiert un pro-One : pour son côté classique de chez classique. Pour ma part, je me régale notamment avec le noise, qui est excellent, extrêmement musical, et qui enrichit énormément le son global. je préfère quand même le CAT, mais en fait, ce ne sont pas des synthés qui sont très comparables. Je pense que le Pro One pourra plus facilement être remplacé par des VST ou d'autres synthés, justement parce qu'il a un son devenu classique. Reste que l'avoir sous la main, c'est encore un autre plaisir.

En tous cas, eh bien... vous pouvez y aller les yeux fermés. C'est simplement hallucinant de pouvoir s'offrir ce son à ce prix.
Ci-dessous, une petite séquence que j'avais faite avec le CAT,mais cette fois reprise avec le Pro One. En comparant les deux on voit très bien apparaître des grains très différents.

Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Behringer
  • Modèle : Pro-1
  • Catégorie : Synthétiseurs analogiques en rack
  • Fiche créée le : 15/03/2018

Clone du synthétiseur analogique vintage Pro One de Sequential Circuits avec des fonctionnalités supplémentaires

»

Manuels et autres fichiers

Synthétiseurs analogiques en rack concurrents

Autres synthétiseurs analogiques en rack Behringer

Autres catégories dans Synthétiseurs

Autres dénominations : pro1, proone, pro 1

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.