Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Gras double
9/10
Award Qualité / Prix 2017
Partager cet article

Dix ans après le Prophet-08, Dave Smith présente son successeur, survitaminé en polyphonie et effets : voici le Prophet Rev2, l’un des rares synthés analogiques à 16 voix…

Lorsqu’on analyse la gamme de synthés DSI/Sequen­tial, on constate un mouve­ment vers le haut amorcé avec le Prophet-6. On est loin de l’Evol­ver de 2003 et du Mopho de 2008. C’est d’au­tant plus curieux que la concur­rence s’en­gouffre dans l’en­trée de gamme, avec des synthés mono­diques et poly­pho­niques très abor­dables. Citons parmi eux les Mini­logue et Mono­logue de Korg, qui redé­fi­nissent le prix plan­cher des synthés analo­giques à mémoires, sans oublier les Deep­Mind 6 et 12 de Behrin­ger, bour­rés de fonc­tion­na­li­tés pour un prix très serré. Pour sa part, Artu­ria a amorcé le même mouve­ment que DSI, plaçant son magni­fique Matrix­Brute au sommet de la hiérar­chie des synthés mono­diques ; d’ailleurs, à quand une version poly­pho­nique ? Dans ce rebat­tage des cartes, pour le plus grand plai­sir des amateurs d’ana­lo­giques, on comprend très bien que Dave Smith ne soit pas resté indif­fé­rent. Il nous livre aujour­d’hui le Prophet Rev2, une version hyper musclée de son Prophet’08 qui fêtera bien­tôt ses dix ans. Désor­mais, l’An­dro­meda d’Ale­sis n’est plus le seul synthé analo­gique poly­pho­nique 16 voix…

Rev2 028
00:0000:17
  • Rev2 028 00:17
  • Rev2 101 01:04
  • Rev2 105 00:35
  • Rev2 203 00:33
  • Rev2 107 00:19
  • Rev2 108 00:34
  • Rev2 109 00:35
  • Rev2 112 00:48
  • Rev2 123 00:24
  • Rev2 127 00:54
  • Rev2 129 00:35
  • Rev2 134 00:40
  • Rev2 135 00:24
  • Rev2 138 00:29
  • Rev2 148 00:19
  • Rev2 150 00:29
  • Rev2 153 00:40
  • Rev2 163 00:43
  • Rev2 174 00:42
  • Rev2 176 00:26
  • Rev2 179 00:21
  • Rev2 195 00:32
  • Rev2 201 00:24

 
Total contrôle

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 003.JPG

Nous avons testé un Prophet Rev2–16 (16 voix), qui intègre de base l’ex­ten­sion 8 voix. On peut d’ailleurs commen­cer sa quête par un Rev2–8 et lui ajou­ter par la suite une carte fille 8 voix, en l’en­fi­chant simple­ment sur la carte mère. C’est d’ailleurs la seule chose qui diffère entre les deux modèles. L’objec­tif affi­ché de DSI avec le Rev2 est de propo­ser un synthé à un prix par voix très serré. La qualité de construc­tion est très bonne : carcasse tout en métal, flancs vissés en bois, séri­gra­phie blanche parfai­te­ment lisible. Il manque juste la char­nière pour faci­li­ter l’ou­ver­ture du panneau avant (pour instal­ler une exten­sion 8 voix sur un Rev2–8, par exem­ple…). Les poten­tio­mètres reprennent le look des Prophet-5 et 6 ; méca­nique­ment parlant, ils inspirent confiance, soli­de­ment ancrés. Avec ses commandes géné­reuses et une ergo­no­mie de type une fonc­tion/un bouton, le Rev2 invite à la program­ma­tion : 43 poten­tio­mètres rota­tifs, 12 enco­deurs cran­tés et 34 boutons attendent nos doigts experts. Un petit écran OLED carré lisible dans toutes les condi­tions apporte une touche finale, affi­chant les programmes, les para­mètres et les valeurs.


En façade, les diffé­rentes sections sont clai­re­ment iden­ti­fiées : en partie haute, matrice de modu­la­tion, horloge, arpé­gia­teur, séquen­ceur, navi­ga­tion (au centre), modes de clavier, effets, enve­loppes ; en partie basse, LFO, oscil­la­teurs, VCF, VCA. Diffi­cile de se perdre ! DSI n’a pas oublié la touche Compare, tout comme les fonc­tions Check (affi­chage de la valeur d’un para­mètre sans le modi­fier) et Basic Preset (point de départ pour créer un son). Par contre, nous n’avons pas trouvé de fonc­tion qui reflète la posi­tion physique des commandes. Les poten­tio­mètres répondent aux modes saut/seuil/rela­tif, bien vu ! Pour conser­ver l’es­prit compact du Prophet-08, les deux molettes (non rétroé­clai­rées) sont placées au-dessus du clavier, ce qui permet de présen­ter une largeur infé­rieure à 90 cm et un poids sous la barre des 10 kg pour 5 octaves. Le clavier Fatar 61 touches semi-lesté est sensible à la vélo­cité et à la pres­sion. Nous avons appré­cié sa réponse, notam­ment sa résis­tance progres­sive permet­tant une vélo­cité tout en nuances. On peut trans­po­ser sur plus ou moins deux octaves à l’aide de deux boutons dédiés (mais il faut passer par le menu Global pour trans­po­ser par demi-ton). Bref, sur le point cosmé­tique et méca­nique, le Rev2 surpasse de loin le Prophet-08.


Face cachée

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 015.JPG

Comme toujours, la connec­tique est rassem­blée sur le panneau arrière. De droite à gauche, on trouve une sortie casque (jack 6,35 stéréo), deux ensembles de sorties audio gauche/droite (jacks 6,35 asymé­triques, soit une sortie stéréo par couche sonore), 3 prises pour pédales (1 pédale conti­nue assi­gnable, 2 pédales inter­rup­teurs pour le Sustain et le séquen­ceur), un trio Midi (In/Out/Thru), une prise USB type B pour le Midi (notes, CC, NRPN, Dump des programmes en Sysex) et un connec­teur IEC pour cordon secteur (alimen­ta­tion interne univer­selle, les bonnes habi­tudes sont bien prises). La pédale dédiée au séquen­ceur permet de pilo­ter la lecture du séquen­ceur et de l’ar­pé­gia­teur, ou de déclen­cher les pas du séquen­ceur avec un signal audio, ou encore de « Gater » les enve­loppes. Bon point qualité comme sur les récentes produc­tions maison, les jacks sont soli­de­ment vissés au panneau. Il manque une entrée audio pour trai­ter des signaux externes, une habi­tude sur les poly­pho­niques DSI.


Allez, on ouvre… pour cela, on dévisse les flancs en bois, le cadre métal­lique et le panneau, puis on soulève la façade que l’on pose déli­ca­te­ment à la verti­cale, vu qu’il n’y a pas de char­nière. Elle est reliée à la carte mère par un simple connec­teur. L’in­té­rieur est minia­tu­risé : la carte mère ne fait que deux octaves de large et la carte fille à peine un et demi. L’en­semble de l’élec­tro­nique est consti­tuée de CMS, une voix n’oc­cu­pant que quelques centi­mètres carrés sur le PCB. Les puces DSI-120 sont bien alignées et entou­rées de quelques compo­sants minus­cules. L’ali­men­ta­tion, interne, est proté­gée par une feuille isolante compo­site, ce n’est pas aussi classe que sur les DSI haut de gamme avec leur tôle perfo­rée. La concep­tion respire l’in­tel­li­gence et l’op­ti­mi­sa­tion à plein nez !


Grain à moudre

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 017.JPG

La mémoire interne du Prophet Rev2 renferme 512 Presets et 512 mémoires réins­crip­tibles, de quoi voir venir. Les sons d’usine sont diffé­rents de ceux du Prophet’08, si nos souve­nirs sont bons ; ils tirent notam­ment profit des nouveaux effets. Mais le plus surpre­nant, si nos souve­nirs sont vrai­ment bons, c’est que le grain n’est pas le même. Il y a certes une petite filia­tion, mais pas ce médium aigu si carac­té­ris­tique de la série Prophet’08/Mopho/Tetra, que l’on attri­buait jusqu’à présent au circuit inté­gré chargé de produire la chaine analo­gique oscil­la­teur-filtre-ampli. Ici, le spectre semble plus équi­li­bré, moins agres­sif dans cette plage de fréquences et plus agréable à nos oreilles. Bien sûr, avec les possi­bi­li­tés de modu­la­tion audio de ses oscil­la­teurs et filtre, le Rev2 peut sonner métal­lique si on le souhaite. Le grain est, sans surprise, égale­ment diffé­rent des autres synthés de la marque, Prophet-6, OB-6 et Prophet-12. Il les faut donc tous… Malin, le Dave !


L’autre point est qu’avec 16 voix de poly­pho­nie, on n’hé­site pas à faire des empi­lages, soit via le mode Unis­son, soit en couchant deux programmes l’un sur l’autre. Du coup, avec un poil de Detune (programmé ou généré via une fonc­tion appor­tant une certaine insta­bi­lité) et deux poils de pano­ra­mique, les nappes décollent, les cuivres s’em­brasent et les strings pètent (bonjour l’image !). Le Rev2 est un excellent candi­dat pour qui veut créer faci­le­ment de vastes ensembles poly­pho­niques, d’au­tant que les effets ajou­tés permettent de l’ani­ma­tion ou de l’élar­gis­se­ment supplé­men­taire. La machine est tout aussi à l’aise dans les basses, arron­dies au LPF 4 pôles réso­nant ou métal­li­sées à la synchro d’os­cil­la­teurs. Nous avons égale­ment sorti des leads cuivrés dans la pure tradi­tion vintage, embel­lis par l’ef­fet BBD judi­cieu­se­ment présent. Sans oublier les arpèges ou les séquences qui se trans­posent au clavier. Bref, le Rev2 est analo­gique, sonne analo­gique, point barre…


Back to the future

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 016.JPG

Le Prophet Rev2 est un synthé analo­gique bitim­bral. Chaque programme peut être joué en mode Single (toute la poly­pho­nie dispo­nible), Split (8+8 ou 4+4 voix selon le modèle) ou Stack (2 sons super­po­sés de 8 ou 4 voix). On peut éditer un canal (A ou B) ou les deux en même temps (A+B). Il est aussi possible de copier un canal sur l’autre ou d’in­ver­ser les deux canaux. Le mode unis­son permet d’em­pi­ler et désac­cor­der les voix dispo­nibles, pour un son énorme. On peut aussi mémo­ri­ser un accord dans chaque programme. La partie synthèse reprend la tech­no­lo­gie du Prophet’08, à savoir une chaîne DCO-VCF-VCA inté­grée sur le circuit DSI-120 déve­loppé avec Doug Curtis il y a 15 ans, désor­mais propriété de Dave Smith. C’est a priori le seul moyen de concen­trer 16 voix analo­giques tout en main­te­nant un prix abor­dable, ce qui consti­tue une diffé­rence notable par rapport aux circuits analo­giques discrets du Prophet-6 et de l’OB-6 (cf. photos de l’in­té­rieur de la bête).


Une voix est consti­tuée de deux DCO, un Sub oscil­la­teur et un bruit. Les DCO offrent quatre formes d’ondes élémen­taires : dent de scie, dent de scie + triangle, triangle et impul­sion. Impor­tante amélio­ra­tion par rapport au Prophet-08, les formes d’onde sont toutes conti­nues, via un para­mètre Shape modu­lable. On peut accor­der les DCO sur 9 octaves (par demi-ton et centième) et les synchro­ni­ser. Une fonc­tion Note Reset permet de déci­der ou non de redé­clen­cher le cycle des oscil­la­teurs au point d’ori­gine à chaque nouvelle note. On trouve aussi une fonc­tion Slop qui génère des fluc­tua­tions dans l’ac­cor­dage des oscil­la­teurs. Les deux oscil­la­teurs sont ensuite balan­cés (on ne peut donc pas pous­ser leur niveau pour faire satu­rer le filtre en entrée) ; on peut toute­fois y mixer un Sub oscil­la­teur (onde carrée à l’oc­tave infé­rieure) et un bruit blanc. Un Glide permet de créer du porta­mento entre les voix, à vitesse ou temps fixe, sépa­ré­ment sur chaque DCO. On peut aussi utili­ser l’une des 17 tables de tempé­ra­ment inté­grées pour bascu­ler dans des styles ethniques.


Filtre clas­sique

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 012.JPG

Le Rev2 reprend le filtre Curtis du Prophet-08. Il s’agit d’un unique VCF passe-bas réso­nant 2 ou 4 pôles. Cela permet au Rev2 de ne pas marcher sur les plate­bandes de ses grands frères, Prophet-6 et OB-6. La fréquence de coupure se règle sur 165 valeurs, ce qui est insuf­fi­sant pour éviter les effets d’es­ca­lier audibles à réso­nance élevée, comme sur toutes les machines DSI. C’est agaçant que le construc­teur campe sur ses lauriers depuis 15 ans, on attend une amélio­ra­tion dans ce domaine ! On peut direc­te­ment modu­ler la coupure par une enve­loppe dédiée DADSR (modu­la­tion bipo­laire), la vélo­cité, le suivi de clavier et le DCO1 (modu­la­tion audio du filtre, bien vu !). Les modu­la­tions conti­nues se font fort heureu­se­ment tout en douceur, de manière bien lisse.


Le filtre peut entrer en auto-oscil­la­tion unique­ment en mode 4 pôles, avec un pince­ment très carac­té­ris­tique bien acidulé, produi­sant une onde sinu­soï­dale pronon­cée puis un siffle­ment stri­dent dans les valeurs extrêmes. En mode 2 pôles, la réso­nance est beau­coup plus sage, presque trop d’ailleurs… Vient enfin le VCA stéréo, avec élar­gis­se­ment alterné gauche/droite entre les voix succes­sives (Pan Spread), enve­loppe dédiée DADSR à action et réponse en vélo­cité program­mables. Le volume de chaque programme peut égale­ment être mémo­risé, en passant par une page menu spéciale compre­nant quelques para­mètres de synthèse addi­tion­nels.


Enter the Matrix

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 009.JPG

Pour modu­ler le son, le Rev2 propose 4 LFO, 3 enve­loppes et une matrice de modu­la­tion. Commençons par les LFO, qui offrent 5 formes d’onde clas­siques : triangle, dent de scie, rampe, carré et aléa­toire. La fréquence varie de 0,022 à 500 Hz (niveau audio) et peut être synchro­ni­sée à l’hor­loge globale/Midi. Le cycle est libre ou redé­clen­ché lorsqu’une note est jouée seule. Chaque LFO peut direc­te­ment affec­ter une desti­na­tion suivant une quan­tité program­mable ou être assi­gné via la matrice de modu­la­tion. Nous avons déjà parlé des deux enve­loppes préas­si­gnées au filtre et au volume, la troi­sième (auxi­liaire) est assi­gnable. De type DADSR, son action est bipo­laire et modu­lable par la vélo­cité. On peut aussi la boucler. On peut direc­te­ment choi­sir une desti­na­tion de modu­la­tion, parmi la liste de la matrice, ou passer par la matrice pour choi­sir plusieurs desti­na­tions simul­ta­nées.


La matrice propose 8 cordons virtuels pour relier 22 sources à 53 desti­na­tions, avec des modu­la­tions bipo­laires. Parmi les sources, citons les 4 séquen­ceurs, les 4 LFO, les 3 enve­loppes, les 2 molettes, le numéro de note, la vélo­cité, la pres­sion, les pédales, le bruit et la sortie audio numé­ri­sée du VCA. Parmi les desti­na­tions, listons les fréquences des oscil­la­teurs (globale ou sépa­rées), les ondes conti­nues des deux oscil­la­teurs, le niveau de chaque oscil­la­teur/Sub/bruit, la coupure du filtre, la réso­nance, la modu­la­tion audio, le VCA, la pano­ra­mique, les fréquences des LFO, les quan­ti­tés de modu­la­tion des LFO, les quan­ti­tés de chaque enve­loppe, tous les segments de temps de toutes les enve­loppes, les 8 quan­ti­tés de modu­la­tion des cordons (modu­la­tions de modu­la­tions), le mixage des effets et les deux para­mètres d’ef­fets. Ouf !


Effets ajou­tés

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 008.JPG

Amélio­ra­tion notable par rapport au Prophet-08, le Rev2 propose une petite section d’ef­fets numé­riques pour enri­chir le son. Il n’y a qu’un seul effet par canal sonore (dommage !) mais chaque couche dispose d’un effet séparé (tant mieux !). Les effets basés sur les temps (tels que les délais) peuvent être synchro­ni­sés à l’hor­loge globale/Midi. Au menu, délai mono, délai numé­rique, BBD émulé, chorus, phaser à feed­back élevé, phaser à feed­back faible, phaser Oberheim émulé, flan­ger à feed­back élevé, flan­ger sans feed­back, réverbe, modu­la­tion en anneau Oberheim émulée, distor­sion, filtre passe-haut.


On trouve deux para­mètres éditables par effet, en plus du niveau de la balance Wet/Dry (appe­lée ici Mix) : temps et feed­back pour les délais, vitesse et profon­deur pour les effets d’en­semble, temps et couleur pour la réverbe, tuning et suivi de clavier pour la modu­la­tion en anneau, gain et tona­lité pour la distor­sion, coupure et réso­nance pour le HPF. Ces para­mètres sont modu­lables via la matrice, excellent ! Les effets héritent direc­te­ment des déve­lop­pe­ments faits pour les Prophet-6 et OB-6, on ne s’en plain­dra pas. Nous avons appré­cié la qualité des délais, chorus, phaser, flan­ger et Ring Mod, un peu moins la réverbe, assez métal­lique et bouclée court. Le choix des algo­rithmes est tout à fait judi­cieux.


Arpège ou séquences

 

Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 007.JPG

Le Rev2 intègre l’ar­pé­gia­teur et le séquen­ceur du Prophet-6, auxquels il ajoute un second séquen­ceur. En mode bitim­bral, chaque canal a ses réglages indé­pen­dants d’ar­pèges et de séquences. L’ar­pé­gia­teur est basique et clas­sique : on peut en régler le tempo (enco­deur et bouton TAP), la divi­sion tempo­relle, le mode de jeu (haut, bas, alterné, aléa­toire ou dans l’ordre des notes jouées), la tessi­ture (1 à 3 octaves vers le haut) et la répé­ti­tion de chaque note (1 à 3 fois). Avec la fonc­tion Relatch acti­vée, on peut ajou­ter des notes à l’ar­pège en cours s’il est réglé sur Hold (main­tien). Signa­lons que depuis l’OS 1.1.4, les notes arpé­gées sont enfin trans­mises via MIDI/USB, merci… On trouve aussi un séquen­ceur « poly­pho­nique », dont l’ac­tion stoppe l’ar­pé­gia­teur. Il offre 64 pas de 1 à 6 notes, avec une program­ma­tion pas à pas. On appuie sur Record, on joue une note ou un accord, et tant qu’on main­tient au moins une note, on peut en ajou­ter d’autres dans le pas en cours. Dès qu’on relâche toutes les notes, le Rev2 passe au pas suivant. On peut lier les notes ou créer des silences. Après enre­gis­tre­ment, on peut éditer les pas un par un (note et vélo­cité), tant mieux !


En lecture, on peut trans­po­ser la séquence à la volée (en main­te­nant la touche Record). Égale­ment depuis l’OS 1.1.4, les notes séquen­cées sont désor­mais trans­mises via MIDI ou USB, comme pour l’ar­pé­gia­teur, enfin ! Chaque séquence est sauve­gar­dée avec son programme. Mais le Rev2 a plus d’un tour dans son sac, puisqu’il propose un second séquen­ceur « Gated » : ce dernier permet d’en­re­gis­trer 4 lignes de 16 pas, consti­tuées de notes ou de mouve­ments de commandes. La lecture commence dès qu’on appuie sur une note. Pour chaque ligne, on choi­sit une desti­na­tion puis on programme la valeur de modu­la­tion pas par pas. Celle-ci peut être lissée si on accepte de sacri­fier une piste de séquence pour une piste lissée. La longueur d’une ligne est indé­pen­dante des autres, pas la peine d’uti­li­ser les 16 pas. Les lignes de ce séquen­ceur peuvent aussi être utili­sées comme sources dans la matrice de modu­la­tion. Une addi­tion très inté­res­sante qui complète parfai­te­ment les autres possi­bi­li­tés de modu­la­tion de la machine.

Conclu­sion


Avec le Prophet Rev2, l’objec­tif affirmé de DSI était de prendre un bon synthé (le Prophet’08) et de l’amé­lio­rer dans tous les compar­ti­ments. Le pari est tout à fait gagné : poly­pho­nie doublée (pour le Rev2–16), formes d’onde progres­sives, subos­cil­la­teur, modu­la­tions boos­tées, effets inté­grés, nouveau séquen­ceur poly­pho­nique, édition amélio­rée, alimen­ta­tion interne, USB, trans­mis­sion des notes séquen­cées/arpé­gées… et surtout, un son plus équi­li­bré et plus agréable à nos oreilles que celui du Prophet’08, affran­chi de cette bosse dans le médium aigu. Nous lui avons égale­ment trouvé plus d’am­pleur, de richesse et de variété. Il n’en demeure pas moins quelques points de cris­pa­tion : le filtre unique­ment passe-bas et la réso­lu­tion insuf­fi­sante de la fréquence de coupure. Sans doute les conces­sions à faire pour conser­ver un synthé abor­dable au regard de ce qu’il offre, tant en puis­sance qu’en qualité. Nous lui décer­nons un Award Audio­fan­zine Qualité/Prix 2017 !

  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 001.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 003.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 002.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 004.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 005.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 006.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 011.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 010.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 009.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 008.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 007.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 012.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 013.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 014.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 015.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 016.JPG
  • Dave Smith Instruments Prophet Rev2 : Prophet Rev2 2tof 017.JPG

 

 

9/10
Award Qualité / Prix 2017
Points forts
  • Grain et couleur sonore
  • Polyphonie généreuse
  • Bitimbralité
  • Qualité de construction
  • Prise en main immédiate
  • Possibilités de modulation
  • Effets numériques ajoutés
  • Mémoire très généreuse
  • Arpégiateur et séquenceurs intégrés
  • Transposition des séquences en temps réel
  • Tempéraments alternatifs
  • CC et NRPN Midi
  • Clavier dynamique très agréable
  • Alimentation interne universelle
Points faibles
  • Un seul filtre passe-bas (certes à deux modes)
  • Effets d’escalier sur le filtre à résonance élevée
  • Pas d’entrée audio pour traiter des sources externes
Auteur de l'article synthwalker Passionné de synthés, concepteur produits et rédacteur presse

J'aime tous les synthés, avec une prédilection pour les polyphoniques vintage à mémoires, que j'empile avec délectation depuis quelques dizaines d'années. Vieux gourou chauve mais pas barbu, j'écris depuis un quart de siècle des articles techniques sur les synthés et j'ai contribué au développement de certains d'entre eux. Plusieurs centaines ont été publiés, dont une grande partie sur Audiofanzine. J'ai aussi contribué aux magazines PlayRecord, Musiciens, Recording Musicien, Musicsound et KR.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article synthwalker Passionné de synthés, concepteur produits et rédacteur presse

J'aime tous les synthés, avec une prédilection pour les polyphoniques vintage à mémoires, que j'empile avec délectation depuis quelques dizaines d'années. Vieux gourou chauve mais pas barbu, j'écris depuis un quart de siècle des articles techniques sur les synthés et j'ai contribué au développement de certains d'entre eux. Plusieurs centaines ont été publiés, dont une grande partie sur Audiofanzine. J'ai aussi contribué aux magazines PlayRecord, Musiciens, Recording Musicien, Musicsound et KR.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.