Korg WaveStation A/D
+

Korg WaveStation A/D

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

WaveStation A/D, Synthé numérique en rack de la marque Korg appartenant à la série WaveStation.


5 avis d'utilisateurs
Occasion à partir de 300 € Argus occasion : 357 €Attention, cote argus calculée sur un petit nombre d'annoncesEn savoir plus…

Fiche technique Korg WaveStation A/D

  • Fabricant : Korg
  • Modèle : WaveStation A/D
  • Série : WaveStation
  • Catégorie : Synthés numériques en rack
  • Fiche créée le : 21/08/2008
Architecture
Type: Digital
Synthesis: ROM, Vector synthesis

 

Oscillators
Oscillators: 4
Waveforms: ROM
ROM Size: 4MB
ROM Resolution: 24 bit
Osc Modulation: After Touch, Envelope, Glide / Portamento, Input, Keyboard, Knob, LFO, Mod Wheel, Pitch Wheel, Velocity
 
Envelopes
Envelopes: 2
Evelope Paramerters: Attack, Decay, Sustain, Release, Looping, Polyphonic
 
Filters
Filters: 1
Types: 24dB Slope (4-pole), Low Pass
Filter Modulation: After Touch, Envelope, Input, Keyboard, LFO, Mod Wheel, Pedal, Pitch Wheel, Velocity
 
LFO
LFO: 2
LFO Parameters: Saw Up, Sine, Square, Triangle, Clocked, Delay, Freerun, Key Sync
 
Polyphony & Tuning
Polyphony: 32
Timbrality: 16
Tuning: Standard
Modes: Mono, Polyphonic, Split, Unison
 
Patches
Patches RAM: 140
Multipatches RAM: 200
Storage: Internal, RAM Cartridge, ROM Cartridge
Editing: MIDI
 
Effects
+2 Effects blocks
+55 effects
+6 simultaneous with modulation
 
Case
Case: Rack
Rack Size: 19", 2U, Full
Controls: Buttons, Joy Stick, Modulation - Audio Input, Pedal - Control
Display Type: LCD, LED, Backlit
Display Count H: 240
Display Count V: 64
Weight: 5 kg
 
Connections
Audio Output Connections: 1/4" Phone Jack, XLR, Stereo Main, Stereo 2, Stereo Headphone
Audio Output Count: 8
Inputs: 2 x 1/4" inputs
MIDI Ports: IN, OUT, THRU
DAC Bits: 20
 
Production
Year Released: 1993

 

Distribué par Algam / La boîte noire du Musicien

»

Acheter d'occasion Korg WaveStation A/D

Korg WaveStation A/D Vend Korg Wavestation 350 € »

Avis utilisateurs Korg WaveStation A/D

Note moyenne :4.0( 4/5 sur 5 avis )
 1 avis20 %
 3 avis60 %
 1 avis20 %
MrFlanger09/03/2019

L'avis de MrFlanger"L'Onde éthérée de nuits sans fins..."

Korg WaveStation A/D
Un peu d'histoire pour commencer:
Je fus le possesseur frustré d'un Wavestation SR à une époque que les moins de 20ans ne peuvent pas connaitre.
Je l'avais revendu car la programmation était vraiment galère, et que déjà, à l'époque, je ne supportais pas d'utiliser uniquement des Presets.

Il y a quelques temps on m'a offert la version VST (korg Legacy), et j'ai eu plaisir à retrouver certains sons, même si les presets d'usine ont vieilli et qu'ils ont été 1000 fois entendus. Là encore j'ai eu du mal à rentrer dans la version VST et à programmer des sons à moi.

Et là le hasard de la vie frappe à ma porte et je tombe sur une version AD. Je me dis que je ne perds rien à essayer, et que je le revendrais sans problème, une fois que je me serais pris la tête 2 h dessus. Je partais presque "perdant" en me disant que je n'en tirerais rien de personnel.

Et bien non! je me suis surpris à rentrer facilement dans la machine! En quelques heures déjà une petite dizaines de patches, avec des wavesequences perso! Et le plaisir est au rendez-vous! Cette machine a un grain vraiment à elle, avec un bel espace stéréo, une belle épaisseur que je ne retrouve pas sur le VST. Il y a un peu de souffle aussi!

Je lui ai donc refait une beauté avec un bel écran LED et une pile toute neuve, et hop me voilà avec un bel expandeur vintage au son si typé, et néanmoins très actuel pour de l'ambient/experimental.

De plus les entrées analogiques sont sympas, une fois qu'on a compris le routage. Je pense que KORG devait sous traiter l'interface utilisateur à des mecs de l'URSSAF à l'époque, tant cela est peu convivial...Mais une fois qu'on a capté, c'est bon! du coups le AD me sert également de multieffet en insert sur ma carte son et de vocoder. Certes ça manque un peu de souplesse par rapport à un Mininova par exemple, mais ça marche bien et ça sonne plutôt bien.

Je suis également tombé amoureux du multieffet bien 90's. Le phaser/stereo delay est excellent, et c'est le gros trip de balancer une jolie nappe évolutive dedans.
Bref j'aime cet instrument!

Le GROS point négatif est l'architecture des sons/banques.
On a Wavesequence-Patch-Performance. A chaque niveau on a des emplacements mémoires, mais pas le même nombre. Et si on édite un Patch, il n'y a pas moyen de savoir si il est utilisé dans une autre performance. Et d'un seul coups on se retrouve avec un gros bordel dès qu'on édite un truc. C'est compliqué à expliquer et super pénible à vivre. ça m'avait bien pris la tête quand j'avais le SR tout seul, à l'époque sans éditeur.

En parlant d'éditeur, impossible d'éditer le AD avec MidiQuest. Je ne comprends pas ce qu'il se passe, mais la communication ne marche pas bien. Dommage, car je comptais un peu là-dessus.
EDIT: çA marche très bien avec MidiQuest quand on branche les cables MIDI correctement...https://static.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif

Ma chance c'est que je garde la version VST pour les patches d'usine. Des fois que ça me ferait envie...Et du coups sur le AD j'y vais sans scrupules. Je garde cependant une logique, cad que j'essaye de grouper dans la même banque les wavesequences les patches et les performances qui vont ensemble, histoire de structurer un peu.


En conclusion:
Si vous aimez les sons planants, allez y, il est fait pour ça. Pour d'autres sons aussi, hein, mais bon c'est quand-même le roi de la nappe évolutive. Attention cependant à l'interface utilisateur ésotérique, et à la gestion des sons en interne. Et finalement ce modèle se distingue par des entrées analogiques, ce qui en fait un processeur sympa pour ajouter un grain 90's à une config.
»
sbn 3102/04/2018

L'avis de sbn 31"Une légende vaporeuse"

Korg WaveStation A/D
A l'instar des DX7, D50, M1 le Wavestation est un synthé numérique légendaire. Il est réputé pour ces PAD et ces textures complexes et évolutives. Il apparait dans tout style de production des années 90: Electro, House, Pop (Michael Jackson), Rock (Genesis, Dire Strait, Toto...) , New Wave (Depeche Mode), Jazz (Joe Zawinull)... D'autre part archi utilisé dans l'audiovisuel on peut entendre le WS dans nombreuses musiques de film, de séries TV (X Files, Xena la guerrière...), de pub, de jingle d'émissions.

La série Wavestation comporte 4 synthés:
- 2 Claviers, le Wavestation (1990) et Wavestation EX (1991)
- 2 Racks, le Wavestation A/D (1991) et le Wavestation SR (1993)
- On peut ajouter 2 softs, Le Plugin WS Legacy de Korg (2004) et l'iWavestation sur AppStore (2016)

Développé en collaboration avec Dave Smith et John Bowen le Wavestation est un rompler soustractif basé sur l'architecture de type "AI Synthesis" du Korg M1 et de la série T. Au niveau d'un patch le son est généré par un ensemble de 1 à 4 OSC qui lisent des formes d'ondes stockées dans une ROM de 4MB contenant 484 waveforms au format PCM 20bit.
Chaque OSC dispose d'un étage d'amplification indépendant, puis on retrouve une voie de synthé soustractif tradi, un filtre (Low Pass non résonant), 2 blocs multi effets paramétrable en série ou en parallèle avec 55 FX dispo, modulations, enveloppes, LFO.
Au niveau de la structure, 4 OSC composent le son d'un patch / On peut Combiner jusqu'à 8 patchs pour créer une Performance / On peut gérer jusqu'à 16 performances simultanément en mode multi.
Tout ça avec 32 voies de polyphonie.

Les 2 particularités du WS sont les Wave sequences et la Vector synthésis.

- Au niveau d'un patch chaque OSC peut soit lire une forme d'onde en boucle ou soit une séquence programmable composé de différente forme d'ondes assemblées dans une chaine (au max 255 formes d'ondes) ce qui produit des variations de timbres quasi infinies. C'est proche du concept des synthés à table d'onde comme le Waldorf Microwave dont les OSC ont la possibilité de faire défiler les formes d'ondes placées consécutivement les une à la suite des autre au sein d'une table d'onde (balayage). Alors que dans le WS on peut enchainer n'importe qu'elle forme d'onde. (La numéro 222 puis la numéro 013 puis la numéro 050...)

- La vector synthesis signifie qu'au niveau d'un patch on peut mixer directement et intuitivement le son généré par les 4 OSC grâce à un seul contrôleur: le Joystick qui permet plus d'expressivité. Concept issu du Prophet VS.

Particularité de la version A/D est qu'il comporte 2 entrées audio avec niveau réglable par un potar Trim et par un switch MIC/LINE/INST, le signal entrant peut être routé directement au niveau des OSC, ou des FX et peut être processé en temps réel (exemple FX vocodeur ou wave séquence)
Selon Wiki, la version A/D a été développé par Joe Brya, guitariste et ingénieur chez Korg recherche et développement, il souhaitait réaliser un module qui puisse fonctionner avec une guitare midi capable de mixer le son de guitare, synthé, et effets et pouvant être simplement contrôlé depuis la guitare avec 1 ou 2 boutons.

Le Son

On retrouve le rendu sonore généreux des synthés KORG de l'époque. Bon niveau de sortie et dynamique. Basses précises, médium présent, aiguës cristallins mais pas désagréables. Le rendu est proche du M1 et Korg Série T (J'ai un T2ex)

Au niveau des timbres, le WS est reconnu comme l'un des meilleurs synthé pour les pads. Le fait de pouvoir additionner des sons à plusieurs niveaux (OSC/patch/Performance/Combi), la variété des waveforms dispo, possibilité de contrôle et programmation, les effets, en font l'outil rêvé pour programmer des sons complexes et évolutifs.
Toutefois dans la pléthore de patch dispo on retrouve souvent une sonorité vaporeuse typique du WS et qui peut être désagréable à la longue un peu comme la voix de Carla Bruni.
- Pour les sons typiquement analo à base de formes d'ondes simples Square, Saw, Sine, le WS est convainquant, c'est pêchu et épais Bass lead, brass analo, string analo, pads. (La ROM du WS comporte une centaine de forme d'onde du Prophet VS .)
- Pour les sons instrumentaux on trouve quelques bon claviers, orgues, et electric piano. Tout le reste (guitare, basse, piano, orchestral, voix, brass, string...) souffre de réalisme à coté de ce qu'on peut trouver aujourd'hui mais le son reste exploitable dans certain contextes (House 80/90, Pop, New Wave...)

Les points positifs

- Le rendu sonore : Dynamique / Présence / ampleur.
- La variété des timbres.
- Profondeur de programmation.
- Les 2 blocs FX paramétrables en série/parallèle avec 55 algo d'FX.
- 16 parties multitimbrales.
- 8 patchs par performance.
- Ergonomie (Ecran/Menu/bouton/Molette) assez réussie
- Programmation par controleur MIDI ou soft possible (Midiquest et autre)
- Joystick.
- Mémoire (1 BANK ROM et 3 BANK RAM / 200 Performances / 140 Patchs / 128 Wave séquences)
- 2 entrées audio MIC/LINE/INST avec un trim.
- Signal entrant routable directement au niveau des OSC ou des FX.
- Vocodeur sympa.
- 4 sorties audio dont le Main stéréo en Jack et XLR.
- Led bargraph audio input en façade.
- Les cartes Rom PCM additionnelles de type Korg M1.

Les points négatifs

- Gestions des waves séquences, quand on veut combiner des patchs issus de différente banques.
- Filtre LP uniquement et non résonant.
- Les timbres souvent vaporeux.
- Pas d'arpegiateur.
- Les dimensions imposantes.
- En vieillissant le retro éclairage diminue et disparait se faisant Il peut être accompagné d'un sifflement aiguë type vibration électrique provenant de la carcasse du synthé (et non pas des sortie audio) celui-ci proviens de l'inverseur de tension qui alimente le retro éclairage en 12V. C'est un problème bien connu sur les synthé équipé de retro éclairage "EL" dit à feuille electro-luminescente (Wavestation, Kawai K5000, yamaha SY et TG, K2000, korg 01W...). On peut remplacer le retro éclairage, et l'inverseur, ou bien remplacer l'écran par un modèle led. (cf: sur ebay UK vendeur muzikelektronik qui vends des écran prêt à monter, sans soudures à faire.)Pour couper le sifflement parfois il suffit de déconnecter l'alimentation du retro éclairage.
- avec le temps les boutons poussoirs deviennent capricieux, on peux les changer.

Conclusion

Un synthé mythique que tout amateur ou collectionneur de synthé se doit d’acquérir et de bichonner. Un bon instrument, inspirant, avec un bon rendu sonore et une large palette de timbre. Les sonorités sont souvent marquée 80ies/90ies mais faut reconnaitre qu'avec les possibilité de programmation on est assez libre de le faire sonner comme on le souhaite.
De nos jours il serait top de pouvoir programmer ces cartes Rom PCM optionnelles pour avoir la possibilité de charger des formes d'ondes utilisateur.

Alternative intéressante au format rack 1U, le Wavestation SR permet de stocker plus de patches (8 BANK ROM et 3 BANK RAM soit : 550 Performances / 385 Patches / 352 Wave sequences / 32 Multi parts.) En revanche sans un soft l'édition est plus compliqué en raison de la taille de l'écran.

Concurrent sérieux du Wavestation A/D on peut citer le Kurzweil K2000/K2000R autre rompler soustractif capable de générer des sons complexes et évolutifs notamment par empilage de couche (layer). Sortie en 1990 il est basé sur un système innovant de synthèse à architecture variable (VAST), il dispose de 8 Mo de forme d'onde extensible à 24 Mo, filtre multimode résonant, 16 parts multitimbrales, 10 sorties audio, d'une option sampler.



»
liviou200411/10/2017

L'avis de liviou2004"Une merveille, pour l'époque"

Korg WaveStation A/D
Je rédige cette avis avec....près de 25 ans de retard !!
Je ne possède plus cette unité depuis longtemps.
J'étais vendeur de synthés à l'époque et je me souviens de l'énorme engouement que le Wavestation avait provoqué. Tout le monde en voulait, ou presque.

Cette version rack, avait cette fantastique possibilité (pour l'époque, encore une fois), de proposer deux entrées audio pour faire passer le signal dans la section d'effets.

Travaillant sur de la musique de films et pubs, je m'en servais beaucoup pour les nappes évolutives.

Bien sûr aujourd'hui, avec le Kronos, le Wavestation paraît dépassé. D'énormes progrès ont été faits à tous niveaux et en particulier en matière de dynamique et de qualité des convertisseurs AD/DA.

Mais pour être franc, autant j'ai toujours regretté d'avoir vendu mon MS-20, autant je n'ai pas regretté celui-ci. Il n'empêche que je suis content de pouvoir retrouver si je le souhaite les sons du WS dans le Kronos.
»
sin04/05/2004

L'avis de sin

Korg WaveStation A/D
- Rack du WAVESTATION EX.
- 515 multisamples, 4x50 performances, 4x35 patchs, 4x32 wavesequences, 2x55 effets.
- Multitimbralité : 16, polyphonie : 32.
- 4 sorties Jacks, 2 sorties XLR, 2 entrées Jacks, In/Out/Thru MIDI.
- 1 port PCM, 1 port ROM/RAM.
La polyphonie est "un peu" limite sur les gros layers (8 patchs par performance) ou en configuration multi-timbrale (16 performances !). Mais si vous avez la chance d'en avoir 2 (SR ou EX), une fonction MIDI permet de "doubler" la polyphonie !

UTILISATION

L'interface du rack est EXEMPLAIRE ! La navigation dans les différentes pages se fait à l'aide de soft-keys sous l'écran; un peu dans le style d'un Kurzweil serie K... Imparable ! De plus, il n'y a pas trop de sous-menus et tout est parfaitement organisé. L'ecran est grand et rétro-éclairé en bleu. Les paramètres sont toujours claires et peuvent être rentrés de 3 façons distinctes : via l'alpha dial (pour parcourir rapidement), le clavier numérique (pour entrer des valeur données) ou les boutons +/- (pour la précizione)... De plus, un bouton mark permet de storer des pages d'éditions qu'on pourra recaller rapidement par la suite... Quand on store un son en mémoire, on peut choisir d'écouter celui qu'on édite ou celui qu'on écrase... Mortel quoi... Le WS A/D dispose aussi d'un port carte PCM et d'un port carte RAM/ROM en facade. Bien sûr, il ne dispose pas de séquenceur (mis à part les "wavesequences" !). Les plus par rapport aux autres modèles de la gamme : Le A/D ! Des entrées stéréo avec sélecteur de niveau (-40/-10/+4) et potar de gain... On peut se servir des signaux entrant dans les effets et/ou comme base d'un patch ou wavesequence et faire du vectoriel avec ! Il possède de plus une copie des sorties 1/L et 2/R en XLR ! MERCI ! Je compte remplacer ma 02R par une DM1000 et celle-ci n'offre que des entrées en XLR, le WS A/D sera le seul synthé à ne pas nécessiter de D.I. ou adaptateur jack/XLR ! On se demande pourquoi les constructeurs s'obstinent avec leurs fichus jacks asymétriques ! (le SC-55 en RCA...)

SONORITÉS

Les presets du rack (performances) sont orientés nappes/textures évolutives vu la synthèse utilisée (AV pour Advandced Vector)... Et c'est bien pour ça qu'on s'en sert ! La bank RAM3 comporte tout de même des sonorités plus classiques (grand piano, drum kit, etc...). Les sons sont d'ailleurs mortels ! Des nappes à la Biosphere pour les amateurs... Les 2 multi-effets de 55 algos chacun sonnent très bien (les flanges et phasers sont superbes !). Ils comportent du reste un vocoder utilisable sur les sons internes ou les entrées. La plupart des performances sont programmées pour utiliser le joystick présent sur les Wavestations Korg (sauf le WS SR) afin de mixer dynamiquement la texture de la performance... Vous pouvez aussi programmé la machine afin qu'elle recoive les données du joystick de pitchbend/modulation du M1 (ou pourquoi pas d'un Kaoss Pad ou autres) comme controleur "vector stick"...


AVIS GLOBAL

En gros c'est une machine très pro et qui possède un son innimitable dû à la synthèse. C'est Dave Smith (prophet VS et autres, et plus récemment l'Evolver) qui est à l'origine de ce fameux synthé KORG et ça explique le côté "vrai synthé" de la machine. Sortie en 90/91 et utilisé par Depeche Mode, Future Sound Of London, Orbital... J'ajoute que les manuels sont claires et didactiques (ça change). J'ai acheté d'occaz le numéro de série 277 il y a 6 mois, j'en révai il y a 12 ans et il coûtait alors bien plus du triple ! Si vous en voyez, allez-y !
»

Tutoriels et astuces Korg WaveStation A/D

Son sale et qui se déchire au release = Convetisseur D/A fatigué

Publié le 03/10/09
Lorsque vous jouez un son et que pendant la phase de release de la note le son se déchire, ou bave, comme un MP3 mal encodé, c'est très certainement l'étage du convertisseur numérique vers analogique…

Initialisation de la RAM / Version de l'O.S.

Publié le 19/05/04
Au démarrage, lorsque WAVESTATION A/D clignotte, appuyez sur la touche [curseur bas] en même temps que la touche [4] du pavé numérique. Ensuite appuyez sur [Init RAM] pour initaliser la RAM ou [Cont]…

Images Korg WaveStation A/D

  • Korg WaveStation A/D
  • Korg WaveStation A/D
  • Korg WaveStation A/D
  • Korg WaveStation A/D

Vidéos Korg WaveStation A/D

Fichiers audio Korg WaveStation A/D

Manuels et autres fichiers Korg WaveStation A/D

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : wavestation a d, wavestationad, wave station a d, wavestationa d, wave station a/d, wavestationa/d, wavestation a/d

Forums Korg WaveStation A/D

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.