Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Brèves de synthèse
Partager cet article

Le Superbooth 2019 s’est tenu du 9 au 11 mai à Berlin. Cette année, encore plus d’exposants : tous les grands noms du synthé matériel, mais aussi des éditeurs de logiciels, des marques d’audio pro, des fournisseurs ou façonneurs de cette industrie qui nous est si chère... faisons un petit tour d’actualité des synthés et BAR matériels.

Les meilleurs produits du Superbooth 2019

  • 1 novation summit (63 - 25%)
  • 2 udo audio super 6 (41 - 16%)
  • 3 behringer ds-80 (37 - 15%)
  • 4 m.f.b. synth-8 (22 - 9%)
  • 5 korg minilogue xd module (14 - 6%)
  • 6 pittsburgh modular voltage research laboratory (12 - 5%)
  • 7 dreadbox nyx 2 (12 - 5%)
  • 8 ik multimedia uno drum (11 - 4%)
  • 9 korg nu:tekt nts digital (8 - 3%)
  • 10 gamechanger audio motor synth (8 - 3%)
  • 11 superlative instruments sb-1 space bee (5 - 2%)
  • 12 korg volca nubass (5 - 2%)
  • 13 ableton live 10.1 (4 - 2%)
  • 14 the division department 01/iv (3 - 1%)
  • 15 elektron digitone keys (3 - 1%)
  • 16 enjoy electronics reminder (2 - 1%)
  • 17 finegear arkive_effects (2 - 1%)
  • 18 steinberg powered by elk retrologue 2 (2 - 1%)
Sondage réalisé du 13/05/2019 au 23/05/2019 - 254 participants - 1 réponse par participant

Avant de vous lancer dans ce compte-rendu, nous vous invi­tons à nous dire quel produit du Super­booth 2019 vous avez préféré. Votez ci-dessus.

 

L’in­dus­trie du synthé semble floris­sante, si l’on en croit les construc­teurs qui se lancent, parfois pour la première fois, sur le marché. Les modu­laires au format Euro­rack ou proprié­taire pullulent, il y en a pour touts les goûts et pour toutes les bourses : à moteurs tour­nants, à plasma, à rétroé­clai­rages arc-en-ciel, à mini-écrans tactiles, à surfaces de contrô­le… jusqu’où s’ar­rê­te­ront-ils ? Nous avons pu égale­ment décou­vrir de nouveaux concep­teurs tota­le­ment décom­plexés, se lançant direc­te­ment dans des machines auda­cieuses poly­pho­niques, hybrides, inté­grant effets et séquen­ceurs. Enfin, certaines marques bien connues sur la place ont présenté en exclu­si­vité leurs nouveaux produits lors de ce Super­booth 2019 toujours plus dyna­mique. Bref, c’est devenu le rendez-vous euro­péen incon­tour­nable du synthé, véri­table fossoyeur de la Musik­messe ; la preuve, même Dave Smith vient ici en personne !

Cette année, plutôt que faire des vidéos inau­dibles de démons­tra­teurs qui passent leur temps à détailler les spéci­fi­ca­tions tech­niques, nous avons choisi d’al­ler tester certaines machines de manière ciblée, soit parce que sont de vraies nouveau­tés, soit parce que nous n’avions pas encore pu les chro­niquer dans nos colonnes. On en profi­tera pour donner un peu d’ac­tus quand c’est néces­saire. Voici une petite synthèse de deux jour­nées bien remplies… 

Balo­ran

Un nouveau Lexan est désor­mais collé en façade des The River, inté­grant les toutes nouvelles fonc­tion­na­li­tés (gaba­rits de Single et Multi, nouvelles modu­la­tions). La troi­sième série de 50 exem­plaires s’est écou­lée en 3 semaines et sera produite à partir de juin… On ne sera alors plus très loin des 100 exem­plaires produits, pour la plupart désor­mais à desti­na­tion de l’ex­port. Laurent réflé­chit à un nouveau synthé à base d’os­cil­la­teurs analo­giques inédits et de filtres multi­modes, mais chuuuuut, encore Many Rivers to Cross…

Baloran The River : Baloran - The River - IMG_4771.JPG Baloran The River : Baloran - The River - IMG_4772.JPG

Behrin­ger

Le tout petit Crave, malgré sa couleur orange, sa modu­la­rité et son prix plan­cher, ne nous a pas telle­ment embal­lés. L’unique oscil­la­teur est bien seul et le filtre ne parvient pas à faire prendre la sauce. Nous avons trouvé les sono­ri­tés un peu fades et le séquen­ceur peu intui­tif.

Behringer Crave : Behringer - Crave - IMG_4836.JPG Behringer Crave : Behringer - Crave - IMG_4837.JPG

Le MS-101 imite bien le côté cheesy de son modèle signé Roland. Il reprend le même type de séquen­ceur que le Crave (ou alors c’est le contraire), pas très intui­tif.

Behringer MS101 : Behringer - MS-101 - IMG_4848.JPG Behringer MS101 : Behringer - MS-101 - IMG_4849.JPG

L’Odys­sey est une réplique du modèle éponyme sorti chez ARP dans les années 70. C’est un vrai synthé avec de grandes touches et des sono­ri­tés à l’état brut comme on les aime sur les synthés mono­diques analo­giques. On appré­cie égale­ment les trois types de filtre inté­grés (repre­nant les diffé­rentes révi­sions du modèle vintage), les possi­bi­li­tés de modu­la­tion et le manie­ment très agréable des curseurs. Toujours ce petit séquen­ceur peu intui­tif…

Behringer Odyssey : Behringer - Odyssey - IMG_4835.JPG

Le Pro-1 reprend, dans un format Euro­rack iden­tique au Model D, l’en­semble des commandes du Pro-One de Sequen­tial ; si les enve­loppes claquent très fort, nous n’avons pas véri­ta­ble­ment retrouvé la richesse des VCO à base de CEM3340 et le mordant du VCF. Les possi­bi­li­tés de modu­la­tion sont ici très nombreuses.

Behringer Pro-1 : Behringer - Pro1 - IMG_4845.JPG Behringer Pro-1 : Behringer - Pro1 - IMG_4846.JPG

Les RD-808 et RD-909 sont construites tout en plas­tique très rigide et assez légères. Large­ment dimen­sion­nées, elles sont très agréables à mani­pu­ler, avec des fonc­tions proches des modèles TR-808 et 909 de Roland qu’elles tentent d’imi­ter et quelques ajouts d’ef­fets. Les kicks sont profonds mais les snares manquent de punch, assez éloi­gnées des machines origi­nelles et ont tendance à se lais­ser manger par les autres percus­sions. Les hi-hats manquent aussi de tran­chant, mais on sent que les modèles présen­tés n’étaient pas encore abou­tis, en parti­cu­lier la 909.

  • Behringer RD-808 : Behringer - RD-808 - IMG_4847.JPG
  • Behringer RD-808 : Behringer - RD-808 - IMG_4848.JPG
  • Behringer RD-909 : Behringer - RD-909 - IMG_4838.JPG
  • Behringer RD-909 : Behringer - RD-909 - IMG_4839.JPG

Le VC-340 est un clone de VP-330 Mk II de Roland. La section Voix est incon­tes­ta­ble­ment réus­sie mais la couleur des Strings ne nous a pas vrai­ment convain­cus, quel qu’en soit le réglage. En revanche, l’ef­fet de Release évoquant une réverbe est bien repro­duit. Une machine fort bien construite comme le Deep­Mind, avec coque en métal et flancs en bois.

Behringer VC340 : Behringer - VC-340 - IMG_4843.JPG Behringer VC340 : Behringer - VC-340 - IMG_4844.JPG

Din Sync

Le JP-One est encore au stade de proto­type. Il s’agit d’une voix de JP-6 dans un module assez grand, confor­table à l’usage. Pour le moment, il n’y que de la connec­tique CV/Gate entrée et en sortie (pas de MIDI, USB), ni de mémoire. Le boitier métal­lique construit comme un tank pour­rait encore évoluer de format (hauteur) et la carte de synthèse n’est pas encore tout à fait défi­ni­tive. Tout cela semble promet­teur au plan sonore et ergo­no­mique, mais le concep­teur ne s’en­gage pas sur une date de fina­li­sa­tion de son synthé.

Din Sync JP-One : Din Sync - JP-One - IMG_4786.JPG Din Sync JP-One : Din Sync - JP-One - IMG_4787.JPG

Elek­tron

Le Digi­tone Keys est un Digi­tone auquel on a greffé un clavier de 3 octaves sur la droite, façon Mono­ma­chine. Les 8 enco­deurs assi­gnables situés au-dessus du clavier améliorent le contrôle direct du son, tout comme les deux molettes à l’ex­trême gauche. La dispo­si­tion en enfi­lade si parti­cu­lière néces­site quelques allers et retours de la tête, posture qui peut fati­guer à la longue ou faire perdre sa concen­tra­tion. Côté arrière, la connec­tique s’est enri­chie de sorties sépa­rées stéréo pour chaque piste FM (rappe­lons que le Digi­tone est un module FM poly­pho­nique 8 voix multi­tim­bral 4 parties, doté d’un séquen­ceur 4 pistes internes et 4 pistes MIDI). La qualité de construc­tion est irré­pro­chable.

Elektron Digitone Keys : Elektron - Digitone Keys - IMG_4827.JPG Elektron Digitone Keys : Elektron - Digitone Keys - IMG_4826.JPG

Nous en avons aussi profité pour écou­ter tranquille­ment le Model:Samples. Rien à dire, il a le grain typique Elek­tron que l’on retrouve d’ailleurs au passage sur toutes les machines de la marque actuel­le­ment en produc­tion, quelle que soit la tech­no­lo­gie employée (c’était inté­res­sant de faire ce constat en les ayant toutes à dispo­si­tion sur un même lieu). Ques­tion fini­tion, le plas­tique blanc beige semble costaud, mais ce n’est pas du niveau des boitiers métal­liques des autres produits signés Elek­tron. Les pads en caou­tchouc, plus épais et plus sensibles, nous ont semblé plus agréables que ceux des Analog Rytm. Moins de fonc­tion­na­li­tés et plus de commandes améliorent la prise en main.

Elektron Model:Samples : Elektron - Model Sample - IMG_4828.JPG

Game Chan­ger Audio

Le Motor Synth est un OVNI analo­gique poly­pho­nique 4 voix, basé sur 8 disques optiques moto­ri­sés équi­pés de capteurs, dont la vitesse de rota­tion permet de créer les notes. Tout cela tourne sous une vitre, spec­ta­cu­laire ! Au plan sonore, on obtient des sono­ri­tés bien déjan­tées, idéales pour la musique indus­trielle.

Gamechanger Audio Motor Synth : Game Changer Audio - Motor Synth - IMG_4783.JPG

Haken Audio

La série Conti­nuum s’en­ri­chit d’un nouveau modèle « d’en­trée de gamme », le Conti­nuu­mini, lancé par une campagne Kicks­tar­ter en début d’an­née et désor­mais dispo­nible en achat chez le construc­teur. On appré­cie tout parti­cu­liè­re­ment l’ex­pres­si­vité de la machine (ruban mince et capteurs en XYZ duopho­niques, le moteur à base de DSP Sharc étant poly­pho­nique 8 voix comme sur les grands frères), mais aussi la puis­sance, la souplesse et la couleur du moteur sonore déve­loppé par les talen­tueux Edmund Eagan et Chris­tophe Duquesne. Les sons sont program­més sur un soft spéci­fique puis mémo­ri­sés direc­te­ment dans la machine, qui peut ensuite fonc­tion­ner en toute auto­no­mie (choix des sons, réglages globaux). Un test complet est d’ores et déjà program­mé…

Haken Audio ContinuuMini : Voix du Luthier Onde Continuum Mini IMG-4862.JPG

IK Multi­me­dia

Le UNO Synth, testé dans nos colonnes, est désor­mais rejoint par le UNO Drum, une BAR analo­gique au carac­tère bien trempé. Nous avons appré­cié les sono­ri­tés analo­giques typiques bien équi­li­brées (du clas­sique pas du tout terne comme sur certaines BAR analo­giques, dont un gros kick qui faisait bouger note chemise), les possi­bi­li­tés de modu­ler les compo­sants sonores consti­tuant les kits, les mémoires et la simpli­cité d’uti­li­sa­tion.

  • IK Multimedia UNO Drum : IK - Uno Drum - IMG_4813.JPG
  • IK Multimedia UNO Drum : IK - Uno Drum - IMG_4812.JPG
  • IK Multimedia UNO Drum : IK - Uno Drum - IMG_4811.JPG
  • IK Multimedia UNO Drum : IK - Uno Drum - IMG_4810.JPG

Korg

Présenté sous une tente dans une ambiance lumi­neuse parme feutrée impro­bable (bonjour la retouche des photos !), le Mini­logue XD est désor­mais dispo­nible en format module, repre­nant les carac­té­ris­tiques, le son et l’er­go­no­mie de son prédé­ces­seur clavier, y compris le joys­tick (mais pas le clavier, sinon ce serait un Mini­logue XD). Un mode cascade permet de chai­ner plusieurs modules Mini­logue pour augmen­ter la poly­pho­nie. Un module que beau­coup atten­daient et qui évitera à certains de scier leur Mini­logue !

Korg Minilogue XD Module : Korg - Minilogue XD module - IMG_4819.JPG

Le Volca Nubass est un mini synthé-séquen­ceur analo­gique mono équipé de deux lampes basse tension dans un tube rétroé­clairé bleu, permet­tant de créer une satu­ra­tion natu­relle du son. Au menu, de bonnes grosses basses acidu­lées que l’on peut faire satu­rer subti­le­ment et des séquences auto­ben­dées dans le plus pur esprit TB. Bien­tôt en test…

Korg Volca Nubass : Korg - Volca Nubass - IMG_4822.JPG Korg Volca Nubass : Korg - Volca Nubass - IMG_4823.JPG

Kurz­weil

Le PC4 vient succé­der au PC3 juste en dessous de la gamme Forte. Le grain typique des sons Kurz­weil est bien là, que ce soient les multi­samples géné­reux stockés en Flash RAM ou les orgues modé­li­sés, le tout cuisiné avec des effets somp­tueux, avec une qualité de construc­tion magni­fique et un clavier lourd Fatar à longues touches très agréable. On appré­cie toujours autant le travail excep­tion­nel de design sonore pour repro­duire des sono­ri­tés enten­dues dans de nombreux stan­dards inter­na­tio­naux.

Kurzweil PC4 : Kurzweil - PC4 - IMG_4784.JPG Kurzweil PC4 : Kurzweil - PC4 - IMG_4785.JPG

La Voix du Luthier

François Astier et Chris­tophe Duquesne présentent les modèles The Onde et The Pyra­mid, deux réso­na­teurs qui apportent une dimen­sion et une présence sonores remarquables. Ces systèmes de diffu­sion acous­tiques se marient parfai­te­ment avec les sono­ri­tés modé­li­sées, planantes ou percus­sives de la série Conti­nuum de chez Haken Audio, pour lesquels les concep­teurs ont déve­loppé une offre combi­née avec un support sur mesure. De très beaux objets audio­philes dont la produc­tion va commen­cer dans les prochains jours.

  • Haken Audio Continuum Fingerboard : Voix du Luthier Onde Pyramide Continuum 2 IMG-4862.JPG
  • Haken Audio Continuum Fingerboard : Voix du Luthier Onde Pyramide Continuum IMG-4862.JPG
  • La Voix du Luthier The Onde : La Voix du Luthier Onde - IMG_4775.JPG
  • Haken Audio ContinuuMini : Voix du Luthier Onde Continuum Mini IMG-4862.JPG

Moog Music

Dans une ambiance tami­sée belle époque (d’où les couleurs des photos), nous avons pu mettre les mains sur le Matriarch, nouveau fer de lance au son vintage signé Moog. Outre le double­ment des voix et fonc­tion­na­li­tés du Grand­Mo­ther, nous avons appré­cié les nouveaux modules dispo­nibles, le passage de la réverbe à ressorts au délai, les modes para­pho­niques et la possi­bi­lité d’uti­li­ser les deux VCF 4 pôles en stéréo, avec contrôle de la sépa­ra­tion des fréquences et deux réglages sépa­rés pour les réso­nances. Toute­fois, le mode LP/HP ne nous a pas fait sauter au plafond, ce que nous crai­gnions un peu au départ, il faut bien le dire. Adieu formants et autres joyeu­se­tés Twin Pick de carac­tère, dommage !

Moog Music Matriarch : Moog Music - Matriarch - IMG_4789.JPG Moog Music Matriarch : Moog Music - Matriarch - IMG_4788.JPG

Nous en avons aussi profité pour tester longue­ment le One, distri­bué au compte-goutte. L’ins­tru­ment est magni­fique, l’er­go­no­mie excep­tion­nelle, la puis­sance de synthèse incroyable, la qualité de construc­tion irré­pro­chable, mais, et il y a un grand mais : là où on s’at­ten­dait prendre la claque sonore de notre vie, on reste sur notre faim. On fait défi­ler les programmes d’usine, de plus en plus fréné­tique­ment (pas évident car les tran­si­tions sont longues…). À chaque fois, on a l’im­pres­sion d’un voile, d’une puis­sance rete­nue… quelque chose ne fonc­tionne pas. La raison, ce sont les effets numé­riques qui bouffent litté­ra­le­ment le signal, pas parce qu’ils sont numé­riques, mais parce qu’ils ne sont pas en adéqua­tion avec le son : problème de cali­brage, de niveau d’en­voi, de conver­sion ? Résul­tat, il faut les couper, ni plus ni moins, pour retrou­ver la patate, la chaleur, enfin tout ce qu’on attend d’un synthé de ce calibre. Nous espé­rons pouvoir nous en faire prêter un pour un test en profon­deur, il y a encore à creu­ser en la matière !

Moog Music Moog One 16 : Moog Music - One - IMG_4791.JPG Moog Music Moog One 8 : Moog Music - One - IMG_4792.JPG

Nova­tion

Grosse sortie annon­cée juste avant le Super­booth, le Summit de Nova­tion intègre deux moteurs sonores de Peak complè­te­ment indé­pen­dants dans un magni­fique clavier de 5 octaves. La qualité de construc­tion, avec une coque tout en métal et des flancs en bois, est remarquable. Le design est sobre et l’er­go­no­mie très soignée. Les nombreuses commandes permettent un contrôle du son encore amélioré, et quel son ! Avec une poly­pho­nie de 16 voix, on peut désor­mais empi­ler ou split­ter deux canaux indé­pen­dants, y compris les effets. L’édi­tion en façade se fait par canal ou pour les deux simul­ta­nés. Le filtre 2/4 pôles s’est enri­chi de nouveaux modes doubles combi­nant HPF et LPF ; la matrice de modu­la­tion s’est égale­ment musclée, avec notam­ment de nouveaux contrô­leurs en façade. Il ne lui manque qu’un séquen­ceur, diront certains ! Une grosse claque pour un instru­ment que nous teste­rons avec grand plai­sir dans nos colonnes.

Novation Summit : Novation - Summit -IMG_4803.JPG Novation Summit : Novation - Summit -IMG_4799.JPG

Sonic­ware

L’ELZ_1 est tout petit, compact, mais costaud avec sa coque tout en métal. Il est auto­nome grâce à son clavier à boutons-pous­soirs, son alimen­ta­tion sur batte­rie et son petit HP. Il intègre plusieurs moteurs sonores très complé­men­taires : FM, PCM 8 bits, géné­ra­tion d’ondes par mélange, granu­laire, VA, modé­li­sa­tion de flûte des sables. Il dispose aussi d’une section d’ef­fets et d’un arpé­gia­teur / séquen­ceur. Avec sa poly­pho­nie de 6 voix, il offre un large panel de sono­ri­tés allant des pads planants aux grosses basses, en passant par les percus­sions FM et les textures un peu barrées. Une sympa­thique rencon­tre… 

Sonicware ELZ_1 : Sonicware - ELZ-1 - IMG_4779.JPG Sonicware ELZ_1 : Sonicware - ELZ-1 - IMG_4780.JPG

Super­la­tive Instru­ments

Le SB-1 est une réplique ultra fidèle du son du SH-101 de Roland. Le concep­teur y a passé 3 ans de déve­lop­pe­ment et de reverse engi­nee­ring. Il s’agit du synthé full analo à clavier le plus plat de l’his­toire (ou presque) et le seul à inté­grer une batte­rie (inter­chan­geable au besoin) promet­tant 10 heures d’au­to­no­mie. Le clavier ultra plat offre une course courte mais une taille stan­dard, ce qui permet un bon contrôle du son. Il intègre un double séquen­ceur à mémoires de séquences, avec une partie routée vers l’in­terne et l’autre vers l’ex­terne, en toute indé­pen­dance. Une option Keytar vient se connec­ter à gauche de l’ap­pa­reil, pour offrir des commandes temps réel main gauche et un accé­lé­ro­mètre pour modu­ler le son. Bien­tôt dispo­nible à un tarif-cible infé­rieur aux SH-101 d’oc­ca­sion…

Superlative Instruments SB-1 Space Bee : Superlative Instruments - SB-1 - IMG_4830.JPG Superlative Instruments SB-1 Space Bee : Superlative Instruments - SB-1 - IMG_4829.JPG

UDO

Déve­loppé par un ex-concep­teur de Modal, le Super-6 est un synthé hybride 12 voix à base de FPGA. Les proto présen­tés au Super­booth ne sont pas encore complè­te­ment fonc­tion­nels, seules les sections synthèse le sont, ce qui nous a permis de tester le grain. Les oscil­la­teurs sont très promet­teurs, avec gestion stéréo du signal et modu­la­tion de phase entre deux voix, pour un son énorme. Les enve­loppes sont ultra rapides, ça claque sec. Le filtre analo­gique réson­nant a du carac­tère, tant mieux. La partie pure­ment numé­rique ne fonc­tionne pas encore (mémoires, séquences, effets). La construc­tion est très quali­ta­tive, tout en métal. Pas encore de date de dispo­ni­bi­li­té…

UDO Audio Super 6 : UDO - Super 6 - IMG_4834.JPG UDO Audio Super 6 : UDO - Super 6 - IMG_4833.JPG

Waldorf

Pas encore dispo­nible, le Kyra offre non seule­ment de grosses textures stéréo planantes et des pads à gogo, mais égale­ment des basses claquantes avec de superbes attaques. Certains l’ont comparé à un Virus, mais il est beau­coup plus puis­sant et plus souple. La section effets est top niveau, tout comme la qualité de construc­tion top.

Le STVC intègre un moteur audio amélioré par rapport au Strei­ch­fett, offrant des tran­si­tions plus lisses entre les registres sonores. Une matrice de modu­la­tion a été inté­grée, les effets ont été boos­tés et la mémoire a été éten­due. Sans oublier la section voco­deur et son petit micro fourni. Pas de date de dispo ferme.

Waldorf Kyra : Waldorf - STVC & Kyra - IMG_4832.JPG Waldorf Kyra : Waldorf - STVC & Kyra - IMG_4831.JPG

Le Quan­tum, enfin, est une usine à gaz ultra facile à prendre en main. L’er­go­no­mie est merveilleuse, tout tombe sous la main de manière très logique. L’écran prend tout natu­rel­le­ment le relai des nombreuses commandes directes lorsque cela est néces­saire. La V2 apporte de nouveaux types d’os­cil­la­teurs en clus­ter capables de créer diffé­rentes modu­la­tions audio. La qualité de construc­tion et le design sont hors normes. Les sono­ri­tés sont de type planantes, avec mouve­ment stéréo dans tous les sens, idéal pour le design et l’illus­tra­tion sonore à l’image, moins pour les sono­ri­tés analo­giques clas­siques.

Synthétiseurs modulaires : Divers - Euroracks - IMG_4806.JPG

Auteur de l'article synthwalker Passionné de synthés, concepteur produits et rédacteur presse

J'aime tous les synthés, avec une prédilection pour les polyphoniques vintage à mémoires, que j'empile avec délectation depuis quelques dizaines d'années. Vieux gourou chauve mais pas barbu, j'écris depuis un quart de siècle des articles techniques sur les synthés et j'ai contribué au développement de certains d'entre eux. Plusieurs centaines ont été publiés, dont une grande partie sur Audiofanzine. J'ai aussi contribué aux magazines PlayRecord, Musiciens, Recording Musicien, Musicsound et KR.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
Auteur de l'article synthwalker Passionné de synthés, concepteur produits et rédacteur presse

J'aime tous les synthés, avec une prédilection pour les polyphoniques vintage à mémoires, que j'empile avec délectation depuis quelques dizaines d'années. Vieux gourou chauve mais pas barbu, j'écris depuis un quart de siècle des articles techniques sur les synthés et j'ai contribué au développement de certains d'entre eux. Plusieurs centaines ont été publiés, dont une grande partie sur Audiofanzine. J'ai aussi contribué aux magazines PlayRecord, Musiciens, Recording Musicien, Musicsound et KR.

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.