Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
pédago
407 réactions

Les meilleurs synthés à moins de 500 €

Le top des synthétiseurs à moins de 500 €

Il est fini le temps où il fallait vider son PEL pour acheter un synthétiseur ! Aujourd’hui, pour moins de 500 €, il y a vraiment moyen de se faire plaisir…

Votez pour élire le meilleur synthé à moins de 500 €

  • 1 Arturia MiniBrute (178 - 19%)
  • 2 Waldorf Pulse 2 (86 - 9%)
  • 3 Waldorf Blofeld (84 - 9%)
  • 4 Novation Bass Station II (80 - 9%)
  • 5 Moog Minitaur (73 - 8%)
  • 6 Korg Pro MS-20 mini (59 - 6%)
  • 7 Korg microKorg/XL + (54 - 6%)
  • 8 Arturia MicroBrute (51 - 5%)
  • 9 Novation UltraNova (50 - 5%)
  • 10 Dave Smith Instruments Mopho (38 - 4%)
  • 11 Roland JD-Xi (32 - 3%)
  • 12 Novation MiniNova (26 - 3%)
  • 13 Doepfer Dark Energy II (23 - 2%)
  • 14 Roland System-1 (20 - 2%)
  • 15 Yamaha MX49 (16 - 2%)
  • 16 Dreadbox Erebus (15 - 2%)
  • 17 Waldorf Streichfett (14 - 1%)
  • 18 Korg Triton taktile (9 - 1%)
  • 19 Roland TB-3 (9 - 1%)
  • 20 Vermona Mono Lancet (9 - 1%)
  • 21 Waldorf Rocket (6 - 1%)
  • 22 Cyclone Analogic TT-303 Bass Bot (4 - 0%)
Sondage réalisé du 27/06/2015 au 05/07/2015 - 936 participants - 1 réponse par participant

Voici le résul­tat du sondage.

Artu­ria Mini­Brute

Ce n’est pas un dino­saure de la synthèse qui s’est hissé en première place des votes mais bel et bien la société française Artu­ria qui, en propo­sant ce synthé analo­gique sous la barre des 500 euros (499 pour être exact), a fait beau­coup de bruit sur le marché… comme sur les scènes ou dans les studios où ce Mini­brute a fait son trou. La recette du succès ? Une grande simpli­cité d’uti­li­sa­tion pour un mono­pho­nique rela­ti­ve­ment bien équipé et surtout, de la person­na­lité ! Un clas­sique ? Déjà, oui.

Waldorf Pulse 2

Waldorf n’est pas un débu­tant en matière de synthé et il prouve avec ce Pulse 2 qu’il est aussi à l’aise avec l’ana­lo­gique que le numé­rique, en signant un instru­ment sonnant divi­ne­ment bien et dont les possi­bi­li­tés en termes d’édi­tion assurent une belle poly­va­lence. Là encore, pour 485 euros, diffi­cile de faire l’im­passe !

Nova­tion Bass Station II

Le Bass Station premier du nom avait une solide répu­ta­tion, mais Nova­tion a réussi à encore amélio­rer son concept de base pour rega­gner du terrain sur le secteur des analo à moins de 500 euros. Là encore, simpli­cité et gros son sont à l’ordre du jour pour un prix très acces­sible de 415 euros, ce qui en fait l’un des instru­ments les moins chers sur le podium.

Waldorf Blofeld

On quitte le domaine des analos mono­pho­niques pour rentrer de plain pied dans celui des numé­riques poly­pho­niques à synthèse hybride. Et de belle manière puisque le Blofeld hérite des tech­no­lo­gies déve­lop­pées par Waldorf pour ses pres­ti­gieux ainés : PPG, Wave, Micro­wave, Q, etc. Une petite bombe en rack donc, proposé au prix de 385 euros.

Moog Mini­taur

Certes, le Mini­taur dépasse de 30 euros la barre des 500 fixée pour cette sélec­tion mais il était dur de ne pas inclure ce Moog pour si peu, entrée de gamme du mythique construc­teur et petit frère du fameux Taurus. Enfin petit, c’est vite dit vu le gros son qui sort de la bête. Pour ne rien gâcher, Moog a même réussi à infor­ma­ti­ser son instru­ment. Chau­de­ment recom­mandé.

Korg Pro MS-20 mini

Le MS-20 n’est ni plus ni moins qu’une légende de la synthèse qu’on entend sur un nombre incal­cu­lable de disques. Le voir réédité, même en version mini à 479 euros est donc une aubaine pour tout ceux qui déses­pé­raient de pouvoir un jour s’of­frir ce petit bout de légende.

Korg micro­Korg/XL/XL+

Korg encore ? Korg toujours ! Respec­ti­ve­ment propo­sés à 379 euros et 489 euros, le micro­Korg et ses versions XL et XL+ vous mettent à la tête d’un parfait petit concen­tré de synthèse à modé­li­sa­tion analo­gique, complété d’une section d’ef­fets et… d’un voco­deur. A ce prix là, les Daft Punkers appré­cie­ront…


Artu­ria Micro­Brute

Plus petit que le Mini­Brute pour un prix encore plus doux, le Micro­Brute n’en est pas moins une teigne analo­gique qui, en dépit de ses limites (1 seul LFO), propose bien des possi­bi­li­tés avec un grain digne de son grand frère.



Nova­tion Ultra­Nova

À 429 euros, ce synthé à modé­li­sa­tion analo­gique n’a véri­ta­ble­ment qu’un seul défaut : il est mono­tim­bral. Pour le reste, son ergo­no­mie, ses fonc­tion­na­li­tés, sa poly­va­lence comme son voco­deur inté­gré lui valent la 9e place, bien méri­tée, de ce clas­se­ment.

Dave Smith Instru­ments Mopho

La fête n’au­rait pas été complète sans Dave Smith et c’est sans trop de suprise que son petit Mopho montre le bout de son maillot jaune en 10e place. Certes, ce n’est pas le plus simple à program­mer mais le son qui en sort vaut large­ment le coup.

Les autres synthés de ce sondage :

Korg Triton taktile
Nova­tion Mini­Nova
Roland System-1
Yamaha MX49
Roland JD-Xi
Waldorf Strei­ch­fett
Waldorf Rocket
Cyclone Analo­gic TT-303 Bass Bot
Dread­box Erebus
Roland TB-3
Doep­fer Dark Energy II
Vermona Mono Lancet

Auteur de l'article Red Led

Je suis rentré dans la musique par la rosace d'une guitare classique et depuis, j'essaie d'en sortir sans trop de conviction.


Vous souhaitez réagir à cet article ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.